Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 01h21
 

Economie

Projet Ambatovy

Investissement de 3,3 milliards de dollars

jeudi 8 novembre 2007 | Lanto
Le président Ravalomanana decouvrant la plaque commémorative du début des travaux.

Le projet d’exploitation du nickel et de cobalt à Ambatovy avance. Hier, la cérémonie de la pose de la pierre inaugurale de l’usine de traitement s’est tenue en présence du président de la République, Marc Ravalomanana, du Premier ministre Charles Rabemananjara et des ministres de l’Energie et des Mines, de la Santé et du Planning familial et celui du Transport. Une présence de qualité qui traduit l’importance que l’Etat Malagasy accorde au projet.

« Le projet Ambatovy est très important pour Madagascar », a déclaré le Chef de l’Etat dans son allocution. Important par la taille des investissements qui s’affichent à 3,3 milliards de dollars. L’usine qui sera mise sur pied sera une des plus grandes dans l’Océan Indien et sur le continent africain. Le complexe intégré traitement-raffinerie sera construit pour recevoir la pulpe de mélange provenant du site d’exploitation.

Salaires fixés entre Ar. 800 et 2.400 l’heure

En terme de création d’emplois, 1655 emplois directs, 5 622 emplois indirects et 3652 emplois induits sont créés. Les salaires sont fixés entre 800 et 2400 ariary l’heure. Par ailleurs, des formations seront dispensées aux ouvriers et managers nationaux afin qu’ils puissent avoir leur autonomie. Une initiative bien méritante dans la mesure où le transfert de compétence aide les jeunes Malgaches à réussir comme l’avait souligné le Président Ravalomanana. La mise en place des infrastructures comme les extensions portuaires, de nouvelles routes et voies ferrées est nécessaire pour la réussite du projet ainsi que pour le développement des régions Atsinanana et Alaotra Mangoro. L’installation d’une centrale électrique devra mettre fin aux problèmes d’approvisionnement énergétique de la ville de Toamasina. Le projet produira des engrais pour soutenir la Révolution verte. Un des points essentiels à souligner, la mise en œuvre de ce projet contribuera à l’atteinte des objectifs du Map qui est d’amener la part du secteur minier dans le PIB à 12% en 2012 contre 4% actuellement comme l’ a annoncé le ministre de l’Energie et des Mines, Elysé Razaka. Cependant, le projet présente aussi des impacts négatifs comme l’inflation, mais celle-ci ne devrait pas durer avec le démarrage des travaux de construction de logement et du port, qui vise à améliorer la circulation des marchandises.

========================

Aspects techniques

Le site d’exploitation d’Ambatovy est prévu d’avoir une capacité de production annuelle de 60 000 tonnes de nickel, de 5 600 tonnes de cobalt et 190 000 tonnes de sulfate d’ammonium. Le gisement est estimé à 125 millions de tonnes, avec une durée de vie de 27 ans, voire 37 ans. D’un montant d’investissement de 3,3 milliards de dollars américains, le début de la production est prévu en 2010, atteignant sa pleine capacité en 2012. Le projet s’appuie sur 4 installations majeures :
- le site d’exploitation, près de Moramanga, et les deux puits de mines d’Ambatovy et Analamay
- Un pipeline de 220 km acheminant la pulpe de mélange du site d’exploitation à l’usine de traitement de Toamasina
- Une usine de traitement juste au sud de Toamasina
- Les infrastructures d’appui supplémentaires telles les extensions portuaires, nouvelles routes et voies ferrées, un bassin de retenue des résidus, une centrale électrique.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS