Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 juin 2018
Antananarivo | 06h36
 

Politique

Crise politique

Hery Rasoamaromaka, secrétaire national du Mapar, enquêté par la gendarmerie

jeudi 24 mai | Vavah Rakotoarivonjy

Le secrétaire national du Mapar pour la région Analamanga, Hery Rasoamaromaka, s’est rendu au bureau des affaires criminelles et spéciales du camp Ratsimandrava, dans la matinée de mercredi. Il a été convoqué par la gendarmerie à la suite d’une plainte déposée par le sénateur Olivier Rakotovazaha. Ce dernier l’a accusé d’intimidation et de violation du siège d’une institution, le Sénat à Anosy, lors de la descente des députés de l’opposition pour inciter les employés du palais de verre à grossir les rangs des manifestants à Analakely.

Il s’agit de sa deuxième convocation en moins d’une semaine. Lors de la première convocation, le secrétaire national du MAPAR s’était fait représenter par son avocat, prétextant une maladie. Mais à la suite d’une deuxième convocation, il était obligé de répondre au risque d’une interpellation.

L’enquête a débuté vers 9h, mercredi matin, et s’est poursuivie dans l’après-midi. Outre ce proche collaborateur de l’ancien président de la Transition Andry Rajoelina, d’autres personnes ont également été entendues dans le cadre de cette affaire vers la fin de la journée. Ce responsable de cette plateforme de parti politique proche d’Andry Rajoelina a pu rentrer chez lui après quelques heures d’enquête.

Les 73 députés pour le changement et leurs partisans ont vivement critiqué ces derniers jours cette convocation de Hery Rasoamaromaka. Pour l’avocat de Hery Rasoamaromaka, il s’agit tout simplement de deux poids deux mesures, en comparant notamment le cas de son client à celui du sénateur Riana Andriamandavy qui avait semé des troubles au siège du Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) à Ambohibao, l’année dernière.

Contrairement aux députés qui font également l’objet d’une plainte déposée cette fois par le président du Sénat, Rivo Rakotovao, pour les mêmes motifs, Hery Rasoamaromaka ne bénéficie pas de l’immunité parlementaire, faisant de lui, la cible parfaite et vulnérable dans le cadre de cette affaire sur fond politique.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 24 mai à 09:26 | rayyol (#110)

    Et voila exactement ce que je disait Fini le temps des coup d etat Maintenant Style Hery Rien n est parfait mais c est un bon debut pour un Madagascar plus civilise

    • 24 mai à 09:38 | benantsa (#10178) répond à rayyol

      Où est le rapport avec un coup d’État aujourd’hui ?

    • 24 mai à 11:33 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Peut etre avez vous une visière qui vous empêche de voir Ou vous ne voulez pas voir
      Appeler cela comme vous voulez mais sa ne trompe pas Disons coup d etat déguise
      Quand on veut démettre un president sans passer par les elections
      C est ce que c est
      Voyons la suite
      Ceci s avère intéressant Je brule de voir
      Certains vont prendre une leçon

    • 24 mai à 11:58 | benantsa (#10178) répond à rayyol

      Le Régime en place, pour combien de temps encore, manifeste pas mal de caractéristiques d’un pouvoir dictatorial. Il faut être malhonnête pour dire le contraire. De même que pour dire qu’il y a dans les actions et réactions de l’opposition une quelconque tentative, déguisée ou non, de coup d’État, il faut être atteint de « cécité mentale » grave. Toutes le voies légales et constitutionnelles sont suivies. Ce qui n’est pas le cas pour le Régime HVM et de ses acolytes corrompus qui préfèrent les mallettes pleine de billets à l’éthique et à la défense des citoyens...

  • 24 mai à 12:03 | Jipo (#4988)

    N’ ayant pas mis la HCJ en place, selon les amendements de la constitution, constitue un aveu de son ignorance la plus crasse et : édifiante, la sanction méritée est démission , et puisque que cette dernière n’ est pas respectée par ces babakoto , je ne vois pas pourquoi on attribuerait mieux respecterait la protection présidentielle & son immunité : dehors . / !
    Quant défaut de faciès de cet énergumène, comme sa ministre christine, c ’est au PK 18 qu’ il faut les envoyer se faire refaire le portrait !
    & dire qu’ il y en a qui parlent de : « leçons » c ’est le mongolien qui se fout du trisomik 😂 .

Publicité



Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 98