Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 15 décembre 2018
Antananarivo | 06h41
 

Politique

Présidentielles 2018

Huit candidats sans trésorier ni compte de campagne

mercredi 3 octobre | Arena R.

A quelques jours du lancement de la campagne électorale de la présidentielle de 2018, 28 candidats sur les 36 postulants à la présidentielle disposent de trésorier et de compte unique de campagne. La loi organique en vigueur relative au régime général des élections et des référendums exige pourtant que chaque candidat procède ainsi afin d’éviter toute irrégularité ou infraction financière en matière électorale.

L’article 64 de cette loi indique que « Les candidats et les listes de candidats en compétition dans une élection, ou les entités en faveur des options dans une consultation référendaire, tiennent un compte de campagne ». Ainsi, ils « s’engagent à respecter les dispositions en vigueur relatives au financement des campagnes électorales, notamment celles qui se rapportent à la transparence, à la lutte contre le blanchiment de capitaux et à la corruption ». Ils doivent également déclarer « les recettes perçues et les dépenses engagées en vue d’une élection ou d’une consultation référendaire auprès de la Commission de contrôle du financement de la vie politique ».

L’article 65 de cette même loi précise que « Tout candidat ou liste de candidats à un mandat électif, toute entité en faveur d’une option dans une consultation référendaire désigne un trésorier de compte de campagne après l’enregistrement de la candidature pour une élection, et à la date de constitution de l’entité en faveur d’une option pour les consultations référendaires ». « La désignation de celui-ci se fait par une déclaration écrite, signée par le candidat ou le candidat tête d’une liste de candidats ou le représentant de chaque entité en faveur d’une option, et déposée auprès de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ».

Rado Milijaona, président du Comité de contrôle du financement de la vie politique (CCVP), a expliqué hier lors d’une séance d’information et de partage relative au financement des campagnes électorales à l’hôtel Carlton que le rôle de son équipe consiste à vérifier comment le compte de campagne d’un candidat est géré. Pour assurer la transparence en matière de compte de campagne électorale, les cinq membres de ce comité contrôleront entre autres la provenance des recettes (illicite ou pas), l’existence ou non de blanchiment des capitaux, les éventuelles infractions financières ainsi que la formalité des dépenses de campagne des candidats.

En cas de constat d’irrégularité ou d’infraction, la commission peut instruire le dossier au niveau des juridictions compétentes qui pourrait bien être la Haute cour constitutionnelle (HCC) comme le Pôle anti-corruption, en fonction de la nature du délit. Malheureusement, aucune des dispositions de cette loi n’indique pas clairement les sanctions que peuvent subir le candidat en cas du non-respect des textes en vigueur. En tout cas, les candidats sont tenus à la fin de la campagne électorale de présenter un rapport financier.

Le Premier ministre, Christian Ntsay qui a assisté à la cérémonie d’ouverture de cette séance d’information, a félicité les membres de cette commission de financement de la vie politique, en ce sens qu’il relève de leur responsabilité d’assurer la transparence de la gestion de compte de campagne que la loi impose à tous les candidats. « Il s’agit de rénover la pratique politicienne à Madagascar, en rehaussant le standard en matière d’organisation des élections, et de financement de la vie publique et politique », a-t-il lancé.

55 commentaires

Vos commentaires

  • 3 octobre à 09:45 | arsonist (#10169)

    Sacrés politiciens gasy !

    Eux-mêmes ne respectent rien.
    Et quand les autres font ce qui ne plaît pas à ces énergumènes,
    alors tout de suite ils sortent les grands mots
    « sécession » , « menaces contre l’unité nationale » .

    Pfff !
    Silence dans les rangs ! Alignez-vous ! Je ne veux voir qu’une seule tête !

    Il semble qu’un courant de pensée autre que ceux qui nous sont habituels se fait entendre progessivement depuis ces derniers temps.

    Tous les esprits objectifs
    qui ne tiennent compte que de ce qu’ils voient et de ce qu’ils vivent dans leur chair
    constatent que ce système de gouvernement et d’administration
    hautement centralisé à Antananarivo
    a amené le pays et ses populations
    au 4e rang des nations les plus pauvres de la planète.
    Quelle misère !

    Et les politiciens gasy en quête de pouvoir ne veulent surtout pas
    que l’on abandonne cette calamiteuse méthode de gouvernement et d’administration
    pour la remplacer par une autre,
    qui a pourtant des chances de ne pas être plus mauvaise que sa désastreuse dévancière !

    http://www.midi-madagasikara.mg/a-la-une/2018/10/03/velleite-de-secession-menace-contre-lunite-nationale/

    • 3 octobre à 15:52 | tsirah (#10314) répond à arsonist

      la loi c’est la loi et personne ne peut l’enfreindre donc c’est normale si ces huit candidat seront disqualifié s’ils ne pressentent pas son gestionnaire de compte de campagne

    • 3 octobre à 16:11 | tojo (#10300) répond à arsonist

      Tsy ialozan’izany anie ny firenena ee, mpiandry vava latsaka sy mpiandry seza fotsiny no betsaka ao. Misy moa dia tsy mendrika akory ny ho kandida

  • 3 octobre à 09:53 | arsonist (#10169)

    Bonjour, Jacques !

    Ce lien que vous avez indiqué hier soir mérite le détour .

    On voit bien que « les routes ne se mangent pas ». N’est-ce pas lapinou bac-3 ?

    https://www.youtube.com/watch?v=lBpKml3lg2Y

    • 3 octobre à 16:02 | Jacques (#434) répond à arsonist

      Bonjour Arsonist,

      Je ne vous fais pas le dessin, Arsonist, lorsqu’on traîne nos guêtres à travers les diverses contrées européennes voire aux USA aux fins d’atteindre un lieu précis, si reculé soit-il, on n’a que l’embarras du choix quant au mode de locomotion adopté (à pied, vélo, voiture...), la voirie offerte étant d’une qualité à tout le moins convenable. L’Européen ou l’Américain « façonné » (physiquement) pourtant tel son homologue gasy avait compris, depuis longtemps, l’importance des voies de communication dans la vie de tous les jours. Tenez par exemple, de Paris pour atteindre la petite commune de Noisy-sur-École au fin fond de la Seine-et-Marne on commence par l’autoroute pour enfin y arriver via des petites voies toujours bitumées. À Mada on disposait des infrastructures correctes naguère mais, tout bien réfléchi, les politiques gasy qui étaient aux manettes depuis 1975 (hélas, on ne le répétera jamais assez) ont estimé qu’il fallait se débarrasser des routes, tant pis pour les gens du sud qui n’auront jamais la chance de goûter les célèbres et savoureuses mangues de Diego. Ravalomanana a essayé de rafistoler un peu, le seul qui s’en était vraiment inquiété.

      « Les routes ne se mangent pas », signé en effet bac-3. Normal qu’il en soit aussi allergique, c’est un pur produit (sens propre) de la génération 2è république, il a grandi avec ces routes qui flageolaient les unes après les autres, contexte qu’il ne pouvait comprendre d’autant que l’intellect ne l’a jamais côtoyé. Instinctivement il aura ainsi reconnu l’inutilité des routes.

      Le sujet du jour, pure hypocrisie. On cause de compte de campagne comme si on avait les moyens de vérifier le contenu de chaque besace et quid (surtout) du cas bac-3 qui a grillé la ligne de départ depuis plusieurs mois déjà. Côté thune en effet il montre les muscles, ça a l’air d’être on ne peut plus intarissable. Wisco ? BDR ? Or vers Dubaï ? Je freine, sinon betoko va me demander d’aller déposer plainte.

      Bonne journée, arsonist.

  • 3 octobre à 11:05 | Jipo (#4988)

    Bonjour
    Quelle perspicacité !!!
    Et si cette commission nous parlait de ceux de l’ honoris causa ???
    De combien il a laissé dans les caisses sous le rat noceur et combien il a trouvé en entrant solde qui devrait être le même en toute logique ...
    Quant aux comptes du ratzoel, mieux vaut détourner l’ attention n’ est-ce pas ???
    Juste une question à ces fins limiers, il le sort d’ ou son pognon 🤔 allez on feint réfléchir & en se grattant la tête ...
    Quant à actuellement si cette commission se penchait sur ce qu’ il y a dans les caisses, ???
    Plus facile d’ énumérer ceux qui ne respectent pas les « dispositions en vigueurs » dont tout le monde se fout magistralement !!!

    • 3 octobre à 16:14 | tojo (#10300) répond à Jipo

      Iza no tena tsy mpanara-dalana eto amin’ny firenena ? Ny zatra tsy manaraka izany ihany anie no tsy manao izany ee. Tanana efa zatra mitsotra io ee, miandry sazy foana vao ietsika dia rehefa tratra avy eo dia hitarika korontana ndray no atao

    • 3 octobre à 16:54 | Toutoun (#10298) répond à Jipo

      Raha resaka tsy fanarahan-dalàna no tenenina dia i Ravalo no voalohany t@zany, nanao fanjakana didy jadona sy nangorony ireo fananan’ny madinika. Avy eo narahin-dRajoelina t@ fanonganam-panjakana, gaboraraka sy ny baranahiny

  • 3 octobre à 12:18 | Mihaino (#1437)

    La charte de bonne conduite et d’intégrité DES CANDIDATS ,initiée et proposée par le CFM ,a été signée par Ratsiraka Didier en premier pour montrer l’ exemple ! La signature des AUTRES candidats est prévue ce jour .
    « INFORMER LE PUBLIC sur le montant ,la nature et la provenance des fonds de campagne » figure dans cet acte . Donc , on pourra bien reconnaître les 8 CANDIDATS SANS TRESORIER maintenant !!!??
    Wait and see

    • 3 octobre à 20:44 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Et PATATRA :6 sur 36 ONT SIGNE LA CHARTE CE JOUR !! Les autres pourront encore la sIgner jusqu’au 7 OCTOBRE selon le Président du CFM !!!
      FANIRISOA ERINAIVO ET Pasteur MAILHOL ont manifesté publiquement LEUR REFUS pour diverses raisons ( Cf journal TVPLUS de ce soir)

  • 3 octobre à 12:18 | RAMBO (#7290)

    Dans une autre élection, j’ai soutenu un bon candidat mais pauvre...même pour trouver la fameuse caution de 13 000 euros pour s’inscrire, certains candidats vendent les terrains de leurs ancêtres ou s’endetter chez les riches.. A l’époque c’est Ravalomanana, Razakandisa et Ratsirahonana les principaux bailleurs de fonds des petits candidats qui se sont aventurés dans la course présidentielle… Ravalomanana était fatigué de voir les petits candidats faire la queue à son domicile et il a coupé court en décidant de se présenter lui même et il a réussi son coup ...vous ne pouvez pas désigner un mpivarotra anana pour gérer l’argent , s’il y en a encore pour la campagne.
    Hery Rajaonarimampianina dans son discours dans notre Q.G à Andraharo a dit : « Si vous êtes les soldats, je suis le Général, nous sommes fins prêts et il y a suffisamment d’armes et de munitions pour cette bataille électorale »
    Que préconise le Candidat n°12 pour lutter contre la corruption ? Voici la réponse :
    https://gallery.mailchimp.com/3a4234fbadda86280ab2014c5/files/83da939e-985c-4f7c-8863-f894c171e0fc/Newsletter_2_FR.pdf

    • 3 octobre à 12:28 | arsonist (#10169) répond à RAMBO

      << 3 octobre à 12:18 | RAMBO (#7290)
      << Dans une autre élection, j’ai soutenu un bon candidat mais pauvre...même pour trouver la fameuse caution de 13 000 euros pour s’inscrire >>.

      Dîtes donc RAMBO , vous n’essayez pas de nous mener en bateau là ?
      Vous ? soutenir un pauvre candidat pauvre ?
      Cela ne cadre pas avec l’image que vous vous êtes donnée sur ce forum .

      Mais on peut dire que toute personne peut changer . L’âge aidant .

    • 3 octobre à 16:04 | manga (#6995) répond à RAMBO

      Rambo,
      Loin de là de sous-estimer cette tendance exclusivement naturelle en toi avec toutes ces idées aussi maléfiques en lubrifiant l’engrenage au détriment de cet ennemi juré qui vous a tellement donné du fil à retordre.
      Un vilain défaut que tu te sers pour habiller celui qui est à nu par ses propres turpitudes et dont même un nourrisson ne peut ignorer.
      Comme si tu nous inculque que RAJAO est sur le même pied d’égalité que celles et ceux en course et qui n’ont jamais eu cette aubaine de diriger ce pays.
      Moi, tout particulièrement, je ne vais pas m’elargir sur de ce qu’il est quelque de ce qu’il est entrain de nous faire gober. Mon principal souci se concentre sur un prétendant économiste qui n’a jamais su briller dans son domaine de prédilection, et ce, notamment avec les bailleurs de fonds traditionnels.
      Comment peut-il s’enorgueillir sur d’autres domaines dont il ne maîtrise point.
      Dis-moi Rambo : puisque je suis personnellement condamné à n’entendre que de la pitrerie lui emanant, Qu’entends-tu par indemniser les trafiquants ?

  • 3 octobre à 13:42 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faut arrêter vite ces élections.

    Elles vont avaler le peu des choses qui fonctionnent à Madagascar. Cela va être la pagaille.

    Personne ne sait qui fait quoi dans le pays, et qui détient vraiment le pouvoir.

    À quel niveau les affaires de l’État aujourd’hui se décident et quels pouvoirs détiennent le pouvoir.

  • 3 octobre à 14:17 | kartell (#8302)

    Difficile d’imaginer qu’on puisse contrôler les dépenses de campagne, d’autant que les budgets officiels ne sont que des leurres pour cacher l’essentiel : l’argent sale : promesse d’une liberté totale d’organiser le matraquage des électeurs….
    On rêve en croyant qu’il suffit d’une commission pour gendarmiser une campagne « dalahoïsée », les dérapages sont à prévoir et personne n’aura la compétence et l’autorité pour sanctionner les excès …
    Nous sommes en train de plonger dans une situation surréaliste, où l’on fait croire que tout serait prévu pour encadrer une campagne débridée, où le plus dépensier sera le maître du jeu….
    Remettons les pieds sur terre, nous ne sommes pas dans une république classique et en le laissant supposer, on s’immerge dans un déni collectif qui ne pourra conduire qu’à la désillusion, d’un nouveau pied de nez à la démocratie….
    Une élection présidentielle constitue toujours le point le plus vulnérable d’une vraie démocratie et dans notre contexte, elle se révèle être, celle de tous les dangers, parce que la liberté de choisir sera malmenée, tant par le choix, homogène, proposé des candidats que par la maturité, toute relative des votants !…
    De toute évidence, nous allons assister à un trompe l’oeil d’élection, mais, nous devons en passer par là, parce que c’est l’unique possibilité d’espérer un changement pour plus tard !…..

    • 3 octobre à 17:35 | akam (#7944) répond à kartell

      - Ouais, les yeux sont des organes vitaux quand tu vis dans un pays de borgnes. Le moment fatidique est quand meme pour bientot !!!a-t-on vu du changement ??? le pays n’a plutot vecu que de perte de temps...certes le « qualificatif democratique » n’est que verbal mais en effet dans un pays ou plus de 90% sont dans le besoin, l’argent a une odeur de saintete...meme si ce n’est que virtuel pour certains.
      - Empocher des penalites financieres par l’irresponsabilite de certains candidats n’a rien d’illegal aussi bien pour les autorites organisatrices que pour les transgressifs eux-memes ! Mais qui sont-elles ? Car si c’est civique de respecter le protocole decoulant de ta candidature, il est evident que ta posture stupide va plutot servir dans le redressement de ce pays.
      - Autrement vers quoi les debats sont-ils orientes ici ? Autorites pragmatiques ou quoi ? car apres la forme (absence ou existence de « tresorier de campagne + compte ») c’est notamment le fond qu’il faudra serieusement controler. C’est l’image d’un puits : car ce sont les sources qu’il faudra identifier (devises ?) et puis eplucher l’usage (accoutrements…voyages…) ? CENI,HCC et gouvernement ont-ils l’expertise, les moyens et le potentiel pour cela afin de sanctionner ?
      - Pour etre serieux, c’est loin d’etre des travaux d’amateurs ou d’epiciers ? en bref c’est quoi les regles ? Comment peut-on approuver les origines legales des fonds alors meme que pres de 90% de la population n’ont meme pas acces aux banques ? et c’est quoi les sanctions en cas de derapage ? financieres ou disqualification du candidat ? comment canaliser la colere d’un camp « en tete des elections » mais disqualifie par manquement de respect aux regles ? Situation courante en Afrique ! Afin que le candidat le plus frique n’aille pas a la trappe, c’est quoi les sanctions si de multiples preuves irrefutables l’accusent de corruption ou d’entraves a certains bureaux de vote ? N’oublions pas que la CI, en tant qu’observateur, n’aura qu’une voix concordante, cad que le « cake en chef » traitera de naifs, celui ou/et celle, qui rapporteront des faits qui deraperont des sentiers battus. Pour des procedes « faux-Q », elle se rangera sans reserve derriere le candidat en tete ! HRM a ete sacre « roi » de cette facon.

    • 4 octobre à 10:57 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ akam

      Cette élection requière des qualités, au-delà, des textes réglementaires, on pourrait affirmer qu’ils existent pour cacher le moins avouable….
      Cette élection, c’est aussi le seul luxe que s’accorde la république, étant donnée la situation du quotidien, il ne faut pas s’attendre à un feu d’artifice, mais, à un feu follet, magistral !….
      Aujourd’hui, l’étrange calme a de quoi surprendre, tandis que les rémouleurs de chaque camp travaillent 24/24 heures en laissant les juristes s’exprimer, tout en ne cachant par leurs craintes de débordements, inévitables….
      On pourra toujours argumenter que cela constitue un pas positif vers une démocratie à reconquérir, sauf que, nous constatons que les candidats principaux avancent le pied bloqué sur les freins, la relativité des progrès est une question d’appréciation….
      Restons constructifs en disant qu’il y aura élection, sans chercher à trouver des mauvaises raisons à penser qu’elle ne pourrait n’être qu’un coup d’épée dans l’eau, mais, si ses probabilités semblent inéluctables…...

  • 3 octobre à 14:48 | benantsa (#10178)

    RAMBO c’est facile d’éventuellement, parfois, à l’occasion, de soutenir un candidat pauvre avec l’argent des autres. Comprenne qui pourra...

    • 3 octobre à 16:58 | Toutoun (#10298) répond à benantsa

      Tsy misy anzany kandidà mahantra sy manankarena izany, fa matoa ianao nirotsaka ary nekena ny fangatahanao, dia tokony hanaja ireo fitsipika rehetra apetraky ny mpikarakara fa tsy mitady hialàna bala eo foana !

    • 3 octobre à 20:10 | Isandra (#7070) répond à benantsa

      Masin-Joany,

      Avouez votre échec. N’essayen pas de l’inverser.

      Vous avez fait de tam tam, pour l’empêcher, mais, rien n’a pu l’empêcher. Maintenant, ces mercenaires mal élevés qui sont risées de leur camarades, parce qu’ils se sont trompés d’endroit.

  • 3 octobre à 14:49 | Isandra (#7070)

    Le jeune Afrique a publié le résultat de sondage fait par FES et Politikà :

    Rajoelina : 25%
    Ravalo : 17%,
    Rajao : 4%

    https://www.actutana.com/depeche/bah-bien-sur-que-le-sondage-de-jeune-afrique-est-celui-de-fes-politika/

    https://www.jeuneafrique.com/mag/636763/politique/presidentielle-a-madagascar-quels-sont-les-resultats-du-sondage%e2%80%89polemique/

    Si on regarde cette tendance, la bipolarisation est en marche, et que la grande claque électorale pour Rajao se profile.

    • 3 octobre à 15:17 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Le lapinou bac-(combien déjà ?) sait-il différencier une lanterne d’une vessie ?
      J’en doute .

    • 3 octobre à 15:28 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      << 3 octobre à 14:39 | Isandra (#7070) répond à vatomena ^

      << Là-dessus, j’ai confiance à notre champion, car il a les deux, il a un programme bien ficelé, réaliste et pragmatique, ambitieux, et en même temps, il a de la personnalité d’un leader charismatique >>

      Ah bon ? Leur charismatique, lui, « Il n’en a que deux ? »
      Le mâle gasy naturel et normal, lui, « en a trois » !
      Il manque quelque chose alors au lapinou bac-(combien déjà ?)

    • 3 octobre à 15:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-joany,

      Ce qui est sur, Andry a les pieds sur terre, c’est pourquoi, il travaille dur et fait bouger toute son équipe pour gagner cette élection et ne fait pas d’ariary zato ampandriana. Ce n’est pas comme certain qui croit seulement en sa popularité.

    • 3 octobre à 15:50 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      << 3 octobre à 15:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^ ,

      << Andry a les pieds sur terre, c’est pourquoi, il travaille dur et fait bouger toute son équipe pour gagner cette élection et ne fait pas d’ariary zato ampandriana >>

      Bien sûr ! Et c’est normal ! Quand on n’est pas doué alors il faut travailler beaucoup-beaucoup plus que ceux qui sont moyens. Ainsi il est peut-être possible d’approcher le niveau des bas-moyens.

    • 3 octobre à 15:57 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Le gag du jour !

      Mba Gasy toy inona koa itony fozaorana itony e ?
      Iza no Gasy tsy mahalala ny antsoina hoe « izy telo lahy » ?
      Dia ity nosoratako ity avy dia tsy takatrin’ny saina fozaorana !

      << 3 octobre à 15:28 | arsonist (#10169) répond à Isandra ^
      << Ah bon ? Leur charismatique, lui, « Il n’en a que deux ? »
      << Le mâle gasy naturel et normal, lui, « en a trois » !
      << Il manque quelque chose alors au lapinou bac-(combien déjà ?)

    • 3 octobre à 16:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-joany,

      Il n’est pas doué, peut être, mais il est clairvoyant, il a compris que plus vous travaillez dur, plus vous êtes chanceux. D’où, sa réussite dans la vie sur tous les domaines, qu’un certain sur-doué du forum ne songe même pas d’atteindre l’un dixième.

    • 3 octobre à 16:05 | tsirah (#10314) répond à Isandra

      tandremo ary tapaka lalan-dra rehefa mivoka ny valim-pifidianana eee !!! tsy ny vava no atao betsaka fa ny asa vita ihany no hitsarana ny olona eee !!! rajoelina sy ravalomanana nahavita nanongana sy nangalatra nefa ny firenena potika sy rava tanteraka dia mono nareo fa tena vendrana ny malgasy ka mbola andeha hifidy olona tsy vanona toa ireo ?

    • 3 octobre à 16:16 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      << 3 octobre à 16:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      << Il n’est pas doué, peut être, mais il est clairvoyant >>

      Clairvoyant ? Ah ! Bon ! C’est sa clairvoyance qui l’avait poussé à aller à Sciences Po Paris l’autre jeudi soir, pour s’y faire déculotter par les jeunes étudiants ?

      << D’où, sa réussite dans la vie sur tous les domaines, qu’un certain sur-doué du forum ne songe même pas d’atteindre l’un dixième.>>

      Je suis loin d’être un surdoué. Je sais juste lire et écrire.
      Et dans la matinée de l’autre jeudi, je suis allé à Sciences Po Paris pour briefer quelques étudiants que j’ai trouvés là .
      Le lapinou avait quand même réussi à entrer le soir .
      Mais quelle déculottée avait-il reçue à l’intérieur !

    • 3 octobre à 16:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-joany,

      Bon, ça revient.

      Certain surdoué a fait tout pour qu’il ne puisse y introduire, mais, le résultat est sans appel, c’est l’échec cuisant, pourtant, il n’est non seulement surdoué, mais aussi sur-diplômé, alors que celui qui était en face de lui un bac-(combien déjà).

      N’a t il pas su utiliser à bon escient ses connaissances ? Où c’est plutôt l’autre qui a su bien utiliser le peu qu’il a.

      Qui a pris une déculottée ? Celui qui a réussi ou celui qui a échoué ?

    • 3 octobre à 17:22 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      « Qui a pris la déculotée à, Sciences Po Paris l’autre jeudi soir » ?
      Le keum qui a pris cette déculottée a été le sujet des articles de presse et des médias sociaux dès le soir même.
      Cela continue encore jusqu’à ce jour .
      Et certainement cela collera à la peau de ce keum tout le restant de sa vie.
      Et plus particulièrement pendant tout le temps de cette propagande.

    • 3 octobre à 17:36 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-joany,

      Ce qui s’est passé à l’intérieur, chacun voit les choses en fonction de son orientation. Midi, par exemple, a jugé un paris réussi. C’est clair, ni le ZD, ni HVM n’avouera jamais le même jugement quelque soit sa prestation, ce serait un pain béni pour Andry.

      Cependant, ce que tout le monde a constaté, les perturbateurs qui ont essayé d’annuler cette conférence ont échoué. C’est un échec cuisant pour eux,

    • 3 octobre à 17:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-joany,

      En fait, c’est encore la démocratie qui sort Winner dans cette histoire.

    • 3 octobre à 18:00 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Les foza tentent de faire croire que ce sont les vainqueurs qui menacent de vengeance les adversaires.

    • 3 octobre à 18:37 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Une des plusieurs choses anachroniques que font les foza et leur charismatique bac-3,
      c’est le fait qu’il parle de démocratie
      au moment où ils font de l’anarchie .

      La démocratie n’est pas absence de règles ni droit de faire tout ce que l’ont veut.
      Que fout un lapinou bac-3 à Sciences Po Paris ?

      Pour que les illuminés foza (car ils sont tous des illuminés) comprennent cela,
      un mec comme moi n’ira jamais faire un conférence sur les épîtres de l’apôtre Paul
      à Notre-Dame à Paris . Les fidèles n’apprécieraient pas .

      De même, que fout un bac-3 à Sciences Po Paris ?
      Mais ça, les illuminés foza ne le comprendront jamais.

    • 3 octobre à 20:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-joany,

      En général, les hommes qui ont réussi dans leur vie, intéressent les gens quelque soit leur niveau d’etude, c’est pourquoi, certains artistes ou sportifs sont invités dans amphis des écoles supérieure pour partager leur parcours et expérience avec les étudiants.

      Andry a été invité dans cette conférence pour partager son expérience en matière de démocratie. Pour partager votre expérience, vous n’avez pas besoin de diplôme de doctorat ou autre pour le faire, il suffit que vous savez parler, c’est tout.

      Je pense que ce sont plutôt ces mercenaires ayant osé menacer le responsable devant l’entree de cette amphi qui se sont gouré d’endroit, ils ont cru qu,ils étaient dans un marché zanaka na mpiady an-tsena.

  • 3 octobre à 15:14 | komi (#10299)

    izany dia efa mariky ny tsy fahavononana sahady. Kandidat tsy vonona izany tsy ilaina eto fa hita taratra sahady ny hoavin’ny firenena raha ny iray amin’ ireo 8 ireo no tonga eo.

    • 3 octobre à 16:03 | sasa (#10303) répond à komi

      hia hoe tsy vonona mihitsy ireo kandida mbola tsy manana mpitan-bola ,izay tsy vonona izany dia mila asorina ao anaty lisatra fa maneno lisatra fotsiny ,izay vonona ihany no tokony hirotsaka hofidiana.

    • 3 octobre à 16:20 | tojo (#10300) répond à komi

      Endrika iray maneho tsy fahamatorana mihitsy izany no sady tsy fanarahan-dalana. Ny olona tahaka izany dia tsy mendrika ny hitondra sy hitantana

  • 3 octobre à 15:43 | Tsix (#10296)

    Izao no marika fa misy amin’ireo kandida ireo no tsy vonona akory amin’izany fifidianana izany fa efa nivonona ho amin’ny fanakorontanana. Mampihemotra ny asa izay efa vitan’ny sasany ny azy no tena tanjony.

    • 3 octobre à 16:07 | Christianna (#10313) répond à Tsix

      Raha tsy misy nge ny manondrana mizotra tsara io fifidianana io eh, saingy indrisy fa misy foana ny olona tsy manaraka ny fitsipika mipetraka.

  • 3 octobre à 15:55 | sasa (#10303)

    Tokony hanaja ny fitsipika napetraka ireo kandida mbola tsy manana mpitam-bola,tokony ho fantatr’ireo kandida mbola tsy manana mpitam-bola fa natao izao fitsipika izao mba ho hita hoe vola mazava no hampiasaina amin’ny fifidianana.

    • 3 octobre à 16:05 | Christianna (#10313) répond à sasa

      Ny loharanom-bolan’ny kandidà sasany tsinona tsy hay izay fiaviany !

  • 3 octobre à 16:04 | Christianna (#10313)

    Eh zao fotsiny dia efa ampy hitsarana ny kandidat matotra sy ny kandidà tena vonona hiatrika fifidianana.

  • 3 octobre à 16:05 | RAMBO (#7290)

    MANDRITSARA 99,9 % pour le Candidat n° 12

    https://www.youtube.com/watch?v=sg-xBeiZ9oI

  • 3 octobre à 16:11 | diego (#531)

    Bonjour,

    On adore évoquer le Droit dans le pays, mais ce sont même ceux qui détiennent le pouvoir et ceux qui connaissent le Droit qui enfreignent et manipulent les lois !

    Et ces gens qui tiennent le pays en otage depuis 16 ans. Ils sont au pouvoir depuis 2002 mais ils refusent absolument d’evoquer les malaises à la tête des Institutions et de l’État et de prendre leurs responsabilités d’avoir plongé le pays dans la crise politique et le chaos Constitutionnelle.

    Les mêmes groupes des gens poussent aux élections un pays qui n’a même pas les moyens de financer ses propres élections et n’a pratiquement pas des processus et des lois électoraux qui encadreraient le bon déroulement des élections afin de garantir leurs légitimités.

    Il y a des candidats qui commencent à émettre de doute sur la liste électorale par exemple. Pourquoi ne joignent-ils pas le camp des candidats qui doutent le bon intention des autorités qui poussent le pays à aller aux élections ?

    Non, on préfère avoir des problèmes que de les prévenir pour ne pas avoir à les traiter. Madagascar n’arrive plus à résoudre le moindre problème politique, la classe politique étant divisée, et le pays n’a plus deux grands partis politiques pour mettre fin à la crise Constitutionnelle.

    On n’a pas l’impression que les partis politiques malgaches et leurs leaders respectifs comprennent qu’il est de leur responsabilité de résoudre et mettre fin à une crise Constitutionnelle et politique dans leur pays.

    Personnellement, je suis persuadé que la majorité des candidats et des politiciens malgaches croient que c’est au Pouvoir Judiciaire, c’est à dire aux chefs des Institutions judiciaires et à la HCC, de mettre fin à la crise Constitutionnelle et de décider les calendriers électoraux, comme la HCC fait :

    - cette méconnaissance à elle toute seule explique en fait la reccurence et la durée exceptionnelle de la crise Constitutionnelle à Madagascar.

    Le Pouvoir Judiciaire ne peut pas, en aucun moment, même en cas d’urgence, prétendre avoir le privilège d’exercer les prérogatives des pouvoirs Exécutif et Législatif.

    Pour que les gens comprennent bien, il suffit de prendre un exemple parlant :

    - si le pays était victime d’un grave catastrophe naturelle, que va dire et quelle décisions la HCC pourrait prendre ?

    Aucune, c’est au niveau de l’Executif et Législatif que toutes les décisions seraient prises.

  • 3 octobre à 16:28 | akam (#7944)

    - Afin de prendre les renes de ce pays en pleine tourmente financiere, c’est bien de mettre en place des marches qui permettent aux uns et aux autres de pouvoir gravir des echelons necessaires pour pouvoir se mesurer ! Et ns voici avec 36 bonhommes et bonnes femmes qui misent avec 15000euros.
    - Etant donne que ce pays n’est meme pas capable d’aligner l’une de ses banques parmi les 200 meilleures banques africaines cvd quoi ? c’est qu’ il y a famine dans l’ile. L’economie croule a des profondeurs caverneuses stimulant encore de facon paradoxale ces candidatures oxydees qui tablent optimistiquement sur le hasard.
    - He ben c’est pas si mal que ca si ces 8 candidats qui roulent stupidement leurs pouces aillent plutot verser leurs sous aux compat du Sud souffrant du kere. Aucune surprise si les deux facettes conservatrices du faux-rhum tel le saint-abonne manipulateur d’opinions, grand cheri de Sandra, et le pilote pronant purement et simplement l’annulation des elections venerent aveuglement leurs gurus !
    - Ou est la compromission dans tt cela ? il n’y en a pas, ce sont les « premiers pas du bambin » si l’alignement au starting-block est obligatoire. Si t’es incapable de structurer ta candidature ; t’es qu’un figurant et donc tu degages. Ce qui est regrettable releve du manque d’implication de la HCC, de la CENI ou du gouvernement afin d’empocher les penalites ? Si ce n’est qu’une interpretation du chroniqueur, a quoi sert d’eriger des regles si on ne les applique pas ! Les 3 entites que j’ai citees ci-haut vont-elles se rejeter la patate chaude comme ce qui se fait couramment dans ce pays ou plutot iraient-elles se dechirer entre elles comme des fauves affamees.

  • 3 octobre à 16:33 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Rajoel ,c’est la continuation de la politique qui a été mis en oeuvre depuis 2009 !
    En gros cela se résume par ,le gouvernement protège la caste dirigeante ,couvrent les détournements massifs de l’argent de l’état et les trafics en tous genre pourvu qu’ils rapportent (à la caste )
    Les autres ,les sans dents ,les pauvres,le peuple se démerdent !
    Voila se que représente le lapinou bac - (combien déjà) !

  • 3 octobre à 16:46 | Toutoun (#10298)

    Rehefa tsy manaiky ny fitsipi-dalao dia aleo esorina tsy hilalao fa manimba ny mpifaninanan hafa efa vonona tsara eh !!! Tsy tokony hisy hena-maso intsony @zao fa ny ain’ny firenena no lalaovina ah !!!

  • 3 octobre à 17:21 | RAMBO (#7290)

    LA PRESSE GASY INVITEE PAR RIVO RAKOTOVAO CE MATIN… TRANSPARENCE TOTALE !
    Parmi les sujets évoqués par les journalistes figurent entre autres la suite de l’affaire Morondava, la rencontre du Président p.i avec l’ancien Président Ravalomanana à Ambohitsorohitra, les relations du Président p.i avec le Premier Ministre, les termes des protocoles d’accords signés entre l’AMDP et les entreprises chinoises, ou encore les droits citoyens des fonctionnaires d’Etat durant la période électorale.
    Voici les images :
    www.presidence.gov.mg/petit-dejeuner-de-presse-a-ambohitsorohitra-le-role-des-medias-dans-le-processus-electoral-apaise/
    Nous verrons demain comment les journaliste pro-Rajoelina vont encore désinformer les Gasy sur cette rencontre.

    • 3 octobre à 18:35 | benantsa (#10178) répond à RAMBO

      Transparence totale ? Même pour les sondages ? Pas besoin d’images pour cela.
      Hihihi...

  • 3 octobre à 17:57 | diego (#531)

    Bonjour,

    Imaginons une seconde que Madagascar était victime d’une catastrophe naturelle grave, comme les dirigeants indonésiens doivent faire face aujourd’hui, en Novembre, en pleine période électorale.

    Il faut inviter les candidats et leurs partis politiques respectifs à y réfléchir. Aujourd’hui, qui des président par intérim, le PM et les Chefs des Institutions judiciaires et le Président de la HCC détient le pouvoir, Constitutionnellement, de prendre la décision :

    - un, de reporter les élections à des nouvelles dates ;

    - deux, de parler au nom des malgache et du pays pour solliciter les aides auprès de la CI ?

    Les candidats doivent maîtriser parfaitement bien qu’il y a bien trois pouvoirs et ils sont bien séparés dans leur pays. Et connaître leurs rôles et respectivement leurs prérogatives.

    Tant que les politiques l’ignorent ou refusent d’endosser en fait leurs devoirs et responsabilités Constitutionnels et le faire savoir à la HCC et d’une manière générale, à tous les chefs des Institutions de pouvoir Judiciaire, Madagascar ne retrouvera pas une stabilité.

    C’est aussi simple que cela !!!

  • 3 octobre à 20:44 | SNUTILE (#1543)

    France Francophonie
    Le saviez-vous ?
    Depuis 1995, les personnes MORALES n’ont plus la possibilité d’effectuer des dons aux candidats et partis politiques. Le but de cette interdiction est de garantir une certaine transparence dans leur financement et de les mettre à l’abri de pressions éventuelles des donateurs.
    - Qu’est-ce une personne morale ?

    Ces huit candidats peuvent se considérés hors concours, s’ils ou elles veulent construire Madagascar comme le France honnêtement avec humilité, éthique, compassion, équité .
    Article L52-4
    Tout candidat à une élection déclare un mandataire conformément aux articles L. 52-5 et L. 52-6 AU PLUS TARD à la date à laquelle sa candidature est enregistrée. Ce mandataire peut être une association de financement électoral, ou une personne physique dénommée « le mandataire financier ». Un même mandataire ne peut être commun à plusieurs candidats.
    - Que signifie au plus tard ?

  • 4 octobre à 08:08 | Stomato (#3476)

    Le 3 octobre à 16:16 | arsonist (#10169) répond à Isandra ^

    >>Clairvoyant ? Ah ! Bon ! C’est sa clairvoyance qui l’avait poussé à aller à Sciences Po Paris l’autre jeudi soir, pour s’y faire déculotter par les jeunes étudiants ?<<

    A science Po Paris il y a surtout de vieux étudiants malagasy qui poursuivent des études sans vouloir les atteindre, leur objectif étant de rester le plus longtemps possible en France afin de profiter de tout ce qu’elle donne, et d’user d’un internet qui fonctionne et qui permet d’insulter à l’envi l’ancienne puissance colonisatrice.

  • 6 octobre à 21:17 | nanchy (#10442)

    Ka ahoana no hahatonga azy ireo ho kandida ho an’ny filohantsika ?!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 110