Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 12 août 2022
Antananarivo | 14h11
 

Diplomatie

14 juillet 2011

La France change

vendredi 15 juillet 2011 | Valis

La célébration de la fête nationale française de ce jeudi 14 juillet 2011 à la Résidence de France à Ivandry était différente de l’année dernière dans la mesure où cette fois, toute la classe politique était présente et le ministre malgache des Affaires étrangères, Yvette Sylla, a pris officiellement la parole. Est-ce la suite logique de la présence française et d’autres chancelleries à la célébration de la fête nationale malgache à Mahamasina mais aussi et surtout dans le cas de l’ambassadeur de France, de sa présence à Iavoloha ? À beaucoup d’égards, il semble bien que oui.

La France a une histoire commune avec Madagascar qu’elle n’entend pas rompre. L’ambassadeur Jean Marc Châtaigner l’a fait comprendre tout au long de son discours. Son message a été clair : « n’abandonnez pas Madagascar », un message à l’attention de la communauté internationale. Et il a appelé toutes les parties à adhérer à la feuille de route amendée même s’il n’a pas précisé si c’était celle amendée par les chefs d’État de la SADC ou celle présentée par Leonardo Simao. En tout cas, le refus des proches de la HAT de donner leur avis sur la dernière décision du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine qui n’a pas validé la feuille de route de Simao et du secrétaire exécutif de la SADC le Dr. Salomao, est significatif de l’inconfort dans lequel la HAT se trouve bien que l’ambassadeur de France ait insisté pour que tout le monde appuie la démarche vers des élections dans les meilleurs délais. Mais cela n’a pas empêché les pro-HAT de jubiler par rapport à la signification de l’ensemble de la cérémonie ; ils trouvent que c’est le début de la reconnaissance internationale.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 15 juillet 2011 à 09:18 | kakilay (#2022)

    Comprends pas
    pourquoi les pro-homo-fozaoUrAnus
    jubileraient ?

    Pas besoin de reconnaissance internationale :
    il suffit d’organiser une élection à la petatoko...
    et le tour est joué !

    Il y a un savoir-penser,
    un savoir-faire,
    un savoir être de
    l’homo-fozaoUrAnus :
    le nouveau paradigme de celui qui veut s’enrichir...
    à la vitesse d’un tgv...

    • 15 juillet 2011 à 09:53 | niry (#210) répond à kakilay

      Ce n’est que le DEBUT du commencement de la future reconnaissance internationale !

      DANS 10ANS, ce sera ENFIN le commencement de la future reconnaissance internationale...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS