Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 3 juin 2020
Antananarivo | 14h44
 

Société

ORTM

Grogne face à la fin de contrat des employés à courte durée

lundi 13 janvier | Mandimbisoa R.

Le non-renouvellement des contrats des employés à courte durée (ECD) au sein du ministère de la Communication et de la culture a suscité de vives polémiques, notamment au sein de l’Office de la Radio et de la Télévision malgache (ORTM). Des employés à courte durée dont les contrats n’ont pas été renouvelés faisaient en effet partie du personnel de l’ORTM d’où la grogne des employés dans ce service. Certains employés prévoient même d’exprimer leur mécontentement par le port de vêtements noirs ce jour.

Face à cette tension, la direction de l’ORTM tente de jouer le pompier, en apportant davantage d’explications par rapport à la décision du ministère. « Durant l’année 2019, l’ORTM, qui emploie 368 agents dont 147 de courte durée (ECD), a procédé à une évaluation de ses agents », indique son directeur général, Jean-Yves Belalahy. « L’évaluation a été faite selon les obligations légales qui incombent à tout agent de l’Etat : ponctualité, assiduité, présence effective sur le lieu du travail selon les horaires règlementaires, professionnalisme, compétence et loyauté. » Compte tenu de ces principes, d’après les résultats de l’évaluation, les contractuels qui ont rempli leurs obligations ont été renouvelés. Par contre, pour les 52 personnes qui n’ont pas satisfait aux critères d’évaluation, leur contrats n’ont pas été renouvelé.

Le directeur général de l’ORTM rappelle que « les ECD sont des agents appelés à occuper des emplois de courte durée, temporaires et occasionnels » et que « L’administration n’est pas tenue de renouveler systématiquement leur contrat notamment lorsque le contrat arrive à terme ou lorsque l’objet du contrat a été réalisé. Les motifs de recrutement des contractuels reposent sur le caractère exceptionnel de la situation : d’où le principe d’absence de droit au renouvellement. L’ancienneté d’un agent ECD n’est en aucun cas une raison de le garder indéfiniment au sein de l’administration », poursuit Yves-Belahy.

Ce responsable d’avertir déjà le personnel de ses services que « tout agent de l’Etat est appelé à servir sur tout le territoire de la République de Madagascar. Ainsi, chaque administration veille à muter, pour une période ne dépassant pas cinq ans, les agents en contact avec le public en fonction des besoins et nécessités de service. Comme toute administration publique, l’ORTM procèdera à des affectations et mutations uniquement dictées par les nécessités de service conformément à la législation en vigueur. »

26 commentaires

Vos commentaires

  • 13 janvier à 09:00 | bebera (#9622)

    Comme son nom l’indique, c’est un Contrat qui d’après l’Article 101 du Code civil : « Le contrat est une convention qui crée des obligations, ce qui suppose un accord de volonté entre au moins deux personnes". EN plus il est de COURTE DUREE....

  • 13 janvier à 09:01 | bebera (#9622)

    Il est à rappeler que les ECD sont des agents appelés à occuper des emplois de courte durée,
    temporaires et occasionnels. « Les emplois réputés de courte durée ou occasionnels considérés
    comme non indispensables au fonctionnement courant des services, ne figurent pas aux
    organigrammes desdits services, mais répondent à des nécessités momentanées dans le cas
    notamment où les tâches des services excèdent provisoirement les capacités de leur personnel
    ordinaire. Il incombe aux autorités responsables de prendre en temps utiles toute disposition
    pour assurer le licenciement aux termes de l’engagement et pour empêcher la reprise du travail
    par les intéressés après ce terme. » (Art 8-9 du Décret n° 64-213 du 27 Mai 1964)

  • 13 janvier à 10:28 | Vohitra (#7654)

    Tiens, tiens, c’est le Directeur de la chaîne de télévision de Ravatomanga Mamy M3TV à Mahajanga qui est maintenant le DG de l’ORTM…

    Espérons que ces cas de non-renouvellement de contrats ne soient pas une opportunité ouverte à de nouveaux recrutements d’ECD pour servir une autre cause inavouable alors…

    Maintenant que ceux qui avaient amené la foule surexcitée le 26 janvier 2009 à Anosy, ayant abouti à l’incendie des locaux de l’ORTM et la destruction des archives historiques du pays, sont aux commandes actuellement…

  • 13 janvier à 10:56 | nez_gros (#10715)

    Pourquoi ils grognent Mandimbisoa.R ? c’est sur cela que tu dois nous relater gros, au lieu de nous ramener les fraises de ce gros directeur d’ORTF Belalahy.
    peut-être , il y avait une forte discrimination ou autre chose ?

    et lalatiana, et Tinoka, ils sont competents ?

    et les milles conseillers du presidents, et du PM, sont ils capables ?

    et les salaires non-payés depuis 7 ans des anciens ECD ELD, où en est on ?
    gros arrêtez de nous enfumer, t’as capté ou pas ?

  • 13 janvier à 11:13 | Isandra (#7070)

    En même temps, ce régime recrute des hauts responsables de l’Etat :

    « Ensemble rattrapons le retard de développement de Madagascar ».

    Tel est le défi lancé par le Président de la République, Andry Rajoelina afin d’atteindre l’émergence économique et sociale de notre patrie.

    Dans le souci d’améliorer continuellement la gestion et la transparence des instances de gouvernance, l’État malagasy lance un appel à candidature afin de pourvoir des postes de la haute fonction publique.

    L’objectif de cet appel à candidature est d’établir la base de données des experts malagasy afin d’améliorer les performances des dirigeants pour un résultat rapide et palpable.

    Le renforcement des compétences et les expertises au sein de l’État sont aujourd’hui plus qu’une nécessité.

    En effet, les changements rapides qui interviennent dans notre pays ainsi que la vision de l’émergence de Madagascar requièrent des connaissances et des savoir-faire spécifiques.

    Une nouvelle approche est essentielle pour garantir les valeurs qui sont : équité, égalité des chances et la transparence.

    Pour ce faire, l’État malagasy fait appel à la participation de chaque citoyen patriote vivant sur le territoire national ou à l’international, à s’engager dans le redressement de notre pays et lance un appel inédit afin de recruter les haut fonctionnaires, gestionnaires et experts malagasy de haut niveau."

    Quelle belle initiative pour l’ouverture ! Nouveaux temps, nouvelles moeurs. Les poste de responsabilité ne sont plus réservés uniquement pour les politiciens et les amis et proches de dirigeants.

    • 13 janvier à 11:15 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Avis aux amateurs, surtout les andafys, c’est une occasion laquelle est devant vous, afin que vous puissiez participer au développement de notre pays.

      Que tout le monde met la main à la patte !

    • 13 janvier à 11:51 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra ,
      La main a la pâte et non a la patte ,sinon cela ne veux rien dire !

    • 13 janvier à 12:13 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Donc votre bellâtre ANR ,se rend compte après 6 ans de pouvoir entre 2009 et 2014 et entre 2019 et 2020 qu’il faudrait du sans neuf pour diriger ce pays a la dérive !
      Vous même avez chier sur les andafy en permanence depuis 10 ans et vous n’êtes pas la seule en ce pays !
      Vous me direz ,il n’est jamais trop tard pour bien faire !
      La meilleure solution pour pouvoir intégrer une nouvelle génération et garder le peu d’honneur qu’il lui reste ,serait qu’il laisse la place a des gens beaucoup plus capables,compétents et intègres que lui !
      Je vous rappelle qu’être le successeur adoubé de l’amiral, en soi n’est pas quelques chose de recommandable et est rédhibitoire pour les vrais démocrates !
      Encore une manœuvre dilatoire qui ne mènera à rien ,car cousue de fil blanc
      Explication "Si les amateurs de viande connaissent bien le faux-filet, les couturières (qui ont le droit d’aimer aussi la viande) savent parfaitement ce que veut dire faufiler, utiliser un fil d’une couleur qui tranche avec le tissu et le coudre avec de longs points pour maintenir le tissu en place avant la couture définitive.
      La plupart du temps, ce fil est blanc (sauf sur du tissu blanc !) et on peut donc dire qu’on a affaire avec quelque chose qui est cousu de fil blanc.
      Mais si nous allons bien rester dans la couture, là n’est pas la véritable origine de l’expression.
      Elle vient simplement du fait que toute couturière qui se respecte sait parfaitement que, pour qu’une couture soit la plus discrète possible, il faut qu’elle soit faite avec un fil exactement de la même couleur que le tissu ; sinon, elle se voit comme le nez au milieu de la figure, ce qui n’est généralement pas l’effet voulu (sauf sur certains types de vêtements comme les jeans, par exemple).
      La métaphore est donc facile à comprendre. Le fil blanc rejoint ici les "grosses ficelles" qui, par rapport aux procédés, ont la même signification.
      Cette expression est attestée depuis la fin du XVIe siècle."

    • 13 janvier à 13:18 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste,

      "Pour ce faire, l’État malagasy fait appel à la participation de chaque citoyen patriote vivant sur le territoire national ou à l’international, à s’engager dans le redressement de notre pays et lance un appel inédit afin de recruter les haut fonctionnaires, gestionnaires et experts malagasy de haut niveau."

      Les non concernés et les curieux s’abstenir !

      Néanmoins, je vous explique : nous sommes à la fin de la première phase, nous entamons la deuxième où les choses plus sérieuses s’effectuent qui ont besoin de la participation de tous,...

      Parce que« Ensemble rattrapons le retard de développement de Madagascar ».
      "Moi tout seul, je peux aller vite, mais, ensemble, on peut aller loin" Dixit Rajoelina.

    • 13 janvier à 14:19 | rakoto-neutre (#8588) répond à Isandra

      Bonjour Isandra
      Aimer la patrie tout d’abord c’est aimer la population qui y vive.
      Faire progresser ensemble notre patrie c’est travaillaer ensemble.
      Pour l’immergence de Madagascar, c’est bon de bâtir et construire.

      Mais que font les autorités :
      - apprendre aux citoyens une mentalité et esprit vindicatifs.
      - contrôler la conscience d’autrui, l’allégeance au pouvoir
      - détruire ceux qui ne sont pas les leurs, éliminer les autres
      - ignorer les autres qui ne font pas partie de leur entourage, une commune qui opte pour le parti contre n’obtient de l’aide de la part de l’état, alors que l’état oblige la population de cette commune à payer leur taxe.
      - ....
      Quelques exemples ! Mais il y en a beaucoup.
      TSY HANDROSO MANDRAKIZAY ISIKA RAHA TOY ZANY NY TOE-TSAIN’NY MPITONDRA.
      JE N’EN CROIS POINT AU DEVELOPPEMENT DE MADAGASCAR, pour un dirigeant qui ne connaît pas le besoin et la priorité de son peuple.

  • 13 janvier à 13:04 | Vohitra (#7654)

    Il est clair maintenant qu’à l’époque des festivals de campagne à travers le pays, l’essentiel c’était de ravir et gagner à tout prix le pouvoir…et que même les ressources humaines capables et à la hauteur pour la réalisation future des rêves n’existaient et n’existent pas encore…

    Mais à ce stade, il est légitime de se poser la question alors, qui était (étaient) réellement les (s) concepteur(s) (ou marchands) de ces rêves illimitées qu’on veut démocratiser actuellement ?

    Voyons maintenant le contenu de cet appel à candidature.

    Le défi : atteindre l’émergence économique et sociale de notre patrie. Là-dessus, il ne faut pas se couvrir d’illusions, ce défi ne pourrait jamais être atteint avec ses 13 velirano…car il y a des pré-requis importants que son (ses) concepteur(s) avaient omis dès le début…

    L’objectif de cet appel à candidature, est d’établir la BDD des experts Malagasy afin d’améliorer les performances…DES DIRIGEANTS pour un résultat rapide et palpable : là encore, il n’y a qu’un aveu très significatif, les lacunes et manques de performances ont dans la majorité des cas pour origine soit une carence manifeste en matière de coordination et leadership, soit des carences et insuffisances notoires et tangibles en termes de capacités et aptitudes, et connaissances des dirigeants…soit les deux à la fois, comme ce qui se passe actuellement…

    Et dans le profil des candidatures recherchées, il est bien souligné la recherche d’une candidature ayant un sens du leadership exemplaire et visionnaire en alignement avec la vision de IEM…là-dessus, le comble est à son summum, un visionnaire qui voudrait bien s’aligner à une vision, tout simplement, c’est une labyrinthe cauchemardesque à n’en plus finir, tout au moins l’appel à candidature aurait pu demander tout simplement la reprécisions du cadre de la vision…

    Et enfin, la plus grande filouterie du siècle, dans le dossier de candidature, on demande la fourniture de « plan d’actions »…et là-dessus, il est clair, c’est l’explication flagrante de l’incapacité du gouvernement à produire le PMO (Plan de Mise en Œuvre) du PEM alors que le chef de gouvernement l’avait annoncé depuis la présentation de sa PGE au parlement à l’issue de l’élection de la première législature de sa présidence…et jusqu’à maintenant, rien, rien du tout…
    Sur ce point, qui osera, à moins d’être un fou, s’aventurer à élaborer un plan d’actions pour la PGE dans une candidature alors que cet exercice nécessiterait des efforts, du temps, de la cohérence, de toute une architecture de processus dans le cadre d’une logique d’intervention avec tous ses paramètres et indicateurs ? C’est de la filouterie pure et simple on dirait…

    • 13 janvier à 13:37 | ANTICASTE (#10704) répond à Vohitra

      Vohitra ,
      Bravo,concis, étayé,réaliste,pragmatique vous feriez un excellent premier ministre ,mais pas sous la présidence d’ANR et sa bande,bien entendu !
      Cette appel a candidature est encore une opération de com ,qui n’a aucun but précis !
      Comme vous le dites les pré-requis sont très loin d’être établis et le sens et les buts de la manœuvre de fond sont inexistants !
      Le PRM est la pour magouiller avec ses complices du clan des prédateurs ,mais seulement a leurs profits,comme ils l’ont fait avec l’Amiral pendant 25 ans et avec l’aide de l’armée !
      Rien de changer donc sous le soleil de Mada ,malheureusement

    • 13 janvier à 14:14 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Et par dessus tout, les mensonges sont maintenant a decouvert.

      Comment le gouvernement avait pu elaborer les couts des investissements et activites annexes dans la LFI 2020 alors qu il est depourvu de plan d actions ?

      Le costing des interventions sont d habitude elabore a partir de plan d action...

  • 13 janvier à 13:19 | Behantra (#9165)

    Alors bôka a !

    Un petit rappel : pendant sa propagande bôka s’est évertué à dire que des experts sont là , prêts à effectuer les travaux nécéssaires pour réaliser son fameux iem

    C’était , il y a un an ... déjà

    Vous les avez vu ces soit disant experts ?
    Et surtout nous citer les travaux qu’ils ont effectués ?

    On s’agite beaucoup dans le microcosme , car , parait til ON va recruter d’autres experts

    Ben , vu sous cet angle ON va gagner encore un an ... dans ’notre langage’ ne dit t’on pas

    samy hatratra ny taona manaraka e !

    Sa ahoana ??

    • 13 janvier à 15:12 | Isandra (#7070) répond à Behantra

      Behantra,

      Il est mentionné dans cet annonce : "Le renforcement des compétences et les expertises au sein de l’État sont aujourd’hui plus qu’une nécessité."

      Nuance, Rajoelina n’est pas en train de former une équipe, mais, il est en train de recruter pour renforcer les compétences de l’Etat, pour que celui-ci puisse réaliser ses projets.

    • 13 janvier à 17:40 | Vohitra (#7654) répond à Behantra

      « Nuance, Rajoelina n’est pas en train de former une équipe, mais, il est en train de recruter pour renforcer les compétences de l’Etat » selon Isandra…

      Ainsi donc dans sa conception, d’un côté, il y a l’Etat et ses compétences et personnel, et de l’autre côté, le président et son équipe…

      Et de là à dire que la mission et objectif de ce dernier groupe sont différents de celui de l’Etat, il n’est plus qu’un pas à franchir…

      C’est dangereux ça !

      D’ailleurs, la Fondation a pour vocation de faire des profits...

  • 13 janvier à 14:09 | Behantra (#9165)

    bôka : c’est un incompétent ... ouste !

    Oui , mille fois oui : qu’il dégage de là car Madagasikara ne peut se payer le luxe d’entretenir un incapable de cet envergure

    Et j’affirme haut et fort que le PM Ntsay est nettement beaucoup plus compétent que ce ’macaque’

    • 13 janvier à 15:33 | elena (#3066) répond à Behantra

      Si on voyait le PM plus sur le devant de la scène, et en plein travail, ça attirerait des vocations. Là, on ne voit que le Prezidà dans les journaux. Mais chapeau ! Faire des pompes sur les poings !

  • 13 janvier à 15:35 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    Pour accomplir sérieusement une mission et avoir des résultats significatifs, il faut des moyens.
    à la mesures des objectifs visés.

    Au delà de la qualité exigée en matière de ressources humaines adaptées et compétentes,

    - Est-ce que ANR a-t-il les ressources financières correspondantes à ses promesses populistes ?

  • 13 janvier à 17:13 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Dans l’article de l’express de cematin ,il y a cette phrase que les candidats a de nouveaux postes aux sein de l’administration doivent etre convaincus de la vision incarnée par l’IEM !
    Vous voyez cela m’interpelle ,en quelques phrases que est don cette vision ?
    ATTENTION ,ne me racontez pas vos éternelles platitudes de com ,comme vous savez le faire !
    Non je voudrais savoir quels sont les secteurs économiques impactés ,quels seront les montants d’investissements dans chacun de ces secteurs !
    Par exemple dans le secteur agricole ,quels seront les aides proposées ,leurs montants ,le mécanisation sera t-elle encouragée ,quels type de productions seront privilégiées ,etc,etc !
    C’est ce qu’attendent les dirigeants de la banque mondiale et des instances de l’ONU ,pour éventuellement débloquer des fonds !
    Pourquoi ce travail n’a t-il pas encore été fait ?
    Si les "compétences manquent ,comment cela n’a t-il pas été identifié plus tot ?
    je comprend pas tous ces types qui ont fait des études de bac +10 dans les pays communistes ,comment se fait-il qu’il ne soient pas capable de faire cela ?
    Pourtant votre Rajoel ,il a eu 5 ans en France pour faire cela ,qu’attend t-il ?

    • 13 janvier à 18:00 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Anticaste,

      Les non concernés et les curieux s’abstenir.

      Si vous êtes candidat, faites vous-même la recherche,...si vous arriviez, vous auriez une longueur d’avance.

    • 13 janvier à 18:13 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Isandra,
      Vous mettre en difficulté est assez simple !
      Pour votre défense ,vous n’êtes sans doute pas la seule à ne rien comprendre a ce fatras qu’est l’IEM .

      J’attends avec impatience le jour ou le chef du clan ANR vous demandera de défendre l’abandon de l’IEM ,qui de toute les manières n’était qu’une leurre électoral pour naïfs en tous genres !
      Il a bien fonctionné jusqu’à aujourd’hui donc il a bien servit Rajoel !
      Et puis les ulta conservateurs de votre clan n’en veulent pas ,enfin cela vous le savez !

  • 13 janvier à 19:37 | lancaster (#10636)

    En fait la forme et la procédure de ce vaste recrutement font que le résultat sera décevant.
    Au lieu de demander un plan d’action (ce qui ne rime à rien vu l’imprecision Des résultats attendus) à chaque postulant, l’etat doit plutôt faire des descriptions de tous les postes à pourvoir et de dresser ensuite les termes de références.

    Le cabinet de recrutement va recevoir des tonnes de CV. Ce qu’il pourra effectuer, c’est d’en faire le tri qualitatif par secteur d’activite. Ensuite pour sélectionner , le cabinet devrait bien connaître tous les objectifs recherchés pour chaque département, chaque poste etc...
    Ce qui n’est pas possible. Autant demander au cabinet, puisqu’il sait tout, de former le gouvernement tout seul. Bref, c’est ridicule.

    L’etat Sait-il ce qui veut ou non ?

    • 13 janvier à 20:13 | ANTICASTE (#10704) répond à lancaster

      Lancaster,
      C’est de la com ,vous n’avez rien compris !
      L’espoir fait vivre !

    • 13 janvier à 21:04 | Behantra (#9165) répond à lancaster

      Eh oui Lancaster

      Cela fait un an que bôla nous e.m.m.e.r.d.e avec ses com la noix

      En dépensant , sans vergogne , l’argent des malagasy

      MOI , je ne le supporte plus .. DEHORS

  • 13 janvier à 21:00 | Behantra (#9165)

    Mihevera

    Juste un clin d’oeil

    Macron , après la formation du gouvernement d’Edouard , va ’placer’ des experts dans tous les ministères pour ’réaliser’ son rève’

    Et au bout d’un an , pour épater encore un peu plus sa ’galerie’ va recruter d’autres experts , pour remplacer ceux et celles d’avant , qui en fait , étaient infoutus de faire quoi que ce soit

    Une indienne pour les finances
    Une japonaise pour les énergies
    Une Ukrainienne pour les retraites
    Une Malagasy pour les îles éparses

    Et toute la France va danser avec lui la fameuse à la queue leu leu ..

    Oh pardon , j’ai confondu bôka et Macron .. quoique l’on se demande

    Lequel est plus k.o.n que l’autre ??

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives