Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 20 septembre 2020
Antananarivo | 08h28
 

Education

Education Nationale

Fin de la grêve pour les enseignants des écoles publiques

mercredi 22 janvier | Fano Rasolo

Les enseignants des établissements publics à Antananarivo ont repris leur travail hier. Ces enseignants ont cessé leurs cours pendant une dizaine de jours pour protester contre la mauvaise répartition de la somme de 65 000 ariary octroyée par Andry Rajoelina, comme « panier garni  » aux fonctionnaires des différents ministères. Plusieurs enseignants, surtout des régions, n’ayant reçu qu’une infime partie de cette somme (entre 2 500 et 9000 ariary) se sont plaints de la situation et ont manifesté leur mécontentement par l’arrêt des cours.

« Nous avons reçu l’explication que nous attendions du président, selon laquelle seuls les agents administratifs au sein du ministère central devaient bénéficier du « panier garni », nous allons retourner en classe pour le bien des enfants malagasy », a déclaré le porte-parole de ces enseignants grévistes, hier, au Lycée moderne d’Ampefiloha. En dépit du fait qu’ils vont reprendre leurs activités, ils attendent néanmoins le résultat de l’enquête que l’Inspection générale de l’Etat (IGE) a mené sur les soupçons de détournements de ces primes.

Cours de rattrapage

Ils s’attendent donc à ce que les autorités prennent des mesures punitives à l’encontre des responsables de ce fâcheux incident ayant causé du tort aux enseignants et provoqué un arrêt prolongé des cours.

Résignés, ils espèrent toutefois percevoir incessamment les 13% d’augmentation de salaire, ainsi que les diverses indemnités auxquels ils ont droit (indemnités de logement, d’éloignement et indemnité de craie).

Pour compenser l’interruption des cours, les enseignants ont déclaré qu’ils vont tout faire pour rattraper le programme scolaire malgré la brièveté de l’année scolaire 2019-2020. « Tous les enseignants savent arranger leur emploi du temps, des cours de rattrapage seront organisés pour rattraper le programme scolaire » affirme Tsiry Andria, professeur au LMA d’Ampefiloha.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 22 janvier à 10:33 | Ibalitakely (#9342)

    « Nous avons reçu l’explication que nous attendions du président, selon laquelle seuls les agents administratifs au sein du ministère central devaient bénéficier du « panier garni », nous allons retourner en classe pour le bien des enfants malagasy », a déclaré le porte-parole de ces enseignants grévistes, hier, au Lycée moderne d’Ampefiloha. En dépit du fait qu’ils vont reprendre leurs activités, ils attendent néanmoins le résultat de l’enquête que l’Inspection générale de l’Etat (IGE) a mené sur les soupçons de détournements de ces primes."
    - Raha ny mpiasa birao izany nahazo ilay Ar 65 000 dia inona izany ohatra ireo vola nalain’ny sefo ZAP tany @ sefo CISCO ka misy ny mpampianatra nahazo Ar 700, misy Ar 500 sns ?? Tena mia mangarahara isan’andro ity fitantanam-pirenena ity an !!

    • 23 janvier à 09:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Ibalitakely

      Ireny no antsoina hoe valala iray aza ifanapahana raha ao ny fifankatiavana.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS