Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 18 février 2019
Antananarivo | 21h54
 

Société

Ministère de la Justice

Fanirisoa Ernaivo déboutée par le Conseil d’Etat

jeudi 15 novembre 2018 | Arena R.

La requête de la candidate à la présidentielle Fanirisoa Ernaivo suite à la décision du Ministère de la Justice de la suspendre de sa fonction de magistrat a été rejetée par le Conseil d’Etat. Le verdict de cette instance judiciaire est tombé hier après un report du jugement mardi dernier.

« Nous étions surpris par cette décision, mais le tribunal en a décidé ainsi, nous n’allons pas commenter sa décision. Par contre, nous allons chercher tous les voies de recours possibles pour y parvenir », a déclaré l’avocat de Fanirisoa Ernaivo.

Subsitut du procureur au Tribunal de première Instance à Antananarivo, et ex-présidente du Syndicat des magistrats (SMM), Fanirisoa Ernaivo s’est présentée à l’élection présidentielle de cette année et a rejoint par la suite le collectif des 25 candidats qui a dénoncé les irrégularités sur la liste électorales et l’organisation du scrutin du 7 novembre. Agacée par la présence des forces de l’ordre qui ont quadrillé le stade de Mahamasina lors du meeting organisé par ce collectif le 29 octobre dernier, la magistrate a tenu des propos virulents à l’encontre de ces derniers. Des dérives verbales qui ont provoqué le tollé général et qui lui a valu cette suspension. Accusée de manquement grave au code d’éthique et de déontologie des magistrats, Fanirisoa Ernaivo a été suspendue de ses fonctions pour six mois et a été privée de soldes.

La ministre de la Justice, Harimisa Norovololona, a précisé que cette suspension n’a rien à avoir avec le statut de Fanirisoa Ernaivo en tant que candidate à l’élection présidentielle mais en tant que magistrat ayant manqué à ses devoirs de réserve. La police nationale de son côté a porté plainte contre Fanirisoa Ernaivo pour injures et diffamations.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 15 novembre 2018 à 08:43 | punchline (#9673)

    il faut aider cette femme : -elle s’est excusé, combien des fautifs se sont excusés parmi les ministres, députes sénateurs, président.
    ceux qui ont le sang sur les mains sont présidents, ministres, etc...

    • 15 novembre 2018 à 11:44 | Babah (#9347) répond à punchline

      L’aider parce qu’elle s’est excusée ?
      Vous raisonnez faussement.

      1- Fanirisoa N’EST EN FAIT COUPABLE DE RIEN DU TOUT. C’est ça que n’arrivent pas à atteindre les esprits moralisateurs, pudibonds, motons de panurge, miana-kendry, etc de la société Babakoto !

      2- le code pénal n’est pas le soa-toavina.

      3- je ne suis pas d’accord avec toutes ses idées politiques, mais je ne vois pas en quoi « detester la police corrompue et vouer aux gémonies les policiers ripoux » serait un DÉLIT ! Soyons sérieux ...

      ☺ Comme d’habitude, ni les pseudo-analystes genre Punchline ni le fanjakana gasy n’a rien compris au sens de l’expression « MORT AUX VACHES » si bien que mme le préfet d’Antsirabe a laissé mourir de faim les vaches de la AAA. Hahaha ???! Oui, mieux vaut en rire... 😁

      Pour en revenir au sujet : le ministre de la justice s’est crue obligée de jouer le rôle de la « mère-la-pudeur » car, d’une part elle a besoin du syndicat des policiers pour sa mission de purge dans le milieu de la justice, et d’autre part pour faire exemple aux yeux de tous qu’elle ne favorise personne, même pas ou surtout pas Fanirisoa qui est membre de sa famille élargie... Et je pense que les excuses présentéés par Fanirisoa sont à comprendre dans ce sens ( elle s’est excusée de sa maladresse ), cela ne disculpe en RIEN les exactions qutidiennes connues par tous faites par les ripoux de la Police et de la Gendarmerie. Illustration de ce jour : cf. L’article en une de l’Express de ce 14 novembre sur « L’industrie du kidnapping ».

      Ampianaro ny zaza. R.I.P zegny foza.

    • 15 novembre 2018 à 12:30 | Isandra (#7070) répond à punchline

      Babah,

      Soi-disant intelligent,

      Si elle a fait une apologie des actes condamnables. C’est un geste impardonnable pour une magistrate.

    • 15 novembre 2018 à 12:46 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à punchline

      Isandra,
      Vous savez qu’a la lumière des résultats de cette élection , c’est foutu pour ANR !
      On ne gouverne pas Madagascar contre les m.rn !
      Que va faire le DJ ,s’effacer et disparaître de l’échiquier politique ,ou risquer une guerre civile qui ne servirait personne et surtout pas le peuple Gasy !
      Je lui conseille de travailler honnêtement et de s’occuper de sa famille en France !
      Si vous êtes à Mada, avez vous pensé de partir ?

    • 15 novembre 2018 à 13:34 | Babah (#9347) répond à punchline

      😈 Isandra,

      Sachez une fois pour toutes : elle n’a pas « approuvé » le meurtre des policiers, elle a juste expliqué LES CAUSES ( on peut en discuter ) de ces vindictes et autres lynchages.
      « Fitsaram-bahoaka » ( = barbarie ) qu’elle a toujours combattu, par ailleurs dans les affaires Antsakabary / régime Hvm, ou meurtre du juge Rehavana / régime de Domelina-Mapar, par exemple ).

      Que vous ne soyez pas « intélligent », ce n’est la faute de personne d’autre que vous-même. Désolé 😁 !

      D’ailleurs, en ce moment, que prépare le Domelina-coton de tuléar sinon inciter ses électeurs aussi pour un autre « fitsaram-bahoaka » du Ceni ? Ils orchestrent à longueur d’émissions sur leurs tv et radio un LYNCHAGE MÉDIATIQUE de cette institution depuis qu’ils se sont rendus compte qu’ils n’ont pas gagné dès le 1er tour et qu’ils s’attendent à une alliance de tous contre les foza au 2nd tour.

    • 15 novembre 2018 à 13:38 | Spartacus-Madagascar (#10410) répond à punchline

      Nous constatons que la ligne de conduite de la ministre de la justice est constante et consternante.

      Elle est bien plus rapide à accabler la seule et unique magistrate qui ait réellement travaillé pour assainir Madagascar, que pour recevoir ma plainte vis-à-vis de l’actuel chef de la mafia malgache (plus d’informations sur le blog Spartacus Madagascar…)

      Quand on regarde les états de service de Madame Fanirisoa ERNAIVO, c’est bien la seule magistrate à avoir lutté contre la corruption, à avoir épinglé des ministres véreux, à avoir emprisonné des conseillers mafieux, dont Claudine, le tiroir-caisse de Hery.

      Son dérapage verbal est violent, mais ce qui l’est encore plus c’est que des policiers viennent casser un élan démocratique et interdire de fait une réunion pacifique et démocratique à Mahamasina en période d’élections présidentielles.

      Je vous rappelle que la méthode n’est pas nouvelle pour le régime HVM. Marc Ravalomanana en a lui-même fait aussi les frais lors de manifestations publiques. Alors que l’autorisation avait été donnée par le Tribunal Administratif, la police l’avait bloqué avec la même violence.

      Houcine ARFA

    • 15 novembre 2018 à 13:49 | mandinika (#4014) répond à punchline

      marina ny an’i babah,
      Diso tamin’ ny inona tokoa ramatoa ity ? Heviny no navoakany fa tsy izy no naniraka na nanao ny fitsaram-bahoaka. Ary ataoko fa tsy izy irery no manana iny eritreritra navoakany iny fa ny ankamaroan’ny vahoaka malagasy izay efa leo ny fanoran’ny polisy sy zandary ny vahoaka madinika eran’ny lafy valon’ny nosy. Tsy misy toerana aleha ka tsy ahitana polisy sy zandary manotra na andrenivohitra na ambanivohitra. Ny tena dia efa anisan’ny tratran’izany fony mbola tanora. Raha nilalao bisikileta indray andro izay ka mba nieritreritra ny anjohy iny rn2 iny dia nosakanan’ireto polisy no sady nambanany basy fa raha tsy manome vola azireo dia ho entiny any am centrale, satria hoe izaho hono mitaigina bisikileta tsy misy taratasy. Dia nanome izay kely nananana ny tena fa matahotra basy.
      Raha izaho mihintsy aloha dia mitovy hevitra amin’i Fanirisoa fa ny mpangalatra sy dahalo aza tsy voafehin’ireto be boty ireto ka inona no ilana azy.

    • 15 novembre 2018 à 14:24 | Isandra (#7070) répond à punchline

      "Babah,

      Réécoutez bien ce qu’elle a dit, si pour vous, ce n’est pas une adhésion, il faudrait que vous réapprendre le Malagasy. Elle-même, elle a reconnu le fait, ce qui excuse s’accuse.

      « Tous contre foza »

      Vous me faites rire. Patience, n’allez pas vite en besogne, attendez l’évolution de la situation.

      Si par d’aventure, il avait deuxième tour, n’oubliez pas que parmi ces candidats, certains ne se rallieront jamais à Ravalo, même HVM a déjà déclaré qu’ils ne s’y prononceront pas pour éviter l’éclatement,...

    • 15 novembre 2018 à 16:10 | Toutoun (#10298) répond à punchline

      Raha vitan’ny fialan-tsiny avokoa ny zavatra rehetra eto @ firenena, dia ho afaka madiodio zany ireo rehetra mpanondrana harem-pirenena sy ny mpanao didy jadona raha hiala tsiny @ vahoaka malagasy !!!

  • 15 novembre 2018 à 13:56 | Tsix (#10296)

    Raha tena olona manam-pahaizan tokoa izy dia tokony ho ainy ihany koa ny mandanjalanja ny teny izay avoaka. Tsy fantatra ihany koa anefa na nisy ambadika politika ireny na tsia.

  • 15 novembre 2018 à 15:12 | komi (#10299)

    Raha ireny zavatra vitany ireny aloha dia mendrika azy mihintsy no ho saziana mba ho tonga saina fa manao tsinotsinona olona loatra ity ramatoa ity e. Ilay maha-olona ny olona mihintsy no nitsakitsahiny ka tsy eken’ny fomba fisainana malagasy ireny amiko

  • 15 novembre 2018 à 15:16 | ASSISE (#10453)

    Tsy hoe hitsara be fahatany io Mme Prezidà io. Tokony ho mendriaka ny antsoina Prezidà izany izy. Izy irery ihany no mahalala izay hanaovany azy.

    Mba inona ary anefa no nataony, Magistrat ny tenany, raha izy no nisy nivava an-kalamanajahana, ohatra ireny nataony ireny ?

    Outrage, . . ., sns. Iza moa no tsy mahalala ny fiasan’ny Magistrat eto amin’ny tànàna ?

    MD ianao raha ianao no manao toy ireny ny Magistrat.

    Ataovy mpandainga ny tenanay raha tsy izany io.

    Fa io izany, efa raharaha tokantranon’izy ireo samy Magistrat, izay hifanarahany sisa.

    Mba ho alainay tahaka rahampitso : mbola azo hatao ve ny vava ohatra ireny ?

  • 15 novembre 2018 à 15:59 | Toutoun (#10298)

    Raha izaho no teo @ toeran’Rtoa Faniry dia tsy nanao izao fangatahana izao akory, satria sady henatra ho an’ny tenany no henatra ho an’ny firenena ny zavatra nataony !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS