Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 octobre 2021
Antananarivo | 06h00
 

Enseignement

Campagne de scolarisation 2013

« Ensemble pour les millions d’enfants non scolarisés »

vendredi 23 août 2013

La cour du ministère de l’Éducation nationale a hébergé dans la matinée de ce jeudi 22 août 2013, une cérémonie peu ordinaire. Le ministère de l’Éducation a en effet fait appel à deux artistes renommés, Jerry Marcos et Melky, pour marquer l’événement qui était le lancement officiel de la campagne nationale de scolarisation 2013. Enfants et invités ont entonné avec les deux artistes la chanson de la campagne de scolarisation ; le ministre Régis Manoro lui-même a dansé aux côtés des enfants invités à la cérémonie. L’objectif est d’arriver à obtenir près de 1 183 000 de nouveaux entrants entre 6 et 10 ans dans les écoles primaires pour la prochaine rentrée scolaire ; et ce dans la perspective d’avoir des millions de nouveaux enfants qui fréquentent l’école tout en sachant que l’objectif du millénaire dans ce domaine nous a déjà échappé. C’est d’ailleurs la raison de l’élaboration du Plan intérimaire qui veut freiner et stopper les déperditions et abandons scolaires, pour que le recul de la scolarisation s’estompe.

L’autre motif de cette cérémonie a été la présentation du Plan intérimaire pour l’éducation (PIE) 2013-2015 estimé à près de 800 millions de dollars dans la perspective d’améliorer l’éducation de nos enfants. Outre l’État malgache les principaux bailleurs de fonds sont la Norvège, l’Unicef et la Banque mondiale.

Le ministère de l’Éducation nationale et ses partenaires appellent à la responsabilité, à la conscience et à la conscientisation des parents, des acteurs de l’éducation, des communautés et des structures de base, des organisations de la société civile, des entreprises et des partenaires et les encouragent voire les exhortent à œuvrer pour la scolarisation des enfants. Le ministre Régis Manoro a évoqué des mesures telles l’allègement des charges parentales dont les droits d’inscription, ainsi que l’instauration ou la remise sur les rails des cantines scolaires, surtout en cette période de crise trop souvent paralysante et paupérisante pour les ménages vulnérables. Jusqu’ici, a-t-il souligné, le ministère a intégré comme fonctionnaires 1000 enseignants FRAM issus des écoles primaires, des CEG et des lycées ; et ce dans la perspective de cette stratégie d’allègement des charges parentales.

Calendrier scolaire 2013-2014

Rentrée scolaire effective pour le 1er trimestre, le 7 octobre 2013
Vacances de Noël et de fin d’année : samedi 21 décembre 2013 au dimanche 5 janvier 2014
Journées des écoles : 12, 13, 14 février 2014
Vacances de Pâques : samedi 12 avril 2014 au dimanche 27 avril 2014
Fêtes de l’Indépendance : 26 et 27 juin 2014
Grandes vacances à partir du 19 juillet 2014
Examens du CEPE : mardi 15 juillet 2014
Examens du BEPC : Lundi 28 juillet au jeudi 31 juillet 2014

Recueilli par Bill

2 commentaires

Vos commentaires

  • 23 août 2013 à 09:41 | rabri (#2507)

    "L’autre motif de cette cérémonie a été la présentation du Plan intérimaire pour l’éducation (PIE) 2013-2015 estimé à près de 800 millions de dollars dans la perspective d’améliorer l’éducation de nos enfants. Outre l’État malgache les principaux bailleurs de fonds sont la Norvège, l’Unicef et la Banque mondiale."

    améliorer comment ?? C’est encore de l’argent à balancer par la fenêtre si c’est pour avoir le même contenu d’enseignement que ce qu’on a vu dans le film sur M6 : "va voir ailleurs" où on enseigne en FRANCAIS les enfants au fin fond de la brousse (ni l’instit, ni les enfants ne le maîtrisent), et avec le même contenu mathématique INUTILE ( parce que loin de nourrir intellectuellement leur cerveau pour qu’ils puissent MIEUX comprendre les éléments indispensables de leur environnement quotidien ) qui sert plus à des enfants européens formés plutôt à être employables dans les entreprises des CAC 40.

    Ma conclusion : il faut une ASSISE NATIONALE des CERVEAUX MALGACHES ( enseignants, professionnels de la pédagogie, sociologues, anthropologues, parents d’élèves,....) pour accoucher CE QUI EST BON POUR L’ EDUCATION A MADAGASCAR

  • 23 août 2013 à 11:07 | harmelle (#5862)

    Il ne faut pas jeter le BB avec l’eau du bain de belles initioatives sont en gestation ..... contraintes actuellement elles se feront dès les élections passées si le choix est fait sur un programme de préférence éducative . Je pense qu’avec 1, 5 millions d’enfants déscolarisés ( ? ) , vu que tous n’accepterons pas de faire la mendicité , la délinquance va exploser a Mada ! Ne pas désamorcer cette bombe a retardement est de l’inconscience ......

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS