Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 mars 2019
Antananarivo | 14h48
 

Politique

Attributions de subventions exceptionnelles

L’ancien Premier ministre, Olivier Mahafaly, entendu par le Bianco 

samedi 2 mars | Arena R.

 

L’ancien Premier ministre et non moins ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Olivier Solonandrasana Mahafaly, a été entendu auprès du Bureau indépendant national de lutte anti-corruption (Bianco) hier matin. C’était dans le cadre d’une affaire de détournement de fonds publics à travers des subventions exceptionnelles de cinq communes dans le district d’Antsiranana II. Une affaire qui remonte à 2017 où les plaintes y afférentes ont été reçues auprès du Bianco.

Cette affaire concerne des subventions d’un montant total d’environ un milliard d’ariary. Les cinq communes concernées sont, Anketrakabe, Ambolombozobe, Andrafiabe, Antsalaka et Mahavaninina. Le montant devait servir à la construction des infrastructures dans ces endroits. Le marché a été attribué à une société d’une femme épouse d’une haute personnalité de la primature. Malheureusement, il n’y aurait pas eu d’appels d’offres pour l’attribution de ce marché. D’autant plus qu’aucun des travaux prévus n’ont pas été livrés jusqu’ici.

A l’époque où il dirigeait le gouvernement, Olivier Solondrasana Mahafaly avait déjà promis d’apporter des preuves confirmant son innocence dans cette affaire, parce qu’il s’agit d’une affaire déjà révélé par la presse courant de l’année 2018. Mais elle a évolué et le voilà alors faire l’objet d’une audition auprès du Bianco à Ambohibao alors que sept autres personnes dont les 5 maires, la propriétaire de l’entreprise et son époux ont été présentés devant la barre du Pôle anti-corruption, une juridiction spéciale consacrée à la lutte contre la corruption.

Si les 5 élus ont pu retrouver la liberté après l’audition du tribunal, les deux autres personnes ont été jetées en prison en attendant leur sort. Ils sont accusés de détournements de deniers publics, en plus de favoritisme, cadeaux illicites, faux et usage de faux en écriture publique.

L’ancien locataire de Mahazoarivo n’est pas en effet à sa première affaire de malversation relative à l’attribution de subventions spéciales pour certaines communes. Son nom a déjà été cité dans l’affaire d’Ambohimahamasina ayant conduit à l’incarcération de la femme d’affaires, Claudine Razaimamonjy, ancienne bras droite de l’ancien président Hery Rajaonarimampianina. Mais en tant que Premier ministre, donc chef d’institution de la République, c’est surtout la Haute cour de la Justice (HCJ) qui devrait le juger.

54 commentaires

Vos commentaires

  • 2 mars à 09:22 | vatomena (#8391)

    entendu mais pas retenu !

    Répondre

    • 2 mars à 09:34 | betoko (#413) répond à vatomena

      Faut suivre ,avant de dire des konneries C’est le rôle de la HCJ de le juger On n’est pas en France

    • 4 mars à 02:40 | isoarha (#8297) répond à vatomena

      Bonsoir,
      Tout ce qui peut se dire peut sortir pour ce régime ( anciennement putschiste ), je suis dans le pragmatisme ,je suis dans le réel de conseiller au président élu démocratiquement :
      1- de construire une prison aux normes " Guantanamo ", c légal.
      2-de la faire à la taille ×10
      3- de continuer dans la voie de" qui n’est pas content et qui ont spolié les Malgaches, direct en taule, on en a rien à foutre"
      4- que le moindre des écarts dans la conduite des affaires de l’Etat Malgache soit susceptible de prescription ou d’emprisonnement,( ce site met trop de cailloux sur le chemin, je pense que je vais complètement l’abandonner, ô pleure site bien aimé des Malgaches comme moi mais qui ne sert à rien ) . Je dis à Andry Rajoelina : bravo, très bien , fous les tous en taule ces nuisibles, aggrandissons la vision et un petit clin d’oeil pour cette diaspora et sa participation citoyenne.

      Voilà, tremblez, voleurs et spolieurs de la Nation, l’heure est venue pour vous de payer votre cupidité .
      Qu’ils aillent tous en enfer, rien à cirer !

  • 2 mars à 09:25 | betoko (#413)

    Après lui ,Claudine ,Mbola et ceux qui sont déjà en prison à qui le tour ? Est ce que d’autres proches de Henry Rajao ou lui même devraient s’inquiéter .
    Comment étaientt financés le HVM et leurs députés ,je pense aux malettes de Claudine

    Répondre

    • 2 mars à 09:37 | rayyol (#110) répond à betoko

      l arbre était pourri jusque dans les racines Inutile de chercher de midi a quatorze heure

    • 2 mars à 09:43 | Beandroy (#3943) répond à betoko

      Bonjour cher ami de toujours.

      Vsovao mahafaly ty article toy kahe. Ho ela velogne iereo amy bianco ao.

    • 2 mars à 09:50 | Beandroy (#3943) répond à betoko

      Erratum : Vaovao

  • 2 mars à 09:56 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    Il est vivement souhaite de proceder a un changement de Constitution. Comment se fait il qu avant de pouvoir etre mis en accusation ou juge, les anciens ou actuels hauts dignitaires de ce pays, les procedures y afferentes necessitent l approbation de deux tiers des membres du parlement pour etre recevable ?

    Non, c est du pur insulte a l egard du peuple Malagasy sachant que certains membres de notre Parlement sont eux meme des malfrats notoires proteges par une immunite.

    Il est imperatif de supprimer cette Haute Cour de Justice, et que tout le monde soit juge devant un tribunal ordinaire mais pas au niveau d une Cour speciale

    Répondre

  • 2 mars à 10:08 | Vohitra (#7654)

    Dans la situation du moment alors, il faudrait attendre que la nouvelle Assemblee soit mise en place avant que ce monsieur puisse passer en jugement. C est honteux !

    L affaire remonte a 2017, et la candidature de ce monsieur a la magistrature supreme etait passee comme une lettre a la poste.

    Imagine un peu ce qui aurait pus passer dans le traitement de cette affaire si c etait lui qui a ete elu.

    Répondre

  • 2 mars à 10:29 | Isandra (#7070)

    Les détracteurs vont dire encore qu’il s’agit de la chasse aux sorcières,...alors que cette affaire remonte à 2017 où le Bianco a commencé à se pencher sur ce dossier.

    En guise d’argument, ils vont rajouter que pourquoi les présumés trafiquants de la transition ne sont pas inquiétés.

    Plus une affaire est récente, plus les preuves sont faciles à collecter.

    N’oublions pas que le Bianco ne fait que finir ce qu’ils ont commencé.

    Répondre

    • 2 mars à 12:11 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Quand il s agit de bandit Il n y a pas de chasse aux sorcieres Mais chasse aux criminels Et il ny a pas de permis a avoir pour faire celle ci

    • 2 mars à 13:17 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Rayol — Sorcellerie et criminalité peuvent aller de paire !

    • 2 mars à 16:22 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Mifampidaroka n’y foza manga s’y n’y foza mavokely,, olomasina nifanao Dina ireo , tsy mahagaga n’y hiafarany, tsy hisy ho avelan n’y tan
      tara ho afaka moramora izany eh

    • 3 mars à 11:28 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rayyol,

      Les détracteurs aboyeurs sont prêts à tout pour taper sur Rajoelina, quitte à défendre les causes de dahalos et des malfaiteurs.

  • 2 mars à 10:44 | Vohitra (#7654)

    Avec le temps, certains peuvent dissimuler ou carremment faire disparaitre les preuves...

    Mais tot ou tard, les murs finiront par parler....

    Mais il y a toujours des preuves difficiles a effacer, et oui !

    La, on est toujours en train d attendre une hypothetique ordonnance sur les lois concernant le recouvrement des biens illicites.

    Répondre

    • 2 mars à 11:53 | betoko (#413) répond à Vohitra

      Il y a quelque chose qui cloche ,comment se fait il que le bianco n’a pas bougé quand cet ex premier ministre était encore en poste Une journaliste de RFI l’avait interviewer sur cette affaire en 2017 et il répondit "cette affaire ne me concerne pas et je vais vous le démontrer Chiche disait la journaliste ,jusqu’à ce jour elle attend toujours.
      Possible que Claudine l’avait balancé car elle se serait dit Pas question que je serais la seule à payer ,je ne suis qu’une lampiste .
      Question Est ce que Madama Ne serait parmi les responsables de ces détournements

    • 2 mars à 12:37 | Beandroy (#3943) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra.

      Pour revenir à ton premier post plus haut, j’aimerais juste apporter une petite précision concernant la mise en accusation de ces "voleurs privilégiés".
      L’approbation des deux tiers dont tu parles est réservée uniquement au Président de la République tandis que pour les autres voyous, l’Assemblée nationale doit statuer à la majorité absolue de ses membres.

      Cela dit, je suis de ton avis qu’il faudrait supprimer cette HCJ et que tous ces voyous soient justiciables sans condition devant des juridictions de droit commun.

    • 2 mars à 13:45 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Merci pour cette precision Beandroy

  • 2 mars à 12:14 | rayyol (#110)

    Claudine n était qu un instrument C est pour cela qu elle était intouchable Sa detention elle la passee au AC Hotel ou elle recevait sans cesse Je sait Car j ai vu

    Répondre

    • 2 mars à 12:43 | Beandroy (#3943) répond à rayyol

      C’est un Scoop !!!
      J’adore ton humour Mailhol..

    • 2 mars à 12:45 | Beandroy (#3943) répond à rayyol

      Euh !!!! Rayyol ; toutes mes excuses

  • 2 mars à 12:47 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    De se demander qu’ a fait cette organisation depuis 2 ans ???
    Dissolution immédiate de cet organisme, qui refoule autant que ceux qu’ il prétend juger .
    Avec convocation et audition de tous ses membres, actions, résultat,-s et bilans !
    Libertalia 2019 la continuation & non le retour ...
    On pourra presque dire que c’ est devenu génétique !

    Répondre

  • 2 mars à 16:33 | cacatoès (#9758)

    Matahora izay nanao ratsy ry zalahy a !!!Fa tratran’ny alokany eny foana ange e !!!
    Nizaniza aminareo panao polifika ireo nanao ny tsy mety tamin’io firenena io dia misy valiny daholo na ho ela na ho haingana !!! Matahotsaaaaa !!!!!

    Répondre

  • 2 mars à 20:33 | Behantra (#9165)

    Ce Mahafaly ???

    C’était un ’flic’ ou non ???

    Répondre

  • 3 mars à 10:17 | betoko (#413)

    Info ou intox Un général de l’armée de terre serait impliqué dans les vols de zébus dans la province de Tana et c’est lui qui serait le patron des dahalo
    Attendons demain si cette info est exacte ou non

    Répondre

    • 3 mars à 11:52 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Betoko

      Ça vous étonne ? Qui a le Ku propre aujourd’hui au sein de la Mafia Étatique de votre Pays ?
      Tiens c’est hors sujet mais je voudrais quand même clarifier certaines choses avant que Mcar vous échappe.
      https://www.youtube.com/watch?v=-ko5BxPz2OE

    • 3 mars à 12:34 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Bonjour .
      De quoi riz-re jaune , attention à la crise de foie 😑

  • 3 mars à 12:30 | kartell (#8302)

    @Maestro

    Lorsqu’on voit le nouveau conseiller diplomatique Patrick Rajoelina crier haut et fort que le pays « présente des atouts économiques à partager » avec la trilatérale des trois plus gros voyous de la planète, on a le sentiment que la messe est dite et pour longtemps.....
    Le reste est que bla bla-bla-bla et le restera !....

    Répondre

  • 3 mars à 13:07 | vatomena (#8391)

    Nous avons du potentiel ,vous avez du potentiel ! dit le grand shaman . ah Oui ? et depuis quand .? depuis toujors. Avez vous construit des pyramides ,inventé la brouette , dressé la carte du pays ? - NoN ,mais nous avions le potentiel !. Notre avenir reste potentiel . Il a raison quelque part ,notre mentor .

    Répondre

    • 3 mars à 14:59 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      https://www.youtube.com/watch?v=AtNCVLDwYrs
      Toute ressemblance avec d’ autres Pays ne pourrait qu’ etre fortuite natürlich : avec notre honoris causa DJ , les Malgaches peuvent dormir sur leurs 2 zoreils ...

    • 3 mars à 15:28 | kartell (#8302) répond à vatomena

      Le potentiel est utilisé à pareil escient comme l’avait été le bouc-émissaire, lui dans le pretexte de l’excuse, l’autre dans celui de l’espoir permanent ….
      Qui n’a pas soupçonné chez ce tireur de pousse, un potentiel de réussir une autre vie pour laquelle il n’aura malheureusement jamais l’opportunité d’accéder face à un maigre destin qui le restera ?…..
      L’ Algérie voir le Venezuela ont aussi des potentiels extraordinaires qui sont restés dans les discours et autres prévisions d’éminents économistes !….
      Aujourd’hui, tout est prétexte fallacieux à faire croire afin d’échapper à une réalité implacable et ceux qui se servent de ces procédés savent de quoi ils parlent, c’est leur lapin favori sorti de leur chapeau et ça continue ….

  • 3 mars à 13:09 | reviv (#9830)

    encore celui là,
    ce Patrick rajoelina, un râtelier hors pair, inégalé pire qu’un sangorikita,

    il saute sur les moindres occasions sans honte bue.
    il prodigue son " savoir-faire " depuis l’ère Ratsiraka et successivement jusqu’encore aujourd’hui,
    qui l’écoute encore celui-là ?

    bcp restent à faire, sur les marchés publics très opaques, les affaires craoma, airmad, jirama....

    que l’assainissement se fasse mais
    sans aucun parti pris.

    Répondre

    • 3 mars à 17:31 | vatomena (#8391) répond à reviv

      Le potentiel se mesure en savoir faire. La colonisation n’a pas ruiné l’Afrique . Au contraire ,elle a enrichi l’Afrique .Elle lui a apporté le plus riche des trésors : le savoir faire . Un savoir faire que les européens avaient mis des siècles à élaborer et qui ont été transmis gratuitement. Mais le greffon n’a pas pris comme en Chine ou en Corée .Au contraire ,il a dépéri

    • 3 mars à 17:39 | Jipo (#4988) répond à reviv

      D’ ou une question gênante, le greffon aurait-il été périmé, semé dans un terreau infertile, ou planté par de mauvais agriculteurs ?
      Qui du mauvais professeur ou mauvais élève remportera -t-il la palme ?

  • 3 mars à 17:24 | Jipo (#4988)

    Un exemple de démocratie à suivre , si si !!!
    Voir également les liens dans les commentaires ...
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-veme-republique-est-morte-213116

    Répondre

  • 3 mars à 19:04 | reviv (#9830)

    ne le ramenez pas trop loin vatomena car
    ce sujet sur lequel vous en raffolez à volonté ne fait pas l’unanimité même si je peux comprendre votre ressenti.

    on devrait donc faire attention au syndrome d’Asperger quel que soit l’âge auquel on appartient.

    s’agissant du greffon, plusieurs foyers sont à considérer,
    - le greffon lui même est-il sain,
    - le receveur est-il apte à accepter
    - l’artisan " greffeur" a-t-il pris toutes les précautions relatives au greffon ou à la greffe et
    possède t’il la " main verte " pour le faire.

    cf jipo ci-dessus en bon connaisseur....

    voyez, rien n’est simple mais s’inspirer un peu de bon sens ne fera de mal à personne et permettrait d’esquiver à certaines " choses "

    Répondre

    • 3 mars à 20:38 | spliff (#5871) répond à reviv

      Intéressantes remarques reviv.
      Je crains qu’à l’ère de l’info instantanée où les leçons de l’histoire sont accessibles à tout un chacun, il ne soit de plus en plus difficile de faire jouer le bouc émissaire des calculs malveillants des manipulations étrangères.
      Le savoir faire (la greffe) en soi est amoral. Ce n’est qu’un outil. Notre succès dépend avant tout de nos motivations. Notre problème est collectivement celui de notre relation à la notion du bien commun... pas celui de la greffe.
      Tant qu’on est dans la disposition d’esprit de transférer nos responsabilités à des soi disant « mauvais parents » on révèle par là même notre inaptitude à utiliser l’outil à notre avantage. On aura beau trépigner, rien ne changera.

    • 3 mars à 20:59 | vatomena (#8391) répond à reviv

      Reviv —Il se pourrait que le ’greffeur ’ ait abandonné trop tot ! De gaulle aurait fait une erreur :Il a cru que le temps était venu...

    • 3 mars à 21:21 | spliff (#5871) répond à reviv

      Pas sûr qu’un assistanat prolongé nous eut appris plus Vatomena...

  • 3 mars à 21:48 | Jipo (#4988)

    Bonsoir Spliff.
    Qu’ en déduisez-vous donc ?

    Répondre

    • 3 mars à 22:12 | spliff (#5871) répond à Jipo

      Hello Jipo

      Je ne sais pas... avec des « si » on peut refaire le monde dans tous les sens.
      Ce dont on peut être sûr c’est que l’assistanat ne forme pas. La prise de responsabilités elle vous fait avancer...

    • 3 mars à 22:29 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      les responsabilités ,Nous les avons réclamés . On les a obtenus . On nous a fait confiance .

    • 3 mars à 22:45 | spliff (#5871) répond à Jipo

      Vous aurez compris que je parle de réellement les prendre dans l’intérêt commun. Càd être responsable (tirer les conséquences pour soi) devant le m.rdier que l’on cultive par notre incurie criminelle.

    • 3 mars à 23:54 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      "Incurie criminelle" , il n’ y a pas d’ autres termes 🧐 !
      Et dire que ce sont comme chez nous eux qui "gouvernent " , je devrais dire : dirigent bien que le terme soit encore prétentieux ...

  • 3 mars à 23:39 | reviv (#9830)

    re_vatomena,
    pour le coup, votre prudence par le maniement du conditionnel en dit long et je n’en sais pas plus que ça.

    ce dont je peux en être sûr et me souviens encore, au tps de ma jeunesse babacool, nos écoles de brousse étaient fournies d’équipements et avions des enseignants bien formés, chose à laquelle ne connaissent et ne jouissent pas nos enfants d’aujourd’hui et c’est bien dommage pour eux.

    Splitz,
    en effet, un assistanat, fut-il nécessaire dans certaines conditions, est un mal en guérir ne serait-ce pour la dignité de l’humain.

    seulement, tout dépend de la définition à laquelle on veut donner à cet assistanat.
    certaines personnes le sont momentanément comme ceux qui ne sont pas assez actif ou malade ou handicapé etc..
    et ceux qui se complaisent indéfiniment...
    ces derniers sont à guérir mais cela ne se fait pas tout seul sans accompagnement.

    et que pense t’on des populations rurales pour lesquelles les manques en structure en tous genres sont cruciales et sont vouées à l’isolement avec rien car elles sont loin de l’état central ?
    les classe t’on d’assistés ?

    tenez, que peut-on dire d’un état aussi indépendant politiquement soit-il mais en cas de catastrophes par exemple ou de difficultés économiques, cet état là ( pas tous ) demande aussi d’être assisté non ? .....

    crdt

    Répondre

    • 3 mars à 23:50 | Jipo (#4988) répond à reviv

      L’ aide est une chose , l’ assistance en est une autre, il ne faut absolument pas les confondre.
      Perso sans vouloir jeter la pierre, de mon temps (70-80) les Malgaches étaient bien formés, est-ce qu’ ils n’ ont pas éprouvé le besoin de transmettre ce qu’ ils avaient appris , négligence, désinvolture, irresponsabilité, ou simplement égoïsme ?
      Ou simplement de la faute de cet imbécile que j’ entend encore ânonner : " pas trop de nos ancêtres les Gaulois pour ls petits" insulaires ...

    • 4 mars à 00:12 | spliff (#5871) répond à reviv

      @reviv

      Il est des situations d’urgence où bien sûr la nécessité de l’aide s’impose par la simple logique.
      Mais cela fait 60 ans que nos maux chroniques perdurent....
      l’état central n’a pas été foutu en 60 ans d’organiser le pays de manière ce que ces situations n’aient plus cours...... et pourtant il paraît qu’on est « riches »... qui est responsable ? L’ étranger ?
      En tous cas notre irresponsabilité crève les yeux. C’est le problème No 1. On a un vrai problème avec la notion « d’accountability »

  • 3 mars à 23:55 | reviv (#9830)

    avant tout, je corrige
    spliff désolé pour l’orthographe.

    Répondre

    • 4 mars à 00:14 | spliff (#5871) répond à reviv

      😁 no worries 👍🏽

  • 4 mars à 00:05 | reviv (#9830)

    oui jipo,
    l’aide est différente de l’assistance ?
    de quelle ? et quelle assistance ?

    si vous permettez mon vulgaire expression,
    là vous pinailler un peu.

    et vous dîtes
    " Perso sans vouloir jeter la pierre, de mon temps (70-80) les Malgaches étaient bien formés, est-ce qu’ ils n’ ont pas éprouvé le besoin de transmettre ce qu’ ils avaient appris , négligence, désinvolture, irresponsabilité, ou simplement égoïsme "

    si vous prenez la peine de me lire, vous constaterez que nous disons la même chose jipo.

    crdt

    Répondre

  • 4 mars à 10:05 | lysnorine (#9752)

    « MARCHÉ DE GRÉ À GRÉ ve ny tamin ’ilay fanodinkodinana « SUBVENTIONS » ?

    Betsaka no tsy mazava aminay loatra ny mikasika iry raharaha ity izay heverina ho VOLA MADINIKA ihany aloha no notononina ho mikasika ilay raharaha, raha oharina amin’ny raharaha hafa - tahaka ny BOIS DE ROSE, ohatra : MGA 1,000,000,000 (iraika arivo tapitrisa) na US$ 282,000 eo ho eo.

    « Cette affaire concerne des subventions d’un montant total d’environ un milliard d’ariary »

    Izay US$ 282,000 izay izany no tontalin’ny hoe « SUBVENTIONS » na FANAMPIANA nomen’ny Fanjakana « communes dimy » tany amin’ny Distrika Antsiranana (AntsEranana fa tsy AntsIranana aloha no fahita tamin’ny sarintanin’ny Foibe Tao-tsaritany Malagasy taloha). Natao hanamboaran’ireo « communes » ireo fanambaniny vaovao na hanarenany ny efa misy (« infrastructures » na BIRAO angaha), ka NISY NANODINKODINA. Voambara fa toe hoe tsy nisy « appel d’offres » natao momba ny nanomezana izany « marché » izany.

    « il n’y AURAIT pas eu d’appel d’offres ». Koa arak’izany, dia tokony ho « Marché de GRÉ À GRÉ » izany no nataon’izay sampan-draharaha tompon’andraikitra tamin’ireo « communes » ireo : koa mba HAMPAHAZAVA bebe kokoa ny raharaha dia mitaky valiny mazava tsara ireto fanontaniana ireto :

    1.1 Inona avy marina moa ISAK’IREO « COMMUNES » izany FANAMBANINY na « infrastructures » kasaina hatao na havaozina izany ?

    1.2 IZA marina no sampan-draharaham-panjakana nanao ny « SPÉCIFICATIONS »-n’ireo fanambaniny ISAK’IREO « COMMUNES » tsirairay avy ireo [« cahier des charges »] sy ny TOMBAM-BOLA kasaina holaniana ? Nitentina ohatrinona io tombam-bola io ka nilaina ilay fanampiny MGA 1,000,000,000 Izany hoe :
    . Mpanao raharaham-panjakana avy amin’ny Fanjakana foibe ve sa avy amin’ireo « communes » ireo na koa NY OLOM-BOFIDIDY tamin’ireo « communes » dimy ireo no nikarakara ilay « MARCHÉ DE GRÉ À GRÉ » ? Nivoaka tamin’ny gazetim-panjakana ve (JO) ? Mora hita ny valin’io fanontaniana farany izay tonga dia hahitana avy hatrany ny ANTSIPIRIANY sy mora hikarohana ny tompon’antoka rehetra.

    . Voalaza anefa fa rehefa avy nandalo ny fitsaran’ ny « Pôle anti-corruption » ny BEN’NY TANÀNA tamin’ireo « communes » dimy ireo dia tsy nampidirina an-tranomaizina :

    « ...les 5 maires, la propriétaire de l’entreprise et son époux ont été présentés devant la barre du Pôle anti-corruption...les 5 élus ont pu retrouver la liberté après l’audition du tribunal ».

    MAHAGAGA DIA MAHAGAGA ihany izany satria ny BEN’NY TANÀNA sy ny Filan-kevitra monisipaly no hany tompon’andraikitra voalohany indrindra amin’ny « marché » tahaka itony mikasika ny tanàna eo ambany FIFEHEZANY. Koa raha misy tsikombakomba, FANODINKODINANA VOLAM-BAHOAKA, dia mazava ho azy fa NA OVIANA NA OVIANA, TSY AFAKA HANAO IZANY IRERY mihitsy ny olona eny IVELAN’ny mpandraharaha ao amin’ny « communes », fa TSY MAINTSY NISY TAMIN’ IZY IREO NO NIRAI-TETIKA TAMINY. Fa ilay mpivady, tompon’ny orinasa nahazo ny « marché de gré à gré » kosa, voalaza fa nanodina VOLAM-BAHOAKA sy nanao hosoka, no nampidirina an-tranomaizina. Raha izany no izy, dia tokony ho nampidirina an-tranomaizina tahaka azy ireo koa aloha ireo « maires » dimy novotsorana ireo, araka ny fahazoanay ny LALÀNA aloha, satria toa ohatry lasa NANAO TOMBO SY ALA ny « Pôle anti-corruption » :
    (Hotohizana)

    Répondre

    • 4 mars à 10:32 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « MARCHÉ DE GRÉ À GRÉ ? » Fanodinkodinana « SUBVENTIONS »

      Tohiny sady farany

      (tohin’ny FANONTANIANA mila valin-teny hampahazava tsara ny raharaha.)

      1.3 « BUDGET »-n’ny « COMMUNES » tsirairay avy izany no toky ho fiavian’ny vola ampiasaina SAINGY TSY AMPY MATOA misy ity resaka « SUBVENTIONS » ity. Mba mahatratra OHATRINONA avy moa ny « budget »-n’ireo « communes dimy ireo, indrindra ny natokana hanaovana « infrastructures » ?

      2.1 FIRY ary IZA AVY no ORINASA nohatonin’izay MPIANDRAIKITRA ny sampan-draharaha tompon’antoka tamin’ny FAMOLAVOLANA SY FANATONTOSANA ny « MARCHÉ DE GRÉ À GRÉ », ka nanaovany FANGATAHAM-BIDIN-DRAHARAHA na demande de prix) ?

      2.2 IZA no nandinika sy nampitaha ireo VIDIN-DRAHARAHA atao amin’ireo « COMMUNES » tsirairay ireo ? AORIAN’IZAY, IZA no NANAPAKA ny amin’ izay orinasa homena ny « marché » ary iza moa no anaran’io orinasa io, mba hahafantarana tsara raha efa nisy tokoa KARAZANA ASA NA TRAVAUX EFA NATAONY TALOHA KA MITOVITOVY amin’ny kasaina hatao ? HAFIRIANA no halavan’ny FE-POTOANA NEKENA hanatanterahana ny asa, isak’ireo « commune » dimy ireo. Iza no TOMPON’ANDRAIKITRA voatendry hanaraka ny fanatontosana ny asa sy hanamarina ny fahavitany tsara (« RÉCEPTION DES TRAVAUX) ?

      2.3 IZA no nanapa-kevitra hangataka « SUBVENTIONS » ( avy amin’ny budget de l’État izany) ? OVIANA ? Efa nisy asa natomboka ve tamin’izay fotoana izay sa MBOLA TSY NISY ? Tao amin’ny ministeran’ny Atitany izany angamba no nalefa io fangatahana io ary IZA TAO no nandray azy sy niarakara azy, ary TSY MAINTSY HO NIFAMPIRAHARAHA TAMIN’NY MINISTERA MISAHANA NY BUDGET SY NY CONTRÔLE FINANCIER ? Ireo sampan-draharam-panjakana notononina ireo izany mahalala tsara daholo ny antsipiriany rehetra momban’ity « subventions » ity sy ilay « marché de gré à gré ». Koa tokony ho VETIVETY FOANA dia ho nahazo VALIN’ireo fanontaniana rehetra ireo ny BIANCO raha vao nandray FITARAINANA sy FITORIANA .

      Amin’ny maha-ADMINSTRATEUR CIVIL azy aloha, indrindra fa efa nitana toera-na PRÉFET, dia efa ZA-DRAHARAHA amin’ny fandehan’itony raharaham-panjakana sy RAHARAHAM-BOLAM-PANJAKANA itony Ingahy Olivier Mahafaly Solonandrasana, PM teo aloha, mihoatra lavitra noho ny MPITSARA.

      2.4 IZA avy moa ireo nandefa fitarainana sy fitoriana TSY LAZAINA ANARANAireo (« ANONYME) tamin’ny Aôgositra 2017 tany amin’ny Bianco tany Antseranana ?
      INONA no ANTON-DRAHARAHAN’izy ireo, ary inona no mahatonga azy ireo ho « MPITARAINA » sy « MPITORY », izany hoe inona no tombon-tsoa tokony ho azy ka very ?

      Hoy manko ny gazety Midi Madagasikara :

      « La branche territoriale Antsiranana du Bureau Indépendant Anti-Corruption a été saisie, au mois d’août 2017, de plusieurs doléances SOUS COUVERT D’ANONYMAT rapportant des faits de SUSPICION de favoritisme dans l’OCTROI DES MARCHÉS relatifs à la construction des BUREAUX DES COMMUNES rurales, dans le district d’Antsiranana II, bénéficiaires des subventions exceptionnelles octroyées par le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation »

      Ho fehin’izany rehetra izany dia tsy Ingahy Mahafaly Solonandrasa irery ihany no mbola tokony hanaovan’ny BIANCO FANADIHADIANA fa ireo « MAIRES » DIMY LAHY, sy izay niandraikitra rehetra ireo « marchés » ireo SY NY fandehan’ny SUBVENTIONS izay tsy hita angaha izay niafarany, ny fanatanterahana ny asa (travaux) na ny tsy nananterahana azy, ny mpiandraikitra ny famoahana ny volam-bahoaka sy ny mpanara-maso ny fivoahany avy amin’ny Ministeran’ny Vola sy ny « Contrôle financier ».

      Manarak’izany, efa mba voadinika tamina rapaoron’ny « COUR DES COMPTES » ve io raharaha io ?
      Ary TSY TOKONY HO ANDRAIKITRY NY INSPECTION D’ÉTAT eo ambany fifehezan’ny prezidàn’ny Repoblika - tahaka ny taloha ve ny raharaha tahaka itony ?

      Araka ny fijerenay hatrany am-piandohany dia TSY MISY ILÀNA itony BIANCO itony mihitsy, mody hoe tsy miankina, ary tsy mikendry afa-tsy ny HANAMBANIANA sy HAHAVERY HASINA NY FANJAKANA SY NY FAHEFANY izany hoe ny FAHA-ANDRIAN’NY VAHOAKA MALAGASY mihitsy.

      Miombon-kevitra tanteraka amin’izao voalazan’ny mpandray anjara iray izao izahay :
      « Jipo 2 mars 2019 à 12:47
      « De se demander qu’ a fait cette organisation [BIANCO] depuis 2 ans ???
      DISSOLUTION IMMÉDIATE de cet organisme, qui refoule autant que ceux qu’ il prétend juger . »

      Fanontaniana farany : MANDRAY VOLA avy amin’ny ANY IVELANY hamelomana azy tahaka ny CENI ve ny BIANCO ?

  • 4 mars à 10:20 | Ibalitakely (#9342)

    & ireny zavatra, efa ela no nanomboany, zarazarain-dry Ranaivo Ouldin mivady ireny ve mba mety hisy fanadiadian’ny BIANCO atsy ho atsy ohatra ?? Mbola ho avy ny fizarazarana satria mbola milatsaka ho fidiana Depiote Ledada !!

    Répondre

  • 4 mars à 10:21 | lysnorine (#9752)

    « MARCHÉ DE GRÉ A GRÉ ? » - Fanodinkodinana « SUBVENTIONS ».
    (Tohiny)

    Toy izao no voalaza ny Lalàna Malagasy momba ny FANODINKODINANA VOLAM-PANJAKANA
    Code Pénal (Malagasy)
    LIVRE III
    DES CRIMES, DES DELITS ET DE LEUR PUNITION

    TITRE PREMIER
    Crimes et délits contre la chose publique

    CHAPITRE III
    Crimes et délits contre la paix publique

    SECTION II
    De la forfaiture et des CRIMES ET DÉLITS des FONCTIONNAIRES PUBLICS dans l’exercice de leurs fonctions

    Art. 169 - (Ord. 72-014 du 04.08.72) Tout fonctionnaire, tout agent non encadré occupant un emploi normalement dévolu à un fonctionnaire, tout magistrat de l’ordre administratif ou judiciaire, tout officier public ou ministériel, tout fonctionnaire, employé ou agent d’une collectivité locale, tout employé ou agent d’un établissement public qui aura supprimé, DÉTOURNÉ ou soustrait DES DENIERS PUBLICS ou privés, des effets actifs en tenant lieu, des pièces, titres actes, effets, documents ou tous autres objets mobiliers qui étaient entre ses mains en vertu de ses fonctions ou à l’occasion de l’exercice de celles-ci, sera puni des travaux forcés à temps si les choses supprimées, détournées ou soustraites sont d’une valeur égale ou supérieure à 1 000 000 de FMg

    « And. 169 – (Hit. 72-014 tamin’ny 04.08.72) Na iza na iza mpiasam-panjakana, mpandraharaha tsy tafiditra amin’ny antokomdraharaha nefa manao asa tokony ho anjaran’ny mpiasam-panjakana, mpitsara amin’ny an-kolafiny mikasika ny fanjakana na mikasika ny fitsarana, mpitandraharahambahoaka na an’ny minisitera, mpanao Fanjakana, mpiasa na mpandraharahan’ny lafim-pitondram-bahoaka any an-toerana any, mpiasa sy mmpandraharahan’ny antokondraharaha entin’ny Fanjakana, na iza na iza amin’ireo nanafoana, NAMILIVILY na nangalatra VOLAM-PANJAKANA na an’olona manokana, na taratasim-pananana mahasolo azy, taratasindraharaha, taratasim-pizakan-jo, sorapanekena, firaketan-draharaha na izay fananana manar’aka hafa rehetra teo ampelatanany noho ny asa aman-draharahany na teo am-panaovany izany, dia ho faizina hiasa an-tery vozona mandritra ny fotoana voafetra raha toa mahatratra na mihoatra ny iray tapitrisa iraimbilanja malagasy ny teti-bidin’ny zavatra nofoanany na naviliviliny na nangalariny

    « Ces dispositions seront applicables à CEUX QUI, MÊME SANS DROIT NI TITRE, SE SERONT IMMISCÉS DANS LE MANIEMENT DES DENIERS , valeurs ou objets visés à l’alinéa 1 et les auront détournés, soustraits ou supprimés »

    Aoka hotsarovana kely koa ny voalazan’ny Lalàna Frantsay momba ny hevitry ny teny frantsay hoe « DÉTOURNEMENT DE DENIERS PUBLICS » izay ampiasain’ny « Code Pénal » malagasy :

    « Le détournement de fonds publics est prévu et réprimé par l’article 432-15 du Code pénal. Il se définit comme ’’le fait, par une personne DÉPOSITAIRE DE L’AUTORITÉ PUBLIQUE ou chargée d’une mission de service public, un comptable public, un dépositaire public ou l’un de ses subordonnés, de détruire, DÉTOURNER ou soustraire un acte ou un titre, ou des fonds publics ou privés, ou effets, pièces ou titres en tenant lieu, ou tout autre objet qui lui a été remis en raison de ses fonctions ou de sa mission’’ »

    Ohatra vao haingana tany Frantsa mikasika BEN’NY TANÀNA IRAY, ka MITOVITOVY amin’ity raharaha ity :

    « L’ancien député socialiste Philippe Doucet MIS EN EXAMEN pour ‘’DÉTOURNEMENT DE FONDS PUBLICS ’’ »
    https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2019/01/15/l-ancien-depute-socialiste-philippe-doucet-mis-en-examen-pour-detournement-de-fonds-publics_5409257_1653578.html
    Le Monde avec AFP Publié le 15 janvier 2019 

    « L’enquête porte notamment sur un hebdomadaire, « L’ Argenteuillais », dont la publication aurait été confiée, SANS APPEL D’OFFRES , à la SOCIÉTÉ D’UN ÉLU du Val-d’Oise.

    « L’ancien député socialiste, Philippe Doucet, a été mis en examen le 7 janvier pour « détournement de fonds publics », « favoritisme » et « prise illégale d’intérêt », dans une enquête sur des soupçons d’irrégularités dans la GESTION d’Argenteuil (Val-d’Oise) dont il fut MAIRE de 2008 à 2014, a-t-on appris de sources concordantes. »
    (Hofaranana)

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS