Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 17 novembre 2018
Antananarivo | 11h52
 

Politico-juridique

Assemblée Nationale

Jean-Max Rakotomamonjy poussé vers la porte de sortie

vendredi 24 août | Arena R.

Le président de l’Assemblée nationale, Jean-Max Rakotomamonjy, est poussé vers la porte de sortie. Aussi bien l’opposition, principalement le Mapar d’Andry Rajoelina que le HVM de Hery Rajaonarimampianina, souhaitent à tout prix que ce candidat du Leader Fanilo à la course à la magistrature suprême quitte son poste actuel. Ils en avancent notamment les lois en vigueur concernant les élections.

Pour les partisans d’Andry Rajoelina, l’article 3 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale doit obliger Jean-Max Rakotomamonjy de démissionner. Cet article indique que la fonction d’un parlementaire n’est pas compatible à d’autres mandats électifs ou à un poste de fonctionnaire en dehors de l’éducation. « Les articles 12 et 14 de la loi organique de 2012-016 relative aux premières élections législatives de la 4ème République confirment dans l’ensemble l’article 3 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale », expliquent les partisans du Mapar d’Andry Rajoelina.

En effet, l’article 12 de cette loi indique que « Le mandat de Député est incompatible avec l’exercice de tout autre mandat public électif ». Par ailleurs, l’article 14 de cette même loi précise que « Le mandat de Député est incompatible avec l’exercice des fonctions de : Président de la République, membres de la Haute cour constitutionnelle, membres du gouvernement, magistrats des cours et tribunaux… . Le député nommé à l’une des fonctions citées ci-dessus est démis d’office de son mandat ».
L’article 18 de cette même loi précise que « Le Député qui a accepté en cours de mandat, une fonction incompatible est déclaré démissionnaire d’office, à moins qu’il ne se démette volontairement. Dans tous les cas, la démission est constatée et prononcée par la Haute Cour Constitutionnelle. Elle ne constitue pas pour autant une cause d’inéligibilité  ».

Si aucune de ces lois ne précisent pas clairement que le président de l’Assemblée nationale doit réellement démissionner de sa fonction dès que sa candidature à l’élection présidentielle est officialisée, l’article 19 de la loi organique de 2018-009 relative à l’élection du président de la République s’avère comme une épée de Damoclès pour Jean-Max Rakotomamonjy.

Cet article 19 indique que « Dès la publication de la liste officielle des candidat ( ndlr : à l’élection présidentielle), tout agent de l’Etat et des Collectivités Territoriales Décentralisées et tout fonctionnaire civil ou militaire n’exerçant pas de hautes fonctions et hauts emplois civils et militaires de l’Etat, candidats à l’élection présidentielle, doivent se soumettre aux dispositions de l’article 6 de la Loi organique relative au régime général des élections et des référendums. Il en est de même pour toute personne nommée aux hautes fonctions et hauts emplois civils et militaires de l’Etat, candidat à l’élection présidentielle ».

Or, l’article 6 de de la Loi organique relative au régime général des élections et des référendums, précise que « Toute personne, fonctionnaire ou non, nommée aux hautes fonctions et hauts emplois civils et militaires de l’Etat, dont la liste est fixée en annexe à la présente Loi organique, candidate à des élections, doit démissionner de ses fonctions à compter de la date de publication de la liste officielle des candidats. »

Dans une déclaration faite jeudi, le président du sénat et non moins ancien président du HVM, Rivo Rakotovao, précise qu’après la publication de la liste des candidats retenus pour le premier tour de la présidentielle du 7 novembre dans laquelle se trouve le nom de Jean-Max Rakotomamonjy, ce dernier doit démissionner. Les partisans du Mapar, eux, pour leur part attendent avec impatience cette démission du président de l’Assemblée nationale. Ils espèrent que l’un d’entre eux, en la personne de la députée Michèle Ratsivalaka, la doyenne de l’Assemblée nationale, présidera cette chambre.

54 commentaires

Vos commentaires

  • 24 août à 08:10 | lalvaovao (#9369)

    Rasoamaka James Andriatsihety sy ny vadiny
    mpangalatra gaigy lahy sy gaigy vavy, efa nigatra tany frantsa ary mbola misy taratasy fisamborana azy fa io nitsoka aty madagascar io.
    Gasy maro no efa nangalariny tany frantsa ary mitetina million euros mahery ny vola halatra ary mody anaovany asa soa aty madagascar ( MTM, Rakalobe, etc...).
    Mila samborina io rangahy io, ary atolotra ny police frantsay

    Décision Tribunal Grand Instance Evry Val d’Essonne (91000)

    • 24 août à 09:17 | Eloim (#8244) répond à lalvaovao

      Ne vous en faites pas. S’il y a des infos le concernant transmises à l’ambassade de France à Madagascar dont le concerné en est conscient indubitablement, il est fort probable que vos désirs soient des ordres. Je crois qu’entre les deux pays il y a coopération en matière judiciaire et que l’Interpol ne reste pas bras croisés si les délits qu’il a commis en terre française s’avèrent être GRAVES avec émission, bien sûr, de mandat d’arrêt international.
      Votre insistance sur ce fait nous indique que vous même faites partie des victimes de cette personne. Dommage !

  • 24 août à 09:10 | RAMBO (#7290)

    23 ème BLOC OPERATOIRE sur les 30 prévus CHEZ LE PAYS DE RAVALOMANANA.

    Antananarivo Atsimondrano : un centre hospitalier moderne pour la Commune rurale de Bongatsara

    Un Centre Hospitalier de Référence flambant neuf et un nouveau bâtiment pour le Fokontany d’Ambohibao ont été remis par le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, à la population de la Commune rurale de Bongatsara, dans le District d’Antananarivo Atsimondrano, ce 23 août. Durant la visite, il a aussi constaté l’état de délabrement du local du PNNC (Programme National Nutritionnel Communautaire) et a déclaré que des travaux seront entrepris pour l’améliorer.

    Lors de la remise officielle du Centre Hospitalier de Référence de Bongatsara, disposant d’un son bloc opératoire moderne, le Président a déclaré que : « Les réalisations effectuées ne sont pas encore terminées car, sur les 30 nouveaux Centres hospitaliers installés à Madagascar, dans le cadre du plan de développement, c’est le 23ème que nous inaugurons. Les appareils sont modernes, et les femmes sont, en particulier, les premières à bénéficier de telles infrastructures. C’est un plaisir pour moi de voir ces réalisations, surtout le sourire des mères qui viennent accoucher, car, auparavant, le taux de mortalité maternelle était encore élevé, mais le cauchemar est passé. De telles infrastructures seront dupliquées dans tout le pays. Il en est de même pour l’adduction d’eau potable car l’amélioration des conditions de vie de la population à la base est une priorité pour l’Etat. »

    Evoquant les infrastructures de santé qu’il a remis ces derniers temps, le Président de la République a souligné que ces avancées sont déjà une image du Fisandratana. « Nous apportons le développement avec les routes, les écoles, les hôpitaux. Mais, il nous faut encore déployer beaucoup d’efforts. Ensemble, nous allons redresser et développer le pays, et les jeunes ont leurs rôles et responsabilités dès à présent. Le Fisandratana signifie tout d’abord une renaissance de la mentalité pour que nous ayons une nouvelle manière de penser et d’agir, une culture d’émergence fortifiée par le patriotisme. » Le Chef de l’Etat a déclaré que beaucoup de défis restent encore à relever. Des bureaux de Fokontany de 900 communes ont reçu chacun 15 millions d’ariary d’aide, et l’appui à toutes les communes du pays sera renforcé. Il a invité tout un chacun à préserver les biens communs, avant d’évoquer les priorités telles que l’accès à l’eau potable, la santé pour tous, l’électricité, ainsi que le développement et la modernisation de l’agriculture et l’élevage. « Le Fisandratana requiert un changement de mentalité et une ambition collective, qui est la résultante de la prise de responsabilité et de l’engagement de tout un chacun », a-t-il conclu.

    Voici les images :
    http://www.presidence.gov.mg/antananarivo-atsimondrano-un-centre-hospitalier-moderne-pour-la-commune-rurale-de-bongatsara/

    • 24 août à 09:47 | manga (#6995) répond à RAMBO

      Kopîe/Kolé,
      Pourquoi autant de blocs pour un pays dont les infrastructures ne permettent pas d’aller jusqu’à opérer des soi-disant patients virtuels que le HVM prétend nous faire croire.
      Ici en France, cinquième pays les plus industrialisés, réputé pour son avancement tant sur le point technologique que de la couverture sociale ferme ses portes.
      Le terme Budgetivore en est le principal et unique motif ; comme des personnes agées doivent parcourir des dizaines de kilomètres rien que pour se faire soigner.
      Et chez nous, où les matériels appropriés ont été recupérés dans des centres de déchetteries et/ou de recyclage ravissent les illuminés de votre énergumène pour se faire remonter le col en cette période de pré-campagne, et ce, pour mettre en valeur un ou des produits conçus pour être programmés en 2030 (fisandratana) ; une belle contrée de l’IEM dont on essaie d’amadouer moins d’un.
      Des blocs pour faire quoi si les infrastructures routières, origine des 99% des accidents sont dans un état aussi lamentable qu’exécrable depuis l’accession à l’indépendance.
      Et pour clore mon cher RAMBO, donnez-vous la peine de nous dévoiler le nombre de centres de rééducation fonctionnelle inaugurés en ce jour puisque je n’en ai jamais entendu parler.
      N’est-il pas mieux de conclure que la charrette est certainement devant les bœufs ?
      Au pays de RAVALOMANANA, quelle audace quand le HVM n’arrive même pas à nommer un maire dans son fief le SABNAM ;
      Faites-vous plaisir avec vos sarcasmes, le prisme auquel vous vous cachez est perpétuellement de rigueur. L’entente ne serait jamais de mise devant des mises en scène aussi truquées à vouloir regretter la raison de sa propre existence.

    • 24 août à 11:13 | Eloim (#8244) répond à RAMBO

      Rambo,
      Quelques questions : pourquoi le PRM Rajao ne s’était pas rendu compte de l’état de délabrement de ceci cela qu’en ce moment ? Et ce quoi cette précipitation en course contre la montre d’inaugurer n’importe quoi alors que certains travaux n’ont pas été faits qu’à moitié. D’autres travaux sont à peine de commencer ? N’est ce pas ce qu’habituellement ce qu’ont appelé les responsables étatiques de réception technique ?
      Je répète à plusieurs reprises, Cher Rambo, que tout ce que vous racontez à fait partie de ce qu’on appelle « les affaires courantes », attributions de tout responsable étatique du haut de la hiérarchie jusqu’en bas de l’échelle de l’administration publique. N’est-ce pas ? Qui parmi les dirigeants qui se succédaient n’ont pas pu faire MIEUX que celui que vous vénérez autant que ça vous plaise, n’est-ce pas ? Rambo, vous êtes marrant !

  • 24 août à 09:17 | manga (#6995)

    Et bien lalvaovao, il me semble que vous faites aussi partie des victimes de ce couple d’escrocs (comme vous nous faites sous-entendre).
    N’est-il pas mieux de faire une quête auprès de la diaspora pour qu’une enquête soit diligentée à leur encontre ; du moins demander à saisir l’administration compétente ne serait-ce qu’utiliser à bon escient cette relation bilatérale qui existe bel et bien entre ces deux pays amis de longue date.
    Moi, je pense qu’il y ait une erreur dans la conception des choses, notamment sur la confusion de la HCC, nous signifiant la liste des candidats retenus pour cette élection.
    Est-ce qu’uniquement la présentation d’un bulletin (qu’importe le numéro) suffit largement pour certifier qu’untel est clean devant la juridiction compétente ?
    Mais y avait-il eu au moins une collaboration des autres institutions (comme la SAMIFIN et le BIANCO) avant publication ??? Des questions
    Ou tout simplement en l’honneur de sa sainteté NINI dont DONIA n’était tout simplement qu’une victime de la société ?
    Tout compte fait, et comme la date d’aujourd’hui ne le permet point, je ne sais pourquoi on s’acharne sur Max l’exception pour un sujet aussi futile. Comme si on a toujours l’habitude de créer involontairement des ennemis pour semer le trouble dans ce pays où l’insécurité atteint son paroxysme depuis belles lurettes.
    Si le MAPAR a cet esprit revanchard, que ce dernier aille voir le président en personne qui a volontairement déchu celle qui était avant sur le perchoir.
    Et dire qu’il faut éduquer la population jusqu’à marteler le « fihavanam-pirenena », je ne sais précisément où va ce pays et comment on le traîne vers les abîmes.

    • 24 août à 11:34 | RAMBO (#7290) répond à manga

      Eloîm
      Je redis encore pour la n ème fois..tous ces travaux ont débuté en 2017. La raison est que les fonds tant attendus sont arrivés seulement en décembre 2016. En 2 ans Hery Rajaonarimampianina a fait bouchées triples, un grand bon en avant, mieux vaut tard que jamais.

      Si les Gasy donne 5 ans de plus à Hery, le Fisandratana devient 2025 mais plus 2030.

    • 24 août à 14:30 | manga (#6995) répond à manga

      Des travaux qui ont débuté en 2017, vous dites, donc incontestablement à la veille des élections, mais qui n’ont jamais eu l’aval ni de la Cour des Comptes ni des deux chambres puisque VR ne sont exécutés qu’à partir de financements voire des commissions purement occultes, comme le robinet est fermé du côté des bailleurs.
      Entendons-nous bien Rambo, l’octroi de la FEC n’autorise pas le régime de se vouer à de telles infrastructures, donc : cesses de nous prendre pour des moins que rien, Quant à 2030, demandes à celui qui s’en est vanté.

  • 24 août à 09:43 | RAMBO (#7290)

    La stratégie de développement de Hery Rajaonarimampianina consiste à doter tous les Districts d’ un Centre Hospitalier avec Bloc opératoire, des Fontaines d’Eau potables des Ecoles Collèges et Lycée Technique ou Agricole.
    Quand les gens voient de belles choses comme des hôpitaux, Ecoles, routes qui qui leur sont utiles dans leur village, leur mentalité change aussi positivement petit à petit.

    Mais il y a encore beaucoup à faire et 5 ans de suffisent pas.

    Mais le vrai changement de mentalité ne se fait qu’avec la connaissance de notre Créateur. Dieu dit dans la Bible que :« Son peuple péri sans Sa connaissance »...Une nation qui cherche à écarter Dieu de la vie du peuple est une Nation vouée à l’échec. C’est une grâce d’avoir un Président qui croit en Dieu et qui pratique sa Foi à la tête de notre pays. Ce que Dieu déteste le plus c’est l’idolâtrie
    c’est à dire avoir un autre dieu que lui. Jusque là tous nos présidents sauf Hery Rajaonarimampianina ont des « Mpitaiza » et c’est une abomination aux yeux de l’Eternel.
    Il y a toujours une priorité dans la politique de développement, entre les routes et les blocs opératoires, le choix est clair. La santé du vahoaka est prioritaire. Les 5 années à venir consisteront à construire les routes et la réhabilitation et création des voies ferrées.
    L’accès à l’eau potable est aussi important aux yeux du Président Hert Rajaonarimampianina ainsi que l’Education...Pour la première fois, le taux de réussite en CEPE est maximum cette année depuis logtemps. Les élèves sont motivés d’aller dans de beaux bâtiments et c’est l’une des raisons de cette belle réussite.
    La politique d’addiction ou d’irrigation porte aussi son fruit dans certaine régions où la nouvelle politique de Rajaonarimampianina est appliquée...La région de Menabe a obtenue une récolte record de riz cette année grâce aux déviations et barrages agricoles.

    Voici la preuve de ce que je dis avec des images ;
    http://www.presidence.gov.mg/extension-du-perimetre-du-bas-mangoky-et-inspection-des-travaux-de-construction-de-la-rn9/

    • 24 août à 10:33 | manga (#6995) répond à RAMBO

      Rambo,
      A moins que, le fait de citer à chaque fois le bon Dieu pour des choses aussi futiles que tu exploites à la longueur de la journée n’est autre que synonyme de faiblesse, notamment de ton âme en progressive perdition.
      Et ce n’est pas de toi que nous comptons apprendre ce que nous avons involontairement raté sur certains versets de la Bible.
      Soignes-toi à ta manière mais laisses-nous tranquille avec tes mots doux.
      RAJAO n’a rien fait et s’est laissé manipuler par des andouilles de ton genre. Et ce n’est pas à la veille des élections qu’"il obtiendra gain de cause puisque l’eau a coulé sous le pont et le mal a été déjà fait.
      Boostes-toi avec tes fantasmes, ne concernent que toi seul, et ne nous interdis surtout pas de la façon dont nous percevons les choses.
      Durant les trois premières années, notre président s’est perfectionné en matière de sorcellerie à chasser celles et ceux qui le dérangent en se remplissant la poche pour préparer son second mandat.
      Et c’est comme çà que nous le résumons : ni plus ni moins.
      Tout dernier recours n’est implicitement le meilleur moyen, ou çà passe ou çà casse. Mais avec cette pluralité de candidats, cela risque fort de mettre tous les efforts entrepris dans une situation délicate à attirer l’attention de la juridiction.
      Dis-moi Rambo, sur la totalité des inaugurations, combien ont passé sous les yeux des deux chambres ?

    • 24 août à 14:15 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Lire politique adduction d’eau mais pas addiction...pardon !

    • 24 août à 14:35 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Manga l’apprenti politicien.
      Les Bailleurs accordent des prêts et aides tout en indiquant clairement la destination exacte des fonds… certains pays donateurs ont même pour condition les achats des fournitures chez eux en priorité.

    • 24 août à 16:10 | manga (#6995) répond à RAMBO

      Pov’imbesh de Rambo,
      Je ne sais pas exactement si t’as encore la tête sur les épaules en nous confirmant qu’obligation est de rigueur quand les trois quart de la somme dépensée à partir de cette aide devront revenir à ceux qui l’ont octroyés et avec les intérêts sans nul doute.
      Est-ce qu’on a vraiment besoin d’aller perdre son temps en sciences-po (Aix-en-Provence dit-on) pour comprendre le vicieux de telle transaction.
      Ouvres bien tes yeux et essaies au moins de te mettre dans le diapason :
      Au moment où t’étais dans la région pour tes collectes, la SNTP était entrain de réhabiliter le port de Toliara, et m’avait appris (et de part ma curiosité) pourquoi on n’avait pas démoli tous les bâtiments ; mais de colmater toutes les fissures avec du ciment-colle et un peu de peinture pour conclure l’affaire.
      Le quart qui reste devrait être déduit des diverses commissions qui s’y rattachent ainsi que celui des magouilleurs comme ces tâcherons de seconde zone dont Kala Clô, conseillère spéciale du président de la république.
      Ne tournes pas en rond avec tes sarcasmes, tu ne fais que nous embobiner sur du fil (d’idées) qui ne tient pas la route.
      Tous les lecteurs ne sont pas tous nés de la dernière pluie, cherches d’autres cobayes à piéger.

  • 24 août à 10:26 | Fidy Andriamihaja (#10287)

    Comme si c’était un scoop !
    Pour moi c’est le départ de Hery que j’attends impatiemment.
    On a vraiment assez de leur médiocrité historique.

    • 24 août à 10:37 | RAMBO (#7290) répond à Fidy Andriamihaja

      De toutes les façon si c’est votre Dada qui remplace Hery , il devra mettre la barre très haute pour que les Gasy ne regrette pas rapidement Hery. Et cela dans tous les domaines...allocutions et com’, stratégie de développement et réalisations...connaissance économique des dossiers.

    • 24 août à 11:01 | manga (#6995) répond à Fidy Andriamihaja

      Et pour continuer Rambo, cette éducation dont tu proposes au peuple doit commencer par RAJAO en lui-même.
      Pour te prouver que mensonges en haute sphère se sont déversés depuis son accession au pouvoir.
      Cette énergumène a été le premier informé par la communauté internationale du retour du laitier dans son pays natal.
      Et en tant que chef de toutes les institutions que chef suprême des armées, cette andou.lle s’était permis de trahir le peuple en modifiant dans sa pensée la loi en vigueur pour un citoyen qui a besoin d’un passeport pour rentrer chez lui ; et comme le ridicule ne tue pas, il qualifie ce genre de fait comme entrée clandestine en territoire ennemi : du djihad avéré.
      La liste est longue et ne mérite même pas d’être exploité ; et voilà, Onitiana REALY séduite de sa pureté évoque et porte garant sur des actualités aussi grotesques qu’itératives dont seul celui qu’elle défend n’est autre que la principale cause de tous ces déboires.
      Et c’est comme çà que le peuple devrait survivre pour être sursitaire sur cette planète dont on lui a imposé.
      Il faut vraiment être perpétuellement sous anesthésie pour croire tien qu’un seul mot dont Rambo essaie de nous ancrer.
      Un mal-aimé bien malmené par ses propres turpitudes...

    • 24 août à 11:15 | manga (#6995) répond à Fidy Andriamihaja

      Dans 99.99% des opinions, ces trois lascars auraient déjà dû s’enterrer vivants s’ils ont conscience de celles et ceux qui les ont conçus. Et pourquoi pas avec leur progéniture respective.
      Non Rambo,, toi tu parles d’élection, nous on ne fait que relater les faits ; et ne voulons rien entendre de la façon dont cela se présente et surtout pas avec celui que tu protèges et/ou celui qu’il a trahi, du moins à celui qui a eu une aventure avec ta conceptrice que tu appelles souvent Dada sur ce post.
      Gardes-les pour ton foyer ; mais nous, on n’a rien à fichtre.

    • 24 août à 11:42 | RAMBO (#7290) répond à Fidy Andriamihaja

      Manga
      J’avoue que contrairement à vous, je suis faible devant mon Dieu. La différence entre vous et moi c’est que je connais bien mon Dieu et vous, vous avez peu de connaissance sur Dieu. La preuve vous l’appelez Bon Dieu...c’est lourd comme votre manière de penser. Appelez le Dieu et cela suffit Manga. Est-ce que vous appelez votre père« bon père » Manga ? Non, père, papa, ou dada, suffit ! C’est plus intime .

    • 24 août à 17:10 | RAMBO (#7290) répond à Fidy Andriamihaja

      Manga l’envouté du laitier.
      Au temps de Ravalo , les tâcherons de Seconde Zone n’ont pas vu les rayons du soleil...seules les sociétés de Ravalo « tsy Tiko » mais pas Tiko qui raflaient toutes les mises. Même Rajoelina son vrai faux gendre avait failli déposer bilan… la suite nous savons tous.
      Rappels :
      ...pour avoir une idée succincte des impacts positifs de ce conflit d’intérêts sur le développement exponentiel de la société TIKO (et inversement le chaos de l’économie malgache) en 7 ans, plusieurs sociétés ont été créées :
      TIKO OIL PRODUCTS ou TOP : huile alimentaire, situation de monopole,
      TIKO AGRI : collecte de matières premières,
      TOAMASINA PLANTS ou TOP II : système de production d’huile alimentaire, situation de monopole,
      IKO : tout ce qui est glace,
      TIA : produits à base de lait plus raffiné,
      TIKO FARM : élevage et dérivés, dont collecte de lait,
      FEED MILL : alimentation des animaux de la ferme, provendes,
      MBS : radio et télévision qui émettent partout sur le territoire, sans autorisation mais à titre d’essai, et qui utilisent les émetteurs et antennes de la RNM et de la TVM (au frais de ces derniers pour la location des satellites),
      MADA RADIO,
      RADIO FAHAZAVANA,
      « LE QUOTIDIEN » et « NY VAOVAONTSIKA » : presses,
      MAGRO : grande distribution, monopole sur les PPN (Produits de Première Nécessité), monopole sur les marchés publics (papeterie, articles de bureau, …),
      MBS IMPRIMERIE : travaux d’imprimerie,
      BLUE PRINT : travaux d’impression sur support, d’imprimerie, et vente de tout ce qui est papier,
      TIKO GROUP BTP : fabrication des produits pour BTP, comme les agglomérés, les buses, la vitrerie et même la peinture,
      ALMA : société de BTP, partenaire privilégié de l’Etat car les marchés sont attribués sans appel d’offres, mais aussi considérée comme sous-traitant attitré des sociétés multinationales (COLAS, SOGEA, …),
      CCM : bureau d’étude de génie civil et BTP, entreprise en connivence avec ALMA lorsque les appels d’offres sont obligatoires et quand le finan-cement provient directement des bailleurs, dans un système de passation de marché truqué,
      MANA : minoterie,
      FANAMBY RICE MILL : culture de riz à grande échelle, accompagné de vol de terrains et d’expulsion manu militari des propriétaires.
      Ci-dessus sont les sociétés connues « officiellement », et cela sans prendre en compte les actions acquises dans les grandes sociétés comme : SHOPRITE, SOAVONIO, hôtel COLBERT, GASYNET, …
      D’autres projets servant à l’enrichissement personnel de l’ex-président (abattoir à Andohatapenaka, Tiko Air : privatisation d’Air Madagascar qui était financièrement en difficulté, exportation monopolisée par la famille Ravalomanana de bois de rose et usine de bois dernier cri prévisionnellement installée à Sambaina) ont été mis sur pied ; sans compter les anciennes sociétés d’Etat qui ont été privatisées, dans des conditions floues, au profit de TIKO : SOMACODIS, ROSO, SINPA, SICE et les acquis abusifs des terrains domaniaux et des terrains titrés à des particuliers dans tout Madagascar. Cela avec recours aux autorités sur place en cas de complication (forces armées, maires, tribunal), comme ce qui a été détecté à Vohidiala Ambatondrazaka, Andranomanelatra, Ambohibary Sambaina (des centaines de milliers d’Ha), à Bongolava (un ranch de 100,000 ha, 1,300 ha), à Antsirabe (expropriation de la Société Madagascar Autruche), Betafo, Sambaina, Andohatapenaka (où l’Etat a payé 3 654 140 000 Ar ou 18 270 700 000 Fmg à la société ALMA pour l’aménagement du terrain : remblayage et viabilisation, etc.)
      Non assouvi de sa soif d’accaparer les richesses publiques - des terres à gauche et à droite - et convaincu que Madagascar fait partie de ses biens personnels, il s’arrogeait le droit de vendre des terrains domaniaux ou appartenant à des particuliers à des étrangers.
      En outre des cas les plus connus :
      la vente de 1,3 million d’Hectares de terres arables à Logistic Daewoo, dont aucun centime n’a été encore encaissé par l’Etat, en parallèle avec l’affaire liée à l’acquisition de l’avion « Air Force II » suivi d’un virement financier en guise de cadeau, à titre personnel, l’appropriation à titre personnel des îles Nosy Mitsio (Nosy-Be) et Nosy Hara (Majunga), des plaines d’Ihorombe, …
      Du temps de ce président véreux, les projets qui bénéficiaient d’importants financements étaient rattachés directement à la Présidence de la République : lutte contre le SIDA, Projet PIC, …Tous les contrats tournant autour du secteur minier ont été maintenus dans le noir total durant sa gouvernance, même pour des grands projets comme SHERRIT et QMM, alors que ces projets sont considérés comme les plus importants d’Afrique. Le contenu des contrats entre les entreprises détenteurs de ces marchés et l’Etat malgache n’a jamais été publié au grand public. C’est aussi le cas dans les contrats d’exploration pétrolière. Il en est de même pour les entreprises de fierté nationale (JIRAMA, AIR MADAGASCAR).

  • 24 août à 10:53 | FINENGO (#7901)

    @ RAMBO (#7290)
    24 août à 10:37 | RAMBO (#7290) répond à Fidy Andriamihaja ^

    De toutes les façon si c’est votre Dada qui remplace Hery , il devra mettre la barre très haute pour que les Gasy ne regrette pas rapidement Hery. Et cela dans tous les domaines...allocutions et com’, stratégie de développement et réalisations...connaissance économique des dossiers.
    .................................................................................
    Monsieur RAMBO, le jour que tu comprendras que personne n’est irremplaçable, y compris ton NASIQUE de Hery, particulièrement lui, tu aurais au moins appris une chose dans ta vie de suceur et de tourneur d Veste.

  • 24 août à 11:08 | I MATORIANDRO (#6033)

    @ Isandra

    Fa naninona no tsy nanao hetsika teo ankalamanjana Tao Itaosy nareo ry le mihinan’IEMan’reto ?

    Tapahiko ny fananako raha maharesy an’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA nareo @iny kaominina Itaosy sy ny manodidina iny !!!

    Samia velonaina !

  • 24 août à 11:28 | RAMBO (#7290)

    Manga ZD pur jus !
    Je ne suis pas là pour séduire les envoutés de Ravalo. Je suis là pour témoigner et publier les réalisations de Hery Rajaonarimampianina que les Andafy ne peuvent pas connaître . La raison en est que les presses en ligne ne parlent pas de ces réalisations. En matière d’électorat, c’est Hollande et Macron qui doivent vous intéresser plus que Hery Rajaonarimampianina. Il parait que beaucoup regrettent déjà Hollande ?

    Manga homme de peu d’intelligence, je sais que vous êtes en soin actuellement et que vous profitez bien le système de soin français. Vous voyez toujours plus grand en matière de santé mais ici chez nous le peu que Hery ait réalisé satisfait les Gasy. Un bloc opératoire dans chaque district est énorme pour nous...les écoles sont importantes pour un peuple à 60% d’analphabète. Réussir le CEPE qui n’existe plus en France est une prouesse pour un enfant paysan Gasy. Donc ne me parlez plus de centre de rééducation avant les hôpitaux parce que c’est HS. Misavaon-danitra i Manga. L’Exécutif a pour rôle de trouver les moyens de financer les projets de développement. C’est ce que fait Hery Rajaonarimampianina avec brio. Passer aux parlements qui grouillent d’opposants et ne cherchent que déstabiliser est une perte de temps...A partir du moment où la loi des finances est adoptée chaque année par les 2 chambres, l’Exécutif est libre d’allouer le budget selon les besoins urgents du pays. Vous n’allez pas faire voter une loi pour construire un hôpital ? Dites-donc...ce serait trop lourd comme votre manière d’agir.

    • 24 août à 19:48 | manga (#6995) répond à RAMBO

      Quelle horreur !!!
      Est-ce que tu lis au moins ce que t’écris ; ou est-ce que t’as réfléchi sur tout ce que t’écris ?

    • 24 août à 20:47 | Eric (#9949) répond à RAMBO

      Rambo,

      Mba fantatrao tokoa moa ity soratanao ity. Mamapalahelo ny zaza sy mpianatra malagasy fa na io CEPE io ara tsy hitondra ho aiza ny malagasy mihitsy.

      Mba firy raha sahanao lazaina ny vola fanampina azo tamin’ny fitondrana Hery ? ary oviana va azo angamba t@ 2016 ary tsipotipotika satria tsy tena matoky ny BM sy FMI.

      Jereo ny any ra8 5 volana teo @ fitondrana dia tafvaoka ary betsaka.

      9000km lalana hoa no vitanay ary 45000USD/km ny vidiny lalana aminy izao fotoana izao (Source : World Bank Reports Rodrigo Archondo-Callao April 2000). Mitetina 500M USd teo izany raha kely ny vola azo nanaovana lalana fotsiny io.

      Ny tany fampianrana t@ ireny KIT scolaire ireny manginy fotsiny, ny fitabona CSB2 sy ny sisa tsy voatanisy.

      Noravana zalahy t@ 2009 ny efa vita dia io fa difotra tao koa ny credibilite any Hery HVM tsy tafarina hatreto.

      Ny efa vita oa aza adino eh.

    • 25 août à 05:18 | Eric (#9949) répond à RAMBO

      Rambo,

      Tsy nahazo vola firy t@ BM I HVM satria mbola tsy ao ny fahatokisana ny mpamatsy vola azy.

      Aides publiques au développement : Les grands projets routiers en baisse

       Redaction Midi Madagasikara  26 août 2016

      « Tohizo ny lalantsika ». L’ancien Président de la République Marc Ravalomanana avait fait sien ce slogan quand il était au pouvoir. Une devise qui était suivie d’actions concrètes puisque durant son mandat, l’ancien empereur de Tiko était celui qui avait réalisé le plus d’infrastructures routières à Madagascar. Les projets routiers étaient par la suite en panne durant la transition où Andry Rajoelina qui scandait « iny làlana iny làlan-tsarotra » n’avait pas pu accéder aux financements extérieurs et n’avait pu placer aucun projet routier et se contentait des petites réalisations culturelles et sociales comme les hôpitaux « manara-penitra » ou encore le Coliseum Antsonjombe

      Mauvais état des rues. Après le retour à l’ordre constitutionnel, le Président Rajaonarimampianina n’a pas encore trouvé un slogan qui tient la route, car visiblement le nombre de projets routiers financés par les bailleurs multilatéraux a baissé ces dernières années. Dans les projets en cours pour 2016 par exemple, la Banque mondiale ne finance aucun projet d’infrastructures routières de grande envergure. Même cas pour l’Union européenne qui n’est pour le moment pas à l’ère des grands projets routiers notamment dans les régions Nord et Sud du pays

      Corrélation. En tout cas, cette baisse des financements des projets routiers en particulier et des aides publiques au développement en général est en corrélation avec la performance de gestion du pays en général. Sur ce point d’ailleurs la dernière analyse de qualité des politiques de développement et des Institutions, récemment publiée par la Banque mondiale en dit long sur la capacité de Madagascar en matière de gestion des projets et en comparaison avec d’autres pays africains.

  • 24 août à 11:31 | LOVAXEL (#10217)

    Bonjour Rambinou
    vous qui avez accés au PRM en direct connection
    qui a financé cette réalisation hospitalière
    allez à vous lire grand expert conseiller permanent

    • 24 août à 11:51 | RAMBO (#7290) répond à LOVAXEL

      Ni Rajoelina, ni Ravalomanana, ni Ratsiraka ne peut financer leur projet avec leur propre argent. Prouvez moi le contraire si vous pouvez.
      Nos principaux bailleurs c’est le FMI et la BM, l’UE, la France, la Chine, le Japon.

      Ce n’est pas de savoir l’origine des finances qui est important c’est la capacité du Président à les utiliser à bon escient. Ravalo a aussi été largement aidé par les Bailleurs...mais au lieu de construire des Blocs opératoires, Ravalo a préféré acheter un Boeig pour ses déplacements personnels. C’est cela la différence qu’il faut soulever .

    • 24 août à 17:22 | Eric (#9949) répond à LOVAXEL

      A Rambo
      Roads Works Costs per Km Source : World Bank Reports Rodrigo Archondo-Callao April 2000.
      Raha ny voalaza ao dia 45000USD par km ny manao lalana ary 9000km no vitany ra8 dia atovy ny compte fa 500M USd raha kely no nanaovany lalana ka mba mila mandinika ihany isika Rambo vao mamafy lainga eto hoe novidihanana ra8 avion ny vola ny BM. 
      Ianao io mihitsy Rambo no mila mijery lavitra fa kely dia kely ny vola voaray i Hery t@ BM ka hoy aho hoe ra8 hatreto no navita aminy izy rehetra ireo.

  • 24 août à 11:40 | arsonist (#10169)

    Merci au forumiste qui nous donne le lien ci-dessous pour nous permettre de prendre connaissance de la version de l’Amiral Rouge au sujet du coup d’Etat de 2009.
    Mais aussi de ses versions personnelles sur beaucoup d’autres sujets.
    En particulier le massacre de manifestants à Iavoloha le 10 août 1991.

    A mon humble avis, certains candidats considérés a priori comme « favoris »aux élections présidentielles auront quelques grosses difficultés dues à la présence de l’Amiral Rouge à ces mêmes élections.
    « Deba » ne manquera certainement pas de rappeler publiquement ses versions personnelles des faits historiques qui ont plongé ce pays et ses populations dans la misère totale qui sévit aujourd’hui sur tout le territoire gasy.

    Une précision :
    « Deba » est un autre surnom de Didier Ratsiraka. Pourquoi « Deba » ?
    Didier Ratsiraka avait récupéré politiquement les anciens ZWAM [Zatovo Western Amicale de Madagascar], un acronyme qu’ils ont changé en ZOAM [Zatovo Ory Asa eto Madagasikara] . Littérallement « Jeunes Sans Emploi à Madagascar » à la place d’ « Amateurs de films Western ».
    En 1975, ces ZOAM avaient écrit sur les murs d’Antananarivo ces mots « Ekena ny Sefo Deba Ratsiraka » .
    Littéralement « Ekena » se traduit en « Accepté » .
    « Sefo Deba » est un raccourci de « Sefo de bandy » [chef de bande, vous l’avez deviné] .
    Et « Deba » est un raccourci de « Sefo Deba ».

    << 24 août à 00:05 | Maestro (#7313) répond à Isandra ^
    << Isandra.
    << Coup d’Etat ou pas Coup d’Etat ?
    https://www.youtube.com/watch?v=8m8PIJ-c2mM

    Mon opinion :
    L’interview est un peu trop longue.
    Mais concernant ce déballage public fait par « Deba » , j’ai juste deux remarques personnelles à faire.

    1°) L’Amiral Rouge confirme qu’il était bel et bien impliqué dans le coup d’Etat de 2009

    2°) Il y a une contradiction triviale (dans le sens mathématique du terme) entre la version de « Deba » sur le massacre de manifestants à Mavoloha et la suite des réalités vraies de l’Histoire.
    (i) Dans sa version du massacre de manifestants le 10 août 1991, l’Amiral Rouge dit que ces dizaines de milliers de manifestants qui étaient allés à Mavoloha étaient en fait manipulés par des agents des Forces Spéciales françaises (selon les propres mots de « Deba ») dont le donneur d’ordre était Jacques Foccart (selon les propres mots de « Deba » aussi). Et le but secret de la mission de ces agents français était l’élimination physique de l’Amiral Rouge et de ses proches (selon les propres mots de « Deba » toujours). Donc de fait pour l’Amiral Rouge, Jacques Foccart était son ennemi mortel (dans le sens plein du terme). Un an plus tard, c’est-à-dire en 1992, l’Amiral Rouge était battu aux élections présidentielles. Il partit « se réfugier » en France.
    (ii) En 1996, c’est-à-dire quatre ans plus tard, l’Amiral Rouge était réélu President de la République gasy !!! Il n’y a qu’à Mada que pareil tour de passe-passe puisse arriver.
    [Ce pays et ses électeurs sont-ils réellement maudits ?]
    Et l’Amiral Rouge retrouva tous ses pouvoirs.
    (iii) Un an plus tard, c’est-à-dire en 1997 (le 19 mars), l’ennemi mortel de l’Amiral Rouge, je veux dire Jacques Foccart, mourut. Aux funérailles cet ancien architecte de la France-Afrique, un, et un seul, Chef d’Etat africain en exercice était présent. Hé ! Oui ! Vous l’avez deviné : c’était l’Amiral Rouge ! [Vous pouvez vérifier puisque le soir du jour des funérailles de Jacques Foccart les news de 20 heures des TV françaises avaient, non seulement retracé la carrière du défunt, mais aussi montré des images commentées de ces funérailles.]

    Question :
    « Deba » serait-il allé spécialement en Métrople pour honorer de sa présence les funérailles de Jacques Foccart, ou pour bien se rassurer que son ennemi mortel était bel et bien mort et enterré ?

    En d’autres termes : Jacques Foccart était-il
    a) un ennemi mortel de l’Amiral Rouge
    ou b) un allié venéré du reconnaissant « Deba » , à tel point que ce dernier se sentait devoir honorer de sa présence les funérailles de son étrange et vénéré allié.

    • 24 août à 15:02 | Maestro (#7313) répond à arsonist

      Une petite précision et qui nécessite quand même d’être soulignée, ayant assisté au Mondial 2018 une question se pose : pourquoi Deba s’est il entretenu avec le Charismatique ( ... ) Poutine ? Et de quoi ils ont parlé ?

    • 24 août à 17:27 | RAMBO (#7290) répond à arsonist

      Eric
      Aiza daholo ary ireo lalana ireo ? Tanisao eto ho fanta-bahoaka !

  • 24 août à 11:51 | rayyol (#110)

    Posez la question est y repondre Pourquoi maintenant et pas avant Mais a cause des elections Hery connait tres bien le peuple a memoire courte Tout ce qui est mauvais est oublie Et toute les bonnes actions sont juste a point Voici un bon politicien se reserve le plancher pour les elections Les autres des promesses lui du concret Maintenant voyons voir l effet Il va soupoudrer partout

    • 25 août à 05:02 | Eric (#9949) répond à rayyol

      Rambo,
      Ireny mankany Diego ireny sy Abanja ny mankany ambila lemaitso sy Mahanoro ireo maro tsy voatanisa.

      Misy nosimbainy ny tetezamita (Andry) fa mila entretien ka tsy azo ny vola BM hanaovana entretien,

      Ny olona rehetra nahita ny lalan vitan’i Ra8 eh ary tsy tadidinao angaha ilay hoe tohizo ny lalantsika.

      Rehefa tsy navita lalana ny HVM dia aza mandainga.

      Tribune Madagascar

      Routes en piteux État...

      lundi 12 août 2013 | Ndimby A.

      Par contre, il est indéniable que le coup d’État du PT a soufflé comme un vent mauvais sur les projets routiers soutenus par les grands bailleurs de fonds, à commencer par l’Union européenne.

      D’autres s’étaient empressés d’ironiser en disant que les routes ne se mangeaient pas, et que le programme routier de Marc Ravalomanana était inutile. Réflexion de ceux qui n’ont sans doute jamais roulé ailleurs que sur les grandes routes nationales vers Toamasina, Mahajanga, Antsiranana ou Toliara, face apparente et honorable d’un iceberg moins glorieux dans l’ensemble. Et surtout, réflexion de ceux qui vont sciemment « oublier » de se demander si les futilités manara-penitra se mangent.

      Maintenant, nous devons nous contenter de la vision de développement (sic et resic) de notre DJ national, centrée comme il se doit sur la construction de stades de rugby et de salles de concert (comme dit le proverbe, maso-tsokona ka ny kely ananana no ahiratra). Les stades pour amadouer les gros bras (toujours utiles quand on se complait dans la politique malsaine...), les salles de concert pour faire croire à la jeunesse qu’on s’occupe d’elle. Tout en faisant oublier aux uns et aux autres les perspectives chétives qui s’offrent à eux en matière d’emploi, de sécurité, d’éducation et d’avenir. « Pleure ô mon pays bien aimé », comme l’écrivait le Sud-africain Alan Paton au début de l’Apartheid. Quant à vous, placeriez-vous le développement de routes au premier rang des priorités pour Madagascar ?

  • 24 août à 12:24 | FINENGO (#7901)

    @ RAMBO (#7290)
    Je Cite :
    Si les Gasy donne 5 ans de plus à Hery, le Fisandratana devient 2025 mais plus 2030.
    .......................................................
    Eh !! RAMBO pourquoi pas une Fisandratana en 2020..?????
    Certainement que demain tu nous diras une autre débilité, tu en as la capacité, surtout pour ce genre de chose.

  • 24 août à 15:07 | diego (#531)

    Bonjour,

    Aller « Max », il faut observer ce que la Constitution dit.

    La IV République a été conçue illégalement.

    Tenez, ceux qui donnent de leçon constitutionnelle aujourd’hui étaient des « Usurpateurs des Fonctions », en soi, une faute politique et juridique......et si on en parlait, il serait temps d’en parler non, puisqu’ils veulent parler de la Constitution justement :

    - ils n’ont pas été élu, n’ont eu aucun mandat et ces gens qui ont organisé un référendum pour imposer au pays la IVe République, dont ils se vantent se permettent de donner des leçons Constitutionnelles ?

    Aller « Max », quittez cette poste, cette acte ferez de vous un homme qui respecte de la Constitution :

    - il faut, dès aujourd’hui, nous dire clairement que si le Parti de Herizo n’était pas présent au 2ème tour, vous ne seriez pas à côté de MAPAR ou HMV.

  • 24 août à 17:01 | rayyol (#110)

    Puisque l heure est au pronostics Ils se valent tous Mais je fait le mien C est Hery 1er avec Ratsiraka et Ravalo contre Andry .Définitivement Ils ont tous intérêt a s allier contre lui. Qui vivra verra

    • 24 août à 18:07 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à rayyol

      Donc t’es un foza de type hvm. Tendance arema

    • 25 août à 00:49 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Je ne suis rien du tout
      Je dit simplement ce que je crois qui sera ,
      Pas plus complique que cela Pourquoi toujours juge l observateur
      C est tout ce que je suis
      Ce n est mquand meme pas moi qui va changer le monde
      mais j ai droit a une opinion exacte ou pas
      Que cela vous plaise ou pas ce qui sera sera

  • 24 août à 17:12 | rayyol (#110)

    Qui a rapatrier Ravalo Qui a permit a Ravalo de se presenter Nous allons assister a ce que Ratsiraka appelle a grand cris depuis le debut la reconciliation nationale et cela par la voie des urnes Donc mission accomplie pour Ratsiraka Qui du meme coup retrouve une influence certaine ainsi que Ravalo .Et Hery oblige aux reformes necessaires sous bonnes gardes il a bien fait attention de passer un message durant son regne ceux qui n ont pas comprit vont bientôt comprendre c en est fini de l impunité une nouvelle ere va débuter .Pour moi meilleur scenario.Qui vivra verra

  • 24 août à 17:21 | RAMBO (#7290)

    LIRE LE CHAMPION au lieu de campion...pardon.

    • 24 août à 19:38 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Champion de quoi ? De la pauvreté ? Oui ,il est le champion de la pauvreté .Il a bravement emporté le titre . Il peut encore plus pour la pauvreté si vous lui laissez le champ libre .

  • 24 août à 17:23 | olivier2 (#9829)

    Oser dire qu’il « en est fini de l’impunité » , c’est faire preuve d’un optimisme qui flirte avec la mauvaise foi..

    jamais la justice, a police, le fisc, l’enseignement national n’ont été aussi CORROMPUS et coupables que depuis 2009..puis 2013...

    L’impunité, la triche généralisée et la ré écriture de l’histoire..sont devenues des dogmes..

    Bonne chance à celui qui croit pouvoir changer le mammouth..

     :)

    • 25 août à 00:55 | rayyol (#110) répond à olivier2

      Tout changement durable a Madagascar doit commencer par cela sinon retour case zero Donc ce serait faire preuve d un pessimiste absolu que de croire qu il n y aura jamais de changement Le pessimiste ce n est pas moi

  • 24 août à 17:49 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    L’ heure de ce monsieur aurait-elle sonnée ?
    Inutile de feindre agiter la cloche, il est temps de partir, un peu comme les inaugurations, chaque chose a une fin ...
    C’est toute la bande au manettes et qui abuse du pouvoir qu’ il faut démissioner, quant à l’ autre fossoyeur du pays, un petit séjour à Ambatolaoka / the beach pour ce « son of » !

  • 24 août à 18:14 | jangobo3 (#10395)

    Max est poussé vers la sortie .

    C’est un gain pour le leader ; il pourrait changer de président car c’est sûr que Max chutera, tout autant que ceux qui ont déjà travaillé pour l’Etat et qui espèrent encore s’enrichir sur le dos du peuple.

    Je suis partant pour une jument qui n’a jamais mis les pieds à l’étrier mais qui a des idées nouvelles pour Madagascar.

    J’inscris dans le tas la magistrate, les ministres, les députés et loholona et les revenants et les docteurs (qu’on y aligne aussi le docteur qui a déjà vendu Mscar à Rajao et les artistes en mal de public et j’inclus les docteurs qui ont assez de patients et comme nous savons que Zafy n’a pas réussi.

    J’inclus aussi le faux prophète qui a menti à tous les Malagasy en 2013.

    Je suis un chrétien ; sa prophétie ne s’est pas réalisée car son Dieu n’est pas le mien. Mon Dieu ne ment pas.
    .
    Ma candidate est Eliana Bezaza puisque son programme est une nouvelle Constitution, suivie de l’élection d’un Président pour la 5ème république et elle s’en va. ELLE NE S’ACCROCHERA PAS.

    Et pour ceux qui sont encore en mal de racisme, ma candidate est une Sakalava Betsimisaraka qui manie à la perfection six langues et qui n’a pas de sponsor étranger et qui a déjà travaillé avec les paysans et qui a déjà construite une école aux démunis et un marché à Andrebakely Alaotra sur ses propres deniers.

    Et pour sauver Madagascar, elle deviendra Présidente en s’inscrivant sur ses fonds propres

    Et j’en passe et des meilleurs

    Qui dit mieux ?

    • 24 août à 19:20 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à jangobo3

      Juste pour info , t’es pas de la meme region que eliane ?
      Par un curieux hasard.
      Bon, why not, juste que avec autant de poids lourds, comment peut elle eviter d’avoir moins de 2% ? Avec 36 cdidats...

  • 24 août à 19:20 | ratiarison (#10248)

    Salama e ! Jean Max RAKOTOMAMONJY : Leader FANILO VONGANY Dehors tsy hita izay vita fa MPIJAPY-TRAIN no mba hainy **** DEHORS fa mpamadika palitao lava izao !!! tsy ho lany akory fa mba te hiseho**** MIALA fa AMPY IZAY !!

  • 24 août à 20:29 | diego (#531)

    Bonjour,

    N’ayant pas beaucoup d’expériences sur la politique malgache et n’ayant pas beaucoup de connaissances sur la carte électorale de ce pays, il m’est difficile d’anticiper comment la campagne électorale va se dérouler et quelle direction prendrait-elle.

    Mais, à mon sens, vu l’état même dans lequel se trouve les partis politiques, la classe politique non réconciliée, il est difficile pour les candidats de faire campagne intelligible en dehors d’un référendum sur les années du pouvoir de Ravalomanana, Rajoelina et Mr R. Hery.

    Cette élection présidentielle pourrait être difficilement autre chose qu’un référendum sur les bilans politiques, économiques et judiciaires des années de ces trois hommes.

    On sait, on voit et on peut toucher, constater à quoi ressemble Madagascar de ces trois hommes qui se sont succédés au pouvoir depuis 2002.

    Et ces trois hommes vont tout faire, bien évidemment, pour éviter que les discussions tournent autour de leurs bilans, sur :

    - l’éducation, la santé, l’emplois, les infrastructures, la sécurité et l’environnement...etc...

    Madagascar occupe aujourd’hui le 4ème dernier rang des pays les plus pauvres de cette planète :

    - clairement, ce n’est pas un bon bilan !

    La responsabilité politique collective est posée, forcément, mais aussi la responsabilité des ceux qui ont plongé le pays dans une crise politique et constitutionnelle est clairement engagée car ils avaient tous les leviers du pouvoir et économiques entre les mains depuis ces dix dernières années :

    - qu’est-ce qu’ils en ont fait ?

    - ils accuseraient qui de cette 4ème place honteuse ?

    Bref, d’une manière générale, quel avenir proposeraraient-ils tous ces candidats (es) à Madagascar ?

    • 24 août à 22:09 | RAVELO (#802) répond à diego

      De facto,n’est-ce pas Diego ?c’est RATSY-HIRAKA le meilleur !!!!! hihihi

  • 25 août à 01:56 | diego (#531)

    Bonjour RAVELO,

    Les élections sont des affaires sérieuses. Mais elles ne sont pas prises au sérieuse et par les politiciens, les autorités étatiques du pays et la population ! C’est ce qui explique en fait les crises et la pauvreté dans le pays.

    J’ai trois principes avec lesquelles je ne transige pas :

    - le Droit, l’idéologie et les élections.

    Je suis un régalien.

    Je vote pour une femme ou homme d’État, pas pour les cheftaines et chefs des partis politiques.

  • 25 août à 08:06 | RAMBO (#7290)

    RAJAONARIMAMPIANINA JUSQU’AU BOUT.
    Commune d’Ivato : de nouvelles infrastructures de développement et d’embellissement de la ville-portail de Madagascar

    www.presidence.gov.mg/commune-d-ivato-de-nouvelles-infrastructures-de-developpement-et-embellissement-de-la-ville-portail-de-madagascar/

    www.presidence.gov.mg/intronisation-du-nouveau-roi-coutumier-des-sakalava-du-menabe-kamamy-bertin-magloire/

  • 25 août à 10:09 | benantsa (#10178)

    RAMBO, l’homme inutile mais tellement pathétique. Celui qui travaille contre lui et enfonce, sans jamais s’en rendre compte, son pauvre petit patron toujours sautillant bien que vacillant. Ubuesque !

  • 27 août à 19:37 | Toutoun (#10298)

    Mila tonga saina ny mpanao politika fa sady mamy ny atsy no fy ny eroa ! ny tsy fanarahan-dalàna toy izao no mety hiteraka korontana eto an-tanàna.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 504