Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 16 septembre 2019
Antananarivo | 17h44
 

Société

Présidence

L’Etat se donne six mois pour mettre fin à l’insécurité

samedi 9 février | Arena R.

Les dirigeants malgaches l’ont reconnu. En conseil des ministres, le président de la République, a constaté que « Malgré les efforts déployés sur le terrain, il semble que les dispositifs et les mécanismes en place trouvent leurs limites pour endiguer et éradiquer ce fléau ». Cela, en rapport notamment à la reprise des attaques à mains armées, les kidnappings récurrents en ville comme dans les campagnes, notamment ces derniers jours.

Ceci est une « défiance à l’égard de l’autorité de l’Etat », lance Andry Rajoelina devant les ministres. En effet, les malfaiteurs osent braver les forces de l’ordre à des heures de pointe au sein des grandes agglomérations au vu et au su de tous. « Il est temps de mettre fin à cette situation », a indiqué le chef de l’Etat. Il s’est alors fixé un objectif de six mois pour qu’il y ait un nouveau visage de la sécurité à Madagascar.

En attendant la mise en place des nouvelles structures pour lutter contre l’insécurité comme les forces spéciales, qui relève de la promesse présidentielle, le gouvernement entend déployer tous les moyens disponibles pour démanteler les réseaux qui montent de véritables opérations commando en pleine ville et des actes de terrorisme dans les campagnes comme à Tsaratanàna où une femme a récemment été enlevée par les malfaiteurs pendant quelques jours. La crédibilité de la parole publique et de l’efficacité de l’Etat en dépendent.

Le rapport du conseil des ministres de jeudi apprend que « Des mesures ont déjà été adoptées et appliquées antérieurement, sous la direction du Premier ministre, pour lutter contre le kidnapping. Des instructions ont été données au ministère de la Justice ainsi qu’aux différentes forces de l’ordre, dans la lutte contre le grand banditisme et la grande criminalité. Des résultats ont été constatés à l’issu de ces nouvelles dispositions ».

Le renforcement des dispositifs et du système de sécurité en place a également été évoqué. Les ministres de la Défense nationale, le ministre de la sécurité publique ainsi que le secrétaire d’Etat chargé de la gendarmerie nationale ont exposé leurs stratégies respectives et les mesures urgentes qui doivent être prises pour renverser la tendance croissante de l’insécurité à Madagascar d’une manière générale et dans nos villes en particulier. La peur doit changer de camp, selon la consigne d’Andry Rajoelina.

D’autres mesures dites « drastiques » ont également été annoncées lors de ce conseil des ministres. Elles concernent entre autres, « la mise en place d’un système de renseignements efficace par le renforcement des échanges d’informations entre les forces de l’ordre et le ministère de la Justice, l’adoption d’une politique pénale sévère dans la lutte contre l’insécurité et surtout en matière de kidnapping, de banditisme en ville et dans nos campagnes, mettant en exergue la direction des enquêtes judiciaires et les réponses pénales ».

Il était également question de « mobilisation et coordination de toutes les forces de l’ordre pour la mise en place d’un système de quadrillage des villes particulièrement la nuit et ce, afin de rassurer la population pour instaurer un climat général de sécurité ». La création de prisons spécialisées de « haute sécurité » pour incarcérer les auteurs des infractions liées à l’insécurité notamment en matière de crimes de sang, de vols de zébus, d’attaque à mains armées et le démantèlement des réseaux de kidnapping sont aussi envisagés.

57 commentaires

Vos commentaires

  • 9 février à 09:20 | Isandra (#7070)

    Le velirano number one est en train de se réaliser.

    Sans la sécurité, aucune émergence possible, ni interêt d’investisseurs,...etc Le Président l’a bien compris

    Voilà enfin, des dirigeants qui se soucient vraiment des problèmes que les citoyens doivent subir quotidiennement.

    • 9 février à 09:43 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Ndryyyyyy !
      Ntsssooooo !

      LLLLLooooooozzzzzzaaaaaa !

      F’angah ho ampidirina ao anaty sobika daholo ireo tontakely, ireo dahalo niovaova fo lasa jiolahy sy mpangarona fiangonana sy mafia mpiara_misolelaka aminao reny ???!!!

      Soavadia oooo !!!

      Samia velonaina

    • 9 février à 10:04 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Tous ces véreux se sont lancés dans des constructions qui aujourd’hui sont inachevées .Le receveur des douanes ne peut abandonner le chantier de son palais en construction - ni le Ministre . Le policier entend payer les études en faculté de son fils .La vénalité ,le racket ,le détournement de fonds leur sont indispensables . Ils vont continuer . Cela ne s’arretera pas . Cela est devenu constitutif de la façon de vivre malgache .

    • 9 février à 10:18 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ Vatomena

      Tsy hoe constitutif fa efa lasa pure and permanent institution mihintsy nanomboka t@ fanonganam-panjakana 2009.

      Samia velonaina.

    • 9 février à 10:21 | DanBe (#2256) répond à Isandra

      Oui vatomena, ce n’est pas faux…

      La corruption sera surement le fléau de Madagscar le plus difficile à éradiquer. Et le problème c’est que la corruption entraine beaucoup d’autres dérives et impunités…

      Mais il faut commencer, essayer, faire quelques exemples, pour dissuader la corruption systématique. Il faut au moins commencer à ce que ce ne soit pas trop facile, trop gros…

      Il faudra au moins dix ans, voire plus, pour supprimer l’écolage. Mais on peut commencer à le rendre moins nuisible.

      De toute façon, quand on voit que dans les sociétés plus évoluées, plus moderne, plus riches, la corruption existe quand même…

    • 9 février à 11:03 | sakalava (#9382) répond à Isandra

      @Isandra
      Comme je l’ai déjà dit auparavant, "l’espoir fait vivre les imbéciles" vous buvez ses paroles comme si vous venez de boire de l’eau bénite à la différence lui c’est un manipulateur de première que vous vénérez...il parle, il dit, il promet, il se déplace partout, comme un président bref ne vous réveillez pas trop tard car votre rêve va devenir un vrai cauchemar, et ça ne fait que commencer

    • 9 février à 12:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Sakalava,

      C’est tout à fait votre droit de ne pas croire ou croire à ce qu’ils disent,

      Quant à moi, ma conviction se base sur des choses bien fondées. J’ai participé à un forum de l’IEM et suivi les explications des experts pendant les campagnes électorales et pour mieux m’en imprégner, j’ai lu son intégralité. Aujourd’hui, j’ai la conviction que la mise en ouvre de ce programme pourra développer rapidement notre pays, non seulement, il est ambitieux, mais, réaliste, car il a été basé et adapté sur les constats des réalités de notre pays.

      Par ailleurs, avec l’oeil lucide sans être submergé par la haine, ni la frustration, nous pouvons constater que les décisions que ce régime a prises depuis deux semaines après sa prise de fonction, sont de porteuses d’espoir, car jusqu’à maintenant, elles suivent et corroborent ce qui sont prévus dans l’IEM.

      Aucun faux pas.

      En constatant tout cela, comment voulez-vous que je me comporte autrement ?

    • 9 février à 21:06 | sakalava (#9382) répond à Isandra

      @isandra, merci pour votre réponse que je trouve sensée et bien écrite
      Moi aussi j’ai lut les programmes de chacun et celui qui m’a le plus rapproché est celui de Ravalo, je reste néanmoins sur mes gardes avec tgv. Qu’a t-il fait durant sa transition ? il savait pertinemment bien la souffrance que nous subissions quotidiennement, insécurité, meurtre, pauvreté, vol en tout genre, arnaque, magouille, les dessous de table malgré les (supers)revenus de ces personnes bien placées, les insalubrités, ces constructions à haut risque, des routes pitoyables, l’hygiène, la santé (on meurt pour n’importe quel maux), l’éducation scolaire, les enfants affamés, les personnes âgées malades et loin de tout, les viols, la pollution. HÉLAS JE NE CROIS PAS UNE SECONDE QU’IL EST LE MESSIE DE NOTRE PAYS, satria tia tena daholo izay tonga eo. TGV est jeune et très arrogant à mon goût, Ravalo a prit de la maturité, de la sagesse, apprit de ses erreurs.
      Vous savez Isandra j’espère de tout cœur qu’il va vraiment penser à notre pays, à nous les gasy et non à ses poches et ses investisseurs

    • 9 février à 21:07 répond à Isandra

    • 9 février à 21:10 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      « Le velirano number one est en train de se réaliser »

      Toa tsy miombon-kevitra amin’izany velively ny mpandray anjara iray eto arak’izao heveriny fa voalohan-javatra hadino tanteraka dia ny maha azom-bola amin-karena ny mpiandraikitra ny « fampandriam-pahalemana » rehetra.

      Noho izany, dia tsy maintsy mifanindran-dalana amin’ny « fampandriam-pahalemana » ny FANADIOVANA TANTERAKA IREO SEHATRA REHETRA IREO (ary mazava ho azy fa ao anatiny koa ny FITSARANA) :
      Zahao : FINENGO 9 février 2019 à 16:54, ao amin’ny « Tuerie du 7 février
      10 ans déjà et la suite de l’affaire ? »,
      https://www.madagascar-tribune.com/10-ans-deja-et-la-suite-de-l-affaire-24576-24576-24576-24576-24576.html#comment395267

      « La Première chose que l’Etat devrait faire, pour la sécurité, n’a jamais été citée.
      « C’est tout de même incroyable.
      « Comme si que ce Gouvernement n’était pas au courant.
      « Cette première chose à entreprendre c’est d’ASSAINIR l’Armé, la Gendarmerie et les divers services de la Police Nationale, car les plus Gros et Grands Malfaiteurs et les assassins, sont dans ces trois corporations. Entre les ventes d’armes de fonction et même d’un casernement militaire par tous grades confondus, du Général au Caporal. »

  • 9 février à 09:34 | DanBe (#2256)

    Le gouvernement ne s’est pas engagé à mettre fin à l’insécurité en six mois !
    C’est impossible...
    Encore un titre polémique.
    L’Etat s’est fixé un objectif de six mois pour qu’il y ait un nouveau visage de la sécurité à Madagascar.
    Un nouveau visage... C’est à dire une amélioration notable... Pas la fin...

    • 9 février à 12:49 | Isandra (#7070) répond à DanBe

      Danbe,

      Parfois, aussi, les mots utilisés par le journaliste qui pose problème.

      Sur le compte rendu de la présidence, on peut lire, (...) La reprise des attaques à mains armées....(...) Il est temps de mettre fin à cette situation.

    • 9 février à 14:55 | lanja (#4980) répond à DanBe

      La prise de fonction de ce PM orange ne date pas d’hier....se préoccuper serieusement aux problèmes d’insécurité maintenant, personne n’est contre, c’est une évolution, mais les gens sont méfiants, je constate qu’ il y a trop de com avant action, ce regime semble être dans l’obligation de faire encore de propagande, attention, ça peut être contre productif, voire dangereux

  • 9 février à 09:49 | betoko (#413)

    Il est temps aussi qu’on lutte contre la corruption de certains gendarmes
    Exemple ,les gendarmes qui rakettent les taxi-brousses et aussi le trafic des taoka gasy Qui protégé ces trafiquants ? Ils transportent leur précieux liquide sur des vélos depuis Mantasoa jusqu’à Tana et aucun gendarme n’ose les verbaliser ,pourtant deux fois par semaine ils sont une dizaine à faire leur livraison à Tana au vu et su de toute la population

  • 9 février à 09:50 | vatomena (#8391)

    au lendemain de l’Indépendance tous les reves étaient possibles .Le pays chantait sa fierté et sa confiance dans l’avenir .Les reves les plus audacieux germaient chaque jour. La France attentive attendait merveille de ce peuple libéré du joug colonial.Puis le temps est passé .Tout s’est écroulé .La génération de l’Indépendance avait failli partout .
    Aujourd’hui d’autres espoirs se lèvent . Le pays s’est donné un chef bien élu . Les promesses de jours meilleurs agitent les esprits.. tout comme il y a 60 ans Les fruits passeront ils la promesse des fleurs
    C’est une affaire de générations . Serons nous demain meilleurs que nos ancetres .......

    • 9 février à 10:24 | DanBe (#2256) répond à vatomena

      "C’est une affaire de générations . Serons nous demain meilleurs que nos ancetres ......."

      vatomena, j’aurais écrit seront ils maintenant meilleurs que nous...

      Car en effet, vu nos ages (ne me dites pas que vous êtes un jeune actif...), c’est les générations suivantes, dès maintenant, qui peuvent inverser les fonctionnements...

    • 10 février à 14:03 | tanguy37 (#7699) répond à vatomena

      ok,rendez vous dans 6mois:juillet/aout,on mesurera les résultats !!!!

  • 9 février à 10:41 | Eloim (#8244)

    Donner le ton pour COMBATTRE l’insécurité est une bonne chose. Mais le fait d’être rassuré à 100% d’atteindre la "FIN" de cette insécurité relève de l’UTOPIE. Plutôt la réduire à minimale possible en est le terme EXACT.
    Pourquoi l’on évoque cette susceptibilité ? Parce que les malgaches en ont marre d’attendre longtemps les "VRAIES - FAUSSES PROMESSES". Qui peut dire le contraire ?

    • 9 février à 11:11 | vatomena (#8391) répond à Eloim

      Dan be— Bonjour __Qui se ressemble ,s’assemble ! La nouvelle génération a été élevé sous de mauvais exemples ; Est ce qu’elle est prete pour une rupture ou pour une continuation ?

    • 9 février à 11:29 | DanBe (#2256) répond à Eloim

      Oui, toute la question est là !

      Autour de moi, je vois beaucoup de cette nouvelle génération qui a vraiment envie de cette rupture.

      Mais il faut un Etat qui impulse, qui donne l’exemple, qui transforme cette envie en action, qui ne déçoive pas, comme d’habitude depuis des décennies…

    • 9 février à 13:24 | ASSISE (#10453) répond à Eloim

      Tsara ny manonofy

      Tsy ratsy ny manantena

      Ny tena mila fanovana anefa dia ny fanesorina aloha ilay teny vazaha "phagocytose" : midika ny lasa mitelina ny ho avy. Eto dia izay no tiako hilazana azy noho isika manantena ny fahatanorana, tsy ho hatelin’ny fahanterana "pôlitika".

      Raha izay no tanteraka dia ho hita tanteraka ny fanovana : TENA FANOVANA.

      Ny "investissement" dia mila "retour", ireo rehetra nanao izany ve tsy misy ambadika ?

  • 9 février à 11:21 | rayyol (#110)

    En reponse a hier Pas aussi simple que cela vous avez une histoire j en ai une autre
    Il y a certain point sombres qui méritent eclarcissement
    Je me rendait avec mes beux freres chauffeurs et epouse au dit Meeting
    Quand nous avons été bloquer par l armee et la gendarmerie Juste avant de monter la cote en direction du palais qui empêchait qui que ce soit de passer Ils était tous armes
    J ai prit des photos a l improviste Nous avons stationner l auto près de la promenade en face de l hôpital Juste face a l arriere du palais qui était de l autre cote du lac
    A un moment donne les gendarmes et soldats sont tous embarques dans les camions et ont quitter pour le centre ville avec armes a la main Quelque temps apres la fusillade a débuter Et quelques minutes après les ambulances camionnette auto ont dévaler la cote avec leur chargement de blesses puis ceux qui n était pas trop gravement blesses qui se dirigeait vers l hôpital a pied ils étaient tous ensanglantes
    Nous nous sommes alors rapproches du lac et ait commencer a prendre des photos du palais C est alors que nous avons eu connaissance de mouvement sur le Toit Puis plusieurs ce qui semblait etre des soldats sont arrivesils semblait venir de l avant du palais par le toit et se sont fait ouvrir une fenêtre sur la 2ieme lucarne a partir de la droite a l arriere et l un
    d entre eux s est installe a la fenetre a linterieur de la piece et puis s est assis sur le rebord en pointant son arme que l on devinait etre muni d un telescope tel que les snipper ont j ai plusieurs photo prise avec mon Zoom Soudainement je suis devenu inquiet et j ai dit aux gens avec moi Éloignons nous car nous sommes une belle cible Comme nous nous éloignions Un seul coup de feu a retenti et une jeune fille près de nous s est écroulée frappe d une balle en plein front qui venait du snipper .
    Pour ce qui est des autres coup de feu venant par l arriere de la foule lors de la fusillade La tv la radio parlait sans cesse de mercenaire Africain engage par Ravalo Et il est tout a fait plausible que pour melanger les cartes ils se fussent introduit dans la foule en civil pour tirer par l arriere et parmi la fouleSud Africain de couleur ils passait inapercu Peu de temps apres les camions qui nous avait bloquer sont repasser a toute vitesse soldat et gendarme était tous assis sur les banquettes et sans aucune armes
    Ce que vous ne savez pas c est que dans les1 a 2semaines precedent ces evenements 11 4x4 sont arrives a Moronvave et ont été caches dans la foret Et qu a Ankilly Bay a tout les soirs un traffic de Zodiak Bateau pneumatique se faisait entre le large et la terre ferme des la nuit tombée Tout cela correspond a l arrivee d armes de materiel grenade lacrymogene etc Mon epouse y possede un terrain et un membre de sa famille qui demeure juste en face de la plage nous renseignait sur ces faits
    Apres la fusillade de nombreux morts qui jonchait le sol ont disparu et les mercenaires occupait toujours le palais leur armes etaient de calibre totalement different beaucoup plus puissants que les armes Malgaches Les balles pouvaient transperces plusieurs corps a la fois Peu apres la police a apprit par des gens apeures qui les ont appeler que la troupe de mercenaire se cachait de nuit dans un entrepot pres de l aeroport Et ceux ci a ce qu il semble ont reprit le chemin de Morondave comme ils sont venus en 4x4 pour etre repatrie chez eux apparemment par bateau Ne chercher pas pourquoi Ravalo s est refugie en Afrique du Sud C est de la que le tout a débuter et qu il a recruter ses mercenaires La culpabilite de Andry je dirait plutôt ignorance dangereuse C est d avoir encourage Monja a accompagne les gens pour la prise du palais Car ils n ignorait pas le danger encouru Jamais il n a encourage directement les gens a le faire Mais Monja le lache l a fait et s est sauve aussitôt Tous savait que Ravalo avait engager une bande de mercenaire Africain La Tv et la radio ne parlait que de cela Qui est coupable celui qui a fait tirer Ou celui qui a permit que cela arrive

    • 9 février à 20:25 | lysnorine (#9752) répond à rayyol

      « En reponse a HIER »

      Mahavariana ihany ireto karazana SIVANA ataon’ny MT ireto amin’ny tsy ampisehoana intsony eto amin’ny « page d’accueil » - androany aloha- matoan-dahatsoratra sasany sy ny fifanakalozan-kevitra ao anatiny izany , kanefa vao omalin’ny omaly izy ireo :

      1) Tuerie du 7 février-10 ans déjà et la suite de l’affaire ?
      vendredi 8 février 2019
      https://www.madagascar-tribune.com/10-ans-deja-et-la-suite-de-l-affaire-24576-24576-24576-24576-24576.html#comment395267

      Ny amin’ny « « En reponse a HIER », araka ny nosoratanay , azo « hanamasahana ireny tantara rehetra [tamin’ny 2009] ireny ity valan-dresaka nataon’ny lietnà kôlônely Charles Andrianasoavina ity :
      ’’AZ SERASERA iarahana amin’i Kolonely CHARLES ANDRIANASOAVINA’’
      https://www.youtube.com/watch?v=hDOs_z9mmI0

      Ambonin’izany koa, araka ny nantitranterin’ilay video : https://www.youtube.com/watch?v=XFo6zHB-ZYg
      « 7 février 2009 - TETIKA EFA VOAOMANA ! » koa,
      7:51 TSY NISY NANOKATRA FANADIHADIANA MIHITSY MAHAKASIKA IZAY NAMBARAN’NY LIETNÀ KÔLÔNELY CHARLES NA MARINA IZANY NA TSIA.
      Hatramin’izao aloha. MIFANDRAIKA kely amin’izany ny « commentaire »-fanontaniana- [efa nasehonay teto ihany] nataona-mpamaky iray tao amin’ny « Midi-Madagasikara »
      [« 7 février, dix ans après », 7 février 2019, http://www.midi-madagasikara.mg/vision/2019/02/07/7-fevrier-dix-ans-apres/]
      « Brandon 7 février 2019 at 8 h 20 min ·
      « N’y a-t-il vraiment pas AU MOINS UN bon journaliste d’investigation dans ce pays ?
      « A l’étranger, un bon bouquin serait déjà sorti depuis belle lurette donnant les faits réels sur cet évènement : les BALLES TIRÉES DANS LE DOS , les IMPACTS DE BALLES SUR LE MUR en face du ’’Le Buffet’’ , les angles de pénétration des balles dans les corps, le RÔLE DES VAZAHA ARMÉS ET PRÉSENTS PARMI LA FOULE SE DIRIGEANT VERS LE PALAIS rôle , … etc. »

      2) Mines et ressources stratégiques-De nombreux défis-samedi 9 février 2019 Fanambinantsoa
      https://www.madagascar-tribune.com/De-nombreux-defis.html?id_article=24578&id_objet=24578#formulaire_forum
      TSY FAKOFAKON-JAVATRA mihitsy angamba no resahin’ilay mpanoratra ny lahatsoratra : ny toe-draharaha momba ny politika mikasika ny VOLAMENA sy ny harena ankibon’ny tany

    • 9 février à 20:40 | lysnorine (#9752) répond à rayyol

      Toa vao naverina indray izy ireo izao !

  • 9 février à 12:05 | lalvaovao (#9369)

    Tateraka tokoa ny velirano nataony FOZA 13 : dia tonga ny rano erany Madagascar, lasa Tananarivo beach fa tsy Miami beach.

    Hanorina trano marobe, kay mandrava indray no atao.

    Efa hita fa mpangalatra mbola nifidy ihany ra Malagasy, t@ 2009 hanao tramaway aiza izany.

    Ka mba nisy 2 vita tamin’ny ireo velirano 13 : tana beach, sy fandrodanana trano

    Nareo no tsy mihena tsara hoy izy fa t@ nanao propagande fa loza 13 kay no ho etiny.

    Mpandrava fa tsy mpanorina

    • 9 février à 12:17 | ratiarison (#10248) répond à lalvaovao

      Marina ny anao ry : Ry LALAOVAO***NO COMMENT ! ANTANANARIVO lasa VENISE***E ! BESARETY ho canal du MIDI ets.........! aiza ny JET SKI i DJ najanona any FRANTSA sa hadino ao @ni Sciznces PO*** samy tsara

    • 9 février à 12:31 | Isandra (#7070) répond à lalvaovao

      Raha izao orana izao no mitohy, dia mety amin’ity taona ity ihany dia tratra ny fahavitantena ara-tsakafo tanjona ny IEM, satria ny nampijaly ny tantsaha tamin’ny herintaona ka nahakely ny vokatra, nahatonga antsika nanafatra vary betsaka sy nampiakatra ny vadiny, dia nohon’ny hain-tany.

      Raha ny tondra-drano ao Antananarivo ao indray, dia vokayrin’ny tsy fahaizamiana ny mponina sy ny tsy fandraisana andraikitrin’ny Mpiadidy ny tanana.

  • 9 février à 12:12 | ratiarison (#10248)

    Salama e ! en particulier ny nama- MATOR****** !! Dia miandry IZAHAY dans 6 MOIS : izanyhoe : ny 9 JONA 2019 **EXACTEMENT ? fa dia ho hitantsika ny VELIRANO-NAREO ry Rtoa-Be ISANDRA !! izaho akory tsy milaza hoe : l’espoir faif vivre LES*********** ! fa dia ho hitantsika eo O ??? Samy tsara !

  • 9 février à 14:04 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Et six dans si moi président : c ’est toujours pareil : il démissionne ?

    • 9 février à 14:08 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Vous voulez un régime dictatorial ? vous l’ aurez !
      Au nom de la sacro sainte sécurité, des flics , militaires et assimilés : partout !
      Avec la participation et engagement de "tous ensembles" pour aider nos valeureux guerriers, délations polymorphes bien venues, voir rétribuées ...

  • 9 février à 16:13 | ratiarison (#10248)

    Sanatria tsy AMINEDADA- NA MUGABE na ny efa lasan-korzana : MUBUTO **** AZA MBA HITAKO ??? mety ho marina ny anao ra-JIPO an ??? miandry izay ho GOVERNERA***après on verra ra-JIPO**aoka tsy hahita VOLANA alohan’ny BIBY sahalan’ i Rtoa Be ISANDRA n ’ IKALAMAVONY*****samy tsara et BWE jiaby

  • 9 février à 17:12 | betoko (#413)

    SAKALAVA
    Cela ne fait même pas un mois qu’Andry Rajoelina est élu président de la république et déjà vous le condamnez .Attendez au moins dans un ou deux ans avant de le dénigrer .A moins que c’est votre nature de lui dire du mal à tout prix
    A propos qui aimeriez vous comme président de la république à défaut d’Andry Rajoelina ?

  • 9 février à 17:23 | betoko (#413)

    Face book
    Un couple vient d’être mis en prison pour avoir insulté Andry Rajoelina sur Face Book
    J’aimerais connaître le type d’insulte que ce couple avait utilisé pour être envoyé en prison
    Avis aux armateurs

    • 10 février à 09:50 | lanja (#4980) répond à betoko

      La loi doit être respectée...elle sera aussi appliquée a ceux qui n’arrêtent pas les insultes, les accusations et les diffamations nauséabondes et sans limites contre Ravalomanana, ce n’est qu’ une question de temps

    • 10 février à 10:59 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Aona hozy dede ratsiraka t@ fotoanandrony ???!!! "Raha nisy olona nompaina angamba teto Madagasikara de izaho no voalohany na t@ habetsahany na ny haratsiny"

      De hoy koa zaho hoe tsy ampahafirin’ny teny itenenan-dratsy an’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA izay nataon’reo mpanompo tsy vanona t@ haino aman-jery t@ fotoan’androny ny nahazo ty olona lelafinao ty.

      Raha io fampigadrana olona io no ahatanteraka ireo llllooozzzzaaa 13 dia tohizo !!!!

      Hi ! Hi ! Hi ! Io fanagadragana io no nampahateza ny fanjakana rehetra nifandimby teto.

      Ary f’angah moa tsy fitiavana ndray no lehibe indrindra sa tonga @lay vazivazy tena izy tenenin’dry Fidele hoe ny fankahalana no lehibe indrindra.

      F’angah koa tsy hoe ny fitiavana dia miharitra ny zavatra rehetra ???!!! Mino aho fa tsy le olona vao lany teo no nanao io fanagadragadrana io fa ireo menakely mpinono ao akaikiny ao.

      Ho an’i kelitoko fozaorana manokana de zao no ataoko : ny ompa tsy mahafaty fa ireo manao loha_poza no poak’aty.

      Aza atao litania marain-tsy hariva fotsiny io fitiavana fitiavana io fa hiaino sy tanteraho araka ny tokony ho izy

      samia velonaina.

  • 9 février à 20:05 | kartell (#8302)

    Vouloir éradiquer l’insécurité en l’espace de six mois est démagogique et présomptueux dans une société où son incrustation crescendo ne date pas d’hier !...
    Donner à une société en difficulté des illusions qui ne seront pas tenables telles qu’elles ont été présentées pendant une campagne présidentielle où « il y a qu’à, faut qu’on » fourniront la première source d’une impopularité naissante....
    On table sur le double de durée pour éradiquer un phénomène enkysté qui compte- tenu qu’on pourrait situer son émergence vers 2002, on peut avancer qu’une décennie sera nécessaire à cette éradication beaucoup plus complexe à œuvrer que le pouvoir le laisser croire..
    A tenter de persuader les gens qu’il suffirait simplement que le pouvoir le décide pour que les choses s’améliorent voir changent radicalement il y a qu’un pas que seul ce président ose franchir sauf qu’en cas d’échec flagrant, il ne lui sera pas pardonné....
    A jouer ainsi, en promettant fièrement la peau de l’ours avant de l’avoir tuée, voir avant même de l’avoir vue, le pouvoir joue à l’apprenti-sorcier trop sûr de lui dans une tâche bien plus fastidieuse qu’il semble le laisser supposer....
    Un demi-siècle d’insuffisances ne seront pas rayées du quotidien par la seule magie d’une déclaration d’intentions d’un président volontaire qui voudrait tourner trop rapidement une page pesante et handicapante d’une société subissante qui voudrait pourtant bénéficier de ce tour de force engagé.....
    A trop se différencier de ses prédécesseurs avec pourtant un entourage de courtisans quasi identiques, notre « innovateur » risque lui aussi de retomber dans leurs mêmes travers dont il s’était servi à bon escient pour dénoncer les dérives passées de ses adversaires.....
    Cette annonce fait penser dans sa forme à celle tonitruante de cet ancien ministre de l’intérieur Chiraquien qui avait osé fanfaronner dans un délire républicain dont il était coutumier que l’état allait terroriser les terroristes, on connaît la suite que fut donnée à cette saillie de cornecul .....

    • 10 février à 12:53 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Vous avez raison, éradiquer complètement les insécurités, c’est impossible, même certains pays développés, ils ont du mal. Comme j’ai dit à Danbe, les mots utilisés par ce journaliste qui devient l’ambition de ce gouvernement.

      En fait, la situation d’insécurité(phénomène de banditisme) qui prévaut, actuellement, que le gouvernement compte stopper en six mois.

    • 10 février à 13:33 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Isandra

      Votre pragmatisme vous honore d’autant que dans ce domaine, le pouvoir a poussé très loin le bouchon voir hors des limites du faisable..
      Tout le monde sait que l’insécurité est le concentré d’un panel d’insuffisances chroniques telles que celles émergeant de la corruption, de la circulation incontrôlée des armes, de l’alimentaire, du médical, du comportement de l’élite dans sa consanguinité....
      Bref, en osant une pareille annonce, le pouvoir se donne le bâton pour se faire battre parce que l’échec à venir deviendra celui du nouveau pouvoir qui perdra toute sa crédibilité pourtant déjà aujourd’hui mise en doute...
      L’insécurité est un sujet grave qui demanderait davantage de retenues de la part d’un pouvoir qui n’avait guère donné le bon exemple pendant la transition et faire croire que l’éradiquer, c’est de la roupie de sansonnet, c’est d’évidence le minimiser au lieu d’en faire une cause nationale....

    • 10 février à 14:01 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Mai sait on à Madagascar ce que c’est qu’une Loi ?Ici ,la loi est un paravent . Elle est malléable . Elle n’a aucune rigueur .Elle est obéissante aux puissances d’argent

    • 10 février à 14:32 | Maestro (#7313) répond à kartell

      Éradiquer l’insécurité est une chose impossible ! Même en Russie ou en Israël qui ont adopté des méthodes plus ou moins borderline pour punir les truands il y a toujours des "Dahalo " qui font régner la Terreur.
      A Madagascar il faut d’abord se poser une question cruciale : Pourquoi il y a autant de Kalachnikov entre les mains de ces Gens ? Pour ne citer que ces armes car il y en a des Milliers d’autres. Ils sont mieux armés que le militaire en claquettes du coin avec son vieux pétoire à un coup qui tire à 2 mètres.

    • 10 février à 15:42 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell, Vatomena, Maestro,

      On est dans l’urgence, le peuple souffre à cause de ce phénomène, il faut que ça s’arrête le plus vite possible.Ce régime se fixe un objectif arrêter cette situation invivable d’insécurité en six mois, on ne vous a pas révélé toutes les stratégies, pour le moment, pour l’atteindre. Le plus important l’objectif est là, nous devrions attendre après six mois pour savoir.

      Quant à son éradication, il faut du travail de longue haleine, en amont et en aval, parce qu’il y a plusieurs facteurs que nous devrions prendre en compte, aussi bien économique que sociologique, etc.

      N’oubliez pas non plus, l’IEM prévoit pas mal des entreprises à mettre en œuvre, pour lutter contre ce fléau,...En plus de ça, la lutte contre de la corruption est un autre point majeur dans ce programme.

    • 10 février à 15:55 | Maestro (#7313) répond à kartell

      @ Isandra

      Ce régime se fixe un objectif arrêter cette situation invivable d’insécurité en six mois

      J’ai bien vu, on en reparlera dans 6 Mois ! Je vais déposer un Brevet pour le concept car si jamais ça marche je serai un Homme Riche. Trump, Macron, beaucoup de Pays Africains etc seront intéressés je pense.

    • 10 février à 19:35 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Maestro, Isandra

      L’insécurité a des ramifications dans toute la société où commanditaires et exécutants se côtoient dans une relation d’intérêts qui n’est pas prête à se tarir....
      Il « faudrait » agir sur plusieurs facteurs en même temps sinon nous allons aboutir aux vases communicants qui font qu’en tentant d’en vider un, les autres compensent en se remplissant à vue d’oeil....
      Tant que l’exemple ne sera pas donné d’en haut, les discussions pourront se poursuivre jusqu’au bout de la nuit sans trouver de solutions...
      Ce que l’on peut reprocher au pouvoir, c’est d’avoir sous-estimé sur sa lancée de la campagne le phénomène en laissant croire que dans six mois, les rues de la capitale deviendront aussi sûres que celles de Monaco...
      C’est une première erreur que la société aura du mal à pardonner à un pouvoir, pris la main dans le sac de ses promesses hors-sol.....

  • 9 février à 23:28 | FINENGO (#7901)

    Plus de Blabla pour la sécurité, que d’une réelle ambition.
    Rien ne tient la route.
    Des promesses à faire dormir debout.
    La Première chose que l’Etat devrait faire, pour la sécurité, n’a jamais été citée.
    C’est tout de même incroyable.
    Comme si que ce Gouvernement n’était pas au courant.
    Cette première chose à entreprendre c’est d’assainir l’Armé, la Gendarmerie et les divers services de la Police Nationale, car les plus Gros et Grands Malfaiteurs et les assassins, sont dans ces trois corporations. Entre les ventes d’armes de fonction et même d’un casernement militaire par tous grades confondus, du Général au Caporal.
    Mais tout ça, il ne faut pas le dire, car le but est ailleurs.
    L’Etat et tous les services de l’Etat confondus y trouvent leur compte dans tout ce grand foutoir.
    Je me répète : Les Années et les Gouvernants changent. Mais la manière de faire reste invariablement la même.
    Rien d’autre que de la poudre aux yeux pour endormir le Malheureux Peuple.

  • 10 février à 10:42 | betoko (#413)

    LANJA
    En effet la loi doit être respectée ,c’est ce que nous verrons d’ici peu concernant
    certains abus de pouvoir de Ravalomanana justement
    Lors du leur deuxième face à face sur TMV,Andry Rajoelina avait cité l’affaire des 3 frères ainsi qu’un document émanant du service des domaines d’Ambatondrazaka selon le quel Marc Ravalomanana aurait spolié des ha de terre .
    Pourquoi en 2008 ,le FMI et La Banque Mondiale nous avaient coupé leur aide ,voilà quelques exemples dont Ra8 nous doit des exolications ,n’en parlons pas de l’affaire des Azalambo dont les victimes ont l’intention de porter plainte contre lui à moins que cette affaire est déjà en cour d’instruction

    • 10 février à 11:11 | Behantra (#9165) répond à betoko

      Koa maninona moa i bôka noho tsy nasaky e ?

      Izy anie zao ry betoko no prézidà e !

      Asa moa raha mba fantatry betoko zany atao hoe : à charge et à décharge

      Omeko toro hevitra i betoko

      Mandiana eny anosy dia mamétra fitoriana : amin’izay itsika sy betoko noho mifanatry tava eo anatrehany tribonaly

    • 10 février à 13:25 | lanja (#4980) répond à betoko

      , vous pouvez toujours continuer de fantasmer pour des condamnations pour Ravalo .... savez vous, une peine de travaux forcés a perpétuité a été déjà prononcée ? vous ne saurez jamais pourquoi cette peine ne sera pas appliquée.....vous êtes toujours sur la place de 13 mai, vous faites toujours confusion entre propagande et vérité

    • 10 février à 15:35 | Jacques (#434) répond à betoko

      " Enfin ,il était temps petit navirrrrrreeeeeuuuu "
      Pour les comptines, revoir vos fondamentaux, betoko. "Il était un petit navire" et non "Il était temps petit navire". Parenthèse fermée.

      Tenace, l’aversion du paparazzi betoko envers Ra8. Il veut absolument que ce dernier soit puni alors que lui-même n’a jamais été inquiété dans son démêlé avec la douane à Ivato, pas même une petite garde à vue.

      Parfois il faut savoir faire profil bas, betoko, ça ne mange pas de pain. Au lieu de cancaner sur la prétendue impunité de Ra8, souciez-vous plutôt du programme fou du bac-3. Sinon il ne vous reste plus qu’à prendre votre bâton de pèlerin pour déposer plainte contre Ra8, je ne doute pas un seul instant des preuves en votre possession.

      Bon dimanche, betoko.

    • 10 février à 15:50 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      Mandiana eny anosy dia mamétra fitoriana : amin’izay itsika sy betoko noho mifanatry tava eo anatrehany tribonaly

      Ah oui ! Je veux être là aussi, j’ai au moins deux preuves FORMELLES. Balle qui a atterri sur une fenêtre du palais et un petit poteau troué par une balle en direction du palais. Chiche Betoko ?

  • 10 février à 11:03 | Behantra (#9165)

    Oadray lègôna a !

    Tamin’i rajao teo mantsy dia hoe : telo volana dia tsy misy intsony zany ’déléstazy zany’

    Ny an’i bôkatsaka indray zany dia enimbolana !!!

    Asehoy aloha ny adin’ialahy ho itanay amin’izao tondradrano eto Antan’arivo zao ry bôka !

    Isaorana manokana i Lys momba an’ilay lahatsoratra navaokany teto momban’i 2009 iny

    Asa i betoko raha mba namaky tsara any iny atrany amin’i farany ?

  • 10 février à 20:27 | Jipo (#4988)

    Bonsoir .
    Alors : devoir de résultat , sanctions ou bla-bla ?

  • 10 février à 22:14 | Lefona Again (#10319)

    Heureusement que la priorité de l’Etat n’est pas de mettre fin au forum de MT où une grosse partie des forumistes se comporte comme des dahalo dans la parole ! Juste là pour pratiquer le dénigrement systématique, et si possible rester en opposition de quoi que ce soit, sans être capable d’être un "opposant" officiel, par peur, fainéantise et pour le LUXE SUPRÊME de critiquer ! En bref, la vraie vérole qui annihile tout esprit d’initiative !

    QUand on est frappé de scepticisme et de défaitisme graves et avérés, on laisse les autres qui ont toujours une foi certaine, apporter leur briques pour refonder, surtout quand ce n’est pas facile !
    Pourquoi vouloir les titiller automatiquement ? En voilà une question dont les réponses ou non-réponses démontreront le "mal" ambiant au fond de chacun de vous et que vous voulez transmettre aux autres ! C’est terrible ! Surtout de la part de soi-disant "démocrates". Pitoyable et immature !

    Les Malgaches qui sont sceptiques de ce forum, je sais qui ils sont et ce qu’ils sont : les zanak’osy déçus et horripilés non pas parce que le PRM ANR soit élu, mais parce que leur dada-kely a été..battu !! Ca fait mal hein ! Mais ca ne aussi fait mal que quand on est idolâtre ! Et cela ravi certains français de ce forum ! Ceux qui sont aussi sceptiques de ce forum, prétendus amoureux de Madagascar,

    BREAKING NEWS ; ce ne sont pas du tout la crème des vazaha !
    Ils s’expriment automatiquement et ouvertement ici, en disant : "Vos petites gesticulations, c’est mort d’avance ! N’oubliez JAMAIS que vous n’êtes que de gasy kely avec votre mentalité propre à votre race !".
    En gros on n’a déjà pas les compétences pour améliorer quoi que ce soit, mais en plus...on n’a même pas le droit de le désirer ! Mais attention, siyouplait, il ne faut pas dire que ce sont des racistes hien ! C’est leur façon de nous aimer, c’est tout ! HAHA !

    Ahh, chers frères /Soeurs français...vous n’êtes plus des lumières ! Quel déclin de votre côté !

    A ce qu’il paraît, actuellement, en mettant le gilet, vous avez attrapé la Jaunisse ! bodieu, que le monde est méchant ! Ouf heureusement vous pouvez vous défouler sur MT !!

  • 10 février à 23:32 | Jipo (#4988)

    Votre vazaha bashing est tellement + xénophile et moins hypocrite, avec le culte victimaire en prime ...
    Mais surtout pas de stigmatisation, moins encore d’ amalgame n ’est-ce pas ?

  • 11 février à 09:06 | lysnorine (#9752)

    @ Isandra 9 février 2019 à 12:04 répond à Isandra ^ - « Émergence en Afrique »
    « Quant à moi, ma conviction se base sur des choses bien fondées. J’ai participé à un forum de l’IEM et suivi les explications des experts pendant les campagnes électorales et pour mieux m’en imprégner, j’ai lu son intégralité. »

    Azo tsoahana avy amin’izany ambaranao izany fa efa voadinikao an-tsakany sy an-davany ny « Émergence Madagascar » sy ny prôgraman’asany mbany ny ambaratonga holalovany hahalavorary ny fanatanterahana azy. Efa nisy resaka kely narosonao momba ny « émergence » tamin’ny Febroary tamin’ny herin-taona ka mba nohateveniko ho famaliana ny famaritan-kevitra nampidirinao.
    [Zahao : lysnorine 17 février 2018 à 21:08 & 21:15 ; @ Isandra 17 février (2018) à 11:50 ; ao amin’ny « La mauvaise gouvernance pointée du doigt par le KMF/CNOE », samedi 17 février 2018.

    Andalan-tsoratra avy amina lahatsoratra vitsivitsy FANAMPIN’ireo efa nasehoko tamin’ny herin-taona ireo no atolotro manaraka, ka asa izay hevitrao nandinika tsara ny « IEM » ny amin’ny TSY NAMOKARANA na TSY HAMOKARAN’ izany hoe « émergence AFRICAINE » izany, fa anarana lasa « lamaody » natao handrebirebena, fotsiny hanondroana ny nantsoina hatry ny ela hoe « DÉVELOPPEMENT » no fandraisan’ireo mpanoratra ireo azy !

    1) « Emergence, une autre foutaise en Afrique et au Tchad ! », 6 Septembre 2014, Publié par Mak, http://makaila.over-blog.com/2014/09/emergence-une-autre-foutaise.html :

    « Le RIDICULE NE TUE PAS EN AFRIQUE NOIRE. On dort pendant longtemps et on se réveille un beau matin avec un CONCEPT NOUVEAU proposé par des experts tapis dans l’ombre. Comme par enchantement, le concept est partagé et PROCLAMÉ par l’ENSEMBLE DES PAYS AFRICAINS. Souvenez-vous le cycle des documents stratégiques de réduction de la pauvreté (DSRP) du début des années 2000 après l’ÉCHEC CUISANT DES PROGRAMMES D’AJUSTEMENTS STRUCTURELS des années 80...
    « Au lieu que les projets permettent de réduire la pauvreté, ils ont ENRICHI contraire les RESPONSABLES DES PROJETS et les BARONS des différents régimes.

    « Au Tchad, par exemple qu’a-t-on fait des programmes PASS, PARSET, PAEB, PRODEB primaire, PROADEL, PRODPECHE, PADUR, PPLS, PADER ; PADL ; etc etc. les RÉSULTATS EN TERME DE RÉDUCTION DE LA PAUVRETÉ résultats sont MAIGRES s’ils ne sont pas NULS ou NÉGATIFS. Les seuls effets visibles de ces grands projets sont les GROSSES VOITURES LUXUEUSES (Toyota, Hard-top) dans lesquelles circulent les chefs de projets et leurs familles....

    « On n’a pas encore tiré toutes les conséquences de ces échecs et nos INGÉNIEURS EN TERMINOLGIE ont trouvé au début des années 2010 le concept PLAN NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT (PND) ou Plan Stratégique de Développement-PSD). Comme par magie, CE SONT TOUS LES PAYS AFRICAINS qui parlent de PND ou PSD....

    « Comme le ridicule ne tue pas dans notre sous-région, nos illustres politiciens économistes nous parlent MAINTENANT des PROGRAMMES POLITIQUES ÉMERGENTS. Le Niger, le Cameroun, le Sénégal, le Tchad même la RCA inexistante vise l’émergence à horizon 2025-2030. Le dictionnaire Larousse définit ‘émerger’ comme le fait de quitter un état et dans notre cas l’état d’extrême pauvreté...

    « Lorsqu’un pays est INCAPABLE DE FOURNIR DE L’EAU POTABLE, DE L’ÉNERGIE à la moitié de sa population, comment peut-il devenir émergent ? Comment peut-on devenir émergent si plus des 80 % de la population NE MANGE PAS À SA FAIM ? S’il vous plait, l’émergence n’est pas un mot mais un comportement. Les pays émergents d’Asie et d’Amérique du SUD ont-ils fait tant de PUBLICITÉS et de MÉDIATISATIONS autour de leur processus d’émergence ? Ils ont TRAVAILLÉ dans la DISCRÉTION et les résultats sont là aujourd’hui. Ils talonnent les plus grandes puissances mondiales.... ».
    (Hotohizana)

    • 11 février à 09:24 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra... « Émergence en Afrique »
      (Tohiny)

      2) « Le concept d’émergence en Afrique francophone -Entre UTOPIE et ESCROQUERIE POLITIQUE », Alain Florent, Cologne,Germany samedi 06 août 2016,
      http://camer.be/53721/11:1/le-concept-d39emergence-en-afrique-francophone-entre-utopie-et-escroquerie-politique-africa.html

      « Dans les pays d’afrique francophone au sud du sahara, le CONCEPT À LA MODE est celui qui traite de l’ÉMERGENCE. On est parti debut des années 90 du concept d’AJUSTEMENT STRUCTUREL à celui de " l’ÉMERGENCE en ..." dans les années 2010. Ceci vient comme pour indiquer l’heureux aboutissement d’une VISION économique MAL CONÇUE et ANTI-SOUVERAINISTE des institutions internationales (World Bank,IMF) pour les jeunes économies africaines.

      « En réalité, les ajustements structurels que je considère comme une escroquerie à la gouvernance économique et politique mondiale ont été des ÉCHECS ÉCONOMIQUES EXTRAORDINAIRES dont nombreuses conséquences sont à relever par exemple : l’échec démocratique dans les pays restructurés, la CORRUPTION, les DÉTOURNEMENTS DE FONDS, les crises sociales et la resurgence de l’idée méssianique qui préconise que tout pouvoir politique,toute reussite économique, et tout bien-être social vienne de dieu.

      « Devons-nous rappeler que c’est depuis 1948 que la CHINE a débuté avec sa grande marche vers l’émergence, et que ce n’est quand 2000 qu’elle l’atteindra éffectivement ? ...

      « Le malheur de l’afrique est son DÉFICIT en GRANDS HOMMES et en grands visionnaires.... »

      3) « L’émergence en question selon le président des économistes africains (le professeur Mamadou Moustapha Kassé) :

      « L’émergence, la fille aux mauvaises fréquentations » par Ndeye Magatte Kebe -20 août, 2018, https://www.financialafrik.com/2018/08/20/lemergence-la-fille-aux-mauvaises-frequentations/

      « [...] Qu’est-ce que l’émergence ?....Malgré l’ampleur des controverses, il n’existe PAS DE DÉFINITION UNIVERSELLE du concept d’économie émergente dans la littérature économique. Les critères et variables déclinés par les institutions internationales sont extrêmement contingents, car l’ÉMERGENCE NE SAURAIT SE RÉDUIRE AU SEUL TAUX DE CROISSANCE DU PIB (ou des EXPORTATIONS) FUT-IL ÉLEVÉ SUR UNE PÉRIODE LONGUE (plus d’une DÉCENNIE).

      « Donnons un exemple : la Banque mondiale et le FMI ont recommandé, en 2010, de modifier le calcul du PIB par SIMPLE CHANGEMENT DE LA BASE (2006 au lieu de 1993), le Nigéria est devenu la première puissance africaine et le Ghana la troisième de la CEDEAO....

      « Le concept est présenté comme à la fois un nouveau dogme qui tend à établir que SEULE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE VIENDRA À BOUT DE LA PAUVRETÉ , de la précarité et du chômage et se donne même quelque allure scientifique : 1 pour cent de croissance génère 0.15 à 0.25 pour cent de réduction du taux de pauvreté.

      « Pour ma part et positivement, en situant la problématique dans les trajectoires de l’émergence qui est aujourd’hui érigée comme référent pour le développement, elle peut être comprise comme l’ÉLABORATION D’UNE VISION STRATÉGIQUE GLOBALE et l’adoption de POLITIQUES PUBLIQUES PERTINENTES ET qui rendent la CROISSANCE soutenable et DURABLE.

      « L’EXPÉRIENCE montre que pour y arriver, il faut un ÉTAT FORT, actif et CAPABLE d’impulser et d’organiser la société, de CRÉER DES EXTERNALITÉS POSITIVES AU NIVEAU DES INFRASTRUCTURES DE BASE (routes, énergie, école, assainissement), de GUIDER et COORDONNER les POLITIQUES SECTORIELLES (industrielles, agricoles et des SERVICES TECHNOLOGIQUES et FINANCIERS pour accroitre l’offre de production), d’encadrer toutes les institutions du développement, de promouvoir, appuyer et associer le secteur privé et, enfin, de METTRE EN ŒUVRE une POLITIQUE SOCIALE .
      « Cette compréhension de l’émergence soulève DEUX interrogations MAJEURES :

      • La première est d’économie NORMATIVE (théories) : QUELLE est l’ÉCONOMIE POLTIQUE DE L’ÉMERGENCE et QUELS sont ses LIENS avec l’ÉCONOMIE DU DÉVELOPPEMENT ?

      • La seconde est d’économie POSITIVE (POLITIQUES et LEURS INSTRUMENTS ) :...

      « Toutefois, les proclamations sur l’émergence actuellement en cours OMETTENT de rappeler que les pays émergents ne sont pas arrivés là où ils sont par hasard...

      « Ils ont réussi à SORTIR DU SOUS-DÉVELOPPEMENT en l’intervalle d’une GÉNÉRATION en appliquant d’EXCELLENTES VISIONS STRATÉGIQUES qui reposent solidement sur les vertus PRUSSIENNES de travail, de rigueur, de discipline, d’ÉPARGNE et sur le secteur privé fortement soutenu.

      « Si les VARIABLES quantitatives et même qualitatives de leur SUCCÈS sont bien CONNUES, ce qui l’est MOINS, c’est la COMPRÉHENSION DE LEURS ENCHAÎNEMENTS, de leur mise en œuvre, dans les POLITIQUE ÉCONOMIQUES APPROPRIÉES. Le modèle de développement ASIATIQUE et ses performances se fondent sur QUATRE PRÉALABLES : philosophiques et culturels, économiques, institutionnels et sociaux. En partant de ces préalables, les décideurs politiques ont fait des CHOIX APPROPRIÉS et pris de BONNES DÉCISIONS.
      (Hofaranana)

    • 11 février à 17:53 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra... « Émergence en Afrique »
      (Tohiny )- [Tapaka ny connexion anikeheo]

      [« L’émergence en question selon le président des économistes africains (le professeur Mamadou Moustapha Kassé) ]
      https://www.financialafrik.com/2018/08/20/lemergence-la-fille-aux-mauvaises-frequentations/
      .« Comment les différentes Écoles de la Science économique appréhendent-elles le rôle de l’État dans le processus de développement ? »

      « En remontant loin, depuis J.S. MILL (1848), A. MARSHALL, K.MARX, J. SCHUMPETER jusqu’aux auteurs contemporains (RODRIK, P. HUGON, S.AMIN, R.BOYER, C. JAFFRELOT, J. SGARD) qui démontraient que les moyens de réaliser l’accumulation se résument à TROIS actions décisives : un ÉTAT DE QUALITÉ , une ADMINISTRATION COMPÉTENTE et le RECOURS aux PROGRÈS TECHNIQUES ....

      « La première action est de disposer d’un bon Gouvernement avec une solide administration, au cœur du dispositif institutionnel de l’État qui définit la VISION et la STRATÉGIE et qui met en place des INSTRUMENTS FIABLES de leur mise en œuvre par des POLITIQUES ÉCONOMIQUE et sociales PERTINENTES...

      « Une délégation africaine venue interroger le Premier Ministre Lee Kuan YEW sur les raisons du ’’miracle économique’’ SINGAPOURIEN, celui-ci a répondu : ’’une ADMINISTRATION HONNÊTE au service de la Nation’’ et il a ajouté que ’’ce n’est pas de la démocratie dont les pays africains ont le plus besoin, mais d’une Administration honnête’’ ».

      « La stratégie d’édification d’une société émergente repose sur 6 piliers :...

      « .Le second pilier concerne l’ARCHITECTURE des POLITIQUES ÉCONOMIQUES qui comprend la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de développement fondée sur des options macroéconomiques et macro financières claires. La complexité de notre économie commande QUE LA PRATIQUE DE LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE SOIT ÉCLAIRÉE PAR DES RÉFLEXIONS THÉORIQUES ET APPLIQUÉES, par une capacité d’expertise fondée sur une indépendance analytique. Cela appelle des POLITIQUES SECTORIELLES (agriculture, industrie, services et secteur quaternaire) ; des politiques transversales concernant les infrastructures, la problématique énergétique ; des INSTRUMENTS DE LA POLIQUE ÉCONOMIQUE à savoir : la POLITIQUE BUDGÉTAIRE, POLITIQUE MONÉTAIRE, et les RÉFORMES STTUCTURELLES QUI LES ACCOMPAGNENT. Le troisième pilier concerne le FINANCEMENT du PSE : Ne pouvant exclusivement et toujours compter que sur le seul argent de l’extérieur, il se pose, au moins, quatre problématiques :

      1) Comment MOBILISER toutes les RESSOURCES NATIONALES disponibles ;
      2) Comment RÉFORMER TOUTE LA SYSTÉMIE BANCAIRE ET FINANCIÈRE .
      (hofaranana)

    • 11 février à 18:06 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra... « Émergence en Afrique »
      (Tohiy sady farany)

      Ho famaranana dia manao ariary zato am-pandriana ihany ny Filoham-panjakana Afrikanina mihevitra fa ity kabary asesika aminy momba ny « émergence » ity no hampiitatra ny tokan-tranom-pireneny (« économie nationale ») sy hampivelatra azy sy ny mponina ao anatiny ka hampihemotra ny fahantrany RAHA TSY OVÀNY TANTERAKA izao fifandraisany amin’ny Fanjakana sy orinasa kapitalista MPANAMBOLA any ivelany izao : Ny Vola MIVOAKA amin’i Afrika MIHOATRA LAVITRA noho ny vola rehetra MIDITRA ao aminy :

      ’’Honest Accounts 2017 : How the world profits from Africa’s wealth’’
      24 May 2017 », https://jubileedebt.org.uk/report/honest-accounts-2017-world-profits-africas-wealth

      African countries received $161.6 billion in 2015 – mainly in loans, personal remittances and aid in the form of grants. Yet $203 billion was taken from Africa, either directly – mainly through corporations repatriating profts and by illegally moving money out of the continent – or by costs imposed by the rest of the world through climate change.

      • African countries receive around $19 billion in aid in the form of grants but OVER THREE TIMES THAT MUCH ($68 billion) IS TAKEN OUT in capital flight, mainly by multinational companies deliberately misreporting the value of their imports or exports to reduce tax.

      • While Africans receive $31 billion in personal remittances from overseas, multinational companies operating on the continent repatriate a similar amount ($32 billion) in profits to their home countries each year.
      • African governments received $32.8 billion in loans in 2015 but PAID $18 billion in DEBT INTEREST and PRINCIPAL payments, with the overall LEVEL of DEBT RISING RAPIDLY.

      • An estimated $29 billion a year is being STOLEN from Africa in ILLEGAL logging, fishing and the trade in wildlife/plants....

      Foreign companies take most of the profits generated by Africa’s natural wealth
      When MULTINATIONAL companies export commodities such as minerals from African countries, their governments often benefit only marginally, receiving VERY LITTLE TAX REVENUE from those companies. In key sectors such as MINING and OIL and GAS, companies tend to pay low taxes, and/or ARE GIVEN TAX INCENTIVES THAT REDUCE THEM STILL FURTHER . Companies are anyway easily able to avoid paying the taxes that are due, because of their use of tax planning through tax havens. Many African tax policies are the result of LONG STANDING POLICIES OF WESTERN GOVERNMENTS insisting on Africa lowering taxes to attract investment. Money is leaving Africa partly because AFRICA’S WEALTH OF NATURAL RESOURCES IS SIMPLY OWNED AND EXPLOITED BY FOREIGN, PRIVATE CORPORATIONS. In ONLY A MINORITY of foreign investments do African governments have a SHAREHOLDING ; even if they do this tends to be SMALL, usually around 5-20%...

      The KEY TASK is to DISMANTLE THE SYSTEM EXTRACTING WEALTH from Africa. ..
      4. Stop multinational companies with SUBSIDIARIES IN TAX HAVENS [tahaka ny Nosy MÔRISY ny amin’ny mikasika mivantana an’i Madagasikara] operating in Africa.
      6. African governments MUST STOP PUTTING THEIR FAITH IN THE EXTRACTIVE SECTORS , or where it does continue, ensure it pays a fair share of tax.

      African governments should DEPRIORITIZE EXTRACTIVES AND FOCUS ON PROMOTING OTHER FORMS OF ECONOMIC ACTIVITY that foster sustainable and inclusive growth. If and where extractive sectors do continue, they must be made to pay a fair share of tax and the costs of the negative damage they cause.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS