Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 28 juin 2022
Antananarivo | 00h08
 

Politique

Confection de la liste électorale

La CENIT dans la ligne de mire de tous

mercredi 8 mai 2013 | Valis

C’est ce mercredi 8 mai que la CENIT procède au tirage au sort des candidats pour la confection de la liste électorale unique. C’est une étape importante dans la transparence, l’équité et surtout la crédibilité du processus malgré son caractère technique. Aucun des candidats ne souhaite figurer n’importe où sur cette liste qui peut mesurer plus d’un mètre de long. Dès lors c’est une étape très importante dans la mesure où la composition de la liste elle-même par la Cour électorale spéciale (CES) souffre de nombreuses critiques qui ne concourt pas à la confiance tant des candidats que des électeurs envers ces institutions et peut compromettre le bon déroulement de la suite du processus. Il faut dire que beaucoup sont ceux qui réclament purement et simplement la révision de la composition de la CES mais aussi suspectent la CENIT de connivence avec l’Exécutif et revendiquent le changement de ses membres, précisément de son président, Béatrice Atallah.

Dans le contexte de l’heure qui est dominé par des tentatives de table rase sur les acquis de la feuille de route, par des velléités d’instauration d’une nouvelle transition au détriment du processus électoral en cours de mise en œuvre, la CENIT ne peut pas laisser aucun doute sur sa volonté de conduire à terme, en toute transparence et intelligence les opérations et dans le strict respect des règles et obligations d’éthique dont elle s’est pourvue.

68 commentaires

Vos commentaires

  • 8 mai 2013 à 09:15 | Hemingway (#5447)

    C’est vraiment n’importe quoi ce bulletin unique. Encore un coup tordu de Rajoelina pour détourner encore plus facilement et massivement le vote en sa faveur. Il faut carrément arrêter tout le processus qui tourne maintenant au ridicule avec une CES à la botte de Rajoelina et sa clique ; on sait déjà comment va finir cette histoire.

    • 8 mai 2013 à 11:58 | Rablue2 (#6225) répond à Hemingway

      Le bulletin unique pour une fois n’est pas le fait de Rajoelina ... C’est juste un moyen pour l’Occident de semer la zizanie auprès des pays en voie de développement afin de maintenir leur mainmise sur ces derniers !!!!

    • 8 mai 2013 à 12:38 | PPDA (#5446) répond à Rablue2

      Arrêtez de nous dire que rien n’est le fait de Rajoelina dans ce pays ! C’est qd même lui le premier responsable dans ce pays, non ? Si les choses se passent mal on ne vas pas accuser des gens à des milliers de kms d’ici alors que Rajoelina lui est dédouané de tout, tout en touchant un salaire mirobolant et logé dans un palais, tranquille et responsable de rien ! Mais avec tous les avantages et privilèges, vol en première classe à Rome, New York, Jerusalem.... Il doit qd même rendre des comptes, non ?

    • 8 mai 2013 à 12:55 | Rablue2 (#6225) répond à PPDA

      Lisez bien ce que j’ai écrit avant de crachez votre venin PPDA..." pour une fois c pas de son fait"..... Sinon pour le bulletin unique, informez vous bien que c le mode de scrutin "imposé" par l’ occident surtout en Afrique, que c’est l’une des causes principales de la guerre civile en côté d’Ivoire......Donc ce n’est pas le Hâtif qui a choisit ce modèle , mm si c vrai qu’il pouvait refuser coe l’a fait Ra8 avant.....

    • 9 mai 2013 à 03:49 | Radepy (#7163) répond à Rablue2

      Pas du tout, l’idée du bulletin unique vient particulièrement d’un des conseillers de la Présidence de la transition, ex-Ambassadeur ittinérant, spécialiste des affaires africaines et éminent Constitutionnaliste. Le bulletin unique est utilisé, notamment en Afrique, pour lutter contre les fraudes électorales et les discriminations entre les candidats ... mais est-il adapté à notre pays où la taux d’analphabètes est un des plus élevé, comme le nombre de nos candidats ? (voir l’émission spéciale de Tvplus du 07 Mai 2013 Realy - Ratsiraka).

  • 8 mai 2013 à 09:15 | masiaka (#7299)

    Quelques Réformes inéluctables pour garantir une élection transparente :

    -  Remplacement de la CES en vertu d’une décision inique dénuée d’objectivité juridique.
    -  Annulation de la Décision n°01-CES/D du 3 mai 2013.
    -  Constitution d’un gouvernement neutre au regard du processus électoral
    -  Transparence des élections à travers la mise en place d’un organe de contrôle/suivi de la CENIT et changement du système d’information de la CENIT.
    -  Sensibilisation et Formation, immédiat, des électeurs sur le bulletin unique, le droit de vote inaliénable, la liberté de conscience et l’engagement citoyen

    • 8 mai 2013 à 09:25 | hrrys (#5836) répond à masiaka

      Masiaka vous avez raison à vos arguments j’ajoute ceci :
      pour commencer au commencement les candidats ( ceux qui détient l’autorité publique ) doivent démissionner, pour l’instant il n’ y a que Pierrot R qui a démissionné .

    • 8 mai 2013 à 09:37 | manga (#6995) répond à masiaka

      Me rappelle une chanson africaine (ou bantou comme certains la prétendent, Joacquim Chissano compris) en vogue des années précédentes
      Feuille de Route est cadavrée,
      C.E.S. est cadavrée,
      Candidat est cadavré,
      Bulletin Unique est cadavrée,
      CT est cadavré
      CST est cadavré
      Bianco est cadavré
      Semifin est cadavré
      Basket found est cadavré
      Famille politique TGV est cadavrée
      Tout le monde est cadavré
      La tête est cadavré
      Le désigné avorté est cadavré
      Le desisté est cadavré
      La transition est cadavrée
      Les généraux sont cadavrés
      Leur convention est cadavrée
      L’armée est cadavrée
      Vive l’Iminent charismatique Professeur ZAFY Albert
      Ainsi que son aide de camp RANJEVA Marcel

    • 8 mai 2013 à 09:43 | jansi (#6474) répond à hrrys

      Pierrot n’a pas démissionné. Loin s’en faut. Il a tout simplement voulu bluffer tout le monde en organisant un coktail d’adieu dans son ministère. L’acte formel de démission n’a jamais eu lieu. Faut pas se laisser avoir comme cela l’ami !

    • 8 mai 2013 à 09:48 | jansi (#6474) répond à manga

      lol !!!!
      Pas mal du tout. Il manque la françafrique

    • 8 mai 2013 à 09:58 | hrrys (#5836) répond à jansi

      Donc ce n’est qu’ une pure mascarade je préférer mieux Dolin R il a dit publiquement qu’ il ne PRÉSIDERA plus les séances parlementaires tout en restant en fonction peut erre pour éviter les vides institutionnelles

    • 8 mai 2013 à 10:08 | manga (#6995) répond à manga

      Jansi,
      Portez-moi secours en répondant franchement à ma question.
      Au vu et au su de tous et comme la règle l’exige et sauf si, c’est la Sadc qui doit nous gouverner
      Pourquoi il n’y aura pas de transition bis comme :
      Le PHAT doit démissioner
      Le CST doit démissionner
      Le CT n’est pas et sauf prétendant à ce poste
      Le gouvernement, par la contrainte de démission effective des 20 ministres candidats n’a plus lieu d’être.
      Non-assistance à personne passible d’un court martial...

    • 8 mai 2013 à 10:10 | marco (#6803) répond à manga

      Manga, le peuple aussi est cadavré.

      Et si ce n’est pas le bulletin unique ? 41 bulletins de vote ? Inimaginable !

    • 8 mai 2013 à 11:13 | zanagasy (#7364) répond à masiaka

      Une baguette magique serait assurément nécessaire pour concrétiser toutes ces réformes qui d’emblée apparaissent si simples mais a -t-on suffisamment compris que les élections sont un processus, et qu’aujourd’hui des étapes ont déjà été franchies et que cela ne sert plus à rien de stagner et que de toute évidence des contraintes de timing nous pèsent et donc si réellement nous souhaitons maintenir ces fameuses élections qui seront loin d’être crédibles, neutres et transparentes au vu de toutes les anomalies jusqu’ici recensées il nous faut à présent identifier parmi toute cette liste interminable de candidats, celui ou celle qui aura le meilleur potentiel pour sortir ce pays du gouffre, et qui parmi eux sera l’élu si on peut dire....il faut bien admettre que par les temps qui courent seul l’espoir réussit encore à nous(le peuple) faire vivre .
      Ceci dit, n’oublions jamais que le pouvoir appartient au peuple alors s’il faut vraiment refuser toutes ces insipidités qu’on nous fait subir, serait-il pas temps de faire un référendum pour demander enfin l’avis du peuple sur la tenue ou non des élections ou s’il faut avancer vers une nouvelle transition qui va enfin plancher sur une nouvelle constitution réaliste et répondant aux vraies aspirations du pays (et non plus une feuille de route superfétatoire), une constitution qui conduira à l’avènement d’une nouvelle république.Inch allah !

    • 8 mai 2013 à 11:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à manga

      Bonjour,

      Dans la cour de récréation comme la transition, tout le monde est sur le même pied d’égalité (élève, maître, professeur, surveillant, etc...) et cette situation ne doit pas durer si on veut retrouver au plus vite la sérénité. Revenons vite en salle de classe et oublions tous ceux qui se sont passés lors de la récréation.

    • 8 mai 2013 à 12:11 | kakilay (#2022) répond à masiaka

      Il paraîtrait
      que c’est au candidat maintenant
      de sensibiliser et former "leurs" électeurs.

      Donc si cette fausse bonne idée est retenue,
      c’est la faute aux candidats
      si les électeurs ne savent pas manipuler
      ce fameux bulletin unique.

      Et toute la philosophie de l’égalité
      devant les urnes
      est remise en question :
      il faut de l’argent
      pour aller parcourir tout Madagascar.

      Les petits candidats ?
      ce qu’on a voulu éviter
      leur revient en pleine tranche.

      Et tant pis pour les ignorants
      et les "tsy tratra "antso"" :
      faites des sensibilisation et formation
      à la portée de votre voix.

      Souveraineté nationale :
      souveraineté de la lacheté
      et
      de l’ignorance...

      Et il faudra peut-être entendre
      (que ceux qui ont des oreilles entendent...)
      d’une autre oreille
      ce qu’ a dit chissano :
      nous déplorons ce qu’a fait la CES,
      Mais nous ne pouvons rien
      en regard de votre sacro-sainte
      souveraineté nationale :
      Si votre souveraineté
      des lâches et des ignorants
      vous va
      c’est que sûrement,
      c’est bien...

    • 8 mai 2013 à 13:10 | manga (#6995) répond à marco

      Un des forumistes sur ce site s’est inquiété de la froideur du peuple malgache face à la situation qui prévaut et je lui ai supplié de ne pas confondre la passivité à la patience.
      Nous ne sommes pas de politiciens pratiquants qui pensent qu’un mandat est strictement impératif car le mot " Nul est irremplaçable" n’existe pas dans leur dictionnaire.
      Un dicton très en vogue parle de "Homan-kely tsy mahia", de ce fait je vous prie de déterminer qui est actuellement dans une situation de coma clinique : les politiciens ou les gouvernés ?
      Raison pour laquelle, je regrette de ne pas pouvoir partager votre avis à ce sujet.

    • 8 mai 2013 à 13:23 | manga (#6995) répond à plus qu'hier et moins que demain

      A la seule différence que le prof se tourne vers les élèves et vice-versa ; sans élèves pas de prof, et sans prof c’est la permanence même pendant les cours ; et merci de me l’avoir rappelé en souvenir du bon vieux temps.
      Le moindre des choses est le respect d’autrui : Ne laissons pas la récréation se prolonger au bénéfice des morveux qui sont payés par la sueur des nôtres.

    • 8 mai 2013 à 14:14 | jansi (#6474) répond à hrrys

      Dolin ne veut pas respecter un code électoral que son parlement qu’il préside a adopté. Ce code de l’état sauvage dit que dès la proclamation de la liste officielle des candidats, les autorités sous mandat (CT, CST) doivent démissionner. Dolin, personne n’est dupe !!
      Dolin, DJ, Roland Ratsiraka, Hajo, Edgard, Lahiniriko, et d’autres des moindres font tous partie des 109 sanctionnés par l’UA comme putchistes.
      Plus rien ne va . Quelles règles vont ils suivre et ne pas suivre ? Je mets tout le monde dans le meme sac. Les putchistes, le PNUD, la SADC, l’UA, la françafrique etc....
      On devrait avoir moins de candidats. Mais nous sommes dans un état sauvage.
      Table rase !!!
      Nouvelle transition !! Il faut passer de l’état sauvage à l’ETAT DE DROIT.

    • 8 mai 2013 à 14:21 | jansi (#6474) répond à manga

      N nous inquiétons pas. Il va y avoir une transtion neutre et technique. Table rase de ce régime de règlement de comptes !!

    • 9 mai 2013 à 11:31 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Quelle belle illustration...! Qui résume adéquatement la situation de notre pays,

      Il faut revenir vite en salle,...

      J’espère que Manga a bien saisi l’idée,

    • 9 mai 2013 à 19:17 | Radepy (#7163) répond à manga

      Le morveux, c’est bien vous. Mouchez-vous !

  • 8 mai 2013 à 10:51 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonjour et bonne journée à tous.

    Il est temps de cesser de tirer sur les ambulance (la CES/CENIT/SADC/FFKM/FFM/HAT/CST/CT/GUNT) et de passer aux choses sérieuses. C’est à nous tous de prouver par notre vote/propagande que tels candidats ne méritaient pas de gagner la présidentielle car à force de chercher la petite bête par ci par là on finirait par perdre de vue l’essentiel, faire gagner le meilleur candidat pour le développement du pays : Soyons tous des hommes avertis qui valent deux dans notre vigilance pour protéger nos choix.
    La CES nous a eu la première fois il n’y a rien à dire, faisons tous pour qu’elle ne soit plus en mesure de nous avoir pour la deuxième fois car ce sera notre faute à tous.
    Personnellement je préfère voir la CES mis en cause pour la validation de candidature que pour autres choses car le futur appartient à ceux qui savent transformer leurs échecs en victoires : la victoire à l’aller pour la CES et la victoire au retour pour la volonté populaire.

    • 8 mai 2013 à 11:09 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Il n’y aurait jamais de TRANSITION PARFAITE aussi bien dans le temps que dans l’espace et il en est de même sur tous les plans, le mieux c’est d’en finir dans les meilleurs délais possibles. Bon courage à l’ami JANSI qui veut arrêter le temps et rétrécir l’espace pour mettre en place sa transition exceptionnelle.

    • 8 mai 2013 à 11:24 | masiaka (#7299) répond à plus qu'hier et moins que demain

      La Logique ne saurait se dispenser de la Raison, et la Volonté ne peut se substituer à la Sagesse...

      La confiance en nos institutions, en nos responsables est altérée, à la limite de la nausée...tel un fruit pourri qui s’accroche à son arbre en suçant la sève nourricière, en pensant décaler le saut fatidique de la décomposition au sol….

      Quel processus électoral peut être transparent, crédible et libre dans cette situation délétère ?

    • 8 mai 2013 à 11:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à masiaka

      Bonjour,

      Un processus électoral ou chaque citoyen joue son rôle et assume sa responsabilité est un processus électoral transparent, crédible et libre.
      Sinon on va attendre ZORRO pour le faire à notre place.

    • 8 mai 2013 à 12:18 | kakilay (#2022) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Tiens donc !
      Cela valait bien la peine
      de penser à une cenit,
      CES et patati et patata...
      Cela valait bien la peine
      d’aller quémander l’argent
      des pays développés en démocratie :

      Quand il suffit que
      "chaque citoyen joue son rôle
      et assume sa responsabilité
      est un processus électoral transparent".

      Démocratie mora quoi ...

      Il est impossible de vouloir dire
      autre chose que
      ce que l’on a dans sa tronche :
      on appelle cela :
      sa culture !

    • 8 mai 2013 à 12:21 | masiaka (#7299) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le vote est un acte citoyen, l’engagement politique est un acte citoyen, l’expression publique et un acte citoyen….Ces actes prennent leurs sens suivant l’opinion politique de chacun. Mais cela ne saurait masquer l’essentiel : Les valeurs de la Nation…

      Croyons nous encore en l’Etat de droit, en la Démocratie, en la Liberté ? Pouvons nous lutter, combattre, défendre ces valeurs là malgré nos préférences ?

      Qui ne veut pas d’élections (le 24 juillet 2013) ? Qui ne veut pas d’apaisement politique (Propositions du FFKM) ? Qui ne veut pas de participation politique (Décision du CES) ?

      Tous se rejoignent dans ces désirs….mais répondent-ils aux principes d’un Etat de Droit ? D’une Bonne Gouvernance ? De Principe de Transparence ? De Responsabilité ?

    • 8 mai 2013 à 13:06 | hrrys (#5836) répond à masiaka

      Les élections ne sont pas des papiers en blanc signés par nos concitoyens

    • 8 mai 2013 à 15:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kakilay

      Bonjour,

      Tant que les citoyens ne font pas leurs devoirs et n’assument pas leurs responsabilités, tout reste dans le stade d’un souhait ou d’une utopie.
      Du moment que les membres de la CES ont rendu leurs verdicts concernant les éligibles à la présidentielle en leur âme et conscience, personne n’a plus le droit de les dénigrer si nous voulons la mise en place d’un état de droit : respectons les lois et les textes en vigueur et ne nous offusquons pas de l’existence des exceptions car il n’y a pas de règle sans exception et le juridisme absolu aussi ne fait pas l’état de droit.
      La résolution du FFKM représente les idées de ceux qui ont 300 000Ar pour y participer mais pas celles de la majorité de la population (70% qui vit en dessous de 1usd/jour) :"on pense autrement dans un palais que dans une chaumière" Ludwig Feuerbach. Cessons de vanter cette résolution bidon qui ne traduit pas la volonté populaire sauf pour les frustrés de tout bord.
      L’alternance non démocratique est déjà une sortie de route et vouloir s’entêter à en faire encore une autre relève de l’inconscience.

    • 8 mai 2013 à 15:23 | kakilay (#2022) répond à plus qu'hier et moins que demain

      ... Et si ce n’est pas en leur "âme et conscience" ?
      Qu’est-ce qu’on fait ?
      Car c’est une condition :
      si la condition n’est pas remplie,
      qu’est-ce qui se passe ?

      Si... alors...,
      Sinon...

      Tout le monde crie
      à l’indépendance des magistrats :
      il suffit en fin de compte...
      de le postuler...

      Que n’avait-on pas dit,
      du côté de la place du 13 Mai 2009,
      à propos des magistrats,
      Que n’avait-on pas dit
      au nom du HO AN’NY FANOVàNA :
      entendez vous ces gens
      qui "famine" d’état de droit,
      entendez vous les foyers
      qui chuchotent " ny tsy rariny" ?

      Aux larmes ! citoyens !
      .... ! vos "bataillons ! "

    • 8 mai 2013 à 15:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à masiaka

      Il ne faut jamais assimiler les objectifs à atteindre (état de droit, bonne gouvernance, transparence, etc..) à des préalables pour la tenue des élections car en faisant cela vous allez vous enfermer dans un cercle vicieux voir dans une casse-tête relative à l’antériorité de l’œuf sur la poule ou le contraire : je vous conseille vivement de manger l’œuf sur plat/l’omelette pour le petit déjeuner, le poulet sauce/poulet frite/poulet rôti pour le déjeuner ou le diner et vous verrez après qu’il fait bon de vivre. Faites un festin avec votre 300 000Ar et invitez les pauvres pour avoir bonne conscience et vous verrez que tout va pour le mieux même sans la résolution du FFKM. 

    • 8 mai 2013 à 15:29 | hrrys (#5836) répond à kakilay

      Kakilay , il est avéré que la plupart de nos magistrats sont des corrompus ho an’ny fanovana dites vous et ben oui le fanovana n’est pas adressé non seulement à nos magistrats mais également à nous tous les peuples eux aussi sont responsables

    • 8 mai 2013 à 15:31 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kakilay

      Il ne faut jamais assimiler les objectifs à atteindre (état de droit, bonne gouvernance, transparence, etc..) à des préalables pour la tenue des élections car en faisant cela vous allez vous enfermer dans un cercle vicieux : si les objectifs fixés ne sont pas atteints il faut analyser les causes et voir les autres possibilités qui vont nous aider à les atteindre.

    • 8 mai 2013 à 15:42 | kakilay (#2022) répond à plus qu'hier et moins que demain

      ..."respectons les lois !" :

      qui n’a pas respectés la loi ?
      les citoyens ?

      Quand les jeux sont faits et que rien ne va plus :
      qui a continué à jouer
      et qui est le seul
      à pouvoir continuer ?

      Qui a gagné ?
      parce que la mise
      a été validée

      Et qui a validé la mise ?

      Les citoyens ?

      Et pour votre histoire de palais et de chaumière :
      je suis sûr que vous êtes dans le palais...
      pourquoi alors avoir détrôné Ra8 ?
      vous étiez alors dans la chaumière ?

      Arrêtons l’imposture...
      vous avez du mal
      à vous mettre...
      dans la peau d’un légaliste...

    • 8 mai 2013 à 15:53 | kakilay (#2022) répond à plus qu'hier et moins que demain

      ...
      Alors quand on annonce :
      élections justes, transparentes...
      tralala lè gauche,
      tralala lè droite,
      dit la comptine des enfants...

      Biffer la mention inutile !

    • 8 mai 2013 à 16:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kakilay

      Légaliste pour défendre des lois injustes comme l’apartheid en son temps en Afrique du sud ou pour défendre l’indéfendable car la vie de la nation tourne à la vitesse grand V et sans marche arrière : jamais.
      Si le Bon de Dieu ne pourchassait pas certains hommes par d’autres, la terre serait corrompu : les chrétiens aiment le christ mais cela ne les empêchent pas de vivre normalement leur quotidien sans verser dans la frustration à ne plus en finir.
      La preuve d’amour que vous lui devez c’est d’en terminer le plutôt possible avec la transition actuelle pour qu’il puisse jouir de son statut de citoyen malgache en se présentant devant la justice pour répondre à toutes les accusations portées à son encontre : C’est un devoir sacré pour les légalistes.

    • 8 mai 2013 à 16:14 | kakilay (#2022) répond à hrrys

      Bien sûr !
      La fameuse phrase :
      on a les gouvernants qu’on mérite,
      ne veut dire que cela.
      Hélas,
      on est toujours en train
      de le "vaticiner" après coup.

      Par cynisme ?
      Que vaut cet adage,
      après le crime ?

      Prenons le temps...
      d’être exigeants en tant que citoyens :

      d’autres nous disent :
      n’importe quoi...
      n’importe qui...
      n’importe comment...

      Avec le cynisme
      de chissano en prime :
      on ne va pas non plus
      être plus royaliste
      que le roi :

      cela vous va ?
      cela nous va...
      je ne vais pas en souffrir...
      à votre place.

      D’autres cieux
      m’appellent...
      après.

    • 8 mai 2013 à 16:21 | kakilay (#2022) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Revenons à nos pt,
      SVP.

      Nous avons un problème sous les yeux,
      réfléchissons sur cet exemple
      car il y va de notre avenir.

      N’essayons pas toujours de noyer
      notre responsabilité
      devant notre histoire...

      Tout va très bien chez nous ?

    • 8 mai 2013 à 16:22 | zanagasy (#7364) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Eh oui !quand la soi-disant puissance publique se sent décidément impuissante pour assumer "en toute âme et conscience"les devoirs de crédibilité, de neutralité et de transparence qui lui incombent, il fallait bien se rattraper et chevaucher le pauvre citoyen pour qu’il reste le dernier responsable !En quoi le citoyen n’assume-t-il pas ses devoirs ?il a été manipulé pour renverser un pouvoir légitime et il a répondu présent pour voter une constitution futile aujourd’hui on compte sur lui pour introniser un nouveau roi pour le pays.Je suis désolé mais le citoyen malagasy est un bon citoyen conscient qu’il a encore le droit de choisir un avenir pour son pays mais lui donne t-on suffisamment les moyens d’exprimer ce droit de pouvoir être responsable ?On sait tous que la tendance reste le fait de se foutre complètement du citoyen tout en le laissant dans l’ignorance et l’arbitraire des tenants du pouvoir.

    • 8 mai 2013 à 16:43 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kakilay

      Avec votre question vous allez promettre le paradis (sans le socialiste) à tous les malgaches lors de la prochaine propagande comme l’ex devenu candidat faisait au temps de la 2ème république.
      Mais je peux vous dire que c’est mieux qu’en Grèce, en Chypre, en Somalie, au Mali, etc... mais vous pouvez toujours avancer le contraire.

    • 8 mai 2013 à 17:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à zanagasy

      Libre à vous d’assimiler à un champ de mine l’administration de A à Z de notre pays lors de la présente transition et qu’il est indispensable de la déminer par ce que vous appelez devoirs de crédibilité, de neutralité et de transparence : c’est chercher la petite là ou il n’y en a pas car on est dans un GUNT. Il en est de même d’assimiler le libre choix de nos concitoyens à une manipulation car un choix peut s’avérer juste et faux sans pour autant faire l’objet d’une manipulation de la part de qui que ce soit.

    • 8 mai 2013 à 17:08 | kakilay (#2022) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Dis Papa,
      pourquoi tu ne veux pas réfléchir
      sur la question
      d’ici et maintenant ?

      Parlez nous de la Grèce, Mali, Chypre, Somalie, Afrique du Sud...
      et nous nous sentirons mieux,
      Parlez nous de la Grèce, Mali, Chypre, Somalie, Afrique du Sud...
      dia ho manga ny lanitro,
      Parlez nous de la Grèce, Mali, Chypre, Somalie, Afrique du Sud...
      et l’injuste deviendra juste...

      Ce pays ne demande ni la lune, ni le paradis :
      tout simplement :
      qu’on respecte le droit.

      Mais pour vous autres :
      c’est déjà trop !

      Et c’est là
      que nous ne sommes pas d’accord...

    • 8 mai 2013 à 17:21 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kakilay

      Vous parler du droit d’aller voter pour le futur président de la république le 24/07/13 ? C’est vous avec vos arguments sans tête ni queue qui ne voulait pas que la population fasse leur devoir de citoyen à cette date alors que c’est la définition même de la démocratie (gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple).

    • 8 mai 2013 à 17:28 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      rectification : vous parlez...

      Le désaccord aussi est indispensable pour faire avancer les choses sinon on foncera droit au mur.
      C’est pour répondre à votre question : Tout va bien chez nous ? C’est mieux qu’en Grèce, ....

    • 8 mai 2013 à 17:33 | kakilay (#2022) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le droit d’avaler,
      goulument,
      sans se poser de question :
      le non-droit ?

      A qui a profité le crime
      et
      à qui profitera le crime ?

    • 8 mai 2013 à 17:36 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kakilay

      Aux opportunistes de tout bord bien sûr.

  • 8 mai 2013 à 12:29 | tiagasy (#6521)

    DÉMISSIONNER AU NOM DE LA DIGNITÉ DU PEUPLE MALGACHE
    (STOP AU « FANJAKANA NY MAHAVOA)

    N’ayant plus peur des mots les démissions des bureaux respectivement de la CENIT et de la CES ( ?) doivent être inévitables vis-à-vis de notre peuple.

    Vous deviez diligenter des solutions pour un scrutin loyal et sans embuches.
    Nos Poli(tiens)chinelles vous « narguent » . C’est une honte pour notre pays sur le plan national et international.
    Le peuple malgache qui rêvait et pensait avoir une élection présidentielle sans tâches et sans heurts.

    Entachée par les candidatures de M. Ratsiraka et Mme Ravalomanana et autres. Ils n’ont pas résidé plus de six mois au pays avant le scrutin par l’empêchement des NOTAM (soi-disant) de M. Rajoelina ou un choix de rester à l’extérieur.
    Entachée par le dépôt de candidature de M. Rajoelina après la clôture officielle.
    Entachée par des candidatures des éléments populistes et des suspicion de condamnation
    Entachée par les extravagantes sommes engagées et sollicitées...

    Si je crois en un Dieu tout puissant et s’il existe, sa personne seule pourra savoir les conséquences.
    Je crains au pire pour le peuple malgache qui se trouve déjà dans un état pathétiquement lamentable et lugubre.

    Si vous cautionnez ce mascarade d’élection, nous vous demandons sur quelles bases vous avez accepté les candidatures de la plupart des prétendants.
    Un suspicion de CORRUPTION est avancée de quelques sujets de vos institutions.
    Le peuple souhaite, sans aucun doute, avoir des explications à ces zones d’ombres.
    Si cette hypothèse s’avère plausible, vous devrez dissoudre ces deux institutions, les NON ÉLUS CT et les CST...

    IL FAUT EN FINIR AVEC LE SYSTÈME « FANJAKANA NY MAHAVOA » (Chanteur SAMAOELA). J’invite tous les malgaches à regarder le clip de cette chanson et ouvrons une base de réflexion.

    • 8 mai 2013 à 12:52 | hrrys (#5836) répond à tiagasy

      Toutes les institutions de la transition devront être changées y compris ANR .

  • 8 mai 2013 à 13:10 | saricine (#2893)

    Une chose est SURE ET CERTAINE, quelque soit les suites des évènements :

    Le ET/ET est en marche, n’en déplaise à jansi et consorts, c’est acquis.

    Les leaders de NINI (forumistes, et dans les medias) tentent de diffuser l’amalgame entre candidature de Mme Lalao Ravalomanana ; une citoyenne malagasy avec les rancunes politiques entre Deba, Ra8, et surtout Zafy et le DJ.

    Depuis Maputo à Sandton en passant par les seychelles, il n’y a jamais eu mention de RETOUR AVEC CONDITION concernant Lalao Ravalomanana.

    • 8 mai 2013 à 14:35 | jansi (#6474) répond à saricine

      Je suis effectivement pour le ni....ni.
      Je ne change pas d’avis la dessus car tous ces concernés par ce ni ni ont tous fait du mal au pays.

      Mais vous avez aussi raison de douter de la suite car vous étiez toujours pour les élections du 24/7.

      Malheureusement pour vous, les élections seroaient probablement reportées et une vraie transition neutre serait mise en place prochainement.
      Vous savez, je n’ai pas partagé toutes les idées de RRanjeva. Mais cela ne m’empeche pas de le soutenir à la tete de la nouvelle transition. RRanjeva prone depuis le début le et...et....
      Et de toutes les façons lui c’est LUI. Et je le respecte car c’est un grand Monsieur qui fera du bien au pays.

    • 8 mai 2013 à 15:24 | hrrys (#5836) répond à jansi

      Jansi je suis pour le ni....ni élargi mais ce ni....ni élargi sera manifesté au cours ( ou des ) d’ une élection après la restructuration ou de la recomposition de la CENI-T et de la CES

    • 8 mai 2013 à 18:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à hrrys

      Bulletin unique
      01-RAVALISAONA Clément Zafisolo,
      02-RAVALOMANANA née RAKOTONIRAINY Lalao Harivelo,
      03-JULES ETIENNE Rolland,
      05-RATSIRAKA Iarovana Roland,
      06-ANDRIANAINARIVELO Hajo Herivelona,
      10-VITAL Camille Albert,
      14-RATSIRAKA Didier Ignace,
      16-RABEHARISOA Sarah épouse Georget,
      17-RASOLOSOA Dolin,
      20-MONJA Roindefo Zafitsimavalo,
      22-TEHINDRAZANARIVELO Djacoba Alain,
      23-RAJEMISON RAKOTOMAHARO,
      25-LAHINIRIKO Jean,
      27-VONINAHITSY Jean Eugène,
      28-RAJAONARIVELO Pierrot Jocelyn,
      29-RAJOELINA Andry Nirina,
      30-RAFALIMANANA Ny Rado,
      31-RANDRIAMANANTSOA Tabera,
      33-JEAN-LOUIS Robinson Richard,
      36-RATRIMOARIVONY Guy.

    • 8 mai 2013 à 18:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Comme je vous dit JANSI :
      - "Si votre transition bis ou neutre passerait,je m’arrête sur le champ pour MT.com".
      Du vieux snock :
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 mai 2013 à 18:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      comme je vous ai dit......

    • 8 mai 2013 à 23:09 | jack-no (#1477) répond à jansi

      Tout le monde respecte Ranjeva aussi bien l’homme que le magistrat, mais il est trop tard pour une transition bis. Celle-ci demanderait trop de moyen et de temps. Une nouvelle transition se fera sur 2 ans au minimum.

      Qui financera les travaux d’Hercule qui sont impératifs allant des routes à la lutte anti acridienne en passant par les restructurations ? J’attends votre réponse sur ce sujet qui sera la clé de voûte. Ce na sera pas au Seigneur d’y pourvoir.

      Le tirage au sort a été effectué, et comme dans tout handicap (hippique) les places aux cordes sont primordiales. Lalao en 2° est en bonne position.

      Et elle a raison de refuser de se rendre en Sud Af, un coup fourré est toujours possible. Tous les candidats sont à Mada. Que la réunion se fasse à Tana.

      Le vin est tiré, il faut le boire, pour la survie du peuple.

      jacques

    • 9 mai 2013 à 04:35 | Radepy (#7163) répond à jack-no

      Présidentielle ou pas, il est bien trop tard pour la lutte anti-acridienne dont l’invasion a largement dépassé le seuil ... Nous en serons submergés avant ou pendant les élections. Quant aux grands travaux, il nous faut pratiquement trois à quatre bonnes années pour enfin boucler un dossier de financements ... à l’exemple de Tantely Andrianarivo qui a mis 2 à 3 ans pour finaliser les financements, après ratifications aux Parlements, des grands projets (routiers et bien d’autres) que Ravalomanana a réalisé de 2002 à 2008.

    • 9 mai 2013 à 05:22 | Radepy (#7163) répond à Radepy

      Correction : lire Ravalomanana a exécuté au lieu de réalisé.

      J’ajoute que ces projets ont été d’une grande importance politique pour l’ex-Président Ravalomanana. Nous pouvons ainsi remercier le Premier ministre Tantely andrianarivo ainsi que le Président Ratsiraka pour ces réalisations.

    • 9 mai 2013 à 17:41 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Rectification : " ai-je dit " préparez votre barda et retournez au " bled " precher vos anneries & fissa !
      EXECUTION rosehéfarisoua . /

  • 8 mai 2013 à 19:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    La CENIT.
    Disposant des pleins pouvoirs dans la gestion de l’ensemble de processus électoral,la CENIT aura la responsabilité d’assurer que les élections se déroulent de manière
    - libre,
    - juste
    - et transparente.
    Les dits pleins pouvoirs de la CENIT s’arrêtent à la publication des "résultats provisoires" des élections.
    Cadre électoral.
    - La révision du code électoral,
    - Promouvoir l’adoption et le respect du code éthique et de bonne conduite électorale des acteurs politiques Malgaches,
    - L’utilisation du système du bulletin unique,
    - L’éducation électorale,
    - La révision syetématique des listes électorales,
    - Le calendrier électoral est déterminé conjointementpar la CENIT et les Représentants des Nations-Unies sur la base du rapport de la Mission d’évaluation des besoins électoraux des experts nationaux et internationaux,et ce pour organiser des élections
    - crédibles,
    - justes
    - et transparentes dans les meilleurs débats possibles,à Madagascar,
    - La distribution au niveau des 119 districts des données et du matériel des centres informatiques régionaux.

  • 9 mai 2013 à 04:19 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Je ne comprends pas pourquoi, en tant que forumiste, on se met à la place des :
    - C.E.S.,
    - C.E.N.I.T.,
    - Cour constitutionnelle,
    - Ministère de l’Intérieur,
    - ...

    Ils assument et exercent leurs missions selon des textes clairs, précis, professionnellement et en toute responsabilité. Et avec les moyens dont ils disposent.

    Si anomalies, si discordances, il appartient librement à tout un chacun(e) de saisir les autorités compétentes.

    Une fois, le consentement et la volonté de tou(te)s acquises, par ses paraphes et signatures (expression de la volonté), on ne peut plus revenir en arrière que par voie de contentieux. C’est une procédure acceptée et voulue par tou(te)s.
    Telle est la feuille de route devenue ... de "déroute".

    Exemple concret : Si la mouvance Ravalomanana avait des doutes sur les interprétations et les applications des articles 17 - 18 etc ... de la feuille de route : on aurait dû relire ces articles, en discuter et les reformuler autrement ... avant de signer. C’était libre et on avait le temps. C’était pas interdit.
    Comme certains, ils se sont fait "entubés" vite fait !

    On ne paraphe pas et on ne signe pas n’importe quoi qui engage ses propres responsabilités et intérêts : "Dans le doute, abstiens-toi !".
    Il n’y avait ni duperie, ni tromperie.

    Et c’est un tort, de la mauvaise foi, d’accuser le(les) autre(s) contractant(s). Le S.A.D.C. a laissé faire , purement et simplement ...

    Si certaines mouvances se sont "gourées", elles n’ont qu’ à se prendre à elles ... dans la mise en application de cette fameuse feuille de route ...

    Sans appartenir à qui que ce soit, j’ai vu et constaté que Ravalomanana n’a pas de chance dans le choix de ses conseillers juridico-politiques. D’où ses bévues successives qui minent son parcours et lui empêchent de se relever. Pratiquement "gaffe sur gaffe", échec sur echec.
    En tant que Président de la République, on ne se permets pas de telles erreurs. Désolé.

    Ravalomanana ou son épouse peut changer le cours des "choses" plus tard mais pas dans l’immédiat. Pas avant 2018 avec un travail de longue haleine, de patience.
    Déjà, pour 2013, il aurait dû mettre en "stand by" la politique et ne s’occuper que de ses affaires personnelles ... assez importantes. Rien que pour "se refaire la santé" économique, sociale, fiscale ...

    De Ratsiraka ? Pour se payer son appartement à Neuilly, çà m’étonnerait que ses pensions militaires de 300 Euros / mois (selon ses dires) lui ont permis de se payer son appartement dans un quartier bourgeois en France. En vertu de la coopération franco-malagasy, le Fisc malagasy peut bien demander au fisc français les avoirs de Ratsiraka (au Centre des Finances Publiques de Neuilly : Fiscalité des Particuliers, Centre foncier, Conservation des Hypothèques, ...). ALORS LA ... Surprises sur surprises...
    Ratsiraka, même Chef d’un Directoire à M/car va s’évacuer à tout bout de champ en France pour sa santé ... Il a une carte Vital (Pas de Camiile Vital !!!), ses mutuelles de la marine, etc ...

    L’Ambassade de M/car à Paris peut bien avoir tous les renseignements sur Ratsiraka auprès de toutes les administrations françaises ... Mais l’Ambassade ne veut pas comme le droit de vote de la diaspora malagasy de France ... Cà peut faire très mal, tôt ou tard, qui qu’il soit au pouvoir.

    Des droits et de la transparence pour les Malagasy, tout simplement !

    Ampy izay !

    Misaotra tompoko !

    • 9 mai 2013 à 05:00 | Radepy (#7163) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Dans tous les cas, Ratsiraka a mis en difficulté Olitiana Realy, intimidée pour la première fois devant la précision et justesse des réponses du grand Homme ! Il serait stupide de sous-estimer le charisme et les compétences du Président Ratsiraka face à la situation actuelle du pays où il est, à ce jour, l’homme ... Cette émission spéciale est une aubaine pour sa campagne ...

      A bon entendeur, salut !

    • 9 mai 2013 à 08:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Radepy

      - "Il faut reconnaître que Didier RATSIRAKA a réussi un coup fantastique pour faire passer son dernier message,à la NATION MALGACHE :"la campagne électorale présidentielle de 2013".
      - "Chapeau l’artiste" !
      Est-ce que les héritiers vont-ils comprendre son geste et ses paroles ?
      Le Peuple Malgache donnera une réponse légale et légitime le 24 juillet 2013.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 mai 2013 à 15:57 | jack-no (#1477) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Très beau plaidoyer contre Ratsiraka et Ra8.

      Nous attendons maintenant celui sur les autres notamment sur rajoelina.

      jacques

    • 9 mai 2013 à 19:24 | Radepy (#7163) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Monsieur Basile, merci.

  • 9 mai 2013 à 09:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Pour l’UNION EUROPENNE,les élections,"PASSAGE" nécessire pour le retour à l’ordre constitutionnel".
    - "La FEUILLE DE ROUTE,signée le 16 Septembre 2011,est le résultat d’un long dialogue malgacho-malgache,facilité par la médiation de la SADC.
    - "C’est un document clé,un accord politique,signé par la grande majorité des acteurs politiques Malgaches.
    - "Elle établit des règles pour faciliter la sortie de crise par la tenue d’élections libres,justes,inclusives et crédibles".*
    - "Elle donne un rôle important et les responsbilités d’accompagnement à la Communauté Internationale,dont fait partie l’Union Européenne.
    Le soutien au processus électora est conséquent :
    - 17 Millions d’euros
    d’appui aux efforts de la CENIT,à travers le PACEM/PNUD,et aux organisations internationales et locales spécialisées (-SFCG,EISA etc..-)
    (-50 Milliards MGA,plus du tiers du budget total-)
    - "Les élections sont un bon début,un passage nécessaire pour le retour à l’ordre constitutionnel".
    - "Nous sommes fiers de travailler avec la CENIT qui a gagné en crédibilité,en développant ses capacités et en montrant son indépendance.
    La reprise de la coopération au développement européenne dépend de la mise en oeuvre complète de la Feuille de Route,elle est la voie la plus courte et sûre pour une sortie de la crise politique.
    - "CHACUN CONVIENT QU’UNE TELLE SORTIE DE CRISE PASSE PAR LES ELECTIONS".
    La crise n’est que trop durée.
    Des élections crédibles dépendent d’institutionsz crédibles,capables d’organiser ,de contrôler,de mener à bien le "PROCESSUS ELECTORAL MALGACHE",du début à la fin.
    - "NOUS (-l’Union Europenne-)AVONS CONFIANCE EN LA CENIT".

  • 9 mai 2013 à 17:33 | jansi (#6474)

    Les élections ne sont pas une fin en soi. Ce n’est pas non plus un chèque en blanc à faire signer aveuglément par les électeurs composées pour moitié de paysans analphabètes et sous informés.
    C’est donc abuser de cette population vulnérable que de leur servir un plat empoisonné tel que des élections mal préparées techniquement et politiquement.

    La démocratie ne se pratique pas comme cela. On ne fait choisir entre la peste et le choléra.
    Si on veut bien servir la démocratie et respecter les électeurs, il faut au préalalble une transition pour bien préparer techniquement et surtout politiquement ces moments forts de la vie d’une Nation.

    Quant à parler du financement des dégats actuels, que ce soit un président élu ou une transition de techniciens, il faut un temps de préparation technique inévitable. Les bailleurs de fonds ne se décideront à financer des travaux de réhabilitation et de réparation que sur la base d’etudes de faisabilité et de dossiers de financement. On n’a donc pas besoin d’élections préalables pour cela.

    En ce qui concerne les financementsdans les domaines humanitaires et environnementaux, ils vont natuerellement continuer à etre réalisés, car souvenons nous, meme au lendemain de la prise de pouvoir par DJ, considérée planétairement comme un putch, les financements humanitaires n’ont jamais été arretés.

    En l’état actuel de la situation politique, les élections ne sont pas la solution. Au contraire, les résultats nous enfonceront encore plus au fond du gouffre .

    LR8 ou DJ, s’ils sont élus, n’ont pas la capacité technique et politique de relever le pays. Ce sont 2 bac-3, qui meme bien entourés feront du mal au pays. LR8 (couturière d’expérience formée à l’école ménagère d’Ambohimalaza), pilotée par délégation par son mari, n’aura meme pas le temps de reflechir à quoi que ce soit. Le véritable président serait R8 qui passerait une grosse partie de son temps à chercher à reprendre les richesses perdues et à assouvir sa soif de vengeance.
    Quant à DJ, il a démontré son incapacité à conduire un pays. On ne résoult pas les problèmes de fonds par des solutions bling bling comme les Airbus, les bus chinois ou les hopitaux neufs. C’est un signe flagrant d’incompétence propre aux personnes non éduquées.

    Il faut absolument des hommes e d’état pour redresser le pays. Des hommes et des femmes qui ont le véritable sens de l’Etat. Zafy et RRanjeva sont les personnalités compétentes pour cela. Dans le cadre d’une vraie transition qui ne sera pas une séance de règlements de comptes.

    • 9 mai 2013 à 20:43 | Radepy (#7163) répond à jansi

      J’ai toujours pensé que Zafy albert serait un bon Chef d’une opposition forte dans un Etat démocratique et de Droit. Quant à Ranjeva raymond, il serait un très bon Conseiller juridique ou Ministre de la Justice d’un Homme d’Etat comme Ratsiraka didier.
      Eh oui, en prenant du recul, je me demande si ...

      Au fait, depuis plusieurs décennies, le pays a toujours adopté un gouvernement de techniciens ... des Premier ministres comme Tantely ou encore Rabemananjara spécialiste en gestion des crises ... des ministres techniciens mais jamais de vrais politiciens dans les gouvernements successifs ...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS