Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 novembre 2020
Antananarivo | 00h30
 

Société

Analakely

Effondrement partiel d’un bâtiment du Ministère de la culture

vendredi 30 octobre | Mandimbisoa R.

Une partie de l’immeuble du ministère en charge de la Culture à Analakely, ex-galerie 6, là où le local de l’ancien Centre malgache de développement de lecture et de l’animation culturelle (CEMDLAC) se trouvait s’est effondrée hier. Dans un communiqué y afférent, le ministère de tutelle, par le biais de son directeur des relations publiques, Namoina Ranarivelo, a indiqué que quatre personnes ont été blessées à l’issue de cet effondrement prévisible.

En effet, l’immeuble présentait déjà des signes de délabrement d’où la décision du ministère, il y a environ deux mois, de transférer à Anosy, dans l’enceinte de la Bibliothèque nationale, le bureau de l’ex-CEMDLAC, actuellement rattaché à la direction de la Bibliothèque nationale. Le ministère affirme avoir engagé une entreprise prise pour procéder à la « sécurisation » des lieux et à la démolition de l’endroit en vue d’une réhabilitation.

C’est dans le cadre de la démolition qu’a eu lieu justement cet effondrement. Les blessés font partie des employés qui ont procédé à la démolition. Ce sont les pompiers et le commissariat du 1er arrondissement d’Antananarivo qui ont assuré le sauvetage des victimes et la sécurisation des lieux durant l’accident.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 30 octobre à 08:23 | mstep987 (#10834)

    tu m’étonnes, tous les bâtiments dates de l’ère colonial.

  • 30 octobre à 08:57 | lancaster (#10636)

    Les travaux de démolition ont-ils reçu le permis de la CUA ? Un technicien de surveillance des travaux est-il prévu ? Car cela est bien dans le fameux Code de la Cua qui a tant fait jaser le public. Il est bon de savoir aussi si la réhabilitation de ce bâtiment a eu le permis de construire de la Cua et le cas échéant le Min de l’amenagement Du territoire. Le fait que le min de la culture en soit le maître d’ouvrage ne le dispense pas de çe permis de construire.
    Il est légitimement à craindre que le nouveau bâtiment détonne avec l’architecture générale des arcades de l’avenue de l’independance . Chat echaude craint l’eau. Le nouveau bâtiment des PTT a Analakely est l’exemple parfait de l’inculture des concepteurs.

  • 30 octobre à 08:59 | lancaster (#10636)

    Bâtiment des ptt à Antaninarenina.

    • 30 octobre à 19:27 | Dadabe (#9116) répond à lancaster

      Vous avez dit culture ?

      Premier effet du nouveau confinement (version bourguignonne, mais tout de même...) : Dadabe a du temps à perdre ! Tant pis pour vous...
      Alors, comme ça, il y avait un bâtiment ministériel dédié à la Culture ? Incredible, my dear...
      Et voilà que tout s’effondre... Quel symbole ! Faut dire que l’absence de culture peut nuire gravement à certaines fondations. Ce n’est pas le très vulgaire et populiste Francis Turbo qui me contredira, n’est-ce pas ?
      Pour de nouveaux locaux, si nécessaire, je suggère le ’’colisée’’ flambant neuf (pour l’instant...). Les touristes ne le fréquenteront jamais en nombre pour assister à de vagues reconstitutions qui auront plus l’accent de la propagande que celui de la vérité historique. Et le Hira Gasy, c’est bien , mais à petite dose. Et puis, entre nous, que du folklore. La culture ? Y’a pas (au Puy-du-Fou, en France, il n’y en a pas non plus, si cela vous rassure).
      La culture malgache qui s’effondre. Curieux, j’en avais le pressentiment depuis un certain temps, déjà... Pas vous ?

  • 30 octobre à 09:01 | arsonist (#10169)

    Prologue : « Des millions de dollars [$716 millions] des petits contribuables occidentaux enrichissent les dirigeants corrompus du pays [malgache] »

    Question : où les foza ont-ils fait passer [je cite] "ces plus de 716 millions de dollars de dons et prêts qui ont été alloués par les bailleurs à l’Etat pour lutter contre l’épidémie ?"

    [Je cite encore] "Des millions de dollars de petits contribuables occidentaux qui partent dans la poche des dirigeants corrompus du pays [malgache]"

    Voilà donc des citations de l’article de RFI dont ci-dessous un lien

    [Extrait ]
    "Face à cette situation des plus opaques, les bailleurs, eux, continuent d’allouer des fonds à l’Etat malgache et de procéder aux décaissements. « Nous sommes notés sur notre capacité à décaisser », confie en off l’un de ces grands financeurs. « Ce système est aberrant, on le sait. Ce sont des millions de dollars de petits contribuables occidentaux qui partent dans la poche des dirigeants corrompus du pays. Et tout le monde ferme les yeux. A chacun son business et ses propres objectifs. »"

    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20201030-madagascar-rapport-etude-corruption-problemes-fonds-covdi-coronavirus

    Conclusion :
    On la laisse à votre discrétion , M’sieu-dame !

    • 30 octobre à 11:39 | zorey974 (#7033) répond à arsonist

      pfff des jaloux ! Aucune preuve. On sait que l’argent est parfaitement géré par notre prezida bien aimé :)

  • 30 octobre à 09:04 | vatomena (#8391)

    ces batiments on été construits à l’ère coloniale avec les matériaux de l’époque ,les techniques de l’époque

    • 30 octobre à 11:29 | betoko (#413) répond à vatomena

      Donc la constitution n’avait pas suivi les normes si tout s’écroule Une référence le barrage de Mantasoa à été construit en 1932 et jusqu’à ce jour aucun problème , idem le palais du premier ministre ou des immeubles situés à Antaninarenina tel que l’ex Valiton , l’ex Fumarolie ou l’immeuble de l’hôtel le Louvre sans parler des vieilles bâtisses datant avant l’époque coloniale

  • 30 octobre à 11:46 | vatomena (#8391)

    Gloire au barrage colonial de Mantasoa ,l’abreuvoir de toute une région ! Gloire au futur barrage malgache que Rajoelina ne manquera pas d’édifier en velirano

    • 30 octobre à 13:38 | betoko (#413) répond à vatomena

      A cause de la construction de ce barrage à Mantasoa, depuis 1932 , le minerai de fer et de cuivre est enfoui à jamais
      La construction de ce barrage n’était pas prévu pour l’alimentation de l’eau ou pour la construction d’une usine hydroélectrique mais pour que personne ne pourrait plus exploiter ni fer ni cuivre à Mantasoa.
      Un sale colon me disait "nous avons tout ce dont vous en avez besoin , ne vous fatiguez pas à vouloir construire des usines et il a ajouté la plus grosse erreur du Général de Gaulle c’est de vous avoir construit une université

  • 30 octobre à 13:19 | dominique (#9242)

    TU m’étonne aucun entretien et en plus combien de sacs de ciment envolés a la construction ?? cherchez pas les causes ..

    • 30 octobre à 14:05 | vatomena (#8391) répond à dominique

      Betoko—Il dit ,il a dit ..le fer et le cuivre de Mantasoa sont sous les eaux du barrage .Sans doute que ces richesses minières sont enfouies là de puis des millions d’années.Mais, avant Gallièni ,la population locale en tirait aucun profit pour elle meme ni pour le pays. C’est Laborde qui y a crée un site industriel. ,qui a valorisé l’endroit. Laborde exilé ,tout a été détruit . La population de Mantasoa n’a rien fait pour empecher et reconstruire le site industriel .Elle est revenue à sa petite rizière ,à son jardinage ,sans autre ambition .Le barrage a été construit longtemps apres la fin de l’épopée Laborde à Mantasoa . C’est Mantasoa qui donne aujourd’hui encore à boire aux gens de Tananarive

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS