Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 avril 2019
Antananarivo | 08h32
 

Partenariat

Partenariat France - PAM

L’ambassadeur de France visite le centre EKAR Anatihazo Isotry

jeudi 17 décembre 2009

Jean-Marc Châtaigner, ambassadeur de France, a visité le mercredi 16 décembre le centre EKAR, soutenu par le Programme Alimentaire Mondial (PAM).

L’enquête réalisée en mai dernier par le PAM a permis d’alerter les différentes institutions de la situation de crise humanitaire qui existe à Madagascar. Le taux de malnutrition sévère relevé atteignait alors 14,5 % dans certains districts de l’Anosy, le Sud étant plus particulièrement touché par cette situation du fait de la sécheresse.

Face à ce phénomène, la France a souhaité s’investir dans la lutte contre la malnutrition et en a fait une priorité d’action pour l’année à venir.

Ainsi, et ce dans la continuité de son soutien depuis 2007, la France appuiera à nouveau le Programme alimentaire mondial dans le cadre de ses programmes de sécurité alimentaire en 2010.

Le partenariat entre la France et le PAM est relativement solide. En 2007, 1,5 milliards d’ariary (530.000 €) ont été versés au Programme en réponse aux besoins du Grand Sud et du Sud-est pour fournir une assistance à plus de 30 communautés.

En 2008, la France a participé à nouveau à l’achat de denrées alimentaires de base à hauteur de 1,12 milliards d’ariary (400.000 €) afin d’améliorer l’accessibilité des ménages à la nourriture et de prévenir une détérioration de l’état nutritionnel de la population dans le sud-est.

Enfin, depuis le début de la crise sociopolitique que traverse le pays, la volonté française a été de prolonger, voire d’intensifier son aide en matière de sécurité alimentaire. Les besoins grandissants ont été pris en considération, ce qui lui a permis d’octroyer 7,62 milliards d’ariary (2,6 millions €) au PAM pour mener différentes activités de sensibilisation, de réhabilitation nutritionnelle et de distribution de vivres et de couvertures à travers le pays.

Face à d’autres situations de détresse et fort de son expérience avec les populations vulnérables, le PAM appuie depuis 2006 le centre EKAR qui a fait l’objet de la visite de l’Ambassadeur de France. A ce jour, ce sont plus de 1.000 bénéficiaires, tuberculeux, orphelins et enfants vulnérables qui profitent des soins prodigués dans ce centre et d’un véritable soutien psychologique qui leur permettra de retrouver une place dans la société.

Recueilli par Valis

3 commentaires

Vos commentaires

  • 17 décembre 2009 à 09:02 | esquimau (#497)

    Monsieur Châtaigner Ambassadeur de France

    Le journal la tribune annonce une offensive de la France contre la malnutrition là au moins c’est une bonne chose les personnes concernées pourront nous l’espérons recevoir une aide vitale et nécessaire surtout auprès des enfants qui semblent les plus touchés en plus de cela vous ne recevrez pas les foudres de certains .

  • 17 décembre 2009 à 20:04 | Mandimbisoa (#2104)

    Monsieur CHATAIGNEr,

    Merci pour L’aide que La France apporte à mon pays,seulement voilà, ce que j’aimerai vous dire ainsi qu’à toutes les personnes qui font du bénévolat pour nous aider,que l’aide c’est bien,mais que l’assistannat n’est pas la SOLUTION pour faire sortir un pays de la misère...L’APPRENTISSAGE de la vie : OUI

    Comment faire pour qu’ils se débrouillent sans être assistés tout le temps,
    Exemple:comment produire,inventer,stocker,planter,d’abord pour nos besoins et pourquoi pas ensuite des échanges pour le reste du pays ...c’est ça les aides que nous voulons avoir, des idées...

    • 18 décembre 2009 à 20:20 | esquimau (#497) répond à Mandimbisoa

      Cher Monsieur

      Tout a fait d’accord avec vous là c’est du positif aider et apprendre reste le principe de base du partenariat plus il y aura d’échanges d’idées plus les peuples avanceront vers une vie meilleure en retransmettant se qu’ils auront appris a leurs enfants il y a Madagascar des bonnes volontés je souhaite de tout façon que votre Pays puisse se sortir un jour de cette souffrance les jeunes arrivent a grands pas avec sans doute beaucoup d’innovation .

      A Bientôt.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS