Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 18 septembre 2018
Antananarivo | 23h28
 

Société

Commémoration du 7 février

L’AV7, le MAPAR et le Gouvernement autorisés

mercredi 7 février | Ny Aina Rahaga

Les évènements du 7 février seront commémorés ce jour à la stèle érigée en souvenir des victimes de cette fusillade devant le palais d’Ambohitsirohitra il y a 9 ans. Préalablement, la préfecture de la ville d’Antananarivo avait déclaré que toute personne ou entité souhaitant commémorer ce jour devrait obtenir une autorisation. Le parti Miaraka amin’i Prezida Andry Rajoelina (MAPAR) et l’Association des victimes du 7 février ont été les seuls à déposer la demande auprès de la préfecture de police et ont été autorisés à procéder à cette commémoration sous quelques conditions.

En effet, aucun discours à caractère politique ne sera autorisé et la commémoration consistera uniquement en un dépôt de gerbes sans plus. Aucun attroupement ne sera toléré, a souligné le Colonel Ravoavy, commandant de la circonscription régionale de la gendarmerie nationale Analamanga. Des éléments des forces de l’ordre seront mis aux alentours afin d’assurer la sécurité, le bon déroulement de cette commémoration et éviter tout débordement. Il semblerait que les membres du gouvernement soient eux aussi autorisés à procéder à cette commémoration. Alors que depuis l’avènement du régime Rajaonarimampianina, les autorités et membres de l’Exécutif n’ont jamais marqué la date du 7 février.

Fonctionnaires

Quant aux membres de l’association des victimes du 7 février (AV7), ils ont adressé une demande pour être intégré en tant que fonctionnaires. Auparavant, ces derniers avaient tous ou presque été admis en tant qu’employés à courte durée (ECD) au sein de l’Etat malagasy. Actuellement, l’AV7 revendique donc que ses membres soient intégrés définitivement dans la fonction publique. Une demande incompréhensible et impossible pour la majorité des observateurs et des simples citoyens. Le statut de victime ne donnant pas lieu à une intégration dans la fonction publique et ne devant servir en aucun cas de monnaie d’échanges pour obtenir quelques faveurs que ce soit.

De plus, l’Etat étant actuellement dans une phase d’assainissement de la fonction publique, cette demande se trouve injustifiée. Souvent à Madagascar, le statut de victime sert de motif à toutes sortes de revendications envers l’Etat. Ce qui ne devrait pourtant pas être le cas. D’ailleurs, l’on s’interroge sur le pourquoi du fait qu’ils ont été engagés en tant qu’ECD.

26 commentaires

Vos commentaires

  • 7 février à 09:19 | poiuyt (#584)

    L’ av7 ? un outil du joël pour montrer et amplifier les dégâts des affrontements entre légaux et putschistes. Aujourd’hui, depuis que l’av7 n’a plus pour lui de raison d’être, joël, en tant qu’homme des tas, l’a enterré. On se souvient que joël avait été tout simplement congédié par la famille du journaliste mort d’une balle perdue, interdit de récupération politique.

    En demandant à être intégrés dans la fop, l’av7 pense que le coup d’état est toujours en cours. Ils sont dans la même position que les militaires : à l’affut du prochain coup provenant du joël. L’av7 devraient tant qu’à demander, solliciter à être promu corps de généraux d’armée. Ainsi c’est d’eux que seront nommés les nouveaux généraux putschistes. Ils ne savent faire que ça. Sinon pourrait-on dire ce qu’ils savent faire ? Quelqu’un ? Levez la main.

    • 7 février à 09:21 | Raleva (#10094) répond à poiuyt

      ils évoluent dans un tas de droit.

    • 7 février à 09:32 | poiuyt (#584) répond à poiuyt

      Ha oui, Raleva : l’av7 a un tas de goûts (égouts) inhibés depuis, pour cause de chômage non payé. Mahantra e ! Réintégrés parmi les lamba.

      L’av7 a un site fb où un offre de coopération est affiché en français, en mandarin, en anglais, en hindou, et ... . Une des spécialités généreusement décrites : leurs expériences d’acteurs veuves éplorées.

  • 7 février à 09:20 | arsonist (#10169)

    Comme tous les ans depuis la Transition, ce 7 février, l’hypocrisie des politiciens gasy atteindra le summum.
    Comme d’hab.
    Et des baomanga exigent d’être nommés fonctionnaires à vie.
    Comme d’hab.
    On se demande pour quels genres de compétences ces baomanga pourraient-ils être des agents de l’État ?
    Et il ne manque plus que ces mêmes baomanga exigent que leurs descendants jusqu’ à la n-ieme génération soient eux aussi nommés agents de l’État dès leur naissance et ... à vie.
    Depuis le coup d’État, la démagogie n’a plus de limites dans ce pays.
    Et les habituelles victimes et co.chons de payeurs sont et seront comme d’hab le bon peuple.
    En sera-t-il ainsi ad vitam aeternam ?

    • 7 février à 09:42 | poiuyt (#584) répond à arsonist

      Ainsi donc c’est par ce que c’est des baomanga que joël a pris le large, de peur de se montrer avec le genre. Son amour protégé d’une nuit. Dans l’espression « homme des tas » , « tas » signifie « baomanga » ? Homme des baomanga ?

      Ces gens sont réputés peu oublieux ; ce serait la raison pour laquelle joêl est parti loin des balles perdues ?

    • 7 février à 09:53 | lol b (#10210) répond à arsonist

      depuis 2009, on a pu développer le label « sans-qualité » dont le lancement a été effectué au siège de l’ONU.

    • 7 février à 10:05 | poiuyt (#584) répond à arsonist

      Pourrait-on parler de reconversion de l’av7 vers le grand banditisme anti-karane ?

      Les plus insensés, dont la plus insensée, diront que le poiuyt fait des affirmations gratuites. Le poiuyt leur conseille de voir entre humour et hypothèses, les cas échéants.

    • 7 février à 10:12 | poiuyt (#584) répond à arsonist

      C’est Ratsiraka qui avait qualifié joël de « sans qualité » à Maputo. Une remarque qui pourrait être faite aujourd’hui à Didier : pourquoi ne pas avoir dit que joël était l’homme des karanes, (pour que la population et l’histoire sachent qui est qui), avec qui joël avait des entretiens téléphoniques dans les couloirs pour prendre ses instructions à exécuter. Les éminences du putschiste.

    • 7 février à 11:08 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      La femme à laquelle vous faîtes allusion utilise très souvent l’expression « affirmation gratuite » , sans en connaître le sens exact et les circonstances dans lesquelles on peut l’utiliser.
      Cette femme croit que « affirmation gratuite » signifie idée fausse.
      Or ce n’est pas çà du tout.
      Une affirmation gratuite peut être vraie la plupart du temps. Sauf en de rares cas donc.
      Mais je ne corrige pas ceux que, par affirmation gratuite, je déclare être des personnes malfaisantes pour les Gasy.

    • 7 février à 11:18 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      « Caractère de ce qui est sans fondement, injustifié : La gratuité d’une affirmation. » Petite larousse,...

      Vous avez raison, elle peut être vraie, mais sans preuve comme ce que vous affirmez ici tous les jours pour défendre les dahalos.

  • 7 février à 09:48 | lol b (#10210)

    ilay naniraka ny bado ho eny Ambotsirohitra t@ io andro io dia ilay bandikely nanao ranomasom-boay, nitondra ny tetezamita. Alefa ny bado nanani-dapa dia ry lerony efa mihataka alohan’ny sakoroka efa nomanin-dry lerony ihany. Zara aza nisy an’i complet gris miteny hoe mandrosoa ry bado isany dia lasa ohatran’ny famonoan’omby tao.
    Zao ry bado mitady ho lasa mpiasam-panjakana indray, satria hono manana diplaoma azo ambakana.

  • 7 février à 10:52 | arsonist (#10169)

    Le texte suivant contient une grande part d’ironie.
    Il faut bien le préciser dès le départ parce que, comme le lapinou, ses toujours fidèles et ses ex fidèles (lesquels ont tourné casaque pour se mettre au service de Hery) ont du mou dans le cerveau.

    Les Gasy sont majoritairement reconnaissants :
    aux militaires (et principalement à ceux du CAPSAT) d’avoir fait le coup d’État
    à Sarkozy et son ancienne équipe d’avoir soutenu le lapinou et ses accolytes, histoire de régler son compte à Ra8 suite à ses maladresses diplomatiques à l’endroit de l’alors tout puissant locataire de l’Élysée
    au lapinou et à ses accolytes d’avoir réduit les populations de la Grande Île à l’état de misère absolue mais toujours grandissante dans laquelle elles vivent depuis 2009
    à Hery et sa cour de continuer sans état d’âme cette oeuvre de paupérisation des populations
    à ceux que l’on appelle bailleurs de fonds de favoriser (aveuglément ?) l’enrichissement individuel sans bornes des membres de la classe politique gasy, tout en augmentant exponentiellement l’endettement du peuple gasy, endettement astronomique à notre échelle
    à l’armée gasy et à la gendarmerie gasy pour les sanglantes répressions dont les victimes sont les populations de presque partout dans le pays
    aux prêcheurs qui se prétendent chrétiens ou musulmans, dont certains avaient pris une part active au coup d’État, et d’autres ont une responsabilité indiscutable dans la régression du degré de jugeote du Gasy lambda, réduisant ce dernier presque au rang d’une marchandise dans la juteuse exploitation mercantile que sont devenues les religions dans la Grande Île.

    On se demande jusqu’où cette trop aspirante spirale de la misère entraînera-t-elle les populations de cette Île Malheureuse ?
    Oui, vous ne rêvez pas.
    J’ai bien écrit Malheureuse Île.
    Et pas l’habituelle Île Heureuse.
    Mais çà, c’était avant !

    • 9 février à 10:38 | rakotoson (#8023) répond à arsonist

      AFFAIRE 7 FEVRIER 2009 : ET SI LES OPPOSANTS A MACRON , A TRUMP , A POUTINE ... PRENAIENT D ’ ASSAUT L ’ ELYSEE LA MAISON BLANCHE , LE KREMLIN ?

      ### Les Gasy sont majoritairement reconnaissants ###

      Aux militaires (et principalement à ceux du CAPSAT) d’avoir fait le coup d’État à Sarkozy et son ancienne équipe d’avoir soutenu le lapinou et ses accolytes, histoire de régler son compte à Ra8 suite à ses maladresses diplomatiques à l’endroit de l’alors tout puissant locataire de l’Élysée ### comme écrit plus haut , une seule question à 100 ariary .

      Les membres de l’ AV7 et consorts - MAPAR , TGV et autres ... - sont invités à répondre à cette question . Des manifestants - tous azimuts blancs , noirs , jaunes , SDN , chômeurs , lepenistes , migrants ... hostiles à la politique de leur gouvernement ... - peuvent - ils entrer dans l’ enceinte du Palais de l’ Elysée , du Kremlin , de la Maison Blanche au nez et à la barbe des soldats , des militaires armés jusqu’ aux dents avec des moyens de communication qui n’ ont rien à voir avec ceux dont avait disposé la garde présidentielle du Président Marc Ravalomanana ???? Il y a , là , vraiment , de quoi faire réfléchir le fameux Général Dolin et le contre - amiral d’ eau Hypolitte douce qui l’ accompagnait dans leur grande aventure .

      Les mêmes personnes citées plus haut ont visiblement occulté , d’ autre part , les tragiques événements survenus , quelques jours avant ceux du 7 février 2009, je veux dire le fameux Lundi Noir du 26 janvier 2009 de la même année , diligentées également par les partisans de Andry Rajoelina avec en tête la mère Chrstine Razanamahasoa tout de blanc vêtu la Bible à la main avec son compagnon d’ infortune le Général Organès partis à l’ assaut des différents ministères . Ce jour là , il y avait aussi des morts et des blessés , des scènes de pillage , des incendies . Parodiant Ratsiraka je dirais aujourd’ hui : les Malgaches ont la mémoire courte « Pour rappel , le PM de 24 heures qu’ était Monja Roindefo lequel avait reçu la bénédiction de Andry Rajoelina de conduire le » vahoaka " prendre le palais , au cours de cette journée fatidique , n’ a jamais assisté aux commémorations du 7 février 2009 contrairement à l’ homme au complet gris qui avait failli y laisser sa peau et perdre du même coup le salaire de la peur .POURQUOI ????

  • 7 février à 11:30 | Isandra (#7070)

    « Quant aux membres de l’association des victimes du 7 février (AV7), ils ont adressé une demande pour être intégré en tant que fonctionnaires. »

    Pourquoi pas...? Comme nous n’avons pas encore équivalent de statut de pupille de la nation ou de la victime de guerre, de révolution.

    Vous avez oublié que la plupart des réservistes sont intégrés à l’armée, par Ravalo après les chasses de nos compatriotes qu’ils traitaient de lambo.

  • 7 février à 12:36 | arsonist (#10169)

    Il est hors limites de l’esprit des illuminés fidèles de leur « charismatique » qu’ une armée ne peut pas être en guerre contre un « ennemi intérieur » des politiciens qui gouvernent la propre patrie de cette armée .
    Mais que « une armée est destinée uniquement à défendre sa patrie et son peuple contre toute agression d’origine extérieure ».

    Quant aux conséquences meurtrières à grande échelle de l’ordre que le lapinou avait donné aux militaires cireurs de ses bottes
    pour massacrer des populations dans le Sud,
    dahalo ou citoyens ordinaires de tout sexe et de tout âge,
    et que ces militaires enragés avaient sauvagement exécuté,
    seuls sont capables de les nier ceux qui sont en même temps mous du cerveau et qui sont habitués à nier l’évidence des photos que les tueurs eux-mêmes avaient prises et publiées dans un premier temps pour fanfaronner, avant que leurs chefs, devant les réactions d’indignation que ces photos avaient suscitées , s’aperçussent que la publication de ces photos étaient une grosse erreur.

    Seuls les irréductibles illuminés fidèles du « charismatique » croient à tort que ces photos prises et publiées par les exécutants de l’inhumain ordre eux-mêmes n’avaient pas fait le tour du monde.

    • 7 février à 12:56 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,...

      Les vrai ennemis de l’armée, tous ceux qui sont ennemis de son peuple,...que ce soit de l’intérieur ou de l’extérieur,...car leur rôle, c’est de contribuer à la protection des citoyens,...

      Et la fanfaronnade de Masin-Joany ne changera pas ce rôle,...Le peuple d’abord,...

    • 7 février à 13:14 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,...

      C’est pourquoi, Maman met des militaires dans des lieux sensibles, pour les protéger contre les attaques des ennemis souvent de l’intérieur,...

      Et vous feignez d’oublier que Ravalo a envoyé des militaires avec ses zana-dambo pour chasser ses concitoyens qu’il traitait de lambo,...Et jusqu’à ce jour, on ne sait pas combien de gens ont péri leur vie pendant cette opération,...Parce qu’il s’agit de Ravalo,...

  • 7 février à 13:42 | arsonist (#10169)

    Que les illuminés fidèles inconditionnels de leur « charismatique » continuent à avoir leurs convictions concernant le rôle de l’armée gasy.
    Personne ne devrait les empêcher de persister dans leurs croyances. Il faut les laisser perdurer dans leurs torts.
    Inutile aussi de leur indiquer les ennemis déclarés (oui ! oui ! déclarés) contre lesquels les dirigeants politiques français (et leurs adversaires extérieurs) disent être en guerre
    ainsi que le rôle de ces soldats français qui patrouillent dans les villes françaises.
    Le cerveau ramolli d’un(e ) illuminé(e) fidèle du « charismatique » est loin de pouvoir en faire un juste discernement.

    Au fait, au sein des populations francaises, combien de morts et combien de villages incendiés ou détruits ces soldats français ont-ils faits depuis le début du Vigipirate ?
    Autant que l’armée gasy du « charismatique » dans le Sud, en seulement moins de quatre mois ?

    Chut ! Ne disons rien au « charismatique » et à ses illuminés fidèles inconditionnels.
    Laissons-les mourir idiots.

    • 7 février à 16:18 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,...

      Ne dites rien, laissez cette intelligence suprême croire que ces soldats français patrouillent pour empêcher les attaques des avions ou de missiles venant de l’extérieurs,....

  • 7 février à 13:46 | FINENGO (#7901)

    Bonjour ;
    Les Nouvelles de ce Pays sont à tomber Par Terre.
    Qui a tué qui.
    Ils s’accusent tous de cette fusillade, mais jusqu’à ce jour aucune accusation n’est fondée, aucune condamnation n’a été prononcé.
    Il y eu des victimes, je ne les conteste pas.
    Mais Quant à la revendication des membres de l’association des victimes du 7 février, qui demandent une intégration dans la Fonction Publique, c’est une histoire à dormir debout.
    De quel article de loi, tient cette revendication, ou cette demande.???? C’est dingue. Il n’y a qu’à Madagascar que l’on puisse entendre une chose pareille. INCROYABLE.
    Qu’ils demandent, voir qu’ils exigent une indemnisation, je pourrais tout à fait comprendre.
    Je confirme ce que j’ai toujours pensé de ce Pays.
    Plus rien ne tient la route. Du Pouvoir au Peuple, ça part à la dérive.
    La prochaine élection promet des atrocités, plus de barrières, pas d’interdit, tout est permis.

  • 7 février à 16:57 | arsonist (#10169)

    Laissez les illuminés fidèles inconditionnels de leur « charismatique » croire que les seules attaques des ennemis extérieurs sont uniquement par des avions et par des missiles.

    Pathétique !

  • 7 février à 18:10 | rainikoto (#5666)

    Moi, simple contribuable, je ne suis pas d’accord pour payer avec mes impôts les coneries de ces individus qui ont accepté de risquer leur vie pour les causes des fozas-orana. S’ils veulent revendiquer quelque chose, qu’ils le fassent auprès des gens qui leur ont tiré dessus et qui se sont enrichis par la suite pendant la transition.

  • 7 février à 19:17 | kartell (#8302)

    Etrange pays qui, neuf années après les faits, n’ose toujours pas faire la lumière sur cette affaire, trouble !…
    Quelle démocratie pourrait commémorer un tel bain de sang sans que l’on sache qui en étaient les commanditaires, qui se sont défilés dans un vu mais pas pris : l’un exfiltré « d’afric » du Sud , l’autre, dans des habits, bien trop larges, de putschiste d’opérette, qui murmure aux oreilles des puissants ?….
    Certes, les responsabilités ne sont pas à partager, équitablement, mais, nos deux apprentis sorciers sont chacun, à leur niveau, impliqués dans ce scandale, qui, visiblement, ne les concerne plus !….
    L’impunité prend, ici, toute sa hauteur dans un déni national !….
    Etonnant aussi que ces deux « frères ennemis » veulent, aujourd’hui, s’unir dans ce combat électoral ; à la vie , à la mort, où un journal avait titré, à leurs sujets, hier, « l’union fait la farce ! » et j’ajouterais les dindons !…..
    Envisageraient-ils de se pacser ?……
    L’impossible de cette pré-campagne vire au croustillant, le brulé, c’est pour plus tard !….
    Végétariens, s’abstenir !….

  • 8 février à 10:19 | RABENJAMINA Ruddy (#10142)

    Madagascar est une terre sainte. Ces histoires ne seront pas oubliées. Il n’y avait pas de révolution en l’absence de dictature et d’injustice. Le peuple malgache a cherché la liberté et le changement.

    Il n’y avait pas de révolution en 2009 sans la répression du régime TIM. Ravalomanana Marc était trop dur et a réduit en muette dans la prison tous ceux qui étaient en désaccord avec lui. En plus du non-respect de la loi dans la gestion des fonds publics.

    Toutes les nations se battent pour la liberté de parole et d’expression.

  • 8 février à 11:59 | Ramose Rabeza (#10010)

    On a rien à dire a part que Marc Ravalomanana était l’assassin car il’etait le chef suprême des Forces Armées ! C’est un TUEUR

  • 8 février à 14:17 | Bary Rakotoniaina (#10211)

    RAVALOMANANA = DEMON, HYPOCRITE, ASSASSIN. LE MAL INCARNE. Point !!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 198