Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 16 avril 2021
Antananarivo | 22h37
 

Infrastructure

Semaine de l’entretien routier

La Municipalité de Tuléar appelle à un soutien plus pressant

jeudi 10 mai 2007 | Retovo Latimer

La Semaine de l’entretien routier (du 5 au 12 Mai) fut célébrée avant-hier avec une certaine effervescence dans la Cité du Soleil. 80 personnes au titre du système Himo ont pris d’assaut les rues et ruelles pour le curage et le nettoyage des voies d’eaux. Il pouvait s’agir de simples travaux d’entretien…routier, cas par exemple, de la portion Bazar Scama où une énorme excavation gênait la circulation.

Entretien pressant

En gros, le FER a allongé cette fois-ci au titre de ces susdits travaux 40 Millions d’Ariary pour les quatre Régions Sud, dont 16 Millions pour le Sud-Ouest. Ainsi, ce furent le sourire aux lèvres que le PDS, Rolland Randriamanpionona, le Maire de la Commune Urbaine, Dimby Vaovolo ont accueilli l’appel du Ministère des T.P pour démarrer ce lundi dernier les travaux.

Le boulevard Lyautey a inauguré le démarrage des activités. Cette portion, séparant l’Alliance Française et le Jardin de la Mer, est dans un état lamentable qu’il fallait vraisemblablement que nos autorités locales suggèrent son entretien pressant. Devait-on attendre si longtemps, pour que les bourses soient déliées ou se résoudre à un simple entretien ? Qu’importe la réponse à de telles questions. Lundi, ce fut comme aux grandes heures, une pelle mécanique ayant été dépêchée.

Deux canaux bouchés

M. Rakotonanahary Fanomezantsoa, Directeur Interrégional des T.P, évoque parmi tant d’autres, une mise en place d’une couche anti-contaminante afin d’éviter surtout la stagnation des eaux sur cette partie-ci du Lyautey. Le Directeur Interrégional des T.P ajoute que les mares d’eaux sont les problèmes immanents des rues de Tuléar, en ce sens que la ville est placée dans une « cuvette », que les voies d’évacuations d’eaux sont bouchées ou plus graves, les deux uniques canaux où devaient se déverser ces eaux pour éviter l’inondation ont tous deux été bouchés. Il existe bien une étude Italienne qui s’attelle à la faisabilité de la réparation des dits canaux principaux. Il faudrait somme toute attendre que pareil projet de réhabilitation (de la RN9 Tuléar-Manombo, Andranovory-Betioky) trouve son court. Du reste, c’est dans le cadre de la digue de protection de Kiambey au titre du dit projet que les réparations (si réparation, il y a) peuvent être étudiées.

Bon signe

En revenant sur la Semaine de la célébration de l’entretien routier, le Directeur Interrégional avance trois travaux d’entretien sur Tuléar. Le curage des voies d’évacuation du Boulevard Monja Jaona, le rétablissement de la circulation au Bazar Scama et du Boulevard Lyautey.

Le 3ème adjoint au maire, M. Ranary y trouve un très bon signe des rapports confiants entre le pouvoir central et la municipalité. Il trouve cependant que beaucoup de routes et ruelles restent à faire en ville en matière d’entretien notamment ou faute de réhabilitation. Ainsi, en va-t-il des rues bordant l’Hôtel le Refuge, sur Ambalanombikamo, et bien d’autres vers Mitsinjo Betanimena, toutes dans un état exécrable.

L’édile de la Cité du Soleil a pris sur lui de réparer, entretenir avec les moyens dont dispose la commune, de réparer ces principaux nids de poules. Cependant, il lance un appel aux soutiens pressants de l’Etat, du FER, et des bailleurs de fonds afin de ne pas faire cavalier seul.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS