Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 21 avril 2019
Antananarivo | 14h21
 

En bref

En bref

jeudi 9 février 2012

Omer Beriziky

En marge de l’ouverture de l’assise pour un état de droit et l’indépendance de la justice, et pour mettre fin aux rumeurs malveillantes, le Premier ministre de consensus du gouvernement d’union nationale, Omer Beriziky, a livré ses points de vue sur quelques points de l’actualité. S’il n’était pas le 7 février dernier à Ambohitsorohitra pour commémorer la tuerie, c’était pour demeurer dans la neutralité. Par rapport à la perquisition du domicile de Tojo Ravalomanana, Omer Beriziky dénonce encore une fois, l’unilatéralisme pratiqué par les hommes d’Ambohitsorohitra. La direction de la sécurité du territoire (DST) a opéré sans consulter ni informer les supérieurs hiérarchiques au niveau des forces de l’ordre. Le gouvernement a été complètement ignoré par la DST, selon le chef du gouvernement d’union nationale.

Christine Razanamahasoa

« Je ne lancerai pas de pierre contre un collègue ministre » déclare la ministre de la Justice, Christine Razanamahasoa en marge de la cérémonie d’ouverture de l’assise. Ailleurs, dit-elle, dans les pays démocratiques, on n’attend même pas des revendications pour le limogeage ou la démission de responsable incriminé dans une affaire de cette envergure, la personnalité mise en cause démissionne aussitôt. D’ailleurs ajoute-t-elle, le meurtre de Michel Rehavana aurait pu être évité car le magistrat n’est décédé que vers 17h alors même que l’affaire a commencé vers 9h30.

Exportation de zébus sur pied

Madagascar peut dorénavant reprendre les exportations de zébus sur pied, la sanction européenne n’a plus cours depuis le début de l’année 2012. Pour cette année donc, on prévoit d’exporter un contingent de 50 000 têtes. C’est un opérateur agréé de Mahajanga qui ouvre les opérations à destination des Comores et dans le respect des règlementations (zébu supérieur à 300kg, en bonne santé, pas de vache ni de veau…)

Un bâtiment pour les auxiliaires de la Justice à Anosy

Le Service français de coopération et d’actions culturelles (SCAC) a offert à la Justice, une somme de 95 000 euros pour la construction d’un nouveau bâtiment pour faciliter l’accès des usagers et des justiciables aux professionnels de justice, notamment aux notaires, magistrats, avocats, commissaires priseurs. Ce bâtiment abritera le bureau et siège de ces différents auxiliaires de justice.

Recueilli par Valis

11 commentaires

Vos commentaires

  • 9 février 2012 à 09:42 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Vivement l’acculturation de nos responsables qui n’ont rien à foutre de la sagesse et du "FIHAVANANA"MALAGASY. "MIARAKA FALY AMIN’IZAY FALY SY MIARAKA ORY AMIN’IZAY MANANA FAHORIANA".
    Quant on prend la Feuille De Route comme Patron, on finirait par ignorer la portée de nos sagesses.

  • 9 février 2012 à 11:20 | Raol (#529)

    Oui et oui, moi qui soutiens le changement tant voulu par le peuple en 2009, je dois avouer que Mr Beriziky aime bien se cacher dans la veste pseudo-neutre. Pseudo-neutre parce qu’il se dit neutre alors qu’il ne fait que favoriser les anti-changements. Oui, parce que le 7 février était peut-être un épisode noir seulement pour les petits foza de rien du tout que nous sommes, oui, parce que pour appliquer la loi, pour faire des investigations, il faudrait lui demander l’autorisation. Mais de qui il se prend ? Il est le PM de consensus, il n’est pas le leader de la lutte populaire en 2009. Et il ne sera jamais, oui jamais au même pied d’égalité que le Président Rajoelina. Oui, jamais l’impunité au nom du pseudo-fihavanana malagasy. Ampy izay !

    • 9 février 2012 à 14:16 | RASOA (#2016) répond à Raol

      Bonjour Raol,
      Bravo pour le résultat de ta lutte pour un changement. Il est vrai que depuis 2009 nous n’avons que des plus dans tout les secteurs. C’est vraiment un changement.
      Avant nous étions bornes et marchions sur une jambe et pouf depuis 2009 nous sommes aveugles et sans jambes.

      + de pauvrété, c’est notre croissance
      + de dictature
      + de corruption
      + d’espoir pour un avenir
      + de bandit au gouvernement
      + de désordre
      + de militaire & policier braqueurs dans le banditisme
      + d’insécurité.

      Ta lutte hélas a précipité la majorité des malgaches dans l’abîme. Alors content et fier de ton oeuvre....mandihiza fa vita ny zavatra

    • 9 février 2012 à 14:42 | Raol (#529) répond à RASOA

      Bravo hoy ianao, raisiko tokoa na dia eso aza izany ramatoa Rasoa. Fa izao, tsy mora ny manao zavatra, fa ny zava-dehibe tsy azo fafana kosa dia miezaka ny Filoha Andry Rajoelina sy ny mpomba azy (ireo tena momba azy fa tsy ireto mpamingana maro) hampandresy ny tolona natao. Tsy mora hoy aho, satria saika ireo olona efa naloa sy naongana no teren’ny Mpanelanelana (Sadc sy ny forongony...) hiara-mitantana amin’ny mpitondra vaovao. Tsy mora izany, ary efa fantatra fa tsy mitady afatsy ny hamerenana ny tombotsoany (sy ny olony mazava loatra) ny olonareo. Tsy takona afenina anie izany e. Aza faly eo mieritreritra fa manana vahoaka maro mpitsena an-dRavalo ianareo. Tadidio fa tsy ampy iray ampahafolon’ny malagasy ireny, misy aza fitia te hitsangatsangana fotsiny, hihihi, eny e... Ho hita eo ihany !

    • 9 février 2012 à 15:29 | Ponita27 (#5936) répond à Raol

      Le problème des Foza, c’est cette obstination à courir derrière Ra8 au lieu se pencher intelligemment sur le problème. Plus vous courrez derrière Ra8, plus il va vous provoquer, plus il sera populaire, plus il sera légitime et moins les Fozas seront reconnus.

      Le retour de Ra8 n’est pas un problème en soi. Il faut bien comprendre la psychologie des Malgaches, si les gens viennent en nombre à l’aeroport, cela ne signifie pas pour autant idolâtrie, il s’agit de simple curiosité. Le Malgache est fervent des évènements. Ra8 n’est pas en terrain conquis à Madagascar, sa présence diminuera sa popularité et le peuple ne le défendra pas éternellement.

      Rajoelina est tout simplement incompétent, que les Foza ne l’accèptent ou pas, c’est la réalité. Aucune vision à moyen et à long terme. Ses prises de décisions impulsives, son manque de consensus, son entêtement lui vaudront un retour de baton, tôt ou tard. Plus grave pour lui, cela pourrait venir d’un pays exterieur soit disant partenaire.

      Rajoelina cherche la reconnaissance mais n’y met pas tous les moyens nécessaires pour y arriver. Il se focalise sur Ra8, toujours un discours sur l’impunité alors que le peuple ne mange pas à sa faim. On a l’impression qu’on est face à un règlement de compte eternel et sans fin.

    • 9 février 2012 à 16:11 | Raol (#529) répond à Ponita27

      Vous dites que Mr Rajoelina est incompétent ? Peut-être, mais dans un cas pareil, on ne peut quand même pas sous estimer la vigueur de ce jeune Président. Incompétent ou non, il fait ce qu’il a à faire. Ravalomanana ? Oui, peut-être que tu as raison, que nous les foza nous focalisons trop sur lui, et cela le rend plus populaire ? Je l’admets. Mais, en tant que Président et non moins leader de la lutte populaire en 2009, de surplus président non encore élu, Andry Rajoelina se doit de défendre la lutte qu’il a lui-même initiée, il ne doit en aucun cas sous estimer la capacité de nuisance de ra8. Oui, malheureusement, c’est le cas, et ce n’est pas évident parce que pour l’intérêt supérieur de la nation, il doit cohabiter avec ses adversaires qui ne cherchent qu’à le dérailler. Bref, tout n’est pas évident à Madagascar, il y a plus de mauvaise foi que de bonne volonté. Mais cela a un fin, cela s’appelle les élections !

    • 9 février 2012 à 17:58 | Ponita27 (#5936) répond à Raol

      Eh oui, il aurait fallu passer par des élections. Les choses auraient été plus simple. Le jour où j’ai arrêté de soutenir Rajoelina, c’était le jour où il acceptait de prendre le pouvoir après le départ de Ra8. Il s’agit là d’une erreur fondamentale. Vigoureux peut-être, mais en manque d’intelligence flagrante. Ra8 n’est pas une nuisance. Il n’a aucun pouvoir à Madagascar, c’est tout en restant en Afrique de Sud qu’il dispose de toute sa légitimité.

      Je persiste et signe : Rajoelina est incompétent. A part recourir à la dictature la violence, ou la tricherie comment Rajoelina pourra rétablir son blason auprès du peuple ?

      Ceux qui soutiennent Rajoelina, ce sont uniquement les hommes d’affaires, extorqués par Ra8. Ce ne sont pas le peuple. Il s’agit donc d’un règlement de compte pour lequel le vrai peuple n’a rien demandé, et pour cela Rajoelina doit payer un jour où l’autre. On a vraiment l’impression que Madagascar est dirigé par un enfant gâté pourri. Ce n’est plus une impression, c’est une réalité.

    • 9 février 2012 à 19:30 | RASOA (#2016) répond à Raol

      Rebonjour Raol,
      JUSTE UNE PAROLE
      NOUS VOULONS UN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE QUE TOUS LES MALGACHES AURONT ELU ( Tananariviens & Côtiers) mais pas uniquement par Antananarivo. Les mots ont un sens. Au fait une pirogue ne s’appellera jamais un paquebot....

      Désolée mais le dernier à pouvoir s’appeler légitimement PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE MADAGASCAR n’est pas Andry Rajoelina.......................Avoues que j’ai raison sur ce coup là.

      Vive la révolution vers plus de misère et de corruption. Peut-être que Andry concrétisera ses bonnes intentions, ses promesses et mesures dans 1000 ans ( j’espère que c’est un délai suffisant). Votre devise : Je détruis donc je suis....

  • 9 février 2012 à 11:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Ah !
    La D.S.T devrait dépendre du Premier Ministre,via le Ministre de l’Intérieur mais aussi de la Direction Générale de la Police Nationale.

    Structure moins visible et l’une des plus discrètes de la Police Nationale.

    F.I.S et D.S.T.???,sous l’autorité du GOUVERNEMENT.Point barre !

    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 février 2012 à 19:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Réaction des Etats-Unis,après la perquisition de la propriété de Tojo RAVALOMANANA.
      "L’utilisation abusive des services de sécurité à des fins politiques est inacceptable"
      "Les services de sécurité doivent éviter toute action qui serait considérée comme une intrusion ou de l’intimidation des acteurs de la société civile".

    • 10 février 2012 à 03:56 | Tanindrazana (#3224) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bien sur ! vous avez tout a fait raison de mentionner tout ca Mr Basile car, dans un pays moderne, et si l’on veut l’etre, on doit commencer par respecter les simples principes de legalite et d’hierarchie du pouvoir, sinon "samy mandeha samy mitady" et on comprend pourquoi on a tous ces desordes et chaos a Madagasikara actuellement.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS