Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 31 mai 2023
Antananarivo | 23h29
 

Economie

Marché interbancaire de devises

L’ariary dégringole face à l’euro

samedi 15 avril | Mandimbisoa R.

La monnaie nationale, l’ariary, ne cesse de perdre en valeur depuis environ un mois face notamment à l’euro. Sur le marché interbancaire de devises (MID), l’euro vaut désormais 4 823 ariary, alors qu’il y a un mois, il était de 4 563 ariary, soit une dévaluation brute de près de 300 ariary. Le dollar américain gagné également en puissance, mais reste quasiment stable par rapport à l’ariary : 4 382 ariary hier contre 4 300 ariary le 14 mars 2023.

L’euro est ainsi à l’un de ses plus haut niveau qu’il ai jamais connu par rapport à l’ariary. A ce rythme, la barre de 5 000 ariary ne devrait pas tarder à être franchie m, notamment vers la fin du mois d’avril. Ce qui constituerait une grande difficulté pour l’économie nationale malgache dépendante à forte majorité à l’importation et à l’économie internationale.

La dévaluation de la monnaie nationale malgache actuelle est une fois de plus attribuée à l’absence d’une politique monétaire faible de l’État, et à la chute de la vanille de Madagascar sur le marché international. Par ailleurs, le volume de l’importation ne devrait pas cesser d’augmenter, notamment pour les produits de première nécessité à l’instar du riz dont le prix ne cesse d’augmenter, notamment pour le riz local.

La guerre en Ukraine peut également être considérée comme à l’origine de cette difficulté de l’économie nationale malgache, qui se reflète sur cette dépréciation de l’ariary. Mais l’essor de l’euro et du dollar ces derniers mois démontre que l’économie ne peut toujours pas être tributaire d’une situation extérieure. Il revient aux dirigeants de trouver les solutions adéquates pour redresser la barre.

29 commentaires

Vos commentaires

  • 15 avril à 09:50 | MALIBUC (#9345)

    C’est bien évidemment le début de la faim !

  • 15 avril à 10:24 | Isandra (#7070)

    C’est l’euro qui prend sa revanche.

    PERFORMANCES DE L’EURO PAR RAPPORT AU DOLLAR :
    Période Variation
    1er janvier +3,72 %
    1 semaine +1,80 %
    1 mois +4,93 %
    6 mois +14,22 %

    La courbe de la variation de l’euro par rapport au dollar :
    https://www.zonebourse.com/cours/devise/EURO-US-DOLLAR-EUR-USD-4591/

    Sachez que 60% de nos importations se paient en dollar.

    • 15 avril à 10:38 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Vous êtes vraiment a côté de la plaque.
      Les devises ne rentrent pas à cause du peu d’exportation et du non rapatriement en Euro et vous mettez ça sur le dos de l’€.
      Toutes les exportations en Europe se paient en Euros et non en dollars

    • 15 avril à 16:07 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>C’est l’euro qui prend sa revanche.<<

      Sa revanche sur quoi ?
      Sur votre indigence intellectuelle ?

    • 15 avril à 17:29 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Bonsoir , et vous importez quoi pour payer vos importations en dollars ?
      le riz for pigs ???
      A votre konnerie congénitale vous avez quoi comme prétexte ? le covid, l’ ukraine, ben ali, sadam, ou bashar ??? 👎
      Si votre monnaie de singe ne vaut pas un komba, c ‘est que vous etes pire ! "point barre" comme disait l’ autre décérébré ...

    • 15 avril à 21:35 | bekily (#9403) répond à Isandra

      pathétique .............
      un discours ridicule de la part de la PRAVDA du CONAR !
      revenez à la seule réalité que le KG de riz coure 40000 ariary dans ce pays que vous avez transformé en pays le plus pauvre du monde avec un peuple réduit en majorité à la MENDICITE !!!!
      Mialy fait son va et vient en Europe et le N’DATY ne vpeut bmême pas se payer un billet de taxi-brousse
      l’ECART SOCIO-ECONOMIQUE entre la haute sphère politico-mafieuse et le bas peuple est ABYSSAL , un SCANDALE POLITIQUE !!!!

    • 15 avril à 21:36 | bekily (#9403) répond à Isandra

      rectif "coute" et non coure...

    • 16 avril à 16:30 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      à (#7070),
      Aza aodikodinjy any amin’ny hoe maninona retsy ny $ sy ny £ rehefa ampitahana. Fa 2019 dia efa taratra ohatra hoe tahaka ny aohana ny fanondranana mihoatra @ fanafarana [tsy resahana eto ny fanondranana volamena ataonareo antsokosoko] ; misy mpandraharaha vao tonga araka ny somary antsoantso nataonareo ve ?? mitombo be dia be ve ny trosantsika sa karakory [sady nandeha any @ tokony nalehany koa ve sa nankaiza] ?? EO NY TARANAKA MALAGASY HANDOHA AZY.

  • 15 avril à 10:28 | MALIBUC (#9345)

    📣JUSTICE - Andry Rajoelina dit pardonner ceux qui sont soupçonnés d’avoir battu le conducteur de tuk tuk ayant porté le tee-shirt à son effigie et demande au ministre de la Justice de les faire sortir de prison

    Antananarivo, 15 Avril, 10h23 - "Le pardon est une des valeurs que je réitère à chaque fois". Fort de ce principe, et mettant en avant son statut de chrétien, le président de la République dit avoir "reçu les excuses de ceux qui ont récemment usé de violence à Sambava". Sur son compte Facebook, Andry Rajoelina rappelle donc avoir "demandé au ministre de la Justice de libérer et de sortir de prison" ce

    ⭕Le chef de l’État espère qu’après son geste, "les violences ne reviendront plus et que tous les Malgaches sauront vivre dans un respect mutuel". Il estime que la Nation malgache a besoin de respect, de tolérance et de pardon mutuels pour qu’y règnent la paix et le développement durable".

    ⭕Outre, le pardon à ceux qui sont soupçonnés d’avoir battu le conducteur de tuk tuk ayant porté un tee-shirt à son effigie, Andry Rajoelina a adressé des mots d’encouragement à la victime des violences. "Vous êtes maintenant un propriétaire et plus un locataire", souligne-t-il. Lors de son déplacement à Sambava, le Président lui a demandé de choisir un nouveau tuk tuk auprès des concessionnaires.

    • 15 avril à 14:04 | lé kopé (#10607) répond à MALIBUC

      Il y a deux poids deux mesures . Vous aviez oublié de mentionner ceux qui avaient pour crime d’avoir porté des T Shirt rouges lors du rassemblement à la place du 13 Mai par les Députés du TIM , et qui a été empêché . Ces pauvres gens sont restés pendant des mois à Antanimora , sans que personne ne s’en émoie , et sans qu’un Président, ni les membres de l’Opposition soient intervenus pour leurs Libérations . C’est d’ailleurs la raison pour laquelle , le citoyen Lambda n’ose pas revendiquer ses droits , car il sait que si on l’interpelle , personne ne viendra à son secours .
      A méditer ...

  • 15 avril à 10:34 | Albatros (#234)

    Sans oublier les "Deux années blanches" du Covid !.

  • 15 avril à 11:20 | ANTASITO (#11328)

    Voilà un président qui comprend ses citoyens : quoi de plus noble que de pardonner et faire d’un loueur de tuk tuk un vrai propriétaire. Maintenant lui et ses assaillants peuvent voir l’avenir avec sérénité.
    UN GRAND GESTE DE LA PART D’UN GRAND HOMME.

    Peut-être cela va inciter certains malgaches à faire croire qu’ils ont été eux aussi victimes d’agressions...qui sait...j’en connais qui seraient prêt à tout.

    MALIBOUC, l’homme providentiel, va falloir que tu transportes encore combien de sacs de riz. Je crois que tu vas devenir riche comme Crésus à force de les arnaquer tes pôvres. Je n’ai encore jamais vu (de mes yeux) un malgache ne pas tirer profit de sa soit-disante générosité.
    Quant au "vil colonialiste" lui il ne peut pas aider bénévolement sans risquer d’enlever leur dignité à ses miséreux alors...il aide en cachette...mais chut.

    • 15 avril à 11:51 | MALIBUC (#9345) répond à ANTASITO

      Antasio,
      Continue de me nommer et de m’emmerder et je vais te faire tourner bourrique comme tu peux pas savoir.

    • 15 avril à 14:31 | ANTASITO (#11328) répond à ANTASITO

      MALIBOUC tu veux commencer tout de suite...

      Et tu commences par quoi...tes petits pamphlets à répétition...

  • 15 avril à 11:26 | ANTICASTE 2 (#11437)

    Isandra,
    les zones franches c’est bien la solution !
    En effet ces quelques milliers d’ha en les dotant d’une législation adaptées a l’accueil des grandes entreprises internationales ,pourraient devenir le fer de lance d’un véritable relance économique !
    Bien sur c’est au législateur Malgache et autres de mettre les limites de cette extraterritorialité temporaire !
    Ben oui ,ces grandes entreprises partiront un jour , mais pas avec les terrains sous le bras !
    Même les accès a ces zones pourraient être contrôlé par les forces de l’ordre Malgache !
    Evidemment pour que tout cela fonctionne ,il faut ces très mauvaises habitudes de corruption et de chantage dont font l’objet aujourd’hui toutes les grandes entreprises étrangères ,doivent cesser !
    Une révolution donc, car même arsonist et bien d’autres pourraient y trouver du boulot et enfin rendre service a leur pays !
    Il faut donc pondre un droit particulier pour chacune de ces enclaves économiques ,y a t-il des juristes spécialisés dans ce pays ????
    Bien sur il faut aussi que Madagascar ,au moins pour ces zones là ,rejoigne l’OMC et ses contraintes !
    Si l’élites mérina(notamment) se mettait a travailler honnêtement se sont des millions d’emploi qui pourraient être créer sur une durée de 10 ans !
    Et puis sur les 99,5 % du territoires malgache vous pourriez ,ainsi ,continuer vos abrutisseries !habituelles !
    Il suffirait de fournir une main d’œuvre que les étrangers formeraient a leur besoins !
    L’investissement de base ne serait qu’administratif ,droits règlements notamment financièrs et contraintes des uns et des autres ,les industrielles intéressés produiraient leurs propres énergies ,construiraient les routes et accès au ports ,donc toutes les infrastructures nécessaires et il conviendrait a l’état Malgache de mettre de l’ordre dans tout cela a l’aide de structures administratives adaptées !
    Bon pour reste je connais parfaitement la mentalité endémique qui est le principal obstacle à de telles réalisations !
    Pourtant les Chinois et d’autres l’on fait avec la réussite que l’on sait !
    Les élites Malgaches sont-ils plus cons que les élites Chinoises ou Vietnamiennes ?

    • 15 avril à 12:38 | vorona (#8254) répond à ANTICASTE 2

      Bjr Cela parait une bonne solution pour une "émergence".
      Le seul hic et tout le monde le connait : Avant la pose de la première pierre d’une usine, le candidat industriel devrait payer en "droits de passage" pluss que le prix de l’usine sus nommée.
      Les gens susceptibles de venir ne sont pas des gentils pigeons, n’ayant aucune info et ne lisant pas la presse d’ici .!

    • 15 avril à 21:43 | bekily (#9403) répond à ANTICASTE 2

      tsy azo tononona ve anticaste ??? erreur pour MT ???
      tes discours .....continuation des blabla au bar à nénettes pas trop recommandables "le glacier" nous saoulent !!!!
      lourdingues comme pas possible !!!!

  • 15 avril à 14:53 | arsonist (#10169)

    Salut MALIBUC !
    Il l’ a cherché , il l’a eu !
    Ces mecs-là croient que nous parlons à tort et à travers , comme eux !

    Bebe koa !

    • 15 avril à 15:05 | MALIBUC (#9345) répond à arsonist

      Mis à part emmerder les autres il ne font rien de positif sur ce forum.
      Ah si, donner de la voix pour les Russes et montrer leur racisme.

  • 15 avril à 15:28 | ANTASITO (#11328)

    Je vous laisse pour aujourd’hui...je vais assister à mon match de rugby...bien plus intéressant que la bande des bras cassés. En plus cet A.M. j’ai l’impression que le brède de midi leur est resté sur l’estomac...

    • 15 avril à 15:32 | MALIBUC (#9345) répond à ANTASITO

      C’est bien ce que je pensais, t’en as déjà marre que je te fasse tourner bourrique !🤣🤣🤣

    • 15 avril à 18:13 | ANTICASTE 2 (#11437) répond à ANTASITO

      NTASITO ,
      C’est sur vous avez trouver le génie sans bouillir du coin !
      Le gars sait appuyer le bouton "envoi" plusieurs fois c’est dire de sa capacité de nuisance ! C’est Hélésupernase qui lui a soufflé cette solution hypertechnologique pour faire chier les vazaha !
      L’autosatisfaction résultante est à la hauteur des espoirs placés en cette "nouvelle" technique !
      Et dire que ces gens essaient de ce mêler de politique et de géostratégie ,je prophétise sans ambages "Haiti" nous voila !!

  • 15 avril à 20:20 | ANTASITO (#11328)

    Oui la planète en ébullition ...et sur ce forum de temps en temps y en à un qui pète les plombs comme plus haut avec MALI le BOUC.
    Il a envoyé une série de posts identiques en rafale...pourquoi ? Juste pour me faire ...comment il dit "tourner bourrique". Il a du confondre avec tournez manège...

    STP MALI BOUC arrêtes. Je suis tout chaviré, j’en peux plus, à moi, à l’aide, je suis mort (surtout de rire)...bon j’arrête. On m’a toujours dit de ne pas tirer sur l’ambulance.

    A j’allais oublier...je n’ai jamais changé de pseudo...mais quand on a rien à dire...cela devient "alerte à Malibu".

    Bisous fille.

  • 15 avril à 21:02 | ANTASITO (#11328)

    15 avril à 15:32 | MALIBUC (#9345) répond à ANTASITO ^

    C’est bien ce que je pensais, t’en as déjà marre que je te fasse tourner bourrique !🤣🤣🤣

    ANTASITO :
    NON ? NON pas du tout au contraire, vas y que tout le monde voit ici dans quel monde enfantin tu vis.

    LA TOUR DE CONTRÔLE D’IVATO :
    mayday, mayday, ici aéronef MALIBOUC...
    Oui MALIBOUC vous avez l’autorisation d’atterrir mais faites vite avant de vous crasher.

  • 17 avril à 08:09 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    J’ai lu cette chronique d’ Actutana :

    https://www.actutana.com/velirano-7-lindustrialisation-de-madagascar/

    Et ces 2 extraits m’ ont interpellé :

    - "Je pense à d’autres secteurs comme les litchis et la vanille. Pourquoi toujours vouloir exporter ces produits dans leur état brut ? Des usines pour les transformer et les conditionner en local c’est tellement compliqué et ça demande tellement d’efforts c’est ça ? On préfère donc laisser les autres le faire et revendre le même produit transformé 5 fois, 10 fois plus cher, voire plus ? Pareil pour tous les produits issus des mines ?"

    - "Disons les choses comme elles sont : nous sommes à pas grand chose de réellement significatif. La grande braderie des matières premières de Madagascar est loin d’être terminée, c’est tellement plus facile et lucratif n’est-ce pas ?"

    ** Alors quelle est la relation entre ce velirano n° 7 et l’ Ariary qui se déprécie en permanence face à l’ € et l’ US$ ?

    À mon avis, la logique est assez simple, que ce soit pendant la période coloniale ou post-coloniale, les tenants du pouvoir à Madagascar sont toujours resté dans la logique d’ une économie de rente :

    https://www.google.com/search?sxsrf=APwXEdc9c8y1ar9W1BoGvOhClJI8SG4g2w:1681704368483&q=%C3%89conomie+de+rente+def+simple&sa=X&ved=2ahUKEwiKpoD8hLD-AhWHTsAKHVtlAMcQ1QJ6BAgyEAE&biw=412&bih=820&dpr=2.63

    Pour la période coloniale, c’ est logique, grosso modo, la colonie sert de pourvoyeuses de matières premières brut sans aucune transformation locale.

    La logique coloniale a été "Une fourniture quasiment gratuite, sans aucune retombée économique pour la colonie, par la création de valeur ajoutée".
    Et c’ est la métropole coloniale qui crée de la valeur ajoutée par la transformation en produits semi-finis ou produits finis.

    La seule différence entre la période coloniale et celle post coloniale est le remplacement de l’ expression :
    - "Une fourniture quasiment gratuite, sans aucune retombée économique pour la colonie par la création de valeur ajoutée" par
    - "Une fourniture à faible coût , avec un faible impact économique pour la ex-colonie car aucune création de valeur ajoutée"

    Et quand une croissance économique réelle arrive :

    https://www.madagascar-tribune.com/Sambava-La-liberalisation-du-secteur-de-la-vanille-confirmee-par-Andry.html#forum529181

    Il n’ y a jamais eu un minimum de patriotisme économique de la part des tenants du pouvoir politique et économique, sauf peut-être un peu dans la période Ravalomanana, car l’ argent GÉNÉRÉ à Madagascar qui aurait dû être ENTIÈREMENT RÉINVESTI à Madagascar, est très souvent parti à l’ extérieur pour garnir des comptes offshore ou acquérir de la pierre.

    ** Conclusion :

    À cause de cette économie post coloniale de rente qui perdure jusqu’à aujourd’hui, Il est logique que l’ Ariary recule sans cesse face aux principales devises étrangères, car l’ argent local est exporté dans sa contrepartie en monnaie étrangère.

    • 17 avril à 08:28 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Suite :

      Les Malagasy n’ ont pratiquement jamais voulu développer l’ Agriculture et l’ Industrie, ainsi que les infrastructures indispensables à développer et entretenir (routes, voies ferrées....) pour ce faire, et n’ ont pas confiance en leur monnaie.

      J’ ai dit "jamais voulu" car quand "on veut vraiment", on cherche à tout prix savoir comment le faire et "on peut".

      Pourquoi voulez vous qu’ un investisseur direct étranger petit ou grand vienne investir chez vous, pour faire de l’ argent en créant de la valeur ajoutée, si vous même avec votre propre argent en local ne le faîtes pas ?

      Seules les grandes entreprises multinationales, dans le secteur minier, ayant la caution de leurs gouvernements, iront à Madagascar, pour faire du cash and carry dans le libre service du secteur extractif des industries minières qu’ est devenu le pays.

      Cordialement

    • 17 avril à 09:18 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      In Fine,

      2 choses :

      - La prospérité de l’ Île Maurice tient certainement au fait du grand développement de l’ industrie touristique dans ce pays et des infrastructures y afférentes.
      Mais pour l’ avoir lu quelque part, surtout au fait que les grands détenteurs de capitaux de ce pays ont réinvesti leur patrimoine chez eux.
      Le miracle économique à la mauricienne est surtout lié à leur patriotisme économique.

      - Ici, très souvent les zélotes du pouvoir madagougouesque fustigent la diaspora sur son soit disant manque de patriotisme, mais d’ abord l’ argent que gagne cette diaspora là où elle vit, c’ est très normal qu’ elle le dépense, et si elle le peut l’ investisse là où elle vit, c’ est du patriotisme économique territorial.

      Et même, cette diaspora malgache dont la majeure partie ne roulent pas sur l’ or pratique le patriotisme extra-territorial en aidant les leurs, et pour ceux qui le peuvent en investissant notamment dans la pierre à Madagascar, et contribuent ainsi pour une part significative au budget de l’ État.

  • 17 avril à 08:39 | ANTASITO (#11328)

    C’est clair, c’est net.
    Avant la France avait tout intérêt a récupérer le produit brut et générer de la richesse hors colonie par la transformation de ces produits.
    Après la colonisation le virage n’a pas été pris de faire ces transformations et générer emplois et richesses pour Mada.
    Les différents pouvoirs politique ont continués à vendre produits alimentaires et miniers à l’état brut. Les différents pouvoirs n’ont pas su ou voulu créer et garder ces richesses au pays le temps de les rendre plus productives de devises.
    Peut-être faut il aussi du côté de ces mêmes pouvoirs s’il n’était pas plus facile, à titre personnel, de s’enrichir sans penser au développement du pays.
    En tout cas le résultat est là...catastrophique.

  • 17 avril à 10:43 | ANTICASTE 2 (#11437)

    Yet another Rabe,
    Non beaucoup de grande entreprises internationales employant beaucoup d’employés et d’ouvriers travaillant en usines, recherchent constamment des pays a faible cout de main d’œuvre !
    Aujourd’hui même la Chine et d’autres pays du sud est asiatique, ayant vu leur charges salariales augmentés cherche eux aussi ce type de pays que pourrait être Madagascar !
    Si ces entreprises étrangères voudraient s’implanter a Madagascar ce n’est pas pour le marché intérieur local qui est minuscule ,ils veulent uniquement utiliser la main d’œuvre a faible cout !
    Si Madagascar mettait a disposition des "zone Franches avec une législation adaptée et notamment l’adhésion à L’OMC (juste pour ces zones) ,ce serait la possibilité de créer des millions d’emplois en très peu de temps et pratiquement gratuitement car l’essentiel des investissements se ferait par ces multinationales !
    Pour l’état il suffirait de créer le cadre juriqique et de fournir les terrains qui seraient alors vendus aux industriels dans des conditions acceptables pour chacun en sachant que ces terrains ne peuvent être transporter ailleurs sur la planète !

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS