Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 juin 2018
Antananarivo | 13h52
 

Politique

Feuille de route

Entente ou discorde ?

mercredi 21 septembre 2011 | Bill

La feuille de route a été adoptée par les groupements politiques ce samedi 17 septembre 2011 ; mais le lendemain déjà tous se précipitent pour donner leur version ou leur lecture et se positionnent pour préserver leurs positions ou pour exprimer leurs ambitions. Ce qui est peut-être de bonne guerre de marquer son domaine mais pas toujours encourageant pour le public en général qui ne s’y attendait pas. Car la signature de cette feuille de route signifiait pour le citoyen lambda un armistice entre politiciens et groupes politiques en compétition ou, pour être plus précis et brutal, en conflit.

Or les harangues de chez Magro ou les déclarations du groupe G10 au Carlton ou encore les mandats d’arrêt et les apparitions du général Richard Ravalomanana, ne sont guère pour apaiser. Bien au contraire, tout cela ranime les invectives et fait croire que la hache de guerre n’a pas été enterrée, loin de là.

C’est dans cette ambiance que Otrikafo, par son président, Andrianjaka Rajaonah, intervient pour dire que la feuille de route n’en est pas une. Ce n’est pas une feuille de route de sortie de crise que les parties prenantes ont signé, mais un « accord politique » entre les partis politiques pour seulement obtenir la reconnaissance internationale. Pour Otrikafo, une feuille de route doit contenir un calendrier précis sur les démarches à suivre, des étapes à franchir avec des échéances claires et nettes. Un délai, dit-il, devait être fixé pour la constitution du nouveau gouvernement, l’élargissement des institutions.

En quelque sorte, selon les commentaires de quelques observateurs, une feuille de route sérieuse ne devait-elle pas donner la date des élections et leur nature et indiquer à chaque étape de franchie, la ou les sanctions y afférentes de la part de la communauté internationale ?

En tout cas, un membre de la mouvance Zafy Albert a déclaré ce mardi 20 septembre que la SADC les a rassuré qu’il est prévu une autre cérémonie de signature finale par les chefs de file dans les prochains jours et que lors de cette cérémonie, on ne compterait que onze (11) signataires, c’est-à-dire les huit (8) de Gaborone et les trois mouvances. La mouvance Zafy estime que les autres qui ont signé le 17 septembre n’étaient là que dans le but d’être en droit de revendiquer des sièges dans les institutions du gouvernement, du Parlement ou de la CENI. Que dire en effet de ces GJ3 Mouvances ou de ce RDR ou de l’ESD qui étaient encore inconnus dans le bataillon et qui sont de récente création, sinon qu’ils sont des opportunistes !

20 commentaires

Vos commentaires

  • 21 septembre 2011 à 07:52 | rakoto09 (#1735)

    Bonjour à tous,

    Je respecte la réfléxion de OTRIKAFO par la voix de son Président Mr Andrianjaka Rajonah mais je pense qu’il ne faut quand même pas brûler les étapes.
    C’était utile et primordial d’avoir la reconnaissance internationale par la signature de cette feuille de route pour pouvoir mettre en place toutes les institutions de la 4ème République, d’ailleurs entendu dans le discours post signature du Président Andry Nirina Rajoelina.
    « Dans l’intérêt supérieur de la Nation, j’accepte cet accord pour que nous puissions mettre en place toutes les institutions de la 4ème République dans la paix et la sérénité » et ce n’est pas une bourde.

    • 21 septembre 2011 à 09:25 | kelikely (#4974) répond à rakoto09

      On a encore brûlé l’étape mon gars puisque il y a des mandats d’arrêt contre Ravalomanana et si la mouvance TIM sera absent pour la signature officielle ? Peut être départ zéro et zéro ou allons prendre un TGV ou un bateau ? ou cette fois ci on vas prendre l’avion force one ?

    • 21 septembre 2011 à 11:28 | jack-no (#1477) répond à rakoto09

      rakoto09, à priori, vous n’avez pas lu l’article 30. il n’y a pas de IV° république.

      jacques

  • 21 septembre 2011 à 09:14 | mpitily (#1212)

    Malheureusement, on continue à perdre du temps pour rien au détriment du peuple !

    A force de vouloir contenter tout le monde, la SADC ne peut que nous mener dans une impasse. Le GIC est-il si imbéc... que cela pour persister dans ses erreurs ?

    Tout cela pourquoi ? pour avoir la reconnaissance internationale ? oui c possible, et ensuite ? pour organiser des élections libres transparentes et reconnues par tous ? impossible mais on peut toujours en rêver !

    Ah si l’ICG a été écouté et suivi depuis tout ce temps, la crise serait derrière nous en ce moment.

    A bas le GIC ! Vive l’ICG !
    Plus que jamais « TSZRRR »

    Mpitily

  • 21 septembre 2011 à 09:45 | herbert leon (#5976)

    Cette situation milite pour le retrait provisoire du personnel politique de la gestion de la nouvelle Transition.
    Cohabitation impossible. Vaut mieux le divorce définitif. Et rendez vous aux élections pour les hommes politiques au pouvoir comme dans l’opposition.
    Entre temps, ils doivent au moins avoir l’intelligence politique de se mettre d’accord sur la mise en place d’un gouvernement (seul executif) ne dépendant que d’un programme de sortie de crise et non des partis politiques.
    Ce n’est qu’une proposition mais qui mérite surement reflexion vu ce panier à crabes des hommes et des femmes politiques.

    • 21 septembre 2011 à 13:23 | FIPOZ (#2162) répond à herbert leon

      Une fois de plus, herbert léon, j’approuve votre raisonnement qui décline ce que signifie objectivement sortir de cette crise et pour laquelle un véritable programme doit être établi. Et rien d’autre.

      La FR est en quelque sorte une boîte à outils qu’il faudra maintenant utiliser. Il n’y a plus de place aux marchandages pour obtenir un maroquin visant le bénéfice des avantages matériels. Il faut des gens compétents, si possible apolitiques mais qui se mettent réellement au service du Pays, pour ne mener qu’un seul combat : la remise en ordre de tous les appareils administratifs : Judiciaire – Législatif – Constitutionnel et en même temps la préparation des élections. A cet égard, les instances de contrôle doivent être vigilantes.

      Je n’ai qu’un doute cependant, le Président (eh oui !) de la HAT dispose-t-il des capacités nécessaires pour évaluer l’adéquation des compétences entre les personnes qu’il nomme et les postes, car il me semble que c’est toujours lui qui a le dernier mot. Quel Pouvoir tout de même. Ainsi va le Monde.


      Nota :… mais le calendrier dans tout ça ? et avec ce qu’on lit ailleurs, c’est quoi encore ces agissements pour faire de l’arrestation dans un autre pays. Quelle belle image encore, la voyoucratie continue !

    • 21 septembre 2011 à 13:43 | mpitily (#1212) répond à herbert leon

      Il faut changer d’approche comme le préconise l’ICG.
      - Jeter aux poubelles ces beaux concepts d’inclusivité et de consensualité.
      - Laisser Rajoelina là où il est (tant pis pour le fuyard) pour gérer le quotidien mais il faut écourter au maximum la transition.
      - Faire organiser rapidement par la CI les élections législatives et présidentielles pour recouvrer la légalité.

      Le reste c du blabla aussi stérile qu’inutile (pour le peuple mais pas pour nos politicards).

  • 21 septembre 2011 à 10:09 | gasykm (#5717)

    Cette attitude est une honte pour les Malgache : http://www.lexpressmada.com/afrique-du-sud-madagascar/27598-la-hat-ira-chercher-ravalomanana.html

    L’adoption d’une FR a été un espoir pour les Malgaches. Je suis d’accord avec Otrikafo pour la nécessité d’une démarche de sortie de crise, mais l’essentiel est d’abord d’avoir s’accorder sur ces quelques points. D’ailleurs, avant de parler élection, il faut s’accorder sur le code électoral, avant de parler d’un Gouvernement, il faut s’accorder sur la forme et la mission de ce Gvt et d’un code de conduite.... Je crois qu’on a discuté sur les bases, mais c’est vrai que l’objectif final doit être l’élection présidentielle dont le calendrier ne doit pas trainer plus d’un an.
    Ce qui est aberrant est le genre d’attitude tout à fait ahurissant de la HAT, ignorant les procédures. Aller arrêter une personne sous protection dans un pays hôtes...c’est ridicule !! D’autant plus qu’on voit bien que la volonté de résoudre la crise n’y est pas.
    Si on peut s’adresser au Forces de l’ordre, à mon avis, cette FR, une fois validé par les principaux protagonistes et par la Communauté internationale comme une porte de sortie de crise, elle peut être assimilé à une textes internationales donc une valeur supraconstitutionnelle ( ). Sa légalité est acquise comme cela. Sinon, il doit être validé par la HCC en remplaçant ainsi toutes les ordonnances fondant la HAT et consort.
    Alors les Forces armées (AM,GN,PN) doit s’y conformer et ne doivent pas exécuter des ordres ou mesures contraires à l’esprit de cette FR. Si on parle ce mandat d’arrêt, le gouvernement qui l’a « dicté » est mis en cause dans cette FR et ne doit plus faire que l’expédition d’affaire courante, s’ils veulent faire preuve de bonne foi. Par ailleurs la mesure s’oppose clairement à la prescription de la FR. (discussion ouverte)
    Alors, si les Forces de l’ordre sont des « tia tanindrazana » et regarde l’intérêt suprême de la Nation, elles doivent se conformer à l’esprit de cette feuille de route.
    Pour les gendarmes, il faut éviter le rôle de la gendarmerie française sous Vichy. C’est honteux !

  • 21 septembre 2011 à 10:21 | ZOZORO (#5338)

    Il faut surtout pas oublier les GFC quand on parle d’opportuniste.

    Les intentions de cette HAT sont claires depuis les maputo ! Toujours ce temps qui jouent en leur faveur.

    Il fallait pas s’attendre à une prise de conscience soudaine de cette HAT car conscience elle n’en a pas.

    Elle a sacrifié sa meute pour pourrir l’image du laitier « ka tsy ho raraka an-tany fotsiny marina ny rà nalatsk’izy samy izy ihany ». Le 07/02 c’est plus un rituel de sacrifice (JORO) qu’autre chose... signature d’un ramaro sahona qui voulait reproduire le 10 aout. Le 26/01 n’a pas eu l’eefet escompté côté victime, mais côté mise à mort du finance du laitier ça y était, donc il fallait trouver autre chose... Au cas où les GP refuseraient de tirer (ce fut le cas), quelques uzis planqués dans des hotels français à côté du palais feront l’affaire... L’Organes (pas d’accent grave sur le « e » s’il vous plait) fonctionnait à merveilles tandis que RaKiristine forgeait déjà les grosses pinces pour les missions à venir (et dire qu’elle tient les clés de la justice... la balance emblème de la justice penche vraisemblablement d’un côté orange.

    Entente ou discorde ? Y a jamais eu d’entente et y en aura jamais avec ce lapin étouffé par son orgueil...

    Avereno lesy ry dada ny zanany fa mety ho izay ny alahelony a ! Izy tsinona tsy hahavita mitantana sy hanamboatra yaourt milay ohatran’ialahy... Rano mitorifika no mba talentan’ireny...

  • 21 septembre 2011 à 11:24 | moicoquillage (#266)

    Je pense qu’il faudrait atomiser l’île, d’une, on abrègera les souffrances du peuple, de deux, on éliminera toute cette bande de racaille, de trois, ceux qui n’ont pas été atomisés ne pourront pas rentrer avant un bon bout de temps, et pis, ils seront mort et leur enfants auront pt être une autre attitude... et pis aussi, on aura pt être tout les trucs qui seront fluorescents, pratique quand on a pas de lumière... et en fin de compte, personne n’aura perdu ni gagné et on repart à zéro... « non, rien de rien... non, je ne regrette rien... ... et on repart à zéro.. »

    • 21 septembre 2011 à 11:59 | hrrys (#5836) répond à moicoquillage

      Oh ,que c’est triste de voire vos commentaires dans ce forum !dépression totale , on dirait que vous vivez dans l’ au-delà , vous rêvez là .

    • 21 septembre 2011 à 12:34 | Jipo (#4988) répond à hrrys

      Le rêve n ’ existe que dans ce bas monde , et pas dans « l ’ au-delà » .
      « Entente ou discorde » ne sont qu ’ une paire, l ’ une ne pouvant exister sans l ’ autre .

    • 21 septembre 2011 à 12:48 | ZOZORO (#5338) répond à Jipo

      oui, comme la HAT et Ra8.

    • 21 septembre 2011 à 13:55 | Jipo (#4988) répond à ZOZORO

      « comme la hat & R8 » presque , car ce n ’est pas bijectif .

    • 21 septembre 2011 à 14:08 | ZOZORO (#5338) répond à Jipo

      Bien sur ! C’est pas la terre qui tourne autour de la lune.

    • 21 septembre 2011 à 15:00 | Jipo (#4988) répond à ZOZORO

      Oui et il y a de quoi être « PDR » de le voir tourner / lui même , même vu de loin , spectacle en live .
      Le derviche vaovao est arrivé .

    • 21 septembre 2011 à 16:47 | moicoquillage (#266) répond à hrrys

      Ne me dîtes pas que vous ne croyez pas à ma solution...?!
      Ben on y perd son latin alors j’en profite pour perdre espoir en même temps...
      J’aurais bien aimé perdre un lapin et gagner un entonnoir, vu la situation de fou qu’on vit...
      Moi je dis, dans la vie y a une drogue super puissante, beaucoup plus que celle que cette malagasy transportait en se faisant chopper à la Réunion, on en subit les effets sans le vouloir , et on en devient fou sans le savoir...
      Ca doit être à base de pet de lapin...
      Je comprend mieux pourquoi les bébés pleurent en venant au monde, ils se demandent ce qu’ils sont venu faire dans un bordel pareil...
      Et ne me dite pas que c’est une incitation à leur donner du lait !!!!

  • 21 septembre 2011 à 16:54 | herbert leon (#5976)

    L’impasse est là. La cohabitation est un rêve (ou cauchemar) impossible. Il faut avoir une autre culture politique et démocratique un peu plus élevée pour comprendre ce qu’est la cohabitation comme aujourd’hui aux USA ou il y qq années en France.
    Puisqu’il est clair qu’un bon divorce est mieux qu’un mauvais mariage, alors les hommes politiques doivent céder la placeà des executants techniques d’un programme consensuel de sortie de crise juqu’aux élections, étant entendu que ces nouveaux dirigeants ne se présenteront à aucune des élections même en démissionnant 60 jours à l’avance.

    Qui vivra verra.
    Les prochaines semaines mettront la classe politique devant l’inévitable. Alors plutot que de partir un tout petit peu plus tard par la force, il est vrai qu’il est tout aussi difficile de partir tout de suite. Tout simplement parce que le réalisme politique n’est pas de chez nous.
    Tout le monde y est passé
    Ratsiraka en 1991 et 2002
    Zafy en 1997
    Ravalomanana en 2009
    Rajoelina cette fois bientot ?

  • 21 septembre 2011 à 16:56 | herbert leon (#5976)

    Qui vivra verra.
    Les prochaines semaines mettront la classe politique devant l’inévitable. Alors plutot que de partir un tout petit peu plus tard par la force, il est vrai qu’il est tout aussi difficile de partir tout de suite. Tout simplement parce que le réalisme politique n’est pas de chez nous.
    Tout le monde y est passé
    Ratsiraka en 1991 et 2002
    Zafy en 1997
    Ravalomanana en 2009
    Rajoelina cette cfois bientot ?

    Un bon divorce est mieux qu’un mauvais mariage des tendances politiques actuelles.
    Il est encore temps d’être intelligent.

    • 21 septembre 2011 à 19:41 | moicoquillage (#266) répond à herbert leon

      A chaque fois que t’es en train de botter un cul, tu ne remarques pas la botte qui va te bousiller le cul

Publicité



Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 171