Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 août 2020
Antananarivo | 08h53
 

Société

Rentrée scolaire

Faute de salles de classes, pas de rentrée à l’EPP Ivandry

mercredi 8 octobre 2014

Les problèmes au niveau des écoles primaires n’en finissent pas, du moins dans la capitale si l’on se limitait à ceux confirmés par la presse. Une école primaire publique (EPP) sise à Ivandry n’a pu procéder à la rentrée officielle faute de salles de classe en nombre suffisant, et cela fait cinq ans que cette EPP attendait. « Cela fait cinq ans que des salles de classe de cette EPP ont dû être démolies en raison des dangers qu’elles présentaient ; elles risquaient de s’effondrer. Mais jusqu’à maintenant nous n’avons pas de nouveaux locaux pour héberger nos élèves des classes T3 à T5 (équivalent aux classes CE2, CM1 et CM2) », raconte la directrice d’école, Josée Razafindramiadana.

Le Lycée technique et professionnel d’Alarobia avait bien voulu venir en aide aux responsables de cet établissement et aux parents d’élèves et leur avait prêté des locaux pour servir de salle de classe. Mais pour cette année, le Lycée technique leur a signifié qu’il avait maintenant besoin de ses locaux et se retrouve donc dans l’impossibilité de leur prêter d’autres salles.

La directrice d’école lance un appel aux gouvernants car même les locaux provisoires qui hébergeaient les autres classes de son établissement ne sont pas à l’abri des inondations en saison de pluies. Elle ne sait comment faire pour les élèves qui sont inscrits dans son établissement. Un plan de reconstruction avait déjà en son temps été remis au ministère de l’Éducation nationale qui lui avait promis trois salles de classe mais récemment, un opérateur à qui le ministère aurait confié la construction, avait fait comprendre que seules deux salles de classes seraient prévues. Le partenariat entre la Commune urbaine et un club de service, qui devait reconstruire les salles de classe est introuvable et sans suite. Seules traces de toutes ces promesses pour l’instant, les fondations.

Recueilli par Valis

9 commentaires

Vos commentaires

  • 8 octobre 2014 à 09:16 | manga (#6995)

    Et si on s’attendait toujours un coup de pouce amputée du régime...*
    Entre le miracle et le mirage, i l y a un pacte :
    Pourquoi ne pas tout simplement léguer la tâche à la Commune afin que le Maire se chargerait de bousculer le ministère de tutelle à la place d’une simple directrice dont les pouvoirs se limitent au portail d’accès à l’établissement. Contrairement au patronyme, Josée aurait du mal à dormir sur ses deux oreilles. Si tel est le cas d’Ivandry, que peut on esperer des autres, et surtout ceux qui sont en brousse. Rien à voir, circulez, nous maîtrisons la situation...

    • 8 octobre 2014 à 10:17 | Eloim (#8244) répond à manga

      Comme les forces de l’ordre s’engagent déjà à faire entrer les élèves en classe, je préfère que ces élèves là envahissent le commissariat plus proche pour y transférer leur école ? A ce moment là, ce sera plus facile pour les forces de l’ordre de réprimer ou forcer qui que ce soit afin qu’ils trouvent de l’endroit pour leur "sieste" ?

    • 8 octobre 2014 à 10:59 | manga (#6995) répond à Eloim

      Une des hypothèses à ne pas écarter comme ce domaine continue à degénérer. Pourquoi ne pas utiliser les locaux à des fins plutôt utiles ; d’ailleurs, le régime se devrait de supprimer un ministère si économie oblige et le compte est bon.

  • 8 octobre 2014 à 10:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    IVANDRY,sans salle de classe,ce n’est pas étonnant !
    Les enfants des résidents sont casés==ailleurs==Point barre !
    Les enfants des "MPISA" sont des== petits détails== de la "VIE D’IVANDRY"
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 8 octobre 2014 à 11:11 | ILAY TANTSAHA (#8473)

    "Ô i ô ! TE hianatr’izahay
    Ny fianaranay de simba efa dimy taona izay
    Tsy nisy mpanamboatra, tsy nisy mpikarakara
    Ô i ô ! TE hianatr’izahay !"

    satria :

    "OATRAN’LA KO ZAY !
    Mba te hahay hanoratra
    Te hahay hamaky teny
    Te hianatra,
    Nefa ny sekolinay tsy namboarina efa 5 taona izao"

    Satria tsy nojerena ny momba anay :
    De aza gaga refa atsy ho atsy fa ho feno anay MPANENDAKA, MPANGATAKA, MPIVARO-TENA, MPISOLOKY, MPATORY AN-TSENA, MP...etsetretsetra ny tanàna.

    Sao kosa ary dia :
    "TE OTRANAY KO ELA ATSY HO ATSY
    Te Hanendaka, te Hangataka, te Hivaro-tena, te Hisoloky, te Hatory an-tsena, te Ho etsetretsetra eto amin’ny tanàna,
    Nefa tsy mety satria efa any @ LYFRA na SEKOLY MISY RINDRINA ?

    Tsy maninona ange :
    Mbola malalaka ny toerana e ! Mbola misy ho an’ny 20.000.000 !

    "Ô i ô ! TE hianatr’izahay" satria ""OATRAN’LA KO ZAY !"

  • 8 octobre 2014 à 12:00 | Jipo (#4988)

    Héhé seules traces : les fondations, quant au reste , comme tout ce qui est investi à Dago : évaporé ...
    De toutes façons aucune importance puisque on a ( DEJA) les kits scolaires ...
    "Un plan de reconstruction avait ☛déjà☚ en son temps " ???
    bien sur à l’ époque déjà été fait , avec une vélocité bien endémique ...3 ans plus tard on est : " DEJA " loin & non plus " DEJA" mais TOUJOURS dans la me-de !
    A l’ image de la zirama, aux uns on livre des poteaux, aux autres les câbles et aux troisièmes les compteurs, le tout c’ est que chacun soient à distance suffisante pour ne pas les assembler et faire fonctionner , l’ efficacité gasy, c ’est aussi ça !
    l’ important ce n’ est pas : la rose, mais le bois, & les zinogurassions ...
    " DEJA "depuis 50 ans indépendants & ☛TOUJOURS ☚ : RIEN !

    • 8 octobre 2014 à 16:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      - "A cause des étrangers comme "VOUS".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 octobre 2014 à 20:03 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais tres certainement, quant à des babakoto comme vous, qui ne font qu’ aboyer , vous avez fait KOI pour votre Paradis , à part vite vous en échapper, pour ne pas dire enfuir !
      Si vous êtes corrompus autant que vous : kon , c ’est aussi la fôte aux zôtres !

  • 8 octobre 2014 à 18:58 | iarivo (#5822)

    Le Lycée Technique et Professionnel d’Alarobia ou le Lycée Technique et Industriel d’Alarobia (L.T.I.) ???

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS