Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 septembre 2021
Antananarivo | 00h54
 

Politique

Mouvance Zafy

Haro sur Marius Fransman !

lundi 30 janvier 2012

Deux heures trente minutes de rencontre avec le vice-ministre sud africain des Relations internationales ont semble-t-il suffi aux membres de la délégation de la mouvance Zafy dépêchée à Pretoria, pour se faire une idée précise sur leur interlocuteur. Pour la mouvance Zafy, Marius Fransman et son équipe ne sont pas la solution à la crise malgache ; ils sont décevants car ils sont partiaux ou à la rigueur se comportent en arbitre favorable à Andry Rajoelina alors qu’ils sont des médiateurs. Ils ne sont pas efficaces et pêchent par leur manœuvre nébuleuse.

En tout cas, les diverses délégations convoquées d’urgence à Pretoria ont été reçues chacune séparément et il n’est pas étonnant que la lecture ou les rapports de mission diffèrent selon les délégations, apprend-on ce samedi à la Villa Elisabeth. C’est ce qui ressort de la conférence de presse que la mouvance Zafy a organisé samedi 28 janvier dernier. Toujours est-il, selon la mouvance Zafy, le motif de la convocation a été les événements qui sont survenus le samedi 21 janvier à Ivato et qui s’étaient terminés par le refus de Marc Ravalomanana de descendre de l’avion à l’aéroport de Johannesburg, une fois que l’avion à bord duquel il se trouvait a préféré rebrousser chemin en raison des multiples Notam que le vol a subi. Contrairement aux États-Unis, la SADC et la Troïka de Marius Fransman se sont illustrés par leur silence assourdissant devant de tels comportements qui foulent au pied des articles de la feuille de route, s’insurge la mouvance Zafy.

Lalatiana Ravololomanana et Miandrisoa Marcel ont évoqué tour à tour les nombreuses requêtes sans réponse ni aucune suite que la mouvance Zafy a déposées auprès de la Troïka de la SADC, et ce depuis le 16 septembre 2011, date de signature de la feuille de route. Dès lors, ils réclament le limogeage de Marius Fransman et de son équipe, mais en même temps, ils refusent d’intégrer les institutions de la transition tant qu’ils n’obtiennent pas de réponses satisfaisantes à leurs requêtes. Ils expliquent que les initiateurs de la feuille de route avaient promis et laissé croire que ce document-cadre était perfectible et pouvait être amélioré, donnant ainsi des espoirs aux signataires de pouvoir apporter leurs parts de briques à l’édifice dans le cadre d’un dialogue entre Malgaches ; mais rien de tout cela n’a eu lieu jusqu’à présent, regrette la mouvance Zafy.

Miandrisoa Marcel et Lalatiana Ravololomanana revendiquent la reprise du dialogue malgacho-malgache parce que la Troïka de la SADC ne respecte pas la feuille de route qu’elle a elle-même confectionné. La mouvance Zafy estime que la Troïka bafoue les articles de la feuille de route sous plusieurs coutures mais elle veut toujours croire que le bureau permanent de liaison de la SADC qui est en train de prendre forme dans la capitale peut remédier à la situation et satisfaire à ses doléances. Lalatiana Ravololomanana et Miandrisoa Marcel sont convaincus que les événements du 17 janvier à Amboijatovo et du 21 janvier à Ivato sont l’expression du flagrant non-respect de la feuille de route ; il y a là des agissements dont les auteurs demeurent impunis et exempts de sanctions de la part de la Troïka de la SADC. Marius Fransman ne veille même pas au respect de la feuille de route, disent-ils, car les institutions de la transition sont truffées de personnalités non signataires de la feuille de route ; aussi faut-il le remplacer, suggèrent ces conférenciers. En attendant, la mouvance Zafy reste à l’écart du processus.

Recueilli par Bill

62 commentaires

Vos commentaires

  • 30 janvier 2012 à 07:55 | mpihomehy (#5162)

    Le nom de Mr. FranceMan parle beaucoup de choses :

    France commenced its own intense lobbying in other international bodies to keep Ravalomanana from the country. The aim of these delays appears to be to prevent Ravalomanana - who continues to command significant popular support on the island - from being in Madagascar when an election is held under the terms of a transition agreed to last year.

    http://allafrica.com/stories/201201270077.html

  • 30 janvier 2012 à 09:03 | betoko (#413)

    A cette allure , bientôt Madagascar quittera aussi bien La SADC que l’Union Africaine , je l’espére vraiment , je ne vois pas leur utilité .La semaine derniére déjà Pierrot Rajaonarivelo avait dit indirectement de quitter l’Union Africaine un jour

    • 30 janvier 2012 à 10:13 | Bena (#2721) répond à betoko

      si pierrot a évoqué cette éventualité, il fait honte à lui-même et à son pays. pourquoi quitter au lieu d’imposer ses points de vue ? plutôt faire naviguer le bateau ivre madagascar vers d’autres océans dans ce cas.

    • 30 janvier 2012 à 10:46 | Tojo (#6209) répond à betoko

      Monsieur Betoko, un peu de sérieux !
      Le sieur Pierrot Rajaonarivelo n’a jamais dit l’énormité que vous venez d’évoquer. Au contraire !

    • 30 janvier 2012 à 14:20 | Jaombilo_Bé (#4959) répond à Tojo

      Merci Tojo ! Il faut stopper les diffamation !
      Á lire Betoko, je me demandais si nous avons eu la même lecture et compréhension du point de vu de Pierrot Rajaonarivelo. On ne peut pas coller n’importe quel texte ou interprétation imaginaire, d’une proposition farfelu à une personnalité de la scène publique et politique gasy.
      C’est de la DIFFAMATION pure et simple !

    • 30 janvier 2012 à 22:43 | justice_sociale (#3810) répond à Tojo

      bonjour,

      Aviez-vous déjà oublié M. tojo, le déferlement d’injures, d’invectives et de noms d’oiseau dont vous êtes l’auteur vis-à-vis du professeur président ?

      Alors qu’il s’agissait tout naturellement de dénoncer du
      ‘’deux poids- deux mesures’’.

      méconnaissez-vous qu’ un chat reste toujours un chat qu’il soit dans votre cours ou dans la cour du voisin.

    • 31 janvier 2012 à 04:35 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à betoko

      M/car a réintégré l’O.U.A. (ancien nom de l.U.A.) lors du Gouvernement Ramanantsoa ... après avoir apuré nos arriérés de "cotisations"...

      Historiquement ; M/car a toujours été un probléme de l’Afrique depuis sa colonisation :
      - Depuis la colonisation, M/car et ses dépendances (dont les Comores),ets mis à part par les colons,
      - Depuis les indépendances des années 1960, lors de la création de l’OCAM (Organisation de la Communauté Africaine et Madagascar) ... Pourquoi M/car en plus et encore à part. Comme quoi, M/car n’est pas Afrique ...
      Y en a qui ont tiqué ...
      - En prime, notre insularité, notre langue commune et notre civilsation qui reflètent une identité unique au monde n’arrangent pas la la Communauté africaine. On y trouve le mélanaisien, le polynésien, l’africain, l’arabe, les vazimba ... sans une juxtaposition ni de métissage ...
      Un état, une île, une langue commune, une civilisation qui surprend le monde. Soyons fier de notre identité.

      Bien sûr, on ne s’autosuffit pas.

      Ce qui blesse :
      L’Unité Africaine déçoit et est dénaturée.
      Au lieu de rattraper "ses brebis galeux" comme M/ car, et autres ..., l’U.A. met ses membres "défaillants" en quarantaine ...
      C’est quoi la notion D’UNITE dans le sigle de l’U.A. ?
      Au lieu d’aider moralement, intellectuellement, politiquement les "faibles", ... Ils "ramassent", illico-presto, l’exclusion, le mis au ban, le banissement,... (Bonjour la solidarité et surtout l’ UNION ! (Toujours et toujours des mots et palabres ...!!!).

      Jamais l’Union Européenne n’a exclu un de ses membres défaillants. L’U.E. cherche plutôt à les aider, à résoudre leurs problèmes. L’U.E. aide par tout moyen ses maillons faibles en vertu de la solidarité afin de protèger l’UNION !

      RIEN A VOIR AVEC L’UNITE AFRICAINE !

      Quelque part, pour être dans l’Unité Africaine, ’faut être "RELATIVEMENT" très propre ... A ce jeu, le prochain Etat à exclure c’est tout simplement le Sénégal ... Eh oui, vu le contexte dans ce pays...
      C’est décevant cette approche de la conception d’exclusion au sein d’une communauté.

      M/car peut bien quitter l’U.A. et développer ses relations avec les îles de l’Océan Indien : Seychelles, Comores (ex-dépendances), La Réunion, l’île Maurice,... et avec l’Asie. Et il existe un organisme dan ce sens ...

      Déjà M/car est à cheval entre l’Afrique et l’Asie ... Avec les progrès scientifiques et techniques, ... les distances c’est du pipi de chat !
      Concrètement, y a aussi très peu d’investisseurs africains à M/car ... Rien à voir avec les Asiatiques qu’on appelle globalement "KARANA SY SINOA".

      On peut rester dans l’Unité Africaine seulement sur le plan diplomatique. Et l’Afrique du Sud, pays émergent de l’Afrique australe, qui vient de sortir de l’apartheid, a toujours son historique, n’a pas toutes les crédibilités de valeurs morales et "démocratiques" pour avoir le pouvoir de conviction en Afrique australe (Va à Fort Dauphin ... !!!).

      J’ai bien compris l’allusion de notre chef de la diplomatie et partage son idée.
      Il lui appartient d’expliquer franchement aux politiciens malagasy, au Sud’Af’ et à la Communauté internationale la version "vita gasy" qu’ils ne comprennent pas du tout la philosophie et la conception du pouvoir "à la malagasy".

      Tous se sont gourrés !!!

      Personnellement, j’attends rien du tout de la reconciliation , du pardon entre Rajoelina et Ravalomanana.

      La solution la plus rapide , compte tenu du temps pour la confection de la liste électorale, de l’urgence vers un pouvoir institutionnel fiable et transparent ...
      Dans l’urgence, que le corps des "grands électeurs" élargi élisent le Président de transition.

      J’entends, par "grands électeurs" élargi :
      - les parlementaires (ou parlementeurs),
      - les "chefs de province",
      - lls maires élus (non PDS),
      - les "Chef-mpokotany élus et atittrés",
      - les Ampajaka des régions,
      - les représentations des cultes religieuses : protestant, catholique, anglican, luthérien, musulman.
      - les chefs des partis politiques de plus de 50000 adhèrents(par exemple) et qu’ils justifient par ses documents comptables ...
      - Les chefs des syndicats.
      - Un représentant de dirigeant de chaque grand secteur d’activité économique : primaire, secondaire, tertiaire, "informel".
      - 2 représentants de chaque force des armées, de la gendarmerie, de la police (un officier et un sous-officier),
      - 1 CANDIDE DE CHAQUE ETHNIE.

      Tous sont investis d’une mission, titulaires d’un mandat et ont des comptes à rendre à ses ouailles ...
      sur la vie personnelle, professionnelle, au culte, l’école de ses enfants, les services, la disponibilité des produits de première nécéssité, la sécurité ...

      Pour la consulation populaire, le suffrage universel direct viendra après ... ! Dèjà, on a une approche, une base, on a recensé, filtré ... et non magouillé.

      Les avantages : on a sous la main, avec peu d’investissements, les personnes capables, conscients et pouvant voter, un listing représentatif de la société.

      L’objectif est tout simple :
      - éviter l’affrontement direct de Ravalomanana et de Rajoelina.
      - Soyons franc : Ravalomanana c/ Rajoelina, en direct, ne présage rien de bon ! Pire que le transfert du pouvoir à Ratsimandrava par le Général Ramanantsoa ...
      - tempérer les émotions de la population en confiant leur mandat à leurs représentants (pasteur, prêtre, syndicaliste, maires, parlementaires, ...).

      Voilà ce que je peux proposer comme "fomba gasy" ou la solution malgacho-malagasy ...
      SANS VEXER MONSIEUR FRANSMAN NI BOUSCULER LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE. ET, VRAIMENT DOMMAGE QUE L’UNITE AFRICAINE A EXCLU M/CAR DE LEUR ASSEMBLEE, MEME EN TANT QU’AUDITEUR.
      l’U.A. , pour moi, c’est l’un des lieux où je veux mettre les pieds pour entendre, écouter, apprendre, comprendre la sagesse africaine ...

      Tout le monde en a des idées et non des acquis sur ce point !

      C’est pour çà qu’on cherche ... à ne pas exclure.

      Inutile de taper qui que ce soit !
      On a vu, entendu, lu, ... Et ce n’est pas la solution !

      Je peux me contenter de ce que j’ai, mais par contre, je me fais des soucis pour mes enfants et petits enfants ... compte tenu de la situation.

      Voyons autrement, ... avec ou sans l’U.A., j’ai rien senti !!!

      Veloma daholo !

  • 30 janvier 2012 à 09:49 | rasoulou (#4222)

    Corrompre les fonctionnaires, c’est la méthode à Rajoelina et la Hat et qu’ils savent bien faire depuis les médiateurs mozambicains, en passant par Fransman....
    Corruption lorsque tu nous tiens !!!!

    • 30 janvier 2012 à 10:38 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à rasoulou

      Je ne crois pas que la posture de Fransman s’est justifie par de corruption de Ravalo ou de Rajoelina

      Sa POSTURE est dictée par une analyse du rapport de Force politique à Madagascar et il ne peut que se plier devant les realités des choses à ce niveau.....sinon il sera là à vouloir piocher la mer....et ça n’a pas de sens ! et il le sait très bien ......

      C’est la mouvance Zafy qui se ridiculise à vouloir attirer Fransman dans leur couverture ....pour essayer de combler SA FAIBLESSE devant Rajoelina ou dans l’echiquier politique à Madagascar...Ravalo a tenté cette initiative mais il a echoué et ce ne sera pas Lalatiana Ravalolomanana de Metkoub d’y reussir ......

      la petite Lalatiana a tort de vouloir apprendre à Fransman la diplomatie....c’est RIDICULE ....

  • 30 janvier 2012 à 10:54 | Tojo (#6209)

    Monsieur Boris Bekamisy a raison : la mouvance ZAFY se ridiculise. Son attitude est vraiment enfantine, puerile.

    Cette mouvance "revendique" donc le retour à un dialogue malgacho-malgache puisque, selon elle, la SADC n’est pas impartiale.
    Concrètement, cela veut dire quoi ? Si une solution sans la SADC était possible, cela se saurait, et on n’avait pas attendu 3 ans pour cela. Si la mouvance ZAFY est capable de "revendiquer" quelques choses, cela se saurait aussi...Donc elle continue à prendre ses désirs pour de la réalité. Sans la SADC, la mouvance ZAFY n’aurait jamais existé. Que pèse Lalatiana ? Que pèse ZAFY ? Politiquement, QUE DALLE ! C’est encore la SADC qui leur donne le poids politique qu’ils n’ont pas, qui leur paie leurs billets d’avion pour voyager, qui leur donne une signification dans le processus der sortie de crise.

    Sans la SADC, la mouvance ZAFY sera réduit à sa juste stature : RIEN.

    Lorsqu’on voit Miandrisoa menacé la SADC, on est plié de rire. C’est celui que l’on sauve qui insulte encore son sauveur. Quel ingrat ! Quelle petitesse d’esprit !

    Et bien, que cette mouvance organise leur dialogue "malgacho-malgache" et on verra si elle sera capable de réunir plus de 20 personnes. Le pari est ouvert !

    Pitoyable !

    • 30 janvier 2012 à 15:16 | Jaombilo_Bé (#4959) répond à Tojo

      Par contre ici il ne faut pas oublier, cette mouvance est :
      - la seule á insister sur l’état d’esprit consensuel, pas qu’en apparence et en "com°",
      - une des rare qui réfléchi, SANS ÊTRE MOTIVÈ PAR LA HAINE ou le mépris de l’adversaire,
      - qui dénonce ces attitudes infantile de certains protagonistes, qui consiste à ne jamais avoir une ligne de parole crédible. On change de comportement tous les 3 secondes. Suivant le principe de "fetsi-fetsy" on joue au c-o-n avec l’avenir des malgaches. Je trouve aussi qu’il y a des limites. Ces attitudes sont indignes de gestionnaires d’un pays entier.

      Il ne faut pas oublier que le Prof. Zafy est le premier à avoir critiqué Ravalomanana. Il l’a critiqué en démocrate : il lui a reproché ses promesses non-tenus. Je trouve que c’est plus intéressant, que la méthode de contestation habituelle des Monjas : "d’abord, on se tape dessus et on verra après"

    • 31 janvier 2012 à 10:34 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Tojo

      Bref la PETITE lalatiana de Metkoub et de la Mouvance Zafy sont frustrées que leur strategie basée sur le boycot des INSTITUTIONS (CT ou CST) n’a pas trouvé d’echo au niveau de Fransman ....

      Fransman n’a pas daigné changé sa posture sur la Transition malgré cette strategie bidon et enfatin de la mouvance Zafy .......qui entre massivement dans le gouvernement tout en boycottant Tsimbazaza et Anosykely...

      Lalatiana croit peut-etre que son qualificatif de Dame de fer puisse EMOUVOIR Fransman qui continue sa route sans vouloir savoir le caprice du Villa Elizabeth

      Et là Lalatiana n’arrete pas de heler Fransman pour que celui-ci jette un coup d’eoil dans sa RIDICULE POSTURE....

      C’est pitoyablement pathetique ...On aura tout vu dans cette crise politique gasigasy...

  • 30 janvier 2012 à 11:20 | che taranaka (#99)

    Oui la mouvance zafy est électoralement insignifiant si je lis bien ici vos posts....

    mais politiquement énorme surtout sur l’échiquier politique gasy...

    ces partis politiques se neutralisent dans la MEDIOCRITE et je suis d’accord avec vous..

    que pèse alors la mouvance TGV au vu de la marée humaine ravalomananiste du 21 janvier..????....il s’inquiète Rajoelina ..les ELECTIONS ne sont pas dans sa poche..

    et avoir choisi JOB comme premier ministre et non seulement une NON solution à ce qu’il (TGV)espère..mais surtout avec qui il va gouverner car lui même est une FORCE INSIGNIFIANTE...!

    ....il va faire PERDURER la crise,le NON DROIT,le PUTSCH,l’EXTRACONSTITTUTIONNALITE...aux BENEFICES DE SES INTERETS PERSONNELS...le plus longtemps possible...tant que l’ARMEE est à ses bottes..et que la FRANCE le soutienne...!

    pas plus que çà..pas d’autre ambition que de REMPLIR SES POCHES...!

    • 30 janvier 2012 à 11:50 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à che taranaka

      Che Taranaka....

      Etes-vous ( et vous n’etes pas seuls) capable de tenir au moins un DEBAT COHERENT....?

      Vous dites que l’Armée est sous la botte de Rajoelina et que la France le soutient pour dire après que le TGV est une force politique insignifiante......où est en la coherence sur ce point ?? Alors que la maitrise de l’Armée et la Diplomatie RESTE et RESTERA TOUJOURS des PARAMETTREs POLTIQUEs à considerer quand on joue un role POLITIQUE ....à Madagascar , en Afrique et n’importe où.....

      Vous dites que la marrée Humaine de 21 janvier suffit comme un indicateur de force politique de Ravalo, Croyez-vous vraiment que Rajoelina n’est plus capable de mobiliser le meme nombre de partisans.....? Où voulez vous encore entretenir votre INCOHERENCE.... de vieux depassés ( Vous vous basilifiez à grande vitesse..)

      Vous vous admirez au plus haut point Zafy et vous justifiez que la nomination de JOB est indicateur de sa force politique mais Monsieur Tojo venait de vous expliquer que tout ce mecanisme de nomination du PM et le semblant force politique de Zafy a été ARTIFICIELLEMENT fabriquée par la SADC.....!!

      Che Taranaka , un peu de coherence svp !!

    • 30 janvier 2012 à 13:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Boris BEKAMISY

      B.B=Boris Bekamisy s’adresse à CHE TARANAKA ,dans ces termes :
      - "Où voulez-vous encore entretenir votre incohérence...de vieux dépassés (VOUS VOUS basilifiez (???????) à grande grade vitesse).

      B.B cohérent,les poules vont avoir des dents.

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 janvier 2012 à 13:57 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Les poules , elles auront des dents...Seulement ....le Basile risque de ne plus pouvoir le voir ....les dents des poules !! .....Fin ...imminent du monde oblige !!

    • 30 janvier 2012 à 20:12 | iarivo (#5822) répond à Boris BEKAMISY

      #
      "... et le semblant force politique de Zafy a été ARTIFICIELLEMENT fabriquée par la SADC..... !!"
      #

      Tout comme Marc Ravalomanana qui avait été ARTIFICIELLEMENT fabriqué par les Hery Velona !!!

      Iarivo,
      Légaliste un Jour, légaliste TOUJOURS !

    • 30 janvier 2012 à 23:08 | el che (#344) répond à che taranaka

      Bonsoir Che Taranaka

      En effet, vous avez raison de soutenir Zafy Albert, une des rares personnalités à vouloir rompre avec la mentalité des hommes politiques malgaches, ceux qui refusent la démocratie.
      Les hommes de Cro-Magnon que sont boris et tojo ne jurent que par la force et la brutalité pour l’accession au pouvoir.
      Ces deux-là se sont trompés de siècle….

  • 30 janvier 2012 à 12:05 | iarivo (#5822)

    Enfin, il en a mis du temps ce Zafy Albert pour reconnaître, et surtout admettre, que la CI via la SADC avait déjà fait son choix, celui d’une résolution rapide de la crise quitte à être impartial en s’appuyant sur ceux qui sont actuellement en position de force.

    Cela fera bientôt 2 ans (et combien de fois l’ai-je signalé depuis ?) que ce repositionnement de la CI a commencé, face à ce dialogue de sourd qui ne pouvait qu’aboutir à un échec, pire, à un immobilisme.

    Fransman, Chissano, Salomao, Simao et consord ne sont pas des corrompus par la Françafrique, par Sarkozy, par la France, par la HAT ou je ne sais quoi d’autres...

    Il ne font qu’appliquer ce que la Troïka et la SADC ont décidé pour sortir Madagascar du bourbier dans lequel elle se trouve actuellement.

    Oui, "La fin justifie les moyens" et une sortie de crise à Madagascar ne pourrait être que bénéfique pour la SADC, l’UA qui en retirerait fierté et honneur.

    Le contraire serait un déshonneur pour eux !

    Iarivo,
    Légaliste un Jour, légaliste TOUJOURS !

    • 30 janvier 2012 à 12:56 | DIPLOMAT (#846) répond à iarivo

      Iarivo Bonjour,

      En effet, et j’abonde malheureusement dans votre sens.

      Force est de constater, que la SADC n’a même pas daigné prendre en compte l’enorme mouvement populaire , digne et pacificique de centaines de milliers de personnes qui , UNE fois de plus, a montré sa volonté de voir le retour de Mr Ravalomanana.

      Celà suppose au moins 2 choses :
      Soit la SADC n’a aucune source d’information objective sur place, ce dont j’en doute fort.
      Soit, la SADC est sous influence.

      Je crains que ce ne soit la 2ème option.
      Il est anormale que cette oragnisme n’ait pas reconnu que Mr Ravalomanana ait fait l’acte de revenir dans son pays .

      Pour rappel ; la feuille de route expressement redigée et dignée par la SADC, exigée ce retour.
      La SADC n’a même pas daigné condamner, l’entrave faite par Mr Rajoelina pour l’ en empêcher.
      Car enfin : Ne trouvez vous pas que la SADC aurait dû relever que d’un côté la HAT exige que Mr Ravalomanana purge une peine de prison, et d’un autre l’empêche de rentrer ?

      La SADC prétexte une négociation pour amnistier Mr Ravlaomanana, dans un cadre de reconciliation nationale :
      Mais la SADC n’a t-il pas pensé qu’accepter l’amnistie serait de reconnaitre aupréable sa culpabilité ?
      Accepter une amnistie d’un pouvoir illégitime serait précisemment lui reconnaitre celà !

      Enfin, déclarer à la presse que les leader Malgache ont fait preuve le 21janvier d’irresponsabilité , ne grandit pas Mr Fransman.

      Car qui de Mr Rajoelina ou de Mr Ravalomanana n’a pas respecté la feuille de route ?
      Celui qui veut rentrer chez lui ou celui qui l’en empêche ?

      Celui qui utilise une compagnie règulière avec un droit de trafic validé par les autorités Malgache pour opérer entre TNR et JNB, ou celui qui décrète un NOTAM ( qui est signifie en langage aeronautique, la fermeture d’aéroport à cause d’un intempérie ou d’un obstacle , risquant de mettre en danger l’appareil et ses occupants ).

      Quelqu’un ici pourrait il nous expliquer en quoi des personnes qui faisaient face à des gendarmes à IVATO ont ils entravés , le fonctionnement normal de tous les aeroports internationnaux Malgache à l’exception de Morondava ?

      Il faut donc se résigner à ne pas compter sur ce "machin" et prendre seul nos responsabilités.

    • 30 janvier 2012 à 13:20 | Jipo (#4988) répond à iarivo

      Bonjour : " quitte à être impartial en s ’ appuyant / ceux en place " vous voulez dire PARTIAL , et donc un aveu de votre part de reconnaitre que la SADC et Fransman ne sont pas NEUTRE !
      Pour un organisme de médiation on pourra dire peut mieux faire ...
      et la réaction des AS de le dénoncer , mieux le boycotter .

    • 30 janvier 2012 à 13:29 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à DIPLOMAT

      Et les bonnes nouvelles de Rajoelina s’enchainent .....sur le terrain diplomatique....

      La reunion actuelle(UA) d’Adis-Abeba vient de decider que
      Madagascar est autorisé à participer , en tant que membre , dans la prochaine reuinion de l’Union Africaine.....

      Encore une fois Ravalo vient de jeter de l’argent dans la fenetre à travers ses RIDICULEs Lobbying qui font sourire ...à tout le monde....

      Et que Annick Rajaona vient de dementir ses nombreux detracteurs sur ses competences diplomatiques....

    • 30 janvier 2012 à 14:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Boris BEKAMISY

      Boris Bekamisy,
      Vraiment vous êtes ridicule.Madame Anick RAJAONA n’a pas eu un strapotin pour assister à la réunion actuelle de l’Union africaine (18 ième session du sommet où se passe l’élection du Président et une autre élection pour l’Exécutif de l’UA).

      Par contre,
      - l’Egypte,
      - la Tunisie,
      et la Lybie ont eu l’honneur d’assister à l’inauguration du 18 ième sommet de l’U.A.

      OUI,Andry RAJOELINA a eu droit de l’Assemblée Générale des Nations-Unies parce qu’avec un esprit "TORDU",il a fait signer la FdR bancale les 16/17 septembre 2011.

      Il a eu droit à une audience à SARKOZY qui pourrait être une sorte d’adieu,après le guide suprême KADHAFI.

      Bien sûr,en langage diplomatique,tout le monde souhaite la présence de Madagascar à la prochaine réunion,sous-entend que la crise Malgache serait résolue.

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 janvier 2012 à 14:43 | da fily (#2745) répond à DIPLOMAT

      DIPLOMAT, je déplore autant cet inanité qui nous entraîne sans cesse dans des marathons peu probants de résultats, si ce n’est celui de se réunir pour remettre les choses à leur place ! on serait tenté de dire à chaque fois.

      Mais la diplomatie est telle que donner des recommandations est synonyme de reproche, et caresser dans le sens du poil est l’équivalent d’assentiment. Vous dites tous que la SADC n’a en rien fait avancer nos affaires, soyons au moins heureux que quelqu’un s’y intéresse, et si nous ne faisions que confiance à nos "élites" pour chercher midi...on sait que nous y serions à chaque fois à 14h également.

      Nous avions déja assister à des défroquages en chaines de la part de l’internationale, la seule SADC est encore l’unique organisme qui semble encore remettre l’ordre qui faut dans ce fatras : alors oui, mais la SADC ne peut et ne doit non plus se substituer aux décisions intrinsèquement prises par la HAT le pouvoir en place, même si elle serait tentée car on peut déplorer une constante distorsion de ce qui est convenu. Elle reste dans son rôle d’observateur Privilégiée et d’arbitre et ne peut réagir qu’après coup.

      Diplomat, comment pouvez-vous dire qu’elle n’a pas pris en compte ce "fait politique" de ce samedi, m’est avis que cette convocation illico-presto, était justement dans le cadre de cet empêchement. Enfin, je le perçois comme ça !

    • 30 janvier 2012 à 14:51 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Oui Oui Oui ...vous etes " tres informatifs " levieux Basile de inona koa no mbola fantatrao ankoatry izany ....fa maha-te-hiaino ra-bainasoir !!

      De fafao ny rarakivy k’aloha... !

    • 30 janvier 2012 à 14:51 | internaute (#5979) répond à DIPLOMAT

      Force est de constater, que la SADC n’a même pas daigné prendre en compte l’enorme mouvement populaire , digne et pacificique de centaines de milliers de personnes qui , UNE fois de plus, a montré sa volonté de voir le retour de Mr Ravalomanana

      Cher Diplomat
      Où as-tu vu qu’un énorme mouvement populaire de centaines (combien de centaines, 10, 20, 30 ; plus ??) a manifesté de voir le retour de Ravalo ?
      Peut etre à travers le prisme déformant de ta cécité ou d’une parfaite mauvaise foi !!!
      A peine si étaient-ils cinquante mille (en étant large) à Ivato et environs, venus des 4 coins de la grande Ile et aucun rassemblement en province !

    • 30 janvier 2012 à 15:27 | DIPLOMAT (#846) répond à internaute

      Internaute,

      Pour la mauvaise foi, personne ici n’a de leçon a recevoir de toi.
      T’es pas obligé de me croire...mais sans te fouler un doigt, tu peux trouver des photos sur internet qui te donnerait de là où tu es, l’impressionnante masse populaire qui a fait le déplacement pour recevoir Ravalomanana.

      D’ailleurs, la HAT si myope d’habitude est parvenu à distinguer sans lunette, quelques heures avant l’arrivée de l’avion, qu’il fallait fermer les aéroports...
      Tu ne vas me faire croire que les supers EMMOREG et CAPSAT aurait eu peur de 50 000 "petits" (en étant large comme tu dis) pro Ravalomanana ??

    • 30 janvier 2012 à 15:43 | DIPLOMAT (#846) répond à da fily

      Da fily Bonjour,

      Il me parait important de remettre les choses en places.
      Mr Ravalomanana avait annoncé le jeudi son intention de rentrer le Samedi.
      Si la SADC, avait quelque chose à redire, pourquoi ne l’a t-elle fait qu’ à posteriori ?

      La SADC est là en tant qu’observateur : Parfait !
      Et bien qu’à défaut d’anticiper (donc d’être acteur), qu’elle soit une juste observatrice.
      Qu’elle dise les choses, mais certainement pas en y apportant un commentaire.
      Apporter un commentaire est fatalement une prise de partie.

      Est ce que sa mission est là ?

      Convoquer les uns et les autres par la suite , pour quelle résolution ?
      Quelle est la prochaine étape ?
      La SADC n’a pas la main et je vous en mille que la prochaine initiative sera fatalement malheureuse à leurs yeux.

      La SADC joue le temps, et devinez à qui profite le temps ? A la démocratie qu’elle prétend rétablir ? A l’économie Malgache ? A la société Malgache ?

      Non merci ! Plus inefficace est impossible en comparaison au règlement par les états Sud Américain de la crise au Honduras...

    • 30 janvier 2012 à 15:57 | internaute (#5979) répond à DIPLOMAT

      Monsieur Diplomat
      Effectivement je ne suis pas obligé de te croire et c’est heureux parce qu’il faut soit etre atteint de myopie chronique soit manier l’art du mensonge pour affirmer que ’’plusieurs centaines de milliers’’ (ce qui en soi est déjà une ineptie comme chiffre et en dit assez long sur ton sectarisme)
      Concernant les photos justement elles démontrent bien qu’on était trés loin d’une foule immense, à fortiori d’une maré humaine, d’ailleurs aucun reportage ne l’atteste et, contrairement à d’habitude, je n’ai vu aucune video de ce ’’rassemblement pléthorique’’ !!
      Mieux, j’ai des sources bien informées sur place qui toutes donnent un chiffrage d’un rassemblement inférieur à cinquante mille personnes ; d’ailleurs plusieurs pro Ravalo avouent, en outre, en privé que ce ne fut pas la prouesse attendu
      D’autres, pro Ratsiraka, m’ont meme dit qu’il y avait moins de monde que pour l’arrivée de l’amiral.

    • 30 janvier 2012 à 16:14 | spliff (#5871) répond à DIPLOMAT

      Salutations DIPLOMAT,

      Peut-etre une petite precision sur le NOTAM sans que cela n’interfere directement avec le debat.
      Le NOTAM [Note To Air Men] n’est qu’un vecteur d’informations a l’attention des usagers des services de la circulation aerienne. L’autorisation d’utilisation des installations d’aerodrome fait partie de ces services. Tout evenement dont la nature necessite une attention particuliere dans le cadre de l’utilisation de l’aerodrome peut et doit etre communiqué via le NOTAM qui constitue le canal officiel d’informations destinées aux equipages . La fermeture d’un aerodrome entre parfaitement dans ce cadre independement de la nature de sa raison. Donc sur le plan strictement procedural, l’utilisation du NOTAM par l’Autorité de tutelle [dont le PHAT est officiellement le maillon le plus elevé sur le plan hierarchique] est adequat.
      Maintenant ces Notams ont effectivement affecté la securité du vol pour des raisons d’ordre techniques/reglementaires differentes de l’utilisation en elle meme du canal d’information appelé NOTAM.

      Cordialement

    • 30 janvier 2012 à 16:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à internaute

      Internaute,

      Avons-nous besoin des rassemblements en Provinces ???

      Tous les pseudos-représentants des Provinces (de tout bord) sont à TANA.
      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 janvier 2012 à 16:55 | DIPLOMAT (#846) répond à internaute

      Internaute,

      1/ change tes sources bien informées car leur envoyer des lunettes risque de t’entrainer des soucis avec la douane, (depuis 3 ans, ils sont encore plus voleur qu’avant) . De surcroit le résultat n’est pas garanti, car à mon avis ils doivent également être sourd.

      2/ Il est consternant que tu n’es pas vu quelques photos compte tenu de ton pseudo...celà dénote bien l’adage : il n’ y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

      http://blogpatrick.com/featured/Ivato_5.jpg

      http://blogpatrick.com/featured/Ivato_4a.gif

      http://globalvoicesonline.org/wp-content/uploads/2012/01/100_2235-375x281.jpg

      Enfin Je te laisse avec ce titre du Journal le monde du 04/09/2011 qui titrait : "Plusieurs centaines de milliers de manifestants en Israël pour réclamer des changements sociaux" .

      http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/09/04/plusieurs-centaines-de-milliers-de-manifestants-en-israel-pour-reclamer-des-changements-sociaux_1567562_3218.html

      L’expression plusieurs centaine de milliers n’est donc une ineptie que pour toi.
      Je te laisse à ton égo.

    • 30 janvier 2012 à 17:01 | DIPLOMAT (#846) répond à spliff

      Bonjour Spliff,

      On est d’accord celà n’nterfère en rien le débat,
      Cdt

    • 30 janvier 2012 à 17:43 | internaute (#5979) répond à DIPLOMAT

      Monsieur Diplomat
      Je reste trés dubitatif sur ton aptitude à persister dans ta (mauvaise) foi d’affirmer qu’il y avait plusieurs centaines de milliers (combien de centaines de milliers ??) pour feter l’arrivée de Dada !
      Et comme tu dis si justement il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ; je n’en veux pour preuve que les 3 photos auxquelles tu fais référence et qui prouvent, de plus fort, tes assertions mensongères. Il faut etre dénué d’esprit pour dénombrer, dans ces clichés, ’’plusieurs centaines de milliers de partisans’’

      Enfin je te vois pas le rapport avec le titre du Journal Le Monde du 04/09/2011 : « Plusieurs centaines de milliers de manifestants en Israël pour réclamer des changements sociaux »
      D’autant moins que, dans le dit article, figure ...un chiffrage (je cite) :
      La contestation sociale a atteint samedi un nouveau pic quand des centaines de milliers d’Israéliens ont déferlé dans le centre de Tel Aviv pour dénoncer le coût de la vie. La vaste Place de l’Etat à Tel-Aviv était noire de monde : cette plus grande manifestation dans l’histoire d’Israël a rassemblé plus de 450 000 personnes selon les organisateurs, au moins 300 000 d’après la police, un chiffre à rapporter aux 7,7 millions d’habitants que compte l’Etat juif.

      Je me pose donc la question sur tes réelles capacités cognitives !!

    • 30 janvier 2012 à 17:52 | internaute (#5979) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Si ce sont des pseudo représentants alors je te laisse libre de penser ce que tu veux et meme de l’écrire. lol...
      Mais cela me conforte dans ma liberté de penser que le (pseudo) mouvement populaire qui soutient Ravalo est un leurre, une posture !!

      Ce n’est pas un ’’malgache’’ absent, comme toi, depuis 1964 de la grande Ile qui peut avoir un éclairage pertinent sur cette question, mon bon Basile.

    • 30 janvier 2012 à 19:13 | DIPLOMAT (#846) répond à internaute

      Internaute,

      3 photos prises à des endroits différents suffisent aux personnes de bonne foi. (y en encore bien d’autres mais à quoi bon ?)
      Tu n’en fait pas partie, c’est un fait.

      Quant au reste, tu ne vois pas le rapport avec l’article sur Israel....celà ne m’etonne pas, il s’agissait de te rappeler que l’expression "plusieurs centaines de milliers de personnes"n’est pas une ineptie en soi comme tu écris plus haut .
      En effet, le journal "le Monde" utilise AUSSI cette expression...

      Quand à mes capacités cognitives, c’est heureux que tu te poses des questions ; car si t’es internaute, comme t’es psy, y aurait quelques débiles qui echapperaient à ton diagnostic.

    • 30 janvier 2012 à 20:28 | da fily (#2745) répond à DIPLOMAT

      Diplomat,

      j’ai rarement vu une mauvaise foi aussi crétine...le fait plus les images ne suffisent pas à l’autiste qui vit dans son monde et sa bulle. Marquant de bêtise assumée comme telle, et s’ulcérer quand d’autres vous apportent les preuves sur un plateau dénote un véritable état médiocre cognitif ou fanatisme : on sait ce dont sont capables les talibans !

    • 30 janvier 2012 à 22:57 | iarivo (#5822) répond à Jipo

      Effectivement Jipo, le "im" était de trop, merci pour la remarque !

      La SADC s’est bien positionné en faveur de l’un des belligérants, non pas parce qu’elle approuve l’action de celui-ci ou parce qu’elle s’est fâché avec l’autre partie, mais parce qu’il n’y avait PAS, il n’y avait PLUS d’autres choix pour la résolution rapide de la crise malagasy.

      Après plusieurs mois de médiation, d’âpres négociations et l’espoir d’être enfin arrivé au bout de la sortie du tunnel, c’est l’échec TOTAL !!!

      De cet échec, la SADC en a tiré un double constat :

      - elle était en présence d’un dialogue de sourd où chaque partie belligérante s’accrochait à tout prix sur ses positions, avec obstination et sans accepter aucune concession, si petite soit-elle.

      - c’est le retour de Marc Ravalomana qui constituait le principal obstacle, l’objet même du conflit, et qui a donc été la cause de l’échec des Accords de Maputo et de l’acte additionnel d’Addis-Abeba.

      De ce double constat, la SADC en a tiré les leçons suivantes :

      - la recherche d’un quelconque accord est quasiment impossible, inimaginable tant les deux parties s’accroche avec obstination sur leurs revendications respectives et refuse tout compromis avec la partie adverse.

      - la question « du retour » ou « du non-retour » de Marc Ravalomanana est au centre même du blocage d’une sortie de crise.

      - les forces en présence, de par leur répartition en mouvance, sont en équilibre, certes instable, mais en équilibre et la résultante ne pourrait qu’être l’immobilisme, le sur-place pour une longue période indéterminée.

      La SADC a donc momentanément jeté l’éponge dans l’attente d’un fait nouveau qui viendrait bouleverser l’échiquier.

      Ce fait nouveau, c’était la volonté de la HAT d’organiser un référendum pour confirmer la mise en place de la IVe République.

      La SADC resta dubitative devant cette décision de la HAT …

      - Réussira-t-elle a organiser ce référendum malgré le manque d’argent, de compétence, etc. ?
      - Les électeurs y participeront-ils ou non suite à l’appel de l’opposition pour un boycott ?
      - Le résultat issu du dépouillement sera-t-il positif ou négatif ?

      La réussite de ce référendum marquerait le commencement de la fin de la médiation de la SADC (donc un échec de la médiation), ce qui est impensable, inacceptable pour cette dernière.

      La SADC fera alors tout pour décourager la HAT a organiser ce référendum : consultation non consensuelle, non inclusive, pas de reconnaissance de la CI, etc. …

      Malgré la succession de manifestations de rue par l’opposition (RODOBE), la tentative de déstabilisation par une poignée d’officiers à la BANI d’Ivato, …, le référendum a bien eu lieu, sans aucun véritable problème tant dans l’organisation que pendant la journée du vote ou le dépouillement.

      Pour la SADC, la réussite de ce référendum démontre que :

      - la HAT maîtrise bien la situation vu sa capacité à l’organiser sans trop de difficulté, donc la force est de son côté,
      - l’opposition n’est pas aussi forte ou aussi importante que ce qu’elle prétend être puisqu’elle a été incapable de s’opposer à cette consultation populaire, son influence dans la masse populaire est faible, trop faible pour représenter un danger à la HAT.

      Conclusion pour la SADC : C’est sur la HAT qu’il faudrait dorénavant s’appuyer pour rétablir la normalité constitutionnelle à Madagascar !

      A partir de cet instant, la SADC va mettre en place toute une méthodologie pour reprendre en main le processus de médiation afin de mener Madagascar vers un retour à la normalité constitutionnelle.

      Toute une suite d’indices vont se succéder et démontreront d’une manière claire et sans aucune équivoque que la SADC (avec le soutien de la CI) a la ferme volonté d’aller jusqu’au bout et d’aboutir à un succès même si pour cela elle doit prendre partie.

      - remplacement du système des 4 mouvances vers celui des 11 entités politiques : changement de majorité qui va de celle de l’opposition vers celui de la HAT…
      - le docteur Leonardo Simao fait savoir à qui veut l’entendre que l’unanimité n’est désormais plus requis pour qu’un accord soit validé, une simple majorité est dorénavant suffisante : même si les 3 ex-mouvances d’opposition n’avaient pas signé la Feuille de route, cette dernière aurait été malgré tout validé puisque la majorité des 11 entités politiques l’avait déjà signé …
      - la première version de la Feuille de route (celle d’Ivato) met de côté la question du retour ou du non retour de Marc Ravalomanana puisque ce sujet est un point de blocage dans le processus d’un retour à la normalisation constitutionnelle : la HAT ne veut absolument pas entendre, ni s’attendre à un éventuel retour de Marc Ravalomanana sinon elle ne signera rien …
      - Marc Ravalomanana et sa mouvance élabore un réquisitoire écrit de plus de 70 pages contre Tomas Salomao et Leonardo Simao qu’il adresse à la Troïka, aucune suite n’est donné et les 2 intéressés (Tomas et Leonardo) sont même félicité en public pour le travail qu’ils ont effectué …
      - Suite aux diverses pressions des mouvances d’opposition, la Feuille de route du Paon d’Or mentionne dans un de ses articles le « retour sans condition » de Marc Ravalomanana… mais aussitôt après une note explicative est rajoutée, limitant ainsi la portée de l’article en question, la SADC ne pouvait pas se permettre un refus de signature de la HAT au risque de faire échouer le processus du retour à la normalité constitutionnelle …
      - sans parler des différents organismes qui sont chargés de suivre et d’accompagner l’application de cette Feuille de route, rien que leur nom est révélateur…
      - etc., etc., etc., …

      La liste est encore longue et démontre encore une nouvelle fois de la volonté de la SADC d’aller jusqu’au bout, contre vents et marées s’il le faut.

      Mais pourquoi la SADC s’était-il empressé de faire signer à tout prix cette Feuille de route le 17 septembre 2011 ???
      >>>Parce que si elle n’avait pas été signé, la HAT aurait organisé ses propres élections et cela aurait signeré la fin de la mission des médiateurs de la SADC, donc le constat d’un échec de leur part, de leur incapacité à résoudre une crise dans leur région.

      Pour que la HAT accepta de signer cette Feuille de route, les médiateurs de la SADC ont dû négocier, marchander et faire des concessions au pouvoir en place.

      Face aux médiateurs de la SADC, la HAT est en position de force, et usera de cette position de force pour empêcher le retour de Marc Ravalomanana, du moins sous cette forme là.

      Les médiateurs de la SADC ne pourront pas s’y opposer et se contenteront d’arrondir les angles pour que la Feuille de route, et son application, reste dans les limites de l’acceptable.

      Des élections présidentielles et législatives auront bien lieu, avec ou sans la présence d’une ou de plusieurs mouvances d’opposition, le principal étant que la majorité des entités politiques y apportent leur soutien, ce qui est actuellement le cas.

      Ce qui est surprenant, c’est que les mouvances d’opposition se sont obstiné sur leur revendications primaires depuis le premier, et n’ont pas cherché à adapter leur méthode de lutte à l’évolution de la situation, s’agrippant bec et ongles à leur conviction !!!

      C’est comme s’elles étaient dans la lune (ou les nuages) ou dans un autre monde, leur monde imaginaire…

      Iarivo,
      Légaliste un Jour, légaliste TOUJOURS !

    • 30 janvier 2012 à 23:23 | el che (#344) répond à DIPLOMAT

      Diplomat,

      Le temps profite à la hat, c’est évident !!

      Andry Rajoelina ne sait pas comment se débarasser du boulet qu’est ra8 : le vote immédiat de l’amnistie risque de valider sa candidature aux présidentielles, et il sait que sa réélection vaudra pour lui l’exil....
      le phat a intérêt à prolonger les échéances électorales, car la conjoncture
      actuelle ne lui est guère favorable.

    • 30 janvier 2012 à 23:44 | iarivo (#5822) répond à el che


      Andry Rajoelina n’est pas là pour aller se mesurer à Marc Ravalomanana via une quelconque joute électorale !!!!


      Si c’était le cas, il aurait accepté sans aucune hésitation la proposition de référendum avancé par Marc Ravalomanana en mars 2009 !!!


      Andry Rajoelina a été engagé ET payé pour évincé Marc Ravalomanana de la Présidence afin que ce dernier ne soit plus nuisible pour Madagascar et la Démocratie malagasy !!!


      Dans l’esprit de ceux qui sont derrière Andry Rajoelina, les commanditaires, ce coup de force était nécessaire pour l’Intérêt Supérieur de la Nation !!!!




      >>>> I. S. N. <<<< >>>> I. S. N. <<<< >>>> I. S. N. <<<<




      Iarivo,
      Légaliste un Jour, légaliste TOUJOURS !

    • 31 janvier 2012 à 01:14 | el che (#344) répond à iarivo

      Iarivo,

      Vous peut être raison quant à la motivation première.

      Mais dîtes-moi pourquoi a-t-il révisé à la baisse l’âge de l’éligibilité aux élections présidentielles s’il n’avait pas l’intention de s’y présenter ?
      A-t-il d’autres perspectives, s’il ne veut pas être rattrapé par la justice ?

    • 31 janvier 2012 à 03:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à internaute

      internaute,

      mon absence du territoire Malgache ne m’a jamais empêché de suivre la vie des MALGACHES

      A bientôt

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 31 janvier 2012 à 14:08 | DIPLOMAT (#846) répond à da fily

      Manifestement tu ne connais pas les talibans.......Alors evite de parler de sujets que tu ne maitrises pas..

  • 30 janvier 2012 à 14:41 | internaute (#5979)

    Lalatiana Ravololomanana et Miandrisoa Marcel ont évoqué tour à tour les nombreuses requêtes sans réponse ni aucune suite que la mouvance Zafy a déposées auprès de la Troïka de la SADC, et ce depuis le 16 septembre 2011, date de signature de la feuille de route.
    Dès lors, ils réclament le limogeage de Marius Fransman et de son équipe, mais en même temps, ils refusent d’intégrer les institutions de la transition tant qu’ils n’obtiennent pas de réponses satisfaisantes à leurs requêtes

    Mort de rire !!
    Une fois encore Zafy nous fait du Zafy
    Où comment quelqu’un qui ne représente rien, voudrait voir ses désirs pris pour des réalités
    Aprés avoir appelé l’arbitrage de la SADC voilà que ce vieux bonhomme est encore une fois chagrin !
    Je rappelle pour la petite histoire que le prof n’a jamais reconnu (avant sa démission en mars 2009) Dada en tant que président...

  • 30 janvier 2012 à 14:55 | destiny (#5811)

    Zafy s’est mis tout seul des poutres dans les yeux : Omer Beriziky

    A se demander s’il n’est pas schizophrène ou idiot par moment !

    • 30 janvier 2012 à 16:43 | vuze (#918) répond à destiny

      Enfin une chose sensée de la part de Destiny....

    • 30 janvier 2012 à 17:06 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à vuze

      Sauf que .....Zafy a fabriqué sciemment JOB de toute pièce avec l’aide de la CI/SADC......et il veut maintenant tout foutre en l’air dans le but de pousser encore ....JOB plus loin...........

      donc le poutre dans les yeux....pas vraiment !

      Mais si si si ....car la methode de Zafy assez prematurée donc naive et pourrait donner un.... boulevard à Ravalo et dans cette condition ce Ravalo sera des poutres dans le c.ul de Zafy........

    • 30 janvier 2012 à 17:21 | vuze (#918) répond à Boris BEKAMISY

      En effet, Boris, aujourd’hui personne n’arrive à comprendre l’attitude du chirurgien...

      Il est aveuglé par les malversations de quelques brebis galeuses au sein du pouvoir actuel... C’est vraiment très dommage de ne pas croire dans cette poussée de changement et s’allier avec le diable... C’est une vision simpliste..

    • 30 janvier 2012 à 17:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Boris BEKAMISY

      Ne vous fatiguez pas trop,il n’y aurait pas de reconnaissance internationale,sans le retour "LIBRE" du Président Marc RAVALOMANANA.

      Pourquoi ne pas saisir "ensemble" la "COUR PENALE INTERNATIONALE" pour statuer sur notre histoire de crime de sang et de trahison ???

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 janvier 2012 à 17:42 | Jaombilo_Bé (#4959) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Faut d’abord le mettre en cage. Le procès internationale viendra après.
      Mais je crois que ton "Ra8" n’a pas les "Bollocks" pour çà !(?) Alors qu’il se pourrait-même, qu’il en sorte comme une superstar international comme la mémé au Burma.

    • 30 janvier 2012 à 20:03 | iarivo (#5822) répond à vuze

      Le véritable chirurgien ici serait plutôt Andry Rajoelina.

      Il a reçu pour mission la lourde responsabilité d’extirper du corps socio-politique malagasy la verrue, la tumeur (Marc Ravalomanana) qui continue à s’y infecter !

      Iarivo,
      Légaliste un Jour, légaliste TOUJOUR !

  • 30 janvier 2012 à 17:46 | hannibal (#6151)

    A SEM Zafy Albert,

    Vos principes démocratiques sont louables, mais vos idées, votre vision de l’avenir, et vos actions dénotent d’une schizophrénie patenté d’un alzheimer.

    Vous avez critiqué ouvertement Ravalomanana du temps de son régime et soutenu Rajoelina lors de sa prise du pouvoir.

    Fort du peu d’intérêt qu’ont éprouvé les nouveaux gouvernants en 2009 pour vous et vos sympathisants, vous vous êtes vite engouffrés dans la "SADC coalition" qui vous a ainsi permis de renaître comme un phoenix (ou une momie), ainsi que SEM "le pompeux" Ratsiraka.

    Fort de votre égo ragaillardi, vous vous êtes crus louable d’obtenir une part du gâteau. Et même plus quand vous avez voulu sciemment vous tailler la part du lion, avec Ratsiraka et Ravalomanana, à Maputo.
    En somme, un coup d’état juridique sur un coup d’état juridique.
    Et le statu quo s’est vu apparaître par la bataille d’égo que vous et vos compères de la patrie, avez engagé avec le petit jeunot.

    Et heureusement, il y eut le 16 Septembre 2011... Date d’enclenchement d’un vrai processus de sortie de crise.
    De plus, au-delà de la possibilité pour vous d’intégrer un processus consensuel, votre mouvance a eu la part belle avec la nomination de votre poulain, SEM Beriziky, un bon PM soit dit en passant.

    Mais, vous vous êtes empressés, avant même l’effectivité du nouveau gouvernement, de renier vos choix.

    Et ainsi de suite, vous faites le pitre pour intégrer le gouvernement et le gamin pour intégrer le CT et le CST.

    Enfin, vous voulez finir dans une révolution de (chapeau) de paille, dangereuse et stérile, alors qu’on vous offre sur un plateau d’argent une voie plus pacifique dans les institutions actuelles.

    Mais, je comprends maintenant pourquoi, malgré votre âge avancé, vous paraissez si jeune avec l’âme d’enfant qui vous anime...

    C’est la SADC qui vous a conféré l’honneur d’avoir votre propre mouvance, M. le président...
    Mais votre comportement devrait autant être qualifié d’irresponsables que Ravalomanana et Rajoelina...

    A bon entendeur, Salut.

    • 30 janvier 2012 à 20:47 | da fily (#2745) répond à hannibal

      OUPS,

      c’est au moins vrai à 98 percent. J’aurais voulu dire quelque chose, mais devant autant de maestria, même dans le fiel, on s’incline.

      Je vous trouve quand même expéditif sur mon supposé age dans le post d’à coté...mince 62 ans comme l’autre : ça fait du 72 pour ma prochaine candidature de 2018 ! mierda, donc pas d’élections pour cette année alors !

      Je ne suis encore qu’un fringant quadra hannibal, remerciez le ciel de nous accorder ces instants privilégiés, du moins je considère toujours les instants M-T comme tel !

    • 30 janvier 2012 à 21:36 | Lefona (#4584) répond à hannibal

      je plussoie à HANNIBAL

    • 30 janvier 2012 à 23:21 | justice_sociale (#3810) répond à hannibal

      re-bonsoir,

      on le sait, vous avez le talent d’exprimer vos pensées mais :

      Ne vous défoulez pas trop sur sa personne, vous pouvez avoir un avis sur tout, vous pouvez ne pas être d’accord avec lui en le critiquant, c’est votre droit mais faites le avec modération.
      Vous pouvez ne pas ignorer qu’ Il est parmi les rares sinon seul à ne pas voler l’Etat malgache et ses populations en conséquence et aujourd’hui, cela reste son combat le plus cher.

    • 31 janvier 2012 à 01:31 | el che (#344) répond à justice_sociale

      Tout à fait justice sociale

      Beaucoup ont oublié que nous sommes toujours en transition, et le but final est de réussir une conciliation à travers des règles démocratiques. L’apport de l’expérience d’un ancien président est essentiel.

    • 31 janvier 2012 à 03:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à el che

      Parlez toujours de "RECONCILIATION" mais il faut dire :"VERITE et RECONCILIATION".

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 31 janvier 2012 à 11:55 | iarivo (#5822) répond à el che

      Que peut-on attendre d’un ancien président qui s’était fait "bouter", violemment et avec conviction, de ses fonctions par le peuple (par 2 fois), par un empêchement ou par un coup de force ???


      De quelle expérience peut-il se prévaloir si ce n’est celui de l’incompétence, de l’incapacité et de la malversation ???


      C’est d’ailleurs bien pour cela que chacun d’eux ont été "bouté" de leur fonction !!!


      Iarivo,
      Légaliste un Jour, légaliste TOUJOURS !

  • 30 janvier 2012 à 21:41 | Lefona (#4584)

    le passé s’agite, le présent bouillonne et le futur se pointe !

  • 30 janvier 2012 à 21:43 | namanatol (#5321)

    merci à vous ,la mouvance Zafy ! depuis le putsch perpétré par les misérables sans le sou en 2009, vous avez toujours prouvé votre détermination à changer le tableau politique au pays et en faire une nation ! avec de telles noblesses ,de quoi vous étonnez-vous si les malgaches ne vous suivent pas, et pire encore, ils se moquent de vous ? car que peut-il en être d’un peuple qui SE LAISSE GOUVERNER (non : DOMINER) par des sataniques (des pires espèces , disons-le) ? et que peut-on espérer de ces institutions (je parle des hommes) qui ont "reconnu" un putschiste au fi de l’ACCORD DE COTONOU (charte internationale) ?
    du fond du coeur, je vous souhaite tout le bien et ne vous lassez pas car cette crise (ou transition) durera encore des années et l’avenir nous dira qui avait raison ! que les pitoyables malgaches rigolent autant qu’ils veulent ;nous ne dirons cependant pas "rira bien qui rira le dernier" car on roule pour LE BIEN.
    QUE DIEU VOUS BENISSE !

  • 30 janvier 2012 à 22:41 | Lefona (#4584)

    réponse à namanatol

    MERCI A VOUS MOUVANCE ZAFY ! Vous avez un azon-damosina de tanalahy !
    Vous avez en 91 mis DEBA en touche, mais vous n’avez pas eu le courage de le bloquer en 1996. Vous avez souhaité avec ironie "BONNE APPETIT" à Ra8 et aujourd’hui vous lui servez de valet, avec la courbette de circonstance. Vous avez participé à ce "Coup de chance pour l’état" de 2009, et actuellement vous ne savez plus ce que vous voulez. MERCI MERCI MERCI, de tout cet effort continuel dont vous nous partagez les primeurs et exclusivités, afin que vous puissiez , monsieur Zafy, en fin de carrière que vous êtes, nous laisser un vibrant témoignage sur la façon dont un politique de votre trempe puisse finir idéologiquement...autrement dit misérablement et sans hommage ! Quand aux suiveurs....RAS ou RAD !

  • 31 janvier 2012 à 02:17 | che taranaka (#99)

    Miantenant que vous avez vomi vos venins sur le PROF ZAFY ALBERT..qui n’a rien VOLE de vos poches..qui accepte la CONSTITUTION de son pays..et qui DEMOCRATIQUEMENT abandonne le POUVOIR sans destabiliser l’Armée et sans une goutte de sang..

    POUVEZ VOUS GOUVERNER TOUT SEUL CE PAYS...???

    POUVEZ VOUS PERSUADER LES GASY ET LA CI que maintenant c’est la REPÜBLIQUE et la DEMOCRATIE..?

    C’est vrai qu’en organisant cette parodie de REFERENDUM en 2010 vous avez espéré acquérir le POUVOIR d’une façon "MORA"..et non...

    REPUBLIQUE veut dire affaires publiques..une BANDE DE MAFIEUX a accaparé le pouvoir à un Dictateur qu’était RAVALO...

    DEMOCRATIE veut dire CHOIX D’UN PEUPLE LIBRE..et les milliardaires aux biens mal acquis verront sur le chemin un PEUPLE qui ne s’avoue pas vaincu.....!

    CONTINUEZ VOTRE LUTTE MONSIEUR LE PROFESSEUR...elle est JUSTE...!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS