Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 15 décembre 2019
Antananarivo | 02h35
 

Agriculture

Pomme de terre

La « Maeva » de Madagascar en terre Mauricienne

vendredi 18 janvier 2008

Les Malgaches produisent une variété de pomme de terre à laquelle les Mauriciens ne sont pas habitués, « la Maeva ». II faut toutefois, précise Bruno Ranarivelo Ambassadeur Malgache à Maurice, leur faire comprendre que cette variété-là a la même valeur calorifique que la Spunta, que son goût est le même et qu’ils peuvent en consommer sans crainte.

Changer les habitudes alimentaires des Mauriciens est certes un véritable travail de titan surtout qu’il s’agit de la consommation de la pomme de terre. Mais il est temps de les sensibiliser sur le fait, par exemple, qu’ils paient la variété actuelle deux fois plus cher alors qu’ils peuvent se procurer une autre variété, la « Maeva », à meilleur marché Des entrepreneurs mauriciens ont voulu cultiver la variété Spunta à Madagascar pour le marché mauricien, mais un problème de manque de semences les a découragés. Ce problème affecte déjà les entrepreneurs mauriciens eux-mêmes.

A ce sujet, l’ambassadeur malgache avait déclaré que Madagascar produit beaucoup de pommes de terre, dont une bonne partie est jetée chaque année. « Si Maurice veut des pommes de terre rondes et calibrées, elle devra continuer à les payer chers car nous ne pouvons produire ce type de pomme de terre », a-t-il affirmé. Toutefois, si Maurice accepte de consommer un féculent différent, « nous pouvons en fournir. C’est un choix à faire », a déclaré M. Ranarivelo, avant d’estimer qu’une fois les problèmes phytosanitaires au sujet de ce féculent réglés, « je suis certain que les Mauriciens vont aimer la pomme de terre malgache ».

Recueilli par Ax’s

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS