Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 23 octobre 2020
Antananarivo | 09h49
 

Politique

Elections sénatoriales

La HCC rejette les requêtes des sénateurs et du KMF/CNOE

samedi 17 octobre | Mandimbisoa R.

Les élections sénatoriales prévues le 11 décembre peuvent se tenir. Les décisions de la Haute constitutionnelle (HCC) concernant les requêtes en annulation du décret de convocation du collège électoral déposées d’une part par les sénateurs et le KMF/CNOE sont tombées. Elles déboutent dans l’ensemble les parlementaires et ce comité d’observation électorale. Les hauts commissaires constitutionnels qualifient de non fondée la requête des sénateurs et comme mal fondée celle du KMF/CNOE.

Le KMF/CNOE, le président du sénat Rivo Rakotovao et un groupe de 16 sénateurs dirigé par Olivier Rakotovazaha ont respectivement déposé en septembre auprès de la HCC des requêtes en annulation du décret pris en conseil du gouvernement le 9 septembre portant convocation des grands électeurs pour les élections sénatoriales du 11 décembre. Les griefs de ces requérants se rapportent sur la composition du collège électorale et sur l’absence d’une saisine de la juridiction compétente formulée par la CENI pour évoquer le cas de force majeure en vue de l’organisation de ces élections au-delà de la saison sèche.

En effet, au vu de la loi fixant les règles de fonctionnement du sénat et les modalités d’élection et de désignation des sénateurs, il est indiqué que le collège électoral est composé par les maires et les conseillers municipaux ou communaux, les chefs de région et les conseillers régionaux ainsi que les chefs de province et les conseillers provinciaux. Or, ces deux dernières catégories d’élus n’existent pas encore à Madagascar. Les sénateurs et le KMF/CNOE estiment alors que la tenue des élections sénatoriales au-delà de cette disposition de la loi est irrégulière, voire illégale.

Mais la HCC a pris sa décision notamment en se référant à l’article 2 de l’ordonnance 2019-006 qui modifie certaines dispositions de la loi définissant le fonctionnement du Sénat et les modalités d’élection et de désignation de ces membres. Cet article indique « les nouvelles élections sénatoriales seront organisées à l’issue des prochaines élections communales ». En se basant toujours sur cet article, elle le justifie par la nécessité de poursuivre les processus de décentralisation. Elle considère également que le collège électoral peut être composé seulement des maires et des conseillers municipaux ou communaux afin d’éviter un vide institutionnel au niveau du Sénat puisque ces élections se tiennent au terme du mandat des sénateurs en exercice.

67 commentaires

Vos commentaires

  • 17 octobre à 09:01 | arsonist (#10169)

    Cette HCC gasy , de mémoire du vivant , n’a jamais pris de décision allant dans le sens des intérêts réels des populations gasy miséreuses sévères .

    Pourtant ces populations se comptent à plus de 80% des Gasy .

    • 17 octobre à 13:22 | rakoto-neutre (#8588) répond à arsonist

      Jusqu’à maintenant la HCC est l’ange gardien du régime, il est temps de changer les membres

    • 17 octobre à 16:06 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Le PR de la HCC, professeur de droit Constitutionnel , ainsi que deux de ses anciens prédécesseurs, ont brillé par une application "inverse " de leurs savoirs .A croire que l’octroi des diplômes n’est pas un gage d’intégrité ,ni d’objectivité pour leurs détenteurs . Observateur intègre issu de la société civile , ce brillant Pédagogue devenu un piètre exécutant , n’a pas pu résister à l’appel des espèces sonnantes et trébuchantes .Ses anciens étudiants , devenus des adultes responsables (Maître Hanitra), ont été déçus de son comportement , mais comme on dit , on ne saura jamais comment demain sera fait . Peut être qu’avec les réalisations futures de notre Leader éclairé , nous deviendrons tous des adeptes de ce Gourou . N’est ce pas Arsonist , Vohitra , Shalom,Jacques ,Lysnorine ,Vatomena, Isambilo,Matoriandro , Ratiti, Besorongola, désolé pour ceux que je n’ai pas nommé . Qui sait ...Je ne le pense pas , car il ne faut pas prendre les rêves pour des réalités .

  • 17 octobre à 09:15 | Ra-Jao (#282)

    C’était prévisible, toute action contre les décisions de l’exécutif ne passera jamais ave la hcc. Je crois que RAkotoarisoa et ses cliques ont mis aux archives le droit constitutionnel auquel pourtant la hcc doit se référer. Y avait-il quand même un débat avant ce rejet ? j’en doute, mais on ne le saura que quand ses membres ne sont plus dans le bateau. La hcc a déjà comme décision standard le fameux recevable mais non justifiée ou quelque chose comme ça.
    Mon pov pays, tu es tombé entre les mains de plus pire que les colonisateurs, j’en suis convaincu.

    • 17 octobre à 09:40 | betoko (#413) répond à Ra-Jao

      Faux par deux fois la HCC avait sanctionné des décisions prises par Andry Rajoelina et ceux là avaient fait le chou gras des journaux de l’opposition

    • 17 octobre à 09:47 | vohitsara (#8896) répond à Ra-Jao

      Io fa mitono-tena ny con vaincu !

  • 17 octobre à 09:51 | Ra-Jao (#282)

    Bekoto,
    Est ce que c’est l’opposition qui a saisie la hcc pour ces deux décions du président sanctionnées par cette dernière ?
    Quand bien même c’est le cas quelle proportion d’action introduite par l’opposition auprès de la hcc a été validée par cette dernière.
    Par ailleurs, je suis étonné que vous êtes devenu avec le camp Rajoelina le plus fervent défenseur de cette institution, il me semble que ça n’était pas toujours le cas, sous Ra8, sous Rajaonarimampianina.

    • 17 octobre à 10:11 | betoko (#413) répond à Ra-Jao

      En effet ce n’était pas l’opposition qui avait saisi la HCC , mais la HCC l’avait sanctionné , l’opposition ne savait même pas que la décision prise par Andry Rajoelina était anticonstitutionnelle
      Du temps de Marc Ravalomanana , la HCC qu’il avait nommé avait validé la décision prise par l’armée à savoir transmettre le plein pouvoir à Andry Rajoelina comme président de la haute autorité de la transition
      2-Durant le mandat de Hery Rajaonarimampianina , la HCC qu’il avait nommé lui avait demandé de mettre en place un pacte de responsabilité .Ceci n’est pas le rôle de la HCC et personne n’avait suivi ce conseil .Le rôle de la HCC c’est de donner son avis si telle proposition de loi ou telle loi ou telle demande de conditionnalité sont conformes à la constitution
      S’il ne suffisait que de lire la constitution pour pouvoir l’appliquer ou de la comprendre , on n’a pas besoin de l’enseigner dès la première années de droit à la fac par un spécialiste

  • 17 octobre à 10:36 | Ra-Jao (#282)

    Vous vous laissez influencer par ceux qui justifient le pouvoir d’appréciation sans limite de la hcc.
    Je ne pense pas me tromper en disant qu’environ 99% des plaintes portées devant la hcc ont été rejetées. Contrairement à ce que vous prétendez, chez nous, il suffit de finir une première de droit pour faire partie de la hcc et ce depuis Ratsirahonana, le constitutionaliste caméléon !

    • 17 octobre à 11:11 | betoko (#413) répond à Ra-Jao

      Non tous les membres de la HCC étaient des hauts magistrats confirmés sauf Jean Éric Rakotoharisoa qui etait prof de droit constitutionnel justement à la fac de droit de Tana .
      Il m’a fallut du temps pour comprendre pour quoi le feu Guy Carcassonne disait que la constitution ne se lit pas à la lettre , il faut savoir l’interpréter

    • 17 octobre à 11:19 | Rainingory (#11012) répond à Ra-Jao

      betoko, alors s’il faudra du temps aussi pour que tu comprennes le niveau où tu es, eh bé on attendra ad vitam aeternam.
      belle journée à tous ☀️☀️☀️

    • 17 octobre à 16:14 | lé kopé (#10607) répond à Ra-Jao

      Betoko,
      Si vous êtes persuadé de la compétence de vos Magistrats , pourquoi aucun n’a levé le petit doigt quand le PR de la France a décrété "ici c’est la France" lors de son passage aux îles Eparses , et qu’il se référait aux textes juridiques ....

  • 17 octobre à 11:18 | Besorongola (#10635)

    O LERETSY A, RAHOVIANA NO IFARANA IZAO ?

    Dans cette élection du 11 décembre prochain, le collège électoral serait composé uniquement des maires et conseillers municipaux ou communaux comme en 2015. Or, le collège électoral devrait être composé également des chefs de régions et des conseillers régionaux, du chef de province et des conseillers provinciaux. Ce, conformément à l’article 80 de la loi organique n°2015 – 007 fixant les règles relatives au fonctionnement du Sénat ainsi qu’aux modalités d’élection et de désignation des Sénateurs de Madagascar. Ce sera donc une élection ILLÉGALE.
    Quand on dit CONSEILLERS, cela signifie que ce sont des élus mais pas des nommés ainsi le fait de nommer les 14/22 Gouverneurs est illegal. Jean Éric Rakotoarisoa savait en janvier 2020 que ces nominations sont illégales mais il les a accepté quand même tout en recommandant à Rajoelina d’organiser au plus vîte des élections régionales mais Rajoelina fait à sa tête.
    Le fin de mandat des 63 Sénateurs actuels sera au mois de Mars 2021 et il y ainsi 3 mois et demi de réduction de mandat pour ces 63 Sénateurs. Le comble dans cette affaire c’est que Rajoelina a déjà suspendu le budget du Sénat actuellement . Ils ne touchent plus leurs salaires ces Sénateurs et cela prouve que ce n’est pas l’institution elle même qu’est le sénat jugée budgetivore qui gène Rajoelina mais les personnes qui les composent actuellement. Halako bika tsy tiako tarehy ou délit de faciès tout simplement selon Rivo Rakotovao !
    Les choses se seraient passées dans les règles si Rajoelina avait commencé par organiser les élections régionales et celles des municipales inachevées fautes de candidat le temps qu’il fallait. Même si le mandat des Sénateurs est terminé, une vacance institutionnelle du Sénat ne serait pas catastrophique. D’ailleurs Rajoelina lui même ne cherchait-il pas à supprimer cette institution ? Mais Rajoelina préfère dépenser plus de 400 000 euros pour organiser cette élection sénatoriales au forceps et les observateurs avertis savent que c’est le vote de la Loi de Finances 2021 qui inquiète Rajoelina. Il veut que cette Loi passe comme un lettre à la poste et il est prêt à tout pour cela !

    • 17 octobre à 11:24 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      Besorongola, tu n’as pas dit une fois, et j’en étais d’accord, qu’il ne faut pas tout expliquer aux fozas, les tenants et aboutissants du pourquoi et du comment, il faut les laisser mariner dans leur jus.

    • 17 octobre à 12:09 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Rainingory bonjour.
      J’ai eu cette idée au départ mais quand je regarde l’évolution des débats je constate que :"Ny endry mody voky fa ny adala manesika ihany.
      Les erreurs peuvent être commises dans 2 sens. Condamner le juste est une erreur mais ne pas dénoncer l’injustice est aussi une grave erreur !
      Merci quand même pour le rappel !

    • 17 octobre à 15:38 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Déjà, il faut préciser que cette élection n’est pas forceps comme les frileux atteint de phobie électorale voulaient faire croire, car elle est déjà prévue par la constitution.

      1°-Rivo & cie HVM au pouvoir en 2015, ont accusé que la date de cette élection bafoue l’article de la constitution, parce qu’elle est organisée en période de pluie.

      La réplique de la HCC : "il convient de rappeler que la première élection sénatoriale de la IVème République s’est tenue le 29 décembre 2015 ;".

      2°-Ils ont soutenu que la modalité de désignation de Sénat définie par le gouvernement viole l’article de loi organique n°2015-007 du 03 mars 2015,

      Là encore, Rivo & cie n’ont pas lu et la modification opérée en 2019 sur cette loi avant de se précipiter de déposer cette plainte, de ce fait, cette modification de cette modalité leur a échappé :

      "Considérant que, dans son mémoire en réplique, la Direction de la Législation et du Contentieux se réfère aux termes de l’article 2 de l’ordonnance n°2019-006 du 28 mai 2019 portant loi organique modifiant certaines dispositions de la loi organique n°2015-007 du 03 mars 2015 fixant les règles relatives au fonctionnement du Sénat ainsi qu’aux modalités d’élection et de désignation des Sénateurs de Madagascar, prévoyant l’organisation de nouvelles élections sénatoriales à l’issue des prochaines élections communales ; qu’elle soulève l’obligation constitutionnelle de renouveler le Sénat, vu le caractère proche de la fin du mandat des Sénateurs ;"

      Pour vous dire franchement, Rivo R est un poids léger pour affronter un poids lourd comme Rajoelina. Là, il est KO.

    • 17 octobre à 16:13 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Répondez moi pourquoi Rajoelina coupe le budget du Sénat alors que leur mandat ne se termine qu’en Mars 2021.
      Les 3 ordonnances de Rajoelina compressées dans une seule est aussi contestable. Il a le droit de réduire même à un seul le nombre de sénateur mais c’est la modalité qui pose problème. Il n’a pas abrogé la loi de 2015 mais rajoute des articles qui l’arrange. Quand la premiere sénatoriale a été organisée c’était un cas d’exception car il n’y avait pas de Sénateurs en exercice. Mais par la suite c’est à la HCC de veiller à ce que ce cas d’exception ne se reproduise plus mais non. Jean Éric laisse faire !

    • 17 octobre à 16:27 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Lisez bien la réplique du directeur des contentieux, cette modalité a été modifiée par cet amendement fait en 2019.

      Tant mieux, s’il a coupé, car ces sénateurs n’ont d’autres choses à faire qu’embêter la HCC avec ces requêtes non fondées.

  • 17 octobre à 11:34 | Ra-Jao (#282)

    Bekoto,
    L’extrait des dispositions sur les grands électeurs que Besorongola nous donne est clair. Il faut être de mauvaise foi ou avoir l’habitude de justifier l’injustifiable pour le comprendre autrement.
    On prive ces grands électeurs de leur droit fondamentales, élire leur représentant.

  • 17 octobre à 11:38 | Ra-Jao (#282)

    Bekoto,
    Je ne sais pas si ces membres de la hcc sont des hauts magistrats comme vous dites, mais en tout cas, ils n’honorent pas leur fonction. Peut être que leur désignation a eu quelques contreparties sonnantes et trébuchantes, c’est la pratique dans notre république bananière.

  • 17 octobre à 11:42 | Isandra (#7070)

    Les HVM mpandrovotsihy, il faut préparer vos valises maintenant, et entamer votre traversée du désert, au moins, vous avez déjà essayez pour proroger votre fihinana, mais, c’est un échec sur échec.

    A moins que vous allez embêter encore pour la dernière fois la HCC, parce que le ridicule ne tue pas.

    Le TIM et le HVM emploient maintenant la stratégie de terreur pour dissuader les pros régime de continuer de soutenir Andry Rajoelina et les convaincre à quitter le navire :

    - Les ténors du premier prêchent que ce régime ne reste plus longtemps, il va tomber tout seul, donc, selon eux, si pour les pro-régime ne veulent pas la vengeance les successeurs de ce régime, c’est le temps de quitter le navire.

    - Les partisans deuxième répandent leur fausse analyse que ce n’est plus possible la réélection de Rajoelina en 2023, parce qu’il ne pourra pas réaliser ses promesses, tout en oubliant qu’il a encore 3ans pour faire le maximum. Ces HVM osent dire même que si vous voulez être épargné, il faut quitter le navire maintenant, parce que après ce sera trop tard.

    Il est clair que le TIM et le HVM n’ont que la vengeance dans leur agenda.

    Tout cela nous fait rigoler, ce sont le gens qui ne détiennent pas le pouvoir qui menacent les gens au pouvoir,

    Que devraient faire les gens au pouvoir, devraient ils trembler ?

    • 17 octobre à 12:11 | Ra-Jao (#282) répond à Isandra

      Isandra,
      vous avez vraiment une lecture biaisée de la réalité. Sans être HVM, je n’ai pas votre perception sur leur stratégie de s’accrocher à leur mandat en phase terminale, au contraire. Le vide institutionnel, sans sénat est mieux que de faire un forcing pour cette élection. D’ailleurs, cfoyez vous que ces 18 sénateurs vont à quelques choses, Rajoelina a donné plein pouvoir à ses gouverneurs pour appliquer sa politique dans les régions.
      TIM et HVM veulent terroriser ceux qui suivent Rajoelina vous dites, alors là, mais qui peut terroriser qui aujourd’hui, l’IRD a Bomba la terreur, l’emmoreg, majorité quasi absolue dans toutes les institutions, l’adminsitration. Je comprends que vous voulez rigoler à votre blague
      L’opposition joue son rôle d’opposants, et c’est bien ainsi : éclairer et former notre peuple sur la pratique politique en cours : chacun prendra des décisions espérons, éclairées lprs des prochaines élections.
      Comme il dit Razarapiera, arrêtez de vous opposer à l’opposition, et assumez la responsabilité qui vous incombe

    • 17 octobre à 14:18 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Isandra,

      Si pour vous, critiquer la mauvaise gestion du pays est "installer le régime de la terreur", c’est que vraiment, vous vous sentez très mal dans vos baskets ! La moindre critique vous met dans tous vos états. Malheureusement pour vous, je pense que les malagasy sont de plus en plus enclins à défendre leur bol de riz (morceau de pain) quotidien. J’aimerais être là pour voir ce qui va se passer quand ce sera "haloalika ny ranombary"...

    • 17 octobre à 14:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ra-jao,

      Forcing ?

      Certains juristes pensent le contraire, selon eux, l’organisation est un peu en retard, elle aurait dû être organisée avant cette date, car là, la date de la proclamation de résultats est très juste par rapport à la date de la fin de mandat de ces sénateur.

      Ce n’est pas parce que l’opposition n’est pas prête qu’une élection est qualifiée forcing.

    • 17 octobre à 14:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vazahataratasy,

      Ils ne critiquent guère, ils profèrent carrément des menaces contre les pros régime.

    • 17 octobre à 23:28 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Isandra,
      Tsy voafetra @ TIM sy HVM ihany ny mpanohitra, fa na ny olontsotra koa aza dia manohitra.
      Tsy voafetra @ Ra8 sy Rajao ary i Rivo ihany ny olona afaka mahavatana ny fanankianana fa ny malagasy tsirairay dia mizaka ny zo hanankiana.
      Tsy voafetra @ olona halanao sy tsy tianao tarehy ihany ny ampitontongana anao @ tany raha maraina. Jerijereo ny manodidina.

  • 17 octobre à 11:51 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    C’est le contraire qui aurait pu étonner à la fin, c’est une décision prévisible eu égard aux précédentes qui donnent la part belle à des considérations d’ordre politique, oui purement politique en dehors du cadre de ses attributions vis-à-vis de la loi fondamentale de la République.

    Avec 29 considérants qui en fait ne tiennent pour le fond qu’à se baser sur l’ordonnance 2019-006 du 28 mai 2019 qui, un texte qui en elle-même, est la source du problème pour cause d’inconstitutionnalité manifeste aussi bien dans sa forme que dans le fond dont la HCC elle-même qui en est la source principale, on ne cesse de le répéter à maintes reprises ici, que les membres de la HCC sont en train d’exercer des prérogatives politiques alors même qu’ils ne sont pas des élus de la République et qu’ils profitent sans vergogne ni scrupules du fait d’un pouvoir discrétionnaire sans possibilité de recours sur ses actes et décisions et autres arrêts…

    Et le comble, dans ladite décision, dans son considérant 18, en dehors du cadre constitutionnel, elle se permet d’avancer de manière purement hasardeuse une conception particulière de ce qu’est une décentralisation honteusement qualifiée uniquement de « territoriale »…et en se référant comme argumentaires dans sa décision les lacunes et irresponsabilités et dérives des autorités politiques, depuis la deuxième partie de la troisième République jusqu’à la quatrième République lors du précédent quinquennat, pour justifier l’absence des autres collèges électoraux pour l’élection des membres de la Chambre Haute du Parlement, preuve tangible d’une considération politique à la base d’une décision inique au détriment de la loi fondamentale de la République…et en bafouant complètement le cadre particulier défini et précisé dans l’article 127 de la loi organique 2015-007 relative aux modalités d’élection et de désignation des Sénateurs de la République…

    On se rappelle encore et toujours en mémoire les multiples crises politiques durant le précédent quinquennat du fait des interprétations politiques de la loi fondamentale par la HCC, notamment le fameux article 54 relatif à la désignation du chef de gouvernement, qui avaient changé dans le fond d’une année à l’autre en fonction à la fois du rapport de force au sein de l’Assemblée Nationale et de l’opinion de la rue par voie de manifestation publique, on ne peut plus que constater les dérives de cette HCC, elle veut être à la fois faire partie et exercer le pouvoir judiciaire et le pouvoir législatif du pays en se positionnant sous les ordres d’u pouvoir exécutif maniant et manipulant la politique et le budget de l’Etat…

    Bref, les membres de la HCC sont-ils en train de négocier sur le plan politique leur avenir respectif étant donné que leur mandat non-renouvelable expirera en 2022, à une année de la prochaine élection présidentielle dans le pays ? Le Colonel Assimi Goita du Mali en avait prit conscience ainsi que le peuple lors de la dernière élection législative dans ce pays et qui était la cause principale du changement brutal de régime dans ce pays avec l’approbation manifeste de la population locale…

  • 17 octobre à 12:30 | I MATORIANDRO (#6033)

    .........Ny ADALA manesika ihany.

    - Raha n’y tokony ho izy Dia ireto forongon’ny mpandrava ireto no tsy nandrotsaka Kandida voalohany noho Ilay olona tsy ampy atidoha lelafin’dry zareo izay nilaza fa tsy ilainy fisian’ny andrim-panjakana loholona.
    - Etsy ankilany Dia sanganehana ihany ry forongon’ny mpandrava ireto satria Dia izy MIANAKAVY iray andava-pozaorana ihany no mody mifaninana ao an-davaka ao MBA iilazana fa misy ny mari ny mpifaninana.
    - Ilay fozaorana mpanolotsaina ireto mpandrava moa de mody miteny oe ze manao de manao, ze tsy manao de tsy manao nefa n’y fitombenany efa miforitra s’y manditsaka anaty kilaoty.

    Efa nampoizina aloh n’y valitenin’ilay vendrana nametraka ireo mpandrava t@ hala-bato.

    Averina ihany fa tsy maintsy @ fomba mangeroka no itsaboana n’y Tazo fa tsy ranon-tsiramamy.

    Ireo mpandrava tsy mpanaja olona Oreo Dia tsy mendrika n’y ho hajaina sy omen-kasina.

    In-2 nanongam-panjakana ireo in-3 nahomby t@ hala-bato.

    Samia velonaina.

  • 17 octobre à 12:44 | betoko (#413)

    Ra-Jao
    Qui vous dit qu’il n’y aura plus de sénateurs ?

    • 17 octobre à 13:57 | Ra-Jao (#282) répond à betoko

      Bekoto,
      Peut-être que je me suis mal exprimé. J’ai dit les Hum ne demandent pas à proroger leur mandat en février 2021. Ils souhaite compléter les grands électeurs même s’il y a un vide institutionnel. Notre pays a pu se passer des députés pendant un certain temps. Et cela a permis à Rajoelina à prendre ses ordonnances.
      Actuellement, Rajoelina sanctionne financièrement les sénateurs. Je me pose la question en vertu de quel pouvoir il prend cette décision. Il décide même à sa guise l’allocation de l’argent des contribuables. C’est certain que cette décision sera validée par ce système judiciaire pourri qui lui est inféodé. Rajoelina, en dépit de changement tant vanté est en train de faire une grande marche arrière de notre pratique politique, digne de Kim jong-un.

    • 17 octobre à 14:03 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Certes il y aura 18 Sénateurs nommés par Rajoelina comme les 14/22 Gouverneurs des régions. Cette élection de façade qui coûte plus de 400 000 € n’est qu’une formalité juste pour assouvir les caprices d’un enfant gâté pourri.

      Isandra
      Vous oubliez que ces sénateurs sont des gens respectables, des Ray aman-dreny qui ont largement plus de sagesse que les 73 députés qui ont fabriqué la cercueil de Rajao. S’ils sont mandrovo-tsihy ils seraient descendus dans la rue comme les mpiady seza de la place du 13 mai en avril 2018 Mais non ils respectent et suivent les procédures légales mais devant des adala manesika ihany akory atao. Hisy farany io.Le HCC est livrée en spectacle par leurs décisions hors la loi !
      N’oubliez pas aussi que Rivo est un ancien président et ces Sénateurs ont tous leur gagne pain avant leur mandat. Bref ils ne vont pas devenir SDF. 3 ans ce n’est pas long en politique ! Le temps de restructurer en profondeur le Parti pour mieux préparer 2023.

    • 17 octobre à 18:21 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Besorongola,

      Franchement, je pense que ces dépôts successifs et insistant des requêtes déjà précédées des échecs sur échecs est plus dévalorisant, en tant que Raiamandreny que descendre dans la rue.

      On n’est pas dupe, en connaissant Olivier Rakotovazaha, ils n’ont pas osé descendre dans la rue, parce qu’ils savaient que peu de gens s’intéressent leur lutte pour leur biftek.

      C’est pourquoi, j’ai réitéré qu’un poids plume voulait se mesurer à un poids lourd.

    • 17 octobre à 18:36 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Isandra.
      Le but est plus subtile que ce que vous avancez. On peut déposer 50 fois dès requête mitombona nefa lavina, seulement ils sont entrain d’alerter l’opinion publique et tous ses refus seront versés au passif de Rajoelina. Ils savent qu’ils sont à 7 mois de la fin de leur mandat et s’ils ont décidé de boycotter cette élection, ces Sénateurs savent pertinemment qu’ils ne seront pas reconduits. Ainsi ce n’ est pas une, question de finanana mais plutôt de montrer à la population que Rajoelina est le spécialiste du fory sempotra !

    • 17 octobre à 18:52 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Besorongola,

      Là, c’est contre productif, parce qu’ils sont la risée de tout le monde, lasa ataon’ny boikely filalao, lasa koa ialahy mitory any amin’ny HCC !

    • 17 octobre à 20:34 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Isandra.
      Au contraire c’est la HCC qui est devenue un sujet de moquerie chez les jeunes avec son fameux AZO RAISINA FA TSY MITOMBONA.
      I Boaikeky rehefa be lalao loatra dia ho main’ny afo natsangany rehefa ela ny ela.

    • 17 octobre à 20:42 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Boaikely manko e !
      Rariny ihany Boaikely raha matahotra mafy ka miaro mafy ny sezany. Tena mitsingilahila manko io finanana io ka tsy hananan-kavana !

  • 17 octobre à 12:49 | Vohitra (#7654)

    Il se pourrait qu’il existe des penchants ou des désirs non-refoulés chez un individu particulier l’amenant ainsi à se comporter de façon cavalière, peut être dans son esprit et âme damnée, je ne parle même pas de ce visage atypique qui fait peur aux enfants qui justifie dès fois la pertinence de la chirurgie esthétique, mais c’est tout à fait incompréhensible et en dehors de la limite de la raison et de la rationalité…au point de ne plus, pour le sinistre individu, ni se souvenir ni se rappeler de ses attributions et engagements affirmés auprès du public, ceux d’avant et actuels…

    Face à de telle situation, il est plus judicieux et impératif de réfléchir dans le futur à propos de mesures permettant de limiter autant que possibles l’étendu des champs de l’inconnu dans la désignation des personnalités pouvant occuper et exercer des charges vis-à-vis de la Nation dont les décisions sont susceptibles d’aucun recours possible…

    Dans les démocraties occidentales, pour ne citer qu’aux Etats Unis au cours de l’évènement de la semaine écoulée, on avait pu admirer la manière et les procédures pour la désignation d’un membre de la Cour Suprême.

    Après le choix du président américain de la juge Amy Coney Barret pour siéger au sein de la Cour Suprême, une audience de confirmation doit toujours avoir lieu auprès du Congrès, notamment au sein des membres de la Commission juridique du Sénat, et cette semaine, la juge désignée avait passé quatre jours d’affilée à répondre à des feux nourris de questions de la part des membres de ladite Commission bi-partisane, à la fois intégrant la majorité que l’opposition, et après une résolution des membres d’un Comité d’éthique chargé de faire des enquêtes de moralité sur l’individu proposé, et il y aura la semaine prochaine deux votes séparés, le premier pour confirmer la candidature en question d’abord, et ensuite le second pour confirmer l’approbation du Sénat sur la nomination de la part du président de la République…et c’est un vrai parcours de combattant pour la personnalité proposée…et sur l‘ensemble de la procédure en question, c’est transmise et transparente au public américain et du monde entier…

    Il faudra vraiment y réfléchir à l’avenir, et s’y inspirer, pour la désignation membres de cette HCC car il se pourrait que des questions liées à la moralité, l’éthique et des relations sociales y jouent des rôles prépondérants…au point que ses propres anciens étudiants n’en éprouvent que des dégouts…n’en parlons plus de confiance et d’intégrité…

  • 17 octobre à 13:52 | betoko (#413)

    Rainingory
    Il te faudrait du temps pour comprendre mes écrits , pour le moment tu n’es pas encore en mesure de me comprendre Ça va viendre ( ça va venir ) un jour

    • 17 octobre à 14:46 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à betoko

      Ha, ha, le Betoko croit que les gens vont faire des efforts pour comprendre "ses écrits". Autant dire, se cogner la tête contre un mur pour devenir "donto" comme lui...

  • 17 octobre à 13:55 | ratiarivelo (#131)

    Efa tena tafiditra eto @ny tanàna ny FITONDRANA JADONA *** na ny toe-tsaina avy any CORREE du NORD ****ZAY tian’i RAJOELINA dia ny FORONGONY ** anarana fontsiny ny hoe : HCC fa tsy misy zay ilana AZY***TITRE fa maty ny VOLA jiaby !! mampalahelo !! Izany no toe-TSAINA asehon’ny FITODRAN’i RAJOELINA covid-13 *** ALEFFFFFFFFFFFFAAAAAAAAAAAAA !!!

  • 17 octobre à 14:16 | Ra-Jao (#282)

    Isandra,
    Qui peut faire trembler ce pouvoirs qui jette en prison une personne p c q il possède un mégaphone chez lui. Non, ce pouvoir n’a pas peur de s’orienter vers la dictature . Mais il n’impressionne pas non plus les opposants. Plus ce pouvoir abuse mieux le peuple le connaît..
    Bekoto, je n’ai pas entendu votre objectivité sur cet emprisonnement abusif, ou avez vous des arguments juridico pénal pour le justifier.
    La question que je me pose c’est de connaître les sentiments et le courage de ces hyper diplômés que Rajoelina a fait venir de pays démocratique du monde entier. . Est ce qu’ils ont renoncé à la liberté d’opinion dont ils ont joui dans pays d’ou ils viennent et acceptent de soumettre à la dictature de Rajoelina. Jusqu’à aujourd’hui, il n’y aucun abandon de piste. Croient-ils encore qu’on les a fait venir pour travailler pour le pays. La pratique de Rajoelina ne les a pas encore fait ouvrir les yeux ?. Ça vous semble pas curieux ? Ny ray aman-dreny anefa dia fier ery izao hoe, ireo ny zanakay nandranto fianarana tany am-pita, mazava saina.

    • 17 octobre à 14:29 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      Combien de fois, je vous explique que ce mégaphone n’est qu’une preuve de son implication, mais, non pas, le motif de son accusation.

      Ce régime veut arrêter les abus de la liberté, qui peuvent tuer la liberté, si chère pour les Malagasy.

    • 17 octobre à 15:49 | Besorongola (#10635) répond à Ra-Jao

      Isandra.
      Jusque là je n’ai pas dit grand chose sur ce verdict qui frappe Rolly Mercia . Je respecte la décision de la justice. Des arrestations arbitraires existent dans tous les régimes.
      L’objet de la revandication de Rolly Mercia est la libération de Berija pourtant arrêté très tôt dans la matinée du mercredi 7 janvier 2015 sous Rajaonarimampianina dont Rolly Mercia lui-même était Ministre. Be-Rija Ravelomanantsoa, président du Collectif des étudiants et principal leader des dernières contestations des étudiants, est placé sous mandat de dépôts à Tsiafahy le lendemain après avoir été conduit devant le Parquet du tribunal d’Anosy. Il faisait partie de ceux qui ont rencontré le Premier ministre pour faire part de leurs revendications. Suspecté d’abord de détention de cannabis et d’association de malfaiteurs, il doit répondre finalement, le 15 janvier 2015 devant le tribunal, d’après le patron de la Gendarmerie de la province d’Antananarivo, des chefs d’accusation d’association de malfaiteurs, d’atteinte à la sécurité de l’Etat et de tentatives de troubles à l’ordre public. Le général de Brigade, Florens Rakotomahanina, chef de la Circonscription de la province d’Antananarivo apporte comme preuves, des conversations téléphoniques que le prévenu a échangées par SMS sans toutefois révéler ni l’interlocuteur ou les interlocuteurs, ni les contenus. Depuis l’après-midi du jeudi 8 janvier 2015 donc, Be-Rija Ravelomanantsoa est pensionnaire à la maison de force de Tsiafahy.
      Et tenez vous bien qu’est-ce qu’il a écrit PapyZano l’éternel défenseur de Rajoelina à l’époque...

      Madagascar. Plus tu files droit, plus tu files droit en prison
      SAMEDI, 26 SEPTEMBRE 2015 10:36 CHRONIQUEEmailImprimerPDF
      Jeannit Ramambazafy.

      Les gars, à Madagascar, les patriotes, les personnes qui crient la vérité et les honnêtes citoyens qui ne demandent que plus de justice et un peu de mieux-vivre, sont tous en liberté provisoire depuis l’avènement de Hery Vaovao I, premier président « élu démocratiquement » de la IVème république malgache. La liste des « coupables » s’allonge est n’est pas prête d’être close tant que cette équipe sera en place. Voici une rétrospective de quelques exemples « phares » qui marqueront très négativement l’Histoire du passage de Rajaonarimampianina Rakotoarimanana Hery Martial à la tête du pays. Dénominateur commun : "Atteinte à la sûreté de l’état". La phobie du coup d’état quoi.
      Je dis toujours à Rajoelina d’arrêter d’imiter Rajao dans tous les domaines s’il ne veut pas ramasser 8% en 2023. Rolly Mercia, Be-Rija, Alain Ramaroson, Augustin Andriamananoro... ont tous goûter à la prison pour exactement les même chefs d’accusation mais les uns retrouvent la liberté tandis que les autres ecopent de 44 mois de prison ferme.
      Arrêtez aussi de trouver à justifié Rajoelina à tout prix car il est loin d’être meilleur que ses prédécesseur. Je dirais même qu’il est pire.

    • 17 octobre à 16:33 | lé kopé (#10607) répond à Ra-Jao

      Vous ne croyez pas si bien dire , car une des enfants d’un MFM convaincu , ayant flirté avec le Flibustier pour un poste clé dans l’hydrocarbure ,et s’être embrigadé avec l’enfant terrible du Betsileo , est actuellement Ministre de la République , faisant la fierté de ses parents , hostiles au dépositaire de la République actuel . Vous parlez d’une cohérence ? Mais certains vont répondre que c’est de la pure jalousie ...Tout est relatif .

    • 17 octobre à 17:17 | Rainingory (#11012) répond à Ra-Jao

      lé kopé,
      oui, tout est relatif, mais le vil colonialiste ne comprends pas ça, il s’étonne qu’il y ait des anti-foza qui connaissent et qui discutent avec des foza malgré leur divergence, il pige pas que c parce que, on est des malgaches. ex, le ministre des finances Richard Randriamandranto n’est autre que le frangin de Ihanta Randriamandranto qui lead l’association Monde Justice qui elle-même fait partie de la plateforme RMDM ! mais va faire comprendre ça a un vazaha pro-foza, qui se ressemblent s’assemblent

    • 17 octobre à 17:31 | Vohitra (#7654) répond à Ra-Jao

      Bonjour le kope,

      Je ne sais pas si ce que je vais vous dire pourrait expliquer cette situation cocasse ou incongrue, disons, point de vue et vision differents entre les parents et sa fille...

      Cette derniere est mariee a un Francais, et ce qui est drole, c est que le mari continue a vivre la bas tandis que sa femme est ici en tant que...membre de l equipe du calife.

      Et si c est le mari qui la pousse dans ce sens ?

      Il y en a quatre cas de ce genre dans cette equipe ce qui m amene a dire que la souverainete et la securite nationale sont vraiment mise a l epreuve de maniere dangereuse avec de telle situation...

      Pour vous dire que, derriere cela, il se pourrait qu une force, ou un groupe, occupe se cache ou agisse dans l ombre mais au sommet de l Etat...et qui est de connivence avec le calife...et faisant partie d un reseau d influence depuis...l hexagone...

  • 17 octobre à 14:22 | ratiarivelo (#131)

    Fa angaha ry BETOKO-Kapila :VONGANY sy VENDRANA : toe tsaina olona dondrona sahala @ny IALAHY ny REHETRA eto ?? no tsy hatakatra ny zay lazain’IALAHY eto ?? Mazava ve ry FOZA mpilelaka ny FITOMBENA’N ’**** i Rajoelina PRESIDA vary manta MAZAVA ???

    • 17 octobre à 17:44 | lé kopé (#10607) répond à ratiarivelo

      Vohitra ,
      Comme toujours , vous maîtrisez complètement la situation ,et vous tenez compte des risques de collusion envers les relations entre un Pays qui maintient son étau , et la souveraineté que l’autre prétend assumer . Petite précision , est ce que l’affection qui lie deux êtres peut être impactée par des besoins bassement mercantiles ?Bien sûr , que l’expérience nous a habitué à de semblables agissements , mais nous osons espérer ,que l’Education incarnée par l’engagement politique des parents ,devrait servir de balise à tout errement .

    • 17 octobre à 17:58 | Vohitra (#7654) répond à ratiarivelo

      Le kopé,

      Il me semble que son père, avec ses initiales RJM, que vous connaissez très bien sûrement, est d’un âge avancé actuellement, et ne se manifeste plus politiquement s’entend, il est loin pour lui l’époque des rouges et expert, je me pose vraiment la question quelle est sa position vis-à-vis de la situation du moment où sa fille se trouve embarquée dans une aventure dans lendemain sur le plan politique, et encore avec ce Bokassa des tropiques…

  • 17 octobre à 14:54 | Ra-Jao (#282)

    Isandra,
    Dis nous un peu plus de cet abus de liberté que Mercia a usé ? Désolé pour vous mais la décision judiciaire a tiré ses conclusions à partir de ce mégaphone en possession de Rolland..

    • 17 octobre à 23:39 | lé kopé (#10607) répond à Ra-Jao

      Vohitra,
      A cette heure tardive à Mada , je me permets de poursuivre la conversation avec vous , étant donné que vous êtes tout à fait au courant du passé , du présent et sûrement de ce qui nous attend incessamment . Le père de notre jeune titulaire d’un Maroquin à Madagascar est (RJA et non RJM),et il a étudié au lycée de Fianar ainsi que sa moitié qui enseignait à la Fac des lettres .
      L’actualité commence à se précipiter , car nos décideurs ont refusé à nos Députés (Fidel R. ,et Hanitra R.) à faire leur compte rendu à la population de Majunga .Les gros bras en uniforme n’ont pas hésité à impressionner la foule , mais nos élus ont évité l’accrochage en invitant les manifestants à rentrer calmement chez eux . Il y a panique à bord ,et il faut mater tout ce qui bouge...

    • 18 octobre à 00:12 | Rainingory (#11012) répond à Ra-Jao

      voafetra io ny TIM tany Mahajanga tsy hanao ny tatitra @ mponina toy ny nataony tany Toamasina, anefa dia toa aradalàna ilay famoriana olona fa manaraka fepetra, dia io koa anefa tany Atsimo Atsinanana fa voatsoaka ny antoko Maitso izay mpiaradia @ Armada ka namoaka teny hoe, averiko tsara ny tenin’i Hortençia "sekosekon’olomboatendry.. misy ny alternance, androany manaisotra dia rahampitso koa esorin’ny olona".

  • 17 octobre à 17:40 | Shalom (#2831)

    17 octobre à 11:11 | betoko (#413) répond à Ra-Jao
    17 octobre à 13:52 | betoko (#413)


    Ilay betoko dadanaivo jomak’Ambatomanga fohy tongotra havia avy any La Réunion sy Mayotte ary Nosy Be sy Comores ...
    Iza amin’ireo indray io nanoratra ireo ?

    Hoy aho hoe tsy re intsony ilay dadanaivo : angamba hoy aho efa nody any amin’ny vary tsy mifody izy. RIP na mandry am-piadanana sisa tanisaina ho azy eto. Hanarak’azy ny asany rehetra.

    Nisy koa fiantsiana nataon’i betoko ho ahy hoe : raha lehilahy manana c... hono aho dia tokony hilaza aminy ny misy ahy dia ahita ny tsy fahitako aho. Eto Comores mandritra ny 3 herinandro aho ry betoko, ka vonona sy miandry izay fotoana homenao fa ho avy amin’ny angady sy ny harona.

    • 17 octobre à 18:22 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Miarahaba Shalom,

      Efa fantatrao tsara anie fa vondron’olona samy tranondainga faobe no ao ambadik’io solon’anarana io e ! Izy ve moa ho sahy hipoitra hihaona aminao mihintsy, sao dia ho hitanao eo koa fa tsy ny tongony no fohy fa ny fisainany mihintsy…

      Alarobian’Ambatomanga ny anaran’ny tanàna iray ery ampita Atsinanana ery, dia Alarobia moa ny tsena, dia izay no hilazany fa mipetraka eo izy satria miantsena ny alarobia…dia ny alakamisy izy efa any Mayotte, ny Zoma izy miampita any La Réunion, ny sabotsy izy mamonjy apéro miaraka amin’ireo namany eto Antananarivo, ny alahady izy mandray taxibrousse na eny amin’ny stationnement, ny alatsinainy izy mitango resaka mitady miaramila na polisy hiresahana, ny talata izy any Frantsa…

    • 17 octobre à 21:15 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Shalom

      Ka mihevitra ny olona ho dondrona tokoa ireo foza ireo ka mino fa hanolo-batana hoa azy ny olona tendreny mba hampidiriny any am-ponja ! Dia hoe avia fotsiny dia ho tonga hotangosany eny amin’ny aéroport hono😂.🤣

      Fa rizareo angamba mihevitra fa voaro tsara tokoa ! Ny tany mihodikodina ka ny matanjaka androany ho samborina rahampitso ! Dia sao mihevitra fa afaka hamadika palitao hoe "tsy izaho iny nanoratra iny". Mba manana ny technique pointue hahafantarana ny adiresy IP nareo koa anie ny manan-pahaizana any amin’ny politisiana mpanohitra any, ka aza mihevitra ny ho afa-potsiny eo amin’ny vava rehetra natao eto fa efa sirika daholo hoe iza ianareo io.

      Fa anareo moa izao ny fitondrana ka dia mivalapara soa-aman-tsara ambara paha...

    • 17 octobre à 22:20 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      vazahagasy taratasy,
      marina mihitsy ny teninao,
      1) fa angaha i betoko raha tsy mitsahatra ny mamerina @ i Arsonist hoe rahoviana ihany ny coup d’état dia iny tokoa i Arsonist fa hamaly hoe @ izao ? tena misaina @ fitombenany mihitsy lay foza io marina.
      2) dia ilay iray indray dia mampatahotra foana @ adresse IP sahala @ hoe tsy mahay an’izany koa ny aty, tsy hainy fa mahay lavitra mihitsy noho izy aza.
      esy e.
      hilaozako malakilaky.

  • 17 octobre à 18:28 | Ra-Jao (#282)

    Bekoto,
    Avez-vous lu les conseils de Jeannot Ramambazafy, oui je dis bien, papy Jeannot, un des fervents soutien de la première heure de Rajoelina face aux emprisonnement à la chaîne pratiqué par Votre président : il l’ invite à arrêter « d »imiter Rajao s’il ne veut pas ramassez 8% en 2023. Rolly Mercia, Be Rija, Alain Ramaroson, Augustin Andriamananoro sont jetés en prise pour les mêmes motifs : atteinte à la sécurité de l’Etat.
    Il vous invite également, pas vous personnellement, mais tous ses inconditionnels « a arrêter de le soutenir, car il n’est pas plus meilleur que ses prédécesseurs « .
    Voila un vieux de la vieille très objectif, pas dans ses déclarations verbales mais dans les faits aussi. Merci Papy Jeannot, que ceux se disent impartiales vous entendent.
    Bekoto, si je ne me trompe, nous avons arrêter de soutenir Ra8 quand il s’en est pris avec les 3 frères et Cie et qu’il est tombé dans l’abus de pouvoir et monopolisé beaucoup de secteurs économiques. Moi depuis, je me suis juré de ne plus soutenir aucun candidat à l’election, mais de rester un observateur averti. Il me semble que vous avez prétendu aussi ne pas signer un chèque en blanc à Rajoelina, il me semble. Êtes vous certain que ce n’est pas un chèque en blanc que vous signez au profit du candidat numéro 13. Il est toujours candidat en effet, car il a même oublié sa déclaration « Je suis President des malagasy, mais pas de mon parti seulement. Est ce vraiment le cas ?

    • 17 octobre à 23:56 | lé kopé (#10607) répond à Ra-Jao

      Pourriez vous nous faire partager le lien concernant les déclarations de ce journaliste "d’investigation" ? Ce serait un scoop ,car c’est un conditionnel du Gourou , et son revirement pourrait intéresser plus d’un .Bon Dimanche .

  • 17 octobre à 23:58 | lé kopé (#10607)

    Erreur : un Inconditionnel de Isnogood ...

    • 18 octobre à 17:07 | Ra-Jao (#282) répond à lé kopé

      le kope,
      Désolé, mais ce n’est pas Papy jeannot qui a fait un revirement, mais c’est Besorongola qui rebondit sur son analyse a l’époque de Rajaonarimampianina concernant les emprisonnements.

  • 18 octobre à 12:59 | kartell (#8302)

    Lorsqu’on prend en carjacking un pays pendant cinq ans, il ne faudrait pas s’attendre à ce que la cuti vire à une démocratie participative qui n’a jamais eu droit de cité !...
    Son mentor et soutien de la première heure auraient dû alerter mais il n’a fait qu’endormir les consciences déjà fortement ankylosées d’autant que le pays sortait de cinq années de présidence molle et autiste...
    Bref, les conditions étaient requises pour offrir à l’homme masqué ses meilleures opportunités pour conclure dans une certaine indifférence populaire générale, au vu du taux élevé d’abstentionnistes convaincus que rien ne changerait sinon en esbroufes !..
    En fait, la pandémie aura été une complice perverse de la mise en œuvre d’une série de restrictions de liberté sous couvert d’un covid et d’un monde occidental, lui démocratique,dans un copié/ collé pour agir comme lui, enfin ou presque !....
    Car le vrai danger de cette situation fut celui du copiage parce qu’il s’effectue dans des conditions sociétales où tous les pouvoirs régaliens étaient tenus par un seul homme qui en installant progressivement son pouvoir dirigiste transforme son idée de campagne en goulag de sa pensée personnelle..
    Et sans une réaction vive ou déterminée du plus grand nombre, ce captage démocratique va poursuivre son chemin longtemps...
    Il n’est pas exclu que nous assistions dans quelques temps à une prolifération de portraits officiels dans les lieux publics où aujourd’hui,seule, la couleur orange a sa place réservée et exclusive !...
    Dans cette ascension irrésistible vers cette omniprésence maladive se dissimule des aspects d’un comportement inquiétant dès lors où l’état s’incarne par un seul personnage !...
    Pouvait-on le prévenir où l’anticiper ?.
    La question reste poser mais il est clair que le peu d’enthousiasme des électeurs à aller voter permet de croire au bon sens de l’être humain qui anticipe les choses sans être en capacité de les contrarier...
    Désormais, le pays n’a plus la possibilité du choix, il doit faire avec et se plier aux désidératas d’un seul homme qui en dit long sur cette société qui n’a jamais su former une classe politique digne de ce nom en reproduisant à l’infini ce qu’elle avait pourtant exécré hier !...
    Une sorte de syndrome de Stockholm à l’échelle du pays qui vivote aujourd’hui dans un univers baigné de sectes qui ont trouvé leurs terreaux de prédilection : la croyance aux miracles et à l’absurde !....
    On reste sans voix et l’on préfère regarder cet ailleurs grossièrement copié qui pour demain prend une autre signification en donnant l’espoir que l’on peut améliorer un quotidien pourtant déjà compliqué pendant cette pandémie scélérate !...

  • 18 octobre à 14:18 | Shalom (#2831)

    Toa miresaka ny MPANOHITRA foana isika eny fa na ireo fozaorana aza ary izy ireo indrindra no tena mampiasa tsy ankihato io teny hoe MPANOHITRA io.

    Fanontaniana : f’angaha misy indray ny mpanohitra ? Aoviana ilay didy manondro ny fisian’izy ireo no nivoaka ?

    Raha ny fantatro dia tsy mbola nivoaka ary tsy hivoaka mihitsy io didy io, indrindra moa fa tany tan-dalàna sy mampihatra ny demokrasia no entin’i DJ T9.

    Efa azy ny fahefana rehetra, ho azy tsy ho ela ny senatera kanefa dia mbola tahotr’alika mifori-drambo foana no atao ka tsy ho foanany mihitsy hatramin’ny fampiharana ny fahalemena ara-pahasalamana.
    Ny katahotra no miafina ambadiky ny fomba ratsy ary ny sagnagna no matahotra mijery ny zava-misy.

  • 18 octobre à 17:04 | Besorongola (#10635)

    S’ IL N’Y AVAIT PAS LE COVID-19 IL SERAIT DÉJÀ PRÉSENT SUR LE RING. C’EST UNE PARTIE À REMETTRE. C’EST TANT MIEUX CAR LE FRUIT N’EST PAS ENCORE BIEN MÛR !
    À cause de cette pandémie tout ne se passe comme prévu.
    Politique

    Hery Rajaonarimampianina donne un « rendez-vous » cette année.
    vendredi 3 JANVIER 2020 | Mandimbisoa R.
    L’ancien président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a annoncé son retour cette année. Dans ses vœux de Nouvel An, formulés dans une vidéo et diffusée sur les réseaux sociaux, le fondateur du HVM a déclaré qu’il reviendra cette année pour continuer les efforts qu’il avait déjà déployés pour développer le pays et prendre ses responsabilités. Ainsi, cette année, sera celle du réveil de la population et de prise de responsabilité, a-t-il déclaré, sans préciser pour autant ses desseins.

  • 18 octobre à 17:16 | Besorongola (#10635)

    Ce jour là les 8% X 9000 000 = 720.000 personnes qui l’ont voté l’attendent de pied ferme. Ce sont des gens qui ne voulaient pas participer au match Ravalo vs Rajoelina et sont convaincus qui est vraiment l’homme de situation ?

    • 18 octobre à 18:06 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Voalohany aloha, rehefa miteny ianao hoe “qui est vraiment l’homme de situation ?", manontany ve ianao raha misy ilay olona sa ve manamafy ianao fa izy (Rajao) io ?
      Na izany na tsy izany dia izaho manokana tsy anisan’ireo mitady ny “match Ravalo vs Rajoelina”.
      Izaho manokana ihany koa anefa dia tsy mino fa i Rajao na i Rivo no vatan’izay olona afaka mamoaka an’ity Firenena ity @izao misy azy izao.
      Fa kosa, ny vahoaka sy ny antoko, na HVM io, na TIM io, na RMDM io, sns sns, dia hery miaraka ho azo antenaina zavatra tsara raha toa ka hay ny mamolavola azy sy ny mitondra azy, raha toa ka hay ny mitarika azy. Mila olona mahery vaika hanao izany, tsy voatery ho olona iray fotsiny ihany koa akory.
      Mazava ho azy izany fa olona tsy ao anatin’ny kolikoly sy ny fifandraharana ambadikin’ny varavarana, fa kosa olona manana traikefa @ fitaritana vahoaka sy fitantànana tetikasa.

      Faharoa, ny COVID-19 dia nanova zavatra betsaka tamin’izay eritreritry ny tsirairay avy ho hatao.
      Lafiny tsara dia nampiseho io ny lesoky ny fitondrana, ka antenaina izany ampihiratra ny masombahoaka ; lafiny ratsy dia nanome arabe migodana izy io hanafihizana toy ny voasary makirana ny tontolompirenena amin’ny anaran’ny famehana ara-pahasalamana.

      Noho izany, anisan’ny zavatra azo antenaina izany izao dia ny fahatairan’ny vahoaka @ izay @ torimasony ka andraisany antànana ny hoaviny @ fisafidianany ireo olona azony antoka fa hitondra zay marina @ làlana tiany aleha.

    • 18 octobre à 18:09 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      *hitondra AZY marina @ làlana tiany aleha

  • 18 octobre à 19:20 | ASSISE (#10453)

    SANATRIAVINA

    Efa nisy faty olona maro tamin’ny taona maro tany aloha tsy voatanisa, ny hisian’ny faty olona indray ve, sanatriavina hoy aho, ohatra izay efa nitranga izany dia tsy hanaitra satria efa mahazatra izany ?

    Enga anie mba tsy izao fizirizirina ho fahaizana làlàna izao no endrika famitahana ny vahoaka ka hisian’ny tsy fitovikam-pijery tokoa rahampitso ka hitarika tsy fankasitrahana intsony izany fomba izany hitondra indray ny Firenena any amin’ny fifandonana pôlitika avo lenta.

    Ny mahay ihany no afaka mamitaka fa izay tratra farany ihany kosa anefa no ho zeràna ny tsy eran’ny aina.

    Dieny mbola eo Ambohidahy sao lahy ka any Mantasoa indray ny tohin’ny tantara.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS