Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 octobre 2021
Antananarivo | 11h18
 

Infrastructure

Infrastructure urbaine

La Rocade Iarivo opérationnelle à partir de ce jour

jeudi 24 juin | Mandimbisoa R.

L’inauguration de la Rocade Iarivo, reliant le boulevard Tokyo à Andranobevava, en passant par Ambohimahitsy, aura lieu ce jeudi en présence du président Andry Rajoelina.

Cette large voie de 7m et long de 8,2km a été réalisée pour atténuer les bouchons dans la capitale et pour faciliter l’interconnexion entre les routes nationales numéro 2, 3 et 7, indique la présidence et le ministère de l’Aménagement du territoire dans leur présentation des travaux.

L’accord de financement de ce projet financé par la Banque européenne d’investissement, de l’Union européenne, de l’Agence française de développement a eu lieu en 2011. Les décrets d’expropriation ont été pris en 2012 et les gros œuvres ont débuté en 2018. Les autorités estiment qu’environ 48.000 voitures par jour pourraient emprunter cette rocade urbaine.

Cette nouvelle infrastructure routière est composée notamment d’une « Rocade Est » partant du boulevard Tokyo jusqu’à Ambohimahitsy, en passant par Amoron’Akona, qui mesure 3,8km, d’une « Rocade Nord-Est », partant d’Ambohimahitsy jusqu’à Andranobevava mesurant 3,426 km et d’un « Raccordement urbain » ou d’une voie pénétrante, qui part du croisement de Nanisana vers la sortie d’Ankadindramamy, mesurant 0,985 km.

Bien qu’elle soit construite selon les normes des grandes voies urbaines, proches des autoroutes, 22 arrêts de bus et 12 passages piétons ont quand même été installés sur cette route dont la vitesse de circulation doit alors être limitée, conformément aux différents panneaux signalétiques installés. Deux importants ponts à Amoron’Akona et à Andranobevava ont été construits et 41 ouvrages hydrauliques.

Quelques mois plus tôt, le ministre de l’Aménagement et des Travaux publics, Hajo Andrianainarivelo et l’Ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard, ont effectué une visite sur les travaux réalisés dans le cadre de la construction de cette rocade. A l’époque, l’indemnisation des propriétaires concernés par les expropriations n’était pas encore tout à faire régler. Seuls 27% des propriétaires ayant des titres ont été indemnisés contre 97% pour les propriétaires des biens non titrés.

38 commentaires

Vos commentaires

  • 24 juin à 08:34 | MALIBUC (#9345)

    Merci Prézida ...............Rajao

    • 24 juin à 08:49 | Rainingory (#11012) répond à MALIBUC

      Raha misy mila porofo dia ity,

      Vaovao tao amin’ny i-BC News omaly hariva, nanao fanazavana momba ny famatsiana vola (Conférence des bailleurs Paris 2016) an’ny rocade est-nord est io, izay hotokanana anio,

      Eo @ 14:23’ no manomboka,

  • 24 juin à 08:35 | Isandra (#7070)

    Bon,
    - Merci Maman,
    - Merci l’Europe,
    - Merci Rajao,
    - Surtout, Merci Mr le Président,...

    Nous espérons que ces infrastructures diminueront les embouteillages.

    Mais, le problème, le paradoxe Malagasy, sur les statistiques, ils sont pauvres, mais, le nombre de nouvelles immatriculations de voitures ne cessent d’augmenter, comme les bâtiments qui poussent comme champignons.

    • 24 juin à 08:43 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      Une des rares fois où Isandra fait passer son dieu après les autres.

    • 24 juin à 08:52 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Ity ny porofo hoe iza no nandeha nitady ny Euro,

      Vaovao tao amin’ny i-BC News omaly hariva, nanao fanazavana momba ny famatsiana vola (Conférence des bailleurs Paris 2016) an’ny rocade est-nord est io, izay hotokanana anio,

      Eo @ 14:23’ no manomboka,

    • 24 juin à 10:09 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Chacun a sa version de faits :

      "L’accord de financement de ce projet financé par la Banque européenne d’investissement, de l’Union européenne, de l’Agence française de développement a eu lieu en 2011. Les décrets d’expropriation ont été pris en 2012 et les gros œuvres ont débuté en 2018. Les autorités estiment qu’environ 48.000 voitures par jour pourraient emprunter cette rocade urbaine."

      Mais, on s’en fout, cet projet est réalisé pendant le mandat de Rajoelina,...

    • 25 juin à 12:47 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Très bien pour la rocade, au moins une partie du budget qui a bien servi. Mais sur les milliards que Madagascar a reçu, quels sont les autres travaux qui bénéficient à tout le peuple malagasy, ceux qui ont faim et qui meurent de maladie ? Est-ce que seuls ceux qui ont une voiture et qui habitent Tanà sont considérés comme malagasy ? Est-ce que seuls ceux qui ont les moyens de faire la fête sont considérés comme malagasy ? Les autres maigrichons qui traînent en haillons c’est quoi ? Des invisibles ? Des fantômes ?

  • 24 juin à 09:09 | Shalom (#2831)

    Ireto ireo lainga fampanantenana poak’aty nandemena ny sain’ny malagasy ary nolazaina fa ho vitany ao anatin’ny 5 taona satria tsy vtan’ny teo aloha nandritr’izay 60 taona lasa izay.

    - Carte VISA ho an’ny mpianatry ny Anjerimanontolo
    - Fidinan’ny vidin-tsolika @ antsasany
    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana : Tsy hisy intsony filoham-pirenena hanagadra anao noho ny hevitra tsy mitovy..
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique (Sans budget, sans étude d’opportunité) MERCI LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 24 juin à 09:35 | MALIBUC (#9345)

    J’ai bien peur que les lampadaires solaires ne fasse pas long feu !

  • 24 juin à 09:56 | Ra-Jao (#282)

    Encore heureux que rajoely a bien voulu terminer ce projet pour la continuité de l’Etat. Il a laissé de côté son orgueil mal placé.D’ailleurs il n’y a pas de quoi être fier, ce sont nos enfants , nos arrières petits enfants qui seront obligés de rembourser les dettes que chaque dirigeants contractent avec leurs commissions dans les paradis fiscaux. Ces routes seront-elles en bonne état pendant combien d’années . Les colonisateurs nous ont laissé des km de routes, mais qu’en est-il aujourd’hui ? On ne sait pas comment est utilisé le FER (fond d’entretien routier) taxe prélevée par l’Etat dans les prix des carburants ?

    • 24 juin à 10:22 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      Les colonisateurs nous avaient laissé, centaines de milliers de km de route, étaient praticables plusieurs dizaines d’année après, alors que le régime Ravalo s’est vanté d’avoir construit et réhabilité 9.000 km, mais, dizaine d’année seulement, presque toutes sont impraticables, dans un état lamentables.

      C’est Vatomena qui sait l’expliquer.

    • 24 juin à 17:33 | lanja (#4980) répond à Ra-Jao

      Isandra,
      vous venez de demontrer que le foza betsileka ne sait pas entretenir les routes ,

    • 24 juin à 17:42 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Lanja,

      Ou les réhabilitations faites ne sont pas aux normes, pourtant, c’était chère le km.

  • 24 juin à 10:49 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Isaorana manokana izany ny BEI sy ny UE amin’izao fotodrafitrasa mahasondriana sy valalanina tanteraka izao, izany moa dia vokatry ny fiaraha-miasa amin’ny Firenena Malagasy, raha ny fahafantarana azy moa dia fanomezana no nahavitana izao ezaka izao, koa dia ny fankasitrahana feno no atolotra.

    Isaorana ihany koa ny Malagasy rehetra tsy ankanavaka satria izao no tontosa, dia misy ny fandraisana anjara izao ataon’ny tekinisianina sy ny mpiasampanjakana Malagasy izay ny hetra aloan’ny vahoaka no miantoka ny saran’ny asany sy ny andraikiny, koa dia iarahana manana sy iarahana misitraka ny ezaka nataon’ny vahoaka rehetra.

    Na dia mahantra sy fadiranovana aza ny maro amin’ny Malagasy ankehitriny, dia misy ny fivoarana, izay moa no maha samy hafa ny antsoina hoe « progrès » (fivoarana) sy ny antsoina hoe toepiainana sy faripiainana (développement)…entina hilazana fa mety misy ny fivoarana na dia fadiranovana aza ny vahoaka…izany hoe misy fiovana, fa ny fiantraikan’ny fiovana dia tsy hita taratra sy fiantraikany any amin’ny fiainan’ny vahoaka maroanisa, izay ilay hoe « hantsana ara-piarahamonina » sy « fitanilana ara-pivoarana »…

    Mivoatra izany aloha Antananarivo, io tazamaso io, ary efa nanomboka hita taratra izany nanomboka tany amin’ny taona 2003 izany, ary mbola io mitohy ankehitriny izao, ary ny irariana dia mba hisy toy izao koa any amin’ny Faritra hafa rehetra, ary mba tokony hanana anjara daholo ny lafy valo rehetra eto amin’ny Nosy, saingy raha ny tsapa aloha, dia tsy tsy izany velively akory no mitranga ankehitriny, ny Faritra hafa sasany dia kianja fanaovana baolina volomboasary no omena azy…ny antony iarahana mahalala moa dia noho ny tahotra sy ahiahy sao dia mihetsika sy mirongatra Antananarivo, iray izay, fa ny faharoa koa, dia hoe mba hanampenana maso ireo vahiny mandalo ilazana fa mivoatra ny Firenena mba hamitahana fijery…hita sy niseho izany tamin’ny vanimpotoana nandraofana sy nisamborana ireo mahantra mirenireny eny andàlana rehefa misy raharaha iraisampirenena mitranga eto amin’ny Firenena, toy ny tamin’ny fihaonana francophonie ohatra…

    Izany hoe, tsy miteraka tahotra ary tsy mampihetsika ahiahy velively akory ireo mpitondra politika mitoby sy manapaka eto Antananarivo ireo Faritra hafa, hany ka raha vao mba mihetsika maneho hevitra sy tsy fahafaliana, dia avy dia tifitra sy famonoana no mitranga, ary misy fahafatesana mihintsy ! Mivangongo eto Antananarivo ny tsy maty manota sy ny tandapa politika, izay ireo no mandamina sy manapaka izay mety amin’ny Firenena, izay no mahatonga anay matetika milaza eto sy manambara fa…ilaina ny hamindrana sy hanaovana ny Faritra hafa ho renivohitry ny Firenena Malagasy ary afindra hiala hivoaka an’Antananarivo…

    Mankasitraka Tompoko

  • 24 juin à 10:52 | Ra-Jao (#282)

    N’avez-vous pas de sujet que de de se référer à Ravalo. Rajoely a dit qu’il va mener une politique de fhangement par rapport à ceux qui l’a précédé. Pour l’instant, je veux bien voir ce changement : liberté d’expression, liberté d’entreprendre, développement économique et sociale, bonne gouvernance, État de droit tellement vanté, emploi des jeunes etc…il n’y a de changement que dans les verbes, rien dans les actes.
    Concernant les routes c’est une chose de les construire, c’en est une autre de les maintenir en bon état. Si Ravalo n’a pas fait mieux selon rajoely et qui l’a poussé à faire son coup d’etat avec l’aide de ces militaires qui ont déclaré comme ennemis les opposant de rajoely, on attend que le peu de routes qui se comptent sur quelque dizaines de km vont rester praticables pendant des années.

    • 24 juin à 11:52 | lé kopé (#10607) répond à Ra-Jao

      Isandra , 2émé main,
      " Ravalo s’est targué d’avoir construit 9000km de routes en... 6ans ,mais dans quel état sont elles actuellement " ?. Vous ne croyez pas si bien dire , car si vous aviez ,ne serait ce qu’ entretenu ces routes depuis depuis 2009 , avec le Fond d’Entretien routier (FER), nos compatriotes pourraient circuler librement , avec moins d’insécurité , et les produits agricoles rempliraient les marchés , pour l’intérêt de la masse , avec un prix abordable (écoulement des produits , trouvant des débouchés pour les Paysans).Le laitier a pour son actif , la construction des routes vers le Nord , et le Sud , reliant le Pays tout entier , qui est un gage d’unité Nationale . Les entrepreneurs Malagasy , qui ont œuvré pour le maintien de ces ouvrages dans un état ...correct, n’ont pas encore été payés jusqu’à nos jours , et beaucoup croulent sous les dettes , se retrouvent en prison , ou victimes d’AVC , ou sont tout simplement DCD .
      Bien sûr , nous ne ferons pas la fine bouche , pour la réalisation de cette rocade , mais ce n’est que la continuité de l’Etat , amorcé par l’Expert comptable , comme ceux que l’ancien Premier Ministre du Flibustier (T. Andrianarivo), a initié , et dont Ravalo a bénéficié . Le drame de tous les régimes successifs , et de ne pas entretenir les biens , que l’on a hérité de nos anciens , mais de les détruire , par jalousie , et de peur de porter préjudice à leur réputation . Un dernier exemple , le Centre de Conférence Internationale d’Ivato (CCII) a failli être brûlé , sans le courage ,et la lucidité de quelques hommes intègres , pourquoi ? Car l’ordre a été donné pour le réduire en cendres , comme on a détruit tous les biens de l’ancien Président . Bien sûr , ce dernier n’est pas exempt de tout reproche , mais on ne peut pas lui enlever le fait d’avoir aidé la masse laborieuse. Seuls les spéculateurs (Etrangers ou pas), ont payé cher le passage du laitier au pouvoir , et on contribué à sa déchéance , et ceux là , continuent avec le Calife , et les bidasses en folie ,à traîner le Pays dans la boue . Il est où , le fond ??? Salut la Compagnie .

    • 24 juin à 12:15 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Lékopé,

      Admettons que ce que vous dites soit vraie, ni la transition(4), ni le régime Rajao(5) n’a engagé aucun entretien sur ces routes, mais, si la réhabilitation de ces routes ont été bien faites et garanties pour durer 20 ans ou 30 ans, même sans entretien, elles devraient être praticable, aujourd’hui,...car le manque d’entretien ne devrait pas réduire à 70% la durée de vie d’une route.

    • 24 juin à 18:09 | lanja (#4980) répond à Ra-Jao

      Isandra,
      Une route doit être entretenue dès sa première année de mise en service, et aucune routes n’est prévue pour durer 20 ans , surtout pas 30 ans, mais rassurez vous , ni Ravalo, ni Andry , aucun ne sait élaborer une stratégie nationale sur les routes, cela demande de la matière grise !
      l’ investissement pour les routes doivent être justifiés économiquement, avec projection à court, moyen et long terme, tenant compte de plusieurs paramètres technico économiques, type de routes , contraintes d’entretiens, évolution probable des trafics etc......Mais tout çà , le velirano et l’ IEM ignorent ...

  • 24 juin à 11:07 | vatomena (#8391)

    Aujourd’hui persiste encore la légende de la "légion batisseuse’’. Sans engins comme aujourd’hui le légionnaire traçait des routes avec la pelle ,la pioche et sa sueur sous un soleil brulant, dans un environnement de moustiques ,en proie à des maladies tropicales dont ils n’avaient pas de remèdes. Et c’était pire encore pour les bataillons d’Afrique(,les bat ’d’af) soumis à une discipline pénitentiaire ,cruelle .

    • 24 juin à 11:22 | Shalom (#2831) répond à vatomena

      Personne ne les a obligés à le faire.
      C’était dans l’intérêt de qui ? De l’humanité ? Non, de la mission civilisatrice ?

      L’horloge tourne et chaque heure est une étape de la vie terrestre : l’Egypte, la Mésopotamie, la Grèce, Rome, l’Europe chrétienne, l’Islam, à nouveau l’Europe, l’Amérique et ça tourne de l’autre côté du globe : la Chine ...
      Notre intelligence nous dira la suite de l’histoire.
      Une chanson du fameux Groupe malagasy Mahaleo : "Tany miodikodina" (La terre qui tourne).

    • 25 juin à 13:02 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à vatomena

      Vatomena,
      Est-ce que vous entendez par "legionnaire" la main-d’œuvre malagasy ou bien simplement le blanc qui les commandait ? Ce qui signifierait que pour vous, la vie de ces malagasy n’avait aucune valeur...affligeant de la part d’une personne qui dit avoir du sang malagasy !

    • 25 juin à 13:16 | Vohitra (#7654) répond à vatomena

      Mais les autochtones n avaient pas demande ou sollicite la venue de ces legionnaires vatomena !

      Mais ou voulez-vous en venir finalement ? A justifier inutilement les travaux forces ?

      Il ne faut pas tourner le couteau dans la plaie l ami, oeuvrons ensemble a denoncer le pillage et pratiques mafieuses des brigands et malfrats du moment !

  • 24 juin à 11:17 | Asherman (#10651)

    les routes ne se mangent pas dixit radedaka et consorts !

    radedaka mérite la perpète, il paiera tôt ou tard.

    • 24 juin à 11:39 | RAVELO (#802) répond à Asherman

      bonjour,
      radedaka paiera un jour, lol !! les"isandra" oui.
      La France sera toujours prête à l’accueillir et la vie reprendra.

    • 24 juin à 11:43 | Vohitra (#7654) répond à Asherman

      Asherman,

      Il le mérite, c’est indiscutable, mais il faudra l’y amener pour de bon, avec tous les moyens possibles, en se donnant la main et en faisant appel à la conscience de tous !

      Quoi qu’il en coûte comme disait l’autre...

    • 24 juin à 11:46 | vatomena (#8391) répond à Asherman

      Shalom - Obligation ,obligation .Qui oblige à donner à Madagascar pour que Madagascar survive.

      En effet les premiers coloniaux auraient pu se contenter du réseau des pistes et du service en filanzana. Mais ils en décidèrent autrement ..Avant que Galliènni retourne servir dans son pays, la France,une première automobile avait pu rouler de Tananarive à Maevatanana. La révolte des menalamba sur le parcours aurait pu tout empécher mais non,en dépit de toutes les difficultés ,on a tracé la route

    • 24 juin à 11:55 | Isandra (#7070) répond à Asherman

      Asherman,

      Publiez nous ici, les preuves qu’il a vraiment prononcé cette phrase.

      Les gens confondent Rajoelina(TGV) aux autres opposants de cette époque.

    • 24 juin à 13:54 | citoyendumonde (#4292) répond à Asherman

      Asherman
      Que ton voeu soit exauce le plus tot possible. Que cette maivan-doha d’isandra aille en enfer avec.

    • 25 juin à 14:39 | vatomena (#8391) répond à Asherman

      ""les routes ne se mangent pas ’ certes .Ceci était bien connu de nos ancetres On ne traçait pas de routes, On préférait l’autarcie aux grands échanges. Chacun vivait de son coté.Le seul grand commerce était celui des esclaves.
      En 1895 des vazaha se sont introduits à Madagascar .Ils n’étaient pas des invités .Aucune tribu malgache n’avait sollicité l’aide de la médecine tropicale gratuite, le tracé de routes ,l’introduction de nouvelles cultures ,.l’enseignement ,une administration unificatrice. Personne ! Et pourtant ils l’ont fait.

      Bat d’Af et légionnaires payaient de leur sang et de leurs fièvres les travaux qu’ils entreprenaient là où il n’y avait rien . Ce n’était pas du travail forcé mais leur devoir d’obéissance à leurs chefs

    • 25 juin à 14:47 | vatomena (#8391) répond à Asherman

      Au passage : le légionnaire ne vivait pas de prébendes ,d’extorsions de fonds ,de détournements d’argent public ,de concussion ou de rivalités. Sa patrie , c’était la Légion ’’Légio patria nostra ’

  • 24 juin à 11:45 | Turping (#1235)

    8,2 km de route ,un petit projet réalisé, c’est toujours mieux que rien.
    - On ne va pas rester dans le négationnisme absolu, face à cette réalisation pour désengorger un peu la capitale.
    - Un projet ambitieux dans la réalisation des constructions des routes : au moins il faudrait construire 1000km / an de routes bitumées ,avec le réaménagement du territoire et les infrastructures.
    - Les priorités des priorités restent toujours irréalisables quand on parle du kere (la famine,et les malnutritions ,et la paupérisation généralisée, l’insécurité ,....). Il reste encore du pain sur la planche...

  • 24 juin à 11:54 | ANTICASTE (#10704)

    Pourquoi ces remerciements à Rajoel ?
    C(est bien de l’argent publique (l’argent du peuple en son entier) avec des aides extérieures qui ont financés ce projet !
    Qu’a fait ou fera (l’inauguration) le présida charlatan actuel ,rien bien entendu !
    alors les lèches culs fermez là avant de devenir des susses pets !
    Cette rocade aurait du être construite il y a 30 ans ,cherchez l’erreur et j’en passe des immenses travaux qui devraient être fait pour la salubrité de la ville et du pays !
    Bien sur réjouissons nous de ce petits apports au développement de Mada mais ce n’est qu’une goutte d’eau dans la mer

  • 24 juin à 12:11 | lé kopé (#10607)

    Il faut rendre à César , ce qui est à César . Et ,Il faut reconnaître que le Ministre de l’Aménagement , a dans son actif plusieurs réalisations , qui seront plus tard ,mis sur le compte du Calife . Il veut tirer son épingle du jeu , et le moment venu , revendiquer sa part du gâteau , ou même se mettre à la place de son mentor .Mais , c’est sans connaître l’avidité de ce dernier , qui ne lui laissera aucune miette ...Pas plus tard qu’hier , je l’encourage à poursuivre ses efforts , surtout en se référant à la RN 35 , reliant Ambositra à Morondava , et passant par ...Ambatofinandrahana , véritable fief d’une chef d’Institution . Pour la même occasion, nous souhaitons qu’il prolonge son initiative vers la RN42 , la route d’Isandra , véritable grenier à riz de la région , et donnant en même temps à la population , une chance de développement . Notre Ami Finengo , n’a pas eu la chance de vivre cet évènement , peut être que nous pourrons un jour espérer y arriver . L’espoir fait vivre les ...Imbéciles (6%).

    • 24 juin à 12:13 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé

      Réalisation , mis(ses), sur le compte du Calife .

  • 24 juin à 14:15 | Vohitra (#7654)

    Tsy azo afenina fa manako manerantany ny mosary manjo an’i Madagasikara…Firenena efa fadiranonana nefa ny sasany mbola kianja manarapenitra sy jirobe ary lanonana !

    Itony indray no vao nitranga vao omaly e !

  • 24 juin à 15:07 | Ra-Jao (#282)

    Isandra, aucune route ne peut durer 20 ans, 30 ans sans entretien. Les autoroutes en France sont toujours entretenu. Les propriétaires en concession ou non doivent effectuer des visites d’évaluations tous les 3 ans et d’inspection périodiques détaillées tous les 6ans. Ils doivent assurer la maintenance et le nettoyage ainsi que la sécurité des usagers.

  • 24 juin à 18:18 | Shalom (#2831)

    Mazana indray ilay fiantsoana ilay fitondrana hoe :

    Fitondrana SALEGY !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS