Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 23 octobre 2018
Antananarivo | 20h56
 

Economie

Marché des devises

L’ariary atteint son plus bas niveau en cinq ans

samedi 29 septembre | Arena R.

La monnaie nationale, l’ariary ne cesse de se déprécier sur marché des devises interbancaire. Ce mois de septembre, elle a atteint son plus bas niveau de l’année, par rapport au dollar américain et à l’euro. Selon les cours de référence mensuels de la Banque Centrale, un dollar coûte en moyenne en ce mois de Septembre plus de 3 407 ariary alors qu’un euro vaut 3 969 ariary. Pour le particulier, ces deux devises étrangères de référence s’acquièrent respectivement sur le marché à plus de 3 500 ariary et 4 200 ariary.

C’est au mois d’avril dernier que l’ariary avait connu sa dernière période de faiblesse par rapport à l’euro qui coutait en moyenne 3 947 ariary. Sa dernière chute par rapport au dollar a par contre été enregistrée au mois de juin (3 355 ariary). Depuis ces deux pics de l’année, la monnaie nationale avait un peu soufflé avant de retomber à son plus bas niveau actuellement.

Cinq ans plus tôt, à la même période, l’euro et le dollar valaient respectivement 2 892 ariary et 2 203 ariary. Depuis, l’ariary n’a cessé de se déprécier sous le regard des dirigeants malgaches et des opérateurs économiques du pays qui semblent être hypnotisés par la situation et restent incapables de faire quoi que ce soit pour améliorer la situation, pour ne pas dire qu’ils n’ont rien fait du tout.

Cette dévaluation vertigineuse qui s’explique par la faible circulation des devises étrangères dans le pays alors que les saisons touristique et d’exportation de vanille battent leur plein, ne peut qu’avoir des impacts très négatifs sur l’économie nationale. Dans le quotidien, le renchérissement du dollar peut causer une fois de plus la hausse du prix des produits pétroliers déjà trop chers pour les Malgaches. Une nouvelle hausse qui est pourtant très probable dans les jours à venir occasionnera certainement une hausse des frais des transports au grand dam des citoyens lambda.

Un accord a certes été signé entre le gouvernement malgache et les compagnies pétrolières exerçant sur le sol national pour réguler la hausse du prix des produits pétroliers, mais la situation actuelle n’empêcherait pas les pétroliers de revoir à la hausse le prix à la pompe, d’autant plus qu’il reste encore un manque à gagner d’environ 300 ariary pour atteindre la vérité de prix.

43 commentaires

Vos commentaires

  • 29 septembre à 08:06 | LOVAXEL (#10217)

    Bonjour

    et en roubles , cela est moins pire ?

  • 29 septembre à 08:32 | punchline (#9673)

    en tant que grand économiste- monétariste, je dis les responsables sont nos 4 milliardaires virtuels, , je les appelle les : A-R-M-HE (Andry-Ravalo-Maihol-HEry).

    En faisant entrer des dollars et des euros, des yuan, et des yen, ils ont dévalorisées fortement notre monnaie.

    alors, le réveil risque d’être très , mais très difficile

    • 29 septembre à 14:32 | tanguy37 (#7699) répond à punchline

      Accrocher vous !!!!!
      Ce n’est que le debut !!!!

    • 29 septembre à 15:25 | betoko (#413) répond à punchline

      Non tout dépend de nos exportations et aussi du tourisme Seules les exportations des produits manufacturés tels que les chemises été chirt etc ne sont pas suffisants car comme nous importons du l’essence et du gaz oïl en petite quantité nous les achetons très chers

    • 30 septembre à 06:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à punchline

      Objection maître car vous ne serez jamais un grand économiste en affirmant le contraire de ce qui se passe en vertu de la loi de l’offre et de la demande de notre Ariary nationale : s’il y a plus de demande d’ariary, ce dernier se revalorise par contre s’il y a plus de demande de devises cela veut dire qu’il faut plus d’ariary pour avoir une unité de devises et l’ariary se dévalorise.
      C’est élémentaire mon cher Watson.

    • 30 septembre à 09:24 | rakoto-neutre (#8588) répond à punchline

      Alors que le FMI dit le contraire, il y a un accroissement de 5% qui n’aurait son effet qu’en 2019 et que la plupart des malgaches ne connaissent rien du tout ce que ce chiffre veut dire.

    • 1er octobre à 07:45 | Spartacus-Madagascar (#10410) répond à punchline

  • 29 septembre à 10:38 | RAMBO (#7290)

    Le $ US est la principale monnaie d’échange sur les marchés internationaux . Ce qui veut dire que les Gasy paie à ce jour 73.53 $ pour avoir un Baril de pétrole c’est à dire Ar 251.472. La baisse de l’Ariary nous pénalise ainsi parce que nous déboursons plus lorsque nous importons des produits de l’étranger comme le pétrole. Mais à l’inverse, la baisse de notre monnaie nationale favorise nos producteurs et nos produits d’exportation...Ce qui veut dire que un Gasy qui vend 1 kilo de Vanille ce jour gagne jusqu’à 700 $ US ou bien Ar 2 394 000 si son produit est de qualité supérieure ( noire entre 16 et 18 cm)…

    Alors le calcul est facile...pour avoir 10 Barils de pétrole les Gasy doivent exporter 1 kilo de vanille de qualité prémium label Bourbon noire de Madagascar...Sachant qu’un Baril contient 159 litres de pétrole. Mais nous sommes avantagés parce que nous exportons aussi de l’or, de l’ilménite , des crevettes, des litchis, des cacaos , des girofles etc... Les camions qui polluent nos villes , les taxis be , les 4x4 V8 des Ngetroka (des riches), les groupes électrogènes de Jirama..etc fonctionnent avec du pétrole et la hausse du prix du baril a un impact immédiat sur la vie des Gasy...tandis que la vente de vanille et autres Bois de Rose échappe souvent à l’autorité économique de l’Etat parce que le service des Finances Extérieure ( FINEX) qui supervise les rapatriement de Devises, fruits des exportations des produits Gasy n’arrive pas à contrôler à 100% le retour des bénéfices obtenus par les exportateurs. Souvent les bénéfices obtenus comme la vente de BdR par Rajoelina par exemple restent en France...et à Rajoelina et Ravatomanga d’acheter en Alsace ou en Gironde ou à Levallois Perret des Villas et des immeubles personnels alors que le pays s’appauvrit parce ce qu’il y a un gros manque à gagner pour l’Etat Gasy.

    Normalement si des gens comme Rajoelina et Ravatomanga aiment vraiment leur patrie , comme le titre de leur fameux Livre...ils rapatrient leurs bénéfices en $ lors de ces ventes de BdR et le Finex leur donne l’équivalent en Ariary selon le Cour de Change en vigueur...Cette opération permet à l’Etat de récupérer les taxes et d’augmenter aussi la quantité de devises à la Banque Centrale et qui permettra de payer les importations. Mais Rajoelina et Ravatomanga ne jouent pas le jeu et cherchent à revenir au pouvoir pour développer leur bizn’...ils s’enrichissent sur le dos des Gasy et cela n’empêche que certains Gasy sont encore prêts à voter pour Rajoelina. Un rapport SM si j’ose dire !

    • 29 septembre à 10:51 | isoarha (#8297) répond à RAMBO

      Rambo,
      L’ État n’ à toujours pas trouvé un moyen de coercition pour ces non rapatriement de bénéfices sur les exportations, et tant que cette situation perdure, le Malgache lambda est perdant dans ce jeu. Il n’ y a pas que vos adversaires politiques qui profitent de cette situation.Le nombre des Malgaches propriétaires à L’ étranger dont leur activité ppale se trouve au pays et ceci dans le domaine de l’ export est en pente ascendante, ils aiment l’axe Courbevoie- Champs-Élysées, ca fait clinquant.Une fuite à la monnaie nationale.Voys aussi, vous en faites parti.

    • 29 septembre à 15:35 | betoko (#413) répond à RAMBO

      Est ce que vous pourriez nous donner le nom exacte de la dame malgache qui avait acheté un appartenant de 3 pièces à 4 million. d’euros situé au boulevard Saint Michel à Paris ? Selon Madagate.org ,cet appartenant est occupé par un couple malgache dont le mari était chauffeur de Taxi à Tana et miraculeusement devenu comptable à notre ambassade à Paris

    • 29 septembre à 15:42 | Maestro (#7313) répond à RAMBO

      @ Bekoto

      Est ce que vous pourriez nous donner le nom exacte de la dame malgache qui avait acheté un appartenant de 3 pièces à 4 million. d’euros situé au boulevard Saint Michel à Paris ? Selon Madagate.org ,cet appartenant est occupé par un couple malgache dont le mari était chauffeur de Taxi à Tana et miraculeusement devenu comptable à notre ambassade à Paris

      Elle s’appelle RAMBO !!!! Hihihihihih

    • 29 septembre à 18:25 | saint-augustin (#9524) répond à RAMBO

      Bonjour,
      On est toujours à côté de la plaque:du pétrole ,du pétrole .On a le soleil.
      Beaucoup de pays investissent dans l’énergie solaire.On a le soleil et on a le vent et on n’investissent pas sur ces énergies ,et on se plaint.On aime se plaindre et toujours la faute des autres !
      Vous savez je n’aime pas les aides d’où qu’ils viennent :Ces pays qui nous aident depuis combien d’années ils nous aident déjà :60 ans et ils enrichissent nos dirigeants et constituent dans la foulée le caverne d’ALI BABA de nos dirigeants.Dorénavent il faut leur dire de ne pas nous donner du « poisson » déjà pêchés mais la technique ,le savoir faire ,des entreprises pour apprendre comment pêcher.
      à Bientôt

    • 29 septembre à 21:12 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Avant d’etre patriotes malgaches ils sont hommes d’affaires .Ils ont tout interet à placer leurs dollars dans des banques étrangères , d’acheter des actions qui rapportent vraiment .

  • 29 septembre à 10:54 | FINENGO (#7901)

    Ceci est la preuve incontestable que le Nasique Hery a été le Président Précieux, qui ne voulait que du bien Pour Madagascar et son Peuple.
    Il a tellement oeuvré pour le bien du Pays et du Peuple, qu’en voilà le résultat.
    RAMBO a tout a fait raison de le sublimer à chaque jour qui se lève.
    Bande de vauriens ..!!!

    • 29 septembre à 11:03 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      Encore une performance à inscrire à notre honoris causa en ékonomie, économie de développement, d’ évolution, de santé, de sécurité et de corruption, mention plus que minable, honteux mais ne l’ empêchant pas d’ avoir la « Fierté » de se représenter , atelier dehors ciseaux en main pour continuer à tondre ses compatriotes déjà bien razés ...

  • 29 septembre à 11:04 | Jipo (#4988)

    « Ratelier » dehors comme à son habitude , les jours fastes & de festivités inaugurales ...

  • 29 septembre à 12:20 | Jacques (#434)

    Bonjour,

    Il semble que le bac-3 ne décolère toujours pas depuis ses déconvenues à Sciences Po. Ça voulait faire l’audacieux (prestige du lieu oblige) en mettant au défi des têtes bien faites, oubliant complètement qu’il ne disposait pas des facultés intellectuelles quant aux échanges qui allaient survenir. Et patatras, ce qui devait arriver arriva. Le couperet tomba, fin de l’histoire. Grosse frustration.

    Je plains par avance les « ray-aman-dreny » de ces étudiants si, par malheur, le bac-3 revenait au pouvoir.

    https://www.actutana.com/depeche/ce-nest-pas-12-etudiants-de-sciences-po-ou-25-personnes-sur-les-reseaux-sociaux-qui-mempecheront-davancer/

    • 29 septembre à 12:31 | arsonist (#10169) répond à Jacques

      Bonjour, Jacques !

      Affirmation d’Andry Rajoelina hier soir, dans une interview télévisée.
      « Ce n’est pas 12 étudiants de Sciences Po ou 25 personnes sur les réseaux sociaux qui m’empêcheront d’avancer »

      Réponse :
      Mais si ! Mais si !

    • 29 septembre à 15:50 | betoko (#413) répond à Jacques

      Il a raison , combien d’étudiants étaient venus l’écouter au Sciences Pô ce jour là .Je tire mon chapeau à ces 12 ou 25 étudiants d’avoir essayé d’interdire à Andry Rajoelina d’honore l’invitation On peut dire qu’ils ont des coui....les ,mais faut qu’ils assument qu’ils n’aillent pas se plaindre sous la jupe de leur chère maman
      Vous croyez qu’une fois qu’ils foulent le sol malgache ils iront en prison ?
      Non detrompez vous ce n’est pas le genre d’Andry Rajoelina Ces gosses ne sont pas des criminels

  • 29 septembre à 15:17 | Christianna (#10313)

    Zao vao tena mipoitra tsikelikely ny akon’ny fitotonganan’ny toe-karena Malagasy naterak’ireo krizy sy fangalarana an-tsokosoko ny harem-pirenena.

  • 29 septembre à 15:30 | Christianna (#10313)

    Tsy mahagaga fa i Madagasikara mahantra,ny Filoha tany aloha manaiky lembenan’ny vazaha, zao ny fiatraikany.

  • 29 septembre à 15:44 | Tsix (#10296)

    Maro ireo fepetra antony ilazana izao fa kosa ny tsy azo lavina dia vokatr’ireny krizy politika nambolen’ny antoko TIM tamin’ny farany teo ireny. Nanjary lasa maro ny sakana nahazo antsika ka nisy fiantraikany lalina izany.

  • 29 septembre à 15:49 | Toutoun (#10298)

    Ny olan’ny sandam-bola @zao dia ny tsy fisian’ny fitohizan’asa h@zay fa misy manakana sy mandrodana foana izay ezaka vita ! Raha ny fampandrosoana izay efa manomboka hita taratra @zao na dia mbola manjavozavo ihany aza no mitohy ka maro mpanohana, dia inoana ny hiakan’io sandam-bola io afaka fotoana fohy !

  • 29 septembre à 16:01 | betoko (#413)

    Selon certains illuminés qu’on attend sur les ondes de radios libres , il suffirait que le gouvernement malgache signe un simple décret disant qu’à partir de ce jour un euro ou un dollar est égale à 100 fmg par exemple
    Si comme si aussi facile comme cela Dans ce cas pourquoi la banque centrale européenne ne décrète pas comme ceci Comme l’Euro est trop cher par rapport au dollar US , dès maintenant 1 euro=à 50 centimes de dollar ,cela falicitera nos exportations

    • 30 septembre à 23:57 | Jipo (#4988) répond à betoko

      vous devriez proposer vos konneries à l’ honoris causa de la spécialité, je suis certain qu’ il appréciera et vous nommera ministre / intérim , au secrétariat du PM ...

  • 29 septembre à 19:20 | aniba (#10369)

    La valeur d’une devise reflète l’état de santé économique d’un pays.
    Tout blabla et autre tour de perlimpinpin présidentiels n’ont aucune prise sur sa valeur et c’est bien là que le bas blesse : la vérité toute nue rappelle à l’ordre nos manipulateurs, habituels, face à leur impuissance à enrayer la chute.
    Passer sous un silence discret, des prévisionnistes avaient tablé, voici quelques mois, déjà, sur un ariary autour de 5000 pour un malheureux euro, en fin d’année, le père Noël serait-il une ordure ?.
    Nous verrons qui aura raison du pessimiste réaliste ou de l’illusionniste en campagne.
    Constatons simplement que la baisse de l’ariary n’a pas favorisé le tourisme, pourtant capteur important de devises, mais, personne ne semble surpris, c’est vrai que tout tourne autour de cette élection comme si elle allait apporter toutes les réponses aux difficultés qui s’ammoncellent .
    Là encore, le réveil à une réalité du quotidien risque d’être en profond décalage avec les discours électoraux, d’autant que le nouvel élu ne disposera pas de la baguette magique qu’il va se vanter de posséder durant cette campagne.

  • 29 septembre à 19:30 | Albatros (#234)

    Il ne reste plus à Madagascar qu’a payer ses achats en Yuan !.

    • 29 septembre à 20:12 | Turping (#1235) répond à Albatros

      Lire : un article relatif aux envois d’argent à Madagascar,.....

    • 29 septembre à 20:14 | Turping (#1235) répond à Albatros

      Albatros ,
      Désolé ,ce n’est pas à vous que je voulais y répondre !

  • 29 septembre à 20:01 | Turping (#1235)

    Le pays émergent comme la chine avait adopté volontairement la dépréciation de l’Yuan pour améliorer leur balance commerciale (import-export ) .Ce qui traduit plutôt une balance commerciale excédentaire .On fait allusion au dollar et l’euro .En général ,c’est en dollar que le deal s’effectue .
    - Or ,ce qui se passe à Madagascar (macro-économiquement ) c’est la catastrophe , qui n’a rien à voir par rapport aux grands pays exportateurs .
    - Cette dépréciation favorise plutôt l’acte caritatif et entraide envers grand nombre de populations malgaches (l’envoi de l’western Union ) .Il y avait ,un article relatif à cela il y a quelques ici sur MT.COM

    Le solde de la balance commercial dont il est régulièrement question pour commenter la compétitivité économique d’un pays sur la scène internationale résulte de la différence entre les exportations et les importations. Les premières pour l’essentiel correspondent aux ventes réalisées en direction de l’étranger, les secondes aux achats effectués auprès de fournisseurs étrangers. Le solde extérieur peut être positif ou négatif selon que les exportations sont supérieures ou non aux importations sur une même période. La balance commerciale est donc excédentaire ou déficitaire en fonction de la capacité du pays concerné à performer sur le plan des affaires vis-à-vis du reste du monde. Cette performance est conditionnée bien évidemment à la qualité de l’économie nationale, notamment en matière de productivité. Cependant, la balance commerciale est également impactée des effets de change. Les opérations avec l’étranger nécessitent des échanges de devises. Généralement, on exporte dans sa monnaie et on achète dans la devise du pays exportateur. Or ,ce qui n’est pas le cas pour les pays sous -développés soumis à des contraintes .
    - Il serait plus intelligent pour ces pays africains de penser à créer leurs propres monnaies même dans l’unité africaine quand ils exportent leurs cacao ,vanilles ,girofles ,etc ,.....-L’initiative de Kaddhafi en créant l’OUA (organisation de l’unité africaine n’était pas aussi mal que cela ).Même si ce dernier était jugé par l’occident pour ses intérêts d’être un dictateur . Il voulut s’allier avec la Chine pour signe un contrat pétrolier ,il fallait l’éliminer d’autant plus qu’il n’honora les commandes d’avions rafales avec Sarkozy !

    • 29 septembre à 20:13 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : un article relatif aux envois d’argent à Madagascar,..

    • 29 septembre à 20:15 | Turping (#1235) répond à Turping

      Pour signer un contrat pétrolier ,.....

  • 29 septembre à 21:04 | Albatros (#234)

    Bonsoir Turping !.
    Pas de problème pour votre post de 20:12 !.

    En ce qui concerne celui de 20:01, je suis assez d’accord avec votre analyse sur les échanges internationaux !. Mais je suis un peu plus septique sur votre explication sur de l’élimination de Kadhafi !. Je pense que les rafales passent après les risques de divulgation de transport de valises (pas d’Ariary mais d’Euros !), en faveur de Sarkozy.

    Pour la parité de l’Ariary et de l’Euro, je reconnais que la modeste aide que j’essaye d’apporter au pays d’une partie de mes ancêtres, est favorisé actuellement !. Pas au travers de Western Union mais grâce à de micros investissements, réalisés ponctuellement et localement.
    Ça me permet de ne pas favoriser les politiciens en place quels qu’ils soient !.

    Le problème de Madagascar me fait penser à celui de l’Iran, dont je ne partage pas les principes des dirigeants, mais qui voit le Peuple iranien sous le diktat des USA. Si les « partenaires » internationaux acceptaient de payer le pétrole iranien dans une autre devise que le dollar, le Peuple iranien souffrirait un peu moins de cet embargo trumpien !.

  • 29 septembre à 21:20 | RAMBO (#7290)

    Chacun a son avis sur la fluctuation monétaire...mais il ne faut pas oublier que la monnaie est une marchandise comme les autres. Dans une économie ouverte comme la nôtre, le prix de la monnaie Ariary sur le marché est fixé par le fameux mécanisme de l’Offre et de la Demande. Plus il y de gens qui « demandent » de l’Ariary, plus l’Ariary est « apprécié » et son prix monte. Cela suit la règle simple :« Ce qui est rare est cher »... ou plutôt :« Ce qui est recherché devient cher ». A l’inverse, l’ariary est « déprécié » lorsque peu de gens le demande . Le prix de la monnaie est appelé couramment « taux d’intérêt »...C’est à la Banque Centrale de fixer le Taux directeur du Ariary selon les besoins en argent des banques commerciales Gasy . Mais dans les 2 cas, l’Ariary Gasy dépend de la quantité d’Ariary mis en circulation sur le territoire...c’est Madame Vonintsalama Sehenosoa Andriambololona de superviser cette quantité d’Ariary mise en circulation et sur avis de cette super Ministre que le Directeur de la Banque centrale décide de faire tourner plus ou moins la planche à billet. Si tout fonctionne comme ce que je décris il ne devait y avoir aucun problème mais dans la réalité , ce n’est pas toujours le cas...Les spéculations monétaires et autres trafiques de devises étrangères jouent un rôle important dans cette dépréciation de l’Ariary. Sachez que le prix de l’euro ou le dollar à Antahavola par le vendeurs au noir n’est pas le même le prix qu’à la banque ou dans un bureau de change officiel. L’esprit de magouille fait que certains Gasy préfèrent échanger leurs devise à Antsahavola que sur le marché officiel...parce qu’ils vendent au prix fort et ces transactions échappent à l’Etat et constitue un manque à gagner...les devises étrangères se font rares et deviennent du coup plus chère au détriment de l’Ariary . Le prix du baril qui monte nous oblige à « sortir » plus de $ que prévu et la combinaison de ces 2 phénomènes amène inéluctablement à la dévaluation de notre monnaie nationale. Comme l’Ariary et le Dollar sont des marchandises comme les autres… les gens qui sortent du territoire Gasy ont besoin de devises parce que l’Ariary n’a pas cour ailleurs qu’à Madagascar...sauf qu’il y a phénomène que peu de gens connaissent, des spéculateurs mauriciens et réunionnais et des fois des comoriens de Mayotte aussi avec des Gasy et des Karana acceptent l’Ariary qu’ils réinjectent sur le territoire Gasy par la suite...toutes ces bizn’ échappent à l’autorité monétaire Gasy et impacte considérablement la valeur de l’Ariary.
    Finalement, le rôle de l’Etat c’est de défendre l’Ariary devant toutes ces « attaques »... car notre pays est riche dans d’autre marchandises qui sont très prisées et qui s’échangent sur le marché international comme la vanille, l’ilménite, l’or etc...et l’idéal c’est que les bénéfices sur ces exportations reviennent à Madagascar mais les trafiquants de tout bord ne voient pas les choses de cet œil. Quand un exportateur revient au pays après un voyage d’affaires, où il revient avec ses bénefs où il revient avec des containers de marchandises d’importation qu’il revend au pays ...c’est tout à fait légale mais il faut que la valeur déclarée correspond aux bénéfices obtenus. Il existe des marchandises d’importation nécessaires à la population locale comme la nourriture et les machines outils mais l existe aussi surtout des marchandises gadgets qui ne servent qu’à faire des sous. C’est au service de la douane de contrôler le « profil » des marchandises qui rentre sur le territoire national.
    Je le redis encore pour terminer… la baisse de la valeur de l’Ariary avantage les exportateurs locaux et normalement par ricochet les producteurs Gasy...mais là où le bât blesse c’est que les exportateurs « crocodiles ou requins » achètent à vil prix les produits Gasy et les revendent au prix fort à l’export...c’est la raison pour laquelle nous voyons des « mpibizn » qui roulent sur l’or à Madagascar.

    • 29 septembre à 22:10 | Albatros (#234) répond à RAMBO

      Très bel exposé Rambo !, mais dans quelle devise l’Etat malgache vend ses resources minières ?.

      Et surtout, dans quelle devise les dirigeants malgaches qui se sont succédé au pouvoir depuis l’Indépendance, ont-ils investi à l’étranger pour leurs biens personnels ?!.

    • 30 septembre à 06:49 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à RAMBO

      Objection votre honneur car le prix de la monnaie est le taux de change mais pas le taux d’intérêt.
      Concernant la dévaluation de la monnaie, la raison généralement invoquée est de rendre les exportations plus compétitives sur le marché international : C’est intéressant pour un pays qui a beaucoup à exporter comme la Chine mais pas pour un pays comme Mada qui n’arrive même pas à honorer les commandes reçues en quantité seulement car la qualité voire les normes, n’en parlons pas.

  • 30 septembre à 09:42 | benantsa (#10178)

    Nul besoin de sondage pour se rendre compte que le président sortant et le HVM, parti artificiel composé de faux jetons retourneurs de veste et grands amateurs de mallettes bien garnies, n’ont plus la cote. Pas besoin de chiffres pour pouvoir affirmer cela. Il suffit d’écouter autour de soi et dans tous les milieux, en ville et dans les campagnes, de lire aussi et pas seulement les médias traditionnels mais également les blogs, les forums. Rien de scientifique dans tout cela mais tellement évident. La peur tripale et la propagande aussi mensongère que nauséabonde des tenants du pouvoir en perdition n’y feront rien. On se dirige de plus en plus clairement vers une bipolarisation...13-25. On est pas sorti d’affaire pour autant, loin de là ! Il y a aussi les lendemains qui déchantent.

    • 30 septembre à 10:19 | RAMBO (#7290) répond à benantsa

      FAUX ET USAGE DE FAUX !
      C’est le contraire qui se passe...Partout où il va à travers l’île C’EST LE FERVEUR !
      Voici l’une de ses preuves.
      https://www.youtube.com/watch?v=0Hkq8EXQUbA

  • 30 septembre à 10:31 | benantsa (#10178)

    Faux et usage de faux, ça ne se dit pas dans ce cas ! Par contre certains pourris de ton camp vont tenter d’utiliser ce genre de délit en espérant ainsi truquer les résultats des élections. Nous sommes au courant et une parade a été trouvée. Souviens-toi j’en ai déjà parlé. Souviens-toi aussi que « les murs ont des oreilles » et que l’entourage du roitelet déchu est truffé de viles taupes prêtes à vendre de petits et grands secrets d’alcôves.
    Errare humanum est, perseverare diabolicum !

  • 30 septembre à 10:48 | FINENGO (#7901)

    Il est évident que le RAMBO et son Nasique de Hery perdent du Terrain, pour faire la Publication de son Misérable article à 4 endroits différents pour un ratissage de désespoir.
    Bon dimanche à Zanadralambo, Jacques, Tsimahafotsy, Jipo et Pierre Rouge.

  • 30 septembre à 11:31 | FINENGO (#7901)

    @ RAMBO
    Mais on s’en tape de tes articles triés et sélectionnés pour effet de Propagande RAMBO.
    Tu ne pourras duper que les dupes.
    Circuler il n’y a rien à voir..!!!

  • 1er octobre à 12:21 | Ibalitakely (#9342)

    Bien sûr bien sûr & la CI ne voit point cela ou plutôt ne parle pas du tout de cela. Elle (la CI) donne à Rajao l’ônaorisy kaozà ; elle lui donne la place de pirézidà recevant le sommet de l’oif ; elle lui donne la place du pirezidà de la comesa ; en Zamerika elle lui discerne le trophée du meilleur Zafrikana mais elle ne parle surtout pas quant à la corrupt°, l’insécurité & le dégringolade de Ariary. & cela ne s’arrêtera pas là.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 270