Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 18 mai 2024
Antananarivo | 10h49
 

Société

Vie sociale

L’insécurité est partout

mercredi 29 juin 2011 |  3556 visites 

Des cadres militants d’un parti politique membre des institutions de la Haute autorité de transition en tournée ces dernières semaines dans les régions et districts s’inquiètent de l’avenir sur le plan social et économique en raison de l’insécurité incroyable qui y prévaut. Un de ces militants déplorait ce mardi 28 juin sur Radio Don Bosco (RDB) que les habitants de Belo sur Tsiribihina s’imposent un couvre feu en plein jour en raison des attaques des dahalo. Sans plus parler des attaques que subissent les convois de taxi-brousse ou les véhicules de particuliers sur les routes nationales se désole-t-il. Les 7 ou 8 balles qui ont tué Tafita, le présumé membre d’un groupe de brigands, abattu par des éléments de la police à Anjanahary, quartier populaire de la capitale, laissent perplexes sur la sécurité des citoyens. Bavure ou non, 7 ou 8 balles sur un seul individu, c’est quoi ?

Cet homme politique attire également l’attention sur le risque d’insécurité alimentaire en matière de riz dans les environs d’Ambositra car il y a des indices palpables, déclare-t-il. Il n’est pas du tout rassuré par les vraies fausses pénuries de carburant qui ont secoué le quotidien des transporteurs et des usagers des transports publics ; à son avis, un tel problème peut en cacher un autre car le différend entre les pétroliers et l’État est loin d’être résolu.

Ailleurs dans les campagnes reculées des régions, telles que l’Itasy, des centres de santé ont fermé pour la simple raison selon le journal Tia Tanindrazana, que le personnel ne serait plus régulièrement rémunéré et que les centres ne seraient plus approvisionnés en médicaments et en consommables, apparemment depuis des mois. Les informations n’indiquent cependant pas si ce sont des centres de santé privés ou publics ; l’État a toujours déclaré que les salaires des agents publics étaient assurés.

Dans la région du Vatovavy Fitovinany, le maire de la commune de Ranomafana a partagé ce mardi 28 juin aux journalistes que les écoles manquent cruellement d’enseignants qui sont dans leur majorité des enseignants FRAM, c’est-à-dire payés par les parents d’élèves et partiellement subventionnés par l’UNICEF par le biais de l’État. Devant les difficultés de perception de leurs rémunérations, de plus en plus de jeunes enseignants FRAM se convertissent dans d’autres métiers et laissent les écoles et les écoliers entre les mains des seuls un ou deux enseignants fonctionnaires de l’établissement qui doivent alors prendre en charge toutes les classes.

Recueilli par Ben

9 commentaires

Vos commentaires

  • 29 juin 2011 à 08:06 | betoko (#413)

    Vous avez oublié de parler des cas de pédophilie à Nosy be d’aprés le rapport du département d’état américain que j’ai entendu sur RFI ce matin .Pourquoi ces crimes ne sont pas punis ? parce que parait il la police est corrompue comme qu’avait relaté le journal La Gazette de La Grande île sur le cas de ce français Patric Roger Nicaud qui a violé une petite fille àgée de 11 ans , et pour couronner le tout , il aurait étè filmer en pleine action avec cette petite fille . D’aprés toujours ce journal ce vazah aurait soudoyé le commissaire de police de Tamatave et personne n’ose l’arreter et il vit tranquilement à Foule Pointe

  • 29 juin 2011 à 09:32 | QUOUSQUE TANDEM (#543)

    Pour ce qui est de l’Itasy, souvenons-nous du pseudo réferendum sur la « constitution ». Ils n’ont pas très bien voté ces gens-là...

  • 29 juin 2011 à 10:18 | da fily (#2745)

    Ben me fait dire tout haut ce que beaucoup pensent plus bas : c’est le bowdel et ça va de pire en dégringolade.

    Sinon pour le passage de « militants d’un part politique membre de la HAT », serait-on redevenu pire qu’en ces temps où le flicage était monnaie courante ? Les noms de ces foutus militants Ben, c’est trop vous demander ? On pourrait prétendre que ce ne sont que des affabulations si vous glissez sur ce genre de détail !

    Pour ce qui est le quotidien des dahalos et autres malasos, on n’a jamais vu plus florissant et débridé : ils massacrent, tranchent bras et têtes à tour de bras, violent et pillent comme d’autres se mouchent, et se permettent même des retours punitifs au cas on on aurait la malheureuse audace de les appréhender ! C’est aux vrais gendarmes qu’il faut donner du matériel, des hélicos et des missions précises, car le banditisme rural est devenu le plus grand fléau dans ces régions.

    Effectivement Quousque, l’Itasy n’a pas pédaler outrageusement pour le petit ! un noyau d’irréductibles ?

  • 29 juin 2011 à 10:55 | HINDY (#1781)

    En matière d’insécurité, à quoi servent ces militaires grâcement payés à part le fait de tirer sur les manifestants ?
    Si Rajoelina veut se faire élire, il devrait faire quelque chose de grandiose en matière de sécurité de la population et de leurs biens. En matière économique, n’en parlons même plus, tellement les efforts seraient titanesques.

    • 29 juin 2011 à 11:55 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à HINDY

      S’Il voulait se faire élire, depuis près de 3 ans, ça se saurait !

  • 29 juin 2011 à 12:07 | nalyjr (#5742)

    Oh mon pays, vers quelles directions vas tu ? d’ici la fin de l’année on dépassera Haiti c’est sur....Mais à l’envers !!!

  • 29 juin 2011 à 13:11 | kotondrasoa (#3872)

    L’insécurité sévit car les forces de l’ordre sont trop occupés à appuyer la chaise du petit.

    Le petit n’a pas à s’en faire pour ce qui est des élections car, étant seul maître à bord (en étant commandant d’un navire qui ne quitte pas le quai), il peut les faire quand il veut et il a déjà un mandat jusqu’en 2014, dixit litakely (ary kely loatra ny litany dia tsy hita indray iny an).

    Les membres des forces de l’ordre sont aussi au dessus de la loi, car avoir fouillé le gars en question (Tafita), puis le poursuivre après et retrouver 6 balles sur son corps, ne serait-ce pas encore un tir à bout portant ?

    Et que fait la Directtion qui vient de se créer, celle de la police des police ou ils sont occupés à polir leurs chaises, pollissons mal polis va ! Dégagez, vous polluez, sans pôle de direction

    • 29 juin 2011 à 14:10 | DIPLOMAT (#846) répond à kotondrasoa

      Bien dit Kotondrasoa !

      Plaisir de vous lire !

      Quand je pense qu ’il y a une armée à Madagascar, une police, et ... une gendarmerie, et que les voleurs se mutiplient tel des sauterelles sur un champs de céréales...

      Y a vraiment des gens payés à ne rien faire à commencer par :

      le « Président »de la HAT
      Du Premier Ministre (un Général).
      Du Ministre de l’intérieur
      Du Ministre de la Défense.

      Que des paradeurs, bombeurs de torses.

  • 30 juin 2011 à 00:25 | che taranaka (#99)

    je dédie spécialement ce post à Basile..qui pensait que l’armée est la colonne vertébrale de ce pays...

    Loin de moi de vouloir généraliser les choses ..mais c’est bel et bien le bowdel..

    http://www.midi-madagasikara.mg/index.php?option=com_content&view=article&id=13230:basy--iray-tapitrisa-ariary-ny-pa&catid=6:faits-divers

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS