Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 16 septembre 2019
Antananarivo | 17h51
 

Politique

Elections législatives

La charte de bonne conduite et d’intégrité suscite des réticences

jeudi 2 mai | Arena R.

La charte de bonne conduite et d’intégrité pour les élections législatives élaborée par le comité paritaire composé des organisations de la société civile, et des institutions comme le Bianco et la CENI suscite des réticences. Tout comme lors des présidentielles de 2018, cette charte n’a reçu qu’une faible adhésion. La charte repose sur la bonne foi, l’honnêteté intellectuelle et le sens des responsabilités des candidats comme tout code d’éthique.

A Analamanga, 63 candidats sur 103 ont signé la charte mardi dernier. A l’instar de Lanto Rakotomanga, candidate de la plateforme « Miaraka amin’i Andry Rajoelina » aux législatives du 2ème arrondissement d’Antananarivo-Renivohitra, la plupart des candidats députés du régime dans la région d’Analamanga n’ont pas signé la charte de bonne conduite aux législatives.

Lanto Rakotomanga, explique que la charte est avant tout une règle morale et non une loi, et devient ainsi non-contraignante. Cette députée sortante Mapar du 2è arrondissement d’Antananarivo Renivohitra estime ainsi que le code électoral est amplement suffisant pour faire régner un climat d’apaisement et organiser des élections en toute transparence. « La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) ou encore la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) sont garantes de l’application de ce code, alors, qu’elles prennent leurs responsabilités si un débordement est constaté et vérifié », affirme-t-elle. Selon toujours cette fervente partisane d’Andry Rajoelina, la Charte en soi s’annonce comme une attaque envers un candidat en particulier.

Du côté du TIM, les députés dans la région d’Analamanga, fidèles à la discipline du parti, comme leur président national, Marc Ravalomanana, l’a toujours martelé, ne comptent pas s’adhérer à cette charte tant qu’il n’y pas de consignes venant du bureau politique. Les candidats du TIM aux législatives prétendent que la charte et la démarche d’adhésion à celle-ci reste floue.

Les 12 entités qui composent le comité paritaire ayant élaboré la charte baptisée "Toky Nomena" soutient que l’objectif serait de « restaurer la dignité des élus au sein du parlement ». Elle a été réalisée afin d’assurer que « les députés assument dignement leurs responsabilités et mettent l’intérêt du peuple avant les leurs ». « Le fait d’adhérer aux dispositions des textes de la charte, prouve que le député s’engage à être un député digne et bien intentionné », explique le comité paritaire.

Lors du lancement de ce « Toky Nomena », le comité paritaire a expliqué que la structure de celle-ci est similaire à celle de la charte élaborée pendant l’élection présidentielle. Les entités ayant élaboré cette charte sont la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco), le Conseil pour le Fampihavanana Malagasy (CFM), le CNIDH, le SAMIFIN, le HCCDED, l’observatoire Rohy, Fandio, Transparency international, ONG Tolotsoa et Justice et paix.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 2 mai à 10:54 | FINENGO (#7901)

    Si le comité paritaire composé des organisations de la société civile, et des institutions comme le Bianco et la CENI insiste à mettre en place une charte de bonne conduite et d’intégrité, ceci explique et démontre que les Politiciens Malgaches n’ont aucune déontologie dans leur Pratique Politique.
    Ce qui est le cas depuis plus de 4 décennies.

    Madagascar est un des rares Pays à avoir un tel Pratique, à mettre en place une charte de Bonne conduite et d’intégrité avant chaque élection.
    Ceci ne démontre qu’une chose : La Grande dérive de ce Pays.

  • 2 mai à 11:51 | Jipo (#4988)

    Ceci démontre que ces arrivistes n’ ont aucun scrupule, et quand bien même ils signeraient cette charte, cela ne les engage à rien d’ y déroger, la contourner et la fouler au pied ...
    Venant de la CENI & du Bianco c ’est le pyromane, qui se propose d’ être pompier !

  • 2 mai à 13:28 | tanguy37 (#7699)

    Mais non !!!mais non !! c’est pas possible !!!je n’en crois pas mes oreilles
    j’ai du me tromper de pays en lisant ça

  • 2 mai à 14:09 | kartell (#8302)

    On ne peut que constater que le changement promis juré ne sera qu’une piètre mascarade pour dissimuler une continuité qui réapparaît petit à petit au grand jour....
    Ceux qui rêvent encore finiront par admettre que ce renouveau ne sera en définitive que du réchauffé à la petite semaine...
    Dans une société qui doit tout à l’opacité, une quelconque remise en cause de ce statu quo devient impossible aux yeux de ses bénéficiaires...
    Mais là où le fait de pousser le bouchon trop loin devient indécent est constitué par cette arrogance politicienne d’organiser un débat sur le sujet en faisant mine vouloir y mettre un bémol !...
    Il y a dans cela rien de naturel mais une simple volonté de vouloir appâter les organisations internationales en affichant un faire-semblant outrancier pour une meilleure gouvernance...
    La farce est trop grossière pour avoir l’effet escompté, celui de montrer qu’une page va être tournée alors qu’elle est simplement entrouverte avant d’être vite refermée !...

  • 2 mai à 15:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Quel est le statut de cette charte ? Est-elle au-dessus de la loi ? Est-elle contraignante ? Si oui quelles sont les sanctions encourues en cas de non respect de ses termes ?
    Cette manière de travailler de la part de toutes ces organisations s’apparente étrangement à la fameuse pratique de Ponce Pilate : Vous voulez juste s’en laver les mains n’est-ce pas ? Quelle honte pour notre pays avec des élites pareilles ?
    Ne serait-il pas mieux d’en faire une proposition de loi digne de ce nom et de porter plainte contre les récalcitrants en cas de délits et d’infractions ? Au nom de la justice et de l’état de droit, il y a au préalable l’éducation citoyenne, au moment des faits les sanctions et après la bonne gouvernance.

    • 2 mai à 15:57 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      La volonté de ouak / assurément 😆 ...

  • 2 mai à 16:20 | Midabetsy (#8062)

    Longe vie aux étranzés qui financent ces idioties.

  • 2 mai à 19:00 | rayyol (#110)

    On dirait que mon souhait va devenir réalité J en faisait état hier La Gazette vient de me confirmer que j était prêt de la réalité Andry vient d annoncer qu il part vraiment en guerre contre les requins de l essence et de la Jirama et du peuple
    Bravo mettez tout ces requins sous surveillance l armée a chaque centre de distribution et assurez vous un approvisionnement consequent Et la justice internationale départagera le tout puisqu il sont responsable en partie des malheurs des Malgaches Voici un sujet qui devrait passionner tout le monde Finalement une revolution au pays des lémuriens pas de quartier pour cette bande de pourris

  • 2 mai à 19:01 | rayyol (#110)

    Ceci8 me fait penser au Slogan qui a meubler mon enfance Maitre chez nous

  • 2 mai à 19:04 | rayyol (#110)

    Politiquement le timing est tre bon De quoi enflammer l ile Et mettre le feu au c-l des requins

  • 3 mai à 15:30 | lanja (#4980)

    Lalàna manankery izao aza eto voahitsakitsaka na adika @ izay mahamety ny mpanao politika , misy andrimpanjakana karamaina mihitsy manao izay mety, koa maika ve fa resaka rediredy charte sns...Mbola tsy misy ny mpanao politika tena sahy eto, sahy mampifanaraka ny karama sy ny tombotsoa azo amin ny seza politika , ampifanarahana @ toerana misy ny firenena, toerana gisitra eran tany, tafahotra ny tombotsoa azon ny sasany , izay no mahatonga ny fifidianana eto manahirana foana, ny isan ny candida fiohampirenena teo dia midika zavatra betsaka, ny vola lany @ ireo senatera, sns, tsy mila mandinika alavitra, mazava be ...Tsy mahagaga raha taon ny sasany izay ahazoana seza, @ fomba rehetra, na hamorona angano aza

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS