Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 21 novembre 2019
Antananarivo | 19h44
 

Société

Enseignement

Examens officiels : « Une session spéciale » envisagée

vendredi 6 juillet 2018 | Vavah Rakotoarivonjy

En insistant sur la tenue des examens officiels cette année aux dates prévues dans le calendrier scolaire, le ministère de l’Education nationale aurait ses propres raisons et stratégies. D’un côté, le ministère envisagerait d’effectuer « une sessions spéciale » pour les élèves des écoles principalement concernées par la manifestation des enseignants.

Elles ne représenteraient que 16% des écoles publiques à Madagascar. Ce qui amènerait les responsables au sein du ministère de l’Éducation nationale à envisager de ne pas sacrifier les 84% restants qui ont continué à ouvrir ses portes et notamment les écoles privées à cause des « caprices » des enseignants grévistes.

D’un autre, les dirigeants au sein de ce département ministériel aurait notamment eu peur de la réaction des responsables des écoles privées au sein de l’église catholique qui lors des longues vacances de la peste ont décidé d’ouvrir leurs portes nonobstant les indications données par le ministère de tutelle, sans que leurs élèves n’aient pas subi de graves conséquences sanitaires.

La décision prise par ces responsables à l’époque avait pratiquement discrédité le ministère dirigé autrefois par le ministre Paul Rabary. Cette année encore, le nouveau ministre Gatien Horace ne veut surtout pas essuyer une telle humiliation d’où ce projet de tenir une session spéciale des examens officiels.

L’histoire de la manifestation socio-politique à Madagascar nous rappellera que la tenue des sessions spéciales des examens officiels n’est pas une fatalité. C’était entre autres le cas durant la grève nationale des années 1990. Ainsi le ministère souhaiterait remettre sur le tapis cette nouvelle expérience cette année. Or, cette décision ne sera pas sans conséquence.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 6 juillet 2018 à 13:34 | Toutoun (#10298)

    Je souhaiterais que les enfants malgaches auront la chance de passer leurs examens cette année malgré une longue absence dans la salle de classe. Est-ce que quelqu’un parmi nous voudra que cette année sera ANNEE BLANCHE ??? Moi NON !!!

    • 7 juillet 2018 à 17:05 | tsirah (#10314) répond à Toutoun

      oui toutoun nous tous le souhaitent mais ces professeurs non ils ne veulent que leurs propre intérêt

  • 6 juillet 2018 à 13:49 | SNUTILE (#1543)

    BRAVO. Bien anticipé. Et magique d’avoir mis à profit l’expérience bienveillante de l’histoire malgache : 1990. Ouvrir les bibliothèque pour archiver les mémoires utiles.

  • 6 juillet 2018 à 14:27 | tsirah (#10314)

    pour ne pas envisagé une année blanche pour les élèves,normale que le ministère de l’éducation cherche une session spéciale

  • 6 juillet 2018 à 14:43 | Tsix (#10296)

    Malgré les différentes perturbations et les différentes manifestations, les ministères de l’éducation nationale fonctionne toujours et essaie de trouver des solutions pour que nos enfant entament les examens nationaux. C’est la preuve aussi d’une bonne gouvernance de la part du ministre.

    • 7 juillet 2018 à 16:05 | komi (#10299) répond à Tsix

      vous avez bien raison, le gouvernement travail dure pour le bien des jeunes malgaches. Voilà un PM très responsable

  • 6 juillet 2018 à 15:05 | harena (#10295)

    Cette initiative de Ministre est belle, car il se soucie de la vie de nos enfants victimes de cette grève des enseignants, Bravo au monsieur le ministre.

  • 6 juillet 2018 à 15:26 | sasa (#10303)

    La décision prise par le ministère est bonne car il savait quoi faire face aux problèmes entre le ministère et les enseignants

  • 6 juillet 2018 à 15:30 | tojo (#10300)

    C’est la faute des syndicats manifestants. Malgré cela, l’Etat trouve toujours des solutions pour le bien des enfants étudiants malagasy.

    • 7 juillet 2018 à 16:54 | tsirah (#10314) répond à tojo

      oui tojo l’Etat tente toujours de trouver des solution pour les problèmes mais ces con de syndicat s’en foute

  • 7 juillet 2018 à 16:01 | komi (#10299)

    les enseignants ne pensent pas à l’avenir de nos enfants mais juste de demander son propre intérêt. C’est pas bien pour votre image

  • 7 juillet 2018 à 16:05 | tsirah (#10314)

    ianareo mpampianatra no fototra izao olana rehetra izao ny ho avy ny zanakay no lalaovinareo

  • 7 juillet 2018 à 16:28 | tsirah (#10314)

    ianareo mpampianatra no fototra izao olana rehetra izao ny ho avy ny zanakay no lalaovinareo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS