Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h56
 

Politique

Andafiavaratra

Jour J pour la réunion de la commission mixte sur les îles éparses

lundi 18 novembre | Mandimbisoa R.

La première réunion de la commission mixte sur Iles Eparses aura lieu ce lundi à Andafiavaratra. Douze personnalités dont six français et six malgaches, se mettront autour d’une table pour discuter du sort de la gestion de ces îles qui sont actuellement objet d’un bras de fer diplomatique entre la France et Madagascar. Beaucoup de Malgaches souhaitent notamment la restitution des îles éparses à la Grande île, comme l’ONU l’avait indiqué dans l’une de ses recommandations, trente ans plus tôt.

La délégation malgache sera composée de six personnes dont le Premier ministre, Christian Ntsay qui dirige la délégation, Raymond Ranjeva, un juriste ex-vice-président de la Cour internationale de la Justice, Dr Djacoba Liva Tehindrazanarivelo, un expert en droit international, Antoine de Pädoue Ranaivoseheno, vice-amiral Louis, Jean Edmond Randrianantenaina, capitaine de vaisseau et Eric Ratsimbazafy, chargé d’études, coordinateur du centre d’études et d’analyses stratégiques au ministère des Affaires étrangères.

La délégation française est conduite par Marcel Escure, ambassadeur chargé de la coopération régionale dans l’océan Indien. Trois autres responsables du ministère des affaires étrangères français seront également de la partie : Rémi Marchaux, Arnaud Suquet et Didier Ortolland, tout comme l’ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard. Cette délégation sera composée par un sous-directeur, chef de service au niveau des affaires juridiques et institutionnelles du ministère français des Outre-mer.

75 commentaires

Vos commentaires

  • 18 novembre à 09:47 | betoko (#413)

    Certains anti-malgaches disaient ici la semaine dernière que les carottes sont cuites , en d’autre terme pas la peine d’en discuter car ces îles appartiennent à la France , C’est ce que nous allons voir dès demain

    • 18 novembre à 10:08 | MALIBUC (#9345) répond à betoko

      Ben oui c’est fait déjà, le Président binational a déjà fait un accord de cogestion avec Macron depuis le mois de mai.
      Mais quand on dirige un pays qui ne fournit pas assez d’électricité, pas d’eau potable, avec l’éducation a la ramasse, les routes défoncées, les hôpitaux dans un état lamentable, que le peuple meure de faim et vit avec moins de 2$ par jour......etc....etc et que l’on voit les membres du gouvernement et l’élite rouler dans des 4x4 a 250 millions d’ariary et abuser de la corruption en puisant dans les caisses de l’État, on se demande comment seront vendues les éparses si elles se trouvent sous le giron Malgache.
      Mais avant elles seront pillées du bois, des poissons, de la faune, des tortues et du reste comme l’est la grande Ile.
      Alors qui a t il de mieux pour ces îles ?

    • 18 novembre à 10:39 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Malibuc,

      Alors qui a t il de mieux pour ces îles ?

      Le mieux, c’est qu’on les rend à son vrai propriétaire, c’est la justice. Et après, à lui de décider leur sort.

      Le fait qu’un homme est pauvre, vous autorise à lui voler ses patrimoines.

      De toutes façons, jusqu’à la Macron suit sa conviction et le fond de sa pensée, "la colonisation est un crime contre l’humanité". Peut être, il ne voudrait plus être impliqué dans ce genre de crime.

    • 18 novembre à 10:49 | fandresena (#299) répond à betoko

      La meilleure solution : Officialiser que Madagascar est sous protectorat français et devenu DOM TOM

    • 18 novembre à 10:54 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @
      Je ne vais pas être long le Jomaka d’Ambatotay.
      MALIBUC (#9345) a bien résumé la situation, et j’ajoute, la cogestion il y aura.
      Mais il va falloir que tu te l’ancres dans ta cervelle que cette cogestion ne sera que pour la Forme.
      La France ne laissera jamais les Malgaches a avoir une main mise sur les îles éparses.
      Quand on a pas les moyens de faire vivre décemment son peuple, en n’ayant aucun horizon économique, le service de Santé et de l’éducation pour ne citer que ces deux là, qui sont à la ramasse, que pourras t-on espérer des îles éparses si la France donne ces îles aux Malgaches.
      J’ai bien dit donne mais pas restituer, car les îles éparses dans la réalité n’ont jamais appartenu à aucun Royaume existant à Madagascar avant la colonisation.
      Qu’il soit Royaume Merina, Sakalava, de Menabe, ou Betsimisaraka.
      Que l’ONU en 1970 statue de façon que je qualifierais d’arbitraire l’appartenance des îles à Madagascar en se basant sur leur Proximité avec les côtes Malgaches qui ne veut pas dire grand-chose.
      Les Malouines se trouvent bien sur les côtes Argentines et elles appartiennent aux Anglais.
      Les îles Anglo-Normandes sont plus proches de la France que de l’Angleterre et elles appartiennent aux Anglais.

      L’Etat Malgache peut saisir le Tribunal de La haie, ça ne changera pas la donne.
      Vous pouvez vous égosiller pour réclamer ces îles, des décennies passeront avant que les îles éparses appartiennent à Madagascar.

      Alors Le Jomaka d’Ambatotay contentez-vous d’une cogestion pour la forme, car vous ne méritez pas plus, vu comment vous aviez saccagé le Pays, le même sort n’atteindra pas les îles éparses et pour très longtemps.

    • 18 novembre à 11:15 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      « J’ai bien dit donne mais pas restituer, car les îles éparses dans la réalité n’ont jamais appartenu à aucun Royaume existant à Madagascar avant la colonisation.
      Qu’il soit Royaume Merina, Sakalava, de Menabe, ou Betsimisaraka… »

      Vous avez bien résumé la situation l’ami Finengo.

      Même le Royaume Sakalava du Menabe à Bombetoka et du Royaume Antakarana d’antan n’ont jamais revendiqué ni exercé leurs souverainetés sur ces îles autrefois…

      Et de Ralambo à Razafindrahety, personne en Imerina n’a jamais parlé de l’existence ni de voyage ou quelconques transactions entamées avec ces îles éparses…

      C’est le piège que Ratsiraka Didier avait mis dans l’histoire de la République Malagasy pour que les apprentis nationalistes s’y embourbent et créer inutilement des frictions et controverses diplomatiques avec la France…

  • 18 novembre à 10:23 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    D’abord, pourquoi le lieu de réunion de la commission mixte se passe à Andafiavaratra mais non pas au sein des locaux du ministère des affaires étrangères du pays ?

    C’est un lieu historique, symbole de la montée en puissance du clan hova au sein de la royauté de l’Imerina d’antan, devenu musée et ancien palais du premier ministre Rainilaiarivony au pouvoir de 1863 à 1895, et qui avait échoué dans la négociation avec les émissaires de la France et ayant abouti à la guerre de 1883-1885 qui s’était soldé par la signature d’un accord de protectorat sous l’égide de la France. Aussi, de ce point de vue, le choix du lieu de négociation et de la réunion de la commission mixte est déjà un symbole historique d’une défaite.

    Ensuite, la composition des membres de la commission dans la partie Malagasy, eu égard à celle de l’autre partie d’en face, n’aurait pas du être dirigée par le chef de gouvernement, ne serait-ce que dans un souci de parallélisme de forme sur le plan de souveraineté.

    Cette réunion aurait pu être utile et indispensable si elle s’est focalisée sur la résiliation des occupations et exploitations des îlots entourant la grande terre, des îlots qui font partie du territoire de la République et qui abritent des patrimoines culturels Malagasy…Nosy Iranja, Nosy Anakao, Nosy Sakatia, Nosy Komba, Nosy Radama…

    • 18 novembre à 10:58 | betoko (#413) répond à Vohitra

      C’est tout à fait normal si Mr Christian Tsay premier ministre et ministre des affaires étrangères dirige cette le côté malgache , selon vous donc le gouvernement malagasy devrait envoyer des sous fifres comme ce sous directeur de je ne sais pas quoi du côté français ?
      Lors des accords de 1960 , certains politiciens français disaient qu’avec les africains la négociation avait duré plus de 15 jours et ils disaient avec Madagascar cela va certainement durer plus .Quel fut leur étonnement la négociation n’avait même pas durer 15 jours .Cette fois ci comment est ce que deux jours suffiront ou faudrait encore attendre des années ?
      A propos pourquoi Ra8 s’est fait avoir par Jeaques Chirac , pour que Madagascar et La France ne s’occupent plus des problèmes des îles éparses ? Nous avions perdu 14 ans à cause d’un imbécile

    • 18 novembre à 14:30 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Vohitra

      Ibmecile ?

      Mais kely koto a !!

      T’es qui ? t’as fait quoi de ta vie ?? a part venir sur MT.com ,tu n’es qu’un détritus, les gens que tu encensent gagnent des millions par jour s en escroquant les malgaches ,a lors arrête, rien que Air Madagascar, Jirama, Sirama, tout ca c’est l’oeuvre des Mapourry directement.

      Alors un peut de décence, espèce d’épave écervellé, tu sais très bien que la vie des malgasay a degringolé depuis 2009 , depuis que tes amis volent ,pillent.

      Vous n’êtes que des voleurs, alors les iles éparses ...

    • 18 novembre à 14:32 | NTMO (#10005) répond à Vohitra

      Ha ha ha ! Betoko, vous tendez vraiment le bâton pour qu’on vous frappe !
      Vu votre niveau de raisonnement et de français, ainsi que votre pitoyable argumentation, plus mauvaise de jour en jour, quelque chose me dit que vous n’avez pas été Directeur dans votre « carrière en France ».

      Sous-fifre vous convient très bien en fait.

    • 18 novembre à 16:01 | papangue (#9623) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,

      Sur le fond : Une résolution des nations unies existe depuis 1979, la France doit s’y conformer, voilà.

      Sur la Forme, le lieu symbolique a été pris car c’est à cet endroit que s’est fait la déclaration d’indépendance de Madagascar. C’est peut-être le pourquoi du comment.

      Deux problèmes se posent :
      - Est -ce que ce pouvoir est légitime pour le faire ?
      Des gens comme Fleurys pensent que non … Vu que c’est des voleurs (euh, le pouvoir malgache, pas les Français en face…)
      E l’autre, d’autres pensent que c’est pas la priorité, comme tout le monde le sait, il n’ay plus de courant à Mada, plus d’eau, insécurité, classement d’au bas fond les pays les moins « riches « . » et ca depuis 2009 et donc depuis le putsch de ARA.

      Cette équipe pas clean du doute est-elle légitime pour mener ces pourparlers ?
      On gouvernement quel qu’il sout sur terre doit être capable de manger plusieurs sujets/projets de front, donc cette excuse de « priorité » n’en est pas une.

      Reste que, au-delà des îles Eparses, viennent le lancinant problème des quotidiens des malgaches, cette misère totale de la population, ce dénuement permanant, et prégnant qui peut rendre inaudible ces pourparlers.

      Quels progrès concrets ont été accomplis en 9 mois, 2 classes de EPP … mais à part cela, quoi de concret ?

      C’est le CCOC qui dévoile le projet des Finances 2020, et qu’il voit-ton entre les lignes, un niveau d’inflation attendu de 6,2% et une croissance estimée à 5,2% 2019.
      => LA croissance était de 5,1 en 2018, et la BM estime à 4,7 en 2019 (versus 4,7 en 2019).

      De plus on lit
      « En 2020, le niveau d’inflation attendu est de 6.2% en fin de période en raison de divers facteurs, notamment la dépréciation prévue de l’ariary (limitée à 4.0% par rapport au DTS), la hausse probable des cours des produits pétroliers sur le marché international due aux dissensions géopolitiques présentes dans les pays producteurs de pétroles, et l’augmentation du niveau moyen de revenus des ménages. »

      Donc un niveau d’inflation fort, et on attend encore des dépréciations de l’ariary et une hausse du prix des carburants !

      Autrement dit, ça va faire très mal aux 77% de malgaches qui vivent avers mois de 1,2 $ par jour.

      Pourtant c’est à ceux-là que l’on adresse pour aller saluer les barea quand ils perdent an ¼ de finale comme s’ils avaient gagné la coupe du monde !

      C’est aussi à ceux-là que l’on s’adresse pour les îles Eparses.

      Mais cela ne va pas se faire rapidement, (les îles Eparses) , par contre les problèmes quotidiens vont rapidement s’aggraver : manque d’eau , panne d’électricité, cherté de la vie … en plus des problèmes existants : insécurité ,corruption etc…

      D’autres débats, avis ...

      https://www.facebook.com/permalink.php?id=571833539615193&story_fbid=1709184815880054

      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/11/15/iles-eparses-la-france-ne-respecte-ni-la-geographie-ni-l-histoire-ni-le-droit-international_6019283_3212.html

    • 18 novembre à 18:49 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonsoir Papangue,

      Combien de résolutions de l’ONU n’ont pas été respecté par les grandes puissances membres permanents du Conseil de sécurité depuis ?

      Pour ne citer que les évènements dans les territoires occupés de Cisjordanie et Gaza, les attaques de la Lybie en 2011, la guerre menée par le royaume wahhabite au Yemen, le bombardement de l’Otan au Kosovo en 1995, l’occupation turque et invasion de nombreuses forces étrangères en Syrie…

      Il ne faut pas oublier que cette résolution de l’ONU avait eu lieu à l’époque de la guerre froide, le contexte des alliances entre les nations ne sont plus actuellement le même…

      Bonne soirée

  • 18 novembre à 10:58 | MALIBUC (#9345)

    Isandra,
    D’après ce que j’ai pu comprendre vous picolez trop et n’avez plus les idées claires et vos propos relèvent de la psychiatrie...(je ne répète que ce que j’ai vu la semaine dernière).
    Mais nonobstant cela, il vous reste à prouver que vous étes les propriétaires de ces îles dont même Ramada n’avait jamais entendu et dont les manuels scolaire, quand ils existent, n’en parlent pas.
    Rien que le mois dernier j’ai interrogé des élèves de cm2, de 4°, de terminales et aucun n’a su de quoi je parlais.
    Même Tromelin est inconnue pour eux.
    Alors au lieu de revendiquer ces îles afin de les vendre tout comme Nosy Anakao aux promoteurs et afin de remplir les caisses qui seront vidées aussitôt par celui dont vous lechez le cul, donner à manger au peuple, donnez lui de l’eau potable, raccordez le au réseau d’électricité, faites lui des routes.........etc...etc...
    J’arrête là ....plus d’encre...

    • 18 novembre à 12:24 | Midabetsy (#8062) répond à MALIBUC

      à tous les gasy qui veut devenir Frant(s)ay sur papier (traduction simple de gasy tsy nandalo lakilasy) : n"oubliez jamais ceci : vous n’étiez et ne serez jamais un gaulois quoi que vous fassiez trou de Q

  • 18 novembre à 11:00 | MALIBUC (#9345)

    Isandra,
    D’après ce que j’ai pu comprendre vous picolez trop et n’avez plus les idées claires et vos propos relèvent de la psychiatrie...(je ne répète que ce que j’ai vu la semaine dernière).
    Mais nonobstant cela, il vous reste à prouver que vous étes les propriétaires de ces îles dont même Ramada n’avait jamais entendu et dont les manuels scolaire, quand ils existent, n’en parlent pas.
    Rien que le mois dernier j’ai interrogé des élèves de cm2, de 4°, de terminales et aucun n’a su de quoi je parlais.
    Même Tromelin est inconnue pour eux.
    Alors au lieu de revendiquer ces îles afin de les vendre tout comme Nosy Anakao aux promoteurs et afin de remplir les caisses qui seront vidées aussitôt par celui dont vous lechez le cu., donnez à manger au peuple, donnez lui de l’eau potable, raccordez le au réseau d’électricité, faites lui des routes.........etc...etc...
    J’arrête là ....plus d’encre...

    • 18 novembre à 13:54 | hafatse (#9818) répond à MALIBUC

      @malibuc,

      C’est pas des raisonnements que de demander aux élèves ... s’ils connaissent ou pas.

      Si on demande aux élèves en banlieue en France quels sont les territoires français outre-mer , ils sauront pas .

      Même Manuel vals ne sait pas ou se trouve la Réunion, et Macron ne sait pas que la Guyane n’est pas une ile...

  • 18 novembre à 11:21 | nez_gros (#10715)

    - Un Juriste, un ethnologue, un historien, un géographe marine, 5 OLOBEY(2 de Tulear, 1 de majunga, 1 de Diego, 1 de Tamatave) feront une bonne équipe pour cette négociation . t’as capté ou pas gros ?

    - cette délégation Malgache est nulle : Un juriste international, ayant étudié en Amérique ou en Asie, serait meilleur, pas ces 2 là, ayant fait leurs formations en France ou en Europe francophone, car ces 2 là ont l’habitude d’être trop subjugués par leur partenaire français qui connait mieux qu’eux le droit international version Française, donc ce sont des beni-oui-oui.

    C’est perdu d’avance gros, car en plus leur salaire et tous leur avantage se trouve en france et en francophonie, facile de leur mettre la pression, t’as capté ou pas ?

    • 18 novembre à 12:46 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      On négocie quand on est en position de force, autrement c’est le plus fort qui obtient tout, auréolé d’une négociation ou accord à l’amiable, or il n’en est rien. t’as capté ou pas gros ?

    • 18 novembre à 13:45 | Popol (#10740) répond à nez_gros

      Il y a rien a negocier,il n est plus question de negocier,il faut coute que coute restituer ces iles aux malagasy,les Nations Unies sont deja d accord depuis les annees 60.Il faut peut etre de la pression,un esprit de patriotisme fort dont tous les malagasy doivent initier et cela dans le debut d aider ces francais a flechir.Si il faut descendre dans la rue pour revendiquer,il faut le faire.S il le faut l armee doit intervenir mais avec la supervision des forces internationnales et la application de droit international en bonne et du forme.J imagine qu avec un claquement de doight,ou un simple ’’sioka tokana’’comme disait l autre,les russes sont partants pour une intervention militaire....

  • 18 novembre à 11:59 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)
    18 novembre à 10:39 | Isandra (#7070) répond à betoko ^
    Malibuc,
    Alors qui a t il de mieux pour ces îles ?
    Le mieux, c’est qu’on les rend à son vrai propriétaire, c’est la justice. Et après, à lui de décider leur sort.
    Le fait qu’un homme est pauvre, vous autorise à lui voler ses patrimoines.
    De toutes façons, jusqu’à la Macron suit sa conviction et le fond de sa pensée, "la colonisation est un crime contre l’humanité". Peut être, il ne voudrait plus être impliqué dans ce genre de crime.
    .................................................................................................................

    Eh ben OUI la vendrana !!!
    Je dirais plutôt que le mieux c’est que tu fermes ta G.ueule.
    Peux-tu prouver l’appartenance des îles éparses aux Malgaches ???
    Dis_moi la Vendrana quel Royaume Malgache aurait eu connaissance de l’existence de ces îles éparses.
    Eh oui la Vendrana !!! Quand on revendique une chose, on doit avoir ne serait ce qu’une preuve de son appartenance à soi.
    Si le Ratsiraka Amiral des égouts de son état, avait la certitude de l’appartenance de ses îles à Madagascar pourquoi n’aurait-il pas introduit dans l’enseignement de la Géographie nationale leur appartenance. Chose qui n’a jamais été fait. POURQUOI ???? Hein !!!
    Aucun élève Malgache ne sait ce que sont les îles éparses, les adultes encore moins et d’ailleurs ils ont d’autres chats à fouetter, que les îles éparses, pour ne pas dire que le peuple s’en bat les cou.illes des îles éparses mis à part les quelques Tordus Nationalistes Binationaux du forum bien connus.

    Il n’y a que les 10% assoiffés de richesses qui revendiquent l’appartenance de ces îles, pour s’en mettre plein les poches comme il en ont l’habitude, en vandalisant tout ce qui peut l’être, en les vendant au plus offrant quitte à être saccagé, ce qui serait le dernier de leurs soucis.
    Cela fait quelques décennies que l’on connait les agissements des Malpropres Pestiférés de ton espèce qui ruinent le Pays.

    La colonisation est un crime contre l’humanité dis-tu ???
    Et l’esclavage du temps de la Royauté Malgache, à quoi le qualifierais-tu ???
    De l’amour en vers son Prochain ??? KONNASSE va !!!
    Et ce que ton Gouvernement fait subir au Peuple au jour d’aujourd’hui. Comment peux-tu la nommer ??? De la Bienveillance ??? Merdeuse va !!!

    En Parlant poliment la Vendra n’attends rien de Macron.
    Contrairement à ce que tu pense, Macron, pour ne pas dire la France, te le mettra bien profond.
    Tu n’auras qu’une cogestion pour la forme et rien de plus.

    Continues à sucer les Boules de ton Mentor, ça te passera le temps la Charogne.

    • 18 novembre à 14:31 | rayyol (#110) répond à FINENGO

      Est ce que les vezo ou autres pecheurs Malgaches se servait de ces iles pour faire la pèche Car il est evident que pour y habiter ce n est pas evident Vous savez dans le monde chaque pays est propriétaire d une partie des fonds marin jouxtant son territoire et après vous avez les eaux internationales . EX Le Canada est propriétaire de 200 milles ce qui correspond a la plate forme continentale Il est evident que c est autre chose pour le canal de Mozambique Ces mesure ont été decider par convention internationale Je ne suis expert en rien Mais ce n est que justice Et c est ce que la cour a reconnu a Madagascar Car logiquement etait habite par un peuple les Malgaches Que ceux ci ont été brime de leur droit ) par la ruse et la force pas besoin d aller plus loin pour comprendre hormis que vous soyez totalement de mauvaise foi Je sait que d autres pays se battrait a mort pour ce droit Et que ce n est pas ceux qui demeurent a l exterieur ou qui l ont quite et n ont aucun attachement a celui ci de decider Ceux ci n ont qu a se taire ce ne sont pas des patriotes mais des frustres

    • 18 novembre à 14:35 | hafatse (#9818) répond à FINENGO

      Bien sur que des pecheurs malgaches y sont allés, c’est dans des livres d’histoire pour Jaun de Nova !

      Finigo n’a jamais ouvert un livre d’histoire ... c’est pas celui qui hurle le plus fort qui a raison.

    • 18 novembre à 14:49 | NTMO (#10005) répond à FINENGO

      C’est probablement vrai cette histoire de collecteurs de tortues sur Juan de Nova venant de Maintirano.
      Mais bon, poser le pied sur une île ne fait pas de vous le propriétaire...
      Et bien d’autres ont dû s’échouer sur ces îles, volontairement ou non, depuis des temps immémoriaux. Qui en seraient les heureux propriétaire ?
      La France a la chance de les voir décrites, inscrites, déclarées, occupées, protégées, défendues, etc...

  • 18 novembre à 12:06 | kartell (#8302)

    Beaucoup de malgaches souhaitent la restitution, oui mais combien ?..
    Car à force d’extrapoler ou de bidouiller les soi-disant sondages qui ne sont en vérité que de véritables torchons propagandistes, on finit par ne faire confiance aux médias arrangeurs de causes d’état....
    Il est clair que dans cette démarche, les arrières-pensées politiques voir populistes sont le moteur de cette revendication, œuvre du machiavel amiral....
    Notons que l’expression restitution impliquerait qu’antérieurement ces confettis auraient fait partie intégrante de la couronne ce que Vohitra nous a clairement expliqué...
    Aujourd’hui, nous n’en sommes plus là, pris au mot, Macron vient d’envoyer ses sbires diplomates à plein temps venir exposer le point de vue de leur maître, inspiré des dieux et de son insolence permanente ....
    Cela suffira-t-il à trouver un terrain d’entente dans un débat où la marge de manœuvre du colonisateur est nulle sauf celle d’accorder des concessions à la marge qui risquent d’être insuffisantes face à l’appétit d’ogre du requérant ?...
    Mais en acceptant de venir discuter sur place, le pouvoir français adopte une position d’emblée de faiblesse ce qui doit donner des ailes à une délégation Malagasy, habitée à kabarer jusqu’au bout de la nuit...
    L’intransigeance médiatique sera-t-elle celle de la coulisse ?, difficile à savoir mais contrairement aux dires d’un Rajoelina moins dithyrambique qu’à son habitude dans cette affaire, le maître du jeu restera à Paris et au bon vouloir de son président dont les marches de manœuvres sont encadrées par une constitution qui ne plaide pas vraiment en faveur des requérants ....
    Il faut le savoir...

  • 18 novembre à 12:10 | tiryco (#9153)

    Et les 42 millions $
    Que dois Air mad à air France
    J pense que sa vas peser dans la balance
    C bizare la presse malgache n en a toujours pas parlé

  • 18 novembre à 13:21 | betoko (#413)

    Qui parmi vous avait assisté autre que moi à la conférence débat organisé par Mr André Oraison , un prof agrégé de droit international et maître de conférence à la faculté de La Réunion en 1976 , même pas ce Finéngo , ? Je viens d’appeler deux personnes proches du pouvoir , et je leur avais demandé s’ils ont au courant de la conclusion de Mr Oraison disait que ces îles appartiennent à Madagascar ? Ils m’ont répondu que bien sûr , c’est sur la conclusion de cet imminent prof que nous nous sommes basés et cela ambrasse La France , et nous avons aussi en notre possession émanant du sénat français datant des années 80 qui le confirme
    Donc reste à savoir si on va vers un co-gestion ou une rétrocession .
    Vous êtes nombreux ici , à dire le contraire et souhaite que la négociation capote et en faveur de la France , pour tant à 90% la majorité de ces négationnistes sont des malagasy comme moi , et pourquoi donc ? parce que c’est à cause d’Andry Rajoelina , et qui voulait dire , il faut saboter tout ce que ce jeune président de la république voulait entreprendre , car si c’étai un autre président vous l’auriez accepté et encouragé .
    Qui d’entre vous a ou ont la même connaissance que Mr André Oraison sur le droit international et surtout concernant ces îles éparses ? Personne ,
    Possible qu’on va s’acheminer vers une co-gestion au vu de ce qui s’est passé avec l’île Maurice et La France concernant l’île Tromlin

    • 18 novembre à 13:31 | kartell (#8302) répond à betoko

      Vous extrapolez une fois encore en ce qui concerne la cogestion de Tromelin, sa mise en œuvre a été repoussée sine et die par le parlement français....
      En d’autres termes, elle est aujourd’hui ensablée !.....

  • 18 novembre à 13:27 | Isambilo (#4541)

    Ces îles n’appartiennent pas plus à la France qu’à Madagascar.
    Personne n’exige de la France de libérer ses DOM, TOM, etc parce qu’aucun de ces territoires ne répond aux normes de vie de la France continentale.
    Le problème est de savoir ce qu’il faut faire pour que ces îles soient protégées des activités nocives de l’homme.
    C’est une question qui dépasse largement l’ONU qui n’est qu’un réservoir à personnalités indésirables dans leurs pays respectifs.

    • 18 novembre à 13:44 | Jipo (#4988) répond à Isambilo

      Bonjour .
      L’ ONU comme L’ UE sont 2 " machins " nuisibles à tous Pays , deux usines a détruire les Nations au profit des lobbyings américains & sionistes !
      Quant aux éparses, le chiffon rouge que l’ on agite pour effaroucher les trolls qui se prennent pour des "taureaux" ...
      https://www.youtube.com/watch?v=bozdQGe6Vds

  • 18 novembre à 14:37 | rayyol (#110)

    Ce n est pas avec une mentalite d ancien esclave soumis que vous allez developper cette ile Mais les habitants qui ont decider qu ils sont Malgaches et que ce st leur droit et leur devoir Tout les autres vous etes des etrangers qui n ont rien a voir dans la discussion Continuer a plier l echine vous l avez fait toute votre vie C est tout ce que vous savez faire esclave moderne vous avez un nouveau maitre et avez perdu tout orgeuil

  • 18 novembre à 14:40 | rayyol (#110)

    Ce sont des gens comme cela qui ont fait que Madagascar est ce qu il est C est maintenant que vous devez couper les ponts vous n avez plus rien a dire ou a y faire ce ne sont plus vos affaires car on ne sert pas 2 maitres

  • 18 novembre à 15:06 | kartell (#8302)

    Dans ces multiples analyses concernant les Eparses le professeur André Oraison, visiblement la référence de Betoko, le spécialiste adoubé souligne l’écueil principal, même à une simple cogestion :

    ...... un autre fondement d’ordre juridique - à la fois permanent et à notre avis très important - empêche la cession des îles Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India à Madagascar dans le cadre de la Ve République. En vertu de l’article 5 de la Constitution du 4 octobre 1958, le chef de l’État est en effet "le garant de l’indépendance nationale" et "de l’intégrité du territoire" (paragraphe 2). De sa propre initiative, le Président de la République française ne peut jamais céder n’importe quand, à n’importe quel autre pays et pour quelque motif que ce soit, la moindre parcelle du territoire national, fût-elle lilliputienne comme c’est précisément le cas pour chacune des îles Éparses. Certes, des mutations territoriales peuvent toujours concerner la France pour des raisons historiques, juridiques, politiques ou même techniques. Mais elles ne peuvent intervenir que dans le respect d’une procédure rigoureuse qui est aujourd’hui prévue par l’article 53 de sa Charte constitutionnelle. Concrètement, ces mutations territoriales ne peuvent prospérer que par voie de conventions internationales et elles impliquent toujours l’intervention formelle et préalable du Parlement. Dans son paragraphe 1er, l’article 53 de la Loi fondamentale française est ainsi rédigé : "Les traités de paix, les traités de commerce, les traités ou accords relatifs à l’organisation internationale, ceux qui engagent les finances de l’État, ceux qui modifient des dispositions de nature législative, ceux qui sont relatifs à l’état des personnes, ceux qui comportent cession, échange ou adjonction de territoire (c’est nous qui soulignons ce lambeau de phrase), ne peuvent être ratifiés ou approuvés qu’en vertu d’une loi". Comme dans tout régime démocratique, le Parlement français a donc toujours son mot à dire en cas de mutation territoriale et l’on peut légitimement penser - a priori - qu’il ne sera jamais aisé pour le chef de l’État d’obtenir son consentement à la ratification d’un engagement international qui aurait pour effet de brader sans raison une partie du territoire national......

    • 18 novembre à 16:35 | FINENGO (#7901) répond à kartell

      @ kartell (#8302)
      Bonjour Kartell
      Vous avez tout dit.
      Rien à rajouter.
      Et ceux qui n’auraient rien compris, ont le droit de se taire.
      Bonne journée !!

  • 18 novembre à 15:24 | FINENGO (#7901)

    @ hafatse (#9818)
    18 novembre à 14:35 | hafatse (#9818) répond à FINENGO ^
    Bien sur que des pecheurs malgaches y sont allés, c’est dans des livres d’histoire pour Jaun de Nova !
    Finigo n’a jamais ouvert un livre d’histoire ... c’est pas celui qui hurle le plus fort qui a raison.
    .......................................................................................................................

    Eh oui !!!
    Le hafatse (#9818) tente de ramener sa G.UEULE une fois de plus.
    Qu’à cela ne tienne monsieur hafatse (#9818), qu’entendes-tu par " des livres d’histoires de Juan de Nova".

    Comme je n’ai jamais été à l’école et que les livres d’histoires je les ignore, éclaire mon ignorance sur cette histoire Méssié le Profeseur dondrona.

    Je te fais remarquer que je t’avais adressé un Post bien pimenté il y a 3 jours, mais je n’ai eu de réponse.
    A croire que tu n’as pas de C.OUILLES le dondrona...Hein !!!

  • 18 novembre à 15:38 | betoko (#413)

    # 18 novembre à 14:30 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Vohitra ^

    Ibmecile ?

    Mais kely koto a !!

    T’es qui ? t’as fait quoi de ta vie ?? a part venir sur MT.com ,tu n’es qu’un détritus, les gens que tu encensent gagnent des millions par jour s en escroquant les malgaches ,a lors arrête, rien que Air Madagascar, Jirama, Sirama, tout ca c’est l’oeuvre des Mapourry directement.

    Alors un peut de décence, espèce d’épave écervellé, tu sais très bien que la vie des malgasay a degringolé depuis 2009 , depuis que tes amis volent ,pillent.

    Vous n’êtes que des voleurs, alors les iles éparses ...
    Ma vie que se soit publique que se soit privée ne regarde que moi , imbécile ,Dans tous les pays président de la république , ministre , députés ou sénateurs voir des maires gagnent plus que le citoyen lamba , serais tu jaloux ?
    Pourquoi Ra8 avait déposé la démission en 2009 , est ce que ce Ra8 n’avait pas pillé et volé ? Et qu’est ce qu’il a pillé Andry Rajoelina ? Personne jusqu’ à maintenant n’avait apporté aucune preuve selon la quelle il a volé et pillé . A toi de nous apporter la preuve , juste une seule , NON , tu n’as aucune preuve , tu ne te bases que sur la haine et sur des rumeurs IMBÉCILE HEUREUX

  • 18 novembre à 15:50 | Rakoto (#5814)

    Soyons solidaires et patriotes. Ces 6 représentants Malgaches sont très aptes à défendre notre cause, restons tous derrières eux pour réclamer nos iles et mettons de côté nos différences politiques pour cette fois-ci. Ensemble c’est certain nous vaincrons. Vive Madagascar. Abat l’impérialisme.

    • 18 novembre à 16:26 | betoko (#413) répond à Rakoto

      Vous avez raison monsieur Rakoto , hélas ce n’est point le souhait de certains intervenants ici , Vous avez lu leur post , je suis profondément attristé en lisant leur commentaire On n’y peut rien contre ces imbéciles .
      Dans les livres d’histoire des années 60 on pouvait lire Madagascar et dépendances et il y avait ces petites îles sur la carte géographique les quelles dépendaient de Madagascar .
      Question ; Pourquoi De Gaulle avant de nous donner l’indépendance avait pris ces îles sans nous avoir informé
      Réponse : il savait très bien que c’était illégale nous avait répondu Mr André Oraison en 1976
      Cela n’a rien à voir avec la constitution française et pourquoi La France n’est pas d’accord avec le rattachement de la Crimée avec La Russie ?
      Une autre comparaison , A qui appartient la lune , aux américains car ils étaient les premiers a l’avoir domestiqué et avoir y planté leur drapeau ?

    • 18 novembre à 16:32 | tiryco (#9153) répond à Rakoto

      L espoir fais vivre
      Le rêve aussi
      Jamais ces iles seront à vous
      Vive la république .vive la france

    • 18 novembre à 16:54 | Vohitra (#7654) répond à Rakoto

      Est ce que Rakoto fait partie des survivants des revolutionnaires Arema des annees 80 ?

      Sache que les pays communistes des annees 80 sont actuellement les redoutables imperialistes du 21 eme siecle.

      Et ceux qui menent la diversion a propos des iles eparses ont deja cede les ilots entourant la grande terre.

      Et parat il que Sakatia est aux mains d un Rajabaly en meme temps que Betsimitatatra ( entre Ankorondrano et Ankazomanga) et Somandrakizay ?

      Deja, auparavant, il a deja fait main basse sur Laniera.

      Et ou est Rakoto dans tout ca ?

    • 18 novembre à 17:32 | MALIBUC (#9345) répond à Rakoto

      Si la délégation Française fait comme les Malgaches, ils auront vite fait de corrompre les Gasy.
      Les Malgaches arrivent toujours,a leur fin avec de l’argent, cette fois ci ce sera les vasahas.

  • 18 novembre à 16:46 | Asherman (#10651)

    Il y a un principe de réalité et bien connaître ce qu’en pensent les adversaires : ces îles éparses, côté français font partie de ce qu’ils appellent les TAAF, c’est un sujet qui est suivi d’une manière très étroite par l’exécutif mais aussi l’assemblée nationale. Le sort de de ces îles, bien que le droit international reconnait son appartenance à Madagascar, dépend surtout des députés français qui considèrent majoritairement ces îles comme françaises. L’exécutif français et si même Macron voulait que ces bouts de terre soit restituées à Madagascar, il ne pourra rien face aux parlementaires qui auront le dernier mot (cf débat AN français).

    Sans vouloir décevoir les malgaches qui croient dur comme fer que cette commission mixte doit aboutir à ce qu’ils souhaitent, il y a une réalité politique que le plus patriote des malgaches n’y coupera pas : ces îles ne seront pas restituées à Madagascar. Je dirai même que cette commission mixte n’est qu’un petit amusement pour calmer les ardeurs du dirigeant malgache qui aimerait bien exploiter cette affaire pour faire de lui celui qui a tenu tête aux français et surtout faire oublier son incapacité à résoudre ses problèmes domestiques.

    Il faut être lucide et être complètement aveugle pour ne pas reconnaitre que tout est rapport de force, sans oublier de rappeler que le petit putschiste a commis un casus belli en allant à Sotchi alors qu’il a été invité à Sait-Denis. C’est une affaire qui est entendue en France et personne ne songe à donner une pleine souveraineté à Madagascar. Il n’y a plus de petites économies dans la géopolitique et le petit putschiste s’est mis le doigt dans l’oeil en voulant impliquer la Russie dans cette histoire (cf tous les interventions russes depuis la campagne électorale). A l’heure d’internet, tout se sait et finit par se savoir. Si on pense que c’est à cause d’un agenda chargé que le putschiste a été reçu à Paris seulement au mois de mai et que jusqu’à ce jour le nouvel ambassadeur malgache à Paris n’a pas encore présenté ses lettres de créances, c’est totalement ignorer ce qu’est la diplomatie.

    Voilà en résumé quelques indices qui pourraient aider les uns et les autres à relativiser les débats, il faut bien amuser la galerie.

    Bien sûr le putschiste trouvera toujours une manière de se tresser les lauriers, alors même qu’il n’aura rien obtenu.

    • 18 novembre à 17:58 | reviv (#9830) répond à Asherman

      je le pense aussi,
      ils ont commis une faute grave d’zvoir ntroduit Poutine dans cette affaire ou plutôt ils se sont laissés piéger par la Russie pour une question de vengeance avec la Crimée.

      le malgache oublie• ( • oublier est impropre comme vocabulaire mais je l’utilise pour rester correct) que c’est une guerre économique et géopolitique dont il s’agit et la Russie est bien veillante pour prendre sa part.

      c’est encore de la com bien huilée pour faire avaler à la populasse qu’il travaille pour elle, c’est une bien de façon de détourner l’opinion et d’accrocher par le hameçon le malgache en difficulté à occuper son esprit ailleurs...

      de plus la gouvernance actuelle patine le fait d’avoir trop menti à la majorité crédule-abetie, après 11 mois de gouvernance, rien ne se passe, l’eau et l’électricité ne sont pas toujours pas résolues mais pas que cela bien sûr .....

  • 18 novembre à 16:56 | FINENGO (#7901)

    18 novembre à 13:31 | kartell (#8302) répond à betoko ^
    Vous extrapolez une fois encore en ce qui concerne la cogestion de Tromelin, sa mise en œuvre a été repoussée sine et die par le parlement français....
    En d’autres termes, elle est aujourd’hui ensablée !.....
    .........................................................................................................................................

    Pour confirmer les dires de Kartell à ceux qui auraient des doutes, sur la finalisation de la cogestion de Tromelin avec l’île Maurice.
    Voici un Lien, et le même sort est d’ores et déjà réservé pour le Revendiquant des îles éparses.
    https://www.cairn.info/revue-outre-terre1-2012-3-page-651.htm?contenu=resume#

    • 18 novembre à 19:24 | kartell (#8302) répond à FINENGO

      Cette commission présentée ici comme l’acte final pour la conquête des Éparses n’aura qu’un rôle consultatif dans la mesure où la décision finale, en cas improbable de voir les français plier, serait soumise ensuite aux votes des deux assemblées françaises où Macron n’a pas la majorité des deux tiers exigée pour modifier le moindre article de la constitution gauloise .....
      En d’autres termes, cette commission est à l’image de celles instaurées par Macron qui servent à enterrer les points qui fâchent et à donner une importance momentanée à des subalternes....
      D’autant que Macron ne se risquera pas à aller au clash avec les élus de la nation à la veille d’une campagne présidentielle de 2022, loin d’être dans la poche comme les Éparses d’ailleurs...
      La messe est dit, la discussion portera sur la couleur du vin de messe .....
      Bonne soirée.

  • 18 novembre à 17:19 | Vohitra (#7654)

    Na io Pr Ranjeva io aza, mino aho fa efa mahafantatra tsara izy fa ho sarotra ny fomba hahazoan’i Madagasikara ireo vondronosy ireo, saingy atao ahoana moa,

    Tsarovy fa nandritry ny tetezamita dia tsy nataon’ny fanjakana Malagasy ny fanavaozana ny fanambarana ny velaran’ny faridranomasina Malagasy teo anivon’ny firenena mikambana, tokony natao nefa izany ho fampihararana ny zo eken’ny lalàna iraisampirenena ary nisy fetra farany nahafahana nanao izany, saingy niniana tsy natao.

    Aoka tsy hifandrebireby eto isika !
    Izay efa teo antànana nefa namidy antsokosoko, ireo atao izay hiverenany aloha, izay no fahendrena

  • 18 novembre à 17:58 | Asherman (#10651)

    • 18 novembre à 18:31 | Vohitra (#7654) répond à Asherman

      Bonsoir Asherman,

      Pour Moscou, l’essentiel est de ne plus aborder le statut de la Crimée, et de lever les sanctions américaines et européennes après l’annexion par la Russie, et face à l’évolution de la géopolitique mondiale compte tenu de la volonté affichée d’expansion sur tous les plan de la Chine, l’alignement des positions stratégiques de la Russie à celle de l’Europe est devenue une question vitale.

      La question de la région russophone à l’Est de l’Ukraine ressemble aux arguments avancés par la troisième Reich juste avant la seconde guerre mondiale, et ayant abouti à l’annexion pure et simple d’une grande partie de la Tchequoslovaquie en 1938…

      Et le p’tit loup Malagasy ne fait que tromper, comme à l’accoutumée ses compatriotes. D’ailleurs, son oncle Sarkozy ne lui accordera jamais son soutien quant il s’agit d’un projet pour amputer la France d’une partie de ses territoires, c’est de la stratégie de manipulation de masse tout simplement de la part de ce quintet de bandits au pouvoir…

  • 18 novembre à 18:52 | Rakoto (#5814)

    Raha tsy mahay miray hina isika dia tsy hisy zavatra ho vitantsika mihintsy. Jereo ny Frantsay izay mihady amintsika an’ireo nosy ireo. Na dia eo aza ny tsy fitovizana ara-politika dia rehefa resaka firenena tompoko dia miray hina ry zareo : Sarkozy no teo aminy fitondrana fa nanohana an’i DSK, i Fronçois Hollande nanohana an’i Christine Lagarde sns. Ireo solontena gasy 6 ireo raha jerena tsara ny momba azy ireo dia manana tsara ny fahaizana sy ny experiences hampandresy antsika. Ny an’ny vazaha dia tetika efa fiady dia ny zarazarao hanjakana ka raha tafiditra ao anatin’izay dia namany resy. Ny ady hatrehana aloha izao dia io anatrehany frantsay io fa rehfa azo soamantsara io dia miray hina koa mba tsy sanatria hataon’ireo mpitondra varo-boba izy ireo. Tsy izy ireo ihany fa ny tanin’ny gasy rehetra mihintsy, na Ambohitrinimanga io na tanin’ny gasy hafa io. Mila mandajalanja fa tsy hanaraka na hanaratsy be fahatany antoko politika sy firehana politika. Tsy hoe Ratsika io tamin’ny fotoanany dia toy ny messi latsaka avy any andanitra dia izay lazainy dia ekena jiaby, dia toy izay koa tamin’I Ravalomanana diam bola toy izay ihany koa ity Rajoelina, Mila mahay mandajalanja isika.

  • 18 novembre à 19:13 | olivier2 (#9829)

    @ Asherman

    Pouvez vous nous éclairer quant aux conditions geo politiques qui ont conduit l Ag de l ONU en 1979-1980 a ces résolutions...non contraignantes ?

    Pour clarifier : les votants n etaient ils pas majoritairement des membres du bloc des non alignes ou des amis proches de l Urss...aujourd hui disparus...apres moults coups d etats bananiers et autres revolutions ?

    Merci

    😀

    • 18 novembre à 19:56 | hafatse (#9818) répond à olivier2

      Mais change quoi, conditions géopolitique, l’andouille des îles, le plus k. Jon de ceux qui se croit malin.

      Donc quand une décision est prise, il faut tenir compte, bah, dans des élections partout dans le monde, c’est le résultat qui compte, et encore, on se fout si c’est des étions libre ou pas.

      On sait tes positions colonialistes. On s’en branle, tu peux aller brailler, pleurer pauv vazaha lany mifo sur valeur actuelles et fdesouche.

    • 18 novembre à 21:37 | Besorongola (#10635) répond à olivier2

      Quelle est l’origine historique du drame africain et malgache ?

      26 février 1885 | La conférence de Berlin ou le partage de l’Afrique
      26 février 2018 Rédaction

      Le 26 février 1885 est une date mémorable. Elle marque en effet, le partage du continent africain. Lors de la conférence de Berlin (novembre 1884-février 1885) les puissances occidentales ont décidé du sort de l’Afrique.
      Les manuels allemands d’histoire désignent cette conférence la « Kongo-Konferenz. » Ceci en dit long sur les buts que les participants s’étaient assignés. Sur invitation du chancelier Otto von Bismarck 14 nations se rassemblent à Berlin du 15 novembre 1884 au 26 février 1885 afin d’établir les règles du partage de l’Afrique et tracer de façon arbitraire les frontières. Il en résultera des conflits qui durent jusqu’aujourd’hui.

      Les pays participants sont : l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie, La Belgique, le Danemark, l’Empire Ottoman c’est-à-dire l’actuelle Turquie, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la Russie, la Suède-Norvège ainsi que les Etats-Unis à titre d’observateur. Les peuples et les rois africains sont maintenus à l’écart de cette conférence qui scelle le partage systématique de l’Afrique. Avec l’abolition de l’esclavage ou « Traite négrière, » l’Europe intensifie son intérêt pour l’Afrique à partir des années 1880 à la recherche de nouvelles sources économiques. Stanley, géographe découvre les richesses que renferme le bassin du Congo et aiguise ainsi l’appétit des puissances occidentales pour le continent africain. Léopold II, roi de Belgique crée la « Société Internationale Africaine » qui lui sert de paravent philanthropique. Officiellement, il envisage d’envoyer des expéditions pour abolir définitivement « la Traite des Noirs », maintenue par les Arabes et étendre sa « mission civilisatrice » en Afrique.
      En réalité, il charge Stanley d’établir un Etat d’indépendant du Congo et s’approprier ainsi les ressources naturelles de cette région. Dans le même temps, la France hisse son drapeau sur l’autre partie du territoire qui deviendra le Congo-Brazzaville, du nom de l’officier Savorgnan de Brazza qui a mené l’expédition.
      Le « gâteau africain »
      La ruée vers les pays africains prend rapidement de l’ampleur. Les nations européennes découpent l’Afrique comme un gâteau, tel est le terme historique en allemand. En l’espace de quelques années, l’Afrique subsaharienne est divisée entre les puissances occidentales. Elles s’assurent la liberté de commerce sur les fleuves du Congo et du Niger.
      Le document final de la conférence de Berlin stipule que Léopold de Belgique reçoit, à titre personnel, deux millions et demi de kilomètres soit l’actuel République Démocratique du Congo. Un pays 80x plus grand que la Belgique est devenu en un tour demain la propriété exclusive du roi Belge. Le Congo deviendra en 1908 une colonie belge. La colonisation n’a jamais été une œuvre philanthropique. De nombreuses exactions y ont été commises : le travail forcé, les coups et blessures, l’utilisation du fouet pour asservir les récalcitrants. La politique des mains coupées pour obtenir la quantité de caoutchouc pour les besoins du roi Léopold II, un mégalomane, caractérise la politique coloniale dans cette région.
      Les nations européennes s’engagent à respecter la sphère d’influence de toute puissance établie dans une zone bien précise. Elles reconnaissent à la France le droit d’occuper la rive droite du Congo et de l’Oubangui. Elles acceptent l’autorité administrative du Portugal sur l’enclave de Cabinda ainsi que les pays sous le joug colonial de la Grande Bretagne. Le Libéria et l’Ethiopie demeurent les deux états indépendants du continent ainsi que l’Etat libre d’Orange et du Transvaal en Afrique du sud. La conférence assure la liberté de navigation et de commerce sur les fleuves du Niger et du Congo. Tout traité conclus avec des rois africains doit être notifié aux autres nations colonisatrices.
      La Conférence de Berlin rappelle l’interdiction de la « Traite des Africains » ou esclavage qui avait été aboli la première fois en 1794 par la Convention puis rétabli par Bonaparte en 1802, à nouveau interdit en 1815 lors du Congrès de Vienne ; et définitivement interdit en 1848 sous l’impulsion de Victor Schœlcher. La conférence de Berlin 1885 invite les signataires à contribuer à L’extinction totale de la « Traite des Africains. »
      L’Allemagne occupe officiellement le Sud-ouest Africain, appelé Sud-ouest Allemand (1884-1919) qui deviendra la Namibie indépendante en 1990. Le Dr. Heinrich Goering, père du tristement célèbre Hermann Goering est placé à la tête de ce protectorat.

    • 18 novembre à 22:14 | akam (#7944) répond à olivier2

      @Beson...

      - Ne deplace pas le sujet sur le continent africain ou ailleurs car ce que tu evoques ne revet que les consequences extensives des guerres d empire napoleonienne ou la France a du ceder pour cacaouete la Nouvelle Orleans aux americains ou l echec des troupes napoleniennnes qui a permis aux haitiens de devenir independent.
      - Les TAAF representent un autre sujet que le pauvre Macron ne peut ni se derober ni unilateralement decider. La demande verbale d une negociation a ete faite. Le pauvre a ete poli et a decline une reponse de gascon… d ici 26 juin 2020… mais en aucun moment il n a ni prononce cogestion ni retrocession.
      - Pour une question de souverainnete nationale, il n est pas habilite a donner une reponse gratuite. Le PRF devra consulter a la fois les forces democratiques de son pays, y compris Marine (qui pourra etre encore en face de lui au 2eme tour de 2022) et particulierement respecter les institutons republicaines (AN+senat+conseil constitutionel). L unanimite est absolue.
      - Pour le present…ces iles qui contiennent des zones d exclusivite economique, notamment dediees aux etudes environnementales, climatologie, biodiversite et a des prospections de gaz et de petrole offshore… sont bien francaises. Leur passé d avant-ere coloniale rentre meme dans la categorie des “terras nullius” (iles inhabitees, sans maitre) que la France conquerrante de la grande ile a administre territorialement. Posture defendable car les gasy n ont pu prouver une presence quelconque dans ces iles, a part Tromelin que l etat gasy a cede aux mauriciens. Tromelin a revele la subsistance d esclaves malgaches abandonnes par leurs maitres. Oui quel triste sort mais l administration RDM a cede Tromelin aux mauriciens....qui cogerent "theoriquement" avec les francais.
      - Le grand De gaulle de l époque s est bien prononce dans loccupation de ces TAAF. Macron qui copie son icone adhere de facon absolue aux idees du general. Vu que ces iles representent les points strategiques que la France securise nuit et jour (FASZOI) afin de lutter efficacement contre l immigration clandestine… en particulier les intrusions des trafiquants de tous genres dans les eaux territoriales francaises. Pur Sang (l’ ex MAE) a confirme et a appuye haut et fort le role du FASZOI (voir mon precedent post).

  • 18 novembre à 19:42 | ratiarison (#10248)

    Avoay ny porte avion miaraka @ny basy sy ny tafondro Sahala t@ny nataon’ny ARGENTINS aka ny îles malouines +++dia ho hita izay ho vitany i ra- presi.... Vongany ?? Izany résolution ny ONU izany resaka machin hoy DE GAULLE t@ny fontaona andro ?? Ny tadiavin’BOAY KELY dia fandrebirebena ny saim-bahoaka "POPULISME FAHATANY Ô ra- professeur RANJEVA TANDREMO SAO VOAFANDRIK’IDJ+++TONTAKELY AN ????Samy tsara !

    • 26 novembre à 10:59 | Ibalitakely (#9342) répond à ratiarison

      Fa i Charles De Gaule ihany koa no namorona ny frantsafrika tao aorian’ny ady lehibe faha roa, & ny zarazarao anjakana no tena fitaovany nampiariny ka ampiasainy hatramin’izao [ny MDRM vs padesm sns]. Dia mahita olona foana izy anipaka ny mpiray tanindrazana-tanintaranaka aminy, ohatra amin’izany ankehitriny ilay "aza mataotr’ ianarrreo fa zà tsy hak’ ny taninarrreo na irrray centimètrrre carrré aza ..." nandritry ny fampielezan-keviny desambra 2018, nefa rehefa lany izy avy eo natombony t@ mille héctarrres ao Ambohitrimanjaja ny fibodoana tanin’olona mpiray tanindrazana aminy ho an’ny mpandrrraharrraha vahiny. Izao indray ampiady ny samy Malagasy amin’ity resaka nosy Miparitaka ity. Tsy fantatry ny be & maro amin-tsika nefa ohatra izao, fa efa betsaka ny nosy any Avaratra any tahaka an’Anjajavy sns ohatra dia anisan’ireo nosy efa lasan’ny karana tanteraka. Ny eo mody asainy iaraha-midinika [??], ny eo efa azy !!

  • 18 novembre à 19:48 | akam (#7944)

    - Ca y est...Le break est fait.
    - J espere que les “vieux baveux” sollicites pour remplacer les bareas aujour dhui "a la haute ville de Tana" aillent maintenant courir les plateaux de TV et rendre compte de leurs matchs. Frustration... n est ce pas ! car il a fallu prouver entre hommes ce qu est une possession ? notamment les nouvelles lois internationales qui regissent les eaux territoriales et celles des cas de transgression ? Clipperton est bien loin des frontieres francaises, mais c est une bonne reference ! le passe de ces differentes iles ??? les traites d annexion des annees 1820...est ce que ces vieux iront-ils expliquer aux 25 millions leurs defaillances culturelles ?
    - De toutes les facons, de cette entrevue avec Jupiter ou un Prezida, a interprete unilateralement les resultats d une conversation entre 2 chefs d etats d une evolution de la situation par une cogestion et notamment d une restitution. c est fort ! Parler la langue de Moliere est une chose, comprendre les subtilites de cette langue en est une autre. Cogestion, restitution...ne sont pas des mots gratuits. En droit international ou des conflits territoriaux existent entre 2 nations, ces mots ne revetent pas seulement d’une certaine semantique. Ils sont particulierement techniques. la delegation francaise est venu couvrir les points requis, administration, diplomatie, forces armees, science et environement,
    - Est ce surprenant qu on ait decouvert que les subtilites de la langue de Moliere ont piege le porte-parole des 25 millions d insulaires ? La reponse est non...C est une question d honnetete, car ces 2 mots revetent 2 significations differentes qu on n a pas a prendre a la legere. L exemple d affabulateur est le mongol de service qui repete depuis pres d un mois et qui ne jure que par ce qu il a entendu lors d une conf. que ces iles sont gasy…Que des arguments minables, bonhomme car deja pour faire court, la cogestion signifie, comme le cas de Tromelin, que l ile reste francaise mais qu il est permis que des mauriciens peuvent visiter mais avec l autorisation des autorites competentes.
    - Quant a la restitution, meme s il est le seul president a s etre deplace dans les TAAF, Macron n a jamais prononce un tel mot ! D ailleurs en tant que PRF, il ne peur decider unilateralement. Et il n a jamais ete question. Le Drian a prononce clair et net, “… qu il n a jamis ete question, dans aucune prise de position sur le sujet, de renoncement a la souverainnete francaise”. En face Pur Sang n a pas dementi non plus, mais a dit lucidement “…il faut etre franc, Madagascar, aujourdhui n a pas les moyens de securiser cette zone. On a beaucoup d autres priorites comme l’ education et la santé…”. A suivre ….Qui est donc celui qui s est tire une balle dans son pied ?
    - Aujourd’ hui ils etaient 12. Les fonctionnaires gaulois qui ont represente une republique fondee sur l etat de droit parleront. Tout sera transparent.

    • 18 novembre à 19:58 | hafatse (#9818) répond à akam

      Avant de pondre des âneries, regarde le droit, qu’est ce qui a été voté. OK. Après les plus forts n’en font qu’à leur tête.

    • 18 novembre à 22:23 | akam (#7944) répond à akam

      @ hafatse
      - Comme tu cherches la pine d un ane, fourre la dans tout droit en toi pour que tu sentes ce que c’est une anerie.
      - T as un Prezida qui a un probleme d ego. les TAAF n ont rien avoir avec les manipulations de platines.
      - Ca m etonne que Jupiter rouvrira les portes de l elysee pour la prochaine rencontre. Les blablas ont ete interessants comme ont dit les delegues frenchies..car ils ont botte en touche... a propos de suite !

  • 18 novembre à 19:49 | cacatoès (#9758)

    O ry macaron chacaron a, omeo an’i rajorery hono hoa ireo nosy mizeparsa ireo fa hataony nosy paradiziaka hipetrahan’izy sy ireo panao polifika rehetra gasy sy ny forongony !!!lol
    Anisany velifotaka nataony izany !!!lol

  • 18 novembre à 20:06 | olivier2 (#9829)

    @ Hafatse le genie malgre lui

    Je cite l illustre : « Donc quand une décision est prise, il faut tenir compte, bah, dans des élections partout dans le monde, c’est le résultat qui compte, et encore, on se fout si c’est des étions libre ou pas »

    Meuh dis donc jeune bi national boursier Parisien...membre d une petite secte prosélyte sur internet..( MDR)

    1- quand tu cris au loup pour une election bidonnee par tes VRAIS compatriotes ...tu t en fous la dis donc ? re lis toi !!!

    2- perso, quand tous les amis dictateurs de ton illustre compatriote Ratsiraka votent tous en coeur a l’ONU...je dis qu il y a matiere a investiguer...

    Mais evidemment ...PAS TOI !!!

    MDR

    Rentre vite au pays...

    😀

    • 18 novembre à 23:29 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à olivier2

      Encore une intervention du debilissime olive de mes noix.

      Plus caunotu meurs.
      Il faut vraiment être taré pour venir cracher son venin tous les jours, faut le lire pour le croire, mieux vaut lire ça que d’être aveugle.

  • 18 novembre à 20:07 | ratiarison (#10248)

    Ô ry Rakoto 5814 iza no hiara hiosy TAY @NY IZAY FIRONDRANA TONTAKELY +++mba alefao halavitra ny fijery LEROA ??NY ao antokatrano tsy misy ATONKONA KA ny îles éparses no hatao fandrebirebena Ho ento @ny izay tokony ho izy aloha ny FIRENENA IZAY VAO MISAMBOTRA NO TOKONY HO SAMBORINA ??SAMY TSARA JIABY ÉEE !

  • 18 novembre à 20:54 | reviv (#9830)

    Vohitra :
    "
    Na io Pr Ranjeva io aza, mino aho fa efa mahafantatra tsara izy fa ho sarotra ny fomba hahazoan’i Madagasikara ireo vondronosy ireo, saingy atao ahoana moa,...."

    admettons que les doutes que vous soulevez soient fondés, et que cet éminent professeur de son corps sait déjà qu’il va perdre et pourquoi à votre avis accepte t’il de jouer ce rôle éminemment stratégique ?
    ou alors y-a-t’il un deal ?

    • 18 novembre à 21:29 | olivier2 (#9829) répond à reviv

      @ reviv

      Vos questions demeureront sans reponses...

      Mais bon je crois que vous avez parfaitement compris pourquoi...

      Le cote inavouable de la societe malgache tres propre sur elle...

      Quand on est propre , mieux vaut salir les autres...

      Bonne chance !!

    • 18 novembre à 22:04 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Bonsoir Reviv,

      La famille Ranjeva fait partie du cercle d amitie de l Amiral Ratsiraka, et je crois que Ranjeva Raymond pourra apporter des explications soit sur les raisons du retard de l evolution du traitement de ce dossier sur le plan diplomatique de 1979 a 1991, soit sur les mobiles strategiques de l Amiral dans la gestion de ce dossier vis a vis de ses relations avec la France apres l arrivee de Mitterand et le parti socialiste au pouvoir.

      J ai bien l impression que ce dossier a ete utilise par l Amiral comme garant de sa reconciliation avec la France apres ses derives marxistes et echec economique de sa revolution socialiste.

      Je me demande si les experiences du prof de ses 18 ans passes au sein de la CIJ seraient d une grande utilite apres ce qui s etait passe chez nous en 2009, les raisons d Etat francais mises en exergue me semblent une indication de vouloir orienter la commission mixte vers un echange de point de vue mais non pas une negociation du tout.

  • 18 novembre à 21:01 | Isambilo (#4541)

    A partir du moment où la délégation malgache s’appuie sur le droit international conçu selon les valeurs européennes, les patates sont cuites. C’est ce qu’on appelle manome basy an’ny anglisy.
    Si on se fonde sur le droit français, Fort Dauphin appartient à la France puisque Pronis y avait planté le drapeau français. Ne parlons pas de Nosy Be, de Sainte Marie ou Ambohitsirohitra.
    Adopter la logique de l’adversaire, c’est le prendre pour un imbécile.

    • 18 novembre à 21:10 | olivier2 (#9829) répond à Isambilo

      Prendre son « deuxieme pays », quand on est un fier binational, pour un « adversaire »...

      C est bien la preuve qu il n y a rien a esperer de la part d une certaine categorie de francais...finalement assez proches des idees des jhiadistes binationaux de leur etat...

      Quand cela les arrangent... EVIDEMMENT !

      Lol

      Bienvenue en malgachie.

  • 18 novembre à 21:23 | anyanel (#10753)

    On dit que les français sont des pirates. Macron l’a prouvé en envahissant les îles éparses.

    La France est un bon exemple pour désobéir les Nations Unies.

  • 18 novembre à 21:27 | Isambilo (#4541)

    olivier2 (#9829) ,
    Qui vous dit que je n’ai que deux nationalités ?
    Qui vous dit que j’ai un deuxième pays ?
    Vous avez un raisonnement de bonzaï.

    • 18 novembre à 21:39 | olivier2 (#9829) répond à Isambilo

      Quand un ancien communiste malgache..bi national..planque a Paris...

      Fait le malin..et en rajoute des couches annees apres annees..

      Que voulez vous ...

      Meme les bonsaïs nains le voient venir..

      Je doute que mon raisonnement ait quelque chose a envier a vos pietres considerations ideologiques héritées d un autre temps..celui de l URSS !

      CAMARADE cepamafotiste

  • 18 novembre à 21:56 | olivier2 (#9829)

    @ Besorongola

    Madagascar et l afrique n ont ils connu que des envahisseurs VAZAH spoliateurs ?

    Vous oubliez..simple erreur ou oubli de votre part...??..

    De citer les comportements hostiles...imperialistes...inhumains...d africains et autres malgaches qui ont pille, asservi leurs peuples...dans des conditions parfois plus honteuses que celle que vous dénoncez...

    La pénitence des Europeens trouvent sa juste limite dans la connaissance des horreurs pratiquees par vos propres congeneres...trop souvent cachees et mesestimees..
    Mais par qui ???

    Le foutage de gueule historique a pris fin...

    Tel est le sujet

    😂

    • 18 novembre à 22:23 | Besorongola (#10635) répond à olivier2

      Oliviers 2
      Je ne conteste pas ce que vous dîtes car ce phénome d’exaction existe depuis que l’homme existe . Entre blancs c’était pire avec les Romains et Napoléon ainsi que Hitler..La différence c’est que ce qui s’est passé au Continent noir suite à la conférence de Berlin avait été pour seul but d’exploiter les richesses et de les emporter en Europe pour enrichir le Vieux continent sans tenir compte du sort des africains. Entre noirs il s’agissait d’immigrations "naturelles" pour trouver un endroit pour vivre et la plupart du temps des brassages éthiques sont nés et ces peuples vivent en harmonie.

    • 18 novembre à 22:39 | ANTICASTE (#10704) répond à olivier2

      "De citer les comportements hostiles...imperialistes...inhumains...d africains et autres malgaches qui ont pille, asservi leurs peuples...dans des conditions parfois plus honteuses que celle que vous dénoncez..."

      Mais cher olivier ,la situation malgache,notamment ,le démontre avec force ,la série est encore en cours !

  • 18 novembre à 22:12 | olivier2 (#9829)

    @ vohitra

    Pour rappel, un des « braves « freres Ranjeva s est tire avec l argent se la banque centrale de Manakara..

    Mais bon...heu..ca compte pas apres tout..

    HEIN ?

    Mdr

  • 18 novembre à 23:59 | FINENGO (#7901)

    @ hafatse (#9818)
    18 novembre à 19:58 | hafatse (#9818) répond à akam ^
    Avant de pondre des âneries, regarde le droit, qu’est ce qui a été voté. OK. Après les plus forts n’en font qu’à leur tête.
    ....................................................................................................
    C’est toujours le même, l’idiot du village qui ramène sa fraise.
    Lis bien ce qu’a écrit akam (#7944) et surtout essaye de comprendre ce que tu lis.
    Et Vlan !!! akam (#7944) t’’en a mis une bonne dans son post.
    De quel droit parles-tu le dondrona ???
    Du Droit international ???
    Ne sais-tu pas que le soi disant droit international est très rarement respecté par les Grandes puissances, et pour une simple raison car ce sont eux qui élabore les soi disant droit dit international.

    Mais quand tu dis que les plus forts ne font qu’à leur tête.
    Eh oui !!! On les appelle les "Conquérants".
    Oui la loi du plus fort a toujours existé, et elle durera pour longtemps encore et malheureusement pour les faibles.
    Il va falloir que tu vis avec la réalité du monde mon gars.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS