Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 novembre 2019
Antananarivo | 07h24
 

Politique

Liste électorale

La CENI veut rétablir les noms retranchés par voie d’ordonnance

mardi 20 août | Arena R.

La tenue des élections municipales le 27 novembre prochain rend impossible la révision de la liste électorale, spéciale ou ordinaire, comme certains partis politiques et candidats aux législatives lésés par les imperfections de cette liste le souhaitaient. Mais pour palier à cette situation qui a, incontestablement, ternie et l’image de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et mis à mal la crédibilité des élections tenues ces derniers temps, l’organe en charge de l’organisation des élections s’est tourné vers le Tribunal de Premier instance (TPI).

« Nous essayons de rétablir les noms des électeurs ayant voté à la présidentielle, mais qui ne figuraient plus dans la liste électorale aux législatives et qui risquent alors de ne pas participer aux élections municipales si rien n’est fait », explique Fano Rakotondrazaka, rapporteur général de la Ceni. La stratégie consiste alors à demander auprès du TPI une ordonnance qui permettra de procéder à ce rétablissement des noms. Cette saisine de cette instance judiciaire s’avère en effet être légale, mais son acceptation dépendra des juges.

A cause de la révision de la liste électorale après le premier tour de l’élection présidentielle en 2018, de nombreux électeurs n’ont pas figuré dans la liste électorale qui a servi aux élections législatives. Les hauts conseillers électoraux d’Alarobia expliquent que cela est dû, entre autres, au retranchement des doublons ou encore à la réorganisation des bureaux de vote en fonction du nombre des électeurs inscrits. Ils n’excluent pas pour autant des erreurs graves au niveau des fokontany qui ont causé le retranchement total de certains noms. C’est pour résoudre ces problèmes que la Ceni procède ainsi à cette interpellation du TPI.

Le responsable de la Ceni précise toutefois que cette mesure ne signifie pas inscription de nouveaux électeurs ou retranchements de certains noms dans la liste électorale. Les dispositions relatives à ces procédures sont déjà fixées par la loi en vigueur. C’est la révision annuelle de la liste électorale. Cette révision dite ordinaire de la liste électorale ne doit intervenir qu’entre le 1er décembre et le 15 mai. « Au-delà de cet intervalle, aucun nom ne peut être inscrit ou effacé de la liste », explique Fano Rakotondrazaka.

Suite aux remarques faites par de nombreux candidats aux élections législatives, des partis politiques et des observateurs électoraux nationaux et internationaux, la Ceni avait déjà proposé des solutions comme l’affichage côte à côte au niveau de chaque fokontany des listes électorales, utilisées pour la présidentielle et pour les législatives. Mais ces mesures ne semblaient pas du tout être efficaces ou suivies, parce que la plupart des fokontany ne l’auraient pas appliqué. Les propositions des partis et candidats-députés de procéder à la révision spéciale de la liste électorale n’étant pas non plus acceptées par le régime en place, certainement pour des raisons à la fois juridiques et financières.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 20 août à 09:33 | titynana (#10701)

    Tsy misy mino anao.

  • 20 août à 12:48 | nez_gros (#10715)

    Lu dans l’article : "« Nous essayons de rétablir les noms des électeurs ayant voté à la présidentielle, mais qui ne figuraient plus dans la liste électorale aux législatives et qui risquent alors de ne pas participer aux élections municipales si rien n’est fait »

    alors si t’as capté gros c’est simple :
    1)Le Ceni reconnais qu’il y avait fraude aux legislatives,Mais il n’annule pas les elections des deputés
    2)Le Ceni continue de demander aux Malgaches de leur faire confiance
    3)et chez les gros Nazes, à à savoir les Malgaches, personne ne bouge

    Les Malgaches sont vraiment des gros des gros, t’as capté ou pas ?

    • 20 août à 14:02 | Jipo (#4988) répond à nez_gros

      Punchline t’ as vraiment pas besoin de forcer ...

    • 20 août à 17:54 | ratiarison (#10248) répond à nez_gros

      TENA MARINA izany LEROA A ? samy tsara jiaby ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS