Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 18 juin 2018
Antananarivo | 23h15
 

Justice

Tribunal Anosy

Houcine Arfa condamné à deux ans de prison, ses complices écopent de 7 mois à un an

mercredi 30 mai | Vavah Rakotoarivonjy

Une peine réduite à deux ans de prison ferme, mais toujours un mandat d’arrêt international. La condamnation de Houcine Arfa, dans le cadre de son procès en appel, a été prononcée mardi au tribunal Anosy. Ce franco-algérien, ancien formateur de la garde présidentielle, s’est évadé de la prison malgache le 28 décembre pour regagner la France. Le tribunal de première instance l’avait déjà condamné à trois ans de prison vers la fin de l’année 2017 pour usurpation de fonction, extorsion de fonds et association de malfaiteurs. On parlait même à l’époque d’une tentative d’assassinat du président de la République.

Les complices de ce franco-algérien lors de cette évasion écopent quant à eux de 7 mois à un an de prison ferme. C’est le cas de deux agents pénitenciers et d’un médecin impliqué dans cette affaire. Un autre cadre au sein de la prison mais en détachement au tribunal d’Anosy est également condamné à un an de prison avec sursis. Le troisième agent pénitencier, le chauffeur de taxi et une autre femme, quant à eux s’en sortent libres.

Malgré les différents documents révélés et diffusés par Houcine Arfa qui pourraient attester l’implication de juges et de hauts responsables au sein du ministère de la Justice dans le cadre de son évasion, aucun d’entre eux n’a jamais été inquiété dans cette affaire. L’unique juge enquêté dans le cadre de cette affaire a d’ailleurs été déjà libéré après 24h de détention. Le tribunal serait en train d’étudier son cas et se prononcerait plus tard.

Le syndicat des agents pénitenciers (SPAPM) annonce qu’il va faire un appel de cette décision du tribunal. « Il est difficile de se dire satisfait ou non, mais le juge a décidé ainsi, et c’est à nous de porter l’affaire à une instance supérieure », réagit le président de ce syndicat. Il a peu d’espoir quant à la possibilité d’arrestation de Houcine Arfa. « Cela fait plusieurs mois qu’il a pris la fuite et qu’on a lancé un mandat de recherche contre lui, une collaboration avec l’État français a été annoncé, mais cela n’a abouti à rien », continue-t-il.

D’autres personnes mises en cause dans le cadre de cette affaire de Houcine Arfa ont porté plainte contre le franco-algérien au mois d’avril pour tentative de kidnapping et extorsion de fonds. Mais en l’absence de l’accusé à l’audience, la Cour a rendu un arrêt par défaut, confirmation de la décision du tribunal en première instance.

Depuis son évasion rocambolesque qui a fait couler beaucoup d’encre, Houcine Arfa n’a cessé de clamer que ce dossier est monté de toutes pièces contre lui.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 30 mai à 09:32 | LOVAXEL (#10217)

    Rambo

    vous qui êtes dans les coulisses du pouvoir

    ce justiciable condamné qui avait carte et badge de la Présidence faisait quoi au juste
    et quel était son salaire ? avantages ?

    à vous lire, ami

    • 30 mai à 10:11 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à LOVAXEL

      Lovaxel
      Salaire 17 000 euros par mois avec mise à disposition d’une voiture et d’un logement (tous frais payés).
      Prise en charge intégral des transports (carburants,billets d’avion,etc,etc...)

  • 30 mai à 10:22 | LOVAXEL (#10217)

    Alibaba

    merci pour ses infos

    pas mal du tout et il a été ensuite jeté en prison comme il malpropre !!

  • 30 mai à 11:51 | FINENGO (#7901)

    Bonjour

    En voila ce que c’est un jugement dans ce Pays.
    Pour quelqu’un qui est accusé pour ainsi dire, de Trahison d’ Etat, au vu de sa fonction

    Car les motifs sont les suivants :
    Pour usurpation de fonction, extorsion de fonds et association de malfaiteurs. On parlait même à l’époque d’une tentative d’assassinat du président de la République.
    On pourrait se poser la question pourquoi , Le tribunal de première instance, mais pas les assises.Et d’un.

    Qui doit être jugé aux assises :
    La cour d’assises juge les personnes accusées de crime, de tentatives et de complicités de crime : meurtre, viol, vol à main armée…

    Les soit disant complices idem en première instance.
    Et pour tout couronner, les condamnations pour les faits cités ci-dessus, me semble bien dérisoires.
    Une justice de pacotille, qui juge des faits totalement imaginaires, sans preuves tangibles, et par dessus tout prononce des peines dérisoires, afin de pouvoir se laver les mains et se dire propre de toutes Magouilles et de corruptions.
    Ca ne vaut même pas un Tribunal de Babakoto, mais bien en de ça.

    Que les responsables nous communiquent, les références du mandat d’arrêt international concernant le fugitif. Car jusqu’à preuve du contraire aucun mandat d’arrêt international n’a été émis. Encore des Hauts responsables judiciaires MENTEURS.
    Mais quel Pays ..!!!

  • 30 mai à 13:01 | Nalisoa (#10185)

    vous croyez que le gouvernement français va exécuter ce décision ?surtout d’après ces vidéos sur son mur, en disant qu’il a été torturé, victime d’intimidation

  • 30 mai à 13:33 | Ibalitakely (#9342)

    Dia mbola mampihino ve hoe mandeha tsara ny raharaham-panjakana & ny fitsarana eto : - 1) tsy vitany akory ny saziny 03 (telo) taona dia « tafaporitsaka » izy ka asa na mbola misy firy no tavela ??, izany hoe tokony mbola efainy izany ny ambiny. - 2) raha tsy iresaka izay hoe tribonaly inona na tribonaly inona indray no nitsara azy [kotimansy !!] fa raha gadra tera-tany Malagasy nitsaoka [évadé de prison] ve tsy tokony mbola misy miampy sazy fanampiny azony, ka raha tahaka itony Oucine Arfa itony kosa mba manahoana ?? - 3) dia ireo Malagasy « Les complices de ce franco-algérien lors de cette évasion écopent quant à eux de 7 mois à un an de prison ferme. C’est le cas de deux agents pénitenciers et d’un médecin impliqué dans cette affaire. Un autre cadre au sein de la prison mais en détachement au tribunal d’Anosy est également condamné à un an de prison avec sursis. » IHANY FOTSINY tokoa ve dia nahatafatsaoka io vahiny io hatrany Parisy ?? Izany ve no mahatonga ny fitenenana hoe aza mba madinika ihany !! Mampahatsiahy ilay resaka bdr t@ 2010 sa 2011 ka ilay informaticien kely tao @ ladoany Antanimena irery no nidoboka dia izay fa tsy heno intsony ny tohiny ??

    • 30 mai à 13:45 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Raha tany @ tany tan-dalàna aloha tsy agent pénitencier [dokoteran’ny fonja irery tsy hafaka mamoaka gadra ao am-ponja raha tsy misy fandalovana ambaratonga & tompon’andraikitra vitsivitsy miaraka aminy] kely ery dia mahavita ny fika iray manontolo, sady ny tohy ireny dia TOKONY MISY hatrany tatitra na CR isaky ny iray minitra ohatra [finday na BLU na talky walky na GPS na tsiaikotsiaiko] hoe aiza [posit°] amin’izao fotoana mandrapaha-tonga any @ ho aleha, fa tsy FIRY ORA NA FIRY ANDRO ATY AORIANA vao hoe tsy hita intsony lery !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 178