Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 14 décembre 2019
Antananarivo | 07h26
 

Enseignement

Manifestations estudiantines contre la non publication de la date de la rentrée U

Intensification du mouvement

jeudi 5 mai 2011 | Valis

Ce matin du mercredi 4 mai, les étudiants et les forces de l’ordre de l’EMMOREG étaient à deux doigts de s’affronter, se tenant dans un face-à-face dangereux durant plusieurs heures. Six véhicules pleins d’éléments des forces de l’EMMOREG, prêts à réprimer ou à disperser, étaient positionnés à proximité du terminus des taxi-be dès 8h, alors que les étudiants protestatires étaient encore dans l’enceinte du campus en train de rameuter les étudiants qui voulaient procéder à leur inscription afin que ceux-ci viennent étoffer leurs rangs. Les manifestants, munis d’un mégaphone, ont réussi à suspendre l’opération, à faire plier le personnel administratif du service des inscriptions et à fermer les bureaux. Ils réclament toujours la publication de la date de la rentrée universitaire et exigent qu’elle intervienne au plus tard le 16 mai prochain.

N’ayant rencontré aucun responsable de la Présidence de l’université, les manifestants ont décidé de descendre dans la rue pour rencontrer directement le ministre, qu’ils supposaient devoir venir leur expliquer la situation. Vers 13 heures, les étudiants ont commencé à se disperser, tout en affirmant qu’ils continueraient à manifester ce jour, pour avoir des assurances sur cette date de rentrée avant le 16 mai.

Si au début, c’étaient les étudiants en médecine qui avaient constitué le gros de la troupe, ce mercredi 4 mai, ils étaient également issus de la fac DEGS, de l’école polytechnique de Vontovorona mais aussi de la fac des Lettres.

Portfolio

31 commentaires

Vos commentaires

  • 5 mai 2011 à 08:30 | jaune (#5520)

    Bonjour,
    Je me permets de copier ici l’article que j’ai trouvé in La Gazette de la Grande Ile d’hier ; je trouve l’article assez objectif ! Je n’épouse pas toujours les articles de ce quotidien, mais cette fois-ci, je suis d’accord à 100% avec l’auteur :

    "Rabesa Zafera Antoine : Propos déplacés…
    (Extrait de La Gazette de la Grande Ile du Mercredi, 04 Mai 2011)
    Le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur, Rabesa Zafera Antoine, a tenu lundi des propos déplacés et qui étonnent de la part d’un enseignant d’université. Interrogé sur les étudiants (dont beaucoup de bacheliers en attente d’inscription) qui manifestent devant le portail du campus d’Ankatso, il s’est exprimé ainsi : « Je ne sais comment qualifier leur attitude. On ne peut pas être non inscrits et être grévistes. Ils ne sont pas encore de la boîte… ».
    En fait, les bacheliers en attente d’inscription (comme les contribuables et la population en général), ont le droit de manifester à Ankatso et d’interpeller l’université sur ses manquements. Car même si elles ne fonctionnent pas actuellement, les six universités de l’île sont de véritables gouffres financiers qui engloutissent l’argent public : enseignants-chercheurs qui ne travaillent pas, mais qui touchent quand même leurs salaires et indemnités, personnel administratif et technique (pléthorique) qui est dans le même cas, consommation d’électricité, d’eau, de téléphone, de carburant etc. Bref, les universités avalent gloutonnement l’argent de l’Etat, mais n’offrent rien en retour à la nation. Tout un chacun a le droit et même le devoir de demander des comptes aux universités, lesquelles n’honorent pas actuellement leur vocation première qui est l’enseignement. Contrairement au jugement à courte vue du ministre, on n’a pas besoin d’être « de la boîte » pour manifester son mécontentement sur le fonctionnement des universités. Les contribuables notamment, dont la très large majorité est « hors de la boîte », ont un droit de regard sur l’utilisation de l’argent public et sont particulièrement autorisés à interpeller les universités.

    En tout cas, Rabesa Zafera Antoine aurait dû se montrer plus compréhensif vis-à-vis des bacheliers qui rejoignent les « manifs » d’Ankatso. Car leurs camarades bacheliers 2010, enfants de riches partis en France ou inscrits dans les instituts supérieurs privés de la capitale, s’apprêtent actuellement à affronter les examens de fin d’année. Alors qu’eux, qui ne peuvent se payer que l’université publique, ils attendent encore la proclamation de la date de la rentrée 2010-2011 (ou 2011-2012, on ne sait plus). Le ministre de l’Enseignement Supérieur est pour quelque chose dans leur triste situation, et aurait dû manifester plus de modération dans ses propos".

    A suivre

    Jaune

    • 5 mai 2011 à 09:22 | Raguy (#4141) répond à jaune

      Et en plus ce qui m’intrigue, pourquoi avoir facilement trouver de l’argent quand c’est pour equiper materiellement l’Armee alors que de l’autre cote on s’en foute totalement celui des Etudiants et les Profs de nos Universites. Evidement la fat pense innevitablement que c’est l’Armee qui la permet de maintenir le pouvoir donc cette derniere est primordiale pour elle. Les etudiants sont interdits de se manifester sur la voie publique sinon...(mbola ho avy ilay fotoana tsy ampoizina ary efa mankany mankany...)

    • 5 mai 2011 à 09:51 | Aina (#5583) répond à Raguy

      Marina mihitsy izany ka. Ny miaramila sy zandary ary polisy tsy manenjika dahalo sy ny tontakely fa miambina andry zalahy mpitondra no hanaovana investissement fa tsy zanaka malagasy sy mpampianatra manome diploma !!!
      Ny zanaky ry zalahy ireo nge afaka mianatra any @ université privé sy mankany andafy e, fa ny zanaky ny sarababembahoaka mba ho aiza moa fa mi tenté chance eny @ université mpanjakana sitrany ahay mba tsy mandoa ecolage no mba mahazo bourse !!!

    • 5 mai 2011 à 14:11 | makoa (#4196) répond à jaune

      Question à 100 Ariary : Quelle raison pousse le TGV et son gouvernement à ignorer la grève des étudiants et les problèmes de l’Université ?
      Réponse : Les Universités ne servent à rien dans ce pays, les étudiants n’ont qu’à devenir DJ ou autres choses s’ils veulent réussir
      Aaaaaarf.....!!!!

    • 5 mai 2011 à 15:25 | Jipo (#4988) répond à jaune

      Le ministre de l’enseignement supérieur doit répondre aux aspirations des étudiants, futures élites de Madagascar, le détournement du sujet et le contournement du problème, est une pirouette digne d’une danseuse, mais pas d’un " ministre ", de l’enseignement de surcroit , a -t-il seulement songé, à : "l’interprétation " de sa réaction et " leçon "donnée aux étudiants ? la seule chose est, que ceux qui voulaient du changement : n’ont pas à se plaindre, ils sont servis .
      Finalement , les étudiants, sont devenus une race à part, indésirable dans la rue, comme confinés dans leurs Universités, et pour les instruire, des bidasses flambants neufs , qui roulent pour eux .Et malgré toutes ces nouvelles étoiles on ne pourra pas dire que nous avons à faire à une situation : " brillante " .Tout ça en réponse à une demande de date !

    • 5 mai 2011 à 15:43 | ZOZORO (#5338) répond à makoa

      Dj ou laitiers : c’est la présidence

      On part directe à la retraite pour devenir général plus vite.

      Et si vous avez de belles (relatif) lunettes de soleil, vous avez une chance d’être ministre du peuple (ou de la population je sais plus).

      Ouvrez grand votre gueule à la radio et le ministère de la communication est pour vous.

      Paraphez une feuille déroute, et on créera exceptionnellement pour vous un ministère inédit chargé de n’importe quoi !

      Une simple méditation et le tour est joué, vous faite partie de la HAT.

      Mais ne créez surtout pas des écoles pour les enfants ou des CSB pour les ruraux ; c’est l’exile directe.

      Évitez de construite des routes qui relient tout Madagascar car ça ne se mange pas, on vous accusera de détournement des deniers publics et vous ne pourrez plus revenir au bercail.

      Arrêtez de faire des études sup, faites carrière dans l’armée. C’est bcp mieux payé.

      Alors finalement je crois que l’université ne sert plus à rien. Ceux de HARVARD ne sont que des cons qui perdent juste leur temps.

      - Alors pour répondre à la question de Narcisse, oui on pourra fermer l’université 3 ou 4 ans puisque de toute façon c’est pas la meilleur façon de réussir sa vie. (Du moins dans un pays où un lapinou règne en maître)

  • 5 mai 2011 à 08:52 | Ratoliara (#2896)

    Position difficile du PHAT,

    Vous savez pourquoi la HAT ne trouve pas de solution sur le problème du SECES. Le PHAT a fait beaucoup de promesse qu’il va, dit-il, honorer dès que la IVème république serait mise en place.
    ce sont les MEDECINS, Les PARAMEDICs, les MAGISTRATS, etc.....(heureusement que le petit peuple a vite oublié le riz à 500 Ar, huile à 2 000 Ar)
    Jusqu’ici, ce ne sont que les MILITARIS qui ont eu gain de cause (vous savez pourquoi).
    Si elle se hasarde à résoudre le problème du SECES en acceptant les avantages réclamées, les autres vont lui rappeler les leurs.
    C’est le problème des mensonges ou "du lendemain qui chante". On promet tout et actuellement le boomerang va amorcer son virage pour retourner à celui qui l’a lancé. La fin approche.

    • 5 mai 2011 à 09:23 | jack-no (#1477) répond à Ratoliara

      bonjour,

      un bon vieux dicton : les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

      jacques

  • 5 mai 2011 à 09:27 | ravel (#4625)

    Chers étudiants et étudiantes.,

    De la façon de vous mobiliseR ,de la force de votre mobilisation ,de votre exigence sur la qualité de l’enseignement supérieur dispensée à Madagascar ,dependront la consideration qu’on apportera sur vous ,sur vos qualités et vos diplomes
    Et sur l université dans l’ensemble.

  • 5 mai 2011 à 09:28 | Basile_Le_Beau (#3439)

    Bonjour Jaune,
    Vous aviez bien dit, il y a une grande plaie au Ministère de l’Enseignement Supérieur. Un changement radical devrait être apporté, car il y a des petits cadres qui se remplissent les poches au détriment des Ministres qui passent l’éponge des fois, et ils sont couverts ... avec gain...
    Le Ministre actuel a l’habitude d’avoir ce genre de langage non réfléchi, essaie de voir ce qu’il a dit au mois de janvier à propos des enseignants...
    Tout de même à voir l’organisation des Staffs et directions on se demande, si vraiment le MiNESUP manque de personnel qualifié ou on préfère expressement écarter les qualifiés POUR ÊTRE ROI AUX PAYS DES AVEUGLES... (et même les comptables se prennent comme Prince et riche après...). Bonne continuation M. Le Ministre et un bon Conseil "Après le changement du DAAF, voir du coté SG, car la plaie est là. Le petit Conseiller qui était parti à Paris en sait beaucoup. Voir aussi l’organigramme de toutes vos directions. Merci

    • 5 mai 2011 à 09:49 | Ratoliara (#2896) répond à Basile_Le_Beau

      Basile_le_caméléon

      Mieux vaut tard que jamais disent les français. Depuis quelques jours le vent du changement de pôle a atteint un certain Basile.
      Voici un conseil pour vous tous : Quand on parle de politique, il faut éviter les doubles pièges du dénigrement et de l’apologie. Il faut être objectif surtout les éclairés.

    • 5 mai 2011 à 12:06 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Ratoliara

      Ratoliara,

      si vous voulez vous adresser à Monsieur Basile RAMAHEFARISOA,b.ramahefarisoa@gmail.com,faîtes le directement,sans détour.

      Merci d’avance ;

  • 5 mai 2011 à 09:50 | ZOZORO (#5338)

    La fin est proche !!! C’est pas la première fois que je vois ça sur MT et je suis sûr que c’est pas la dernière.

    Tout a commencer par un ultimatum d’un 13 janvier 2009 pour le DJ. Là on a une date de 16 mai qui est beaucoup plus proche géographiquement et temporellement que le 20 mai. Où doit on focaliser les actions ? Manandafy est spécialiste de ce genre d’événement (je faisait parti du bureau de la FMSA pour la fac science à l’époque et je sais ce que je dit), il doit sortir de son black out car le temps presse. Ou doit-on encore attendre une énième initiative de Ra8 (qui n’a aucune idée de ce que c’est la vie universitaire) pour se mobiliser ?

    WAIT AND SEE marina ngah hoe !!! Une passivité qui s’avère morbide depuis deux ans.

  • 5 mai 2011 à 09:56 | nevokely (#5597)

    mais que fait le gouvernement d’union nationale et solidaire du général camille vital ?????

  • 5 mai 2011 à 09:57 | namanatol (#5321)

    Pfff ! que s’intensifie tout ce qui peut s’intensifier ! le peuple malgache (il existe ?qui est-il ?) a choisi de vivre l’ enfer ! quand des gasy trouvent encore à féliciter et encourager ce régime barbare, on n’ a plus rien à dire ! et que font les autres,ceux qui n’y sont pas ?à se moquer de LA SEULE ENTITE OSANT BRAVER les putschistes,en l’occurence ceux du magro ! et on n’a pas la moindre dignité : on parle de patriotisme à chaque fois qu’on passe sur les ondes !
    et ces forces de l’ordre:au nom de quelle loi agissent-elles ? c’est fou ,n’est-ce pas ? les forces armées sont supposées être LEGALISTES par excellence, qu’en est-il des "miaramila,miaramila gasy,mina...."(je fredonne cette chansonnette de mon enfance !) ? par haine pour la personne de Marc Ravalomanana, bafouent-ils toute loi,toute valeur morale ? pitoyable !qu’ont ils à dire sur le fait que les deux ans donnés par la HCC à SA MAJESTE PHAT sont écoulés, leur réferendum du 17novembre n’est pas fonctionnel et leur feuille de route non plus ! alors AU NOM DE QUOI RECOIVENT ILS LES ORDRES DE PHAT ? la conscience ferait-elle défaut ?

    • 5 mai 2011 à 10:40 | on the target (#5278) répond à namanatol

      KEly sisa fa mila fivavahana dia ho tafavoaka.

    • 5 mai 2011 à 11:14 | ZOZORO (#5338) répond à on the target

      Minoùnoù fotsiny ihany e !

  • 5 mai 2011 à 11:28 | che taranaka (#99)

    Basile_Le_Beau ,Basile_le_caméléon

    Basile-l’ancien,
    je ne sais plus trop à quel basile me vouer ?!

    faste et décadence..les ministères et le pouvoir ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes !

    hier j’ai dit à Basile que Madagasikara n’a pas besoin de tous ses enfants ,beaucoup d’entr’eux sont pourris..et méritent Analalava comme qu’il dit un forumiste hier..

    Les abus sont partout...

    """"Dès la connaissance de la décision de Monsieur le Procureur de la République,en charge de l’affaire,je reviendrai sur le sujet.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com"""

    ON LACHE PAS L’AFFAIRE BASILOU...!!!!

    • 5 mai 2011 à 12:09 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à che taranaka

      che taranaka,

      oui et une autre affaire "la mort de ces deux jeunes français de la Réunion",presque sans suite !!!

    • 5 mai 2011 à 15:37 | Jipo (#4988) répond à che taranaka

      Che bonjour , oui il faut réouvrir Analalava, et leurs faire construire les routes, pour des gens pareils,humainement parlant, en plus de la castration chimique , je ne vois rien d’autre, les " carchériser ", avec les coupures de la jirama, ç’est trop risqué ...

  • 5 mai 2011 à 12:27 | che taranaka (#99)

    ENCORE UNE FOIS JE DEMANDE L’AIDE DE MADAGASCAR TRIBUNE....!!

    Oui notre journal doit être le fer de lance de l’ETAT DE DROIT !!!

    J’exhorte le journal de dépêcher des journalistes pour enquêter et nous rendre compte des faits et nous indiquent qui sont ces gens (Député-CST,proviseur...)

    il me semble qu’Il s’agit d’une personnalité politique qui se dit de premier plan donc qui se doit de modèle à la société..si le crime est avéré une sanction exemplaire est souhaitable..à son encontre..et ses complices..

    Un viol ,un détournement de mineur avec violence(enlèvement)...le POUVOIR HAT doit montrer que le CHANGEMENT est de mise

    • 5 mai 2011 à 13:16 | ZOZORO (#5338) répond à che taranaka

      Devons nous comprendre que vous espérez le changement véhiculé par ces putschistes ?

    • 5 mai 2011 à 13:47 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à ZOZORO

      zozoro,

      dans un troupeau,il y a toujours des brebis galeuses.

  • 5 mai 2011 à 14:54 | kakilay (#2022)

    Finalement : les "fanatiques" ont eu raison contre les "objectifs" ?

    Comme quoi, l’esprit critique nous sauvera toujours... de la médiocrité.

  • 5 mai 2011 à 15:23 | kakilay (#2022)

    Quand on commencera à ne plus considérer ou voir l’enseignement comme un problème mais comme une solution à la situation du pays en général : on aura fait un grand pas...

    Mais cela suppose qu’entre l’armée et l’université : on a choisi ! Ce n’est pas une question de valeurs : mais d’échelle de valeurs.

    La ligne de démarcation entre eux et nous se situe à ce niveau : quoi est prioritaire ?

    Pourquoi l’armée est-elle une question urgente pour vous ? Y-a-t-il un début feu sur la poudre d’escampette ?

    • 5 mai 2011 à 15:45 | Jipo (#4988) répond à kakilay

      Pour que la nouvelle démocratie, qui s’installe ne soit pas , volée par des pirates rebelles, des mercenaires, ou des terroristes, il faut bien donner les moyens à l’armée de la garder,si on ne veut pas se la faire enlever, et pour cela les étudiants ne peuvent rien .

  • 5 mai 2011 à 15:53 | niry (#210)

    Vu le nombre de forces de l’ordre qui a été dépêché, il faut tout simplement croire que ce gouvernement ne minimise pas du tout ce mouvement estudiantin. Ca fait partie de la longue histoire de méfiance entre pouvoir et étudiants depuis toutes ces décennies.

    Mais, là où il devrait y avoir dialogue, force est de constater que ces gens au pouvoir n’ont toujours rien compris et privilégient toujours la confrontation et la force. "Patientez, patientez encore, le temps qu’on recave, qu’on se renfloue, après les 50 4x4 donnés à l’armée !".. semble vouloir dire l’autorité de fait. Mais alors, dîtes les choses ouvertement, de façon transparente !! Ne laissez pas planer le doute ou la confusion..ou vous le regretterez vraiment amèrement.. On sait tous que rien n’arrête même une poignée de gens bien déterminés !

  • 5 mai 2011 à 17:56 | che taranaka (#99)

    Cette manif est un mouvement estudiantin réclamant l’annonce officielle de la rentrée universitaire n’est-ce pas ?

    J’ai relu l’article et je ne vois rien qui puisse faire croire que ce mouvement peut nuire au régime ;c’est une révendication légitime et qui n’a aucune connotation politique..

    Quand je vois sur les photos les forces de l’ordre équipées de kalacks..est-il dans l’habitude des forces armées malgaches de s’équiper de cette manière alors qu’il s’agit tout simplement d’un mouvement d’étudiant mené par des étudiants non armés et sains d’esprit...!

    Je croyais qu’on s’est battu pour la DEMOCRATIE et le CHANGEMENT en 2009..mais finalement ..le ramatahora continue alors..et la HAT baffoue le droit le plus simple qui est de pouvoir s’instruire...

    Basile ,RIEN NE VA PLUS DANS CE PAYS ....des personnalités de premier ordre qui violent ..un pouvoir qui ne respecte même pas le droit à l’instruction..bois de rose....achat de villas à l’étranger avec du denier public détourné...CST/CT payés à rien foutre...ce n’est plus quelques brebis galeuses dans le troupeau... c’est la descente en enfer....de tout un régiment !

    • 5 mai 2011 à 19:22 | Jipo (#4988) répond à che taranaka

      Tout ça pour une demande légale, juste, et DUE !!! ,C’est tout le troupeau qu’il va falloir abattre, car la gale s’y est propagée à son intégralité .
      En attendant , il est inquiétant de voir l’armée, qui n’est là finalement que pour contenir l ’unique requête ( qui n’est meme pas une revendication), " mais juste une question : "quand est ce que l’on va pouvoir étudier ? " et le ministre de l’éducation de répondre non pas aux étudiants, et encore moins à leur question , mais à coté de la plaque et aux ex lycéens ...comme s’il était parachuté de la planète Mars en ayant appris le :jecomprenrien ancien .
      j’appréhende , déjà,quand la population va lui demander de partir ..., dommage qu’il n’ait plus d’avions, il aurait pu faire comme kadhafi ...en tous cas ça promet et ne peux qu’être inquiet quant au sang versé par les malgaches, au vu des réactions qui ne sont que des ordres, jipo est très inquiet, car ça ne présage rien de bon, et sans être pessimiste
      nullement .Puissé-je me tromper avec joie ...

  • 5 mai 2011 à 19:29 | Mihaino (#1437)

    La franchise universitaire existe dans le monde entier. Brièvement cela signifie que l’ Université reste un lieu sacré où l’ingérance politique des dirigeants au pouvoir ou la répression par les armes dans l’enceinte universitaire des forces de l’ordre sont INTOLERABLES sans l’aval du Pdt de l’Université !!!!

    jE SUIS CERTAIN QUE la plupart DES ENFANTS bacheliers des éléments des forces de l’EMMOREG sont des étudiants à l’UNIVERSITE . Ils vont REPRIMER , BLESSER voire TUER leurs propres enfants au cas où une bavure et un accrochage sanglant SURVIENNENT !! !

    Wait and see ....

  • 5 mai 2011 à 19:39 | SNUTILE (#1543)

    - A quoi pourra-servir la date de la rentrée universitaire 2011-2012, si la préparation des examens en Juin ou juillet n’est pas sûre ?
    - Y aura t-il des besoins avides d’ inscriptions anticipées effectives irrévoccables mais sans passer les examens ?
    - Nous savons tous que nombreux sont des provinces venant étudier dans les universités de la Capitale qui doivent par la suite malgré leur savoir Négocier des inscriptions réservées non honorés.
    - Il y a mieux à faire que de détruire le peu sauvegardé !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS