Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 août 2022
Antananarivo | 23h38
 

En bref

En bref

lundi 29 octobre 2007

- Un jeune à la tête de l’Economie

Agé de 34 ans, Ivohasina Razafimahefa devient le ministre de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie. Il était chargé du Secrétariat Général du « Madagascar Action Plan » auprès de l’Office de la République de Madagascar auparavant.

Polyglotte, il parle couramment le japonais, l’anglais, le français, le malgache. Après des études supérieures à l’Université d’Ankatso d’où il est sorti avec la Licence et Maîtrise ès-sciences économiques, il a poursuivi d’autres études supérieures à l’Université de Kobe, Japon pendant cinq ans, de 2000 à 2005 et un PhD en Economie après avoir obtenu son Masters.

=====================

- Tsiandopy reconduit

le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Lois Sociales est âgé de 55 ans. Il a passé 25 ans dans le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, où il a été nommé vers la fin, chef de la circonscription du génie rural d’Antsiranana, avant de devenir contrôleur puis Inspecteur d’Etat. C’est aussi un administrateur de l’Université Nord Madagascar, de la SECREN et de l’IST d’Antsiranana à l’époque. Avant sa première nomination en tant que ministre de la Fonction Publique, du Travail et des Lois Sociales en 2007, il a été PDS (Président Délégation Spécial) à Antsiranana.

=====================

- Deux provinces représentées

L’équilibre régional ne fait plus recette durant le régime Ravalomanana. A preuve, l’ensemble de l’équipe gouvernementale est issue de deux provinces à savoir celle d’Antananarivo et d’Antsiranana. En conséquence, des natifs des autres provinces ont haussé le ton en réclamant des postes ministériels. Pour Ravalomanana, il n’a pas eu de cesse de déclarer que ce sont les résultats qui comptent quelque soit leur origine.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS