Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 19h19
 

Environnement

Protection de l’environnement

Gaz butane : 15.000 ménages vont bénéficier d’un kit de réchaud gratuit

lundi 5 juillet | Mandimbisoa R.

Le gaz butane pourra être à l’avenir accessible à tous ou presque. Une convention de collaboration visant à démocratiser l’utilisation du gaz butane à Madagascar a été signée le week-end dernier entre le ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD), le ministère de l’Economie et de Finance (MEF) et le Comité malgache du butane (CMDB)

Rendre plus accessible le prix du gaz butane pour réduire l’utilisation du charbon et des bois de chauffe et diminuer la déforestation est l’objectif de cette convention.

Pour commencer, la convention sera valable pour une année. Elle consiste à baisser de 9% le prix du gaz butane et à distribuer gratuitement 15.000 bouteilles de gaz dont 6.000 bouteilles de 4 kg et 9.000 bouteilles de 9 kg. Une remise de 80 % sera appliquée pour les bouteilles de 9 kg et une vente au détail du gaz aura lieu dans les points de vente au niveau de toutes régions, à commencer par Antananarivo et Mahajanga. Il sera ainsi possible de recharger sa bouteille de gaz à partir de 3.000 Ariary.

Dans la Loi des Finances Initiale 2021, la TVA sur le gaz butane est passée de 20% à 5% la TVA. Sachant que 97% des ménages malgaches utilisent du bois pour la cuisson induisant un rythme de consommation de 18 millions de m3 de bois par an, cette convention consiste à la fois à améliorer le bien-être des ménages cibles et à diminuer la dégradation forestière.

Le gaz butane considéré comme un produit de luxe par une grande majorité de la population, apparaît aujourd’hui comme la seule alternative possible et acceptable de substitution énergétique par les consommateurs urbains par rapport au charbon de bois. Il est toutefois pour le moment hors de portée du pouvoir d’achat de la majorité des consommateurs urbains et est soumis aux aléas des prix des produits pétroliers. Le prix d’une bouteille de gaz de 9 kg est actuellement à 51.800 Ar et celle de 12kg à 72.000 Ar dans la capitale. Selon la consommation des ménages, une bouteille de 9 kg peut durer en moyenne un mois.

A Madagascar, 50% des forêts ont disparu ces 50 dernières années, au rythme de 100.000 ha de forêts détruits chaque année, faisant craindre une disparition totale de la forêt malgache d’ici 30 ans.

Dans un communiqué, le ministère chargé de l’Environnement indique que la l’offre de kits gratuits et ou en promotion pourra se renouveler chaque année en fonction de l’évolution de la consommation des ménages.

75 commentaires

Vos commentaires

  • 5 juillet à 09:37 | Dadabe (#9116)

    La mémoire courte...

    Selon RFI, en date de hier (4 juillet), le ministère de l’Intérieur malgache a fait annuler une soirée LGBT dans un bar d’Antananarivo pour ’’atteinte aux bonnes mœurs’’ et ’’incitation à la débauche’’, selon le procès-verbal. ’’Un coup dur pour la communauté, dans un pays hostile aux minorités sexuelles’’, commente la correspondante à Antananarivo de RFI, Laure Verneau (Nb - Tout comme Gaëlle Borgia, Laure Verneau doit être soutenue et encouragée !!!).
    Bien entendu, on peut penser ce qu’on veut de la ’’communauté’’ LGBT. On peut surtout éviter d’avoir un avis tranché sur tout et, plus souvent qu’à son tour, confondre la vie privée entre adultes consentants et la sphère publique. Mais, si d’aventure, de jeunes mineurs risquaient d’être impliqués dans une telle soirée rappelons que la loi malgache est déjà sévère là-dessus. Il revenait simplement aux autorités de veiller au grain (filtrer les entrées, par exemple). En cas de délits avérés (et non provoqués), place alors à une justice indépendante de tout pouvoir, politique ou religieux. Bref, à chacun son métier. Qu’en pensent les DJ et autres roitelets des nuits malgaches ?
    Quoi qu’il en soit, sévir à titre préventif n’est pas la bonne méthode. C’est un peu comme si on disait à Isandra de se taire ’’a priori’’ car on pressent qu’il va encore dire une grosse bêtise. Ben non, la liberté impose que la voix de son maître puisse écrire ses délires, comme chaque jour. Ensuite, charge à chacun de lui répondre, s’il a du temps à perdre. C’est ainsi... Et, osons-le, en vraie démocratie cela ne se discute même pas !
    Une fois encore, c’est à l’interdiction d’être un peu différent, à ces ostracismes moyenâgeux, que se devine une vraie dictature. Le russe Poutine, le brésilien Bolsonaro, le chinois Xi Jinping, le nord-coréen Kim Jong-Un et un bon paquet d’autocrates africains plus ou moins islamisés, doivent se féliciter de voir le petit malgache Rajoelina rejoindre le club pas si fermé que cela des gros khons sectaires pour qui le plaisir (voire la débauche) ne peut concerner qu’eux, et eux seuls. Chasse gardée !
    Faut dire, aussi, que quand on n’existe plus du tout sur la scène internationale et que tous les signaux sont au rouge au plan intérieur, il n’y a pas vraiment d’autre choix que celui de produire des gélules de poudre de perlimpinpin en se déguisant en ’’père la pudeur’’ (!). C’est à mourir d’ennui ou de désespoir mais certainement pas de rire. Et puis, entre nous,
    s’agissant du ’’minus habens’’ au pouvoir, dont on m’a relaté voici déjà de longues années quelques ’’dérapages’’ de jeunesse, je trouve plaisant cette mémoire si... courte. Mais il est vrai qu’on ne brûle jamais aussi bien que ce qu’on a adoré, n’est-ce pas ? Alors, serait-ce un tardif acte de contrition ? Comme un regret, peut-être... Allez savoir. Faudrait que je pose la question à Pedro. Il commence à bien connaître le nain à la Cadillac, non ?
    Bref, pour mémoire, voici le propos attribué à Saint-Rémi, alors archevêque de Reims, lors du baptême de Clovis à la toute fin du Vème siècle. Si j’en crois Grégoire de Tours, dans son ’’Histoire des Francs’’, Rémi aurait dit : ’’Courbe la tête, fier Sicambre, adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré.’’ Ben oui, sale temps pour les idoles.

    PS - A part cela, tout gaze pour vous ? Tant mieux... Au fait, à propos du père Pedro (entrevu hier sur TFI où il faisait sa pub à Sciences-Po et à l’Institut de France), j’avais écrit un billet ensuite oublié. Le voici...

    • 5 juillet à 09:38 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      La grosse tête

      Ces dernières semaines, il a été beaucoup question du Père Pedro, ce lazariste aussi ’’bâtisseur’’ qu’opportuniste et qui fait partie de ceux qui croient à Celui qui marche sur l’eau, multiplie les pains, permet des pêches miraculeuses, fait voir les aveugles et marcher les paralytiques. Bon... D’entrée de jeu on imagine un usage excessif du ’’rongony’’ qui peut nuire gravement à la santé. Mais, à la réflexion, on se dit que chacun, à titre strictement privé (!), est libre de croire à ce qu’il veut avec ou sans l’usage de produits illicites.
      En vérité, lorsqu’il s’agit de simples d’esprit ou de malheureux auxquels on a tout volé, sauf le droit de rêver, ces petites bondieuseries pour ’’enfants de Marie’’ ne me gênent pas trop. La ’’foi du charbonnier’’ est une sorte de placebo qui a parfois fait ses preuves. En tout cas plus sûrement qu’une certaine tisane orange...
      En vérité aussi, lorsqu’il s’agit de personnes très bien formées intellectuellement je comprends qu’il soit bien tentant d’encourager ces superstitions afin de dominer un ou deux milliards de croyants et de faire ainsi ’’carrière’’ pour la plus grande joie de sa maman et, le cas échéant, ’’ad majorem Dei gloriam’’. Et puis, entre deux bénédictions ’’urbi et orbi’’, les bonnes actions au profit des plus pauvres doivent normalement être rendues au centuple. L’affaire paraît donc juteuse...
      En vérité enfin, lorsqu’il s’agit de centaines d’autres millions de ’’croyants’’ (et peu importe la religion !) qui surnagent entre ces ’’pauvres" en tout, sauf en espérance, et ces ’’riches’’ en tout, du moins en apparence, je me sens déjà moins à l’aise. Je pressens le règne de la plus parfaite hypocrisie. Celle de ceux qui s’achètent une bonne conscience avant qu’il ne soit trop tard, mais sans trop débourser tout de même. Ceux là, avec mon camarade Nietzsche (oui, encore un camarade...), je les compisse avec une certaine délectation, faut bien l’avouer...
      Aussi, ayant écrit ce qui précède et qui déplaira probablement au plus grand nombre, que voulez-vous que je pense d’un barbu argentin aux origines slovènes ? Certes, il a consacré une grande partie de sa vie à son ’’Akamasoa’’. Une belle oeuvre à n’en pas douter. Pas unique, mais tout à fait admirable. Et pourtant l’homme est désormais un pitoyable manœuvrier politique usant et abusant de tournées très ’’people’’ en Europe. C’est que cela rapporte gros ! En résumé, l’âge venant, Pedro a pris la grosse tête. Que voulez-vous, l’être humain n’est qu’un pauvre pécheur...
      Le camarade ’’Arsonist’’ avait donc bien raison : parfois, il est sain (saint ?) de savoir dire non aux caméras. Un petit enfant en guenilles qui chante, prie, danse ou meurt de faim, ici ou ailleurs, ne sera jamais un spectacle, surtout payant. Sauf pour ceux, les salauds, qui gardent la dignité humaine à leur usage exclusif.
      Le 29 mai à 12h31, ’’Isandra’’ a osé ceci : ’’En plus, pour les pauvres, le besoin de dignité n’est pas leur priorité’’. Pour ces quelques mots, je ne compisse pas mais je conchie la voix de son maître, cette fois ’’ad vitam æternam’’.

      PS actualisé - En ce lundi 5 juillet qui sent déjà bon l’Italie (je ne parle pas de football, quoique...), j’adresse mes amicales pensées à ceux qui les méritent et qui se reconnaîtront. Les autres, bof...

    • 5 juillet à 11:37 | Vohitra (#7654) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe,

      Juste pour un rappel historique...

      « Cette fois, le Vatican ne peut plus couvrir un homme qui porte tort à la réputation de l’Eglise. Un rappel à l’ordre est notifié au fautif. Il n’en tient guère compte. Le pape Pie XII prend donc officiellement ses distances avec cet ami encombrant… » C’était en 1950…

      Est-ce que le prêtre barbu lazariste slovène s’identifie-t-il au parcours de l’évêque brun Aloys Hudal vis-à-vis du national socialisme à cette époque sombre de l’histoire de l’humanité ?

      Le barbu lazariste est actuellement en train de surfer avec allégresse sur les vagues meurtrières crées par la politique semée par un gourou de la cupidité et dirigeant invétéré de la kleptocratie dans la partie sud de l’océan indien…gourou exterminateur de tout un peuple et adepte d’une prophétie venant de l’Amérique latine lointaine…

      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/1945-derniers-secrets-les-bons-offices-de-l-eveque-brun_1703166.html

      Bonne journée à vous

    • 5 juillet à 12:09 | arsonist (#10169) répond à Dadabe

      Dadabe, que je salue,
      est de ceux [très rares] qui ne se laissent pas aveugler
      par les habituels excès dans les pub’ et com’ style à la fois de Pedro et de Rajoelina.

      En remontant le temps, je constate que Pedro a précédé le dedaka Rajoelina dans cette pratique.
      En d’autres termes, il est fort probable que, question style de com’ et de pub’, Bokassa gasy s’est inspiré de la méthode Pedro.

      Existe-t-il un degré minimum d’humanisme que doit avoir une personne
      pour qu’elle se soucie de la dignité de tout être humain ?
      pour qu’elle respecte ladite dignité humaine, surtout pour les plus faibles ?

      Généralement ceux qui fréquentent des associations humanitaires ont remarqué que
      très souvent les plus pauvres chez les humains n’ont plus que leur dignité en leur possession.
      Et il arrive que ces personnes humaines défendent cette dignité !

      Si on leur enlève aussi cette dignité d’être humain, il ne leur reste plus rien !
      Plus rien !
      Rien !

    • 5 juillet à 12:59 | arsonist (#10169) répond à Dadabe

      Non seulement les droits des migrants qui tentent de traverser la Méditarranée
      mais aussi leur dignité
      sont un sujet brûlant de l’heure !

      https://actu.orange.fr/france/369-migrants-secourus-dans-la-nuit-en-mediterranee-a-bord-de-l-ocean-viking-CNT000001CkoTw.html

      [Extrait]
      "Les Nations unies ont récemment épinglé la Libye et l’Union européenne, leur demandant de réformer leurs opérations de recherche et de sauvetage en mer Méditerranée et affirmant que les pratiques actuelles privaient les migrants de leurs droits et de leur dignité, quand elles ne leur ôtaient pas la vie."

  • 5 juillet à 09:41 | MALIBUC (#9345)

    A la campagne, le prix d’une bouteille de 9 kg est en moyenne de 110 000 ary.
    Quelle famille pourra acheter du gaz à ce prix avec un salaire moyen de 150 000 ary ?
    Foutaise, gageüre. Il faudra trouver d’autres solutions que le gaz, le four solaire fonctionne bien à condition que les gasy abandonnent leurs coutumes et là c’est pas gagné.

    • 5 juillet à 10:17 | Vohitra (#7654) répond à MALIBUC

      Bonjour Malibuc,

      150.000 Ariary disiez-vous comme étant le salaire moyen...mais il y avait deux semaines déjà, ce 150.000 Ariary était le prix d’une vie humaine à Bekily, concédé et payé par un haut dignitaire et protecteur d’un calife tropical....après un délit de fuite sans suite depuis !

    • 5 juillet à 11:46 | vatomena (#8391) répond à MALIBUC

      Dadabe —le besoin de croire est il le propre de l’homme ? Depuis des siècles il y a eu des hommes qui croyaient en un Dieu créateur et miséricordieux.Puis il y a eu ceux qui ont cru à des lendemains qui chanteraient avec le Communisme ,le Socialisme ,le Progressisme ,l’Athéisme. Quelle illusion est morte aujourd’hui alors que l’autre survit encore , ?

    • 5 juillet à 13:09 | vatomena (#8391) répond à MALIBUC

      Arsoniste - je me demanderai toujours en quoi des clandestins qui viendraient s’installer chez nous ou en France auraient des droits particuliers.Lors de fetes familiales faut il accepter l’intrusion de personnes non invités.Dadabe en personne ouvre t il sa porte au premier venu ? je ne le pense pas

    • 5 juillet à 13:17 | vatomena (#8391) répond à MALIBUC

      Si les européens ont la charité de repecher ces jeunes hommes qui se jettent à lamer,il faut reconnaitre que ces personnes ont abandonné père et mère pour entreprendre une vie aventureuse.L’afrique va se vider ainsi de sa jeunesse.

    • 5 juillet à 13:54 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à MALIBUC

      venu ? je ne le pense pas

       5 juillet à 13:17 | vatomena (#8391) répond à MALIBUC ^

      Si les européens ont la charité de repecher ces jeunes hommes qui se jettent à lamer,il faut reconnaitre que ces personnes ont abandonné père et mère pour entreprendre une vie aventureuse.L’afrique va se vider ainsi de sa jeunesse.

      . *************
      Un tel mépris des malheureux est digne de l’époque où les gens du château méprisaient les manants...C’est à se demander si le vatomena n’est pas une réincarnation de ceux-ci !
      Il devrait faire gaffe parce qu’il est possible qu’il se réincarne ( bientôt ?) dans l’un de ces malheureux migrants...

  • 5 juillet à 10:28 | I MATORIANDRO (#6033)

    TSY MAAHAY NININ.

    FAILED STATE.

    MMMMMMIIIIIAAAALLLLLAAAAA.

    • 5 juillet à 17:26 | vatomena (#8391) répond à I MATORIANDRO

      Vazaha taratasy____ Il est certain que les premiers colons s’installant en Afrique couraient plus de risques que les jeunes étalons débarquant dans des pays européens où on peut bénéficier du soutien d’oeuvres charitables ,de logements ,de médecine gratuite et d’un pécule .Le seul risque c’est la mer.Le criminel n’est pas l’européen mais celui qui ,argent comptant, entasse les pauvres africains dans des radeaux gonflables.lesquels achètent leur mort par noyade.Le premier devoir humanitaire c’est d’empecher ce trafic d’humains . Autrefois on razziait ,on vendait ou on achetait des esclaves.Aujourd’hui de jeunes hommes pleins de force et de courage viennent se livrer eux memes à des exploiteurs de la misère africaine. C’est un déni de Civilisation.

    • 5 juillet à 17:36 | vatomena (#8391) répond à I MATORIANDRO

      Gasy taratasy — Je n’aimerai surtout pas etre dans la peau de ces exploiteurs qui attendent avec impatience l’arrivée de nouveaux migrants pour les mettre pratiquement en servage avec des salaires de rien.Mieux vaut etre exploité chez soi ,dans le voisinage de sa famille ,plutot qu’aller se faire exploiter ,humilier ,loin tres loin à l’étranger

    • 5 juillet à 21:13 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à I MATORIANDRO

       5 juillet à 17:36 | vatomena (#8391) répond à I MATORIANDRO ^

      Je ne pense pas que vous ignorez, vous faites seulement semblant, que ces migrants ne fuient pas seulement la famine mais aussi la mort. Ils ne sont pas exploités chez eux, soit ils n’ont pas d’emploi ( comme à Madagougou dans le sud ouest), soit ils essaient d’échapper aux tueurs djihadistes. Je suis de plus en plus convaincue que vous allez vous reincarner en migrant, vous avez trop besoin d’un stage là-bas !

    • 6 juillet à 12:37 | vatomena (#8391) répond à I MATORIANDRO

      Vazaha malagasy :où voyez vous du mépris là où il y a affliction pour une jeunesse qui désespère de ne pas pouvoir survivre au milieu des siens ,dans sa patrie.Encourager cet exode mortel est un crime.Certains devront porter sur leur conscience toutes ces noyades.

    • 6 juillet à 15:51 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à I MATORIANDRO

       6 juillet à 12:37 | vatomena (#8391) répond à I MATORIANDRO 
      Vatomena
      Vous n’avez pas besoin de vous justifier par rapport à moi, cette affaire vous concerne, vous et votre conscience.
      Je note simplement que tout croyant à une religion sait que nos âmes sont justes et elles décident pour nos destins en toute intégrité.
      Elles décident souvent de remédier à nos manquements et méconnaissances. Ainsi, votre âme est en accord avec ce que vous êtes...

    • 6 juillet à 19:14 | vatomena (#8391) répond à I MATORIANDRO

      Vazaha Gasy —A la réflexion je me monterai plus sévère que précedemment.Là où vous voyez des migrants je vois plutot des fuyards. Et ils ne s’enfuient pas n’importe où vers Abu Dabi ou autres pays arabes pétroliers .Ils foncent sur la France là où il y a déjà un fort chomage mais sécurité sociale et allocations.

  • 5 juillet à 10:38 | Vohitra (#7654)

    Faudra-t-il s’en réjouir d’une distribution de 15.000 bouteilles par rapport aux 5.000.000 de ménages existants dans le pays ?

    Ben, une bouteille risque d’être épuisée au maximum après deux journées de cuisson de « cuir de zébu », non ?

    D’abord, l’eau potable et le riz sont déjà des problèmes cruciaux pour s’en procurer en ce moment, et qu’est-ce qu’il va en faire de cette bouteille distribuée un ménage démuni qui n’a même plus un kapoaka à mettre dans la marmite !

    Ainsi donc, il y aura une remise de…80 %... et appliquée à Antananarivo et Mahajanga !

    Dis, est-ce que l’exploitation gazière dans les îles éparses va commencer d’ici peu alors pour se permettre ainsi une remise de 80 % du prix de vente ? Ou envisage-t-on dans la LFI 2022 au mois d’octobre prochain une hausse de 180 % pour récupérer la concession accordée actuellement ?

    Ou est-ce qu’on veut satisfaire uniquement les 8 % de nantis et vestiges de classe moyenne en ville, et surtout les fonctionnaires pour calmer la grogne qui commence à se faire entendre actuellement ?

    • 5 juillet à 12:33 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      Bonjour .
      Je vous rejoins dans le sens ou Tant et Majunga ne sont pas représentatifs de Madagascar, sachant que ce sont plus les agriculteurs et la population qui vit hors citée, voir dans la foret qui n’ ont pas le choix de couper du bois pour se nourrir .
      J’ ai bien peur que cette initiative reste un coup d’ épée dans l’ eau , ne satisfait qu’ une minorité au détriment de la majorité comme souvent .
      Dépenser cet argent en le donnant à ceux qui plantent et cultivent des arbres me paraitrait plus constructif, mais bon cela n’ engage que moi bien entendu .
      Il me parait urgentissime de lancer une campagne de reboisement au niveau national, et que chaque commune devrait avoir un quota imposé, comme les départements avec les logements sociaux, des aides apportées d’ un coté en fonction du devoir de résultat, et pénalité dans l’ autre en manque de résultat ou résultats insuffisants .
      Le solaire comme au Nepal ou en Inde devrait etre également développé !

    • 5 juillet à 22:29 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Gasy taratasy ..Ils fuyent les talibans ,les djiadistes dites vous .Certes.Mais il se fait que des djadistes on peut aussi les voir à l’oeuvre à Paris ,Londres,Cologne.--- Faut il combattre le talibans et djiadistes dans son pays ou s’enfuir à l’étranger.

  • 5 juillet à 10:40 | Isandra (#7070)

    Ce régime ne cesse de chercher les solutions de nos problèmes, après le résultat satisfaisant de l’essai de CVO, avant-hier, voilà un autre solution et alternative pour l’environnement,...

    Toutes es actions dépolluent plus en plus l’environnement politique du coté de pouvoir et sa relation avec le peuple,...

    Si seulement, ce régime trouve une alternative pour notre opposition, qui ne fait que pollue l’environnement politique, ça fume trop du coté de Faravohitra,...plus polluant que le charbon, qui commence miady an-karona,...L’incendie est à craindre.

    • 5 juillet à 11:00 | Ra-Jao (#282) répond à Isandra

      Isandra, tous les opposants ne sont pas de Faravohitra. Il faut arrêter le raccourci. Vous ne l’avez pas toujours compris. Votre haine contre Ra8 vous rend aveugle.
      Si je reviens sur le sujet du jour, la question que je me pose, c’est qui seront ces 15000 bénéficiaires : serait-ce des nouveaux consommateurs ou ce sont ceux qui utilise déjà cette energie. Dans ce cas, c’est une opération de communication qui n’aurait aucun impact sur la protection de l’environnement., c’est pour amuser la galerie !
      C’est une question et je pense que nous aurons la réponse sans trop tarder

    • 5 juillet à 11:33 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ra-jao,

      La distribution gratuite de kits n’est que symbolique pour passer le message, et n’est qu’n debut, mais, le plus important dans cette opération, c’est la diminution du prix de gaz, pour convaincre bon nombre des gens à diminuer dans un premier temps l’utilisation de charbon et long terme l’abandonner définitivement, par ex : on n’utilise que pour cuire le voamaina(céréales), etc.

      Par ailleurs, le charbon salit la cuisine et que plusieurs propriétaires refusent son utilisation dans leur maisons,...Je ne pense pas que son utilisation sera encouragée dans les nouveaux buildings, dont l’inauguration est imminente,...

    • 5 juillet à 16:33 | bekily (#9403) répond à Isandra

      heu ....
      que vient faire le gaz en matière de développement durable et non polluant ???
      Le gaz reste un produit appelé à se tarir...comme le pétrole...
      Pourquoi ne pas penser :
      FOUR SOLAIRE ??? comme en Amé&rique du sud depuis longtemps (’voir ONG à Majunga)
      DESALINISATION DE L’EAU DE MER au moins pour l’agricuture ? comme aux iles Canaries ou Israël ? (solution durable pérenne pour le SUD ???)
      EXPLOITER L’ENERGIE MAREE-MOTRICE ??? nous avons des KM et des KM de côtes maritimes !!!
      Y a t il des recherches de financements ? d’aide au développement ? dans ces domaines ???
      On se fiche des rivalités ....électorales ....

  • 5 juillet à 10:41 | Isandra (#7070)

    PENDANT QUE UNE JOURNALISTE CORRESPONDANTE DES CHAINES ETRANGERES, DOUBLE NATIONALITE COUSINE DE QUELQU’UN NE PUBLIE QUE DE MALHEUR DE CE PAYS(CUIR-GATE), LE REPRESENTANT DE L’ORGANISATION MONDIALE NEUTRE LOUE LES ACTIONS DE CE REGIME :

    "La sècheresse et le Kere dans le Sud de la Grande île demeurent une préoccupation pour le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF). Lors d’une rencontre avec la presse vendredi dernier, Michel Saint-Lot, représentant de l’UNICEF à Madagascar a loué la tenue du colloque régional sur l’émergence du grand Sud, le mois de juin dernier à Taolagnaro. « Je salue la tenue de ce colloque. Je suis ici à Madagascar depuis 3 ans mais c’est la première fois que les Exécutifs se sont réunis avec les autorités locales pour discuter et surtout évoquer des problèmes de fonds. Les mots les plus importants de ce colloque sont la résilience, le développement à long terme et soutenable pour le grand Sud (…) Le moyen important va être de trouver les fonds pour une mise à exécution afin que les points évoqués soient réalisés », a-t-il souligné.
    Et d’ajouter que tout domaine est prioritaire, mais tout est question de choix politique. « Il faut identifier quel est le domaine où le retour d’investissement est plus grand pour la société malagasy. (…) Quel est le coût de l’inaction, ne pas agir dans l’eau est plus coûteux (…). L’UNICEF a dépensé 7 millions de dollars pour le pipeline à Ampotaka qui amène de l’eau à Tsihombe. Mais le défi auquel nous sommes confrontés a été la capacité de gérer et de maintenir la réalisation. Souvent, l’Etat n’attribue pas le budget nécessaire pour maintenir un projet réalisé. Ledit pipeline, mis en place avec les Japonais, a été par exemple construit depuis les années 2000. Malheureusement, nous nous sommes retrouvés 15 ans après à le reconstruire et à l’améliorer par manque d’entretien (…) Nous sommes des victimes mais il ne faut toujours pas se plaindre d’être victimes, il faut trouver des solutions », a avancé Michel Saint-Lot.
    Une vision à long terme
    Ces propos donnent ainsi raison à l’initiative du Président Andry Rajoelina qui consiste à apporter des solutions concrètes et pérennes pour améliorer les conditions de vie de la population du Sud. Une partie trop longtemps laissée à l’abandon voire transformée en véritable cimetière à projets par des organisations opportunistes. Le colloque s’était penché sur les différents projets de développement qui seront mis en œuvre dans cette partie de la Grande île confrontée à différents problèmes majeurs dont la famine. Afin de rattraper le retard de développement du grand Sud incluant la possibilité d’accès à l’eau pour tous, le Chef de l’Etat a annoncé l’implantation d’un pipeline géant reliant Efaho à Ambovombe -Androy, en passant par le District d’Amboasary. Cette infrastructure d’envergure va non seulement assurer l’approvisionnement en eau potable, mais aussi à irriguer les surfaces agricoles au niveau des Régions d’Anôsy et d’Androy.
    Le projet Mionjo, financé par la Banque mondiale, s’ajoutera aussi à ce projet pour la réhabilitation du pipeline Mandrare-Sampona, ainsi que le pipeline de 90km d’Ampotaka à Tsihombe. Le Président Andry Rajoelina a aussi indiqué, lors de ce colloque, la mise en place, au nom de la Fondation Rajoelina, de l’usine d’ensachage d’eau, destinée à assurer l’approvisionnement en eau potable de 60 000 personnes quotidiennement dans plusieurs Districts." Bien sur le journal qui ne jure que sur la vérité, rien que la vérité.

    • 5 juillet à 12:02 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Oui, de colloques en colloques Madagascar ouvrira un nouveau chemin d’avenir .Colloquons ,colloquons tous ensemble. Mais les japonais n’ont rien proposé pour réparer ce pipeline que les usagers malgaches avaient mis à mal.

  • 5 juillet à 10:53 | Isandra (#7070)

    LES GENS QUI ONT DES YEUX ET VOIENT, MAIS IL Y A DES YEUX MAIS NE VOIENT PAS :

    "Le pays avance. La concrétisation du Velirano bouge. Les décideurs et dirigeants au sommet de l’Etat se démènent. Ils arpentent monts et vallées. Le déclenchement de gros chantiers grouille. Les gros-œuvres démarrent et s’élèvent du sol et révolutionnent le paysage. Le grand stade Barea de Mahamasina, ainsi que la Rocade d’Iarivo reliant Andranobevava au Boulevard de Tokyo (by-pass), changent radicalement le tableau de la Capitale et ses environs. La voie rapide partant du stade Maki Andohatapenaka vers Tsimahabeomby (Imerintsiatosika), dont les travaux de terrassement débutent déjà, va changer de bout en bout et améliorer la circulation de la partie Ouest de la Capitale. Le projet Miami de Toamasina, dont le chantier est déjà mis en œuvre, rehaussera davantage la renommée du Grand port de l’Est. Sans omettre les infrastructures de base, routes, écoles, hôpitaux, stades, toutes respectant les normes requises bref « manara-penitra ». Et la liste ne s’arrête pas là ! Le redressement du pays est en bonne voie ! Toutefois, beaucoup reste à faire. Et il y a urgence !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina, lors de son investiture le 19 janvier 2019 à Mahamasina, déclarait haut et fort que « tout est urgent » à Madagasikara. La misère, l’insécurité, la corruption et l’inflation pour ne citer que ce « trio infernal plus un » qui gangrène la vie des Malagasy nécessitent des actions urgentes et prioritaires.
    Le dernier face-à-face entre les locataires de l’Hémicycle de Tsimbazaza et le Gouvernement nous dresse un tableau peu encourageant sur la situation générale du pays. Les députés en leur qualité de représentants du peuple assument leurs responsabilités en transmettant à l’Exécutif les cris de détresse de la population. Ils rappellent aux membres du Gouvernement les promesses présidentielles inscrites dans le Velirano qui, légitimement, concernent tous les 119 Districts du pays. Le Président l’avait bien annoncé à Mahamasina en 2019 « qu’aucun District ne sera plus oublié ou ignoré ». Ces élus déplorent encore le statu quo du moins pour certains Districts « tany lavitra Andriana ». Alors qu’il y a des urgences qui ne peuvent pas attendre.
    Dans le Sud, la course contre la montre pour éradiquer les effets nuisibles du Kere tient toujours. Les mesures d’urgence s’imposent. Apparemment, le Président Rajoelina agit en solitaire. Les députés se désolent de l’inefficacité de certains gouverneurs à endiguer le fléau. Comme partout ailleurs, le numéro un des Régions traine les pieds soit par incompétence soit par tergiversation tout court. Et la Région en pâtit. Les observateurs s’interrogent pourquoi la Présidence ne procède-t-elle pas aux tests d’évaluation ? Ceux dont les tests sont concluants doivent enclencher la vitesse supérieure tandis que les non-concluants, qu’ils plient bagages. Le pays, en l’état actuel de la situation, ne peut pas se permettre d’endurer les inepties de certaines brebis galeuses. Et même au niveau du Gouvernement, quelques retouches ne sont pas de trop. Le second mi-mandat exige effectivement l’opérationnalité d’une équipe dynamique et efficace.
    On admet légitimement l’énervement constaté dans les rangs des représentants du peuple car il y a, après tout, urgence. Sans pour autant cautionner des comportements inadmissibles de certains élus qui se livrent à des interventions provocantes. Abusant de leur de statut de parlementaires, ils se croient tout permis. Concentrons nos efforts ensemble car il y a urgence." Laverite.mg

    NEANMOINS, LES LOINS SONT EXCUSES A CAUSE DE LEUR ELOIGNEMENT, MAIS, ILS NE DEVRAIENT PAS MODERER LEUR CRITIQUES FA HOANY FA HOANY.

    • 5 juillet à 11:17 | Jacques (#434) répond à Isandra

      " LES GENS QUI ONT DES YEUX ET VOIENT, MAIS IL Y A DES YEUX MAIS NE VOIENT PAS
      NEANMOINS, LES LOINS SONT EXCUSES A CAUSE DE LEUR ELOIGNEMENT, MAIS, ILS NE DEVRAIENT PAS MODERER LEUR CRITIQUES FA HOANY FA HOANY. "

      Quelle exhibition matinale ! CM1 ? CM2 ? Oh que non, les élèves du primaire auront fait mieux.
      Mais que dire de plus sinon ne s’assemble que ce qui se ressemble.

    • 5 juillet à 15:34 | dominique (#9242) répond à Isandra

      tu ne voie pas toi que tu pollue en plus ce site . va faire soigner tes boyaux de la tête ..merci

  • 5 juillet à 11:08 | Vohitra (#7654)

    On dirait que l’organe de presse "La Pravda" d’Al Capone accuse une chute spectaculaire de vente en kiosque et auprès des crieurs, et la dépravée pense bien faire en assénant ici sur MT des articles infects puants et frisant la désinformation et manipulation à plein nez qui s’en dégage !

    • 5 juillet à 11:39 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      C’est sur que ce que ce journal écrit, qui sait bien décrire les réalités à Madagascar, ne décolère pas l’Ingahindriana,...et n’atténue pas sa haine, qui l’aveugle.

      Mais, on ne peut plus dissimuler les réalisations de ce régime, sauf pour les à 10M Km,...

    • 5 juillet à 11:57 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Au moins, elle arrive à se reconnaître dans mon post...

  • 5 juillet à 12:04 | pisokely (#9950)

    bjr a tous..
    a mon avis, ce regime est aux abois.. et quoiqu on dise ou qu ils fassent, ils vont etre face a un mur du CI... c est pas la medisance ni jeter l opprobe a nos dirgeants, mais ils ne feront pas poids a une sancion internationnale.. pourquoi sanction ? detournement abusif des aides... le monde n est pas aveugle.. et nos dirgeants prennent la communaute internationnale pour des enfants, les berner avec des tapes a l oeil alors qu a cote la realite de la misere est criante, contrastant avec l opulence des dirigeants... aussi bien, l incoherence des scientifiques dont isandra vante leur merite, sauf qu il faut savoir lire entre les lignes... la rigeur scientifique esr la base de toute pratique, meme chez un scientifique nul.. car il connait ce qu on appelle la science fondamentale, que vous soyez au nord ou au sud, a l Est ou a l ouest, cette base est la meme.. et quand le scientifique ne respecte pas cette base, soit il n est pas du tout dans la procedure, soit il n a pas les mains libres.. un canon sur la tempe peut etre ??
    bientot le variant delta arrive, vaccin ou pas vaccin, il va de nouveau sevir et mada mise encore sur CVO.. parce qu il faut rentabiliser a tout prix leur pharma.. meme en sacrifiant des vies humaines.. sauf qu ils oublient une fondamentale..le virus peut se propager partout.. riche ou pauvre.. et quand il atteindra leur famille, ils verront la souffrance des autres ? car j ai des doutes que l evasan pourra y etre a cause des sanctions...

    • 5 juillet à 12:52 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      "detournement abusif des aides".

      Jusqu’à maintenant, n’est que dans l’imagination et de fantasme des détracteurs à 10M KM des réalités, qui ne souhaitent que malheur pour ce pays. Je ne dis plus leur pays, ils ne réagiraient pas ainsi s’ils considèrent encore Madagascar comme leur pays.

      Par contre, les représentants des nos partenaires ne sont pas de même avis, ils continuent à ouvrir les robinets, à féliciter et approuver les actions de ce régime,...

  • 5 juillet à 12:29 | pisokely (#9950)

    vous saviez, la connaissance c est comme une confiture.. moins on en possede, plus on l etale.. crier sur les toi 15000 kits de rechaud a gaz... implicitement, veut dire "je n ai rien mais je dois prouver quelque chose a la face de la population"... 15000 kits pour 26 000 000 d habitants.. ou mieux 15 000 kits pour 22 regions... le calcul est vite fait... c est pour justifier une depense quelque part ?? unicef ? pam ? pnud ?.. ou OMS ?
    j ai vu isandra vanter les logements.. gaz et tout.. oui mais qui peut y acceder ?? a moins que ce seront des logements sociaux gratuit ?? le gaz gratuit ainsi pour l eau et l electricite ?? pourquoi les citadins utilisent un foyer au charbon fatampera ? car cuisiner a l electricite est hors de prix, le gaz esr cher.... on a tous vecu ca.. mikopak afo vao maraina.. dire le contraire c est utopique, car la pauvrete gagne du terrain... il n y aucune amelioration du quotidien des menages hormis les stades maranapenitra.. l electricite est chere, leq carburants, l eau (potables ???), faire les courses c est une veritable gymnastique ipour les meninges, casse tete.. qu est ce qu on va manger aujourd hui.. hormis les nantis ??

  • 5 juillet à 12:38 | pisokely (#9950)

    je suis sur ce forum, non pas pour m afficher me vanter de quoique ce soit... j y suis pour exprimer ma tristesse et essayer avec les autres pour trouver ensemble une solution pour notre pays, oh combien difficile.. ma consolation ? nous sommes nombreux a avoir le meme avis... idem pour la communaute internationnale si jamais un des leur lise ce forum.. aider nous a ameliorer notre pays qui est aux mains d une bande de sceler.a.t.. en aidant mada a chasser ces energumere, le monde entier est gagnant, ne serais ce qu au niveau de la pandemie de covid.. la population mada ne demande pas la lune.. juste un peu de justice sociale, un peu de soleil pour vivre comme un etre humain, sans le joug de la pauvrete imposee alors que la population malagasy est assise sur d immense richesse naturelle mais detournees au profit d une minorite

  • 5 juillet à 12:39 | lé kopé (#10607)

    Hors sujet .
    Jacques ,
    Pour ne pas perdre mon temps , à répondre à un automate qui ne fait que porter la voix de son Maître , selon Dadabe (la référence...), je vais retourner à mon sujet de Prédilection , le Foot , et le Sport en général , n’en déplaise à certains qui ignorent la citation latine (Mens sana , in corpore sano)," dans un corps saint, se trouve un esprit sain " . Comme me l’a demandé l’ami Jacques , quel serait mon pronostic pour la Finale de cette coupe d’Europe , j’ose avancer que l’Italie (si elle y arrive), selon mes convictions personnelles , a une chance de remporter le Trophée . Et encore une fois , je rejoins le Sieur Dadabe (encore lui )dans son analyse sur l’Italie , bien qu’il ne soit pas d’accord avec moi, sur mes déclarations en faveur des Barea. Mais nul n’est prophète dans son Pays , et j’admets que le sport , qui a pour moi un objectif éducatif , dévie de ses objectifs primaires , pour des raisons spéculatives et matérialistes . C’est d’ailleurs dans cette visée que les différentes infrastructures sportives sont aménagées (Stades...). Mais peut on taper dans un ballon si on a faim ???

  • 5 juillet à 12:57 | reglisse (#6117)

    C’est un début...

    qu’il faut très rapidement transformer, si on veut des résultats visibles et encourageants ?!?

    - en distribuant gratuitement, un million de kits, composés d’un réchaud double 1 bouteille 13 kg

    - en supprimant toutes les taxes sur le gaz

    - en faisant un appel d’offres international afin de réduire drastiquement le coût d’une recharge gaz

    - en pratiquant conjointement, une politique de reboisement à très grande échelle

    C’est un des prix à payer pour sauver notre île !

  • 5 juillet à 13:04 | Jipo (#4988)

    Vite avant la censure et non conforme aux normes de la communauté, déjà censurée / FB & youtube ...
    https://www.francesoir.fr/videos-lentretien-essentiel/ne-faisons-pas-un-remede-pire-que-le-mal-entretien-essentiel-avec

  • 5 juillet à 13:05 | Isandra (#7070)

    "HAZO AVO HALAN’NY RIVOTRA."

    Les réalisations de Père Pedro et son association :

    Chiffres clés 2020
    ✓ 22 villages
    ✓ 37 712 personnes passées dans le centre d’accueil
    ✓ 15 905 enfants scolarisés
    ✓ 3 290 logements
    ✓ 3 057 emplois

    http://www.perepedro-akamasoa.net/wp-content/uploads/2021/02/Petit-rapport-Activite-Akamasoa-2020-2.pdf

    Une reconnaissance internationale :

    "Le père Pedro se bat pour autofinancer une grande partie de son Association. Akamasoa, en effet, bien que Reconnue d’Utilité Publique par l’Etat malgache en 2004, ne bénéficie que ponctuellement d’une aide matérielle de l’Etat, et d’aucun financement par de grands organismes internationaux. Au jour le jour, l’Association vit et continue son travail grâce aux dons des personnes de bonne volonté que le père a su mobiliser et rendre sensibles à son combat, des personnes de tous les pays et à la rencontre desquelles il repart trois fois par an, à travers des conférences dans le monde entier.

    Coauteur de deux livres avec l’Abbé Pierre, le Père Pedro est régulièrement interrogé par la presse malgache et internationale. Des reportages sur son action sont fréquemment diffusés sur diverses chaînes de la télévision française et dans d’autres pays d’Europe. Des livres lui sont consacrés.

    Il a figuré, en 2011, 2013 et 2015, sur la liste des nominations pour le Prix Nobel de la paix, avec le soutien des gouvernements de Slovénie et de Madagascar, ainsi que de parlementaires français, malgaches, de l’Union Européenne, ainsi que d’associations et organismes canadien, argentin, australien et monégasque.

    Plusieurs centaines de membres actifs soutiennent régulièrement le père Pedro à travers de nombreuses associations en Europe (France, Monaco, Italie, Slovénie, Allemagne, Autriche), en Amérique du Nord (États-Unis), Amérique du Sud (Argentine) et Océanie (Australie). Mais par rapport aux milliers de personnes que l’Association aide, et au regard des travaux colossaux qu’il faut accomplir chaque année, les aides doivent être cherchées avec beaucoup d’acharnement.

    Distinctions et décorations

    Distinctions
    Croix du Grand Officier de l’Ordre National Malgache, en 2014.
    Commandeur de l’Ordre National Malgache en 2010.
    Insigne d’or de l’Ordre du Mérite de la République Slovène en 2009.
    Plaque de la Solidarité du Ministère des Affaires étrangères et du Culte de la République d’Argentine, 2009.
    Chevalier de la Légion d’honneur, par le Président français, en 2007.
    Officier de l’Ordre National du Mérite, par le Président français, en 1998.
    Chevalier de l’Ordre National malgache, en 1996.

    Récompenses
    Prix « Spirit of Service » de la St. John’s University de New York en 2015.
    Prix « Fetullah Gülen », en 2015, par l’Institut Ravinala de Madagascar.
    « Prix de la Tolérance », par le président de l’Académie Européenne des Sciences et des Arts, en Slovénie, en 2013.
    Médaille d’or de la Ligue Universelle du Bien Public, à Paris, en 2012.
    Prix d’Honneur 2011 de l’Association Kiwanis d’Autriche.
    2e rang dans le Top Ten des 10 personnes de l’année 2011, par le Vatican.
    Prix « Cyrille et Méthode » en Slovénie, par le Conseil des évêques, en 2008.
    Titre et Médaille « Paul Harris Fellow », par le Rotary International à Paris, en 2008.
    Prix « Mundo Negro de la Fraternidad » à Madrid, en 2008.
    Prix « Cardinal Van Thuân » en 2008, par la Fondation San Mateo au Vatican, lors d’une réception organisée par le Conseil pontifical Justice et Paix. Cette nomination a été saluée par le pape Benoît XVI.
    Prix du « Service Mondial 2005 » de la Fondation Kiwanis.
    Prix « Cuore Amico » (Ami du coeur) 2003. Ce prix est remis chaque année à des figures exemplaires de missionnaires dans le but de mettre en évidence la grande œuvre opérée par l’Eglise.
    « First Humanitarian Award » en 2001 par l’Association Habitat for Humanity International.
    Prix du Missionnaire de l’Année 2000, en Italie, par l’Association CUORE AMICO.
    Prix « Le Juste d’Or » pour l’année 2000, par la Comission des Justes d’Or à Marseille.
    « Homme de l’année » 1997, pour les Oeuvres sociales, par la Revue de l’Océan Indien.
    Prix de « l’Oiseau d’Or » en Slovénie en 1996 pour les Actions Humanitaires."

    • 5 juillet à 14:51 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Cette notoriété de Père Pedro fait des jaloux,...que certains ne songent pas d’acquérir pendant leur vie,...!

      Certains le détestent et tentent de le dénigrer, juste le fait qu’il a une relation étroite avec la famille du Président et que cet homme juge la situation avec le bon sens.

    • 5 juillet à 16:07 | bekily (#9403) répond à Isandra

      un gouvernement DIGNE DE CE NOM n’a pas besoin d’un père Pedro !!!
      c’est signe de DEFAITE ET D’IMPUISSANCE (argent public atterrissant dans les comptes personnels de gouvernants CORROMPUS !!!)
      C’est la concrétisation d’un gouvernement DESERTEUR PAR RAPPORT A SES OBLIGATIONS :
      POURVOIR AUX BESOINS DU PEUPLE !!!!!
      Pedro vedette de référence à Mada ??? c’est une honte et une forfaiture !!!
      C’est aussi entretenir un esprit de MENDICITE et non de responsabilité ...

    • 5 juillet à 16:09 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Je n’ai rien à dire sur le travail incommensurable du Père Pédro , et je n’arrive même pas à la cheville de ses engagements ...Par contre , j’ai du mal à comprendre pourquoi une telle personnalité , que j’ai rencontré à Bordeaux , qui est doté d’une grande sensibilité , et qui arrive à vous cerner avec un simple regard (j’en suis convaincu), s’est fourvoyé avec votre Gourou , qui a montré toutes ses limites . On ne peut pas pardonner à ce dernier , d’avoir "invité" la population à aller à l’abattoir , tout en sachant que le sort qui leur était réservé , était une mort certaine . Certains diront que l’on ne peut pas faire des omelettes ,sans casser des œufs , mais une vie humaine n’est pas comparable à ces "coquilles", surtout que les victimes étaient nombreuses. Est ce le prix à payer pour prendre le pouvoir ? Apparemment , on répondrait par l’affirmative . Est ce que ce prêtre Lazariste est "complice " de cette tuerie ? Je ne franchirai pas le Rubicon (encore l’Italie) , car je n’ai pas tous les éléments en ma possession. Gardons toujours le sens de la mesure !!!

    • 5 juillet à 16:31 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Il n y a rien a dire ou a critiquer sur ce qu avait fait ce pretre lazariste...

      Mais il y a beaucoup d interrogation a propos de ce qu il est en train de faire avec le calife chantre de mensonges d Etat !

    • 5 juillet à 17:20 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Donc,
      pour la besileo foza femelle couillue isandra,
      une protestante fidèle paroissienne de Jesosy Mamonjy,
      la dignité d’être humain des Gasy miséreux sévère de tout âge n’a aucune importance
      et ne doit surtout pas faire de l’ombre à la célébrité du K-To lazariste Pedro !
      Et surtout-surtout cette dignité d’être humain de ces Gasy pauvres ne doit en aucun cas gêner l’octroi de ces très mondaines décorations que la précieuse personne de ce prêtre mérite amplement d’avoir !

      Dont acte !

    • 5 juillet à 17:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Bekily,

      "un gouvernement DIGNE DE CE NOM n’a pas besoin d’un père Pedro !!!"

      Vous pouvez vous interprétez comme vous voulez, digne ou pas digne.

      Ce que nous savons, c’est un soutien de taille en plus, qui pourrait faire la différence face aux adversaires, d’autant plus, s’il aura le prix Nobel.

    • 5 juillet à 17:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Molotov,

      Je vous répète encore, être dictionnaire ambulant ne suffit pas, mais, il faut savoir distinguer les mots :
      - Le mot "priorité" n’a même sens que l’"importante".

      PS : Je dis que pour ces gens le besoin de dignité n’est pas dans leur priorité avant les besoins fondamentaux,...Cela ne veut pas dire pour autant que le régime ne tient pas compte leur dignité.

    • 5 juillet à 18:37 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Oui, professeur besileo foza femelle couillue isandra !
      Merci pour vos observations !

      Que voulez-vous, professeur, moi, arsonist, je ne suis pas allé comme vous autres, foza, jusqu’à un niveau ric-rac classe de 3e des collèges.
      Je sais tout juste lire et écrire.

      Le français est une langue mystérieuse pour moi. Hélas !
      Je ne sais pas faire la différence entre les sens des mots "maîtriser" et "endiguer".
      De même, entre les mots "priorité" et "importante" [sic]

      Je promets, très efficace professeur, que je redoublerai d’efforts pour être meilleur "dictionnaire ambulant" qu’avant .

      Mais quand même, je persiste à croire que :
      se soucier de la dignité d’être humain des miséreux [ils en ont besoin au même titre que le manger et le boire]
      bien avant de chercher à étancher la soif de décorations mondaines des "rien d’autres que des transmetteurs des dons, des donneurs aux nécessiteux",
      est un comportement bien noble ,
      mais que les foza et les prêtres K-To ignorent totalement !

    • 5 juillet à 18:42 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Rectificatif :

      ...des DONNATEURS aux nécessiteux ...

    • 5 juillet à 18:55 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Le Jésus des Chrétiens avait-il dit une grosse bêtise en déclarant publiquement ce que l’évangéliste Matthieu a rapporté dans [chap 6 , versets : 3-4] ???

      Je me demande ce qu’en pense le Pedro .
      [ On sait que le dedaka poerapoera werawera Bokassa gasy n’en pense strictement rien ! Car il ne peut pas ! ]

  • 5 juillet à 13:22 | pisokely (#9950)

    il n y aura jamais de progres dans la gratuite..
    il faut que chacun des citoyens arrive a payer.. c est a dire, le travail.. pour moi, si la moitie des malagasy travaille et gagne dignement leur vie, paye leur impots, et gouverner par des gens respectueux et respectables, mada ne sera pas dans cette situation... regardez la photo.. vous pensez que c est coherente et digne ? se poser devant des bouteilles de gaz ???? franchement ??? parce qu ils cherchent à se justifier... mais ils n ont pas assez d intelligence pour etre honorable et digne de gouverner.. je ne sais pas qui a eu l idee de se poser devant les camera mais c est ridicule

    • 5 juillet à 13:34 | Jipo (#4988) répond à pisokely

      D’ ou l’ expression « dégaze de là t ‘es pas d’ mon monde » 🤪

    • 5 juillet à 15:06 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Parce que vous regardez cette photo avec l’oeil déconnecté à 10M Km, mais, pas l’oeil local,...!

    • 5 juillet à 16:23 | bekily (#9403) répond à pisokely

      Attention :
      le père Pedro est sincère dans son rôle , abbé Pierre (mais là, il y eut action dans un CONTEXTE DE RECONSTRUCTION APRES LA GUERRE !!!)
      Mais les gouvernements , depuis a TRANSITION , en font l’apogée pour entretenir les plus faibles dans la mendicité.......les laisser pour compte.
      des gouvernants veules , avides , malhonnêtes, profiteurs ....qui exploitent cet ECRAN DE FUMEE pour continuer leur FORFAITURE ET CORRUPTION !!!
      Aussi répété-je : un gouvernant DIGNE DE CE NOM n’a pas besoin d’un père Pedro !!!!!!!!!!!

  • 5 juillet à 13:35 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    C’est plus un appel dans le désert qu’une vitrine dont notre régime seul a le secret de faire le contraire de celui qu’on doit faire n’est-ce pas ?
    La seule solution crédible et viable est de faire l’exploration et l’exploitation gazière dans notre pays n’est-ce pas ? Notre vis-à-vis le Mozambique en dispose, pourquoi pas nous ?

  • 5 juillet à 13:35 | pisokely (#9950)

    isandra dit qu il n y a pas de detounement des aides.. ah bon !!! pourtant c est au vu et au su de toute la planete entiere... meme moi, j ai partcipe a l envoi des aides pour le pays.. et la moitie a disparu.. y compris l enveloppe.. mais il ne faut pas faire des vagues sinon les "vrais destinataires et receptionnaires "risqueront un conge force a l ombre au moindre reclamation... oui, nous avons mise sur la prudence pour nos confreres la bas.... aucune reclamation... . alors, suis je peut etre alzheimer ???

    • 5 juillet à 15:07 | MALIBUC (#9345) répond à pisokely

      Cela fait trois ans que j’ai un container bloqué à Tamatave. Tout ça parce que des douaniers corrompus exigent 4 millions d’art de bakchish.
      Dans ce container, du matériel médical, un cabinet dentaire complet, un échographe, des kits de césariennes... Etc....etc...et tout ça gratuitement pour un CSB à la campagne.
      Et comme je ne cède pas c’est le blocus.

    • 5 juillet à 15:08 | MALIBUC (#9345) répond à pisokely

      Cela fait trois ans que j’ai un container bloqué à Tamatave. Tout ça parce que des douaniers corrompus exigent 4 millions d’ary de bakchish.
      Dans ce container, du matériel médical, un cabinet dentaire complet, un échographe, des kits de césariennes... Etc....etc...et tout ça gratuitement pour un CSB à la campagne.
      Et comme je ne cède pas c’est le blocus.

    • 5 juillet à 15:15 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Peut être au vu de toute la planète imaginaire de Pisokely,...!

      Toutefois, je ne dis pas qu’aucun l’argent n’a détourné, Si les zatran’ny lalandririnina omaly continuent encore leur besogne, mais, il n’implique pas les gens comme vous le pensiez,...

      C’est pourquoi, ce régime renforce tous les systèmes pour permettre de lutter contre ce fléau en tout genre.

    • 5 juillet à 16:11 | bekily (#9403) répond à pisokely

      POUF ! POUF !!!
      C’est connu comme le loup blanc : dans tous ces pays d’Afrique les aides sont détournés constamment !!!
      Nous n’avons pas la fierté des asiatiques qui avaient aussi été colonisés !!!

  • 5 juillet à 15:36 | la mite railleuse (#10900)

    billet " bonne conscience"

    gloriole in excelsis deo

    se faire vacciner, c’est "bien pour moi et pour mes proches"
    quelle autosatisfaction ! quelle gloriole !
    Exactement la même que celle consistant à se nourrir bio "pour sauver la planète", ou voter à gauche "pour aider les plus démunis"

    l’historien Alain Besançon, il y a quelques années, mettait en garde contre l’émergence d’une "religion humanitaire"

    on commence à en percevoir le culte, les rituels. On ne peut plus bouger une oreille sans se prétendre infiniment bienveillant et généreux

    même immobile, même confiné avec un masque, on est un Sauveur Universel. La religion humanitaire serait-elle la religion de l’orgueil ?

    prenez soin de vous et bonne vie

  • 5 juillet à 16:26 | lé kopé (#10607)

    Malibuc ,
    Nous avions en 2005 eu (avec notre association) la chance de faire passer du matériel Médical par vigilance , car nous avions eu l’initiative de nous faire cautionner par le Président d’une Grande Institution de l’Epoque. Deux appareils pour la Faculté Dentaire de Mahajanga sont arrivés à bon port , et j’espère que les Etudiants ont pu en profiter . Sans une intervention (honnête), vous ne pourrez jamais vous atteler à des actions humanitaires , car c’est la vache à lait de ces fonctionnaires véreux .Du temps du Flibustier(qu’il ne faut pas réveiller que lorsque le Pays pourra se développer), un bateau rempli de médicaments a été refoulé par les décideurs , car ils n’ont pas voulu payer les pots cassés .La Ministre de la Santé de l’époque a défrayé toutes les chroniques . On ne sait pas si elle a besoin de médicaments maintenant , car la roue tourne .

    • 5 juillet à 19:24 | MALIBUC (#9345) répond à lé kopé

      Je vis ici à Madagascar et même avec des appuis et des connaissances, tout est bloqué.
      Je n’ai pas eu ce problème avant, disont que 100 ou 200 000 Ary suffisaient, hélas les temps on changés.

    • 5 juillet à 22:10 | Zora (#10982) répond à lé kopé

      Bonsoir à tous
      Malibuc, c’est lamentable ! Comment peut on en arriver là, surtout pour du matériel médical.
      Ce matériel est peut être déjà vendu à prix bradé à quelque clinique privée proche du pouvoir.

  • 5 juillet à 16:28 | pisokely (#9950)

    on vit sur une seule planete.. ca s appelle la terre ou planete bleue.. pas planete orange..
    une vision ne peut etre differente sauf si on est daltonien et encore on voit la forme...
    qu est ce qu ils ont a poser devant des bouteilles de gaz ??? ca signifie quoi ?? et ce sont des dirigeants et decideurs ?? je vous parle de la dignite.. ils n ont pas à se justifier comme ca.. s afficher jusqu au ridicule ? et ils veulent defier le monde occidental alors qu ils sont encore au stade de gaz en bouteille ?? les autres sont a l energie non polluante, electrique ... ils ne s affichent pas devant les barrages, ni les autres centrales.. nous.. bouteilles de gaz et ca se vante maranapenitra.. mieux que le monde occidental... faut pas rever...meme pas en reve.. vraiment ridicule

    • 5 juillet à 16:46 | bekily (#9403) répond à pisokely

      usine à gaz ???
      vue de l’esprit ???
      kit gratuit ...et APRES ??? on machera le "sokrila" comme du chewing gum
      C’est vraiment le type de COMMUNICATION A LA MODE DU DJ !!!

      DE LA POUDRE AUX YEUX POUR LES ESPRITS FAIBLES !!!!

    • 5 juillet à 16:51 | bekily (#9403) répond à pisokely

      Le DJ veut imiter Ravalomanana qu’il critique tant !
      Mais concernant Ravalomanana : le KIT SCOLAIRE avait vraiment une finalité et une suite ..
      Les gamins pauvres avaient au moins un cartable qui dure !!!
      Les gamins pauvres étaient fiers d’aller à l’école : o i o hianatra izahay !!!
      Le gaz fait pshittt et pas d’ariary pour en acheter après !!!

  • 5 juillet à 17:53 | pisokely (#9950)

    bekily bonsoir
    c est que je suis en train d expliquer a isandra qu une bouteille ne fait que psshitt. et rien apres
    .. et on s affiche devant.. alors qu ailleurs, de grand centrale et bizarre, aucuns dirigeants ne se prend pas un pose photo en se prenant la main.. c est ridicule et infiniment petit.. ils pensent petit, raisonnent petit, bassesse d esprit.

    • 8 juillet à 11:59 | bekily (#9403) répond à pisokely

      une petite idée :
      il y a du gaz dans le canal du Mozambique pas encore exploitée : les Français défendront becs et ongles pour étendre leur "TERRITORIALITE MARITIME " via iles éparses et ile comorienne française et conserver ce patrimoine.
      Mada fera pshitt ! malgré des Ravatomanga ou Anbdrantsitohaina qui essaieront de tirer quelque maigres profits à partager avec qui ?
      ===> le DJ of course !!!
      Le gaz en tout état de cause n’est vraiment pas une piste de développement (voir à quoi ressemble l’Algérie avec sa cohorte de corrompus comme Madagascar depuis la "transition" )
      Et un KIT n’a aucun suivi d’efficacité donc NUL ET NON AVENU !!!

  • 5 juillet à 19:35 | kartell (#8302)

    Dans la rubrique : méfions-nous des miracles promis, jurés, crachés !….
    Gabon, un des plus importants producteurs de pétrole d’Afrique et pourtant !…

    https://www.20min.ch/fr/story/la-decharge-publique-unique-moyen-de-survie-pour-des-enfants-822086291051

    • 8 juillet à 12:03 | bekily (#9403) répond à kartell

      idem pour l’Algérie : la CORRUPTION REGNE SUR TOUT LE CONTINENT AFRICAIN !!!

  • 6 juillet à 01:15 | purgatoire (#11152)

    La honte chaque jour :

    20:45 - OMS - CVO PLUS
    L’OMS Madagascar félicite, entre autres l’équipe du Centre National d’Application des Recherches Pharmaceutiques (CNARP), pour la conduite de l’essai clinique Phase III sur le CVO+ curatif (Remède Traditionnel Amélioré), sous forme de gélules à base d’extraits lyophilisés d’Artemisia annua et d’autres plantes médicinales et destiné au traitement des formes légères et modérées de la COVID-19. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) rappelle toutefois qu’il n’existe pas encore de traitement antiviral spécifique dont l’innocuité et l’efficacité soient prouvées pour le traitement de la COVID-19. "L’OMS reconnaît que la médecine traditionnelle, complémentaire et alternative présente de nombreux avantages et que l’Afrique a une longue histoire de médecine traditionnelle et de tradipraticiens qui jouent un rôle important dans la prestation de soins aux populations" précise l’agence onusienne. Cliquez ici pour lire la déclaration : https://bit.ly/2V1hm5K
    comme étant guides spécialisés garants du code de bonne conduite en mer.

  • 6 juillet à 07:11 | purgatoire (#11152)

    Déclaration de l’OMS

    “L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) voudrait rappeler qu’il n’existe pas encore de traitement antiviral spécifique dont l’innocuité et l’efficacité soient prouvées pour le traitement de la COVID-19. Les corticostéroïdes et l’oxygène médical sont essentiels pour sauver la vie des patients gravement atteints par la COVID-19.

    L’OMS a élaboré des directives de traitement et mise en place une démarche méthodologique robuste pour non seulement évaluer les nouvelles preuves accumulées dans les pays, mais également faire des recommandations sur de nouveaux traitements de la COVID-19. Si un produit de la médecine traditionnelle s’avère sûr, efficace et de qualité garantie dans des essais cliniques randomisés, il sera pris en considération pour recommandation dans les directives de l’OMS. Une recommandation sur son utilisation peut conduire à une fabrication locale accélérée et à grande échelle.

    Le gouvernement Malagasy vient de rendre public les résultats d’un essai clinique Phase III sur le CVO+ curatif (Remède Traditionnel Amélioré), sous forme de gélules à base d’extraits lyophilisés d’Artemisia annua et d’autres plantes médicinales et destiné au traitement des formes légères et modérées de la COVID-19.

    Dans son rôle d’agence des Nations Unies pour la santé publique, l’OMS à Madagascar a apporté un appui technique à travers le recrutement d’un consultant national et un membre du personnel national chargé de la gestion des données, et a également suivi le déroulement de l’essai clinique pour accompagner le gouvernement dans la recherche de solutions supplémentaires dans la lutte contre la COVID-19.

    L’OMS Madagascar tient à féliciter les investigateurs de cette recherche notamment l’équipe du Centre National d’Application des Recherches Pharmaceutiques (CNARP) pour la conduite de l’essai clinique dans le respect de la réglementation nationale et du protocole de recherche proposé.

    L’année dernière, dans un effort conjoint pour améliorer la recherche et le développement de médicaments traditionnels contre la COVID-19 en Afrique, l’OMS et les Centres Africains de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC Afrique) ont mis en place un Comité consultatif régional d’Experts pour fournir des conseils scientifiques indépendants et un soutien aux pays sur la sécurité, l’efficacité et la qualité des thérapies de médecine traditionnelle.

    La réalisation de l’essai clinique à Madagascar apporte des données que le Comité d’experts examinera très prochainement et apportera un avis scientifique indépendant sur les résultats obtenus, conformément aux normes et procédures en matière d’essais cliniques, et avisera sur les prochaines étapes, comme il avait été indiqué au Gouvernement Malagasy lors de la préparation de l’essai clinique.

    L’OMS se réjouit de chaque occasion de collaborer avec les pays et les chercheurs pour développer de nouveaux traitements, et encourage une telle collaboration pour la mise au point de thérapies efficaces et sans risque pouvant être utilisées en Afrique et ailleurs dans le monde.

    L’OMS reconnaît que la médecine traditionnelle, complémentaire et alternative présente de nombreux avantages et que l’Afrique a une longue histoire de médecine traditionnelle et de tradipraticiens qui jouent un rôle important dans la prestation de soins aux populations.“

  • 6 juillet à 08:06 | kartell (#8302)

    CLASSEMENT MONDIAL DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE 2021
    Reporters sans frontières
    Madagascar 57 au classement mondial de la liberté de la presse 2021 soit -3 par rapport à 2020
    Des médias sous influence
    La précarité des journalistes et des médias malgaches les rend particulièrement vulnérables à l’influence des hommes d’affaires et des responsables politiques, qui possèdent de nombreux organes de presse. L’élection présidentielle remportée fin 2018 par l’ex-leader de la transition Andry Rajoelina a confirmé la très forte politisation des médias locaux, et notamment de la presse écrite. La quasi-totalité des titres ayant pris parti pour l’un ou l’autre des principaux candidats, l’accès à une information neutre et indépendante a été fortement limité. Des patrons de presse ont ensuite été nommés au gouvernement. Certains événements officiels sont réservés aux médias et aux journalistes proches du pouvoir. Le paysage médiatique se polarise de plus en plus, et les médias rivaux se livrent une véritable guerre, parfois au prix de convocations par la brigade criminelle pour désinformation et troubles à l’ordre public, comme c’est arrivé début 2021. La crise sanitaire a aussi été l’occasion d’un tour de vis sur le débat public, avec l’interdiction des interventions en direct des auditeurs et l’obligation pour tous les médias audiovisuels privés de diffuser les émissions consacrées à la pandémie sur les antennes et les ondes des médias publics. Ceux qui n’ont pas respecté cette injonction ont été mis en demeure. Sur le plan légal, le code de la communication adopté en 2016 fait référence au Code pénal pour statuer sur les délits de presse, menant potentiellement à une criminalisation de la profession. Il prévoit de lourdes amendes pour des nfractions allant de l’outrage à la diffamation en passant par la divulgation de « fausses nouvelles », délit très imprécis et supprimant le droit à l’erreur des journalistes. Mais les condamnations restent rares. Après plusieurs années de procédure, le journaliste Fernand Cello, nommé au prix RSF 2017, qui avait été arrêté après des révélations compromettantes sur les autorités judicaires et politiques de sa région, a été blanchi par la justice en 2019. La corruption, notamment dans le secteur des ressources naturelles ou de l’environnement, reste un sujet difficile à traiter.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS