Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 22 avril 2019
Antananarivo | 07h30
 

Editorial

L’argent existe, comment le dilapider ....

vendredi 11 mai 2007 | Volana R.

Décidément, les hommes politiques valent beaucoup, aux yeux du pouvoir actuel ! Sinon, pourquoi dépenser un demi milliard de francs pour la seule capture de l’ancien maire de la commune urbaine de Fianarantsoa, Pety Rakotoniaina, « disparu » de la circulation depuis maintenant quelque six mois. Soit depuis les présidentielles de décembre 2006. Mais ce qui amène les réflexions repose surtout sur les débats radiophoniques de la capitale. Cette chasse aux sorcières est-elle vraiment importante, comparée aux priorités des priorirés, le développement économique et social de Madagascar.

« Laissons Pety dans son trou, dit-on, c’est ce qu’il veut. Il s’est déjà fait prisonnier de lui-même, loin de sa femme et de ses enfants, de sa famille. Plus, loin de la vie nationale. Son éventuel retour dans la vie "civilisée" résoudrait-il les problèmes quotidiens des Malgaches ? ». Peut-être oui, peut-être pas. Un demi milliard de francs représentent quand même un beau pactole. Par les temps qui courent, quiconque aurait cette somme entre ses mains délaisserait, avec fierté, son actuel boulot. Mais, allez savoir si l’argent reviendrait de facto au(x) dénonciateurs(s). En fait, la question qui se pose est celle-ci : à qui profite le crime ? Au pouvoir, à la commune sus citée, à sa famille ? Et de quel crime parle-t-on, au juste ?

En se tournant vers les revendications des étudiants en Médecine, quelle demande dérisoire ! Une indemnité de stage de Ariary 2.000 !! Du temps perdu pour rien, comparé aux soins et attention qui auraient dû être prodigués aux malades, leur mission première. Comparé également au temps perdu pour se perfectionner. Et enfin, du temps perdu pour obtenir le fameux diplôme et exercer en toute quiétude, en contrepartie des sueur versées durant les études.

Somme toute, tout le monde est mené par le bout du nez, vu la politique que pouvoir et détracteurs « imposent » à la population. Tournez-vous vers la recherche de Pety Rakotoniaina, et Tambatra sera disloqué. Ce sera plus facile, d’une part, de débloquer cette somme de Ariary 100 millions de la caisse de l’Etat. D’autre part, vous, les étudiants - en Médecine, en l’occurrence - êtes le levier de toute émeute sur le territoire. Bougez, le pouvoir se démènera pour vous satisfaire. Sinon, ce sera la débandade.

L’argent, s’il est vrai qu’on en a. Facilitons sa dépense.... !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS