Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h56
 

Politique

Politique

La commission mixte sur les îles éparses mise en place

jeudi 14 novembre

La commission mixte sur les îles éparses tiendra sa première réunion ce lundi 18 novembre au Palais d’Andafiavaratra. La partie malgache sera représentée par cinq personnalités bien connues dans leurs domaines respectives.

Nommée hier en conseil de ministres, la délégation sera composée : du premier ministre, Christian Ntsay, du professeur Raymond Ranjeva, juriste et ancien vice-président de la Cour internationale de justice, du Vice-Amiral Louis Antoine de Padoue Ranaivoseheno, secrétaire générale du ministère de la Défense, du capitaine de vaisseau Jean Edmond Randrianantenaina, directeur général de l’APMF (Agence Portuaire Maritime et Fluviale), et du Dr Djacoba Liva Tehindrazanarivelo, expert en droit international et enseignant dans des facultés de droit en Suisse.

Au mois de mai dernier, lors de sa visite officielle en France, le président Andry Rajoelina avait demandé au président français de trouver une solution pour la gestion ou la restitution des îles Éparses à Madagascar. Emmanuel Macron avait promis en réponse de mener un dialogue pour aboutir à une solution commune d’où la mise en place de cette commission mixte.

Les discussions autour de la co-gestion ou de la restitution des îles éparses sont censées aboutir à un accord consensuel d’ici le 26 juin 2020, date du 60e anniversaire de l’indépendance de Madagascar.

47 commentaires

Vos commentaires

  • 14 novembre à 11:56 | Besorongola (#10635)

    C’était trop beau pour être vrai mais…
    La phrase choc qui fait des vagues c’est :" ICI C ’EST LA FRANCE !"
    "Lors de son bref passage, la semaine dernière, sur les Iles Glorieuses, le Président Emmanuel Macron a lancé « Ici, c’est la France. » C’est une manière lâche selon quand le Président Andry Rajoelina qui avait annoncé durant sa visite à Paris, en mai 2019, la mise en place d’une commission mixte destinée à trouver une solution à la question des Iles Eparses. Après la déclaration controversée de son homologue français, le Président Andry Rajoelina a précisé que la première réunion de la commission mixte aura lieu le 18 novembre 2019."
    Visiblement Andry Rajoelina s’est fait avoir comme un amateur et Papy Zano fidèle parmi les fidèle a du mal à le défendre .
    qui vivra verra !

    • 14 novembre à 15:13 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      Tahaka ny didim-pitsarana rehetra navoaka ny fitsarana mahefa t@ raharaha iray ka rehefa tsy voaharaka ilay didy dia sady zon’ny nahazo rariny ny mitaraina hatrany any @ amin’ilay fitsarana hoe "tsy mbola tanteraka hatramin’izao anie & tsy raharahan’ny andaniny ilay didy navoakanareo". Efa betsaka & zary mahazatra ny didy, tao anatin’ny folo taona izay, tohy ny IST ohatra sns izay mivoabohaka fotsiny fa rano an-damosin’ny ganagana.

    • 14 novembre à 15:32 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      Zon’ny fitsarana & ny mpitandro filaminana ihany koa ny manara-maso & mampihatra ny didim-pitsarana nivoaka Ka raha ampatsiahivana ny ONU indray ny résolut° izay navoakany & lazaina azy fa tsy noraharahian’ny resy [araka ny lalàna]. Dia ho hita eo indray ny "ici c’est la france", fa tsy misy ilaina izany commission mixte izany aloha ny resaka nosy Miparitaka.

  • 14 novembre à 11:56 | MALIBUC (#9345)

    Mais....les affaires sont faites déjà.....
    Macron ne peut décider de l’abandon d’un territoire quel qu’il soit qu’après un référendum.
    Croyez vous que la majorité des Français voteront l’abandon ?
    Donc la cogestion est déjà entendue entre les deux Présidents......
    Au fait, il à la double Nationalité Rajoelina ?

    • 14 novembre à 13:06 | FINENGO (#7901) répond à MALIBUC

      Bonjour
      Bien sûr que les carottes sont déjà bien cuites.
      Monsieur Macron ne peut décider seul la cession des îles éparses.
      Obligatoirement il y aura consultation du Sénat, des Sages et qui peut se terminer par un référendum comme vous l’aviez dit.

      Quant à la cogestion, ça ne serait que pour la forme.
      Est ce que l’armée Malgache aurait-elle une Présence sur ces îles ???
      Avec quel moyen les Malgaches assureront les rotations des relèves sur ces îles et au frais de qui, y compris pour la pitance car le séjour sur les îles dure 45 jours.???

      Encore beaucoup de questions se posent pour une cogestion.
      Telle la participation budgétaire de l’Etat Malgache, y compris logistique en Matériels à fournir et j’en passe.

      Mais ne craignons rien, la France assurera tout, et la gestion des îles éparses ne changera pas d’un iota, car la cogestion si cogestion y aura ne serait que pour la forme, et bien entendu dans les closes du contrat, et ça on ne le saura peut-être pas, que la cogestion serait révocable à tout moment.
      Et comme vous dites le Rajoelina a double Nationalité, et je pense qu’il a plus à perdre du côté Français que du côté Malgache, à moins que je me fous le doigt dans l’oeil, on ne sait jamais car je ne suis pas Moïse non plus. Mais mais ......

      Bonne journée à vous.

  • 14 novembre à 12:43 | venance (#10786)

    prouvons au monde entier que nous sommes solidaire et unissons nous pour donner courage à notre délégation

  • 14 novembre à 13:19 | hafatse (#9818)

    On oublie facilement qu’il y a des resolutions des nations Unies depuis 1979 !

    Oui les malgaches ont raison , c’est encore les relents racistes de certains ici qui ne peuvent que se lacher dans cet anonymat de l’Internet.

    Oui, tout ca c’st les lambeaux de l’empire francais, et même les USA ont cédé les iles Chagos à la toute petite Ile Maurice.

    • 14 novembre à 13:33 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à hafatse

      Salama e !

      Marigny ny anao laha olo !

      dans le cas de litige entre une moyenne puissance et un pays ultra pauvre, c’est quand même assez bizzare ces ultra nationalistes francais, même ici, ils ne sont pas nombreux, mais toujours promt à critiquer tout ce que les malgaches font, des plus grands , et c’eset normal , car c’est des pourry et même des pauvres.

      Encore plus , pour ce conflit, la position de la France est tout simplement scandaleuse au 21 e S.

    • 14 novembre à 13:40 | MALIBUC (#9345) répond à hafatse

      Si comme vous dites : "les Malgaches ont raison", faut qu’ils lancent un ultimatum a la France : Je reprends mes îles ou.......
      Ou quoi ?
      Et ça au moins ce serait un relent raciste de la part des Gasy, vous avez raison.
      Quand à l’anonymat, HAFATSE ? C’est bien ça ?
      En tous cas il y a plus urgent pour l’heure, Jirama, Tana Masoandro, Pollution à Tana, retour de la peste, manque d’eau, famine, hôpitaux......bon j’arrête là, plus d’encre.....

    • 14 novembre à 15:13 | FINENGO (#7901) répond à hafatse

      Non pas les USA, ils étaient locataires, le maître des lieux était les Anglais.
      Ne déformons pas l’histoire.
      Bonne journée.

    • 15 novembre à 02:13 | Albatros (#234) répond à hafatse

      Petite correction Hafaste, les îles Chagos appartiennent aux Chagossiens et non aux Mauriciens !.

    • 15 novembre à 02:13 | Albatros (#234) répond à hafatse

      Petite correction Hafaste, les îles Chagos appartiennent aux Chagossiens et non aux Mauriciens !.

  • 14 novembre à 13:33 | betoko (#413)

    Même si Andry Rajoelina possède la double nationalité , cela ne change rien à sa détermination concernant nos îles éparses . La carotte n’est pas cuite du tout . Si La France ne voulait pas négocier , c’est au tribunal de La Haye qui va trancher et cela pourrait encore durer
    Pendant le régime de transition La France et l’île Maurice se sont mis d’accord pour la co-gestion
    de l’île Tromlin , sans que notre ministre des affaires étrangères de l’époque Pierrot Rajaonarivelo avait bougé le petit doigt ce qui avait provoqué la colère de Didier Ratsiraka Donc il y a déjà une jurisprudence ,
    Même si pour le moment Madagascar ne possède pas assez d’hommes pour aller sur ces îles , on peut trouver d’autres moyens .
    EN tout cas j’espère que nos spécialistes pourrons être à la hauteur

    • 14 novembre à 13:48 | MALIBUC (#9345) répond à betoko

      C’est à toi....non, c’est à moi.....bon c’est à qui ?
      Elles s’appelaient comment ces îles avant la colonisation ?
      Elles apparaissaient ou sur les cartes Malgaches du 19° siècle ?
      Et à l’école, dans les livres de géographie, les gasy avaient entendu parler des Éparses ?
      Ah, invisibles les Iles.....
      Bon alors c’est à qui ?
      C’est à toi....non, c’est à moi...

    • 14 novembre à 14:53 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à betoko

      Aucun argument ce malibuc.
      Débile à souhait.

    • 14 novembre à 15:18 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @
      Je cite :
      Même si pour le moment Madagascar ne possède pas assez d’hommes pour aller sur ces îles , on peut trouver d’autres moyens .
      Moyens de quoi le Jomaka ,,, ??
      Moyens de corrompre ???
      Ca ne marche pas avec la France.
      Trouves une autre solution.
      Un conflit armé peut-être non !!!!!!
      Sacré Pestiféré Frustré que tu es va !!!

  • 14 novembre à 13:43 | Vohitra (#7654)

    Encore une diversion visant à capturer l’attention d’un peuple affamé, mais qu’avons-nous fait de la plupart des ilots entourant la grande terre depuis 2009 jusqu’à maintenant ?

    Qui les a vendus depuis ? Parle nous d’abord de la vérité sur Iranja, Sakatia, Radama, Komba... et combien d’autres encore, ceux que le pays disposent, on les avait vendus de manière non-transparentes et unilatérale sans consultation populaire, de façon scandaleuse et loin des regards de la population, sous couvert d’un semblant de bail emphytéotique de longue durée à des pirates du 21ème siècle convertis en investisseurs amis de ceux qui ont le pouvoir...

    De quel droit détenez-vous le pouvoir de céder les patrimoines des Malagasy ?

    Combien de Malagasy avaient des ancêtres qui avaient vécus sur ces îles éparses ? NEANT...

    Occupons-nous de ce qu’on dispose déjà, et épargne-nous de vos communications politiques à quatre sous...le peuple affamés et chômeur de la grande terre se meurt à petit feu, et vous voulez encore des commissions, colloques, ateliers, rencontre...

    Jusqu’à preuve du contraire, il n’y a ni or ni bois de rose sur ces îles éparses sachant que vous êtes expert en la matière...

    • 14 novembre à 13:51 | MALIBUC (#9345) répond à Vohitra

      No comment !
      La messe est dite !

  • 14 novembre à 13:51 | kartell (#8302)

    @FINENGO

    En réalité, la cogestion ne présente guère d’interêts vu davantage comme une forme de néocolonialisme rampant qui a servi tout bêtement d’approche grossière pour mettre le pied entre la porte, le prétexte ne vaut pas l’intention première et unique qui est un retour de ces confettis dans le giron national....
    Macron a été visiblement piégé, pris à son propre piège narcissique de décider sans consulter dans la continuité de sa politique africaine de repentance ...
    Recardé par ses conseillers, il avait marche arrière lors de sa visite aux Glorieuses, interprétée comme provocatrice en profitant aussi de l’absence de Rajoelina à la maison boustant ainsi l’agacement nationaliste déjà chaud....
    Il est clair que ce contentieux fera des mécontents quelque soit l’issue trouvée parce qu’on ne règle pas un différent avec des arrières-pensées politiciennes et économiques d’autant qu’en voulant régler les choses dans la précipitation, on s’écarte de toute solution à l’amiable ...
    Bonne journée.

  • 14 novembre à 14:33 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il n’y a que 2 (deux) choix possibles :
    - La confrontation et après la négociation.
    - La négociation sans confrontation.
    Croisons les doigts et espérons que l’accord sera bénéfique pour notre pays car il ne pourrait pas être le contraire vu que nous sommes sur la touche depuis notre indépendance.

    • 14 novembre à 14:36 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      A moitié vide ou à moitié pleine, c’est du bonnet blanc-blanc bonnet pour notre pays en partant de zéro comme depuis notre indépendance : On a tout à gagner.

  • 14 novembre à 14:39 | Le MAGE (#10787)

    L’initiative est louable et il faut du courage et de la tactique pour faire plier la France qui se comporte jusqu’ici comme pays métropolitain assurant la gouvernance à Madagascar. Le temps révolue et je sais que la politique française l’est aussi. Pour la France, la continuité de l’Etat est un acquis quelque soit le changement de régime. Pour Madagascar, quand les dirigeants changent, la politique change et au lieu de continuer les bonnes initiatives, on les remplace par des stratégies nées de la dernière pluie et toujours à caractère tendancieux.
    Mes conseils :
    1- Ne pas perturber l’oiseau à abattre
    2- Créer des alliances positives avec d’autres pays et autres Organisations tout en bien distinguant les bons amis.
    3- Préparer dès maintenant la politique et le plan de gestion de ces îles éparses pour éviter "Andriamanitra no nanome fa i Balita no tsy nambinina". Il est plus aisé d’accaparer le pouvoir mais il est plus difficile de le maintenir.
    Bon courage.

  • 14 novembre à 15:29 | Maestro (#7313)

    L’espoir fait vivre ! Mr Macron a en a pris plein les yeux lors de sa visite dans ce petit bout de la France, quand on voit l’état de Madagascar aujourd’hui on peut comprendre ( du point de vue environnementale entre autres ) la réponse évidente qui va découler de cette entrevue.

    • 14 novembre à 16:23 | tiryco (#9153) répond à Maestro

      Ces iles sont fragiles et française
      Depuis plus de 300 ans
      Revoyais votre histoire
      Les gazy vont en faire quoi. Les détruire
      Comme ils l ont fais à madagascar
      Réfléchissons un peu

    • 14 novembre à 18:16 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Maestro

      tyrico ,

      Apprend d’abord a écrire avant de pondre des anneries !

      Tu fais peur a personne ici, ok !

    • 14 novembre à 21:39 | Maestro (#7313) répond à Maestro

      14 novembre à 16:23 | tiryco (#9153) répond à Maestro ^

      Jai dit 2+2=4 mais pas 5, relis à travers mon post avant de pondre des aneries. Sinon je t’offre le livre " cours de français pour les nuls " si tu veux car les fautes de français sa mère ça fait mal aux mirettes.

  • 14 novembre à 16:07 | ratiarison (#10248)

    Ny ao an-trano aza tsy misy HATOKONA hataon’i rajoelina tapi-MASO jiaby !! Izao REHETRA izao IRETO OLONA HATAONY Ilay VONGANY koa MANAIKY hataony fiasana !tsapa sy hita maso fa tsy misy mandeha @ny laoniny ny eto @ny tanana +++++ ? dia rebirebena @ny izay îles éparses ny sainy ny MALAGASY ???fa izany ve no MAHAMAIKA ??
    Samy tsara !!

  • 14 novembre à 16:07 | betoko (#413)

    Finengo
    Tu me traites de pestiféré pov kon ?
    J’ai une proposition à te soumettre , est ce que tu serais d’accord que je coupe ta bi....te si La France accepterait la co- gestion au moins ?
    Emmanuel Macron disait à Andry Rajoelina lors de sa visite officielle " On va agir intelligemment sans être obligé d’aller au tribunal de La Haye .
    S’il renie sa parole , il risque gros
    Et toi t’es pas malgache normal si tu es contre l’intérêt de Madagascar
    Occupe toi des gilets jaunes , des étudiants français dont le 1/5 vivent en dessius du seuil de la pauvreté et aussi des problèmes des hôpitaux dont les urgentistes sont en grève depuis bientôt 9 mois + le problème de la laïcité à cause du port du voile des femmes de religion musulmane , et j’en passe

    • 14 novembre à 16:27 | tiryco (#9153) répond à betoko

      Oui mais on crevé pas dans les rues
      Pov tache

    • 14 novembre à 16:33 | MALIBUC (#9345) répond à betoko

      Betoko,
      Crois tu que les problèmes Français que tu cites, sont au dessus de ce que rencontre Madagascar depuis 1972 ?
      Non....alors occupe-toi de la Jirama, Tana Masoandro, la peste, les poubelles et la pollution à Tana, la famine, l’éducation, l’accès aux soins......j’arrête j’ai plus d’encre.
      Et encore toutes ces îles vendues aux privés. Nosy Ankao, Nosy blabla....Nosy.....
      Balaie devant ta porte avant de parler....

    • 14 novembre à 20:31 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @
      14 novembre à 16:07 | betoko (#413)
      Finengo
      Tu me traites de pestiféré pov kon ?
      J’ai une proposition à te soumettre , est ce que tu serais d’accord que je coupe ta bi....te si La France accepterait la co- gestion au moins ?
      Emmanuel Macron disait à Andry Rajoelina lors de sa visite officielle " On va agir intelligemment sans être obligé d’aller au tribunal de La Haye .

      ....................................................................................................
      Pov GROS KON que tu es le Betoko.
      Je vais t’expliquer comment ça va se passer exactement.
      Au Point de vue diplomatique la langue de bois existe bel et bien, et j’espère que tu es au courant et que tu le sais.

      La France pour calmer l’ardeur des demandeur de Cogestion, car ils le savent trop bien que la restitution des îles éparses relève de l’impossible, même en allant au tribunal de la Haye et je te mets mes mains à couper.
      Si restitution y aura, ni toi, ni moi et même nos arrières petits enfants ne seront plus de ce Monde et entre temps ces îles risqueraient de ne plus être là et vont se retrouver à 30m voir plus sous l’océan car les points culminants de ces îles ne dépassent pas les quelques mètres sauf la Grand Glorieuse se trouve une bute de 12m.

      Oui la cogestion vous l’auriez, mais ce serait une cogestion sous langue de bois, sans que le Gouvernement Gasy n’aurait son Mot à dire, car avec certitude je te le dis le Jomaka le seul Maître d’oeuvre de la cogestion n’est autre que la France et ceci ne changera en rien à l’occupation des sols pour ces îles.

      Tu es peut-être à la retraite mais l’âge ne t’a pas gâté du tout, tu es toujours aussi KON qu’à tes 20 ans.
      A quand comprendras-tu le minimum en ce qui concerne la Politique et la Diplomatie qui en découle. D’après ce que je vois, Manga avait bien raison dans ses propos te concernant, sans oublier ta cadette Isandra. Deux fêlés de la tête.( Lohan’orana .....je te laisse dire la suite, feno TAY )

      Les Gilets jaunes défendent leurs beeftek, et ils ont bien raisons.
      Au cas ou tu ne le saurais pas le droit de manifester est inscrit dans les articles de lois Français et ça ne date pas d’hier le Jomaka binational véreux et pestiféré oui tu es un Pestiféré le Betoko.
      Objection ??????

  • 14 novembre à 16:07 | ratiarison (#10248)

    Ny ao an-trano aza tsy misy HATOKONA hataon’i rajoelina tapi-MASO jiaby !! Izao REHETRA izao IRETO OLONA HATAONY Ilay VONGANY koa MANAIKY hataony fiasana !tsapa sy hita maso fa tsy misy mandeha @ny laoniny ny eto @ny tanana +++++ ? dia rebirebena @ny izay îles éparses ny sainy ny MALAGASY ???fa izany ve no MAHAMAIKA ??
    Samy tsara !!

  • 14 novembre à 16:28 | nez_gros (#10715)

    Le deal est simple : Vous nous vendez Ambohitrimanjaka, toliara sand,soamandrakizay, bref Madagascar, et nous vous laissons s’installer aux îles éparses.
    les ambohitrimanjaka direction îles éparses, les riches direction Madagascar....
    C’est le deal MIXTAPE de la commission mixte.

    et aussi, toujours les mêmes noms pour décider sur l’avenir de Madagascar dans ce commission MIxtape : si ces gens était efficaces cela se saurait

    Tous vendus ! t’as capté ou pas

  • 14 novembre à 17:06 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    Questions de bon sens :

    - "Celui qui court deux 13 lièvres à la fois n’en prend aucun", selon Erasme

  • 14 novembre à 17:11 | Maxim (#5960)

    Quand les gouvernants trouvent des points à profiter, ils appellent les peuples avec les vocables patries, intérêts supérieur de la nation etc..... Mais quand c’est l’inverse, c’est la faute des autres.
    Actuellement le problème est encore sur la grande terre, on a encore du mal à s’en sortir ici pourquoi partir ailleurs.

  • 14 novembre à 17:16 | Vohitra (#7654)

    ça rappelle vivement l’histoire d’un vice amiral de pacotille en 2009 qui n’était même pas investi du plein pouvoir constitutionnellement parlant, et il s’était empressé de transférer le pouvoir fictif à un p’tit loup carnivore assoiffé de sang et de pouvoir...

    il y en a qui veut se battre pour acquérir de lopins de terre pour les remettre à coup de roubles ou yuan à des impérialistes du 21ème siècle...

  • 14 novembre à 20:41 | Jacques (#434)

    Eh ben, dites donc, je n’en crois pas mes yeux...Eh oui babakotoland sort "l’artillerie lourde" pour défendre ses intérêts dans ce vaudeville "éparses", cinq gus bardés de titres somptueux. D’un éminent juriste international, celui-là même qui avait été malmené par le bac-3 lors de la Transition à un autre personnage lui aussi expert en Droit International en passant par 2 grosses pointures de la marine malgache (au fait, ça existe la marine malgache ?). Une sorte de Dream Team donc mise sur pied par le bac-3 en personne.

    Babakotoland a donc repris du poil de la bête, notamment après la récente déclaration de Macron concernant ces îles. Le président français doit bien chevroter à l’heure qu’il est, ces bareas d’un autre genre ne seront pas là pour la figuration.

    Je m’interroge toujours quant aux raisons de babakotoland à réclamer ces bouts de terre. Les priorités au bled sont démesurées, incommensurables et l’on aille encore, au nom d’une prétendue fierté, à vouloir créer d’autres situations qui n’ont vraiment pas lieu d’être. Comme le rappelle Vohitra (#7654) ci-dessus (14 novembre à 13:43) bien de petites îles à proximité ont été vendues ou louées à des riches particuliers étrangers, en quoi donc serait-il judicieux et sensé d’exiger les éparses qui, de toutes façons, allaient subir le même sort qui a été réservé à babakotoland. L’avenir dira si ce jeu babakoto en vaudra la chandelle. Ce qui est certain c’est que ces cailloux appartiennent à la France qui ne va pas les céder à ceux-là mêmes qui n’en sauront quoi faire hormis les abîmer. Quand je pense qu’ailleurs il y a des îles comme Jersey ou Guernesey qui se situent à quelques encablures des côtes françaises mais qui appartiennent aux britanniques...

    À propos de ces éminents super officiers de la marine malgache (au fait, ça existe la marine malgache ?) cette anecdote-ci : sous la 1ère république un autre officier de marine devenu plus tard amiral d’eau douce ou d’eau des égouts (au choix) a fait échouer le patrouilleur Tanamasoandro (offert par la France) dans la baie de Diego, un incident qui lui avait valu une affectation disciplinaire à l’ambassade malgache à Paris. C’est dire à quel point le babakoto est allergique à tout ce qui beau. D’ailleurs ce même amiral d’eau douce, en ses heures de gloire à la tête du pays l’a complètement détruit.

    Pareil vaudeville "éparse" aurait sans doute fait un bon scénario de film pour Audiard et autres Oury.

    • 14 novembre à 21:33 | olivier2 (#9829) répond à Jacques

      Il s agit la d une magnifique occasion pour la FRANCE de mettre les points sur les i ...

      Un bon vieux coup de pied au q de ces parasites qui pavoisent.. qui ergotent... qui parlent pour ne rien dire sans jamais rendre de comptes.

      Vas y Manu , sors le martinet !!!

    • 15 novembre à 13:12 | FINENGO (#7901) répond à Jacques

      Bonjour Jacques
      C’est toi qui aurais filer de la dope à l’autre malade de la tête de zean-ba (#10000).
      Il n’est pas du tout bien le gars.
      Certainement que son Dieu et ses ancêtres lui auraient tourné le dos. Mdr !!

      Aller, Bonne continuation et Bon week-end !!

  • 14 novembre à 21:45 | olivier2 (#9829)

    Nota bene : « Ce qui est certain c’est que ces cailloux appartiennent a la France »

    Dixit l excellent Jacques,

    Gageons que ses amis de tous bords aient bien lu
    ...

    😂

    • 14 novembre à 22:16 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Deux chauves se battent pour un peigne", avait osé Jorge Luis Borges à propos de la guerre des Malouines de 1982, on y arrive doucement ....en kabares, jusqu’au bout de la nuit !.....
      Mais, faudra-t-il aussi remblayer les rizières des Éparses ?...
      La nuit porte conseil .....

  • 14 novembre à 22:10 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Aza manadala sy mamitaka ny Malagasy amin’ ity resaka iles eparses ity.

    Fa hahitana tsirony inona moa ny iles eparses ?
    Raha mbola ny Malagasy no miaritra afobe eto amin’ ny taniny. Aripaka tahaka ny valala, robaina ny taniny, totofana ny tanimbariny, atao mitofezaky ny mosary, avela ho fatin’ ny hetaheta, miondana fako, maizina antoandro, habadoina, ampahantraina.

    Aza manonofy hisitraka ny iles eparses ry Malagasy.
    Raha ny sinoa sy ny karana no avela hanjakazaka eto amin’ ny firenena, tsy maty manota, omena vahana handroaka ny Malagasy amin’ ny taniny. Ka raha ny tany afovoan’ ny Nosy aza azony mora foana dia azo antoka fa halainy ambogadiny ho azy koa ireo iles eparses ireo koa dia mitovy ihany na iza no hitantana ny iles eparses na ny vazaha, na sinoa, na karana.

    Jereo ny zavamisy any Nosy be sy Nosy Boraha. Fantatra fa be ny vazaha no efa namaritra ampahantany betsaka ao. Raha tsy tonga saina ny Malagasy dia atahorako ho votsotra koa ireo Nosy roa ireo, halain’ ny vazaha tahaka ny nakany an’ i Mayotte Comores. Tsy sarotra amin’ ny vazaha ny handamina fitsapankevibahoaka, hampitosaka volabe handresendahatra ny vahoaka, dia haka an’ ireo Nosy roa ireo eo ambanimason’ ny rehetra.

    Koa tohizo ihany ry mpitondra ny filalaovana ny Hasin’ ny Tanindrazana fa hifanena amin’ ny mpaka kitay izay vao hitsako tsy misy eo. Eo isika rehetra vao samy hihanahana rehefa lasan-ko babo ny taranaka. Koa avereno aloha ny tanin’ ny Malagasy efa lasan’ ny vahiny vao hanantena hamerina ny iles eparses isika.

  • 14 novembre à 23:56 | zean-ba (#10000)

    Des idiots (in)utiles crient leur haine ici : les Olvier, finingo, jacques etc ... des francais vieux kh.on pour la plupart , qui ont raté toute leur vie, abandonné de tout et de tous etcroient que ce qu’ils vont ecrire seront repetés et crus ...

    Peine perdue ...

    C’est pas du courage que de se mettre du coté du plus fort , au contraire, c’est un conseil eux malgaches , qui ne se rendent pas compte , encore à leur age de quel coté ils sont si il y a une quelconque rafle à Aubervilliers ou à Porte de La Chapelle.

    Des indivdus au parcours pitoyables au mieux cahotiques qui critiquent des personnalités comme Ranjeva, je pense qu’ils ne doivent même pas savoir qui c’est.

    Bref, tout ca pour dire que ces iles appartiennent aux malgaches, pardon malagasy ,et ils en feront ce qu’ils veulent, enfin presque. ce qu’ils vont en faire ,c’est leur affaire. Pas la notre.

    Je précise pour les ido, I’m french... comme ca !

    • 15 novembre à 01:40 | Jacques (#434) répond à zean-ba

      Vous voyez, zean-ba (#10000), à quel point fumer le shit est nuisible pour la santé, vous ne savez plus ce que vous écrivez. Soignez-vous, à moins qu’il ne soit déjà trop tard.

    • 15 novembre à 11:17 | FINENGO (#7901) répond à zean-ba

      @ zean-ba (#10000)

      Oh la !!!!
      je crois que tu as un trou dans la cervelle toi, en fumant trop de shit .
      Ne t’inquiète pas pour ma vie. je l’ai plutôt bien réussi, et ne prends pas ton cas pour une généralité pauvre Plouc.
      Déjà Finengo ne s’érit pas avec un i mais un e.

      Que tu sois Français ou autre chose, je m’en tape le Plouc.
      Et ceci n’empêche pas que tu sois un Gros KON tout de même.
      Aller vas fumer ta dope sur la place du village va !
      La Frustration se soigne mon Gars.
      Va voir un Psychiatre ça te fera le plus grand bien.

  • 15 novembre à 01:32 | akam (#7944)

    - Voila que des “have been”’ ont ete ressortis de leur emballlage puant la naphtaline…pour quoi faire reclamer des iles qui ne figurent meme pas comme des territoires de conflits. Et comment reclamer quand on a rien fait de ces iles depuis leurs existences ?
    - En tous cas, on n a pas ose violer la constitution pour cette fois-ci afin de reclamer le soutien du peuple. Sur de lui comme ts les jours, Prezida a decide de s appuyer sur ses vieux.
    - Y aura-t-il une transparence lors de ces rencontres ? Seront-elles transmises en direct a la TV comme les matchs de la CAN ? Oseront-ils reprocher a Macron ses declarations a haute voix aux iles glorieuses "qu il est chez lui". A-t-il tort car a present il n a aucun conflit territorial avec Prezida ?
    - Pour qu ll y a conflit il faut etre deux. Cad 2 etats avec des interets opposes ? Les gasy iront-ils donner un coup de pied au Faszoi ?
    - En revanche il est surprenant que Macron t offrira sur un plateau les milliards de baril de petrole ou de gaz qu ils ont decouvert. Non seulement le savoir-faire se paie, mais le pactole n est pas gratuit non plus. Si les vieux magistrats gasy vont ressortir les vieux arguments ficeles en papiers froisses d’il y a 40 ans...ils auront en face des fonctionnaires qualifies (et non pas des politiques) qui argumenteront sur le bien-fonde des TAAF.
    - Comment les vieux gasy sortis de leur torpeur iront-ils resoudre les traites maritimes juridiquement geles ? Comment rechauffer ces plats “congeles”, voir meme des plats ignores du temps de la colonization ?
    - Vu que les jurisprudences reposant sur les eaux territoriales ne sont pas forcemment respectees actuellement car des conflits, et non des moindres, persistent encore entre Chine/japon, Chine/URSS ??? Bref des pays conflictuels qui sont des geants economiques.

  • 15 novembre à 01:41 | Albatros (#234)

    Question :

    - Pourquoi les Iles Glorieuses seraient-elles plus Malgaches que Comoriennes ?.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS