Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 17 septembre 2019
Antananarivo | 07h19
 

7e Jeux des Iles de l’Océan Indien

Football

L’or échappe aux Barea !

lundi 20 août 2007 | Rata

L’équipe nationale malagasy a perdu la rencontre qu’il ne fallait pas perdre, la finale. Samedi, les Barea ont laissé filer entre leurs mains la médaille d’or qui est tombée dans celles des Réunionnais. Ces derniers, vainqueurs à l’issue de la séance des tirs au but (7-6), s’offrent ainsi leur troisième titre régional,1979,1998 et 2007, et deviennent du coup la première île à l’avoir remporté autant de fois.

Un exploit qui était pourtant à la portée des hommes de Malabary, mais le sort en avait décidé autrement. « La séance des tirs au but est un jeu de roulette. Comme en 1998, elle a encore choisi la case Bleue ». Tels sont les propos d’un confrère de l’île soeur à la fin du match en faisant allusion à la finale de la 5e édition gagnée par La Réunion sur le même score et face à la même équipe. A la seule différence que cette fois-ci, la victoire est acquise sur terrain adverse causant une énorme déception aux férus du ballon rond malgache dont, notamment les acteurs. Les chaudes larmes des Voavy Paulin, Claudio Ramiadamanana, Rabeariniala Dimby, Mamisoa Razafindrakoto... témoignent l’ampleur de cet échec à domicile.

Alors qu’ils ont dominé la partie en se créant d’innombrables occasions, le portier du club « R », Goree Thierry, leur en a empêché de les transformer. La plus nette s’est produite à la 67e minute quand ce talentueux gardien de but arrêta le penalty de Claudio Ramiadamanana. Et le score nul et vierge de la pause perdure jusqu’à la fin du temps reglémentaire.

Entre-temps, les deux équipes ont chacun marqué un but que l’arbitre Mauricien, Simisse Eddy, a tous refusé. Celui de l’équipe visiteuse pour une position de hors jeu de Mallick à la 15e minute de la partie et pour les Barea, à quelques secondes du terme de la première période. La règle de l’avantage a été ignorée par l’homme en noir qui, selon les informations, a d’ailleurs reconnu son tort. Durant la prolongation, le gardien de but du club « R » réussit encore une fois à sauver son équipe en détournant in extremis en corner un tir tendu de Lalaina Nomenjanahary. Et malgrè les tentatives des protagonistes, aucun n’a trouvé le chemin des filets. La séance des tirs au but tant redoutée par les malgaches mais attendue par les futurs vainqueurs de l’épreuve devient incontournable. Un exercice auquel les dix premiers tireurs des équipes finalistes, 5 de chaque côté, ont transformé. C’est au 7e coup de pied des malgaches que le ciel est tombé sur la tête des locaux lorsque Rabeariniala Dimby a mis la balle hors cadre.

Bien que l’équipe nationale ait raté la médaille d’or, elle peut s’enorgueillir d’avoir la meilleure défense, zéro but encaissé, et la meilleure attaque avec 7 buts marqués. Voavy Paulin avec quatre réalisations est le meilleur buteur de la compétition.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS