Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 28 février 2021
Antananarivo | 01h41
 

Economie

Port de Toamasina

La SADC aidera la SPAT

jeudi 14 février 2008 | Gilbert R.

Comme prévu, le président de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dont fait partie Madagascar et non moins président de la République de Zambie, Levy Patrick Mwanawasa a effectué une visite officielle au port autonome de Toamasina géré par la SPAT ou Société du Port autonome de Toamasina. Après les conciliabules d’usage dans ces cas-là entre visiteurs et visités, le président de la SADC a confirmé l’accord de son organisation d’aider le port. Non encore chiffrée, cette aide appuiera l’extension des infrastructures existantes du port. Et, d’après le secrétaire-exécutif de la SADC qui accompagnait son président, la SADC verrait bien un port en eau profonde dans cette extension, afin de rendre le port de Toamasina capable d’accueillir des bateaux de très gros tonnage.Interrogé à part, le Directeur Général de la SPAT, Pierrot Botozaza, a révélé que la Sherritt, la société concessionnaire de l’exploitation des filons de nickel/cobalt d’Ambatovy, et le gouvernement japonais, ont également consacré la coquette somme de 56 millions d’Euros à l’aide pour le projet d’extension du port de Toamasina. Sur un autre plan, il a aussi fait savoir que le terminal à conteneurs a, aujourd’hui, accru de 20 à 22% par an le nombre de boîtes qu’elle manipule.

Pour en revenir à la visite proprement dite, le président de la SADC n’a eu que le temps de visiter le port et, dans l’enceinte portuaire, la minoterie Mana du groupe TIKO. De l’aéroport d’Ambalamanasy à cette destination via Salazamay, Morafeno, Tanamakoa, Tanambao V, devant la gare des manguiers, l’avenue de l’Indépendance, bord de la mer jusqu’au port, une haie humaine curieuse, mais perplexe car le président a été représenté par six de ses ministres, l’a attendu sur les deux rives du boulevard. Le maire Gervais Rakotomanana, dès la veille, avait appelé la population à se mobiliser pour l’accueil du visiteur de marque. D’autre part, 40 établissements scolaires ont été mis en vacance pour la demi-journée de mardi chômée mais payée pour les travailleurs. La Région, le député du district de Toamasina I, le bureau régional de la présidence et la circonscription administrative ont prêté main forte à la Commune Urbaine de Toamasina et la SPAT pour un accueil honorable des hôtes de marque. On se rappelle la visite du président Lübke allemand à Toamasina.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS