Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 juin 2019
Antananarivo | 03h41
 

7e Jeux des Iles de l’Océan Indien

Tennis de table

L’or par équipe aux nationaux

mardi 14 août 2007 | Rata
JPEG - 55.7 ko
Les médaillés d’Or avec le Pdt de la fédération, le ministre parrain, l’expert Chinois et le Dg CUA

Les pongistes malgaches ont réussi un beau doublée, hier au tournoi par équipes. Face aux Réunionnais tant chez les hommes que chez les dames, les locaux se sont montrés intraitables et s’offrent les médailles d’or pour leurs premières finales. Un primeur qui annonce une bonne augure pour la suite de la compétition car en gardant ce rythme, Madagascar est sur la bonne voie pour retrouver sa suprématie, ébranlée par les Mauriciens en 2003, au niveau de l’Océan Indien. Croisons les doigts.

Dans un gymnase d’Ankatso en ébullition, l’équipe nationale masculine formée en finale par le trio, Ramanambitana Arivony, Hajampirenena Mananjaona et Razafimamonjy Nicolas a tout raflé sur son passage en ne cédant aucune rencontre au club « R ».

Ramanambitana Arivony dit Mbilo sonna la charge en écartant par 3 sets à 1 (11-8, 9-11, 13-11, 11-3) Maillot Sébastien. Hajampirenena Mananjaona, malgré quelques frayeurs, lui emboîte les pas en s’imposant 3 sets à 2 (11-7, 8-11, 11-8, 10-12, 11-7) devant Agathe Cedric et à Razafimamonjy Nicolas de clouer cette belle série de victoire en infligeant un 3 set à rien (11-8, 11-7, 11-9) à son vis à vis, Payet Stéphan. « Et un... et deux... et trois zéro » scandait le public du gymnase couvert d’Ankatso pour saluer à sa juste valeur cette hégémonie de l’équipe masculine malgache.

Tout le monde se ruait ensuite à l’autre bout de la salle pour soutenir Bodovoahangy Ramanambitana qui livre un match décisif contre Picard Audrey. Auparavant, la Malgache s’est défaite de Murielle Rivière en 3 sets 0 et sa compatriote Tiana Ratsimbazafy en a fait de même devant Picard Audrey. Mais l’île de la Réunion reprend du poils de la bête en remportant le match de double au détriment de la paire malgache, Bodo-Joëlle Raharinosy, (3-2). Ce succès n’ a pas fait que retarder le sacre des amazones malgaches. Portée à bout de bras par son public, Bodo survola le débât en laissant tout de même au passage, un set à son adversaire. Au podium final et ce dans les deux catégories, Madagascar se place sur la plus haute marche, La Réunion à la seconde et l’ïle Maurice qui surclassa les Seychelles, bon dernier.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS