Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 octobre 2019
Antananarivo | 12h13
 

Culturel

Tovo j’hay Antsahamanitra

L’émotion… comme toujours !

lundi 30 avril 2007 | Daddy R.

Première rentrée à Antananarivo dans le cadre du festival Looko Do Sol pour Tovo j’hay, le « crooner » de tous les temps. Avec les paroles qui vont droit au coeur, le public, composé par tous les âges, a chantonné les titres proposés par l’artiste du début jusqu’à la fin, hier à Antsahamanitra.

Sous les yeux des musiciens qui se sont installés derrière et longeant la scène, Tovo j’hay, vêtu d’une veste et chemise blanche, avec un « jean », sans oublier ses lunettes, n’a cessé de toucher sa poitrine à chaque morceau pour affirmer l’« amour » qui vient de son coeur pour les fans.

Ces derniers, de leur côté, ont fait de leur mieux en répondant par des cris, des enchantements et des applaudissements à n’en pas finir. La symbiose totale entre eux et l’artiste sur scène.

A noter que Tovo j’hay, qui vient d’effectuer une tournée française, a concocoté avec tout le « professionnalisme » qui va avec, ce « show » unique à Antsahamanitra. Comme à l’accoutumée, il y eut des moments où l’artiste prît place devant un « Technics P50 » pour introduire quelques-uns de ses titres, tels « teny mamy » ou « Raha toa ka tia mozika »,...

Une occasion également de retrouver sur scène Anyah, celle qui est encore aux anges depuis l’arrivée du petit Yoann, et qui fera prochainement la promotion de son album s’intitulant « Mpankafy ». Mais ce n’est pas tout. Marion, lui aussi, a été de la partie et Aina, la fidèle compagnon de Tovo j’hay depuis la France. Des jeunes qui sont tous sur la trace de Tovo j’hay. Enfin, le « R’n’b », dérivé du « soul » à la manière commerciale a trouvé sa place.

Avec le temps, on a pu remarquer l’évolution de la musique et la personnalité de Tovo j’hay. Mais le jeune artiste ne compte pas s’en arrêter là et ce ne sont pas les fans qui diront le contraire !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS