Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 12 août 2022
Antananarivo | 17h49
 

Transport

Transport urbain

L’arrivée de 1 000 bus confirmée par la présidence

samedi 30 juillet | Mandimbisoa R.

La directrice de communication de la présidence et non moins, porte-parole du président de la République, Lova Hasinirina Ranoromaro, a confirmé hier l’arrivée de 1 000 bus modernes à Madagascar d’ici la fin de l’année. Evoqué quelques semaines plus tôt lors de la rencontre entre le président de la République et les transporteurs urbains, ce projet devrait notamment servir à améliorer la mobilité urbaine, et à faire face à la hausse des frais des transports urbains à la suite de la hausse des prix du carburant.

Ces bus dont l’Etat finance la moitié de l’achat, pour notamment permettre aux transporteurs à ne pas hausser plus de 600 ariary le ticket pour le transport urbain, à Antananarivo, aura une capacité de 50 places dont 25 débout. Ceci devrait rendre moins important le coût des carburants et donc de moins pénaliser les usagers qui seront alors nombreux à se partager les impacts de la hausse.

Mais l’Etat entend également une amélioration des services de transports urbains et leur professionnalisation à travers l’introduction de ces bus dans le pays. Et il ne s’agit visiblement pas d’un projet récent parce que le précédent régime a également déjà envisagé d’introduire des bus d’importantes capacités pour améliorer le service des transports dans la capitale et dans le pays.

25 commentaires

Vos commentaires

  • 30 juillet à 10:15 | MALIBUC (#9345)

    Encore des promesses, je vois mal 1000 bus envahir la capitale.
    Encore plus d’embouteillages en vue.
    En attendant le téléphérique peut-être ?

    • 30 juillet à 12:50 | lé kopé (#10607) répond à MALIBUC

      Tel un magicien , le Calife sort de son chapeau la solution idéale pour amadouer les âmes sensibles, à chaque situation délicate. Après les 1OOOvaches laitières , voilà maintenant les 1000bus qui font penser aux FIBATA du Flibustier . On ne compte plus les promesses à l’aveuglette faites par Le Leader Bien Aimé ( où sont les pipe line) , et on attend le livre de l’ami Shalom pour les énumérer...Le plus urgent est d’assurer la Liberté et la Sécurité des biens et des personnes , mais même ces prérogatives , qui sont les bases d’un Etat fonctionnel , ne sont pas respectées . Ne parlons même pas du mépris de nos agriculteurs , qui composent 80% de la population , et dont les moyens de production sont fortement détériorés .

  • 30 juillet à 10:30 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Bof, c’est un remake, "FIBATA le retour", un nanard de l’ amiral rouge remis au goût du jour par SAR DJ Lapin Crétinissime.

    • 30 juillet à 18:10 | Ibalitakely (#9342) répond à Yet another Rabe

      Le dj orange n’est que l’élève de l’amiral rouge. Avec l’OFAFA & son ofaquine,I’IMI & son karenjy, le palais des sports & de la culture, le tsaky pop, le procops, la sonavam & décagon, ..., c’est du dis-moi qui tu lèches je te dirai comment est ta langue avec la pharmalagasy, le gasycar le kianjan’ny barea, le resto du cœur, les diverses usines mialesques ça & là.
      *- Mais du point de vue dictature Deba est surpassé par Boaikely car ce dernier connait plus comment manier [argent à gogo] nos magistrats & nos hommes en treillis. Même la hcc lui obéit comme les bœufs qu’on fait tirer la charrette, pas comme l’homme surnommé lehilahy mahery par ses peu de partisans qui a essayé de déplacer, dans le temps cette hcc à Mantasoa, croyant avoir tout en mains. Puis hypocritement, il sait aussi bien jouer au Saint des Saints face aux PTF que le père de Sophie & Xavier.

    • 30 juillet à 18:19 | Ibalitakely (#9342) répond à Yet another Rabe

      Mais de copier le système FIMA-FIBATA va lui coûter très cher, car il suffit de deux ou trois mois de service & hop le bordel. En plus, & si ne me trompe, ces nouveaux bus sont made in India genre Tata achetés à l’Ambassadeur de l’Inde [robustesse & maintenance qui laissent à désirer] càd sans appel d’offre comme d’hab..

    • 30 juillet à 18:31 | Ibalitakely (#9342) répond à Yet another Rabe

      & de même qu’une "question s’assoit" : où vont aller ces milliers de taxi be (genre Mercedes Sprinter) spécialisés en transport publique urbain ainsi que leurs propriétaires, vont-ils se rabattre en transport de marchandise (modifiés en fourgon tôlé) ou en taxi brousse, des domaines qui sont tous déjà déjà en surnombre.

  • 30 juillet à 10:50 | MALIBUC (#9345)

    Si j’ai bien compris il y à 15 jours on proposait aux transporteurs d’acheter des bus Turques à moitié prix a condition de garder le ticket à 600ary.
    La donne aurait-elle changée ?
    Encore des embrouilles, les caisses sont vides avec quel argent l’état va t elle payer ?
    Des arrangements bakchich avec Erdogan ?

    • 30 juillet à 11:47 | lé dezertera (#11352) répond à MALIBUC

      L’état qui l’annonce et ce sera une dépense non portée par la LFR, comment appelez-vous cela ?
      Le bordel !
      C’est comme ça quand on a un filou qui se vante d’avoir fait des études à Sciences Pô et en Sorbonne pendant sa désertion en France après la Transition.
      Un filou qui piétine la Constitution et ne sait même pas ce que sont les LFI et LFR.
      Et pourtant, certaines petites mains sur ce site écrivaient toujours que les forumistes raisonnent dans l’imaginaire, ils ne savent rien car ils n’ont jamais exercer la fonction de "chef d’état".
      A vrai dire, peut-on être chef d’état si on ne sait même pas ce qu’est la Constitution ?

  • 30 juillet à 12:13 | Besorongola (#10635)

    1000 VACHES, 1000 BUS POURQUOI À CHAQUE FOIS 1000 ?, C’EST DE L’ENFUMAGE HOIEN ENCORE UNE FOIS.

    L’Etat va importer 1 000 vaches laitières, selon le ministre de l’Agriculture
    samedi 12 septembre 2020 | Mandimbisoa R.
    L’Etat malgache va importer 1 000 vaches laitières, a déclaré hier le ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Lucien Ranarivelo. L’objectif est de combler le manque en matière de production laitière dans le pays ainsi que les difficultés rencontrées en matière d’agroalimentaire. Ainsi, le ministère s’apprête à aider les agriculteurs et éleveurs des régions Vakinankaratra, Analamanga et Itasy pour pouvoir booster ce secteur d’activité.

    La production laitière nationale s’élève en 2019 à 100 millions de litres, selon le réseau Madagascar Dairy Broad qui évaluait également à 90 000 le nombre de bovins de race laitière dans le pays. Les besoins en la matière seraient estimés à plus de 140 millions de litres par an. Ainsi, le ministre de l’Agriculture et de l’élevage confirme que Madagascar est encore obligé d’importer du lait pour combler le vide.

    « C’est faux de dire qu’il n’y a plus de collecteurs et que les éleveurs n’arrivent plus à écouler leurs marchandises », a-t-il déclaré pour répondre aux éleveurs d’Antsirabe et de Betafo qui ont décidé, la semaine dernière, de déverser des centaines de litre de lait dans les rues pour manifester leur colère à la suite de la fermeture par l’administration fiscale de la société AAA dans plusieurs villes de Madagascar qui distribuent des produits laitiers. Cette société appartient au groupe agroalimentaire de l’ancien président Marc Ravalomanana.

    « C’était une manifestation politique », entérine le ministre de l’Agriculture et de l’élevage. « Il y a des sociétés qui peuvent recevoir leurs productions laitières à Faratsiho et dans les environs d’Antsirabe », ajoute-t-il. Ce membre du gouvernement indique que « la véritable action d’industrialisation est le soutien aux agriculteurs et éleveurs » comme le ministère l’a effectué hier puisqu’il a distribué des kits composés de bicyclettes, de ruban zoo-métrique et des combinaisons. A cela s’ajoutent également des bidons d’une capacité de 30 litres à 750 autres agriculteurs et éleveurs.

    Joints par téléphone, des éleveurs et des agriculteurs de la région Vakinankaratra, qui faisaient partie de ceux qui ont manifesté la semaine dernière dans la capitale de Vakinankaratra indiquent que cette déclaration du ministre, tout comme la manifestation organisée hier par le département ministériel, est une véritable provocation à leur endroit. « Certes, la production est insuffisante, et pourquoi fermer les sociétés qui existent et qui aident beaucoup les agriculteurs et les éleveurs », s’indignent-ils.

    Il s’agit pour ces éleveurs de déshabiller Pierre pour habiller Paul. « Fermer les entreprises nationales pour importer par la suite des vaches laitières n’a pas de sens. Qui est-ce qui met en avant la politique actuellement, nous les producteurs mécontents ou le ministère qui nous ignore et nos problèmes à cause des règlements de compte politique dont nous subissons les conséquences ? », soulignent-ils.

    • 30 juillet à 13:20 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Seuls les hommes d’affaires ou
      dans le milieu des affaires qui comprennent pourquoi à chaque fois mille. Par contre, ils y ont du mal les simples employés et les fonctionnaires, ainsi que les gens qui ne se sont jamais dans les affaires.

    • 30 juillet à 13:21 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Qui ne se sont jamais lancés.,,,

  • 30 juillet à 13:12 | Isandra (#7070)

    Ho-tanteraka izy ity comme plusieurs projets annoncés, en pelé-mêles :
    - Le Rova, plus avec le Colisée qui le mettra plus en valeur,
    - Stade de Barea,
    - L’arrivée des bateaux transportant des PPN.
    - Les stades manara-penitra dans toutes les régions,
    - Les universités dans les régions,
    - Les écoles manara-penitra dans les districts, avec les cantines scolaires 800.000 enfants bénéficiaires.
    - Les routes RN5A, RN44, à venir RN12, RN13, 250 km par région, etc,
    - Les usines,
    Etc,

    Je m’arrête là, parce qu’il ne faut pas abuser, certains sont en vacances,..,

    • 30 juillet à 13:42 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Et pour faire fonctionner tout ça
      et faire le mampirevy vahoaka
      il y a eu récemment une génération à gogo et spontanée de :
      .médecins manara-penitra
      .infirmier(e)s manara-penitra
      .pharmaciens manara-penitra
      .professeurs manara-penitra
      .ingénieurs manara-penitra
      .techniciens manara-penitra
      .capitaines d’industrie manara-penitra
      .sportifs manara-penitra
      .journalistes manara-penitra
      ...
      Et le vahoaka madagougouesque est totalement voan’ny fampirevena !

    • 30 juillet à 14:07 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Mais , oui ! C’est bien sûr !
      Je n’y avais pas pensé !

      Au fait ,
      dans les représentations diplomatiques madagougouesques à travers le monde ,
      il y a de très longues queues pas possibles
      de personnes professionnellement très compétentes et ayant déjà fait largement leur preuve chez eux
      qui veulent émigrer à Madagougou
      pour y bâtir une nouvelle vie
      ou pour y faire fortune !
      Des médecins, des infirmier(e)s, des pharmaciens, des professeurs, des ingénieurs, des techniciens, des capitaines d’industrie, des journalistes, des sportifs, des artistes, des pilotes d’avions de ligne, du personnel navigant ...
      et cerise sur le gâteau ils maîtrisent tous admirablement bien la pratique de la langue madagougouesque !

  • 30 juillet à 13:30 | arsonist (#10169)

    Pourquoi 1000 ?
    Tant qu’à faire pourquoi pas
    2000 ou 100000 ou même 200000 ?

    De toute façon les rues , les avenues et les routes ainsi que les by pass sont très larges à Antananarivo
    à tel point que tout risque d’embouteillage est quasi-nul !

    Pour rappel :
    Il y a longtemps de ça, j’ai évoqué sur ce forum l’idée de transférer ailleurs la capitale.
    En termes plus provocateurs :
    ne plus faire d’Antananarivo la capitale de Madagascar !

    Les suspicieux ont alors avancé l’hypothèse que moi,
    arsonist Merina de partout et de nulle part,
    veux que les Merina restent entre eux, et entre eux seuls !
    Heuuu ...
    Rectificatif : les Merina restent entre nous, et entre nous seuls !
    Bof ! "Ils" nous soupçonnent toujours de tout et de rien ! C’est maladif, chez eux !

    Pour revenir à l’idée d’une autre ville comme capitale , voici deux exemples
    .le Brésil avait bâti une nouvelle ville, Brasilia, pour en faire sa nouvelle capitale
    .même chose pour I’Inde dont la nouvelle capitale est New-Dehli.
    Et ces deux pays n’en sont pas tombés malades !

    • 1er août à 10:57 | anhuro (#10667) répond à arsonist

      Pour votre information , Arsonist c’est une mode de déplacer la capitale d’un pays, des exemples vous en avez en pagaille en Asie ?.
      Indonésie déplace la sienne à Bornéo dans l’état du Kalimantan où la destruction de la forêt de Bornéo est bien avancée !!, Jakarta ne respire plus car comme à Mada les gens pensent que la capitale est là ; où ont trouve du travail !!ce qui est faux.
      Le Myanmar a aussi construit une nouvelle capitale sans que la population se déplace, les Birmans préfèrent Rangoon et je les comprends !.
      La Malaisie a également construit une nouvelle capitale mais là , c’est"seulement" l’administration qui a migrée !?.
      Pour l’Inde où je me trompe mais New Delhi existe depuis très très très très longtemps !! et j’ai pas eu connaissance de la construction d’une nouvelle capitale de l’Inde ?.
      Peut être la solution Malaisienne serait la "meilleure" pour Mada car Putrajaya ne compte que très peu de résidents car peu de logements ont été construits !, entre " " cette nouvelle capitale ! n’a aucun cachet c’est un alignement de cubes en béton,verre et aluminium !.
      Peut être es ce fait exprès ??

  • 30 juillet à 14:10 | arsonist (#10169)

    Juste une question . Une seule .

    Combien de temps faut-il pour
    bâtir une école manara-penitra,
    et former un enseignant manara-penitra qui devra y travailler ?

  • 30 juillet à 14:13 | arsonist (#10169)

    Bof !
    C’était juste pour montrer au grand jour
    les énormes avantages d’avoir un ignare à l’esprit obtus à la tête de l’état !

    • 30 juillet à 15:05 | MALIBUC (#9345) répond à arsonist

      Pour le Vary à maturité au moins deux ans ! Hihihihi

  • 30 juillet à 18:10 | MALIBUC (#9345)

    Madagougouesque !
    En avant première :
    "La CUA va digitaliser les Taxis !"
    Avec la nouvelle licence numérique des taxis vous n’aurez plus à héler la voiture...etc...
    Mort de rire...UTT (UberTaxi Tana)

  • 31 juillet à 10:56 | kartell (#8302)

    Fidèle à sa stratégie de l’annonce du « Père Noël, fauché ! », son Excellence claironne un achat « des mille et une nuits » de bus, dans un flou financier dont il a le mode d’emploi, mais hélas, suivi d’une concrétisation, loin d’être en rapport avec le promis !..
    La démesure, aux « sévices » de l’émergence, donne une vision abracadabrantesque de l’état d’esprit du taulier, à quelques encablures d’une réélection, désormais compliquée, mais, avec quelques ficelles personnelles, tout est envisageable, malgré tout !..
    L’annonce, ainsi, jetée, urbi et orbi, à qui voudrait l’entendre, mais, sans donner de précision, sur son mode de financement, sur les délais de livraison, sur les fournisseurs, les plus low-cost, vraisemblablement…
    Tout cela, dénote d’une précipitation et d’un empressement du pouvoir qui laisseront libre cours à tous les faux-pas et manquements possibles..
    La question essentielle serait de se demander si des bus flambants neufs ( pour quelques mois !)suffiront à résoudre les difficultés rencontrées par les transporteurs et les usagers pour s’acquitter de leurs écots ?..
    Il est clair que cette nouvelle promesse, présidentielle, même si elle se concrétise avec quelques dizaines de bus livrés, sert une com qui n’avait qu’un objectif, affiché : démontrer que l’inattendu et la méthode à la hussarde, c’est le domaine de prédilection de son Excellence..
    Sauf qu’on ne conduit pas un pays, à coups impulsifs de parvenu, pour tenter d’en mettre plein la vue à une société qui sait depuis un certain temps où tout cela va la conduire, et, qui a fait son deuil de l’émergence promise, désormais, à un enterrement de première classe …
    Le temps n’est plus de se demander, où tout cela va nous mener, mais quand ce mauvais rêve va prendre fin et surtout dans quelques circonstances, particulières !..

    • 31 juillet à 12:09 | arsonist (#10169) répond à kartell

      Je radote !
      Comme toujours.

      La solution la plus radicale
      et la plus sûre
      qui puisse exister pour remédier totalement et définitivement aux problèmes insolubles de la mobilité dans la capitale gasy
      est de ... transférer la capitale gasy ailleurs !

      En des termes plus clairs :
      ne plus faire d’Antananarivo la capitale gasy !

      Choisir une autre ville déjà existante
      ou bâtir ailleurs une ville nouvelle
      et en faire la nouvelle capitale gasy.

      Le Brésil et l’Inde ont fait cela.
      Et les deux pays n’en sont pas morts.

    • 31 juillet à 12:48 | arsonist (#10169) répond à kartell

      Il y a quelques années,
      la be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra,
      cette lèche-q du DJ bac-3 faikam-boto mpandihy dyvo Rajoelina,
      insinuait sur ce forum le raisonnement de mauvaise farine suivant :

      généralement les Merina sont plus instruits parce que

      Antananarivo est la capitale gasy

      et en conséquence
      nous bénéficions des avantages dus à la présence des infrastructures nécessaires à une capitale dans notre ville !

      Alors, allant dans le sens encore plus mauvaise farine que celle-là,
      j’évoquai l’idée de faire de la ville ancestrale de cette be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra la nouvelle capitale gasy : on verra si on aura les mêmes résultats .

      Alors un vrai c.on avait répondu que
      j’avais suggéré de transférer la capitale gasy hors de l’Imerina dans le seul et unique but que nous, les Merina, resterions entre nous !
      Hallucinant !

  • 31 juillet à 12:23 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Encore une lumineuse idée comme le DJ en a le secret, "mais ou va donc -t-il chercher tout ça » un cours accéléré C/° Tipiak ???
    Qui va fournir ces bus, quid des pièces de rechanges et de l’ entretien ???
    Sans parler des dessous de tables !
    En attendant la réfection des Hélico Belges et d’ autres commandes en cours, si le sol est encombré il n’ y a qu’ à passer par les airs , comment n’ y a -t-on pas pensé plus tôt ?
    C’ est qu’ il a du répondant ce petit faudrait pas le sous estimer ...
    En attendant le métro qui desservira toutes les gares de l’ Imerne et de l’ Androy 🤪.

  • 1er août à 12:41 | râleur (#3702)

    Hery et Andry, au temps de la transition ont magouillé sur les histories de "bus chinois" dont on n’a jamais vu les couleurs. En fait c’était juste pour toucher des commissions et magouiller
    Ici, c’est la mm chose. C’est juste pour toucher des commissions et magouiller.
    Quand on voit l’Etat des rues et des routes, on se demande bien comment des bus de cette taille vont pouvoir circuler dans des villes et surtout à Tanà ou la circulation des véhicules relèvent du défi journalier
    Ces magouille permettront de préparer les élections de 2023😝😜😅🤣

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS