Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 20 octobre 2018
Antananarivo | 08h23
 

Economie

Production de bière

La Star bien préparée à la concurrence

jeudi 17 avril 2008
JPEG - 30.5 ko
Le Président Directeur Général Adjoint, Thierry Bouteil des Brasseries Star.

L’arrivée prochaine de la Nouvelle brasserie de Madagascar sur le marché ouvre la concurrence dans le secteur de production de bière. La Star, la première brasserie dans le pays est loin de se plaindre. « Elle a tous ses atouts qui la rendent compétitive », explique le Président Directeur Général Adjoint, Thierry Bouteil.

Madagascar Tribune : Quelle est la position de la Star par rapport à l’ouverture prochaine de la Nouvelle brasserie à Ambatolampy ?

- Thierry Bouteil :
« Cette brasserie d’Ambatolampy est un projet vieux de trois ans. Maintenant, il commence à devenir réalité. Avec l’arrivée des marques Olympiko et de Classiko sur le marché, on n’a perdu une grande part de marché pendant un certain moment avant de les regagner petit à petit. Cette fois-ci ce ne sera pas le cas. On s’est préparé à la concurrence ».

Quels en sont vos points forts ?

- « La Star présente, en effet, ses atouts. Dans un premier temps, on a investi sur une ligne canette destinée aux exportations vers les pays où résident beaucoup de Malgaches comme la France, la Réunion, les Comores et Mayotte. Ensuite, on a continué notre stratégie de développement par la modernisation et l’extension de nos unités de production. Par ailleurs, on a inauguré au mois de février le doublement de la capacité de la malterie de Malto, une filiale de la brasserie Star qui fait travailler 5500 paysans dans la région Vakinankaratra pour cultiver l’orge. Nous fournissons les semences et les intrants, et la totalité des récoltes est achetée à un prix fixé à l’avance. La récolte est transformée en malt utilisé dans la fabrication de bière. L’utilisation des ingrédients produits localement constitue un de nos points forts. On a moins besoin d’importer du malt à un prix exorbitant, payé en euro. La plantation de maïs à Tuléar a été aussi agrandie. Enfin, on est resté prudent sur l’augmentation des prix compte tenu du faible pouvoir d’achat des Malgaches. Pour la THB 65 cl, le prix consommateur de l’unité est passé de 1200 Ar en juillet 2004 à 1400 Ar en octobre 2006 et 1500 ariary en décembre 2007. Au niveau commercial, on travaille en partenariat avec des commerçants du « Club Miray » qui maintiennent les prix conseillés ».

Cette année, vous allez célébrer les 50 printemps de la marque THB. Pouvez-vous donner un aperçu des manifestations ?

- « Le lancement officiel de THB Tour de l’année 2008 se tiendra les 26 et 27 avril prochains à Antsirabe. Puisque nous fêtons notre 50 ème anniversaire, le THB Tour sera organisé dans 50 villes de Madagascar ».

Propos recueillis par Lanto

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 354