Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 19h20
 

Société

Météo

Intempéries : au moins 26 morts et plus de 47 000 sinistrés

lundi 24 janvier | Mandimbisoa R.

Le dernier bilan provisoire et cumulé des intempéries survenues à Madagascar depuis la semaine dernière, publié dimanche après-midi, à 16h, par le Bureau national de la gestion des risques et catastrophes (BNRGC) fait état de 24 décès. 23 d’entre eux ont été enregistrés dans la région Analamanga dont 14 à Antananarivo et 3 à Ambohimangakely. Le passage de la perturbation tropicale sur la Grande île le week-end dernier est la principale cause de l’augmentation du nombre de décès.

A Manjakandriana, trois personnes dont une femme de 68 ans, un jeune de 14 ans et un autre de 21 ans ont perdu la vie dans la journée de dimanche, selon les informations de la gendarmerie de cette localité. Des éboulements ayant causé l’effondrement des maisons sont à l’origine de la plupart des décès. Dans les localités de Mantasoa, de Sabotsy Namehana, d’Ambatoloana et d’Ambohimanga Rova, un décès par localité a été enregistré.

Le 24e décès rapporté par le BNGRC a été signalé à Fianarantsoa alors que le conseil des ministres du vendredi dernier a déjà annoncé le décès de 3 personnes dans cette province à la suite des inondations survenues en début de la semaine dernière. Deux décès n’auraient pas encore été comptabilisés par l’organe en charge de la gestion des risques et des catastrophes.

Deux autres décès qui n’ont pas encore été comptabilisés dans ce bilan provisoire du BNGRC ont également été constatés à Moramanga, dans la région Alaotra Mangoro, selon le chef de district de cette localité. L’une des victimes est un enfant de 5 ans. Emporté par les eaux à la suite de la rupture d’un barrage de rétention d’eau de la Jirama, l’enfant est mort de noyade dans cette localité. Plusieurs maisons auraient été emportées par les eaux et plusieurs personnes portées disparues. Et jusqu’hier après-midi, seul le corps de cet enfant a été retrouvé.

Le nombre des sinistrés est également en forte hausse, selon toujours le bilan provisoire du BNGRC. Il s’élève désormais à 47 261 personnes, dont 44 885, à Analamanga. Ils sont issus des 10 047 ménages. Jusqu’à dimanche après-midi, le nombre des personnes déplacées dans les sites d’hébergement éparpillés un peu partout dans le pays s’élève à 27 022 et le nombre de maisons détruites relevées provisoirement à travers le pays est au nombre de 41.

Mais pas plus tard que dimanche après-midi, des évacuations d’urgence a eu lieu dans la commune d’Ampitatafika à cause du menace imminent de crue de la rivière Sisaony. Dans la nuit, des habitants ont également été évacués à Ambohitrimanjaka à la suite d’une rupture des digues et barrages.

Au dernier nouvel, un glissement de terrain mortel s’est produit à Ankadifotsy Ambodivona ce matin, vers 2h du matin. Un parking s’est glissé avec les voitures qui s’y trouvaient. Les amas de terre de pierres sont tombés sur deux maisons où se trouvaient plus d’une dizaine de personnes.

Le premier bilan des pompiers fait état de 2 morts dont les corps sont déjà retrouvés. 5 autres personnes seraient encore ensevelies dans les décombres. 4 autres personnes ont pu s’en sortir. Un membre de la famille des victimes indique par ailleurs que six des siens y ont laissé la vie.

91 commentaires

Vos commentaires

  • 24 janvier à 10:22 | arsonist (#10169)

    Remblayez !
    Continuez toujours à remblayer !
    Des victimes d’inondations s’ajoutent aux victimes de la sécheresse, du kere, de la famine, de la malnutrition, de la covid19, du choléra, du palu, des balles des tirs en l’air des forces de répression des foza ...

    Le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina est un porte-poisse pour les populations Gasy !

    • 24 janvier à 10:28 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      Mitomany anao aho ry TANIKO.
      Nahoana ry Nampoina no nahavita be fa sendra ny mpanota-fady izahay ankehitriny ka mizaka toa olom-boahozona.
      Vohitra, tanteraka tokoa ireo ahiahinao vokatry ny fanaovan’ity fitondrana ity ts’inon-ts’inona ny tanin’ny Zanahary.
      Raha mbola tsy tonga saina ihany izy sy ny forongony, dia mino aho fa izy sy ny fianakaviany ary ireo mpiara-dia aminy no hiaran’ny loza manaraka.

    • 24 janvier à 12:40 | Vohitra (#7654) répond à arsonist

      Shalom,

      23 no maty vokatry ny vono moka tany Farafangana ny taona 2020, iza moa no tomponandraikitra ?

      Tifi-danitra tany Toamasina, lavo ny ankizy...

      Nojinjaina ny ankizy tany Toliary, iza moa no tomponandraikitra ?

      Novidiana 500.000 FMG ny aina tany Bekily, iza moa no tomponandraikitra ?

      Izao mihombo ny fahavoazana !

      Iza moa no tomponandraikitra raha lavo teo Manjakamiadana ny Ampanjaka Zafisoro ?

      Aleo Zanahary no hahita, ao ny Razana hitsara !

  • 24 janvier à 10:24 | Isandra (#7070)

    « Les climatologues sont formels : le réchauffement climatique est bien l’une des causes des violentes intempéries qui frappent actuellement le monde ».

    Après l’Europe et les États Unis , l’Asie, voici chez nous.

    https://www.france24.com/fr/europe/20210824-les-inondations-meurtrières-du-nord-de-l-europe-liées-au-réchauffement

    https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/etats-unis-des-inondations-meurtrieres-a-new-york_4758703.html

    Cette précision est nécessaire, parce que par mauvaise foi les détracteurs y profitent de la superstition de certains Malagasy pour désigner Rajoelina comme leur origine, comme le Covid d’ailleurs.

    • 24 janvier à 10:42 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      ah ! le WE est terminé, la mauvaise foi se remet à émettre. Il est juste de dire que lLe Bouffi est un véritable CHAT NOIR, qui porte malheur, la preuve. Quand au réchauffement climatique, il a bon dos, il y a eu d’autres périodes , comme il en a toujours existé.

    • 24 janvier à 10:44 | Zora (#10982) répond à Isandra

      Ta Gu..le ! Nos compatriotes souffrent de l’incapacité du DJ et c’est tout ce que tu as à pondre... Dégage avec lui avant qu’il ne soit trop tard.

    • 24 janvier à 10:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Zora,

      Bien sûr, le réchauffement est la cause de l’incapacité du Président.

      Il faut être haineux et jaloux, voire frustré comme vous pour avoir ce genre de raisonnement.

    • 24 janvier à 11:16 | bekily (#9403) répond à Isandra

      isandra
      désordre climatique ou non...
      cela ne change en rien en ce votre mamim-bahoaka est un crétin fini aveuglé uniquement par le gain d’argrent facile et SALE.
      ===> la priorité d’un gouvernement digne de ce nom est de penser à REHAUSSER LE NIVEAU DE VIE DE LA POPULATION , le PIB.
      ===> tout le contraire a été fait en terme de PRIORITES BLING BLING !!!
      ===> vous priorisez tout ce qui gravite autour du SECTEUR DU TOURISME : miami beach, colisee , routes touristiques...même si cela génère quelques poussières d’emploi...
      Au point que le FMI s’insurge disant que tout a été réalisé dans des domaines SECTORIELS SANS IMPACT SUR LA PAUVRETE !!!!
      ===> le comble est que Mada est récemment classé 9° PAYS LE P¨LUS PAUVRE DU MONDE !!! pire que Haïti , un pays des plus déshérité naturellement au monde : MADA EST UN PAYS RICHE ET LE PEUPLE EST PAUVRE !!!! Cherchez l’erreur !
      Il est clair que l’argent va ailleurs : au profit de la sphere MAFIEUSE ET CORROMPUE QUI TOURNE AUTOUR DE RAJOELINA !!!! la sphère françafricaine bien nommée.
      ===> créer une VILLE NOUVELLE n’est qu’un PIS ALLER ==> TANANARIVE avec sa horde de disfonctionnements mérite un traitement de cheval (voiries , surpeuplement, insécurité, INDISCIPLINE CONJuGUEE AU MANQUE D’AUTORITE, HYGIENE etc...)
      Une ville nouvelle c’est un emplâtre sur une jambe de bois.
      FICHEZ LE CAMP D’ABORD : bande d’incapables corrompus (qui aviez autorisé les remblayages meurtriers autour de Tana !!!)
      Ceux qui vous remplaceront sauront faire ce qu’il conviendra de faire...

    • 24 janvier à 11:17 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Zora n’a jamais écrit que c’est la cause de l’incapacité du DJ bac-3 Rajoelina.

      Zora fait comprendre implicitement que c’est un facteur plus révélateur des incapacités du dieu vivant de la besileo foza femelle couillue isandra !

      Un peu dure à la détente , foza femelle couillue isandra ?

    • 24 janvier à 11:29 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Molotov,

      Vous ne ratez pas les miettes qui tombent,...

      Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec vous, je voulais dire à cause de...!

      "Le réchauffement climatique est à cause de l’incapacité de notre Président."

    • 24 janvier à 11:34 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Comme si ce n’était que cela !

    • 24 janvier à 11:54 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      Si quelque chose peut mal tourner, alors ça tournera mal.

      S’il existe deux ou plusieurs manières de faire quelque chose et que l’une de ces manières est susceptible de se solder par une catastrophe, on peut être certain que quelqu’un se débrouillera pour la choisir.

      Pcc : Lois de Murphy >>Après l’Europe et les États Unis , l’Asie, voici chez nous.<<
      Avec l’aide du "Cépamafôte" malagasy ! Celle des colons...

    • 24 janvier à 11:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Bekily,

      Votre orientation politique n’est pas la même que celle de ce Président, forcément, vous n’avez pas la même notion de priorité et la façon dont on fait émerger ce pays.

      L’origine professionnelle est toujours présente dans sa manière de faire la politique et dans la réalisation de son programme : LA COMMUNICATION.

      De ce fait, il met en avant dans la communication, les choses qui brillent, tapent l’oeil tout de suite, tels Miami, Tana-masoandro, Flyover, l’auotroute, le téléphérique, le building, etc,

      Même si beaucoup de réalisations se font en même temps, lesquelles on parle moins, tels, les constructions de 24.000 salles de classe, des quatre universités, 110 CBS II, et les hôpitaux manara-penitra, des camps de gendarmerie, la mise en place de cantine scolaire pour des millions d’enfants, les projets fihariana et titre vert, fandroso, qui ont permis de créer presque million d’emploi direct et indirect. Ces réalisations se constateront directement dans la vie quotidien de la population.

      Sans parler des filet de sécurité, le vary tsinjo, ppn tsinjo, etc

    • 24 janvier à 11:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Hihihi, avant que les ramasseurs de miettes, notamment, Jacques, Molotov, n’arrivent.

      Dont on parle moins, au lieu de lesquelles on parle moins,...

    • 24 janvier à 12:40 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      Le 24 janvier à 11:55 | Isandra (#7070) répond à IBekily,

      >>Votre orientation politique n’est pas la même que celle de ce Président, forcément, vous n’avez pas la même notion de priorité et la façon dont on fait émerger ce pays.<<

      Ne faudrait-il pas parler de la façon qu’il a d’immerger le pays ?

    • 24 janvier à 12:52 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      # Stomato
      Croyez-vous qu’il y a une chance que cette "isandra" ait compris votre ci-devant astuce langagière ?

    • 24 janvier à 13:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Stomato,

      Parce que vous croyait, ces eaux y étaient déjà présentes, mais, c’est Rajoelina qui a tiré Antananarivo pour y plonger ? Il est puissant, c’est Rajoelina, on dirait Moïse.

      C’est une blague nulle du siècle.

      Quant aux inondations qui ont frappé presque toute l’Europe au mois de juillet, qui étaient les responsables, Macron, Merkel,...?

    • 24 janvier à 14:03 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Souvenonnns du"déluge" biblique.Etait est ce déjà le changement climatique

    • 24 janvier à 14:12 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      la seule excuse que je peux trouver au mendiant : trop irresponsable pour être responsable de quoi que ce soit.

    • 24 janvier à 14:13 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Les climatologues sont formels

      J’ai envie de rigoler dis donc.

    • 24 janvier à 16:09 | Jacques (#434) répond à Isandra

      24 janvier à 11:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      " Hihihi, avant que les ramasseurs de miettes, notamment, Jacques, Molotov, n’arrivent.
      Dont on parle moins, au lieu de lesquelles on parle moins
      ,... "

      Comme brêle, l’enivrée est imbattable. Elle se corrige, hélas toujours dans le mauvais sens. N’est pas foza qui veut ! Mais qu’à cela ne tienne, elle persiste à torturer le teny frantsay. Eh oui, chacun fait son choix dans la vie, l’enivrée a choisi d’être badovavy tel le bouffi-mpandihy dyvo bac-3.

    • 29 janvier à 01:24 | umberto (#10893) répond à Isandra

      Je m’en souviens qu’il y a 25/30 ans de cela que les cyclones à cette époque étaient 5-6-7 pourtant maintenant on est que a DEUX donc la situation c’est amélioré

  • 24 janvier à 10:42 | kartell (#8302)

    La situation est telle qu’elle acte la faillite d’un pouvoir où sa seule crédibilité avait été fondée sur des promesses et des rêves inassouvis d’un président, nombriliste, au possible…
    A force d’avoir minimisé les dangers potentiels d’un réchauffement climatique, jugé en haut-lieu comme faisant partie exclusive d’une ritournelle fantasmée de pays riches, le malheur, venu du ciel, a alourdi la barque déjà remplie, des plus humbles et des plus vulnérables ajoutant à leur pauvreté quotidienne, un désastre d’une inondation qui fera date dans les mémoires et sur les cartes d’électeurs…
    Car à force d’avoir adoubé le « wait and see » en religion, l’institution d’état et le clan au pouvoir, le pays se retrouve dans une situation où l’on ne sait plus, qui fait quoi, qui vient en aide à qui et surtout avec quelle logistique et moyens humains les secours pourraient s’avérer efficaces, faute d’avoir été formés à une réalité de catastrophe…
    Hier, confronté à une urgence humanitaire, passée sous silence, rendue, plus ou moins confidentielle, dans un Sud lointain, dévasté par le dénuement le plus total, le pouvoir, ici, ne peut plus faire cette impasse face à une catastrophe, aux portes de son palais, où les yeux et les oreilles, tous azimuts, jugent et commentent ses moindres agissements lorsqu’ils se manifestent sur le terrain …
    Désormais, sa propaganda, la grande perdante du moment, n’est plus une force prioritaire d’endoctrinement, contrainte et forcée de céder, de mauvaise grâce, son hégémonie à une obligation impérative à colmater des brèches qui ne pourront pas être soldées, par de simples déclarations de bonnes intentions, mais, exclusivement, avec de l’huile de coudes et un certain savoir-faire qui reste à démontrer..
    Aujourd’hui, le pouvoir a lui aussi le bec dans l’eau face à ses multiples contradictions accumulées, sauf qu’il voit s’écrouler tel un château de cartes, son émergence emportée par les flots d’un quotidien qu’il a toujours cru pouvoir nier en devenant, désormais son opposant, le plus coriace qui, lui, ne lui fera aucun cadeau, ni la moindre concession pour conclure son quinquennat, qui prend désormais la voie royale d’un fiasco monumental !..

    • 24 janvier à 11:01 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Quand la mauvaise foi, tu nous tiens.

      Presque tous les pays sont impuissants face à ce réchauffement climatique, dont l’Europe a subit la conséquence au mois de Juillet, alors que les États Unis au mois d’octobre, laquelle a causé beaucoup dégâts ainsi que de décès.

    • 24 janvier à 11:08 | arsonist (#10169) répond à kartell

      L’habileté de la besileo foza femelle couillue isandra
      à manier la langue française
      est tout simplement ... époustouflante !

      Plus époustouflante que celle son dieu vivant Rajoelina dans le même exercice !

  • 24 janvier à 10:45 | Isandra (#7070)

    La nécessité d’une nouvelle devient pressante.

    « Des pluies torrentielles se sont abattues sur la Capitale malgache depuis une semaine. Ces pluies intenses ont provoqué des inondations de grande ampleur à Antananarivo, causant la mort d’au moins une dizaine de personnes et endommageant plusieurs centaines d’habitations et des hectares de culture. Près d’une dizaine de milliers de personnes ont été évacuées. Les inondations de ce genre risquent malheureusement d’être récurrentes à Antananarivo.
    En effet, l’expansion galopante de la Capitale a donné lieu à la multiplication d’implantations informelles où les habitants vivent dans un état précaire. La situation géographique et les caractéristiques topographiques d’Antananarivo, conjuguées au manque d’infrastructures de drainage bien planifiées et de solutions permettant d’accroître l’infiltration et de ralentir le ruissellement, exposent la ville à de fréquentes inondations ainsi qu’à des glissements de terrain. A cela s’ajoute le remblayage de certaines zones. Des inondations dont le coût est pourtant élevé pour les habitants et l’Etat. Dans les cas extrêmes, elles peuvent détruire des infrastructures essentielles et des biens domestiques, et causer la perte en vies humaines. Leurs conséquences sont néfastes pour les moyens de subsistance et l’économie nationale. Pourtant, l’urbanisation rapide et l’augmentation de l’intensité des précipitations liées au changement climatique vont se poursuivre.
    Face à la multiplication des situations d’urgence provoquées par les inondations, des solutions durables et pérennes sont nécessaires. Le Président de la République Andry Rajoelina est en ce sens visionnaire en proposant la construction d’une nouvelle ville Tanamasoandro pour désengorger Antananarivo. Cette nouvelle ville devait initialement être construite à Ambohitrimanjaka, mais devrait sortir de terre à Imerintsiatosika. Actuellement, même créer de nouvelles infrastructures d’assainissement ou élargir les routes existantes dans Antananarivo ville est une épreuve très compliquée voire utopique. Il est nécessaire d’abord de désengorger la ville avant de penser à la reconstruire. C’est ce qu’ont fait toutes les grandes capitales du monde. « Si vous ne comprenez pas aujourd’hui, vous comprendrez plus tard  », cette expression favorite du Président Andry Rajoelina Rajoelina, qui a tant fait l’objet de railleries de la part de ses détracteurs, prend tout son sens aujourd’hui. Il est certain que nombreux parmi ceux qui n’ont pas compris autrefois, saisissent aujourd’hui mieux l’idée du Chef de l’Etat de créer une nouvelle ville. »

    • 24 janvier à 11:02 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Et si on déménage dans les meilleurs délais et de façon définitive la capitale
      1. à Sahamadio ,
      2. ou en Isandra ,
      3. ou à un autre endroit dont les caractéristiques sont moins ignorées par l’abruti d’ignare de DJ bac-3 Rajoelina ?

    • 24 janvier à 11:23 | bekily (#9403) répond à Isandra

      ville nouvelle , ville nouvelle !!!
      je me gondole
      Vous êtes même incapable de contrôler toutes les constructions sauvages à Tana , des maisons déformées par des rajouts affreux , des remblayages pour laisser construire les grosses maisons de karana , la plupart des quartiers populaires (même Mandroseza) ressemblent de plus en plus à des bidonvilles : aucun plan ni dr règles d’urbanisme !!!
      Vous qualifiez le DJ de visionnaire ???
      Je dirait vision boosté de moquette ou de ROGONY !!!

    • 24 janvier à 11:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Bekily,

      Rajoelina vous repond « Si vous ne comprenez pas aujourd’hui, vous comprendrez plus tard  »,

    • 24 janvier à 11:48 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      # 24 janvier à 11:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      Bekily,

      Rajoelina vous repond « Si vous ne comprenez pas aujourd’hui, vous comprendrez plus tard  »,

      ##############################
      J’avais déjà posé la question mais je la repose jusqu’à ce qu’Isandra réponde. Je disais que dans une semaine il y a 6 demains, dans un mois il y a 30 demains et dans une année il y a 364 demains. Cela fait plus de 1000 demains (3 ans de mandat foza) que personne ne comprend. Où sont les buildings mora ? où sont les autoroutes ? où sont les flyovers ? où sont les nouvelles villes ?

    • 24 janvier à 12:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ravalitera,

      Le demain est aléatoire, en fonction de niveau d’aveuglement de chaque individu.

      Pour les fozas, c’est toute de suite, pour les ZD sur place frustrés, c’est peut être quelques mois ou quelques années, et les détracteurs andafy déconnectés, c’est plusieurs décennies,...

    • 24 janvier à 12:14 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Le Maire de la Capitale a multiplié les descentes dans les bas quartiers durant sa propagande , et a promis que les habitants de ces quartiers seraient épargnés par les inondations...futures. Que nenni ! A la première pluie de la saison , nous voilà submergés par les ordures qui n’ont jamais quitté les abords des rues de la ville , et la Super Ministre n’a pas hésité à renvoyer la balle à la population ,qui selon elle manque d’Education , et jette tout dans les caniveaux , pour les... boucher .Les remblayages des zones inondables , que l’on a attribué au laitier , ne cessent de perturber l’écoulement des eaux durant la saison pluvieuse, surtout que les zones Tampons créés par nos ancêtres n’ont pas été respectées .Bref , le changement climatique a bon dos , et c’est encore une occasion de plus, pour mendier des aides Internationales, et remplir les comptes Off Shore. En attendant , on oublie les ravages du COVID, et les problèmes de délestage de la JIRAMA, les routes impraticables , le manque d’eau, l’Education au rabais, l’Insécurité totale, et la liste n’est pas exhaustive . Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu pour mériter tout cela . Mais ne mêlons pas le Seigneur dans la médiocrité de ses ouailles. N’en déplaise aux thuriféraires du régime , mais rien ne va plus dans ce Pays depuis 2009, et les catastrophes naturelles ne font qu’amplifier l’incompétence de ce régime . Gouverner c’est prévoir , mais pour le moment, nos décideurs se contentent des solutions Tip Top. Et le Chef des Armées qui prétend avoir trouvé des solutions pour le Pays durant son exil , et avoir travaillé avec le General Electrics pour résoudre le problème d’Energie . Encore des élucubrations d’une personnalité , avide de pouvoir. L’intervention du premier responsable de la BNGRC , un des acteurs du coup d’Etat , confirme les fausses excuses de ce pouvoir . Selon lui , les Philippines et les USA ont eu plus de victimes que nous, lors des inondations survenues dans leurs Pays respectifs, et alors, est suffisant comme défense ? Encore un qui ose comparer l’incomparable et qui brandit fort , son manque de perspicacité , pour défendre leur Calife .
      Salut les Copains .

    • 24 janvier à 12:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,

      "Le Maire de la Capitale a multiplié les descentes dans les bas quartiers durant sa propagande , et a promis que les habitants de ces quartiers seraient épargnés par les inondations...futures."

      Tout à fait, et il ne nie pas, mais il l’assume.

      Toutefois, par mauvaise foi, vous avez feint d’oublier que Naina A a officiellement et seulement prise la clé de la mairie le 10 Janvier 2020, et trois mois après le confinement a été décrété dans la région Analamanga, pendant plusieurs mois, suite la propagation de COVID.

      Cette ville est la ville la plus perturbée par cette maladie dans tout Madagascar,...

      https://www.madagascar-tribune.com/Naina-Andriantsitohaina-officiellement-elu-maire-d-Antananarivo.html

      https://www.madagascar-tribune.com/Confinement-total-pendant-15-jours-pour-Antananarivo-et-Toamasina.html

      https://www.madagascar-tribune.com/Confinement-maintenu-a-Analamanga.html

    • 24 janvier à 12:44 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      Le 24 janvier à 11:34 | Isandra (#7070) répondait à Bekily,

      >>Rajoelina vous repond « Si vous ne comprenez pas aujourd’hui, vous comprendrez plus tard  »,<<

      Traduit en "vous comprendrez quand il sera trop tard" !

    • 24 janvier à 13:12 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ce post est adressé à Lékopé, le plus loin et le plus déconnecté de ce forum, mais non, pas Kartell. Sorry.

      Mais, degré de mauvaise foi, ils ont à peur près au même niveau. D’où cette erreur.

  • 24 janvier à 11:37 | arsonist (#10169)

    Ah ! Parce qu’il y aurait quelque chose à comprendre ?

    • 24 janvier à 16:53 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      C’est pire pour lui. Même les choses à comprendre, il ne sait pas.

    • 24 janvier à 18:13 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      J’ai du mal à comprendre ce qui est ironique !

  • 24 janvier à 12:22 | lé kopé (#10607)

    Qui a promis , qu’il ferait en cinq années , ce que les Dirigeants successifs n’ont pu faire en soixante ans ? Les paroles s’envolent mais les archives ,par la digitalisation selon vos expressions... restent . Vous serez victimes de vos propres turpitudes ...Qui vivra , verra (ny aigna ro matezaha). Mais il n’est pas à une promesse non tenue près . Un livre sortira bientôt mis en vente sur ces promesses , et le droit d’auteur reviendra à ...Shalom .

    • 24 janvier à 12:38 | arsonist (#10169) répond à lé kopé

      À mon humble avis, cet abruti avait annoncé avec exactitude ce qui allait réellement arriver quand il avait dit ça !
      Mais tout le monde [y compris lui-même peut-être] croyait qu’il l’avait dit dans le sens où il allait faire du bien.
      Car en réalité il l’avait dit dans le sens où il allait tout saccager : tout Mada et ses populations.
      Jusqu’ici , les dégâts que ses actes ont faits ont déjà dépassé l’ensemble de tous les dégâts causés par tous ses devanciers à ce poste !

    • 24 janvier à 17:09 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Lékopé,

      En effet, Rajoelina a l’ambition de réaliser des choses que les dirigeants successifs n’ont pu faire en soixante ans.

      Mais, vous avez oublié que depuis deux ans, nous avons une pandémie si dévastatrice sur tous les domaines, dont Madagascar n’a jamais eu depuis la constitution de notre république, même avant.

      Néanmoins, on pourra dire que le pari est atteint, quand les projets de l’autoroute, du téléphérique, Tana-masoandro, Miami, la route du soleil, etc seront réalisés, qu’aucun dirigeant avant lui n’a jamais pu réaliser.

    • 24 janvier à 18:22 | Jacques (#434) répond à lé kopé

      Bonjour Lé Kopé,

      Non pour rebondir sur votre réflexion mais plutôt c’est du foot dont il s’agit. Nos cousins les Comoriens partent décimés tout à l’heure contre le mammouth camerounais, les 2 gardiens atteints du covid. Quelle poisse ! Qu’en déduiriez-vous, Lé Kopé ? L’aventure s’arrêtera-t-elle là ?

  • 24 janvier à 12:36 | Isandra (#7070)

    L’amélioration des habitats de la population est prévue avant même ces inondations :

    "Avoir un logement salubre et sécurisé, où la famille peut bénéficier des services essentiels, est un droit fondamental. Cependant, beaucoup de gens n’ont ni toit, ni installations sanitaires. Et c’est le cas de Madagascar. Il s’avère que dans notre pays, 70 % des logements ne sont pas conformes à la norme internationale. Certaines maisons sont insalubres, ne disposant pas d’équipements sanitaires nécessaires, tandis que d’autres sont des constructions illicites. La majorité d’entre elles se trouvent dans les bas-quartiers. Ce rapport a été publié par le secrétaire d’Etat en charge des Nouvelles villes et de l’Habitat, Gérard Andriamanohisoa, dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de l’habitat, hier.
    Un logement convenable doit offrir un minimum de confort, outre ses quatre murs et un toit. Il doit assurer la sécurité des occupants, avoir accès à l’eau potable, disposer des équipements servant à l’hygiène, une source d’énergie, un système de chauffage, d’éclairage et de dispositifs d’évacuation des ordures ménagères.
    Afin d’offrir aux habitants issus des quartiers défavorisées un logement convenable, le projet d’amélioration des bidonvilles a été lancé officiellement, hier. A cet effet, le maire de la Capitale, Naina Andriantsitohaina et le secrétaire d’Etat en charge des Nouvelles Villes et de l’Habitat, Gérard Andriamanohisoa, ont effectué une descente dans les Fokontany de Manarintsoa-Isotry et Andavamamba. En collaboration avec le Programme des Nations unies pour les établissements humains, également appelé ONU-Habitat, le département en charge des Nouvelles villes et de l’Habitat ainsi que la Commune urbaine d’Antananarivo, la première phase du projet concerne 4 Fokontany, à savoir Anatihazo, Andavamamba, Manarintsoa-Isotry et Andranomanalina. Il s’agit de la construction de maisons communautaires pour la population.
    Ce programme vise à encourager la communauté à contribuer à l’amélioration des communautés dans lesquelles elle vit, mais également à bénéficier de nombreux services dans les domaines de la santé, la culture et l’assainissement. « Dès maintenant, nous devons agir, puisque le nombre de la population ne cesse d’augmenter, notamment dans les grandes villes de Madagascar », soutient Gérard Andriamanohisoa. D’ailleurs, sept grandes villes de Madagascar figurent parmi celles situées dans les pays africains où une explosion démographique est à craindre. Selon les estimations, dans 10 ans, le nombre d’habitants serait multiplié par deux dans la Grande île. Actuellement, les autorités misent sur la concrétisation de l’objectif de l’ONU-habitat, lequel consiste à accélérer l’action urbaine pour un monde sans carbone. Quelques pas ont déjà été franchis dont la mise en place des projets « train urbain » et « téléphériques », ainsi que la construction de logements sociaux à bas prix."

    • 24 janvier à 13:14 | umberto (#10893) répond à Isandra

      Excusez moi mais qu’est ce qu’il a voir la téléphérique et le train-urban avec l’explosion démographique ?

    • 24 janvier à 18:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      umberto,

      Hihihi, demain vous comprendriez,...!

  • 24 janvier à 12:36 | pisokely (#9950)

    bjr à tous..
    dans mon bureau, profitant de quelques minutes de pause, avec ma tasse de café, je regarde notre forum, comme dadabe, ..

    si on ne comprend pas aujourd’hui, on comprendra demain ? c est notre phrase de dissertation..

    sauf que moi, je comprend ce qui se passe aujourd’hui..

    le dereglement climatique de date pas d aujourd hui.. la différence est que, actuellement il y beaucoup plus de lanceur d alerte grace au reseau internet..donc si rajoel echoue, ce n est pas a cause du dereglement climatique.. c est son incompetence à gouverner avec le dérèglement climatique.. il a des experts autour de lui... et il y a des etudes sur le climat disponible sur internet.. mais je pense qu il ne comprend meme pas l enjeu, ni le problématique des impacts sur la population.. il croyais etre à l abri des intemperies. et pouvoir, comme ses predecesseurs, demander les aides a chaque cataclysme, afin de se remplir les poches... il gere le pays avec LES AIDES.. il fait des projets en misant sur les aides, apport financier de l extérieur...

    j

    • 24 janvier à 12:42 | Jipo (#4988) répond à pisokely

      Vous savez vivre à crédit et sur le dos des autres est tout un art !.
      cf : macron

    • 24 janvier à 12:42 | Jipo (#4988) répond à pisokely

      Vous savez vivre à crédit et sur le dos des autres est tout un art !.
      cf : macron

    • 24 janvier à 12:47 | Vohitra (#7654) répond à pisokely

      Maty vokatry ny hagegena ny Ambanilanitra sy ny kamboty ary ny mananontena !

      Ny gaigy sy ny mpanota fady ary ny mpivarotena mpamosavy no mibitaka !

      Lavo sy voakapoka ny valalabemandry ankehitriny !

      Hionona handevina ve isika ?

      Mbola hanompo ny tontakely ihany ve ?

    • 24 janvier à 13:21 | umberto (#10893) répond à pisokely

      Oui il y a le changement climatique mais maintenant ce n’est que le premier cyclone de la saison et donc n’est pas si étonnant que la pluie tombe abondante ! Et si le cyclones arriveront à 5 ou 6 comme n’est pas si rare qu’est ce qui arrivera ??

  • 24 janvier à 12:39 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    @ Mandimbisoa R.
    Je suis heureux de savoir que les parkings se glissent sournoisement sous les pneus des véhicules : je subodore ???
    Et toujours ce mauvais usage de : DEJA !!!
    Enfin si les cadavres ont DEJA été retrouvés nous voilà rassurés qu’ au Pays du mora mora, on n’ a de cesse de cultiver le "déjà "que l’ on arrive toujours pas : ni a attraper, encore moins maitriser ...
    Mais votre vélocité couplée à DEJA ne peut que montrer les efforts que vous développez tel le supplice de tantale, avec une détermination pour ne pas dire obstination qui force l’ admiration, comme d’ hab 🐰.
    Toujours « déjà « pas encore comprix 😜

  • 24 janvier à 12:44 | Isandra (#7070)

    Bien sûr, selon les ZD d’andafy qui sont déconnectés de réalité, ont vu qu’à l’époque de Ravalo à la mairie, les agents de la commune étaient bien équipés.

    "A Antananarivo, les agents de la CUA travaillent à main nue pour curer les dalles de canalisation pour que l’eau descende plus vite."

    https://www.midi-madagasikara.mg/societe/2015/02/27/antananarivo-curage-a-main-nue-des-canalisations/

    • 24 janvier à 12:51 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Allez vous faire foutre ailleurs !

      On s en fout de votre Q !

      Taisez-vous vieille peronnelle !

    • 24 janvier à 12:52 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Mais qu’ attend votre idole pour fournir le matériel nécessaire, bobcat et autre pelleteuse, au lieu de construire des coalisée, des miami beach et autre débilité dispendieuses avec le pognon que vos enfants devront rembourser pour satisfaire la mythomanie de cet abruti que vous n’ avez de ces d’ admirer, (qui se ressemble s’ assemble) et toujours à évoquer votre amour raté Ravalomanana, qui contrairement à vous n’ est pas un abruti ...
      Allez instructionnez un peu ça vous changera !
      https://odysee.com/@Verdi:4/Crise-sanitaire-75-dirigeants-politiques-et-d’entreprise-condamnés-à-la-prison-à-vie-par-la-Cour-International-des-Common-Law:2

    • 24 janvier à 13:02 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra vieille pu.te de Fo.za,

      "Sans gants, avec des chaussures qui laissent à désirer, puisque l’on ne parle pas de bottes, ces agents de la Ville travaillent, là encore sans rechigner."
      Voilà ce que la ville de Tana offre à ses agents, ou plutôt n’offre pas !
      Des gants, des bottes, des pelles etc...etc....
      Par contre le maire et son STAFF roulent en 4X4 rutilants, se paient des restaurants le midi, se pavanes dans des réunions bidons, font des discours incompréhensibles et virent les vendeurs de rues.
      Tananarive la ville la plus polluée d’Afrique avec à sa tête un ramassis de voleurs, de branleurs même pas foutus de curer les voies d’eaux ni de ramasser les poubelles.
      Voilà ce que les habitants sont obligés de subir à longueur d’années, mais le Bouffi à dit "Tu comprendra demain".
      Il reste le CHAT NOIR depuis 2009, depuis qu’il a fait tirer sur la foule un jour de Février et c’est ce que l’histoire retiendra.
      Continue de le su-cer vielle Fo.za.

  • 24 janvier à 12:56 | Asherman (#10651)

    Isandra de mon cul n’a rien à faire sauf à jouer les pompiers sur ce forum !

    On mesure la gravité de la situation avec le nombre d’interventions de cette idiote ici.

    Malheureusement pour elle et surtout pour la majorité des malgaches, tout ça n’est que le début
    d’une descente aux enfers qui n’est que le résultat d’un pouvoir obtenu par les fraudes et utilisé
    pour voler et s’enrichir.

    Aucun autre pays au monde ne subit un tel désastre sauf dans ce pays où la médiocrité s’est emparée du pouvoir comme un voleur se sert dans votre maison.

    Il faut avoir les yeux bandés par la merde qui embaume l’atmosphère de la capitale pour ne pas
    s’apercevoir que ce pays est revenu à l’âge de pierres et que seuls les prédateurs y trouvent encore à dire du bien. Dégagez , enough is enough !!

  • 24 janvier à 12:57 | pisokely (#9950)

    je comprend egalement aujourd hui.. l apanage des gens qui ont un parcours studieux, c est de mettre en pratique ce qu ils ont appris sur les bancs des écoles, lycées, hautes etudes.. erude de la trajectoire possible..
    l etat est en faillite... ce n est plus a démontrer.. il n y aura rien a mada sans les aides.. ca veut dire que les caisses..
    la faillite de l etat est contemporaine.. ce n est ni la faute aux predecesseur, ni au climat ni a la covid... ca tous les dirigeants, doivent savoir gerer n importe quelle crise.. et c est çà qu on reproche a rajoel.. il ne sait pas diriger un pays.. on juge sa capacité par rapport à resultats. Rien que des inauguratons et demande d aide.. c est tres simple a evaluer.. on prend comme critere la question... comment etait la population hier ?? et comment sont les gens aujourd hui ?? et encore simple prevision.. sans industries, sans productions, entreprises en faillites, hygiène alimentaire et sanitaire déplorable : tres probablement majoratoon de la pauvreté actuelle.. recession du pays (qui l est déjà je pense)

    • 24 janvier à 13:07 | MALIBUC (#9345) répond à pisokely

      La Jirama vient de communiquer qu’elle n’a pas de réserve de carburant pour alimenter ses centrales thermiques et comme la RN2 est coupée il faut s’attendre à plus de délestages.
      Je vois bien le Bouffi d’ici un jour ou deux dire encore : "DONNE L’ARZENT VAHAZA, DONNE L’ARZENT !!!!"
      Sur qu’il va encore pleurer pour avoir des aides, on va surveiller ça de plus prêt.

  • 24 janvier à 13:02 | Turping (#1235)

    Inondation, arrêtons les tergiversations !
    Redaction Midi Madagasikara 24 janvier 2022
    Au-delà des lamentations et des promesses toujours non tenues auxquelles on assiste tous les ans suite à la montée des eaux à Antananarivo. Comment résoudre les problèmes dus aux obstructions des réseaux d’écoulement des eaux et assainir la gestion des remblais provenant du délicat partage de l’espace entre l’agriculture, l’assainissement et l’explosion démographique ?

    D’abord, les urbanistes doivent être en possession de normes sur le ratio entre nombre de ménages et le besoin de dépôts d’ordures et partant la distance acceptée entre ces derniers. Si l’on peut implanter ces points de collecte sur la haute ville et les vallées, le recours aux dépôts sauvages qui obstruent les caniveaux diminuera. Il va sans dire que cette décision ne se fera pas sans expropriation mais l’intérêt public doit primer et de toutes les façons les éventuelles indemnisations seront toujours moins onéreuses que ces dépenses à fonds perdus annuellement.

    Puis, concernant les remblais de la plaine de Betsimitatatra, la situation anarchique actuelle est due à la valse hésitation entre les nostalgiques de la période d’Andrianampoinimerina (Betsimitatatra , grenier à riz de l’Imerina) et, disons les modernes qui avec leurs projections démographiques, économiques et sociales de l’espace, qui n’ont pas pu avoir le dessus. Résultat, là où il n’y a pas de décision ferme, l’anarchie a pris le règne avec la victoire assurée de ceux qui ont les bras longs.

    Dès le début des années 1970 au moment de l’aménagement d’Ampefiloha et des « 67 ha » , on aurait dû trancher sur le partage de l’espace de cette plaine entre l’agriculture, les autres branches de l’économie et le social. A l’exemple, des grandes villes, de larges canaux auraient dû être aménagées servant à la fois de régulation des variations du niveau de l’eau, de voies de navigation reliant les aires d’activités « économiques et sociales ». « Il n’y a pas plus inondables que les polders , mais l’enjeu vaut le défi ». N’avons-nous pas les ressources humaines et techniques qu’il y a eu, il y a quatre cent ans ?

    Nous en sommes capables et mais avons-nous des dirigeants assez visionnaires et ayant le sens du leadership qu’il faut ? Là est toute la question, toujours est-il qu’il faut d’ores et déjà arrêter tout remblais et ce, quel que soit le motif et pour tout demandeur sans exception.

    M.Ranarivao

    • 24 janvier à 13:07 | Turping (#1235) répond à Turping

      Il était temps de s’occuper les priorités des priorités que de se projeter sur des projets bling-bling fantasmagoriques .Certes ,les effets dévastateurs liés au dérèglement climatique ne fait qu’aggraver les lacunes préexistantes ,mais ce n’est pas une raison pour dédouaner la politique masturbatoire se reposant sur le laxisme invétéré.

  • 24 janvier à 13:08 | Isambilo (#4541)

    Réchauffement et glaciation : on apprend ça à l’école. Il n’y a rien de nouveau à cela, sauf que l’activité humaine accélère le processus.
    Par contre, on n’apprend pas à l’école qu’il faut faire des remblais n’importe où.
    La leçon est claire : les victimes sont les plus pauvres qui construisent là où personne ne veut habiter.
    Et puis, il y a les copains du régime actuel qui remblaient pour se faire du fric.

  • 24 janvier à 13:12 | kartell (#8302)

    La gabegie se paie comptant, enfin pour les plus pauvres qui se voient, ainsi, déposséder du rien qu’ils possédaient encore !..
    Pour les caciques du pouvoir, c’est autre chose, ce n’est juste qu’un mauvais moment à supporter, leurs avoirs sont hors danger parfois même au pied des neiges d’une
    Suisse, résolument humanitaire pour les détenteurs de comptes offshores..
    Des décennies à maltraiter une nature devenue simple courroie de transmission pour un enrichissement rapide avec la participation active chinoise allié à une culture plus qu’intensive du charbon de bois, seul combustible des humbles …
    Bref, et à cela se surajoute des constructions n’importe où, de bric et de broc et avec comme cerise sur le radeau de la méduse des remblais, à l’insu du plein gré d’un pouvoir qui, en coulisse, encaissait la monnaie !..
    Aujourd’hui, la seule défense imaginée pour s’exempter de ses responsabilités est d’affirmer que le pouvoir s’apprêtait à effectuer des travaux pour répondre à cet état de catastrophe totale !…
    C’est tout de même allait vite en besogne que d’avoir ce seul prétexte pour se justifier auprès des populations qui n’en croient pas un mot !..
    Car au lieu de faire le plein « d’équipements défensifs »israéliens, son Excellence aurait été mieux inspiré à prioriser ceux des secours d’urgence et à préparer les sites de replis pour les populations sinistrées d’une autre façon que le sauve qui peut qu’ont dû supporter ces sinistrés d’une émergence qui boit la tasse !…
    En fait, cette situation rappelle à l’ordre impératif un pouvoir à sa nécessité absolue de faire du bien collectif sa priorité absolue au lieu d’avoir fait de ses petits désirs personnels une cause nationale qui a mené à une impasse fragilisant encore un peu plus le pays !..

  • 24 janvier à 13:28 | Isandra (#7070)

    C’est l’un des phénomènes mondial auquel les populations de la terre, malheureusement devraient faire face,...

    https://www.franceinter.fr/environnement/en-2021-des-catastrophes-naturelles-toujours-plus-couteuses

  • 24 janvier à 13:44 | Vohitra (#7654)

    Juste une provocation...je dirais legitime dans ma perception de villageois !

    Avec sa plume aceree, on avait eu le plaisir de lire des articles sous le pseudo " Sa ", mais des fois il lui arrive de son vivant de signer Salomon Ravelontsalama...paix a son ame...

    Un autre grand, je ne sais plus s il est encore la, mais avec ses coups de griffe, meme les hautes murailles vacillent, oui, avec un Adelson Razafy, beaucoup ont ou avaient tremble...

    Mais curieusement, avec la situation qui prevaut, il s abrite derriere " la redaction "...

    Mais pourquoi Lola ?

  • 24 janvier à 14:00 | pisokely (#9950)

    les gens qui vivent dans les bas quartiers, étaient sur ces lieux avant rajoel.. meme avant ratsiraka.. mais l eau arrive a s evacuer.. Oui, il y avait déjà a l epoque des sinistrés, inondations mais pas autant que maintenant.. Tout le monde sais les catastrophes cycliques a mada.. inondations durant la moisson, puis criquets par million voire milliard d eclosion, quand la saison pluvieuse va s arrêter, puis secheresse.. en meme temps, dysenterie et paludisme en paralelle puis la peste quand l eau se retire, surtout à l approche de la saison froide.. donc je répète, que c est prévisible, car cyclique depuis plusieurs années... rajoel et son equipe doivent savoir tout ca.. sauf qu ils sont nuls.. Ils font des logements.. grâce aux aides car ils ont monté un projet social, bien ficelé.. mais dites moi, est ce que les gens qui vivent à isotry dans l eau sale, ou anosibe, andavamamba peuvent ils beneficier de ces logements sociaux ??? oi bien les gens du sud qui vivent dans les cases faites de branchages et sachets en plastiques, peuvent ils en avoir acces ?? j en doute fort, pourtant, ils doivent rembourser les aides imputées a la construction de ces logements.. A mada, ce sont les privilégiés qui peuvent s offrir un logement social .. contrairement aux autres pays..tout ce que isandra radote, n aura aicun impact sur la majorité de la population

  • 24 janvier à 14:02 | pisokely (#9950)

    tout ça pour vous dire que tout etait prévisible a mada.. les piètres resultats actuels sont uniquement imputés a l incompétence flagrante de rajoel

    • 24 janvier à 14:14 | Turping (#1235) répond à pisokely

      Pisokely
      Cette situation bis repetita tous les ans pendant les saisons de pluie était prévisible ...
      La problématique c’est que Radomelina ne tire pas la leçon du passé afin de l’améliorer .Pourtant il était au pouvoir depuis 2009 , une période entrecoupée pendant 4 ans par l’ère Rajao .
      L’acronyme qu’il porte TGV est loin d’être un sigle d’un train à grande vitesse mais plutôt synonyme d’un Tanora, Gasy , Vendrana .Pourtant le dicton dit ,gouverner c’est prévoir !
      - On n’appelle pas cela ; IEM (initiative pour l’émergence de Madagascar)......l’immergence ,d’accord !

  • 24 janvier à 14:15 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Dans la litanie des calamités qui touchent Madagasikara : Covid 19, Peste, Choléra, inondations, famine, réchauffement climatique ...., je crois que le peuple Malagasy n’a encore pas compris quelle est la vraie catastrophe pour lui, la vraie maladie dont il souffre.

    Cette catastrophe majeure est la crise systémique qui l’affecte et dure depuis 13 ans, c’est la gestion de l’ après coup d’ État de 2009.

    Toutes les autres catastrophes sont certes très handicapantes, mais d’autres pays les ont vaincues comme la peste ou le choléra, ou en passe de le surmonter et de le vaincre par la volonté et en s’en donnant les moyens (vaccination) comme le Covid ....

    Toutes les autres calamités ne sont que calamités "naturelles", des symptômes révélateurs de la très grave maladie qui affecte le Pays.

    Tant que le peuple Malagasy n’arrive pas à mettre un nom sur cette très grave maladie et faire table rase de tous ceux qui gèrent ou ont géré le Pays depuis 2009, il ne pourra y avoir de solution pour les calamités "naturelles".

    Cordialement

    • 24 janvier à 15:22 | lé kopé (#10607) répond à Yet another Rabe

      C’est Calamity Jane qui défend le régime depuis 2009 sur le Forum . Avec les arguments ou arguties qu’elle propose , ce n’est pas étonnant que le Pays soit dans la Calamité suprême ...

  • 24 janvier à 14:16 | vorona (#8254)

    Mon p’tit texte de vendredi :
    "C’est en cours ! Sans autoroute Tana/Toamasina ou arrive l’essentiel de l’approvisionnement de la capitale en sursis, Toamasina porte vers l’Asie ayant toutes les capacités pour prendre la relève !
    En ce moment les camions mettent entre 20 et 30 heures pour faire le trajet sur une route truffée de nids de ...............aepyornis et une voie ferrée en mauvais état incapable de compenser les transports de marchandises aléatoires de la route.
    Le pont route/fer de Brickaville, noeud du parcours, ne sera pas éternel sans réfection, et pourtant il reste la seule porte vivante et indispensable sur le cordon ombilical de l’accès à la capitale actuelle !
    IL est encore temps : bonne année à tous et compassion à tous ces gens atteints par les méfaits des inondations ! "
    La RN2 étant coupée pour un certain temps aucun camion ne pourra approvisionner Tana en PPN et surtout en carburant pour les centrales électriques. A vos bougies ! Le problème lié à la période pluies saisonnières va revenir tous les ans et vient aussi tous les ans depuis que des humains qui habitent la grande île sont à cet endroit là ! Oui lorsque les premiers occupant arrivent à Tana ils pensent que c’est un endroit idéal pour le riz et ils sont au plus quelques centaines. Maintenant c’est plusieurs millions de personnes qui vivent à cet endroit et les infrastructures sont restées presque identiques et les rivières elles n’ont pas du tout changé leur niveau montant tous les ans à cette période sans demander l’avis des occupants mal placés par manque de place justement ! Toamasina future capitale économique ?

  • 24 janvier à 14:23 | Asherman (#10651)

    ETO ANIE LETSY NO MISY AN’IZANY HOE :
    - Minisitra mihaza biby arovana flamants roses ao @ valan-javaboahary Tsimanampetsotse.
    - Minisitra manana fiaram-panjakana 4x4 natao fitaterana rongony be.
    - Minisitra mivarotra antsokosoko ny tany sy trano ipetrahan’ny filoham-pirenena teo aloha.
    - Minisitra vavy mitondra lehilahy any @ chambre.
    - Minisitra vavy miteny @ fiteny tsy fantatra, tenin’anjely hono.
    - Minisitra mandany volam-panjakana @ bonbons "sisety" amina miliara.
    - Minisitra manao afera écrans plats @ anaran’ny vadiny ihany.
    - Minisitry ny fahasalamana voaroaka fa nilaza ny marina ka namoaka ny lisitry ny fitaovana ilaina @ fitsaboana covid.
    - Minisitra mivarotra antsokosoko ny tanin’ny oniversite fa hatao kianja fanaovana golf.
    - Minisitry ny fampianarana voalaza fa nanamboatra sekoly "fôsika" 3 000 isa.
    - Praminisitra very vola antapitrisa euros tao antranony.
    - Praminisitra tompon’ny afera fôsika permis biométrique.
    (...)
    - Député hono kanefa nigadra anterivozona nandritry ny fampielezan-kevitra noho ny afera kidnapping fanaony.
    - Député manompa vary raraka tsy ankiato ato @ tambazotran-tserasera.
    - Député mandrahona zandary noho ny aferan’omby ataony.
    - Député voafidy hono kanefa migadra noho ny afera vono olona nataony.
    Miriaria sy mirehaka eny daholo ireo ! tany tan-dalàna hono isika !
    Mba tohizo ao letsy ny lisitra fa izahay hisotro jus papaye aloha a !

    • 24 janvier à 15:28 | lé kopé (#10607) répond à Asherman

      C’est le monde à l’envers , et il y en a encore qui disent que tout va très bien Madame La Marquise . Sont ils sourds et aveugles ???

    • 24 janvier à 15:38 | Shalom (#2831) répond à Asherman

      Zava-misy sy marina izany
      Maninona ary raha amboarina
      Mangina ialahy aza miteniteny
      Miandrasa lava ny marina ....
      Handraso fa ho tonga eo i Paoly !

      Raoul Tarika Mahaleo

    • 24 janvier à 15:53 | Yet another Rabe (#4812) répond à Asherman

      Bonjour Le Kopé,

      Tout est relatif mon cher, ça dépend pour qui.

      Pour DJ Lapin Crétin, tout baigne dans l’huile, son compte en banque grossit de jour en jour.

      Merci pour lui.

      Le peuple de RMDD est dans la gadoue et nage dans son caca.

      Mais peuchère, c’est pas grave, tant que ce peuple a son caca à manger et son pipi à boire et pour le Sud quelques lanières de cuire à grignoter.

      >> Sont-ils sourds et aveugles ???

      Ils sont comme les 3 singes :

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Singes_de_la_sagesse

      Pour DJ Lapin Crétin et la Mafia du et au pouvoir, c’est : Va bene, et roule ma poule.

      Cordialement

    • 24 janvier à 16:01 | Yet another Rabe (#4812) répond à Asherman

      Correction :

      "cuir" au lieu de "cuire"

  • 24 janvier à 14:27 | Besorongola (#10635)

    QUAND MANDRAKA SE DÉCHAÎNE.

    https://fb.watch/aKhr_B1sSd/

  • 24 janvier à 14:31 | pisokely (#9950)

    la vraie maladie de pays ?? c est un trouble du omportement paradoxal.. Nous mettons a la tete du pays des gens non fréquentable.. maffieux, voleurs et assassins.. tout les malagasy ont vu fevrier 2009.. ils ont emmené le gens ambotsirohitra puis une fois sur place, les dirigeants se sont enfuis.. rajoel etait où ? dans la foule ou ailleurs ?? feu zafy albert, il etait dans la foule, en cortege de tete.. il a dit qu il avait encore une balle dans son bras...
    notrr pays ne pourra jamais émergé car de generation en génération, ils se succedent au pouvoir, aucune fierté pour la réussite de leur pays.. d ailleurs savent ils au moins ce qu est un pays qui progresse ?

    • 24 janvier à 15:38 | lé kopé (#10607) répond à pisokely

      Les Dirigeants voyagent aux frais de La Princesse dans le Monde entier . Mais ils ne savent pas tirer profit de ces déplacements ,en essayant d’améliorer les failles de notre système . Et malgré les avantages dont ils bénéficient en rencontrant des personnalités qui ont fait leurs preuves dans le développement (Kagamé, Ouattara , Macky Sall...), ils continuent à s’enliser dans leurs convictions profondes , à savoir , s’enrichir sur le dos du peuple . Dommage !!!

    • 24 janvier à 16:59 | Yet another Rabe (#4812) répond à pisokely

      Bonsoir Pisokely,

      Bienheureux sont les pauvres en esprit.

      https://www.actutana.com/inondations-je-compatis/

      Foza un jour, Foza toujours.

      Cordialement

    • 24 janvier à 17:09 | Yet another Rabe (#4812) répond à pisokely

      Suite :

      Je ne sais pas si "Le Royaume des Cieux est pour eux", en tous cas assurément "Le Royaume des Foza est pour eux" 🥳🤡🦞🤣

  • 24 janvier à 15:25 | Albatros (#234)

    Kere, inondations, déforestation, Covid, Paludisme, Lèpre, déscolarisation, ........

    Autant de sujets qui ne sont pas dans les priorités du Pouvoir.

    Ses priorités ? :
    Les stades inondés qui font de la concurrence aux piscines olympiques, les téléphériques, le Colisée, les aéroports pour touristes, les autoroutes pour les entreprises internationales.

    Ses ambitions ? :
    Rester en place le plus longtemps possible, pour continuer à s’enrichir au détriment du Vahoaka !.

    Réchauffement climatique ou pas, tous les prétextes sont bons pour clamer que le Pouvoir actuel n’est pas responsable du malheur des malgaches.

  • 24 janvier à 16:53 | olivier2 (#9829)

    @ Kartell

    J’aime lire vos envolée lyriques..

    Ça me rappelle le temps ou j’étais "gentil"..l’époque du thé de Sahambavy et des souris..
    LOL

    votre citation :

    "rappelle à l’ordre impératif un pouvoir à sa nécessité absolue de faire du bien collectif sa priorité absolue "

    Je n’ai pas souvenir, entre 2 ou 3 AVC, d’avoir connu un pouvoir malagasy qui ait correspondu de près ou de loin à votre définition..

    MAIS, et j’anticipe déjà votre réponse : il ne fait aucun doute que le suivant, porté par les forces vives admirables de ce forum, saura nous faire rêver, et tendre vers vos espérances..
    LOL

    Pour rappel, les révolutionnaires du forum font régulièrement référence à Ho Chi Minh..voire même à d’anciennes gloires socialistes africaines..( Kadhafi y compris !)
    Ah L’URSS...c’etait le bon temps !

    A croire que les révolutionnaires d’aujourd’hui ne jouissent pas de rentes et autres possessions mal acquises ..par naissance...au pays de la révolution rêvée !
    Tout en prônant l’universalisme dans leur pays "béquille"..oups pardon...la franchouillie.

    J’en profite pour glisser un salut amical à Reviv..qui a manifestement compris pas mal de choses, mais devra désormais se conformer à une forme de discipline "malgacho malgache" !

    Courage Reviv, car il faut beaucoup de souplesse pour faire le grand écart malgacho-malgache !

     :)

    • 24 janvier à 20:23 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ olivier2

      L’atmosphère du jour n’est pas celle des jours promis où en levant la tête, on pourrait voir ces touristes encabinés profiter de ce télé-féerique pour faire des photos dignes des meilleurs drones, made in RPC !..
      L’émergence est en tenue de plongée en tentant d’organiser un sauve qui peut, peu, à chacun son métier !..
      Les moyens manquent et la dernière livraison israélienne ne sera d’aucun secours en espérant qu’elle aura été mis au sec …
      La question qui se pose et que vous n’osez pas soumettre à la vindicte, les pieds au sec est celle-ci :
      La situation actuelle va-t-elle perturber le bon fonctionnement des livraisons d’or vers Dubai ?’..
      Pour le reste, chacun attend avec impatience la décrue mais pour des raisons bien différentes en fonction de son rang social et de son statut politique…
      Son Excellence aurait-elle décroché son téléphone crispé pour demander à l’aide internationale de s’ingérer rapidement pour le secours des sinistrés ?’….
      Je mesure votre déception en apprenant que ce ministre des affaires étrangères n’aurait aucun CV et surtout qu’il n’aurait fréquenté Sciences-Po Paris qu’en affabulation, je vous laisse le soin de m’expliquer sur quels critères, il aurait été engagé, le fameux feeling entre VIP ?…
      Le diable se tenant dans les détails et non pas par la barbichette, laissons Noé travailler, puisqu’il annoncerait, déjà, un retour à la normale sous quinzaine, sans en préciser le mois !..
      Qui l’eut « crue » ?..

    • 25 janvier à 07:46 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      # Kartell

      En réponse au post du pseudo "olivier2", plus habitué à étaler sur ce forum les délires que son extravagante imagination de junky lui impose plutôt que les réalités de la vraie vie , vous publiez un texte qui évoque avec justesse et finesse des faits qui existent réellement.
      Il est fort probable que l’esprit habituellement embrumé [cocaïne ? LSD ? ou simple delirium tremens ?] du pseudo "olivier 2" soit à mille lieues d’une éclaircie de lucidité pour pouvoir y comprendre quelque chose.
      Dommage !

  • 24 janvier à 16:58 | Besorongola (#10635)

    CONSTERNATION !
    Toutes mes condoléances aux personnes qui ont perdu des proches dans la tragédie lors du passage du cyclone tropical Ana qui frappe en ce moment tout Madagasikara. 🙏😭

    C’est le seul message que je puisse publier aujourd’hui. Bon courage à tous et à toutes !

  • 24 janvier à 17:26 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    https://www.actutana.com/depeche/on-nous-annonce-triomphalement-quil-y-a-un-stock-de-15-jours-de-carburant-a-tana/

    Un conseil aux Andafy, dîtes à vos familles au Pays de faire prestement des stocks de PPN, car le climat au sens le plus général du terme (météorologique, politique, économique) est précurseur d’une inflation généralisée et flamboyante.

    Et si vous le pouvez sans porter préjudice à vos bourses, les Andafy aidez financièrement les vôtres.

    Mais tout celà, ai-je besoin de le dire ?

    Cordialement

  • 24 janvier à 18:10 | Turping (#1235)

    Re _YaR
    Le pire dans cette histoire c’est d’avoir constaté que même les aides des Andafy ne suffiront plus à y faire face .J’ai la chance d’avoir une famille qui s’en sort correctement dans l’ensemble ,....mais cela n’empêche d’aider les plus vulnérables .De mon côté ,j’envoie régulièrement 300 euros /mois à une famille vulnérable e 4personnes, .Au contraire ,ce que j’ai donné ,le grand Dieu m’honore 20fois plus.
    C’est beaucoup mieux que les 200 000 Ar ,le SMIC proposé par Radomelina.
    Surtout il faut voir la majorité des gens qui vivent dans la précarité.

  • 24 janvier à 18:58 | Isandra (#7070)

    Juste rappel : "2020, pire année de l’histoire selon le magazine « Time ».

  • 25 janvier à 02:20 | Rainingory (#11012)

    l’AFD a donné 25.000.000€ à la CUA pour résoudre le problème de l’inondation, devant être terminée ce 2022.. que nenni, nofaohan’ny riaka marina ity volabe, nokepohin’i vazaha be.

    https://www.afd.fr/fr/carte-des-projets/proteger-la-population-des-risques-dinondations-antananarivo

  • 25 janvier à 11:34 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    ** Préambule
    Qu’ est une "Société" ?

    Selon wikipédia dans sa définition générique :
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Société

    "La société (du latin socius : compagnon, associé) est un groupe d’individus unifiés par un réseau de relations, de traditions et d’institutions."

    * Axiome personnel :

    Pris comme un tout, sous la prépondérance du mot "institutions", "le réseau de relations, de traditions et d’institutions." est donc le critère discriminant entre une "entité organisée d’humains" et un "groupe d’humains".

    Plus simplement, une Société est un Peuple régit par des lois dont mise en œuvre est incarnée par des institutions, elles mêmes sous le contrôle de la loi suprême, la Constitution.

    * Dans une approche systémique, parler de la société Malagasy, comme d’une entité organisée, a t-il un sens ?

    Chaque Malagasy est en effet inclus ("pris pas toujours avec son consentement" est peut être le terme le plus approprié) dans un réseau de relations et de traditions, mais avec des interactions très distendues voire inexistantes avec les institutions.

    Pour preuve de l’inexistence d’interaction de certains Malagasy avec les institutions, les nombreux enfants nés sans papier dans le pays, des humains vivants sans existence légale.

    Il y a bien sûr les excuses "naturelles" à ce très grave dysfonctionnement dans le rôle des parents et des institutions :

    - la méconnaissance des parents du droit légitime de l’enfant à être reconnu comme citoyen

    - l’ éloignement avec l’instance administrative compétente,

    - tout simplement la peur de l’administration.

    Du point de vue de l’axiome que j’ai défini, parler de la "Société Malagasy" est donc un non sens.

    Et suivant cette même logique, s’ il n’y a pas la "Société Malagasy" il existe des "sociétés malagasy" qui ont leur propre code basée par exemple sur l’ethnie, l’extraction sociale (sorte de caste) ...., mais où la notion d’institutions au sens formel du terme est quasiment absente.

    * Le pourquoi de la faiblesse de l’interaction du Malagasy avec les institutions, pour 2 raisons :

    - d’ abord le terme "Fiharahamonina Malagasy" n’ a jamais inclus la notion d’ institutions au sens formel du terme (sous le domaine de la loi), le fiharahamonina a juste institutionnalisé informellement une sorte droit d’aînesse au niveau du groupe social.

    - ensuite, parce que "les institutions" notamment celles des "services publics" sont "une société" en elle même, perçue par l’usager non pour faciliter sa vie de citoyen mais plus pour la complexifier (la corruption).

    ** Où je veux en venir après ce long préambule

    En fait, ce qui tient lieu de "Société Malagasy" est l’empilement de 2 strates :

    - les institutions personnifiées par les gouvernants, ici le terme gouvernant va du simple fonctionnaire municipal jusqu’au Chef de l’ État

    - le peuple, personnifiés par les gouvernés

    * C’est la méconnaissance de leurs rôles, de leurs droits et devoirs respectifs, tant par les gouvernants et les gouvernés :

    - la "personnification" et non "legifération formelle" de leur rôle,

    - être sous le contrôle d’un individu et non de la loi,

    qui fait que la "Société Malagasy" est en dysfonctionnement permanent.

    * Gouvernants et Gouvernés vivent leur vie chacun de leur côté, sans aucune synergie et c’est là le drame du Pays, le drame des Malagasy.

    Cordialement

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS