Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 14 novembre 2019
Antananarivo | 16h34
 

Editorial

Il n’y a pas que les vaches qui rient

lundi 22 juin 2009 | Ndimby A.

On se demandait avec curiosité ce qui faisait courir les Saoudiens, après la venue de cette délégation présentée par certains il y a deux mois comme les « gentils » de la communauté internationale, en opposition « aux méchants » qui s’obstinaient à ne pas reconnaitre la Haute autorité de transition (HAT). Un élément majeur de réponse est venu la semaine dernière : l’eau. Car le pouvoir de transition est en train de conclure un accord pour leur vendre l’eau du fleuve Faraony (près de Manakara). L’argent récolté permettrait, selon le Ministre Andriamahazo, de financer des projets d’adduction d’eau dans le Sud. Pour donner de l’eau aux Antandroy, il faut en vendre aux Saoudiens ! Pour paraphraser les pasteurs de cette étrange secte brésilienne qui a eu son heure de gloire il y a quelques année à Madagascar : miracle mon ami !

L’eau c’est la vie

Le financement de l’adduction d’eau dans le Sud nécessite des financements énormes, que Madagascar n’a pas. La HAT a donc trouvé ce moyen. L’idée en elle-même ne me gène pas, à deux conditions. Primo, si les études démontrent que ces ponctions en eau n’auront pas d’impact sur la disponibilité nécessaire pour le présent et le futur. Secundo, que l’argent ira bien vers des projets au bénéfice du Sud. Par contre, ce qui me gêne, c’est que les mêmes pingouins qui criaient à l’hallali sur la Place du 13 mai et dans les forums internet contre le projet Daewoo, applaudissent actuellement le projet saoudien de toutes leurs palmes. Alors que les deux projets sont kif kif de par leur essence.

De plus, les deux conditions citées précédemment en appellent deux autres : que la HAT sache faire des études d’impact sérieuses, et qu’elle soit motivée par un sens de l’honneur et du patriotisme au dessus de toute autre considération. On n’est pas à Hollywood : n’en demandons quand même pas trop à ces braves gens. Les patriotes ne font pas de coup d’État. Les démocrates ne font pas de coup d’État. Les hommes d’État ne font pas de coup d’État. Point barre, dirait notre ami forumiste Basile (22) Ramahefarisoa. Et quant au griots qui chantent qu’il n’y a pas eu de coup d’Etat à Madagascar, mais « une transmission du pouvoir du directoire militaire vers Andry Rajoelina dans des conditions sereines et légalisée par la Haute cour constitutionnelle », qu’ils nous montrent avec précision l’emplacement de cette partition dans la Constitution, pour nous permettre d’ânonner avec eux.

Quand on pense à la ventilation effrénée que Andry Rajoelina et ses partisans ont fait autour de la question Daewoo, on ne peut qu’être dubitatif. On peut reprocher au projet sud-coréen d’avoir été entouré d’un manque de transparence total et d’une absence de communication intelligente de la part du Gouvernement Rabemananjara. Les choses étaient donc peu claires, ce qui a favorisé toutes les accusations d’infamie envers les auteurs de cette initiative. « Mivarotra tanindrazana », « mpamadika tanindrazana » : telles sont les expressions classiques utilisées à Madagascar pour titiller la fibre nationaliste, surtout celle de ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. On ne lancera pas le débat sur Daewoo tout de suite, car le forumiste Vitagasy nous a proposé un dossier sur le sujet pour bientôt. Mais dans tout le flou et le vague qui règnent autour du projet Daewoo, il y avait au moins une certitude : les Sud-coréens se proposaient de louer des terres qui seraient restées à Madagascar. Tout comme d’ailleurs l’avion Air Force One number Two, qui était certainement un caprice dispendieux de Ravalomanana, mais qui ne peut en aucun cas être considéré a priori comme un acte délictueux. Sauf pour ceux qui sont pressés de justifier un acte anticonstitutionnel.

L’eau de Faraony quant à elle, quittera bel et bien la Grande Ile, et en grande quantité. Quand on sait quel poids géopolitique représentera l’eau au cours du XXIème siècle, on ne peut que se demander quel regard portera-t-on dans 20 ou 30 ans sur cette opération. Car pour le moment, les chantres mous de la HAT présentent celle-ci comme un coup de génie. La mode est donc à la vente des ressources naturelles du pays pour renflouer les caisses de l’État. Dans une économie mondialisée, c’est dans le cours normal des choses. Toutefois, question : pourquoi alors avoir basé le coup d’État en montant en épingle l’affaire Daewoo, qui était basée sur le même principe ? Réponse : il fallait bien trouver un moyen pour exciter les foules, quitte à crier au voleur pour des terres, qui pourtant ne servent actuellement que de déversoir de fiente pour les oiseaux de passage. Autre question : quand on part du principe et du slogan que « l’eau c’est la vie », comment alors qualifier ceux qui vendent l’eau des Malgaches ?

En montant ce dossier avec les compatriotes d’Oussama ben Laden, la HAT ne me déçoit pas. Car pour être déçu, il aurait fallu fonder un minimum d’espoir et de confiance sur elle. Toutefois, je me pose tout juste des questions sur les effets d’annonce concernant les investissements saoudiens, annoncés à grand renfort de propagande il y a deux mois. Je ne comprends toujours pas, dans la faible étendue de ma capacité de compréhension, comment pouvaient-ils promettre un prix de vente du riz curieusement en-dessous du coût en Arabie Saoudite : autre miracle mon ami ! Sauf si on veut croire que ces Saoudiens font dans la philanthropie, comme ce pseudo-prince Constantin du Liechtenstein dans les bras duquel Albert Zafy avait flirté du temps de sa présidence, poussé par ses brillants conseillers de l’époque.

Gouvernement par effets d’annonces populistes

En matière d’effets d’annonce à vocation populitisque, le pouvoir de transition se montre être un grand spécialiste. Sans doute Andry Rajoelina et Monja Roindefo ont choisi comme mode d’emploi la fameuse phrase de Sir Winston Churchill, sans doute par coïncidence, car je doute qu’ils lisent l’œuvre de ce brillant politicien britannique. Celui-ci a répondu ainsi à ceux qui lui demandaient ce que doit être la qualité d’un politicien : « C’est la capacité de prédire ce qui va arriver demain, le mois prochain, et l’année prochaine - et, après, d’expliquer pourquoi cela ne s’est pas passé ».

Sur la Place du 13 mai, on avait annoncé pour diaboliser le monopole de Tiko qu’il était possible de vendre l’huile à 12.000 Fmg. Puis, à partir de stocks arrivés d’un bateau fantôme (mais qui ont plus probablement quitté sous forme de camions les entrepôts de Tiko), les fokontany ont vendu de l’huile à 2.500 Ariary (et du riz à 500 Ariary), jusqu’à épuisement des fruits de ce piratage contre lequel le groupe Tiko va d’ailleurs porter plainte. Or la réalité s’est révélée amère pour les naïfs qui ont placé leurs espoirs dans ces opérations populistes mais sans fondement en matière de calculs économiques : l’huile sur le marché est maintenant beaucoup plus chère qu’avant le 17 mars 2009. Encore un miracle mon ami, mais dans l’autre sens. Quant au prix du riz, il va baisser du fait de l’arrivée des récoltes, et cela n’aura rien à avoir avec l’œuvre de la HAT.

On nous a également promis une baisse du prix des carburants, qui a eu lieu pendant quelques semaines avant que la réalité du marché ne nous rappelle que l’économie ne se fait pas à coup de propagande, comme au bon vieux temps de l’Union Soviétique. Le prix de l’essence a subitement augmenté de plus de 10% vendredi dernier. On nous a également annoncé une baisse des tarifs de la JIRAMA : reste à savoir combien de temps va-t- elle durer, avant de refaire un bond inéluctable à la hausse. Car aussi bien pour assurer les besoins présents que pour prévoir les investissements nécessaires de l’avenir, la JIRAMA ne peut pas se dissocier des principes de la vérité des prix. A moins de continuer à faire d’autres miracles (mon ami).

J’ai cependant essayé de me poser une question : n’y a-t-il vraiment rien qui puisse être mis de positif sur le compte de Andry Rajoelina ? Réponse : oui, indéniablement, une chose, celle d’avoir été le seul à oser se dresser contre les abus de Marc Ravalomanana, alors que toutes les autres tapettes s’étaient camouflées avant d’apparaitre sur la Place du 13 mai et revendiquer la paternité du mouvement de contestation. Malheureusement, il a gâché l’aspect positif de son acte en voulant faire le geste de trop. Deuxième question : n’y a-t-il vraiment rien qui puisse être mis de positif sur le compte de la HAT ? Réponse : oui, il n’y a rien. Nous avions dénoncé ici un ensemble de faits incongrus, qui sont peu à peu rectifiés. Mais remettre en place ce qu’elle a détruit ne doit pas valoir au pouvoir de transition de quelconques félicitations. A la rigueur, cela peut leur éviter plus tard l’application de la peine maximale prévue par la Loi pour les auteurs de putsch et de mutinerie.

Les communautés nationale et internationale attendent donc la HAT au tournant. Ils ont engagé un coup d’État dans le but prétendu de remettre le pays sur de bons rails en matière de bonne gouvernance, de démocratie et de respectabilité. Or, en faisant le bilan de ce que Madagascar a perdu depuis Janvier 2009 sur le plan de l’économie, de la stabilité interne, de la respectabilité externe, et des perspectives pour le futur, il y a énormément plus de raisons de s’affliger que de se réjouir. Et pour couronner le tout, les dissensions commencent à apparaitre dans ce patchwork hétéroclite qu’est le régime de transition ; les discours des politiciens s’extrémisent et le terrorisme fait son apparition : tout ceci n’augure rien de bon pour les semaines à venir. Si cela continue, le pire ne sera certainement pas derrière nous. Mais cela, seul le peuple s’en préoccupe.

Quant à nos tocards de politiciens, qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition ; qu’ils soient à Neuilly, Ambatobe ou Johannesburg ; qu’ils soient new wave ou vieux croutons ; qu’ils soient spermatozoïdes en devenir ou dinosaures en post-retraite avancée ; ils se donnent tous la main à distance pour psalmodier cette citation de Louis Latzarus, « En démocratie, la politique est l’art de faire croire au peuple qu’il gouverne ». Pas de miracle mon ami : quand on contemple la classe politique malgache, il n’y a pas que les vaches qui rient.

P.-S.

Ainsi qu’il vous avait été annoncé il y a quelques jours, je quitterai cette semaine le statut d’éditorialiste régulier de Tribune.com pour un ensemble de raisons que je vous expliquerai bientôt. Pour permettre à Patrick (et Rom1) de se préparer à affronter la relative solitude de la période qui va suivre, vous aurez donc à me subir une dernière fois chaque jour ouvrable de cette semaine. Avec toutes mes excuses pour m’imposer ainsi quotidiennement sur votre écran.

55 commentaires

Vos commentaires

  • 22 juin 2009 à 07:24 | Citoyenne Malgache (#599)

    De miracle en miracle...

    La distribution du riz et de l’huile (qui donc ont été volés des entrepôts de Tiko) dans les fokontany se faisait sous la surveillance de gendarmes armés, et il fallait commencer à faire la queue en pleine nuit pour en bénéficier.

    Pour ce qui est du tarif de la JIRAMA, plusieurs d’entre nous n’ont même pas vu passer cette baisse. Mieux, nos dernières factures ont même augmenté d’une façon vertigineuse.

    Que c’est beau, c’est beau la démocratiiiie...

    PS : Miracle mon ami ! Ndimby est là !!!

  • 22 juin 2009 à 07:26 | rajery (#2199)

    pour la route Ndimby,

    Comme beaucoup d’autres, j’ai été aussi assez naïf de croire qu’un pouvoir de transition a pour vocation de préparer exclusivement un referendum sur une nouvelle constitution et l’élection du premier président de la IV république, mais malheureusement notre transition est assez exceptionnelle, elle prétend engager Madagascar sur le long terme avec des parfaits inconnus :

    1) ce contrat signé pompeusement par Benja et les Koweitiens,
    2) ce projet de vendre l’eau sacrée de Faraony au Saoudien,
    3) un projet qu’on concocte en sourdine avec les égyptiens pour réhabiliter ou construire un grand hôpital à Tana,
    4) etc.

    Je qualifie tout ceci de coup vache à la foule du treize mai et je n’ose même pas en rire.

    Ne faisons plus l’inventaire des bêtises commises par nos tocards, qu’ils soient politiciens, militaires ou autres. N’essayons plus de ressasser les erreurs de l’autre et les nullités actuelles. Ils seront encore capables de nous promettre « monts et merveilles » et ils se dédiront au premier tournant comme d’habitude.

    Ce n’est plus le moment d’attendre d’autre miracle, réveillons et cessons d’être des omby mijery floran..

  • 22 juin 2009 à 07:31 | titi (#219)

    je suis heureux de lire cet édito encore clairvoyant de ndimby et je lui en félicite, pour ma part le fait d’annoncer un projet concernant la vente d’eau au saoudien avant qu’il ne se concrétise qu’on puisse en débattre est quand même positif, d’autre part on pourrait toujours fermer le robinet à tout moment en fonction de l’humeur du prochain dictateur de madagascar.
    Ce qui est intolérable c’est de louer des terres à deawoo sans informer le peuple qu’on va spolier de leur bien pour une partie, gratuitement pour 99ans et utiliser les pots de vin de ce deal pour acheter un boieng de luxe au moins qu’il ai acheté un autre à moitié prix pour utiliser le reste pour le peuple on pourrais le pardonner, les malgaches sont très compréhensif envers leurs dada qui pensent un peu à leurs sort

    • 22 juin 2009 à 07:50 | Bena (#494) répond à titi

      Tu as raison Ndimby, c’est kifkif. Seuls les aveugles ne pourront pas voir que les saoudiens n’ont jamais été des enfants de coeur. Une petite enquête aurait permis de savoir que les dattes de l’époque n’étaient plus bon pour la santé, sinon ils ne les auraient jamais envoyé chez nous. Ce sont des gens d’une autre époque... féodale.

      Monja et Ange sont donc devant la justice populaire, car les Antemoro ne verront jamais d’un bon oeil ce projet. A chacun son tour Basile.

      En tout cas merci pour tout Ndimby, tu ne reviendra un jour. On sera toujours là.

    • 22 juin 2009 à 07:52 | zandrygasy US (#1941) répond à titi

      Ndimby is back, and it seems that his article has some sort of similarities with what I wrote about two months ago.

      "THE MIRACLE OF BUGS BUNNY

      1 - I will decrease the price of electricity by 10%, with the current inflation rate. In just a couple of weeks, $1 went from 1,800 to 2,000 ar, and its value is predicted to decrease during the next months. The barrel of petrol is now increasing, and electricity in Madagascar is not from wind/solar power nor nuclear but consuming tons of fuels (using generator). Those fuel are not from Bemolanga (Madagascar) but imported.
      PS : no subsidies are possible since the government treasury is empty (he said).

      2 - In Sambava, I will raise the price of Vanilla, damn, but how ? The price of vanilla is dictated by the world demand and supply, Madagascar is not the only one in the global vanilla market. The increase of number of countries producing vanilla, as competitors, coupled with the development of synthetic-based vanillin, decreased Madagascar share on the global market. The increase of our vanilla price will result to the loss of potential client in favor of our competitors, this will hurt our producers. Vanilla is elastic goods (price goes up, demand drops), it is not like rice, people will buy rice whatever its price is.

      3- I’ll build infrastructure, here in Tamatave, with what ? Again, the state treasury is empty (he said). ’Promises are only compelling for those who believe in them’.
      So - Bugs Bunny and Co. Stop thinking that people are so stupid to believe in all these. Anyway it is said ’Fool people once shame of Bugs Bunny, Fool people twice shame on people’...

    • 22 juin 2009 à 08:38 | Jeanmi (#838) répond à titi

      Bonjour Ndimby, plutôt content de te relire.

      Je veux faire bref ce matin, je suis assez pressé.

      Rien ne va actuellement.
      Rien n’a jamais été dans le bon sens très longtemmps depuis au moins 40 ans, nous sommes d’accord.
      Mais dire que rien ne pourra jamais aller bien à Mada, c’est au moins de la désepérance si ce n’est pas au pire un signe annonciateur d’autolyse collective.

      A qui la faute ? Qui a réussi l’exploit de condamner à l’errance perpétuelle et à la descente aux enfers ce peuple tant "loué" ?

      Comment a t-on réussi à museler toute intelligence constructive depuis des décennies ?

      Où sont les baillonnnés de l’histoire, car il doit bien en avoir, comme en Chine, en Iran ou au Tibet.

      Sûrement pas dans nos prisons, en attente d’amnistie !

      Comment à t-on pu empêcher la formation d’une résistance à toutes ces dérives successives, qui à chaque fois se répètent à l’identique ou presque (Zafy avait tenté d’innover).

      N’est-ce pas dans la "nature" malgache qu’il faudrait chercher les raisons de cette absence d’élite intellectuelle et sincèrement démocrate ?

      C’est foncièrement inquiétant cette absence d’hommes ou de femmes ayant globalement réfléchi à l’avenir du peuple malgache.

      Je ne crois pas qu’aucun des régimes précédents ait été assez "intelligent" pour les museler à défaut de pouvoir éviter leur éclosion.

      Doit-on en conclure que nous avons réussi à multiplier notre population par 4, sans que la proportion de vrais "leaders" se fasse au moins en proportion à l’identique (et l’amélioration quantitative et qualitative de l’environnement éducatif et de l’accès à l’information aurait normalement du permettre un plus grand nombre d’"élus" de la sagesse).

      C’est à désespérer si c’est le cas !

      Une proposition pour la reprise des négociations : cette fois-ci, avec "l’aide" Zimbabwéenne, ne pourrait-on pas convier à discuter SEFAFI, CNOE, Sylvain Urfer et le Père Pedro ?
      Cela ne pourrait de toute façon pas être pire !!!

    • 22 juin 2009 à 11:42 | rom1 (#1140) répond à titi

      "L’affaire Daewwo" ne se résume pas a une location gratuite pour 99 ans...

      Tout a été mensonge dans cette affaire

      mensonge de la HAT...

      On peut disserté des heures sur le bien fondé de ce type d’opération (c’est un autre débat)

      mais certainement pas affirmé que Daewoo a loué ces terres...RIEN N’ETAIT FAIT !!!!

    • 22 juin 2009 à 16:04 | Imaitso (#773) répond à rom1

      Vous dites M. rom1 :

      « L’affaire Daewwo » ne se résume pas a une location gratuite pour 99 ans...

      Tout a été mensonge dans cette affaire

      mensonge de la HAT..."

      Mensonge de qui alors ?
      Même les journaux internationaux en ont parlé, spécialement "Le monde du 21/11/08.

      De toute façon ce n’est pas une invention de la HAT.

      A mon avis c’est une question d’interpretation qui est différente : gratuit ou karama vary masaka ou je ne sais pas quoi ...

    • 22 juin 2009 à 17:28 | racynt (#1557) répond à Imaitso

      imaitso, on ne va pas prendre tous ce que dit la presse étrangère comme une vérité absolue, la presse française avait bien annoncé la mort de Bongo alors qu’il n’était pas encore mort.

    • 2 juillet 2009 à 09:48 | rota rakotomalala (#2628) répond à Imaitso

      Bonjour à tous,

      La course aux terres agricoles en Afrique est une arme à double tranchant. Mais si nous voulions bien voir le verre à demi-plein, elle pourrait nous être bénéfique à condition qu’on organise la lisibilité et la transparence de tels projets, entre autres critères à retenir.

      Je vous invite à lire les articles en allant sur les liens insérés ci-dessous.

      World Bank to publish farm deal guidelines
      Reuters Published:Apr 20, 2009
      Site last Updated : May 27 2009 5:46PM

      http://www.thetimes.co.za/Business/BusinessTimes/Article1.aspx?id=984357

      Daewoo finds African land is a risky business

      http://www.nation.co.ke/business/news/-/1006/548688/-/item/1/-/bsydji/-/index.html

      By REUTERSPosted Friday, March 20 2009 at 14:25

      La ruée sur les terres agricoles, arme à double tranchant 26/05/09

      http://www.lesechos.fr/info/agro/4867967.htm

      Course internationale aux terres agricoles

      http://www.goodplanet.info/goodplanet/index.php/fre/Contenu/Depeche/Course-internationale-aux-terres-agricoles/(theme)/224

      06/05/2009 5:22 pm

      M. Zoellick met en évidence le rôle de la Chine en tant que moteur de stabilité économique

      PÉKIN, le 15 décembre 2008

      Contact : À Pékin : Li Li (8610) 5861 7850 Portable : (86) 13501258056 lli2@worldbank.org

      http://go.worldbank.org/T1ZDVCHSM0

      La Corée du Sud relance la course aux terres agricoles

      LE MONDE | 20.11.08 | 11h46

      http://www.lemonde.fr/planete/article/2008/11/20/la-coree-du-sud-relance-la-course-aux-terres-agricoles_1120902_3244.html#ens_id=1119138

      dans cet article, j’ai extrait en particulier ceci ;

      ..."Les experts estiment que 35 millions d’hectares pourraient être exploités dans le pays alors que les terres effectivement cultivées dépassent à peine 2 millions d’hectares.

      Madagascar n’est pas le seul pays africain doté d’un potentiel agricole qui intéresse les groupes agroalimentaires. C’est aussi le cas de l’Angola."...

      ..."Les firmes privées ne sont pas les seules qui cherchent à louer des terres en Afrique pour sécuriser leurs approvisionnements agricoles. Des Etats du Golfe – le Koweït, les Emirats arabes unis… – veulent eux aussi investir sur le continent noir. C’est également la stratégie de l’Arabie saoudite qui a renoncé, pour des raisons de coûts, à produire sur son territoire des céréales dont elle était devenue exportatrice sur le marché mondial.

      Face à cette recherche effrénée de terres arables l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié récemment un document mettant en garde contre les risques de "néocolonialisme". Sa mise en garde n’a guère été écoutée."...

      Les politiques chinoises de réduction de la pauvreté peuvent-elles être mises en oeuvre en Afrique ?

      Le 20 mai 2008 http://go.worldbank.org/Y0EFWOMT00

  • 22 juin 2009 à 07:54 | Rasoa (#1122)

    Combien de fois ai-je dit qu’IL EST SUPERFLU DE SE RAPPELER LES "TERMES DE REFERENCE" DE LA PLACE DU 13 MAI.

    Combien de fois ai-je dit que LA HAT est ANIMEE PAR l’ESPRIT REVANCHARD ET HAINEUX.

    Et combien de fois les "LEGALISTES" ont dit que : LES HAT SONT DES "ORY HAVA-MANANA"....

    Même les FARITSA IVA, sans vouloir les véxer, bien qu’ils (à ma conviction) ont été manipulés et "achetés" pour se présenter et gonfler l’effectif des "VAHOAKA mitaky NY RARINY HANDRODANANA NY DIDY JADONA" sont décus, je dirai même, dans le désespoir actuellement et se joignent au "VAHOAKA MITAKY NY ARA-DALANA".

    Le mot TRANSITION n’est plus donc approprié à CE QU’ILS FONT ET ENTRAIN DE FAIRE EXACTEMENT.

    CE SONT DES GENS QUI VEULENT SE FAIRE RICHES A LA VITESSE D’UN "TGV"

    Et oui,

    Seules les vaches y trouvent du plaisir... et oui, à regarder le TGV passer !!!!!

    • 22 juin 2009 à 08:38 | mahery (#2468) répond à Rasoa

      Tsy hitanisa intsony aho hoe inona avy ny antony tsy ilàna an’ity FAT faty ity,f’izao,raha averina ihany fifampidinihina dia tokony hipetraka mazava tsara fa fitondrana tsy ara-dalàna izy(FAT),noho izany tsy maintsy manaiky avy hatrany izay tapaky ny maro an’isa izy raha tsy izany dia alefaso ny tafika mpampandry tany.

      Sao indray mantsy miseho ho be loha eo indray miala pà, satria efa tsara fahana avy @ arabo.Tokony tsy hisy intsony ny fanambatambazana ho an’izay hita fa diso(sady mandany fotoana no mandetika lalina ny toe-karena).

      Ho antsika mpanohana ny ara-dalàna, miezaha hatrany hanazava ny sain’ireo tsy mahalala fa natao tohatra fiakarana fotsiny izy ireo(manohana an-jambany).

      Farany, tsy hanangan-tsaina ny an-kamaroan’ny olona aty Toamasina satria:VOAFITAK’I ROLLAND SY ALAIN MAHAVIMBINA t@ vono omby nefa ny fahantrana miha mahazo laka hatrany.Nahamenatra ny fankalazàna ny 1 volan’ny ankizy,tsy nisy manam-pahefana nanotrona akory,na sivily na miaramila ;toa tsy nisy bonbons hoy ny ankizy nalahelo,tsy ohatra ny t@ herintaona.Indrisy rankizy,ny fitsinjovana anareo no nanongan’ny sasany ny filohantsika.

    • 22 juin 2009 à 13:43 | Dondrombelona (#2719) répond à mahery

      Mba tsy mety tonga saina koa izany ao Toamasina ao izany voafita-dava foana.
      Mbola ohatr’ireny mitsena mpanjaka ireny mitsena an’i andry tgvendrana !!!

  • 22 juin 2009 à 08:29 | Beloha (#326)

    Merci Ndimby. Toujours excellent.

    Vos éditoriaux vont nous manquer, sans pour autant minimiser le brio et le punch dont font preuve Rom1 et Patrick.

    Mais à chacun ses raisons, n’est-ce pas ? On ne peut pas vous en vouloir.

    Revenez-nous de temps en temps quand même !

  • 22 juin 2009 à 08:43 | Lova (#2510)

    De mifandokandoka eto daholo ry Ndimby et Cie : maro tokoa ny iraisanare de ny fankahalàna ny HAT, tsy fanekena ny hetahetam-piovana ananan’ny Malagasy maro, faniriana ny filaminana sy ny fandrosoan’ny fiainam-pirenena.
    Atao ahoana e : araka ny haben’ny fo no itenenana. Sao efa ampy izay ka tokony hampiadiana ny hevitra hoe inona no hivoahana amin’izao mahazo antsika izao. Sa ve nareo alavitra be an’i Madagasikara ka afa-po tsara amin’ny lahantsoratra sy ny commentaire rehetra ataonareo eto et puis ça s’arrête là.

    • 22 juin 2009 à 10:22 | nyvo (#1800) répond à Lova

      hita zao fa olona efa mivarotr’aina ko mbola inona indray no tokony mbola hanohanana an’ireo faty faty ireo ????

      tsy maintsy hoe ho lafo ihany dago refa kelikely eo de avy eo ny sasany mody any france moa ny gasy kely angamba handeha ho aiza ???? ho any liban ve ???? hanao femme du menage a vie any ????

    • 22 juin 2009 à 11:50 | racynt (#1557) répond à Lova

      Le jour où titi, Lova, Basile , Mpitily et tous les autres reconnaîtront la mauvaise foi de la HAT ce serait vraiment un miracle mon ami

    • 22 juin 2009 à 12:14 | titi (#219) répond à racynt

      le miracle serait que ra8 revienne à madagascar avant le 26 juin comme il l’a promis à racynt, rasoa, et autre bena continuer à rêver, j’aurais aimé avoir ce genre de débat perpétuel avec ndimby du temps de ra8 on aurait peut être évité cette crise, que chacun supporte ces dogmes, les voleurs et corrompu seront en prison, les dictateurs renversé, coutiti à bien fini par aller en prison malgré la puissance de ratsiraka, pour dire qu’a chaque abus il y aura toujours une facture à payer, je suis d’accord pour que rajoelina paye un jour ces errements actuel si il ne les rectifie pas et qu’on lui demande de rectifier, mais pas d’accord d’absoudre ra8 de ces fautes, ce qu’il à fait beaucoup aurait pu faire mieux à sa place, même un éleveur de cochon d’antsirabe, les malgaches ne sont pas tous des laitiers !!!

    • 22 juin 2009 à 13:47 | racynt (#1557) répond à titi

      Chers titi,
      Ne me faites pas dire ce que je n’ai jamais dit, je n’ai jamais dit que j’attendais le retour de Ra8 car je n’attend rien de Ra8 comme je n’attends rien de votre chers TGV.

      Pour ce qui est du projet daewoo et de ce projet de TGV avec les Saoudiens, pour moi c’est kif kif comme le dit Ndimby. Je trouve même que le projet de la HAT est encore pire car vous rendez vous compte de l’impact environnementale que cela peut engendrer ? Pendant que les écolos se démènent à nous sensibiliser sur l’importance de l’eau allant même jusqu’à conseiller d’utiliser la chasse que pour les grosses commissions(loool désolée pour le terme) afin d’économiser celle-ci, nous on va se permettre le luxe d’en vendre alors même qu’il y a sécheresse dans le Sud. Excusez-moi mais il y a quelques choses qui ne tourne pas rond.

      Pour ce qui est de débattre le pour et le contre sur ce projet, la HAT n’était même pas capable de faire un débat pour peser le pour et le contre dans le projet daewoo, ils ont condamné directement ce projet sans avoir eu un minimum d’élément ; je ne vois pas comment pourront-ils être capable d’organiser un débat pour peser le pour et le contre dans ce contrat avec les Saoudiens.

      De plus avec qui vont-ils débattre ? avec le sénat ? il n’y en a plus. Avec les députés ? il n’y en a plus. Avec les opposants ? il n’y en a plus : la HAT a pris soin de les mettre en prison. Avec le peuple ? vous croyez vraiment que la HAT va organiser un référendum là-dessus ? Ou alors il s’agirait plutôt d’un simulacre de débat entre pro -HAT à moins que ce contrat ne soit déjà signer sans que personne n’a pu avoir son mot à dire.

    • 22 juin 2009 à 14:03 | Rakitoza (#689) répond à Lova

      O ry Lova a

      F’angaha kosa rehefa tsy manasoaso an’ny HAT dia hoe mankahala ? Sa ny tianao holazaina dia hoe tena tsy misy diso mihintsy ny ataon’ireto HAT=nareo ireto, ka na mpanongam-panjakana aza dia hobiana ?

      Tia filaminana hoy ianao ? Sao mba tsy ny HAT kosa no tokony holazaina an’izany ? Aiza ve ka ny mpanakorotana fiainam-pirenena indray no lazaina fa tia filaminana. Oadray.

    • 22 juin 2009 à 14:54 | titi (#219) répond à racynt

      je demande à Racynt d’aller voir l’embourchure de la betsiboka deversant des tonnes de limons dans la mer en permanence tellement elle est rouge à cause de la deforestation en amont et aucun gouvenement n’as pu utiliser un seul barage pour éviter que toute la terre de l’ouest de madagascar ne vienne endiguer le port de mahajanba depuis un des années, ces eau douce se deversant en permanence dan la mer n’a jamais raporté aucun revenu aux malgaches et son perdu en permanence, quid de l’impact environnemental des ces eau perdu ???

    • 22 juin 2009 à 16:25 | racynt (#1557) répond à titi

      Vous me demandez à qui profite ces eaux qui se déversent ? pareil pour daewoo , à qui profite ces terres en friche ? vous voyez, vous venez de confirmer qu’un projet comme daewoo peut être étudié à condition bien sûre que les malgaches puissent vraiment en bénéficier.

    • 23 juin 2009 à 06:29 | titi (#219) répond à racynt

      Je n’ai jamais été contre le projet daewoo, et j’ai pensé que c’était une bonne initiative pour madagascar et les terre en friches, mais pas pour que ra8 s’achète un boieng et ceux qui ont envisagé d’exproprier les paysans, qui de l’acquisition de nosy lava au fils de ra8.
      je demande même à la HAT de revoir ce dossier avec toutes transparence des tenant et aboutissant des impact sur l’avenir des paysans avant de se remplir les poches

  • 22 juin 2009 à 08:46 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Je n’ai pas lu en entier votre texte.Ce que j’ai retenu, vous faites des amalgames entre les investisseurs saoudiens et Monsieur Ben Laden.Alors je préfère oublier votre texte.
    Basile RAMAHEFARISOA(2)ramahefarisoa

    • 22 juin 2009 à 09:09 | Speedy Gonzales (#2728) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      "Je n’ai pas lu en entier votre texte. Ce que j’ai retenu ..."

      On s’abstient de porter des jugements quand on n’a pas lu en entier le texte, sinon ça s’appelle de la mauvaise foi, ou de la malhonnêteté intellectuelle.

    • 22 juin 2009 à 09:49 | Dondrombelona (#2719) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Tu n’as pas lu en entier ou t’as rien compris ? hein...basil ?
      Il n’y a pas d’amalgame du tout.

      Sacré charognard de basil !!!!

  • 22 juin 2009 à 09:35 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

    Bonjour Ndimby et merci mille fois pour ce sujet qui ne peut que nous faire sortir de nos gonds !

    Aux Malagasy qui ont encore des doutes sur les objectifs réels des auteurs de ce coup d’Etat, ces gens-là n’ont à aucun moment eu regard sur le petit 4mi qui n’a comme avenir que tendre la main aux passants pour une petite pièce alors qu’il vit sur une terre riche ayant de forts potentiels pour nourrir et enrichir les 18 millions d’âmes malagasy.
    - La France qui a soutenu ce coup d’Etat ne voit que ses intérêts : avoir le monopole sur les richesses minières d’une ex-colonie, marteler les têtes des Malagasy à coup de "vous êtes très pauvres, vous êtes sous-alimentés..." afin que ceux-ci soient résignés à cette dépendance de ce soi-disant aide qu’elle nous apporte. Quand on rembourse 150 à 350 fois les prêts que ces pays riches nous octroient, je me pose la question : elle est où cette aide ? Ravalomanana a eu le malheur de se tourner vers d’autres horizons que français et l’ex-colon n’en a cure du sort du peuple Malagasy "très gentil" car il faut balayer ce laitier qui cherche à prendre ses distances. Quand les réserves pétrolières du Gabon, du Cameroun et du Congo se tarissent doucement, Total anticipe et le gouvernement français met le paquet pour faire plier Ravalomanana jusqu’à son éviction.
    - Quant aux putschistes, je ne peux pas faire mieux que Ndimby dans ses analyses. J’insiste tout de même qu’ ils n’ont d’yeux que sur leur enrichissement personnel. Un membre de ce gouvernement illégal n’a-t-il pas dit lors d’une soirée parisienne entre expatriés qu’il allait faire de la politique à Madagascar pour s’en mettre plein les poches (il se reconnaîtra). Ces putschistes savent que leur heure est comptée et dans la caisse de l’Etat il n’y a plus rien à prendre, où sont passés les butins du pillage de TIKO , le grondement des camarades de ce coup fumeux et du vahoaka malagasy moramora planent sur leurs têtes etc...mais le lointain, le devenir de nos enfants (handova taningazana), notre indépendance acquise dans la douleur, les FATy ne s’en sont jamais préoccupés. Ils ont imposés un délai de 24 mois pour pouvoir piller "légalement" Madagascar si nous ne nous révoltons pas.
    - Une Révolution avec un grand R menée par les légalistes et les GTT est-elle attendue dans les prochains jours, mois ? En tout cas, Madagascar est comme une cocotte minute qui va exploser d’un moment à un autre.

  • 22 juin 2009 à 09:42 | mpitily (#1212)

    Cher Ndimby,

    Votre haine envers la HAT et le peuple qui la soutient vous fait perdre toute objectivité dans vos jugements. Il suffit que la HAT lève le petit doigt pour que vous vocifériez contre elle. Quel dommage car vous auriez pu être un excellent médiateur dans ce conflit. Si vous résidez effectivement loin de Mada, je comprends en partie votre manque de réalisme et de pragmatisme.

    Exporter une infime partie de l’eau malgache est loin d’être aussi dramatique que brader des millions d’hectares de notre terre à des étrangers pendant 99 ans.

    Trouver un marché à l’export pour ce produit est donc une aubaine car tout le monde sait que l’eau, est un bien abondant et renouvelable à Madagascar surtout dans l’est de l’île. Aujourd’hui des milliards de litres de cette eau se déverse à la mer chaque année et ne profite donc à personne. Où est alors le mal si on en exporte des milliers de litre ?

    Le projet Daewoo allait exproprier des milliers de paysans de leurs uniques sources de revenues et rayer de la carte des milliers d’hectare de rizières et autres cultures vivrières si indispensables à notre peuple.

    De toute façon, ce qui était condamnable dans l’affaire Daewoo, c’était plus la manière de procéder de l’ancien régime qui visiblement ne se souciait guère de l’intérêt général, que la location de la terre en elle-même.

    • 22 juin 2009 à 10:17 | Dondrombelona (#2719) répond à mpitily

      Toyota en Chine pareil !
      Opel en Allemagne.
      C.A.T au Canada etc...Il n’y a qu’à Mada que c’est intérdit,or la désértification avance causé par les feux de brousses sans cesse.

      Quel pauvre Malgache ?

    • 22 juin 2009 à 10:22 | GasyTsara (#892) répond à mpitily

      Bonne réponse mpitily, Merci

    • 22 juin 2009 à 11:38 | Leoady (#223) répond à mpitily

      Angamba apetrako @ Mpitily indray ny fanontaniana, satria lasa tsy mandinika koa ianao.

      "Exporter une infime partie de l’eau malgache est loin d’être aussi dramatique que brader des millions d’hectares de notre terre à des étrangers pendant 99 ans." => Raha manondrana rano isika dia @ vidiny ohatrinona ary mandritra ny firy taona (1, 2, 3... 100 ans ?), misy efa namoaka ny vidiny tao anaty "transparence" ve ? Ary raha afaka manondrana, ahoana kosa no fijery ireo vahoaka any atsimo izay mijaly rano ? Vitanareo ve ny manondrana any @ 8 000 Km hoy izy ireo ka tsy ho vitanareo ny mamatsy rano avy eo manakara mankany Androy ? Ingahy Roindefo angamba mahalala tsara an’izay fijaliana rano any androy izay. Ny eto antananarivo mimenomenona refa asiana vidiny 100 ar ny rano eran’ny koveta eny @ paompy fokotany. Ny vidiny any androy tompoko dia 600 Ar ka hatr@ 1000 Ar. Izany hoe "aina marina ny rano" fa tsy vitan’ny hoe "une infime partie" fotsiny no ahondrana. Ilay fomba fijery (principe) no tian’i Ndimby lazaina. Fa tsy hoe rehefa ny hafa no manao dia vorondolo fa rehefa ny tena no manao dia voromanga. Sokafy ny saina tompoko.

      "Trouver un marché à l’export pour ce produit est donc une aubaine car tout le monde sait que l’eau, est un bien abondant et renouvelable à Madagascar surtout dans l’est de l’île." => Iza koa moa no afaka hiteny fa tena ho tsara ho an’i malagasy zany fanondranana rano any ivelany zany ? misy "résultats d’études d’impact social, économique, environnemental...." ve no ahafahanao miteny fa "aubaine" tokoa zany sa dia mba mamaly fotsiny aloha ? Ny an’i Daewoo ange mbola tao anaty "PHASE D’ETUDES" e ! Ary angamba tsy nisy resaka "expropriation" izy iny, misy dingana maromaro arahina vao afaka mampindrana tany. Ary ahoana no fahitanao Mpitily ny fanomezana ny fitranadrahana solika ao Bemolanga an’i TOTAL. Tsoriko aminao fa tsy nisy nahita na ny Appel d’offre intenational tokony natao t@ iny aza, fa dia tonga ny volana mey teo dia azon’ny TOTAL izany fitrandrahana ny solika ao Bemolanga izany.

      Raha izay no ataonao hoe "se soucier de l’intérêt général" dia tsy maninona fa hatreo ihany no takatrao, ka tonga soa ao @ ilay voafitaka.

      NY TOKY FITAKA FA NY ATAO NO HO HITA.

      Soàva tsarà Tompoko.

    • 22 juin 2009 à 21:39 | Albatros (#234) répond à mpitily

      Mpitily, vous critiquez l’objectivité de Ndimby mais vous parlez de l’ "exportation d’une infime partie de l’eau malgache" et des "millions d’hectares bradés".
      Ca c’est de l’objectivité !!!!.
      Qu’en pense les habitants du sud de Mada ?.
      Peuvent-ils choisir entre les terres de Daewoo et l’eau des Saoudiens ?.
      Encore une fois je regrette le comportement de Ravalomanana mais Rajeolina est sa copie conforme en plus jeune. Et les requins qui l’entourent n’ont rien à faire du peuple Malgache qui , je l’espère, se lèvera un jour en partant de la base, des syndicats, des comités d’étudiants pour établir, enfin, un vrai processus démocratique à Madagascar.

  • 22 juin 2009 à 11:08 | Rivohanitra (#142)

    Je ne m’interroge plus mais j’accuse la HAT de haute trahison : pourquoi signer un contrat aussi important sans consulter le peuple ? Y-a-t-il vraiment urgence ? La HAT est-elle par ailleurs en droit de signer ce contrat ?

    Qu’est-ce q’une transition ? La HAT peut-elle engager ce pays sur le très long terme sans avoir jamais obtenu la moindre autorisation par la population malgache pour conduire ce pays ?

    La HAT prend des décisions qui ne relèvent pas de sa compétence si compétence elle en avait.

    Non, mes compatriotes, les membres de ce gouvernement de transition sont en train de se remplir les poches avec des dessous de table obtenus en signant des contrats contraires à l’intérêt national. Il s’agit donc de haute trahison.

    J’ai toujours été dans l’opposition contre RAVALO et cela depuis 2002, on ne peut ici me taxer d’opinion partisane.

    Qu’on nous montre le contenu de ce contrat, puisqu’une des revendications de la place du 13 mai est aussi la transparence !

  • 22 juin 2009 à 11:13 | Tiamarina (#795)

    Bravo Ndimby, je ne ferai que multiplier les louanges que l’on t’a déjà adressées.

    Maintenant, que devrons nous faire ? Attendre à être devant le fait accompli, ou agir avant que ce soit dur ?

    Non, je ne me tairai pas. Je convie tous ceux qui ont sur la place du 13 mai, pendant une période assez longue, sois disant pour rétablir la bonne gouvernance à y revenir et à réclamer à ces HAT et son gouvernement la même démission, car même faute même sanction, sinon il n’y a pas justice.

    J’apelle le CNME à entreprendre ses barouds, en envoyant chez les responsables, leurs fameux commandants (tiens où est-il passé l’autre ?) pour opérer une arrestation spéctaculaire, et dire à haute voix : "je veux Benja ici, sinon j’irai le chercher là où il est.

    Je préparerai une loge pour ceux qui ont vendu la patrie, car la patrie n’est pas à vendre, n’est-ce pas cher peuple ? soit à Antanimora, mais pourquoi pas directement Tsiafahy car le fait est constitué ?

    Mais ce "je" ne saura rien faire car il est peut être seul face aux autres. Car il n’est pas doté d’un appareil d’Etat, qui permet à tous ceux qui se sont succédés, de reprimer ceux qui sont "contre", et de réaliser ses intentions mêmes si celles ci vont directement à l’encontre du fameux principe de l’intérêt suprême de l’Etat.

    Donc en attendant que ce "je" se multiplie, prions.

  • 22 juin 2009 à 11:31 | rom1 (#1140)

    Ave

    Comme je l’écrivai dans un post hier :

    On marche sur la tête...je n’aurai jamais pu imaginer que l’on puisse vendre de l’eau dans un pays ou l’accès à l’eau potable est rare...

    Pourquoi ne pas imaginer que M/car vende de la nourriture ?? les greniers débordent et les Malgaches mangent trop...

    M/car pourrait aussi vendre son modéle de démocratie ???

    Toujours un plaisir de lire Ndimby...

  • 22 juin 2009 à 12:08 | vazaha be (#2730)

    Bonjour,
    J’apprécie toujours autant le professionnalisme de cette chronique mais suis un peu surpris par le changement de ton et les raccourcis qui rappellent d’autres éditorialistes moins "posés".
    Néanmoins, cela ne retire rien à l’acuité de l’analyse.
    Ce n’est pas la première fois que l’on parle à Madagascar d’export à grande échelle d’eau potable. Un premier contrat avait été signé ou en passe de l’être fin 2006 avec la société canadienne Aquamar. Le délai de mise en œuvre annoncé à l’époque était de 18 à 24 mois. On est donc à peu près dans les temps, non ? Ne s’agirait-il que de l’aboutissement d’un contrat existant ?

  • 22 juin 2009 à 12:37 | observatrice (#2065)

    le péquin moyen (et j’en suis) pourrait se poser cette question : pourquoi vendre de l’eau (de la côte est malgache) aux Saoudiens, pour pouvoir fournir de l’eau au Sud malgache ? bizarre ...

  • 22 juin 2009 à 13:27 | Parole (#2602)

    Si les négociations en vue d’une transition consensuelle aboutissent (même la SADC s’y est rangée), toutes ces discussions deviendront dérisoires, car on s’apercevra que ce projet de vente d’eau date de quelques années, sans provoquer de vagues. La polémique au jour le jour(même avec verve) fatigue à la longue...

  • 22 juin 2009 à 13:35 | dadazy (#2731)

    En ce qui me concerne, toutes ces actions (pour ne pas dire malversations) de la HAT, et même tout ce qui va encore se produire étaient (est) à prévoir. Les gens auraient dûs se méfier dès les propagandes mensongères de TGV sur la place du 13 mai et également sur sa chaîne privée. Enfin, on ne va pas refaire l’histoire et personnellement, je ne vois pas quel issue proposer et je ne vais pas trop m’étaler là dessus.
    Cependant, je voudrais réagir sur l’autre sujet abordé, c’est le départ de Ndimby. vous aviez dit qu’on en saurait les raisons prochainement mais j’aimerais toutefois vous témoigner toute ma gratitude pour tous les articles que vous aviez écrits sur ce site. Vous êtes de loin le meilleur journaliste que je connaisse et vos articles, non seulement nous incite à réfléchir et à débattre sur certains sujets mais également prouve que madagascar ne manque pas d’ "olo-manga" et surtout, nous permet de penser que le journalisme à madagascar n’est peut-être pas encore entièrement foutu. Vous êtes un journaliste brillant, objectif, et surtout j’aime croire que vous êtes un journaliste "LIBRE et non corrompu par le système", et pour ça, je vous en remercie.
    Je vous souhaite de réussir dans ce que vous allez entreprendre, vous allez manquer à tous vos lecteurs.
    D.

  • 22 juin 2009 à 14:23 | demokrasia fostsiny (#160)

    Dans la situation actuelle la HAT n’est pas reconnue par la communauté internationale, mais reconnue par la HCC comme la solution provisoire au problème inédit provoqué par l’ordonnance anticonstitutionnelle du 17 mars de Marc Ravalomanana.

    Pourquoi tout ceux qui parlent de coup d’état n’incluent –ils pas la HCC comme acteur majeur de ce coup d’état et la condamner avec autant de force que la HAT ?

    Parce que les démocrates raisonnables savent que la HCC et le sytème judiciaire sont encore des recours contre les dérives antidémocratiques de la HAT ou d’autres.(conférez les comptes bloqués de Tiko pour lesquels la HAT a été déboutée).

    La seule réconciliation nationale qui mérite d’être promue c’est celle de tous les patriotes et démocrates malagasy,de tous les bords, qui doivent être mobilisés pour :

    1/ dénoncer les décisions de la HAT qui engagent la vie de la nation à long terme, la HAT n’ aucune légitimité pour prendre de telles décisions

    2/ Aider la HAT à réaliser le programme pour lequel la HCC l’a mis en place, et qui a été défini par le programme des assises nationales, à savoir :

    Conférences régionales, conférence nationale.

    Constitution d’un conseil éléctorale indépendant de la HAT

    Elections législatives pour constituer une assemblée constituante qui élaborera la nouvelle constitution à soumettre au réferendum.

    Eléction présidentielle.

    Tous les hommes politiques du TIM ou de l’AREMA qui ne sont pas otages de Ravalomanana ou de Ratsiraka( il y en a plus qu’on croit) gagneraient un peu plus de crédibilité et de considération si ils avaient le courage de mettre leur énergie à réaliser au plus vite le programme des assises nationales,pour restaurer l’ordre constituonnel et démocratique, au lieu de s’engager dans des voies sans issue de retour de dada (même la SADC a déclaré forfait) ou d’amnistie démagogique impossible.

    • 22 juin 2009 à 15:29 | Tsitapenambava (#1757) répond à demokrasia fostsiny

      Ka efa hoe ilay HAT mihintsy no rafitra tsy eken’ny rehetra hatreto an-toerana ka hatrany ivelany ka ampiana hanao inona indray ?? raha tsy hoe ampiana hiala teo haingana angaha !!

      Tetezamita iarahan’ny rehetra hatreto no marimaritra iraisana saingy i Andry Rajoelina sy Monja Roindefo tsy manaiky satria tsy mifanaraka @ tombontsoan’i Frantsa izany.

    • 22 juin 2009 à 16:36 | Rakitoza (#689) répond à Tsitapenambava

      Cinq sur Cinq ry Tsitapenambava a

  • 22 juin 2009 à 15:10 | Benoît (#1457)

    Quelque soit les raisons qui vous poussent à tourner la page de votre chronique sur la Tribune de Madagascar, permettez à un français, de vous féliciter et de vous remercier pour l’acuité et la clairvoyance de votre plume.

    Très éloigné de Madagascar, j’ai suivi avec attention les derniers troubles grâce aux fils d’information de Sobika et TopMada, mais aussi grâce à la Tribune de Madagascar, dont la ligne politique m’est apparue exceptionnellement neutre face aux zélotes des présidents déchus, des présidents transitoires, des présidents en exil et autres mutins.

    Professer une certaine neutralité est un exercice quasi impossible dans le contexte actuel : vous n’en avez que plus de mérite !

    Encore bravo et merci pour vos chroniques.

  • 22 juin 2009 à 16:15 | observatrice (#2065)

    autre réflexion du péquin de base :

    La HAT , par définition, n’est qu’un organe de transition et est appelé à être éphémère (je connais certains ministrables qui ont été contactés par ces gens et qui ont refusé des ministères par le fait même que ce ne serait qu’un ministère de transition, en plus avec des gens douteux ). Il n’a pas vocation à engager le pays dans des décisions à long terme .

    Comme ils ont fait pour dénoncer l’affaire DAEWOO, les gens doivent se mobiliser de la même manière pour cette histoire d’eau . Le projet DAEWOO , me dérangeait pour des soucis écologiques de monoculture, mais cette ponction d’eau me paraît dangereuse, car on sait bien que dans le siècle à venir, celui qui possède l’eau détiendra la plus grande richesse qui soit ;

    Alors, mobilisons la presse internationale, dénonçons ces projets,
    d’autant plus qu’ils ne sont pas seulement motivés par le patriotisme , mais certainement plus par l’appât du gain qui accompagne les signatures de contrat, vu que les caisses de l’Etat sont vides, et qu’il faut se remplir les poches le plus rapidement possible

  • 22 juin 2009 à 17:10 | ASSISE (#1505)

    Citation : « En démocratie, la politique est l’art de faire croire au peuple qu’il gouverne ».

    Dika malalaka : "MINOA FOTSINY IHANY", ireo izay nitondra fanjakana ka tsy niteny io tarigetra io aoka tsy hitora-bato izay niteny, satria nilaza ho demôkraty avokoa izy rehetra teo.

    Izany hoe na ny taloha, na ny ankehitriny, na ny ho avy ary ho amin’ny mandrakizay dia io ihany no tena mibaiko.

    Araka ny teny vahiny hoe "PEOPLE : DJ, Cpt, Dr, Gl, Mpanana" no malaza fa tsy ny rafitra mati-paika @ fomba fiasa.

  • 22 juin 2009 à 19:19 | Rabila (#1379)

    Il ne faut pas non plus exagérer.

    On peut vendre de l’eau mais vendons les en bouteille pas en bateau container. Avec un peu plus de marketing, on pourra gagner plus.

    Demandons à O.don RZNKLN de les bénir. Elle gagnera en sacrée. Il parait qu’elle est déja sacrée. dixit un forumiste ici présent.

    Du Faraony à 4° de sacrée, ça doit le faire.

    Blague à part, la HAT est en train de chercher un fond pour la future écheance électorale. Elle ne peut compter que sur les commissions des promesses de vente ou des contrats internationaux.

    HAT-TGV mpivaotra saka be loha.

    PS :
    ce que je crains le plus ce serait que la HAT trouve un acheteur de taoka gasy. Ce sera la trahison suprême : mpivarotra taokandrazana. Il parait que le Vatican est interessé.

    • 22 juin 2009 à 21:51 | Albatros (#234) répond à Rabila

      Ce qui serait génial ce serait de vendre du taoka gasy aux Saoudiens !!!.

  • 22 juin 2009 à 20:20 | anne (#165)

    Hé oui, ils doivent se marrer en coulisses, dans leur langue ces Saoudiens (si vraiment ces projets existent) ! ils ont trouvé un pays avec des partenaires les plus nuls de l’Océan Indien..
    Alors que la plupart des pays, riches en eau, invitent à grandes pompes,leurs citoyens à protéger leur trésor...

  • 22 juin 2009 à 21:57 | Albatros (#234)

    Une idée pour la HAT.

    Avec l’argent des Saoudiens la HAT pourrait acheter les icebergs qui dérivent (pendant qu’il y en a encore) pour alimenter en eau potable le sud du pays.

  • 22 juin 2009 à 23:19 | meloky (#637)

    Merci à Ndimby pour avoir favorisé la participation active des internautes ! parfois avec de longue et attirante analyse !!!

    Pourtant, je ne suis pas tout à fait d’accord de ton analyse des faits.

    On est donc libre de haïr et d’aimer : C’est le droit fondamental ! Comme quoi on jouit la liberté de la presse !

    (C’est un point positif de cette transition)

  • 22 juin 2009 à 23:21 | ikopa (#671)

    t@ andron-dra8 dia saiky meri.na daholo ny olona tsapan’io filoham-pirenena gasy io fa manan-tsaina sy manam-pahaizana mendrika ny fitokisany. Tsy asiana olana loatra izany satria i Antananarivo no tena nanotrona azy hatr’any am-piandohana.

    Ka na ny minisitra sy ny ministera dia noezahany natao meri.na daholo. Iarahantsika nahatsapa izany fa tsy resaka foronina.

    Torak’izany ihany koa ny ambasadera sy ny mpiasa @ ireny ambasady gasy ireny.Saika izany tokoa @ ankabeazany.Ataovy ny fanadihadiana dia disoy aho raha tsy izany tokoa.

    Ny MAGRO sy ny TIKO ary ny orin’asan’izy mianakavy rehetra dia torak’izany ihany koa : Na radio io na ny MBS na ny ALMA....Ary na aiza no misy azy na aiza, na eto Antananarivo na any @ faritany.

    Dia tena nampanontany tena tokoa hoe filohan’ny mer.na irery ve io olona io sa natao ho an’ny gasy rehetra ?

    Ny tiana hahatongavana anefa dia izao hoe, raha ireo olona (mer.na very seza) rehetra ireo tokoa no mifandrombaka ny ato @ forum dia mazava ho azy fa henika azy ireo ny site toy itony ka toa lasa marina daholo ny zavatra lazain’izy mianakavy.Satria toa tsy misy "marina" hafa azon’ny olona lazaina.Dia eo "mifandokandoka sy mifampitsetsetra" eo daholo izy rehetra. Ary ny toe-javatra mampieritreritra sy mampatahotra (na ny fitondrana) aza dia ny toy iny niseho tao @ ambasady iny. Ka ny zavatra tsy maintsy ezahin’izay mpitondra manaraka eo izany dia na manao izay hanesorana tanteraka ireo olona ireo avy teo @ fitantanam-pajakana, na minisitera na ambasady, na zavatra hafa ka manolo azy ireny olon-kafa tovozina avy @ atidoha rehetra avy any @ faritany samihafa misy eto @ firenena.Na dia manambitamby azy ireny ka miomana @ izay ho fampiharan’ireo olona ireo ny "DIKTAT"-ny.

    Eo @ ilay resaka rano indray dia mila maneho voka-pikarohana i Ndimby fa raha toa ka tovozina any @ vinany na any an-dranomasina mihitsy ny renirano dia mitarika voka-dratsy hoan’ny firenena.Satria raha mijery ny reniranon’ny Faraony izahay (na ny renirano hafa toa an’i Betsiboka na i Sambirano...) dia izay tsy lanin’ny sihoa, siny na ny barika itaomana azy mankany an-dakozia dia mivarina any an-dranomasina.Ka misy mahasamihafa azy ve ny mivarotra ranomasina any Arabia na any Amerika sy ny manovo izany ao Toamasina na any Manakara ?

    Raha ny fahalalanay azy dia ny fahasimban’ny ala na ny tontolo maintso izay misintona sy mitazona ny rano any ambany tany no olana mampihena ny rotsak’orana eran-tany fa tsy ny famindrana ny ranomasina avy aty Afrika mankany Arabia.

    Eo @ resaka fampitoviana ny varotra rano @ Saodiana sy ny varoboba tany @ Koreana indray dia miala tsiny aminao ra-Ndimby fa rediredy foronina izany anao izany. Efa tantara niainan’ny firenena t@ andron-dRadama II ka nitarika ny fanjanahana an’i Madagasikara manontolo izany fanomezana tanindrazana hoan’ny vahiny izany. Fa ny varotra rano indray dia toy ny varotra vokatra rehetra io. Ka dia hosakananareo izany ny Saodiana raha raofiny daholo ny rano an-tavoangy "eau vive" na "olympiko" vokarina avy eto amintsika ?

    Ary farany dia izao, ny nitarika ny fanonganana an-dra8 dia ny fanakatonana ny "VIVA" sy ny vonoana olona t@ 07/02/2009 teo iny.

    • 23 juin 2009 à 02:05 | ny tenin-drazako (#2276) répond à ikopa

      tokony asitrika velona any IKOPA ianao ; @ izay dia mba misy ho jerena toa ny MERINA é !! mba lazao hoe izay vitan’ireto sasany ho an’ity firenena nadritry ny roa ambin’ny efa polo taona !! mba misaina fa aza manao lohan’angindina é !! ARY MANINONA NO TSY SAHY SORATANA TANTERAKA NY HOE "MERINA " ???

  • 23 juin 2009 à 00:32 | jane d (#2353)

    This crisis destroyed so many hopes and what I am most desolate about is that we lost the opportunity for self-sufficiency. Self-sufficiency would have led to autonomy, and ultimately to progress. Instead we are in the process of losing our souvereignty, as Francafrique is looming.

    It is incomprehensible to me that a Malagasy who claims love of his country (Has Andry Rajoelina actually ever said “I love my country ?) is so ready to bargain Madagascar at any cost , to anyone with a pocket full of money, and oblivious to consequences. Didn’t he say Madagascar doesn’t belong to Marc Ravalomanana ? Does it belong to Andry Rajoelina then ?

  • 23 juin 2009 à 01:57 | ny tenin-drazako (#2276)

    En prenant cette décision de vendre de l’eau aux saoudiens, Le rajoelina a porté atteinte au droit le plus sacré d’un être humain qu’est le DROIT A LA VIE surtout dans un pays comme Madagascar ! Maudit soit ce rajoelina et toute son équipe de la HAT mais surtout que toutes les trahisons qu’ils ont concoctées à l’égard des Malgaches ne restent jamais impunies ; Menatra sy afa baraka ny kibo nitoeranao ry zaza sary rajoelina !!!

  • 24 juin 2009 à 01:43 | niry (#210)

    Merci Ndimby, tu vas nous manquer.

    Petite question : pourquoi ne pas vendre notre pétrole aux saoudiens pour apporter de l’eau dans notre grand’Sud ?...

    (Ah oui, c’est vrai !! ils n’en veulent pas de notre pétrole..c’est d’autres qui en veulent..)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS