Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2022
Antananarivo | 19h32
 

Transport

Transport aérien

La compagnie aérienne malgache loin d’être compétitive au niveau régional

samedi 10 septembre | Mandimbisoa R.

La compagnie aérienne réunionnaise, Air Austral, étend ses vols à travers les quatre coins de Madagascar, d’autres compagnies le font également. Pourtant, la compagnie aérienne nationale, Air Madagascar se bat pour ses vieux démons que sont les difficultés en tout genre. Pas plus tard que cette semaine, Air Austral a annoncé la réouverture de ses vols reliant Toliara, Fort-Dauphin et La Réunion. Ce, au lendemain de l’annonce du ministre malgache des Transports, Rolland Ranjatoelina, sur les difficultés par son ministère à gérer les problèmes d’Air Madagascar.

Les autorités malgaches veulent développer le secteur aérien, mais, en termes de concurrence, le pays est encore loin d’être compétitif, ne serait-ce que dans la région de l’océan Indien, et sur le territoire malgache même. Parallèlement à l’exploitation de la ligne Antananarivo-La Réunion, avec un vol au quotidien, Nosy Be, 4 fréquences par semaine déjà, Air Austral effectue également la liaison entre Toamasina (2 fréquence par semaine), Antsiranana (une fréquence par semaine) et Mahajanga (3 fréquences). Et voilà qu’un vol par semaine est prévu pour l’instant pour Toliara et Fort Dauphin, entre le 10 et 24 octobre.

Certes Madagascar procède actuellement à ce qu’on appelle élargissement de sa connectivité avec le reste du monde, par voie aérienne. Et dans cette stratégie adoptée après la crise sanitaire liée à la Covid-19, plusieurs autres compagnies aériennes assurent déjà la liaison aérienne avec la Grande île, depuis leurs pays d’origine. Mais la logique veut que cette disposition doive profiter en premier à la compagnie aérienne nationale, qui reste avant tout une société d’Etat malgache.

La résolution des problèmes d’Air Madagascar qui s’est désormais muée en Madagascar Airlines, en dépit des multiples tracas administratifs et financiers, figure parmi la solution immédiate à laquelle les dirigeants du pays devraient se focaliser pour redresser l’économie via, entre autres, le secteur des transports aériens. Mais pour ce faire, il faudra nécessairement que les dirigeants se séparent des principales sources des problèmes de cette compagnie.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 10 septembre à 10:58 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    On peut sourire, et même en rire de cette proposition de l’ Elman d’ Actutana :

    https://www.actutana.com/je-propose-serieusement-mon-gardien-comme-president-de-la-republique/
    😊

    Mais comme on constate qu’ avec un SAR DJ Lapin Crétinissime au pouvoir, le bon sens n’ est pas la chose la mieux partagée du monde🥺, même sans connaître le gardien d’ Elman, il me semble que cette dernière personne est la mieux appropriée pour la fonction de PRM.🤔

    En tout cas, comme à Madagougou, on ne cherche jamais à choisir "le meilleur" sauf dans les Kabary et les joutes verbales.

    Car si en suivant, le principal critère de choix des madagougouesques, "le meilleur" est un bon hableur doublé d’ un exhibitionniste de sa richesse.

    En contrepied, de ce prejugé madagougouesque idiot, je crois que bien coaché, ce gardien de l’ Elman ne sera "pas plus nul" que le Foza Suprême Andry Rajoelina.

    A défaut d’ un "olomanga" pourquoi pas un "olon-tsotra", car on en vient à regretter un bouvier, pas du tout un grand intellectuel, Philibert Tsiranana devenu Président de La République (même si ce dernier a été coaché par La France, ex puissance coloniale) 😊😇

    Cordialement

    • 12 septembre à 09:26 | Ibalitakely (#9342) répond à Yet another Rabe

      Faut-il rigoler ou quoi, car avant de parler de compétitivité voyons si d’autres compagnies du monde ont chacune deux noms différents (Air Austral, Air France, Air Mauritius, ... ) comme Air Madagascar & Madagascar Airlines. Lenjato est-tu là ??

  • 10 septembre à 15:16 | angel35 (#11212)

    L’article est orienté anti Air Austral. Pourquoi pas !! Mais l’important pour les hoteliers, les restaurateurs, et tous leur personnel ( population qui ne prendra jamais l’avion et qui se fiche totalement de l’identité de la compagnie d’aviation ) , pour les prestataires de service, pour les artisans d’art et les vendeurs de d’art malagasy , et on en passe...c’est que les touristes reviennent. Ils veulent manger correctement et donner à manger à leur famille.
    C’est ce que dise depuis des mois les populations de Nosy Be , et d’autres endroits touristiques. Dernièrement , c’est ce qu’à entendu le président de la république à Sainte Marie. Tulear et sa région ont évidemment besoin des touristes . Et pour Fort Dauphin c’est un plus également.
    Alors vraiment qu’importe la couleur de l’avion !!
    Mais quand même, si l’avion est en phase avec l’horaire prévu : c’est mieux !!

  • 10 septembre à 17:42 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Quel titre aguicheur !
    Comme si AM avait été compétitif quelque part ??? ça se saurait !!!
    Tant à l’ international qu’ au national, les vols intérieurs qui nécessitent des petits coucou et un brevet de pilote premier degré, à savoir pas besoin de la qualif vols aux instruments puisque la majorité des vols se font à vue ! et bien meme avec cela Madagascar n’ arrive pas à etre compétitif , est-ce vraiment une question de qualification ou simplement de gestion et racket des dirigeants ...
    Au National comme à l’ inter il y a des droits de cuissages, des passe droits et des bandits qui rackettent la compagnie allez savoir qui ?
    Vous pourrez changez les noms tant que vous voudrez, tant que vous continuerez à prendre les gens pour des kons, ils vous le rendront car vous le valez plus que bien !

  • 10 septembre à 19:42 | Albatros (#234)

    Tiens à 19h40 (heure de Madagascar !), pas d’intervention sur ce sujet de la part des "petites mains" !.

    Elles attendent que leur "révolutionnaire orangé" arrive avec une paire de ciseaux ?!.
    Y-a-pas de cordon à couper devant un photographe ?!.

  • 10 septembre à 20:45 | libertad46 (#11374)

    "la logique veut que cette disposition doive profiter en premier à la compagnie aérienne nationale, qui reste avant tout une société d’Etat malgache."
    Là, il faut m’expliquer parce que je ne comprend pas ce raisonnement (si il y a raisonnement).

    Dans tous les pays du Monde, il y a plusieurs compagnies aérienne en concurrence et c’est bon pour les voyageurs !

    Madagascar Airlines ne succède pas à Air Madagascar .
    Air Madagascar est en "redressement Judiciaire" jusqu’au mois d’octobre, ensuite le Tribunal de commerce devra décider la "Liquidation Judiciaire’ ou la reprise si il y a une offre avec des réalités financières qui garantissent le paiement des dettes au créancier.
    Les actifs n’appartiennent pas à Madagascar Airline qui n’a qu’une autorisation d’effectuer quelques vols en reversant de l’argent au Tribunal de commerce pour apurer les dettes d’Air Madagascar. Cela est il fait ? Il semble que non et que Madagascar Airline ne soit qu’une eniéme escroquerie.

    • 11 septembre à 18:30 | Jipo (#4988) répond à libertad46

      Bonjour.
      Il semble que M airline soit gérée par les mêmes escrocs que AM , comme si changer de nom allait effacer les dettes et surtout la mauvaise gestion ...
      Le kon qui prend ses interlocuteurs pour ce qu’ il est : un CON !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives