Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 21 septembre 2018
Antananarivo | 19h00
 

Société

Société

La Solidarité des syndicats de Madagascar tire la sonnette d’alarme

samedi 10 mars | Fano Deraniaina

Armés de pancartes, médecins, enseignants chercheurs, greffiers… corps de métiers confondus regroupés au sein de la plateforme Solidarité des syndicats de Madagascar, se sont donnés rendez-vous hier devant le Palais de la Justice à Anosy pour exprimer leur mécontentement. Ils demandent à ce que l’Etat arrête de faire la sourde oreille et réagisse devant la flambée des prix des produits de première nécessité et devant le non-respect des droits fondamentaux dont devraient jouir les employés, qu’ils soient issus du secteur privé ou public.

Devant la situation économique qui ne cesse de péricliter, la Solidarité des Syndicats de Madagascar invite l’Etat à devenir plus réactif et à regarder de visu les employés. Cette poignée de syndicats réclame la révision à la hausse du salaire minimum aussi bien pour les fonctionnaires que pour les employés du secteur en raison de l’inflation galopante. L’Etat n’a pas encore annoncé une hausse de salaire pour cette année 2018, tandis que le secteur privé avait déjà convenu d’une augmentation de 8,6%.

Cette plateforme dénonce également les menaces ou encore les affectations non justifiées dont les fonctionnaires souffrent particulièrement. A cela s’ajouteraient la non-perception de l’avancement de salaire ainsi que la non-exécution des décisions de justice en faveur des employés.

Jean Raymond Rakotoniasy, secrétaire général de la SSM est plutôt satisfait de la mobilisation d’hier : « Réussite : c’est le mot qui résume la manifestation d’aujourd’hui. D’innombrables syndicats ont accepté notre invitation. On vient d’apprendre que les menaces exercées par les différentes directions des ministères à l’endroit des syndicalistes étaient fortes. En tout cas, cela ne les a pas empêché de rejoindre ce mouvement. Nous souhaitons ainsi que l’Etat réagisse enfin et que les tarifs de la Jirama soient revus à la baisse. De toute les façons, il ne s’agit pas d’un mouvement insurrectionnel ni d’une destitution des gouvernants mais d’une simple interpellation de cette situation alarmante », avait-il affirmé.

Si la plupart des syndicats étaient présente à cette manifestation, les syndicats de la Douane, des impôts ou encore du ministère des finances et du budget étaient les grands absents hier. Ils se seraient abstenus dans ce mouvement à cause de la pression venant de leur hiérarchie. « Nous tenons à inviter l’Etat à voir de près la situation des employés de tous les secteurs et d’arrêter les menaces de tous bords car, ici, nous ne faisons qu’exercer notre droit fondamental : le droit de manifester. La présence massive des forces de l’ordre aux alentours des lieux ne nous font pas du tout peur. L’Etat n’a jamais cessé de menacer de prendre des mesures à l’encontre des manifestants. Maintenant, prenez les mesures que vous estimez nécessaires ! Mais sachez que nous aussi, nous savons prendre des mesures plus drastiques que vous ne l’aurez imaginé si vous continuez à faire la sourde oreille », a lancé fermement Faniry Ernaivo, présidente du Syndicat des Magistrats de Madagascar.

33 commentaires

Vos commentaires

  • 10 mars à 10:15 | RABENJAMINA Ruddy (#10142)

    C’est de la copie Coller …….
    Armés de pancartes, médecins, enseignants chercheurs, greffiers… corps de métiers confondus regroupés au sein de la plateforme Solidarité des syndicats de Madagascar

    Devant la situation économique qui ne cesse de péricliter.

    Ils demandent à ce que l’Etat arrête de faire la sourde oreille et réagisse devant la flambée des prix des produits de première nécessité et devant le non-respect des droits fondamentaux dont devraient jouir les employés, qu’ils soient issus du secteur privé ou public.

    • 10 mars à 12:38 | Marika (#9389) répond à RABENJAMINA Ruddy

      Faniry Ernaivo,présidente du Syndicat des Magistrats de Madagascar.
      Vous avez les mains propre,préparez-vous à l’élection présidentielle,vous aurez bon nombre de soutient.

  • 10 mars à 10:17 | poiuyt (#584)

    Il faudrait trouver une intelligence gasy patriote à l’étranger, loin des menaces, qui coordonnerait une action citoyenne à Tana, par le biais de FB, instagram, ou autre : tous les lamba viendraient se synchroniser dans tout Mada. les paires de famille ont de moins en moins le droit de se boucher yeux, oreilles et narines.
    En 2009, quand les xénonégros avaient enrôlé joël pour un coût d’état, orange, tananews, et MT avaient, mine de rien, officié en relais d’infos. Ce dont nous sommes reconnaissants.

  • 10 mars à 10:27 | RAMBO (#7290)

    Lorsque quelqu’un est en Jésus Christ, il est devenu une Nouvelle Créature.

     Lalaïna est une jeune malgache installée en France. Elle pensait que certaines pratiques malgaches étaient simplement culturelles ; elle en a découvert la dimension spirituelle dans un temps de délivrance par rapport aux liens ancestraux. Nous sommes trois témoins qui peuvent certifier de la véracité parfaite de ces propos qui ne sont en rien romancés (je sens que des sceptiques liront cet article !).
    G. B.
    La malédiction du famadihana
    A cause de la pratique du retournement des mort, le famadihana ou exhumation des ancêtres, beaucoup d’esprits humains m’habitaient. Je précise que je n’ai jamais participé directement à ces traditions ni à ces rituels. Mais comme mes parents, mes oncles et mes ancêtres ont pratiqué régulièrement ces abominations, j’ai eu des héritages spirituels très lourds.
    À Madagascar, des pratiques et des mentalités abominables sont encore très répandues dans la plupart des familles malgaches. Notamment des mentalités très racistes envers ceux qui ne sont pas du même origine ou rang social qu’eux. Par exemple, dans ma famille, mon père avait des parents qui étaient de deux rangs sociaux différents. La mère de mon père était d’une famille descendance d’esclaves et mon grand-père paternel était issue d’une famille descendance royale. Suite à son mariage avec ma grand-mère maternelle, mon grand-père paternel a été rejeté totalement par sa famille.
    Les consécrations des lignées
    Dans les familles de descendance royale, il est interdit de se marier avec des personnes qui ne sont pas de descendance royale sinon ces personnes sont totalement rejetées et ne peuvent même pas être enterrées au cimetière de la famille. C’était le cas de mon grand-père paternel qui a dû se faire construire une tombe ailleurs pour sa descendance comme sa famille l’a rejeté.
    La famille de mon grand-père paternel continue jusqu’à ce jour à faire des offrandes pour les morts au cimetière de leurs ancêtres comme ils considèrent toujours leur royauté.

    Lors de ma délivrance, le Seigneur Jésus Christ montrait que des démons nommés “aristocratie� ? étaient en moi avec l’esprit du grand-père paternel à cause de ces ancêtres soi-disant nobles selon le monde.
    Ces esprits d’aristocratie me conduisaient à dépenser à acheter que des choses luxueuses très chères et faisaient de moi une fille arrogante, orgueilleuse, hautaine et méprisant les gens qui n’étaient pas de même origine ou race que moi surtout les indiens d’Inde et les gens de type africain.
    Je n’acceptais pas que quelqu’un me demande de faire quelque chose même si c’est quelque chose que j’allais vraiment faire, je ne supportais pas que quelqu’un me dise de le faire.
    Esprits humains.
    La présence de ces esprits humains des ancêtres du côté de mon grand-père paternel faisait de moi une fille insoumise, car ces gens, quand ils étaient vivants, avaient l’habitude de donner des ordres et de se faire servir, d’être servis en ayant eu des serviteurs et servantes à leurs disposition. C’était le cas aussi du côté des ancêtres du côté de mon grand-père maternel le père géniteur de ma mère dans lesquels il y avait des liens très forts liés aussi à la royauté. D’ailleurs pendant ma délivrance, ces esprits proclamaient leur royauté ! Le Seigneur me libérait de toutes les consécrations royales, les onctions royales que j’ai héritées de ces ancêtres. Certains de ces esprits étaient très méprisants en regardant de haut le Pasteur qui priait pour ma délivrance.
    Du côté de ma grand-mère paternelle, c’était une descendance d’esclaves et des malédictions ont été jetées sur la descendance par rapport à l’enfantement. J’avais une marque spirituelle d’esclave sur mon dos qu’on a effacé par le sang de Jésus et les malédictions prononcées par ces ancêtres et les liens d’esclavage : des jougs et chaînes autour de mon cou, de mes mains et mes pieds que l’on a brisés au nom de Jésus Christ pour que je sois libre.
    Dans la réalité, à cause de ces liens d’esclavage, mes frères et moi nous n’arrivions pas obtenir un travail valorisant selon les niveaux d’études que l’on a, mais on avait toujours eu du travail physique et ou de l’asservissement dans le travail. Ils travaillaient également dans la relation de couple où mon ami commençait à avoir une emprise sur moi, ainsi qu’une autorité spirituelle dans l’Eglise avec une autorité qui n’était pas bien ajustée, ces esprits travaillaient pour m’asservir, tordant la soumission de la Parole de Dieu en une sorte d’emprise et d’esclavage.
    Ces esprits humains des ancêtres du côté de ma grand-mère paternelle travaillaient pour mettre des désordres par rapport à mon travail, utilisaient l’employeur pour me mettre la pression pour me faire démissionner de mon travail.

    • 10 mars à 10:33 | poiuyt (#584) répond à RAMBO

      Est-ce que les lecteurs de MT pourraient donner juste un signal positif ou négatif à propos de ces prêches, à la suite de ce message ; comme des like , j’aime, je n’aime pas. Voici un exemple

    • 10 mars à 10:35 | poiuyt (#584) répond à RAMBO

      je n’aime pas ; mais si cela peut décourager (ne serait-ce que) un quidam de se jeter sous un train : SOIT.

    • 10 mars à 12:23 | Marika (#9389) répond à RAMBO

      Complètement à côté de la plaque,rien à voir avec le sujet d’aujourd’hui.
      Quel culot !

    • 10 mars à 12:31 | elena (#3066) répond à RAMBO

      Hello poiuyt,
      Aujourd’hui c’est samedi : jour de prêche de Rambo.
      Plus le gouvernement HVM fait des çonneries, plus Rambo en écrit. Il faut donc s’attendre à une encyclopédie jusqu’au 24 novembre.
      Gilles Boucomont n’est plus pasteur à l’Eglise du Marais, et c’est quelqu’un que j’apprécie pour sa simplicité et sa force de conviction mais lui, c’est un vrai pasteur, Rambo n’est qu’un petit copie-colleur, mais le plagiat est une marque déposée des HVM, on ne s’en étonne plus !!!

    • 10 mars à 14:02 | Isambilo (#4541) répond à RAMBO

      PK 18. Et encore, s’ils veulent bien vous accepter.

    • 10 mars à 14:32 | Turping (#1235) répond à RAMBO

      Rambo ,
      Il aurait mieux valu pour eux n’avoir pas connu la voie de la justice ,que de se détourner ,après l’avoir connue ,du saint commandement qui leur avait été donné ; mais il leur est arrivé ce que dit le proverbe véridique : Le chien est retourné à ce qu’il avait vomi lui même ,la truie va se vautrer au bourbier .2Pierre2/ 21,22.
      - Mais le saint Esprit n’applique jamais à de véritables croyants ces termes de truie ou de chien. Il les appelle des brebis . D’autres passages nous montrent que des personnes peuvent se glisser parmi les fidèles et passer inaperçues parce qu’elles se sont déguisées en brebis (Mathieu 7/15),mais ce sont en réalité des loups dont le caractère redoutable (Actes 20.29) se découvrira un jour à l’autre .
      Conclusion : le mode de gouvernance actuel dont Rambo défend ardemment ressemble à ce qui a été dit . La problématique est là en regardant la paupérisation ,la corruption , l’insécurité ,.......Comme si le peuple malgache n’a pas été béni par le seigneur , le Dieu commun (monothéisme ) .

  • 10 mars à 10:29 | RAMBO (#7290)

    .... Lalaina suite.
    Pendant ma délivrance, ces esprits criaient de regret et de désespoir que je ne serai plus esclave.
    Du côté de mes grands parents maternels et arrière grands parents maternels par rapport à ma grand-mère maternelle et son mari officiel ainsi que par rapport à mon père, il y avait beaucoup de liens d’impudicité et d’adultère dont le Seigneur m’a libérée.
    C’était très dur pour moi et pour mon entourage, car, du fait de ces liens très opposés (royauté et esclavage), ces esprits humains me téléguidaient de façon très différentes et me torturaient puisqu’ils savent que j’ai changé de camp : j’ai donné ma vie à Jésus Christ. Ces esprits me tiraient toujours en arrière quand j’avançais un peu dans les choses du Seigneur Jésus Christ jusqu’à ce que le Seigneur Jésus Christ m’en délivre. Gloire à toi Jésus, merci Seigneur !
    Des principautés territoriales m’habitaient
    Le Seigneur Jésus m’a libéré aussi des puissances territoriales du pays de Madagascar qui étaient très fortes, c’étaient des dominations ou principautés représentées par des esprits animaux comme le fosa ( espèce de renard), par rapport à l’ethnie merina des hauts plateaux, et libérée des esprits des singes et lémurs, et aussi des loups blancs, qui avaient pu rentrer à cause des coutumes du pays.
    Je pense que ce sont ces puissances territoriales qui rendent toujours les malgaches très attachés au pays, surtout les hommes, qui ont toujours tendance à vouloir rentrer au pays et rester attachés à leur terre. Certains, même en étant chrétiens, laissent leurs femmes et enfants à l’étranger et rentrent à tout prix à Madagascar.
    Ces puissances en sont les causes et ces puissances sont en collaboration directe avec les esprits invoqués dans le culte de morts, retournement de mort, sorcellerie et occultisme malgaches.
    Jésus CHRIST m’a délivré aussi des liens par rapport aux ancêtres liés à mes origines malaisiennes et par rapport aux consécrations liées à mon nom. »
    Une délivrance par étapes
    Le Seigneur opérait ma délivrance par étape : d’abord il a extirpé l’esprit de mon père vivant qui avait une emprise sur moi par rapport aux arts martiaux qu’il a pratiqués. Il voulait me garder toujours comme une petite fille, ce qui était aussi un des obstacles par rapport à mon mariage.
    Ensuite, le Seigneur m’a délivré de l’esprit de ma grand-mère maternelle (vivante aussi), qui voulait me détruire totalement car j’ai donné ma vie à Jésus Christ : elle était déguisée en esprit animal félin. Quelques semaines plus tard, le Seigneur m’a délivré des esprits de mes grands-parents paternels, les arrières grands parents paternels, le grand-père officiel maternel, le grand-père géniteur de ma mère, les arrières-grands-parents du coté du grand-père père géniteur de ma mère, les arrières grands parents du côté du grand-père officiel et les arrières grand parents du côté de ma grand-mère maternelle !NDLR : durant cette matinée de délivrance, Lalaïna a été libérée des esprits de seize aïeux !

    Je ne peux que remercier le Seigneur Jésus Christ mon Roi qui a eu compassion de moi et qui m’a fait miséricorde, et qui m’a libérée de tous ces esprits qui n’avaient qu’un objectif : me torturer et me tuer.
    Gloire au Seigneur Jésus Christ !
    Lalaïna
    Recueilli par Pasteur Gilles Boucomont : Eglise Réformée du Marais.

    • 10 mars à 10:30 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Lalaina suite et fin...
      J’ai choisi ce témoignage de Lalaina afin de mettre en lumière l’une des explications du blocage de notre pays Madagascar. Notre pays est considéré comme un pays idolâtre et j’ai déjà eu l’occasion d’expliquer ici : « Est idolâtre celui ou celle qui attache plus d’importance aux choses ou aux êtres vivants ou morts de ce monde plus que Dieu le Créateur de la Bible ».
      Mais Dieu aime notre pays...les enfants d’Israël ont vécu des périodes d’esclavage douloureuses avant d’être libérés.
      Même si la manière fut violente, la colonisation anglaise d’abord et française ensuite est « bénéfique » pour les gasy. Cela pourrait choquer les nationalistes de tout bord mais, c’était un moyen d’introduire l’Evangile de Jésus Christ dans notre pays.
      Après avoir été dominé pendant des siècles, sous la Royauté Merina, par les esprits de sorcellerie et autres dieux comme Ikelimalaza le dieu talisman du célèbre souverain gasyAndrianampoinimerina (Un talisman est un objet magique qui porterait des vertus occultes attirant des influences bénéfiques.) ...les Gasy sont entrés dans une autre période d’esclavage pendant 70 ans. Ce fut la période de la colonisation, ce fut aussi une période douloureuse pour notre pays socialement parlant mais le contact avec l’Evangile de Jésus christ a quand même libéré beaucoup de Gasy de l’emprise de l’occultisme et de l’obscurantisme. Sans parler de l’esclavage sociale qui persiste encore dans beaucoup de foyers Gasy. La voie de Dieu est insondable quand Dieu veut libérer son peuple !
      Mais le témoignage de Lalaina prouve que beaucoup de Gasy sont encore esclaves des esprits ancestraux et cela constitue un vrai blocage pour leur épanouissement personnel . La preuve en est que dès qu’on parle de ces traditions et de Jésus Christ, il y a une pluie d’arrows de la part de certains Gasy. Et le plus grave c’est que les Gasy sont réputés chrétiens mais la plupart ne veulent pas encore lâcher le « fitahin’ny Razana » et le mélange de genre est une abomination aux yeux de l’Eternel le Créateur. La Bible dit que : Dieu est un dieu jaloux .C’est comme quelqu’un qui se dit chrétien mais pleines d’insultes sortent encore de sa bouche. Il est encore esclave de la haine et de l’intolérance...il n’est pas complètement libre !
      Dans certains pays, ils tuent les missionnaires et les chrétiens...A Madagascar ce n’est pas trop le cas...les Gasy résistent à l’Evangile derrière leur sourire
      Quand on accepte vraiment Jésus Christ comme Sauveur personnel et Seigneur, il y a un changement réel dans la manière de penser et de vivre. La Bible dit : Si quelqu’un est en Christ il est une nouvelle créature, toutes choses anciennes sont passées et toutes choses sont devenues nouvelles. Cette personne qui accepte Jésus Christ change de Maître. Elle a abandonné Satan et son emprise pour suivre Jésus Christ. Elle a « l’intelligence renouvelée » et toutes ses analyses sont basées maintenant sur la Parole de Dieu. Cette personne est devenue un homme ou une femme d’une nouvelle créature...son identité change parce qu’elle abandonné le royaume de Satan et devient enfant du Royaume de Dieu.
      La Bible dit que Dieu bénit ses peuples pour mille générations . Par contre Dieu maudit ceux qui le refusent sur quatre générations. Mais si un maillon de la descendance d’une famille accepte Jésus Christ la malédiction est annulée et devient bénédiction. Quand nous visitons les villes et villages en Europe, nous constatons à travers les beaux cathédrales érigés ainsi que des Eglises bâties dans les quartiers que dans leur passé les Européens ont beaucoup oeuvré pour Dieu. Les européens seront incontestablement bénis sur plusieurs générations grâce aux œuvres bonnes de leurs ancêtres . Mais toute nation qui cherche à éloigner Dieu est une nation vouée à l’échec. L’ex-URSS en est une preuve tangible.
      A cause de leur croyance aux ancêtres il existe beaucoup d’interdits à Madagascar...ce sont les « fady ». Dans certaines régions , il est interdit de tuer les rats parce que les habitants de ces régions croient que les esprits des Razana sont dans les rats. Et il n’est pas étonnant que la peste sévit. Beaucoup de Gasy ne mangent pas du poulet parce q’ils détiennent des talismans soit disant bénéfiques pour les récoltes. Rien à avoir avec les musulmans, beaucoup de Gasy ne mangent pas non plus du porc à cause de leur fady...Et depuis quelques années , il est fréquent de voir « Sakafo tsy misy kisoa » ou nourriture sans viande de porc à l’entrée des hotely ( restaurants) . Il y a beaucoup d’endroits à Madagascar qui sont interdits d’accès sans « fomba » ou rites comme tuer un animal ou demander l’autorisation des Razana en versant de l’alcool . Ce que ces Gasy là ne savent pas c’est que c’est Satan qui s’opère à récupérer spirituellement leur geste. La raison c’est que ce sont des endroits soi disant sacrés par les ancêtres. C’est surtout l’une des raisons de multiple rejets des Chinois qui voulaient exploiter l’or chez nous. Ce n’est pas toujours pour défendre le tanindrazana ( terres des ancêtres) ou l’environnement mais c’est aussi surtout à cause des « fady ».... cette liste n’est pas exhaustive et ce sont des phénomènes qui bloquent véritablement le développement économique chez nous.
      Ce qu’on appelle les « Soa tohavina Gasy » ou la tradition Gasy sonne bien mais il y a quand même un problème quand celle-ci bloque le progrès.
      La Bible dit : « Là où il y a le Saint Esprit de Dieu il y a une véritable Liberté »...
      Si je demande aux Gasy de se libérer ou de se révolter, ce n’est pas à l’encontre des dirigeants mais surtout à l’encontre de ces pratiques qui rendent les Gasy esclaves de Satan. Et il n’est pas étonnant de voir Dieu retirer sa Bénédiction.

    • 10 mars à 12:26 | Marika (#9389) répond à RAMBO

      Je ne sais pas où voulez vous en venir mais visiblement cela n’intéresse personne.
      C’est du temps perdu pour rien.

    • 10 mars à 14:07 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

    • 10 mars à 17:02 | isoarha (#8297) répond à RAMBO

      Bonjour les gens,

      « DONT FEED THE TROLL »

      Rambo fait le troll pour changer de sujets.

      Exprimez-vous en le zappant.

  • 10 mars à 11:29 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Mi-flood indray ny solafa fa patron Zéro Zava Bita

  • 10 mars à 11:29 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Zava bita Zéro

  • 10 mars à 11:30 | AzaMbaDonJona (#9745)

    HVM inona no vitany Zéro

  • 10 mars à 11:31 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Zéro = tsisy. Mazava ? Tsisy no vitan’ny HVM

  • 10 mars à 11:31 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Tsotra kely : tsisy vita

  • 10 mars à 11:32 | AzaMbaDonJona (#9745)

    ZZB 🤙🏿
    #zerozavabita

  • 10 mars à 11:33 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Asio toriteny kely aloha fa copié-collé vitanareo

  • 10 mars à 11:34 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Flood flood flood coran bible etc ....
    Satria ve tsisy lazaina ianareo fa Zéro zava bita ?

  • 10 mars à 11:55 | Jipo (#4988)

    Encore une fois ce sont les mieux nantis qui manifestent, les douanes et l’ armée se sont abstenus « sous couvert de pressions », tu parles : ils viennent tous d’ être augmentés !
    Aucune éthique, honneur, dignité, la même mentalité qui ne voit pas plus loin que demain, que le bout de son nez, même mentalité (dont je vous laisse le qualificatif) que les dépités qui demandent des 4#4 et passeports diplomatiques, et si ce n’ est pour frimer et trafiquer, quoi d’ autre , pouvez-vous me le dire ?
    Je ne vous demanderai pas : « on est ou » , je ne vous ferai pas cet affront , shame / U , all U are !

    • 10 mars à 17:26 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Jipo

      Le passeport diplomatique façon gasigasy ou façon indopaki consul de Kiribati ou des Iles Salomon ?
      Pathétiques dans les deux cas

  • 10 mars à 12:08 | ratiarivelo (#131)

    Io indray fa MIVARALILA ny MPITORITENY-FARISEO alahady fa Mpagalatra AKOHO ALATSINAINY*****

    • 10 mars à 18:20 | Jipo (#4988) répond à ratiarivelo

      @ AzaMbaDonJona .
      L’ homme fort de Diego n’ est-il pas indo/ pakistanais, qui + est Sud yéménite ?
      Un proche de l’ ancien mauvais messager, j’ ai cité ratsy & raka .
      Les Indiens ou karanes malgaches on amassé de telles fortunes, qu’ ils ne savent que faire de leur argent pour le convertir, autre que l’ or ou les pierres quelle opportunité leur est-elle laissée ,, les magaches eux sortent cet argent sans le moindre scrupule, au détriment du Pays, et pire reviennent pomper sur le tarmac sous les applaudissements ...
      Alors qu’ ils devraient etre en prison on leur offre une retraite plus que dorée, avec une protection payée par les compatriotes qu’ ils ont affamés, et il y en a qui osent encore détourner l’ attention avec les karanes et dire que les étrangers sont racistes !
      Il est plus que temps d’ apprendre à faire le ménage, car là : ça refoule grave ...

  • 10 mars à 12:32 | ratiarivelo (#131)

    Any HIVOAKO HIANAO ry« SSSSSSSSSSAAAAAAAAAAATTTTTTAAAAAAAANNNNNNAAAAAA »,ampy ANAO ry Ingandriana o !! Samy tsara

    • 10 mars à 17:27 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à ratiarivelo

      Nivalana izy fa tsisy zava-bita

  • 10 mars à 17:31 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Délestage résolu en 2030 ? Même pas en rêve
    Muhahahaha.

  • 10 mars à 17:36 | KARIBO (#7602)

    Solidarité voilà une théorie mise en pratique , une fois n’ est pas coutume, serions nous sur la voie de l’ éveil ?
    Capitalistes de tous Pays unissez-vous, ne serait-ce que pour lutter contre ces marées de sans dents .
    Question situation économique , n’ avons-nous pas un expert en la matière, diplômé de nos plus grandes Universités, et pas Chinoises !
    Un bilan à inscrire au patrimoine de l’ Unesco, un exemple à perpétrer et exporter , un savoir faire toujours imité jamais égalé, ce sont ses directeurs de thèses qui peuvent etre fiers !
    Une performance de ce calibre mérite bien une mention !

  • 10 mars à 18:57 | Jipo (#4988)

    Bonsoir .
    Juste une question :
    Les nouveaux militaires sont -ils exclus de cette association, (en waiting list) ou y-a-t-il une date de péremption exigée pour faire parti du club ?
    A moins que la constitution exige une âge certain pour pouvoir prétendre être blanchi & défiler comme figurant, juste pour tuer : le temps ...
    Nous y en a vouloir des sous ; Pas manger, du vola !

    • 10 mars à 20:21 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Jipo

      Militaires ? Un mot bien trop poli pour eux. Ils sont obèses etc ... tellement de gradés budgétivores pour une inefficacité hvmesque.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 298