Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 09h44
 

Société

Allaitement maternel exclusif

En baisse de 10 points au moins

jeudi 16 août 2012 | Haingo

Les équipes du ministère de la Santé ont convoqué les responsables des médias ce mardi 14 août 2012 au Motel d’Anosy dans le but de chercher une collaboration pour renforcer la sensibilisation en faveur de l’allaitement maternel, notamment l’exclusivité de ce mode d’alimentation pour les nouveaux nés jusqu’à 6 mois. Au cours de cette rencontre, malgré l’initiative de tous les participants de promouvoir cette matière, aucune entente n’a été trouvée. La majorité des responsables médiatiques a avancé que la sensibilisation nécessite une très forte couverture ; ce qui veut dire qu’ils ont besoin de moyens pour y arriver. Or le ministère de dire que leur budget ne peut satisfaire ces besoins. Même si les deux parties n’ont pas pu trouver la solution sur ce sujet, la direction de la Santé reproductive et de la santé "mère et enfant" au sein du ministère a développé le bilan de leur investigation sur ce sujet depuis 1992 jusqu’à 2009. En effet, selon l’évaluation du ministère par le bais de l’enquête démographique sur la santé, une
baisse de l’allaitement maternel exclusif a été constatée. Entre l’année 2008-2009, le taux de l’allaitement maternel exclusive est passé de à 61% à 51%. Cette réduction est due à la situation du pays mais aussi à l’évolution de la technologie et de la mondialisation qui incite les femmes à ne plus allaiter.

La situation des femmes qui travaillent, est aussi à l’origine de cette baisse. C’est pour cette raison que le ministère pense élaborer un projet de loi sur la prolongation du congé de maternité et de mettre en place un "coin allaitement" au sein des entreprises. L’objectif principal étant d’augmenter de 51% à 90% d’ici 2015 la proportion des femmes pratiquant l’allaitement maternel exclusive jusqu’à 6 mois.

Obtenir l’engagement des décideurs des médias en vue de soutenir la promotion de l’allaitement maternelle fait aussi partie de ces objectifs ministériels tandis que le but est de parvenir à la pratique optimale effective de l’allaitement chez les femmes allaitantes. Étant donné que les avantages de l’allaitement sont nombreux pour ne citer que la protection de nourrissons contre les maladies. L’allaitement maternel favorise également la croissance et le développement psychomoteur et social du nourrisson. Vu aussi que le taux de la mortalité des enfants en Afrique s’élève à 3,5% (soit 60.000 enfants africains), est causé par les différentes maladies dues au non allaitement. Malgré le problème entre le ministère et les médias, les responsables auprès du ministère ont réitéré qu’ils vont renforcer les activités de plaidoyer et de sensibilisation en vue de parvenir à ces dits objectifs.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS