Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 16 décembre 2018
Antananarivo | 02h39
 

Economie

Siteny Randrianasoloniaiko

« Il y a de gros mensonges dans l’affaire Toliara Sands »

vendredi 10 août | Arena R.

L’affaire Toliara Sands reste encore d’actualité. Après le mouvement de contestation du projet initié par l’artiste Théo Rakotovao alias Mikea, soutenu notamment par la population de la commune d’Ankilimalinike, c’est au tour du député élu dans la ville de Toliara, Siteny Randrianasoloniaiko, de monter au créneau lors d’une conférence de presse concernant le dossier Toliara Sands. « Le ministre des Mines a certes déclaré que la société Toliara Sands va construire des routes et un port, mais lorsque nous nous sommes entretenus avec ces exploitants miniers, ils ont dit que ces infrastructures ne seront pas accessibles à tout le monde », a-t-il révélé.

Pour ce parlementaire, il y a de gros mensonges dans le cadre de cette affaire. Comme la plupart de ceux qui contestent cette exploitation d’ilménite dans la ville de Toliara, il doute que cela puisse être bénéfique pour la population. Au contraire, le parlementaire évoque des risques graves de nuisance à la santé dus à la radioactivité générée par l’exploitation de certains produits. Pour entériner ses dires, il a pris l’exemple des mauvaises conséquences d’une autre exploitation d’ilménite dans la ville de Taolagnaro.

« J’invite les dirigeants malgaches à se rendre à Taolagnaro pour constater de visu les impacts de l’exploitation d’ilménite dans cette ville, notamment sur la santé des enfants âgés de moins de 5 ans, car ils ont des malformations physiques et des lésions improbables semblables à celles des victimes de l’explosion d’une bombe atomique », lance-t-il. Pour cet élu, il ne sera pas alors question qu’on expose la population de Toliara à un tel danger.

Notons que le projet « Ranobe » de Toliary Sands est financé par World Titanium Ressources Ldt, une société australienne cotée en bourse. Le site d’exploitation se trouve au nord du port de Toliary, dans les communes d’Ankilimalinike, de Tsianisiha et de Maromiandra, Toliary II. Trois (3) sites sont concernés dont Ranobe qui inclut un lac et une forêt, Ampanolora et Ambararata. Le projet prévoit une production de 600 000 tonnes de production annuelle pour 20 ans avec un investissement de 200 millions de dollars. Le projet a reçu son permis d’exploitation durant le régime de transition, en 2012, et son permis environnemental en 2015.

Différentes organisations de la société civile ont dénoncé depuis des années ce projet minier qualifié par ces dernières comme destructeur de l’environnement et des moyens d’existence des communautés locales.

Avec les effervescences qu’elle génère dans la ville de Toliara, cette affaire pourrait désavantager le régime HVM lors de la prochaine élection présidentielle. Mais comme le député est un pro-régime, il ne tient pas à jeter l’huile sur le feu. Il a donc opté pour un mouvement de contestation pacifique, en invitant des artistes malgaches à prêter leurs voix dans une chanson dédiée notamment à la population de Toliara et pour contester le projet qui est déjà en cours actuellement.

82 commentaires

Vos commentaires

  • 10 août à 09:03 | râleur (#3702)

    Toliary Sands est un projet qui a permis au HVM d’encaisser des commissions énormes.

    C’est le seul intérêt de ce projet.

    Si Bary Njaka se déplace en personne c’est que la Compagnie risque de ne pas payer le reste de ce qui est dû comme commission au HVM et Bary Njaka lui même, habitué des commissions en tous genres (Air Mad, Bus Chinois, visa électronique, permis,....) si cela ne démarre pas avant la fin de la législature !

    Le Bianco devrait mettre son nez dans le financement des politiques, histoire de mettre le pied dans le plat dans tout cela

    • 10 août à 11:11 | ratiarivelo (#131) répond à râleur

      Mihidy vody ny H V M fa ho tay ny tantara ****Marina an’izany **bravo raleur !!! samy tsara !

    • 10 août à 14:17 | tsirah (#10314) répond à râleur

      izao alo no nanome accord an’io orinasa io eee tsy rajoelina sy ny tetezamitany ?koa maninona no ny HVM no homena tsiny nefa izao anie no atao hoe continuité de travail eee !!!! mila misaina kely aloha dada isany aaa !!!! fa io Rajoelina io no rangory fototry fahatrana sy gabororaka teto amin’ny tanana

    • 10 août à 15:10 | jayo (#10317) répond à râleur

      tena toy izao mihitsy no nahatonga an’ilay fitenenana hoe « ny valala misy ny mpilaza mahay », zavatra tsy tokony ho tonga @izao ity resaka ity anefa dia misy manisy sira sy manitatra fotsiny hanenjehana ny fitondrana

    • 11 août à 19:01 | Lekivy 2 (#10161) répond à râleur

      Décidément, certaines personnes aiment parler juste pour se faire entendre. Le Député Siteny dit vrai en parlant du fait que la construction de route et du port ne profitera, ni à la population locale, ni à l’économie régionale, sauf indirectement à travers les ristournes. Mais il ment sans vergogne également quand il dit que enfants dans la région Anosy sont victimes de malformations suite aux radioactivités émises par l’exploitation minière. Pourquoi la population locale, et encore moins les autorités sanitaires n’en parlent-ils pas sur des choses aussi graves ?

      Un vrai débat devrait plutôt tourner autour des différentes mesures de maximisation des retombées positives et l’atténuation des retombées négatives d’un tel projet.
      A part les contestataires de la société civile qui se préoccupent des perturbations éventuelles de la vie de la population locale et des ressources naturelles en cas de réalisation de ce projet, les autres ne font que créer des polémiques stériles, car ils n’avancent aucune alternative viable à ces populations qu’ils prétendent défendre.

  • 10 août à 09:04 | Eloim (#8244)

    Le fait marqué de ce premier quinquennat du régime HVM c’est les mensonges d’Etat. Petit ou grand mensonge, ça reste un mensonge dit-on ! Malhonnête, non ?

    Jean Dutourd dans « De la France considérée comme une maladie (1982) » a mis l’accent sur la particularité de tel en politique. Il cite : « Le mensonge est l’art des hommes supérieurs. Nous le voyons en politique. Seuls les grandes âmes, les grands caractères ont le courage de se déjuger, de faire cyniquement le contraire de ce qu’ils ont annoncé, parce que les circonstances auxquelles ils ont soudain à se mesurer les y conduisent ».
    A propos de cette affaire qui a fait drainer autant de polémiques, des études scientifiques dans le domaine d’analyse spectroscopique nucléaire des échantillons d’ilménites de cette région ainsi qu’à Fort Dauphin évoquent des taux élevés d’Urano-thorianite qui est hautement radioactif. Donc, le périmètre doit être muni des balises réglementant l’accès dans cette zone. C’est à l’autorité compétente en matière nucléaire qu’est l’INSTN-Madagascar de fixer toutes les dispositions y afférentes. Donc, cette étape est une nouvelle obligation ou un fait nouveau qui pourrait resurgir quant aux réglementation du conflit concernant cette affaire.

    • 10 août à 09:33 | Marika (#9389) répond à Eloim

      Le projet a reçu son permis d’exploitation durant le régime de transition en 2012.
      Comment oserait-il engager la nation malgache dans un projet de tel envergure ,or ils était là que juste
      pour TRANSITION ?
      Comment accepter sans consultation aucune de tous les intéressés de cette opération ?
      Le régime de Rajao l’a confirmé en 2015 , la délivrance du permis environnemental , or à côté ,l’usine
      AAA d’Andranomanelatra a été forcée muni militari a fermer ses portes ?

      Je vous dis franchement les gards, Andry raDomelina et Rajao sont là que pour s’enrichir à plein pot sans scrupule.
      Ne vous laisser pas berner pas leurs programmes bidons qu’eux même s’embrouillent dedans.

      Afaka mifidy izay tianao fidina ianao fa ialao toy ny peste ny mifidy ANDRY RA-DOMELINA na RAJAON.

    • 10 août à 09:33 | Marika (#9389) répond à Eloim

      Le projet a reçu son permis d’exploitation durant le régime de transition en 2012.
      Comment oserait-il engager la nation malgache dans un projet de tel envergure ,or ils était là que juste
      pour TRANSITION ?
      Comment accepter sans consultation aucune de tous les intéressés de cette opération ?
      Le régime de Rajao l’a confirmé en 2015 , la délivrance du permis environnemental , or à côté ,l’usine
      AAA d’Andranomanelatra a été forcée muni militari a fermer ses portes ?

      Je vous dis franchement les gards, Andry raDomelina et Rajao sont là que pour s’enrichir à plein pot sans scrupule.
      Ne vous laisser pas berner pas leurs programmes bidons qu’eux même s’embrouillent dedans.

      Afaka mifidy izay tianao fidina ianao fa ialao toy ny peste ny mifidy ANDRY RA-DOMELINA na RAJAON.

    • 10 août à 11:04 | vorona (#8254) répond à Eloim

      Juste concernant Jean Dutourd : déjà lui il a dit et écrit aussi des âneries.
      Puis depuis 1982, soit 36 ans, est arrivé un gros caillou dans la chaussure des politiques :
      « les réseaux sociaux » qui sautent sur tout ce qui bouge surtout si ça vient des politiciens.

    • 10 août à 14:23 | tsirah (#10314) répond à Eloim

      tsy misy tsy manaiky anie fa misy tsy fifankazahoan ny resaka teo amin’ny misitra sy ny vahoaka ee fa izany azo halamina sy dinihana mba hisian’ny tombontsoa ny rehetra satria io no tena tombotsoa ny mponina any antoerana mba hivelarany amin’ny fiainana sy hampandroso ny tanana

  • 10 août à 09:16 | manga (#6995)

    Le re ty betronay ty nambaranareo lian"ny ela zay. Lefa nareo avao ro tamagne fa azy fa maloto boky iaby mitombon-defo anareo an-dambosy ireo tsy raha fa tavandrainy.
    Iha nahoda (ataoko nahoda ndre zaiko fa tamaniko) tarafinay amy zino paul bert nao ry kolonel nahasoa tanà io ka le fa iha zao ro solon-tena vahoaky maro any io.
    Ty aombin-tsika fa niriten-droze, azy natao nandia lakilasy izao : ireny ty raha ataony.
    Apoaho nahoda pilatse io nao tampe nao goa azy mirengy ho tompon-draha reo.
    Natao akory sandra mate alevin-dolo iny nangà havandy amy fokonolo tao reo fa tsy ny firà kopekope ho nahareza ty raimin-dreniny niteraka aze. Azy olopoake menamaso mivontirik’eny, mahasage mangery an-dohan-draondria iaby reo.
    Le ka mitoliky afara tsy anjary sira nahoda, le ombao lia fa nombanao ine fa laha vatanao ro mbo mihemotsy, tanà raike io ro milevy alohanao.
    Tanan-tsika io, iha ro solon-tenanay any : olo-be iaby reo miaraka aminao (maro koa aze tampe-pore sady seritsy fa tsy anononako anara fa lelaninao tsianjere hoy mahay azy zay)
    Asio vale fa manao tanà io sanana roze iaby ao, tsy filian-tava io fa fia raike lo, laka raike lo.

  • 10 août à 09:21 | Midabetsy (#8062)

    Salama daholo indray ohohohoh !
    Hoy Rossy hoe : « io ary lay nolazaiko anao za ty !!! »’
    Tsy hamorona soratra hafa intsony aho fa izay nosoratako t@ zay andro zay no averiko eto ho anareo zanaka HVM izay taranaka MAPAR.
    8 août à 09:32 | Midabetsy (#8062) répond à Toutoun :
    SATRIA TSY TANINAO NO VOAKITIKA DE HAINAO NY MITSARA !!! BADAMENA TY !!! OLO AMANARIVO MARO NO MIVELONA AMINIO TANY IO MAMBOLY SY MIOMPY EO.
    INONA NY HO AVIN’NY TARANAKA VEZO AFAKA FOLO TAONA.
    AZA MAGNASAGNAGNA OLO NAREO BADAMENA RETO.
    MISY LALAMBOLA HAFA ANY AMBADIKA ANY FA TSY NY TANY FAMBOLENOLO RO ATAONAREO BAROFO
    TSY RAZANAO NO MILEVINA AO KA HAINAREO NY MANAMBANY AZY - NY ANAREO NY FATY NO EFA NOZARAINA T@ MPANGALATRA TAOLANA.
    ESPECE DE KON.
    TSY MANANA FIJERY LAVITRA FA NY ORONY AVAO RO HITANY.

    8 août à 11:11 | Midabetsy (#8062) répond à RAMBO

    AOKA IANAO MBA TSY HANOHANA BE FAHANTANY SATRIA TSISY TANINAO ANY TOLIARA. TSY NY RAZANAO NO VERY TANY FA NY ANAY - TSY NY FATINDRAZANAO NO VOAKITIKA FA NY ANAY - TSY NY KOLONTSAINANAO NO VOAKITIKA
    DEPIOTE MOMBA NY FITONDRANA I SITENY NEFA DE MANOHITRA MARINDRANO IO TETIK’ASA IO.
    NY TOMPONTANY ANY NO TENA MAHAFANTATRA TSARA NY RAHARAHA.
    HERY ZANY TSY HO FILOHA EO INTSONY ARY TSY HAHAZO VATO ANY TOLIARA MIHOATRA NY 2% RAHA MBOLA MIHIZINGIZINA MANATANTERAKA IO TETIK’ASA IO.
    Tsy mpaminany ny tenako fa aoka samy handinika isika malagasy.
    il y a des milliers de ressources minières à DAGO - avelao io hipetraka eo fa manimba ny taranaka ntsika.
    hanao port izy hamoahany ny vokatra ary tsy ho azonao ampiasaina raha tsy afaka 50 taona( vita ny tetik’asa).
    Hanao lalana izy fa saingy tsy ho anao zay fa hitanterany ny vokatra mankany @ port. camion 1 tous les 15 minutes.
    ala na baobab plus de 50 ha no tsy maintsy alaina satria ao ambanin’izay ny entana.
    Tsy hitan’isa intsony aho satria dia tsy maintsy ho diso foana izay soratako manoloana ireo tia vola - porofo mivaingana ireo miseho any fort dauphin.
    Efa miparitaka zao ny canal+ mba miangavy anareo aho mba hanaraka ny canal 111 - de hahita ianareo hoe manao ahoana ny mahazo ireo tany avy nitrandrahana azy ireny (Ghana - Éthiopie - Guinée ....) tena potika anie raolona.
    zany hoe afaka 50 taona zany isika de tsy hay intsony.

    • 10 août à 18:11 | jayo (#10317) répond à Midabetsy

      izaho tsy hoe manohana be fahatany fa io ko ange tsy voatery hoe izay tian’ny fanjakana no hatao e, fa na dia izany ary manana ny antony sy ny voka-tsoa ho an’ny vahoaka matoa misy zavatra nifanarahana tao,

  • 10 août à 10:54 | Fidy Andriamihaja (#10287)

    « Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour. »
    Marc 4.22
    Bon courage pour vous les HVM.

    • 10 août à 18:14 | jayo (#10317) répond à Fidy Andriamihaja

      ny tombotsoa ny vahoaka sy ny tompon’ny tany foana no ao ambadik’io, ary matoa nisy izao dia nisy ny fifanarahana fa tsy hoe natao botolo fotsiny akory.. fa maro loatra ilay olona izay manitatra ka lasa lavitra sy mivoana be ilay resaka, tokony manadihady tsar aloha vao miteny an

    • 10 août à 18:15 | jayo (#10317) répond à Fidy Andriamihaja

      ny tombotsoa ny vahoaka sy ny tompon’ny tany foana no ao ambadik’io, ary matoa nisy izao dia nisy ny fifanarahana fa tsy hoe natao botolo fotsiny akory.. fa maro loatra ilay olona izay manitatra ka lasa lavitra sy mivoana be ilay resaka, tokony manadihady tsar aloha vao miteny an

  • 10 août à 11:03 | punchline (#9673)

    hey gros SITENY, s’il y a gros mensonge, comme tu le prétends, qu’est ce que tu fais là avec les HVM alors ?
    un mpamaraky ou un nahoda n’a qu’une parole, toi tu es entre 2 chaises à l’image de tous ces politiques vereux :

    en agissant comme ça, , tu empêches la contestation du peuple d’être catégorique, laissant ainsi le temps aux HVM de trouver une autre parade

    choisis ton camps gros, sinon c’est de la bouffonnerie ton histoire

    • 10 août à 14:05 | rayyol (#110) répond à punchline

      Vous m arracher les mots de la bouche .En voila un qui sait jouer sur tout les tableaux Flatter le peuple dans le bon sens et encaisser les dividendes Il sait que les jeux sont faits Et qu il est favorable pour lui politiquement d agir comme il le fait Un autre pourri de mafioso Ils sont faciles a identifier car ils sont tous pareils ces pourris de politichien

    • 10 août à 14:07 | rayyol (#110) répond à punchline

      Facile a identifier ces gros pourris Grosses bajoues et gros ventre et vous avez la reponse

    • 10 août à 18:18 | jayo (#10317) répond à punchline

      punch, mahazo matoky enao fa ry rajoel ihany no efa havanana @io asa ratsy fivarotana an’i madagasikara io ka, raha ny fitondrana ankehitriny miezaka manampy ny vahoaka fotsiny

  • 10 août à 11:21 | ratiarivelo (#131)

    Depuis t@ny fanonganam-panjakana nataon’i RAJOELINA niaraka t@ny CAPSAT sy ny FORONGONY dia izao ny fiafarany ny FIRENENA : FIATSARAM-BELATSIA sy FITIAVAM-BOLA ets.....ets... misaotranareo ry ; MANGA ayr MIDABETSY ary ra-MARIKA BRAVAO ry zareo OOOOOOOO !! samy tsara

    • 10 août à 14:20 | komi (#10299) répond à ratiarivelo

      Marina tokoa ny voalazanao fa tena nisy ny gaboraraka nandritry ny fitondrana tetezamita ary tena nibahana tanteraka tokoa ny fitiavan-tena fa saingy ny mapalahelo dia ny vahoaka madinika foana no lasa sorona. Ravalomanana koa dia anisan’ny tompon’andraikitra amin’izao satria tamin’ny fitondrany no nalaza nisy ny fivarotana tany maro mihintsy

    • 10 août à 16:32 | manga (#6995) répond à ratiarivelo

      O Ry Komi a !
      Tsy misy mandà izay fiarovanao izay tianao arovana eto. Saingy ny mampalahelo sy mampaonena dia ity toe-javatra ity :
      Rehefa diso i Rajao dia mahasahy milaza etoana ianareo fa misy tokoa ny fahadisoana ; saingy ’hoy ny mpandrafitra : « I Ravalo koa anie nanao e ! » :
      - Ka raha nanao izany i Ravalo dia tokony tohizan’i Rajao koa ny adalàna sy ny tsy mety nataony na dia hita izao aza fa tsy mety ?
      - Sa koa avy amin’ilay tenin’ny Ntaolo hoe : « Izay adala no toa an-drainy », sa koa :
      - Ireto olona maro mandray anjara eto ireto raha mitsikera ny tsy mety dia zanak’amin-tsay na hoe Ravalo-de-passage no rainy niteraka tsy nanangana azy ireo ?
      - F’angaha misy dikany amin’iza ny mpitondra rehetra izay nanota teto amin’ity firenena ity ?
      Fa raha izaho manokana no anontanianao dia raha ny faniriako dia lany tamingana daholo na ny taranak’ireo izay rehetra nambotry firenena ity ary tsy anavahana na iza.
      Rehefa tsy mety ny nataon-dRajao dia tsy mety no anaran’izany, fa aza mitady hirika fa tsy mendrika anao na ny amin’ny maha olombelona anao fotsiny aza.
      Ilay toie-tsainan’ireo mpiray rà amiko mihitsy no efa potika lasa vovoka ka tsy mahalala intsony ny mety anarenana ity firenena ity raha io toe-tsain-tsatana lomorina anananao io no miely eny rehetra eny.

    • 10 août à 18:22 | jayo (#10317) répond à ratiarivelo

      manga a, efa tratra aloha dia mahaiza mionona e, efa hita fa ny andry rajoel anao mintsy no namboly toe-tsaina ratsy teto @firenena sady nandringana ny harenan’ny madagasikara,

  • 10 août à 11:27 | Jipo (#4988)

    Il n’ y a pas que Toliara Sand qui est un gros mensonge, tous ceux qui sont au gouvernement en est un autre bien plus grave, mais ça c ’est « im-politiquement » correcte pour le dénoncer ...

    • 10 août à 18:24 | jayo (#10317) répond à Jipo

      diso ianao ry ZIPO a, mandiniha tsara aloha vao miteny fa tsy zara ary misy hanasina sira de miresaka be eo, zavatra matoa misy dia ao izay ny fifanarahana, ary tsisy tokony hidiran’ny gouvernement @izany sa inona indray no tinao hamaliako anao @izay

  • 10 août à 11:57 | RAMBO (#7290)

    Mercredi 08 Août 2018 à 15 Heures au Palais d’Etat d’IAVOLOHA

    CONSEIL DES MINISTRES dirige par Le Président Hery RAJAONARIMAMPIANINA.
    Le Conseil a débuté par le rappel que le Chef de l’Etat a adressé au gouvernement, comme quoi, la mission principale de l’exécutif est de mener à bien le processus électoral en cours, ce, dans un environnement apaisé et dans l’observation de la neutralité de l’administration. La réalisation des actions en faveur du développement ne devant pas, toutefois, être en reste, car les résultats qui impactent sur le quotidien de la population constituent aussi un facteur indéniable d’apaisement.
    L’accent a été, par la suite, mis sur certains points de l’ordre du jour :
    La célébration prochaine du mois de l’Amnistie devrait inciter à mettre en œuvre les voies et moyens de recouvrer les armes des Forcées Armées détenues illicitement, dont la prolifération a débuté depuis la crise de 2002, et qui ne facilite pas la restauration de la sécurité.
    Le paradoxe entre la pauvreté ambiante dans plusieurs zones d’exploitation minière et la valeur des ressources extraites, conforte la décentralisation des services de l’Agence Nationale de la filière Or, dont celle d’Ambilobe, prochainement. La mise en place de cet organisme aura permis d’enregistrer une hausse notable dans la production aurifère nationale qui se mesure, depuis, en tonnes, au lieu des kilos, antérieurement.
    La collaboration étroite engagée entre plusieurs ministères, encouragée, pour prévenir les attaques sur les routes nationales, à l’exemple des mesures prises sur la RN35.
    Le Conseil a, par ailleurs, été informé, qu’un kidnappeur a été abattu par les gendarmes dans l’Amoron’i Mania.
    La présentation des programmes d’envergure d’adduction d’eau dans le Sud du pays a été saluée, matérialisant ainsi la volonté du Président de la République d’accorder la priorité à ces régions longtemps délaissées.
    Ci-après, le relevé des décisions prises :
    I.- ADOPTION DE TEXTES REGLEMENTAIRES
    MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET
    – Projet de décret portant recapitalisation de Banky Foiben’i Madagascar (BFM).
    II.- COMMUNICATIONS
    MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE
    – Communication verbale relative à la célébration du mois de l’amnistie 2018 à Madagascar.
    – Communication verbale relative au marquage des munitions produites par l’Usine Militaire de Moramanga.
    MINISTERE DE LA JUSTICE
    – Communication verbale relative à l’examen du rapport initial de Madagascar sur l’application de la convention sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille qui se tiendra les 04 et 05 Septembres 2018 à l’Office des Nations Unies à Genève lors de la 29ème session du Comité des Travailleurs Migrants.
    MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DU PLAN
    – Communication verbale relative à la situation de mise en œuvre du Fonds pour la Consolidation de la Paix (FCP) à Madagascar.
    MINISTERE DES MINES ET DU PETROLE
    – Communication verbale relative à la mise en place d’une Antenne de l’Agence Nationale de la filière Or à Ambilobe.
    MINISTERE DES TRANSPORTS ET DE LA METEOROLOGIE
    – Communication verbale relative aux questions liées à l’insécurité sur les routes nationales.
    MINISTERE DE L’EAU, DE L’ASSAINISSEMENT ET DE L’HYGIENE
    – Communication verbale relative au projet d’adduction d’eau potable par pipeline de la Région Androy.
    MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ECOLOGIE ET DES FORETS + MINISTERE DES RESSOURCES HALIEUTIQUES ET DE LA PECHE
    – Communication verbale relative au rattachement des activités liées à la protection et conservation de l’environnement marin et côtier.
    MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ECOLOGIE ET DES FORETS + MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE
    – Communication verbale relative au lancement de la mise en place et d’opérationnalisation d’un Observatoire intégré sur la Santé et l’Environnement vis-à-vis des impacts des Produits chimiques ou « CHEMOBS » à Madagascar du 22 au 24 Août 2018 au DLC, Anosy.
    MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS
    – Communication verbale relative au compte rendu de la visite officielle de la délégation malgache en Chine dans le cadre de la mise en œuvre de la coopération sportive sino-malagasy.


  • 10 août à 11:57 | RAMBO (#7290)

    Le Président Hery Rajaonarimampianina visite les centres d’approvisionnement de Mandroseza et d’Ankadivoribe

    Décentralisation de la distribution d’eau potable à Antananarivo
    La décentralisation des centres d’approvisionnement en eau potable pour Antananarivo, et sa grande banlieue, fait partie des projets structurants lancés depuis quelques années par le Gouvernement, à travers la Jirama. En effet, si Mandroseza était, jusqu’ici, le seul centre en service, trois nouvelles unités ont été créées, respectivement à Ambatofotsy, Avaradrano, pour la zone Nord-Est de la Capital, d’une capacité de 2.400 m3 par jour ; à Faralaza, Talatamaty, pour l’Ouest, 9 600 m3 ; et enfin, à Ankadivoribe, 2 400 m3/jour, pour le Sud, l’Atsimondrano.

    L’existence de ces centres permet désormais l’autonomisation de l’approvisionnement en eau potable des quatre zones d’Antananarivo. Le Président de la République a visité, dans la matinée de ce jeudi 9 août, les centres de Mandroseza et d’Ankadivoribe, en compagnie du Ministre de l’eau, de l’énergie et des hydrocarbures, Lantoniaina Rasoloelison, et les hauts responsables de la Jirama. Les infrastructures de traitement et de distribution d’eau potable d’Antananarivo et sa grande banlieue sont vétustes, certaines sont même centenaires, et, de ce fait, leur rénovation constitue une priorité ; à ce sujet, le Chef de l’Etat a annoncé l’existence d’un grand projet, en cours, dans le domaine de la distribution d’eau, financé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et l’Union Européenne, visant à augmenter la capacité de Mandroseza, qui passera de 150.000 à 200.000 m3/jour, et incluant également la rénovation des 350 km de conduites du réseau de distribution. Le Président a insisté sur l’importance accordée par l’État aux projets d’approvisionnement en eau, dans le respect des normes de qualité. C’est un grand défi à réaliser, a-t-il dit, et la décentralisation est en cours avec l’augmentation de la capacité des centres d’approvisionnement.

    Lors de la visite à Ankadivoribe, ensuite, il a rappelé, à la population, le défi lancé l’année dernière en ce qui concerne l’adduction d’eau potable, et le pavement de la route qui relie cette commune à celle d’Andoharanofotsy. « C’est une grande avancée car la réalisation de projets structurants contribue énormément à l’amélioration des conditions de vie de tous les habitants, et c’est l’esprit même de la Vision Fisandratana 2030, car tous les projets réalisés répondent parfaitement aux aspirations des populations à la base », a-t-il précisé. En ce qui concerne l’eau potable et la décentralisation des centres d’approvisionnement, il a relevé qu’Antananarivo et sa grande banlieue en bénéficient. A cet effet, il a annoncé que la capacité d’approvisionnement d’eau potable sera doublée dans les deux ans à venir. Par ailleurs, il n’a pas manqué d’inviter la population d’Ankadivoribe à bien entretenir la route nouvellement rénovée en pavés. Le financement du projet d’approvisionnement en eau potable à Ankadivoribe s’élève à 5 milliards d’ariary, dont 60% ont été assurés par l’État, à travers la Jirama, et plus de 30% par le Gouvernement Britannique auquel le Président Rajaonarimampianina a adressé ses vifs remerciements, car le projet contribue énormément à l’amélioration du bien-être de la population.

  • 10 août à 11:59 | RAMBO (#7290)

    • 10 août à 14:05 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      A brasser de l’ air comme vous le faites, vous allez mettre tous les ventilateurs hors d’ usage, voir obsolètes, mais le pire c ’est que certains ont l’ insolence de prétendre : « travailler » !!!
      C ’est vrai que découper des rubans d’ inauguration à longueur de journée , est un travail qui risque de faire de l’ ombre à tous les coiffeurs de cocos stériles pour ne pas dire vides & loin d’ etre devenu :une denrée rare ...

    • 10 août à 15:59 | Marika (#9389) répond à RAMBO

      toutes ses gesticulations et manoeuvres de Rajao et sbires ne servent absolument plus à rien Rambo.
      les carottes sont cuitent , et les Mches ne sont plus novices comme vous les pensiez.
      Si , j’étais à la place de Rajao , je m’arrêterais là, et je laisserais les projets pour les autres car j’ai été
      tout simplement nul , incompétent ,je n’étais pas à la hauteur et je demande PARDON à tous et à toutes
      les Malgaches sans distinction pour que je partirais en paix après le contrôle de mon patrimoine.

    • 10 août à 16:53 | manga (#6995) répond à RAMBO

      RAMBO,
      Et aucun mot sur Toliara Sands ?
      Vous cherchez la guerre et vous l’aurez. Serrez bien la ceinture puisque tout cela risque d’agiter même celles et ceux qui prétendent être « insecouables. »
      Est-ce que vous savez au moins jusqu’où tout cela pourrait finir et pensez-vous vraiment que tout roulera encore sur de la farine ?
      Non Rambo, vous avez signé votre arrêt de mort, et ce n’est qu’un aller simple vers l’enfer, rebrousser chemin n’est pas le vocabulaire adapté.
      Mais est-ce qu’il y aura des élections cette année-ci sans vouloir résoudre cette affaire ?
      Sachez que vous êtes entrain de mettre en péril la crédibilité de NTSAY qui ne veut en aucun se réplier devant vos sales caprices, et ce ne serait qu’une guerre de clan et pourquoi pas tribale.
      Vous allez en payer très très cher. Ouvrez bien vos yeux et retenez-moi ceci : Un homme averti en vaut deux.

    • 10 août à 18:30 | jayo (#10317) répond à RAMBO

      jipo sy marika, satria mihezaka ny olona, mampiseho hoe manao soa @ny malagasy, ary ny hampandroso ny tanindrazan ihany no ao anaty heritreriny sy tarigetrany, mbola maro ny zavatra mila harenina fa mbola mandeha miandalana fa tsy hary hovoavaha ao anaty indry mipi-maso dahholo izao olana rehetra izao

  • 10 août à 12:09 | Tsisdinika (#3548)

    La première fois que j’ai visité le site de Ranobe il y a une dizaine d’années, je me suis dis, c’est scandaleux de devoir couper toute cette forêt de baobab pour extraire l’ilménite et le zircon. En roulant sur la piste, on avait vraiment l’impression que la nature était encore intacte. En fait, il suffisait de quitter la piste pour voir qu’il ne restait plus grand-chose des baobabs, transformés en charbon pour alimenter la ville de Toliara. A moins que les baobabs aient été tués par les rayonnements radioactifs de l’Uranium 238 et du Thorium 232 qui seraient présents en sous-sol d’après Siteny ? Horreur ! Tous les produits industriels paints en blanc (l’ilmenité est la base du pigment blanc) doivent être contaminés par la radioactivité alors, faut surtout pas y toucher.

    Je suis un peu dubitatif sur ce qu’affirme tout ce beau monde de la politique et de la scène pour stopper le projet Toliara Sands : perte d’écosystème, perte d’habitat pour les Mikea, rayonnements ionisants conduisant à des malformations à Fort-Dauphin, etc. Siteny a dit qu’il ferait appel à Greenpeace. Bravo. J’espère que ces gens-là vont mandater un comité scientifique valable pour démonter le projet et ses études d’impact s’il y a lieu mais pas juste payer des banderoles.

    Bon, vous faites comme vous voulez les gars. Le FMI et la BM sont là pour donner l’aumône de toute façon comme toujours en cas de coup dur (ce qui constitue la règle plutôt que l’exception). Il ne faut surtout rien changer.

  • 10 août à 12:20 | FINENGO (#7901)

    Comment pourra t-on dissocier Le Bac-7 et Hery.
    Durant la Transition Le Bac-7 donne son aval pour Le Permis d’exploitation.
    En 2015 Le Hery leur accorde le Permis environnemental.
    Durant la période de la Transition Hery était aux Finances, rien ne dit qu’à cette période Hery n’aurait pas eu un Bon retour financier à titre personnel pour la délivrance du Permis d’exploitation. Oui c’est comme ça que ça se passe au sein du Pouvoir Malgache et ceci depuis plus de 40 ans.

    En 2015, Hery n’a pas trouvé mieux que de conclure ce que le Bac-7, lui aurait mis sur pied, en délivrant le Permis environnement, avec et toujours une retombée financière à titre personnel bien sure, car le contraire est inimaginable. L’achat d’un Bien Immobilier sur Paris de Hery s’explique par des revenues venant des Magouilles d’attribution de Marché de toutes sortes, en mettant le Pays aux enchères aux plus offrants, loin de prendre en compte la vie et le bien être du peuple.

    Mais Pu.tain, comment font les Malgaches pour supporter toutes les Magouilles Puantes de leurs Dirigeants depuis 43 ans sans qu’ils ne se révoltent pour une Ola de remise à plat de tout le système.
    Ailleurs pour moins que ça le peuple se révolte.
    A moins que les Malgaches ont une tradition de soumission héréditaire, et qu’ils s’y plaisent dans la Misère.
    Madagascar est un cas unique.
    Du jamais vu nul part ailleurs. !!!!

    • 10 août à 13:02 | Tsisdinika (#3548) répond à FINENGO

      C’est l’ignorance qui a fait que ce pays est comme il est. Vous ne savez rien de la façon dont la loi encadre le secteur minier à Madagascar et comment les permis sont attribués. Andry Tégévé et Hery Rajao non plus d’ailleurs. Ces deux-là croient qu’il est besoin de leur aval pour obtenir un permis, ce qui est absolument contraire à la loi en vigueur. Depuis que ces deux-là dirigent le pays, ils ont totalement ruiné le secteur minier en instituant des règles de délivrance de permis basé sur la « négotiation ».

    • 10 août à 14:15 | betoko (#413) répond à FINENGO

      Est ce qu’il faut être bachelier pour faire de la politique ? Ra8 avait quitté l’école en fin de la classe de 3 ème ,en essayant de s’exprimer en français il est la risée du monde entier .Quand il s’exprime en anglais souvent il utilise des mots comme"so wat , why not etc
      ANR n’a peut être pas son bac mais sa façon de s’exprimer en français y a pas photo .Cela ne voulait pas dire que je vais voter pour lui ,sauf si au second tour il y aurait Rajao ou Ra8
      Toi evec ta jalousie on connait

    • 10 août à 18:33 | jayo (#10317) répond à FINENGO

      finengo, efa tsy dia ilay olana intsony indray ny anareo fa efa miaro fankahalana, nefa na dia izany ara dia tsy maintsy ho laharam-pahamehana ho an’ny fitondrana foana ny vahoaka ary ny hanampy ny firenena hiala ao anatin’izao olana lava izao no tanjona

  • 10 août à 12:29 | FINENGO (#7901)

    @ RAMBO (#7290)
    10 août à 11:59 | RAMBO (#7290)

    Il y a ceux qui travaillent tandis que d’autres glandent.
    http://www.presidence.gov.mg/le-president-visite-les-centres-d-approvisionnement-de-mandroseza-et-ankadivoribe/
    ....................................................
    Moi, je dirais plutôt.
    Il font tous semblant pour mieux couillonner le Peuple.
    Et Bientôt 44 ans que ça dure.
    Bande de Minables Charognards que vous êtes.
    Curé le matin, et, Sorcier le soir.

    • 10 août à 14:16 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      Les deux pseudo rapetout à gauche et à droite ont bien le profil de l’ emploi, avec son râtelier dehors, de circonstance, le danger que guette cet usurpateur au milieu de sans dents recrutés pour la photo, tous la main levée, comme des écolier demandant d’ aller aux urinoirs ...
      Par contre sur les deux premières photos, la mine déconfite du benêt à qui l’ on montre quelque chose qui le dépasse et ne sait quel faciès afficher pour ne pas être ridicule, râtelier rentré pour plus de crédibilité .
      Monsieur le Prézidia « travaille », il inaugure : n’ est-ce pas stalone ?

  • 10 août à 12:46 | KARIBO (#7602)

    Il y en a qui ont fait plus de zèle quand Ravalomanana avait voulu louer les terres à Daweoo et pour les travailler et non polluer en les exploitants !
    Le progrès à Madagascar, une notion et logique bien singulières ?

    • 10 août à 17:08 | loulou (#10109) répond à KARIBO

      Le scooooooop !!
      Comme si on ne savait pas que le mensonge... l’hypocrisie... la malhonneteté... et la mauvaise foi font partie intégrante de la culture et de la psyche gasy y afférente ! MDR !

  • 10 août à 13:37 | saricine (#2893)

    Toliara Sands

    Le problème de toliara Sands n’est pas un problème de délivrance de permis ou d’autorisation, c’est un problème de culture technologique, et médiatique.

    La culture technologique des malagasy sont surtout d’ordre francophone , les techniciens malagasy ne sont pas encore prets pour les cultures technologiques anglophones.
    En parlant de technologie, même dans le cadre français et entre techniciens français il y a cette différence de vision, la différence c’est qu’en France, l’un des pays et puissance mondiale en terme d’energie atomique, et d’innovation technologique, tout est cadré et est orienté vers l’intérêt français qui est plus que normal.
    En deuxième lieu, le media, l’information font défaut, pourquoi ? Parce que saviez-vous que les australiens commençaient deja les pourparlers avec les équipes de Ravalomanana ? juste quelques mois avant sa destitution.
    A mon sens, ç’aurait pu passé sans difficulté au temps de Ravalomanana, car les directives de communication étaient conformes à l’objectif choisi.
    Le problème actuel, on laisse beaucoups de temps sur le sentiment, sur le populisme de tout genre, et certains en profite. 

    En résumé : les contestations actuellement dans le sud sont légitimes, mais il faut que les communications , les informations des populations soient adéquates et que l’orientation politique sur la technologie, les réserves énergétiques, atomiques , minières en général soient CLAIRE.

    • 10 août à 13:44 | saricine (#2893) répond à saricine

      Lire : .....en profitent.

  • 10 août à 13:51 | SNUTILE (#1543)

    Le problème évoqué est très grave. Car la radioactivité est très contagieuse et de plus sans vaccin.
    Sans isolement tout le village est contaminé et risque de propagation à travers tout Madagascar.

    Urgent de montrer ces enfants à l’ambassade du Japon, pays spécialisé dans la définition de la radioactivité. Ou autre ambassade médicalisé en radio activité.

    Attention Danger ! Le sous sol malgache contient de l’uranium naturel Resté secret depuis toujours. Sa moindre manipulation d’échauffement prolongé et continue engendre la radioactivité. L’irradiation de toutes espèces vivantes animales et leur mutation physique et comportementale.

    • 10 août à 18:38 | jayo (#10317) répond à SNUTILE

      tokony hovoafehy ary tsy tokony hisy akony @fiainan’ny olona andavan’andro matoa neken’ny fanjakana, ary za mino fa mba hisy akon’ny ho an’ny vahoaka sy hiteraka fandrosoana eto @firenena ny ezaka izao hataon’ny fanjakana

  • 10 août à 13:59 | saricine (#2893)

    Donc le Mr Siteny R. d’une façon populiste , ici, PROFITE de la situation pour haranguer la foule ; pour capitaliser les prochaines élections.

    Alors que lui Siteny, il sait pertinemment que les négociations et les travaux se poursuivront, c’est juste une question de temps .

    Lecture politique, en malagasy : Siteny miaro ny fitombenany, raha ohatra ka tsy lany i Rajao, dia mandeha any amin’izay nanohitra azy nefa lanim-bahoaka izy.

    Lecture politique, en français : Siteny protège ses arrières, en cas de défaite de Rajao, c’est plus facile pour lui de retourner sa veste vers celui de vainqueur.

    • 10 août à 18:43 | jayo (#10317) répond à saricine

      saricine, tsy voatery atao ratsy be loatra toy izany ange ny atao ao an—tsina e, tsy maintsy milamina io ary tsy maintsy handroso ny fampandehanandraharaha eto @firenena, ny fifidianana aloha zao no hatrehina dia aveo mandeha milamina ny fitantanana

    • 10 août à 21:28 | saricine (#2893) répond à saricine

      Jayo

      Fa inona moa ilay hoe « ratsy be « tianao ho lazaina amin’izay voalazako ery ambony ?

      Raha ny hevitra entina hampatsiarovantena syfampieritreretana ho entina eto no lazainao ho ratsy be , dia anao irery izany !
      Toetsaina roa samy ratsy sy rangory fototry ny afo amin’ny fihemoran’ny firenena malagasy ireto :

      - ireo efa maty eritreritra tsy miritreritra afatsy ny tenany sy ny volany ka tsy afaka intsony mijery lavitra amin’izany hoe fampandrosoana tena marina ny firenena

      - fahantran’ny vahoaka, na koa hoe fampahantrana ny vahoaka, mba tsy hananan’ilay vahoaka ilay toetsaina miady hevitra sy mamoaka hevitra ho an’ny fampandrosoana. Satria tokoa manko , rehefa mahantra ilay vahoaka, dia manararao-paty , ohatra ny banga mihomehy alina ilay mpitondra ary manao izay tiany atao eo amin’ny fahefana ananany.(fanamparam-pahefana)

  • 10 août à 14:37 | vohitsara (#8896)

    Tsy mbola nisy mafia jiolahimboto tahakan’ i Rajao sy ny forongony hatramin’ ny maha Madagasikara an’ i Madagasikara.

    Koa na hirediredy lava eto aza ny ao @ QG-ny (103xy), dia tsy ho lany intsony ireo, ary iasa an-terivozona mandra-pahafatiny fatorana rojo-vy ny tongony no ho saziny.

    • 10 août à 16:23 | Nomena (#10351) répond à vohitsara

      Izany kosa aloha dia tena toheriko tsotra izao eh, raha nisy ny tena mafia dia i Rajoelin-doza raha jiolahy no resaka dia i Rajoelina ilay jiolahy sady mpamono olona no mpangalatra volan’olona no mbola mpanondrana harena mpirenena antsokosoko.
      Ka isika ary ve hiaro an’izany olona izany raha olona tsotra izy, mino agamba izaho fa tsy hiaro an’izany ianareo ary tena hanao fitsaram-bahoaka ianareo. Dia fa maninona ianareo no miaro an’ Andry foana hatramin’izao ? Aleo ahiratra ilay maso eh.

      https://www.youtube.com/watch?v=XFo6zHB-ZYg

    • 10 août à 18:48 | jayo (#10317) répond à vohitsara

      vohitsara a, tena itako sahirana mihitsy ianao izany niharitra nandritra izay nitondrany izay an, tena hoe mankahala fotsiny tsotr’izao, nefa raha sanatria mbola ho izy no ho eo dia asa angamba izay aretin-tsaina ahazo anao sy ny namanao rehetra any, tsy aleo kosa ve @izao no iainana ttoy izay toy ny t@tetezamita ?

  • 10 août à 15:18 | diego (#531)

    Bonjour,

    Ne perdons pas de vu les élections. Les élections ont des coûts insupportables pour les partis politiques. Comment se financent-ils ces partis ?

    Question bête, comment payer les tee-shirts Tompoko ? Comment financer les déplacements et les meetings des candidats, qui se déplacent majoritairement en avion, occupent les hôtels de la ville ?

    Aller, la HCC jugeait bon d’imposer un PM et un gouvernement de consensus pour veiller au bon déroulement et la fiabilité des élections nous dit-on, et de tacler le président sur son devoir constitutionnelle.

    Pourquoi la HCC n’aller pas un peu plus loin, très loin même ? Les membres de cette prestigieuse Institution veulent faire de la politique. Bien, il ne faut pas hésiter, l’intrusion de la HCC en politique est tolérée à Madagascar, par ailleurs, qui oserait critiquer frontalement et challenger les membres de la HCC ?

    Surtout pas les leaders politiques et les membres des partis politiques, qui savent parfaitement bien que la HCC fait la pluie et le beau temps dans le paysage politique, dans les Institutions et à la tête des l’État :

    - légiférer tout ce qui touche aux élections.

    La HCC en Afrique et à Madagascar a un rôle de régulatrice, paraît-il, selon le président de cette institution ?

    Légiférer les élections !

    Les politiciens ont peur de la HCC, les élections vont mecaniquement se dérouler parfaitement.

    Déféndre aussi la terre Gasy. Que rapporte au pays toutes ces entreprisses présentent sur les territoires, en liquide et en terme d’emplois ?

    • 10 août à 18:52 | jayo (#10317) répond à diego

      inoako angamba fa efa tsy fotoan’ny fanakihanana intsony izao fa ny zavatra miandry ny firenena izao dia ny fifidianana ary efa ny HCC sy ny miara-miasa aminy no mandaminasy mandrindra ny fandehany ka ny malagasy maro an’isa no tena tompon’ny safidy

  • 10 août à 16:04 | FINENGO (#7901)

    @ betoko (#413)
    Je Cite :
    ANR n’a peut être pas son bac mais sa façon de s’exprimer en français y a pas photo .Cela ne voulait pas dire que je vais voter pour lui ,sauf si au second tour il y aurait Rajao ou Ra8
    Toi evec ta jalousie on connait
    ........................................................
    Moi avec ma Jalousie dis-tu.!
    C’est là la différence entre nous Betoko.
    Je ne vis pas à Madagascar, et encore moins, à avoir l’envie d’y vivre.
    Tu as fait le choix contraire, que je peux bien comprendre car ça te multiplie le niveau de vie et le pouvoir d’achat par presque 4000. Sachant qu’un Réunionnais au RSA se permet de passer 1 mois de Vacances à Madagascar sachant le Montant socle du RSA à 551Euros/mois et que ta Retraite doit représenter le double, car tu n’a jamais été Cadre il me semble.
    Moi je n’en ai aucunement besoin. Mon niveau de vie me convient amplement là où je suis dans le Sud, ne cherchant pas à vivre plus qu’un Roi et d’autant plus entouré de Gens dont leur vie n’est que Misère.
    Ca fait quelques temps que je le dis ici et que je le redis.
    Je ne roule Pas sur l’or.
    Mais je n’ai pas de soucis pour les lendemains.
    Je suis comme toi. A la retraite. A la seule différence que je Paye les impôts sur le revenu, en ayant un de mes Petits enfants à ma charge. Sans vouloir te rabaisser tu ne pourras en dire autant.

    Tu oses dire que tu ne voteras pas ANR, mais si Rajao ou Ra8 serait au 2ème Tour, tu voteras ANR.
    Tu es Petit, très Petit Betoko.
    Car une chose que tu ne sais pas. Qui te dit que le Bac-7 serait au 2ème lui..????
    Imaginons que Hery et Ra8 soient au 2ème Tour tous les deux. Qui voteras-tu..???
    Voilà le Vrai Piège à KON. Non ? Betoko.
    Tiens puisque tu es un Binational. Votes-tu aussi pour la Présidentielle Française.???
    Pour t’avoir lu ici depuis un certain temps, tu n’es même pas de la GAUCHE. NON.!!
    Tu es de l’extrême Gauche un peu à l’image de Staline.
    Bonne continuation de vie de Prince à Madagascar Monsieur Betoko, en attendant que ça flambe pour Rejoindre Cette France que tu répugnes, mais qui t’entretient.

  • 10 août à 16:45 | Zamanitody (#10372)

    Mr le Député joue le rôle de Ponce Pilate au sujet de cette affaire : se dédouaner de toute forme de responsabilité à ce sujet en se lavant les mains !
    Mais, « Se laver les Mains ne permet pas d’assainir la Conscience » croyez moi.
    Prouvez-nous que vous n’êtes pas ce gouverneur de Judée, en quittant le groupe HVM !!!

  • 10 août à 16:52 | ratiarivelo (#131)

    Depuis t@ny fanonganam-panjakana nataon’i RAJOELINA niaraka t@ny CAPSAT sy ny FORONGONY dia izao ny fiafarany ny FIRENENA : FIATSARAM-BELATSIA sy FITIAVAM-BOLA ets.....ets.ao anatin’izany koa i RAJAONARMAMPIANINA pourquoi satria IZY « RAJAO »*** no MINISITRY NY VOLA..ny MPANOGAM-PAJAKANA 2009 MAZAVA ve ry NOMENA VONGANY a ??? misaotranareo ry ; MANGA ayr MIDABETSY ary ra-MARIKA BRAVO ry zareo OOOOOOOO !! samy tsara

    • 10 août à 17:09 | Marika (#9389) répond à ratiarivelo

      ratiarivelo ,

      Misaotra amin’ny fankasitrahana . Raha manao izany izahay sy ny maro an’isa eto dia ny fahatsapàna
      ny maha tsy valahara ireto mpanao politika mpamotika firenena ireto. Misy amin’izy ireo ihany mba
      somary tonga saina fa eo ihany ilay fitiavam-bola sy tia hani-kely ka tsy maintsy mivarotra am-pitsan-
      ganana ihany aloha ;
      Maro koa ireo gasy , voafitaka ,voatery , mihinana am-bolony amin’ireo fampanantenàna poakaty ka tsy
      tompon’ny tenany intsony fa dia lasa zary avelo mifidifidy fahatàny ka mandiso fanantenàna ny maro .
      Mbola ezaka ny tolona fa dia arahina tsy an-kiviana mba hanjakan’ny rariny.

    • 10 août à 18:59 | jayo (#10317) répond à ratiarivelo

      ratiarivelo, I rajoel no atidoha nikotrika sy nanangana ny sekta fa ny nataon’i rajaonarimampianina dia nanampy azy t@fampandehanan-draharaha ny firenena , tsy midika mihitsy izany fa izy ireo no niray tsikombakomba t@zavatra ratsy nataon’i rajoel, i rajao mbola teo ambany fahefany dia namitsaka aloha @izy manam-pahendrena fa ilay ray nefa dia tsy nitsahatra ny nanddringana ny harenam-pirenena

  • 10 août à 16:53 | reviv (#9830)

    Bcp de choses sont dites ici et c’est tant mieux pour enrichir la réflexion par la liberté de tout un chacun de pouvoir s’expremer ( merci tribune mt.com ) pour donner son point de vue sur un sujet hautement sensible pouvant toucher la santé publique.

    il est connu qu’une exploitation minière ne se fait pas sans risque car l’écorce terrestre renferme certaines substances naturellement radioctives et l’exploitation de l’ilmenite ( sable noir en association avec la magnétite, rutile, zircon, monazite...) en fait partie car sa composition en qq métaux dont le titane, le zircon....., en se desintegrant deviennent radioctif.
    en ce sens le risque de ractioactive est grand.

    il me semble que des géochimistes et des géologues malgache ou franco-malgache n’en manquent pas au pays, à ce titre, ils peuvent contribuer pour donner leur avis sur un sujet pour lequel la santé publique est mise en jeu pour ainsi éclairer le public.

    • 10 août à 19:04 | jayo (#10317) répond à reviv

      tsy hampidi-doza ny firenena sy ny vahoaka io matoa nanaiky ny fifanarahana ny fanjakana , satria raha fantatra fa hampisy voka-dratsy dia tokony ho ita dieny izao satria efa be manam-pahaizana sy mpandinika manokana moba izany ao, ary mba ho fampandrosoana ny firenena matoa nomena halalana

    • 11 août à 19:46 | Lekivy 2 (#10161) répond à reviv

      Sans être un expert en la matière, j’ai eu l’occasion de pousser plus loin ma curiosité concernant l’exploitation de l’ilménite. Pour avoir le minerai principal, l’ilménite, il faut passer par la séparation du sable et des autres éléments. Parmi les composants du « fasimainty » il y a deux éléments qui sont particulièrement radioactifs : la monazite et le thorium. L’ilménite est déjà radioactif à l’état naturel (sans exploitation) mais à un degré inoffensif pour la santé de la population riveraine. Même en cas d’exploitation, il devrait y avoir peu de risque d’irradiation de la population environnante, ce qui n’est pas le cas pour les ouvriers qui manipulent les produits radioactifs concentrés après séparation.
      Il faut cependant savoir que la radioactivité n’est nocive qu’en cas d’exposition à un taux de radioactivité élevée et de façon prolongée (raison pour laquelle les opérateurs de radiographie dans les hôpitaux doivent par exemple porter un tablier de plomb pour se protéger).

      Sans vouloir minimiser le risque, mon intervention vise surtout à faire la part des choses et en tout cas de souligner que les mesures de protection concerneraient davantage les ouvriers de la société (quand l’exploitation va débuter) et pas vraiment pour la population riveraine. Le problème est ailleurs.

  • 10 août à 17:10 | reviv (#9830)

    il faut noter que ce pays est devenu le plus pauvre du monde à cause de l’immaturité des hommes politiques se succèdant au pouvoir,
    et s’est aggravé notamment pdt a période
    2009-2018.

    leur principal préoccupation se résume à un enrichissement personnel rapide et honteux.

    pour rappel, quels apports ( emplois,, progrès social etc ....) pour les Malgaches le qmm et ilmenite de fort-dauphin pour ne citer que celui-ci ? que dalle.

    • 10 août à 19:10 | jayo (#10317) répond à reviv

      je peux te dire que la nation ne se trouve pas dans une telle situation si ce rajoel n’était pas au pouvoir, c’est vraiment lui qui a causer tous ces désastres , je suis d’accord que personne n’est parfait mais ce qu’il a fait c’est trop

  • 10 août à 17:18 | reviv (#9830)

    et observons l’attitude néfaste et le comportement négatif des certains élus.
    est-ce de l’inculture ? de l’ignorance ? de l’égoïsme ? ou tout ça à la fois.
    ce sont des comédiens du burlesque....

  • 10 août à 17:47 | reviv (#9830)

    devant le plateau du talentueux journaliste Abraham Razafy
    ils se bousculent pour nous offrir un spectacle certes intéressant pour certains mais très souvent burlesque pour d’autres.
    se succèdent tous pour dispenser de la notion de développement à appliquer pour Madagascar et d’exposer devznt un public attentif leur talent d’orateur ou de beau parleur sur la théorie du développement du pays et bien sûr en prenant la précaution de bien rouler le rrrr pour mettre en évidence le contenu de leur parrrrole...

    alors que, qq temps auparavant et pas si longtemps de cela, ils ou elles étaient à la commande des affaires du pays.
    quelle comédie

  • 10 août à 17:58 | lysnorine (#9752)

    « Pour ce parlementaire (Siteny Randrianasoloniaiko), il y a de gros mensonges dans le cadre de cette affaire. Comme la plupart de ceux qui contestent cette exploitation d’ilménite dans la ville de Toliara, IL DOUTE QUE CELA PUISSE ÊTRE BÉNÉFIQUE POUR LA POPULATION »

    Hoy izahay vao omalin’ny omaly

    « lysnorine 8 août à 18:50 , « Atsimo Andrefana-Toliara Sands peut exploiter en dépit de vives tensions sur place », mercredi 8 août 2018
    https://www.madagascar-tribune.com/Toliara-Sands-peut-exploiter-en,24135.html

    « Fanampiny ho an’izay ta-handalina ny maha-rariny sy hitsiny ny FIKOMIAN’NY VAHOAKA MANOHITRA ny mpitondra fanjakana malagasy sy ny PÔLITIKANY FIVAROTAN-TANINDRAZANA amin’ny nanekena tetik’asa tahaka itony, TSY MAMPANDROSO na HAMPANDROSO VELIVELY ny sarambabem-bahoaka sy ny ekônômian’ny Tanindrazany. Mbola TSY FAY tamin’ny « RIO TINTO » tatsy Taolanaro !

    « 1) ’’Black sands, green plans and vernacular (in)securities in the contested margins of south-western Madagascar’’, Amber Huff, Published online : 22 Feb 2017
    https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/21647259.2016.1277012 »

    Misy andalan-tsoratra notsoahanay avy amin’io lahatsoratra io ireto antenainy fa mba HANAITRA ny mpanao pôlitika, indrindra ireo mikatsaka « REFONDATION » sy milatsaka hofidina ho prezidàn’i Madagasikara ka hamporisika azy HIOVA FISAINANA ka HANDRAVA tanteraka ireo pôlitika MAMOHEHATRA narahina ny fitondrana nisesy nandritra ny sahabo ho telopolo taona.

    ‘’From the early 1980s, supported by the World Bank, Madagascar entered a period of DRAMATIC LIBERALISING REFORMS, the crux of which was the REDEFINITION OF THE ROLE OF THE MALAGASY STATE to facilitate its SHIFT AWAY from REGULATION and PRODUCTION and creating the ‘RIGHT’ (!) policy environment for investment through mechanisms of PRIVATISATION, DEREGULATION and DECENTRALISATION.28
    [28 Bruno Sarrasin, ‘The Mining Industry and the Regulatory Framework in Madagascar : Some Developmental and Environmental Issues’, Journal of Cleaner Production 14, no. 3–4 (January 2006) : 388–96]

    Aside from CONTRACTUAL AGREEMENTS with the WORLD BANK and INTERNATIONAL MONETARY FUND , these mechanisms were formalised in a series of synergistic LEGISLATIVE REFORMS at the national level between the 1990s and 2000s, including most importantly what became the National Environmental Action Plan (NEAP), the Malagasy Mining Code, the Law on Investments and the National Land Tenure Programme.

    DESPITE reforms promising growth, poverty alleviation and environmental preservation, Madagascar REMAIN THE LEAST-DEVELOPED AND MOST UNEQUAL COUNTRIES in the world by a number of indicators, with one of the lowest gross domestic products in sub-Saharan Africa. BUT it has seen INTENSIFIED GROWTH OF INTERNATIONAL INTEREST AND INVESTMENT in its NATURAL RESOURCES in terms of both biodiversity conservation and EXTRACTIVE DEVELOPMENTS in recent years. In the last decade, for example, the Malagasy government has dramatically expanded its protected area network, and, in an EXTREMELY LIBERAL NATIONAL POLICY ENVIRONMENT, multinational mining companies have recently made the largest foreign investments in the country’s history.29
    29 Sarrasin, ‘The Mining Industry and the Regulatory Framework’

    These recent trends mean that LARGE-SCALE RESOURCE APPROPRIATIONS are UNPRECEDENTED in their geographic extent and potential for revenue generation, BUT also in their POTENTIAL IMPACTS on the Malagasy LANDSCAPE and the LIVELIHOODS OF RURAL PEOPLE.
    [...]

    Many described contemporary patterns of discrimination, harassment and fear of violence arising out of EVERYDAY ENCOUNTERS WITH AUTHORITY : discrimination and INTIMIDATION on market days, CORRUPTION OF POLICE demanding bribes or ‘fines’ for minor or imagined offences, the rumoured burning of maize plots by parks service agents. Alongside these common forms of violence that MIKEA were accustomed to, there were INTENSIFYING CONCERNS about the future due to recent processes of change affecting the region, including the establishment of a new restrictive conservation area, ongoing drought, the GRANTING OF LARGE MINING CONCESSIONS and the increasing risk of ARMED BANDITRY and CATTLE THEFT in rural areas.
    (Hofaranana)

    • 10 août à 18:15 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « Fanampiny ho an’izay ta-handalina ny maha-rariny sy hitsiny ny FIKOMIAN’NY VAHOAKA MANOHITRA ny mpitondra fanjakana malagasy sy ny PÔLITIKANY FIVAROTAN-TANINDRAZANA... »
      Tohiny sady farany

      [...]
      Both conservation and mining activities have long been important areas of local concern, and many locals have long worried that LAND could be SEIZED BY GOVERNMENT agencies or be SOLD OFF TO FOREIGN COMPANIES
      [...]
      NEW EXTRACTIVE DEVELOPMENTS are FREQUENTLY established NEAR or contiguous to the boundaries and buffer zones of national parks and RESERVES , and during this same time period EXPLORATION and FEASIBILITY STUDIES were being conducted throughout the region and the MIKEA PA BOUNDARIES REDRAWN SEVERAL TIMES in order TO ACCOMMODATE MINING LEASES FOR ILMENITE (a titanium ore) and zircon-rich concentrate extraction associated with the nationally controversial Toliara Sands mineral development.42
      42 Chantel Bezuidenhout, Draft Environmental and Social Impact Assessement : Ranobe Mine Project, Southwest Region, Madagascar (Mount Claremont, Western Australia : World Titanium Resources, 2013).View all notes

      In 2012, mining licences and water rights were granted to the first in a series of planned mines, Ranobe, located south of the Mikea Forest. Ranobe is the flagship mine of the Toliara Sands development, but THREE FURTHER EXPLORATION CONCESSIONS named after nearby towns, ANKILILOAKA, BASIBASY and MOROMBE, are located on the southeast, east and northern boundaries of the buffer zone of the Mikea Forest National Park.43
      43 Ian Ransome, Toliara Sands Project Exploration Review (Mount Claremon : World Titanium Resources, 2015).

      Over the years, the BAN ON EXTENSIVE MAIZE PRODUCTION had rippling effects throughout the region and RESULTED IN a series of gradually intensifying induced INSECURITIES for smallholders, including WIDESPREAD FOOD INSECURITY, increased surveillance by authorities and increased vulnerability to crime. The ban criminalised what was for many a primary source of both food and income. SOME economically dispossessed maize farmers with few livelihood alternatives have TURNED TO BANDITRY and CATTLE THEFT, which has particularly affected rural people without legal or direct means to defend small villages from criminals.

      As the PA transitioned to National Park status in the early 2010s [TAORIAN’NY FANONGANAM-PANJAKANA TAMIN’NY MARTSA 2009 IZANY] came a new series of EXCLUSIONS from resources and resource governance. All but a few people living in the forest have been FORCED FROM THEIR HOMES, RESTRICTED FROM MOST USES OF NATURAL RESOURCES, sacred sites and ancestral tombs. According to results of interviews conducted in 2014 with former residents of the northern MIKEA FOREST now living in more populous villages on its outskirts, some of those evicted have been offered compensation for displacement by the parks service in the form of a choice between A BAG OF MAIZE SEED or the MONEY TO BUY A GOAT. In part to compensate for poor enforcement capacity on the part of the parks service, a new category of security personnel, MPITSIKILO, has been created. It is comprised of men elected by village presidents who report directly to the parks service and are empowered to enforce environmental regulations and serve as interlocutors between local populations and park authorities. Aside from the Mpitsikilo, the governance structure of the area surrounding Mikea National Park does not include substantive options for local residents to participate in policy formulation nor park governance, nor to negotiate for resource access rights on the basis of customary claims.

      MINING ACTIVITIES HAVE BEEN FACILITATED THROUGH DIFFERENT BUREAUCRATIC PATHWAYS involving different government MINISTRIES and have different implications on the ground. While the Mikea Forest National Park is fully under the authority of MADAGASCAR NATIONAL PARKS, THE QUASI-PRIVATE national parks service, under the reformed mining and investment codes, once sub-surface licences are granted and environmental and project approval is received, MINE OPERATORS ARE EXPECTED TO SELF-REGULATE environmental and social impacts AND TO NEGOTIATE LAND RIGHTS WITH INDIVIDUAL OWNERS AT THE LOCAL 44
      44 Republic of Madagascar, Guide for Mining Operators for the Usage of the Mining Cadastre(Antananarivo : Bureau du Cadastre Minier, 2002).
      [...]

  • 10 août à 18:15 | lafu_ny_su_krill (#10001)

    Ca aurait beaucoup plus d’impact si Siteny quitte le HVM...
    Mais ca c’est une autre histoire.
    Alors , autre chose, comme pour QMM , les natifs demandent un recrutement local sauf que, il faut des spécialistes, meme pour QMM , les techniciens manquent, d ’ou un recrutement a l’etranger ou a Tana pour l’adminstratif.
    La faiblesse des dirigeants qui ne pensent qu ’a leur poche et a leurs proches nous conduit a ces catastrophes, le pire est a venri pour ces populations du sud qui n’y gagneront que maladies.
    Contre quelques dolars ils ont derangé les morts...ca aurait ete une entreprise gasy, ce serait impardonnable, c ’est de etrangers, alors...

  • 10 août à 18:16 | reviv (#9830)

    et quand ces hommes dits politiques se déplacent en hélicoptère, ou en jet ou en 4*4 V8 teinté...en embrassant le sol sur lesuel sont accroupis les vahozka mitrongy en leur promettant des choses ... comme disait l’autre alors là,
    y a-t-il cohérence ou de simple bon sens ?
    difficile de voir clair et à chacun d’apporter sa clairvoyance........
    ilaut vraiment être atteint d’un syndrome de
    « l’amour » pour y tomber dedans....

  • 10 août à 18:33 | vorona (#8254)

    ça rappelle la mine d’or de la compagnie chinoise qui avait fait tant d’histoire :
    - il y avait ceux qui allaient ou avaient déjà « touché » et qui étaient pour
    - et bien sûr ceux qui n’avaient rien eu ou n’ avaient aucun espoir de « toucher » qui étaient contre .

  • 10 août à 18:44 | lysnorine (#9752)

    Fanitsiana ny filazan’ilay matoandahatsoratra hoe :
    « le projet « Ranobe » de Toliary Sands est financé par World Titanium Ressources Ldt, une société australienne cotée en bourse. »

    Ny World Titanium HOLDINGS (WTH) no nandimby an’io World Titanium Ressources (WTR) io hatramin’ny Desambra 2016 , araka ny efa nampahatsiahivinay tao amin’ilay post voatonona etsy aloha ,« lysnorine 8 août à 18:50, https://www.madagascar-tribune.com/Toliara-Sands-peut-exploiter-en,24135.html

    ‘’’Following the above RESTRUCTURING exercise and the demerger of the African Assets of World Titanium Resources Limited, the EX WTR Shareholders own 100% of WORLD TITANE HOLDINGS Ltd (WTH), which OWNS 100% of the Toliara Sands Project.
    WTH is a public company incorporated under the MAURITIUS Companies Act 2001 with less than 100 shareholders...’’
    Dia namidin’i WTH 100 tapitrisa dolara amerikanina tamin’ny kaompania Aôstralianina‘’Base Resources Limited (ASX & AIM : BSE) ‘’ ny 85%-ny zony amin’io ’’Toliara Sands Project’’.

    Base Resources to acquire 85% of Toliara project for $100m (!! Dia mba ahoana hoy ny governemanta malagasy amin’itony « PASSE-PASSE » itony ?)

    https://www.australianmining.com.au/news/base-resources-may-acquire-85-of-toliara-project-for-100m/
    December 20, 2017
    ’’Base Resources has announced a capital raising of $100 million to ACQUIRE an 85 per cent interest in the Madagascan Toliara Sands project from World Titane.

    Koa tsy mahagaga raha nibitaka ny prezidan’ny « World Titanium » nahalafo 100 tapitrisa dolara amerikanina ny 85 %-n’ny ZONY tamin’ny ’’Toliara Sands project’’ !

    “We are VERY PLEASED to have concluded this TRANSACTION with Base Resources,” said Carlo Baravalle, World Titane chairman.

    ’’The company primarily explores for ilmenite, rutile, and zircon minerals. It owns a 100% interest in the Toliara sands project comprising the Ranobe, Morombe, Ankililoaka, and Basibasy deposits located to the north of the port of Toliara in south-west Madagascar. The company is headquartered in Melbourne, Australia.’’ [https://www.bloomberg.com/research/stocks/private/snapshot.asp?privcapId=139826255]
    Zahao koa

    ‘’Base to acquire Toliara Sands project in Madagascar, raises US$100 mln’’
    08:29 19 Dec 2017
    http://www.proactiveinvestors.co.uk/companies/news/189001/base-to-acquire-toliara-sands-project-in-madagascar-raises-us100-mln-189001.html

    ‘’The acquisition of Toliara Sands adds strength in depth to Base’s offering, with the company already well established in Kenya’’.

  • 10 août à 18:53 | reviv (#9830)

    @ lafu_
    Marina iaby raha volagnenao reo rahabetia,
    famitaham-bahoaka avao ty agne.
    tant que le « vahozka na bey n’a Kele » est parqué dans l’obcurantisme, ( bado ), croyez-moi, rien ne changera.....
    le changement vient de la base, laquelle manifestera leur refus d’être instrumentalisée.

    solution : c’est coriace mais c’est la seule issue
    ouvrir le chemin et la porte de l’école ( la vraie )....sans celà, les sectes en tout genre, les charlatans et les charognards se frottent les mains et c’est le rêve éternel....

  • 10 août à 20:13 | FINENGO (#7901)

    @ jayo (#10317)
    Vas te faire foutre..!!!

  • 10 août à 20:57 | diego (#531)

    Bonjour jayo,

    Tena marina ny voalazanao, saingy tsy fanakianana ny HCC ny ahy.

    Bien au contraire !

    La HCC détient tous les pouvoirs à Madagascar. Tout le monde a peur de la HCC. Personne n’ose critiqué la HCC.

    C’est une Institution qui peut tout faire, libre, visiblement sans aucun contre pouvoir, même pas le pouvoir du peuple, des électrices et des électeurs lesquels la souffrance, la voix et la pauvreté sont ignorées, pas entendues.

    Autrement dit, rien ne peut empêcher la HCC de remettre Madagascar sur le bon chemin. Ce serait bénéfique pour tout le monde et pour l’avenir du pays.

    La HCC détient tout. Elle a le choix :

    - entretenir la crise ;

    - ou sortir le pays de la misère politique et Constitutionnelle !

  • 10 août à 21:44 | reviv (#9830)

    diego,
    hcc ?
    ce qui sous entend pour vous que Madagascar est gouverné comme tout pays doté d’un État de droit.

    ne savez-vous pas que toutes institutions bidon créés et à doublon n’ont aucune efficacité et aucune utilité sauf à offrir des places à leur proche par copinage,
    et c’est ainsi que l’on dilapide à volonté le denier public lequel normalement devrait servir pour utiiliser à améliorer la structure administrative et à bien faire fonctionner le service public de l’etat.

    d’où le recul sans précédent de ce pays pourtant riche en ressources de toutes sortes.

    c’est le paradoxe malgache.

  • 10 août à 22:46 | diego (#531)

    Reviv,

    Les politiciens, les autorités politiques malgaches, les leaders politiques et la HCC malgaches se débrouillent comme ils veulent. Mais si leur pays se trouve dans l’état dans lequel il se trouve, c’est bien eux et eux seuls en sont les responsables.....

    ...ils sont capables de penser que c’est VOUS le responsable, voyez-vous !

    En période électorale, ce beau monde est invité à faire les bilans respectifs de leurs politiques. Ils doivent le faire puisqu’ils leur revient de gérer les affaires du pays. Ils doivent donc rendre des comptes au pays et à sa population, mais aussi aux Bailleurs des Fonds et aux courageux investisseurs dans pays qui vit dans une incertitude politique H24 et 365J/an.

    Ce que j’ai dit et dont je suis persuadé, ce que Madagascar a un système politique solide, fiable, des lois et une Constitution qui sont justes, permettant au pays de rentrer dans un Club prestigieux des pays, officiellement, démocratiques dans le monde.

    Mais le droit n’est pas respecté et la Constitution est bafouée depuis des années dans ce pauvre pays.

    La loi s’applique à tout le monde ou à personne.

    Vous avez remarquer que ceux qui détiennent le pouvoir politique, et le pouvoir des Institutions qui vous racontent des âneries sur la pauvreté, le développement, l’économie et comme des escargots, bavent, et viennent vous raconter, en fanfaronnant comme s’ils viennent de percer les secrets de l’Univers, que la corruption est un problème à Madagascar !

    Ce n’est pas aux paysans et à la population de gouverner le pays !

  • 10 août à 23:42 | reviv (#9830)

    re_diego,
    Je vous cité :
    « Ce que j’ai dit et dont je suis persuadé, ce que Madagascar a un système politique solide, fiable, des lois et une Constitution qui sont justes, permettant au pays de rentrer dans un Club prestigieux des pays, officiellement, démocratiques dans le monde.’ » fin de citation.

    ensuite vous enchaînez votre argumentaire en affirmant ce qui suit :

    " Mais le droit n’est pas respecté et la Constitution est bafouée depuis des années dans ce pauvre pays.’

    ne pensez-vous pas que, vous et moi, parlons à sschose près la même chose ?
    à quoi sert de disposer cette chose dont on ne s’en sert pas ? vous me suivez cher diego !!!

    quant à la constitution pour laquelle vous louez sa justesse, c’est discutable Diego, moi je ne suis pas convaincu,
    sinon les 73 députés frondeurs et autres n’existeraient pas.

    et pour finir sur le thème du jour sur le l’exploitation de ranobe à toliara,
    à savoir que l’étendue du site de l’exploitation couvre l’immensité de la production agricole et est le poumon et le grenier en alimentation vivrière de cette région.

    voyez-vous la dangerosité de la chose et l’irresponsabilité des politiques et élus de ce pays aveuglés par l’appât du gain ....

    c’est comme si la ruine des ressources halieutiques vendues au plus offrant n’est pas suffisant pour en rajouter un autre désastre...

    c’est triste non !!!!

  • 10 août à 23:59 | FINENGO (#7901)

    @ jayo (#10317)
    10 août à 19:10 | jayo (#10317) répond à reviv ^

    je peux te dire que la nation ne se trouve pas dans une telle situation si ce rajoel n’était pas au pouvoir, c’est vraiment lui qui a causer tous ces désastres , je suis d’accord que personne n’est parfait mais ce qu’il a fait c’est trop
    ...................................
    Pauvre Bourricot que tu es.
    Ce que Ton Hery fait et continue de faire n’est guère mieux.
    Bien sure, c’est l’hôpital qui se fout de la Charité.
    Ton Hery avait débuté les désastres comme tu dis en compagnie de Rajoelina, il était aux finances.
    Et Depuis qu’il est Président de la République, mis à part le tour du monde au frais du Peuple, sans oublier les festivités d’inauguration dont il est très friand, ton Hery fait tout pour se remplir les Poches, au détriment de la Nation.
    L’ achat d’immobilier à Paris c’est Grace à son salaire de Président ou à ses économies, ou plutôt au détournement des deniers de l’ Etat et les Magouilles de commissions et de rétrocommissions sur des affaires sentant la M.erde telle Toliara Sands.
    De temps en temps ferme la, au lieu de nous raconter des âneries que personnes n’avalera même le plus KON de la terre.
    Minable que tu es.
    Suces bien Hery et fous nous la Paix.

  • 11 août à 01:50 | lysnorine (#9752)

    10 Août 1991-Mavoloha :

    Toa tsy nisy nahatsiaro io tantara io teto amin’ny MT androany ! Raha tsy diso koa izahay, toa tsy misy tsangambato mba tsy hanadinoana azy tahaka ny nihazakazahana natao ny amin’ny 7 Febroary 2009 ! Araka ny nambaran’ny mpandray anjara iray eto hoe :

    « 10 août à 11:00 | ravony zoely (#10111) répond à ravony zoely ^ » [ Présidentielles 2018
    Le candidat du HVM bientôt connu, vendredi 10 août 2018, https://www.madagascar-tribune.com/Le-candidat-du-HVM-bientot-connu,24144.html]
    « Ravalo ve ?...TSY MILA RAVALOMAMONO NY MALAGASY »

    Kanefa toa tsy mba fantany kosa ny famonoana Malagasy nataon’Ingahy RATSIRAKA Didier sy ny tafika teo ambany fahefany tamin’ny 10 Aôgositra 1991 teny Mavoloha.

    1) https://www.dailymotion.com/video/x2a3s6?retry

    Madagascar : Carnage du 10 Aout 1991
    Transcription

    Ils sont quelque 500 000 le samedi 10 août, partis dans la bonne humeur...
    A 1 km et demi du palais, ils s’arrêtent, pendant que les organisateurs essaient de se mettre d’accord avec la présidence sur la composition d’une délégation des manifestants.
    Face à eux les GPistes formés par le GIGN FRANÇAIS. Provocations. La foule se plaint (?) d’impatience

    Des mouvements de débordement s’annoncent dans les rizières. Le président prend peur. Il envoie d’abord les Antandroy venus spécialement du Sud de l’île avec leurs frondes. Ils se mettent à lapider les foules sans défense. Puis intervient l’hélicoptère Mi-8 de fabrication soviétique. Il lâche GRENADES et MINES ANTIPERSONNELLES (bruits de mitraillage). Les ordres radio DONNÉS PAR LE PRÉSIDENT LUI-MÊME ONT ÉTÉ ENREGISTRÉS. Écoutez !. (bruits de voix de l’hélicoptère) ..la voiture noire c’est celle du premier ministre du contre-gouvernement Albert ZAFY. Il sera blessé légèrement. Ordre aux troupes à terre (bruits de mitraillage et de voix de Ratsiraka...tirer dans les jambes...). Les forces d’intervention envoient des GRENADES OFFENSIVES...Un officier tire au pistolet... comme à l’entraînement (bruits de voix et de mitraillage)...L’intervention de cet homme au pull gris pour protéger un manifestant arrêté peut sembler dérisoire. En fait c’est le CHEF de la DGDIE, la police secrète malgache...sans doute une mesure qui (passe ?) encore l’ampleur du carnage (bruit d’hélicoptère)...Beaucoup de sang a coulé sur la route de Iavoloha. Beaucoup de sang vite nettoyé. On a compté plus de vingt-huit [morts] dans les morgues des hôpitaux parmi lesquels de nombreuses femmes. Mais selon des témoignages fiables, d’autres corps auraient été emportés vers le palais présidentiel, probablement pour être enterrés dans des fosses communes.( excuses et justification de son irresponsabilité par Razanamasy Guy, nommé premier ministre la veille, qui aurait le vendredi soir donné des avertissements à des chefs de cette opposition », réitérés « le samedi matin à 7 heures et demi » à « certains leaders de l’opposition » : les responsabilités étaient donc partagées « entre la présidence et l’opposition » quoique de façon inégale.)

    2) https://www.youtube.com/watch?v=PczR85TvV44
    HERY VELONA (Force Vive) 1991 - Massacre à Iavoloa 10 août 1991

    3) https://politicalmurder.com/political-murders-2/
    ’’Political murder of the day’’

    Protestors in Madagascar before being shot by palace guards.

    Aug. 10, 1991 : Up to 130 protestors were killed and several hundred were wounded when they were shot by palace guards in riots in Madagascar.

    Roughly 400,000 people marched on the presidential palace outside the capital city of Antananarivo. In mass demonstrations and a two-week civil service strike that paralyzed the capital, people demanded the resignation of President Didier Ratsiraka, a military commander who had taken power in the country in 1975 but had become increasingly unpopular.

    The most recent election in 1989 was marred by charges of ELECTION FRAUD by the Ratsiraka forces. By May 1991, there were GENERAL STRIKES all over the country, shutting down banks and businesses, and demonstrations intensified in July and August.

    On Aug. 10, as demonstrators marched to the presidential palace, presidential guards responded with grenades and bullets. Estimates of the dead ranged from 31 to 130.[...]

    4) https://www.onwar.com/aced/chrono/c1900s/yr90/fmada1991.htm
    Palace Massacre in Madagascar 1991
    Popular discontent with the Ratsiraka regime heightened on August 10, 1991, when more than 400,000 citizens marched peacefully on the President’s Palace in order to oust the Ratsiraka government and create a new multiparty political system. Ratsiraka already faced an economy crippled by a general strike that had begun in May, as well as a divided and restless military whose loyalty no longer could be assumed. When the Presidential Guard opened fire on the marchers and killed and wounded HUNDREDS , a crisis of leadership occurred....

    Hoy ny ’’Human Rights Watch’’ ny amin’ny tsy tokony hanadinoina ny heloka be vava tahaka ireny sy ny hanasaziana ny mpitondra fanjakana nahavita azy mba hahazoan’ny mavoina rariny sy hitsiny ary hisorohana ny famerenana azy :

    « To this day, we hold that a FULL PUBLIC ACCOUNTING OF A PAST REGIME’S CRIMES and the PUNISHMENT of those responsible secures justice for victims, DETERS FUTURE ABUSES , and creates the possibility for true reconciliation. »

  • 11 août à 07:54 | vatomena (#8391)

    En France ,un seul 14 Juillet a suffi pour donner de l’élan à une Révolution . Combien faudra t il de journées ténébreuses à Madagascar pour changer nos institutions,chasser tous ces caimans qui se croient de droit divin ?

  • 11 août à 20:05 | Toutoun (#10298)

    Raha ny tompon’ny lainga Atoa Siteny dia i Andry Rajoelina no tena tompony ah !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 94