Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 25 février 2020
Antananarivo | 18h35
 

Coopération

Coopération Franco-malgache

La France, avocat de la Grande île

lundi 16 juillet 2007 | Ax’s

La forte coopération de la France à Madagascar ne sont pas que des mots, une fois de plus l’Ambassadeur de France Alain Leroy a profité du 14 juillet, la fête de l’indépendance Française, pour réiterer son engagement à consolider davantage les relations amicales entre nos deux pays. Aussi était-ce une occasion de mettre fin aux rumeurs sur les liens entre nos deux pays qui commencent à se distendre, selon certains. « Je puis vous assurer qu’il n’en est rien, ce n’est en tout cas pas la volonté de la France (...) » a affirmé l’Ambassadeur.

 Ce dernier a expliqué que le premier soucis de la France est le développement de Madagascar au profit de toute sa population. En ce sens, il souhaite apporter sa plus grande contribution avec les autres partenaires de Madagascar. « Le Président Français Sarkozy a fait du développement de l’Afrique, donc du sud de l’Océan Indien, une de ses toutes premières priorités et ce dès ses premières déclarations », a-t-il ajouté .

 Un intérêt mutuel

 Le pays du « Roi soleil » continuera ainsi d’accompagner le développement de Madagascar et d’être son avocat auprès des différentes instances multilatérales (Union Européenne, ONU, FMI) comme il l’a été pour l’obtention du point d’achèvement PPTE par Madagascar, ainsi que pour l’annulation de ses dettes bilatérales et multilatérales. Les faits concrets marquants démontrant cette grande fraternité entre nos deux pays ont été partagés, que ce soit aux citoyens Malgaches qu’aux Français venus nombreux à cette cérémonie. La France suscite beaucoup d’intérêt aux Malgaches et il en est de même des Français pour Madagascar, si on se refère aux exemples suivants : en 2006 sur 19 000 demandes de visas, plus de 16 000 ont été accordés, soit 80 % d’acceptation, pour l’année scolaire 2006/2007, 3147 bourses ont été demandées dont 2744 accordées.

 Le chef de la diplomatie Malgache, le Général Marcel Ranjeva quant à lui, a affirmé que le peuple et le gouvernemant malgache reste confiant quant aux multiples aides de la France, et que ce lien de fraternité durera toujours. « Liberté, Egalité et Fraternité », c’était sous ce signe qu’une fois de plus le 14 juillet a été célébré.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS