Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2022
Antananarivo | 19h32
 

Editorial

Echec et mat ?

mercredi 27 janvier 2010 | Georges Rabehevitra

Patrick, dans son éditorial du vendredi 22 janvier, a écrit : « À force de chercher à prendre de petits ascendants tactiques, ils semblent en perdre tout sens de la stratégie ».

Le jeu des politiques malgaches actuels, et on peut dire depuis l’indépendance, est résumé dans cette phrase.

Je ne suis pas le premier à faire une comparaison entre la politique et le jeu d’échecs ou tout autre jeu de stratégie. Nos politiciens actuels se focalisent plus sur la tactique, qui consiste à réagir à la situation présente. C’est une vue à court terme de la situation. La stratégie consiste à fixer des objectifs à plus long terme et par la suite, analyser le présent, établir un plan d’actions et rassembler les moyens qui serviraient à atteindre lesdits objectifs. En cours de route, on applique quelques tactiques en cas de situation non prévues, mais la stratégie globale reste la même.

Revenons à notre jeu d’échecs. Dans ce jeu de stratégie, celui qui joue le premier coup, le fait avec les pièces blanches. Il a donc la main car c’est lui qui a le choix de l’ouverture (dont chacune aux échecs porte un nom et correspond à une stratégie de victoire) et cela constitue incontestablement un léger avantage. Après ce premier coup, celui qui joue les noirs va tenter d’orienter le jeu vers sa stratégie de défense (qui comme celle d’attaque porte un nom et détermine la contre-attaque). C’est pour cela que dans une compétition d’échecs, chaque concurrent joue à tour de rôle les blancs et les noirs.

Dans le cas qui nous intéresse ici, on peut prendre l’image et l’hypothèse que c’est le clan Rajoelina qui joue avec les blancs (n’y voyez aucun jeu de mots, SVP). Dès le départ, il y a problème car il n’avait pas de stratégie claire, à part aller défier Ravalomanana, dont la gestion des affaires de l’État commençait à agacer tout le monde. Rajoelina était donc mal parti car il n’avait aucune stratégie. C’est l’intervention de l’Armée (CAPSAT, détenteur des matériels de guerre) qui a fait basculer le pouvoir en sa faveur.

Depuis sa prise de pouvoir, il y a eu les gesticulations en tous genres pour essayer d’avoir une reconnaissance internationale. Échec.

Après, il lui a fallu changer de tactique (toujours sans une stratégie claire) et passer à la table de négociations (Maputo, Addis Abeba..). Presque réussi, mais l’adversaire, qui joue avec les noirs, a adopté la tactique (pas de stratégie non plus de ce côté là) du harcèlement et de la provocation. Rajoelina est tombé dans le panneau en réagissant d’une manière disproportionnée à ces provocations (interdiction de territoire..). Aux échecs, on dirait qu’il a sacrifié une pièce (Monja qui serait un cavalier !) mais cela n’a servi à rien. Il est de nouveau en position d’échec.

Il a adopté une autre tactique (toujours pas de stratégie claire, donc pas d’objectif défini, à part rester au pouvoir pour le pouvoir) en déclarant qu’il faut rendre le pouvoir de décision au peuple en organisant des élections législatives. Erreur car il parle du pouvoir mais pas du sien, du genre j’y suis, j’y reste. L’adversaire continue la tactique de la provocation (c’est normal, il n’est pas le maître du jeu) et fait appel à l’arbitre (GIC, UA, France...), car entretemps, un accord avait été signé entre les deux camps. L’arbitre intervient et ne se réfère qu’à ce qui a été signé. Rajoelina reconnaît que les élections ne pourront avoir lieu aux dates choisies par lui. Échec.

À mon avis et à ce stade, le clan Rajoelina devrait définir une vraie stratégie et la dévoiler. En effet, dévoiler sa stratégie oblige l’adversaire lui aussi à définir la sienne en fonction de la votre. Le culte du secret et de la sortie du bois au dernier moment n’est pas toujours la bonne stratégie, sauf si vous avez un « gibier » bien précis et bien connu (exemple de la chasse à l’affut, contrairement à la chasse à courre).
Pour cela il a 15 jours pour l’établir.

Mon analyse c’est qu’étant donné toutes ces erreurs et cette focalisation sur la tactique (donc le court terme), il a perdu l’avantage d’avoir commencé le jeu. C’est dommage pour lui car l’adversaire au départ était composé de has been hétéroclites et réapparus seulement sur la scène grâce au GIC. Le seul fait que cet attelage hétéroclite se soit rassemblé contre lui est déjà un échec.

Vous vous rendez compte qu’il a réussi à faire de Ratsiraka, Zafy et Ravalomanana des compagnons de lutte ! C’est un exploit, non ? Il n’a pas du tout réussi à semer la zizanie chez ces trois has been. Galvanisé par sa victoire et mal conseillé par des griots [1] qui ne pensent qu’à leur petite pomme ou à leur heure de gloire, il a négligé la capacité à nuire de ces anciens dirigeants. Selon moi c’est une erreur fondamentale et irréparable.

Pour le moment, il est en position d’échec, mais pas encore échec et mat.

Il faut aussi qu’il tienne compte maintenant du jeu du trouble-fête qu’est Monja Roindefo qui a adopté la stratégie de la sortie du bois (lui, il en a une à mon avis : conquérir le pouvoir en profitant de la situation, et de préférence en se servant de Rajoelina en guise de courte échelle et de marche pieds, c’est-à dire en lui marchant dessus) en choisissant de se lancer très tôt dans ses intentions de briguer le mandat suprême. On verra plus tard si c’était la bonne stratégie.

L’arbitre a donné 15 jours pour que Rajoelina déclare ses intentions. Aux vues de la situation actuelle, on voit mal la France aller à contresens des autres Nations (cf les déclarations du Sous Secrétaire d’Etat US et de l’UE). Comme la France est son principal conseiller et appui, il va bien falloir qu’il se plie aux exigences du GIC, sinon il adoptera la tactique (ce n’est pas une stratégie) de la terre brûlée, comme les russes en Ukraine lors de l’invasion par Hitler.

Rajoelina et son clan se trouvent donc devant un vrai tournant dans le (mauvais) jeu politique actuel.

Sans ambages, on peut dire que l’échec et mat le guette et plane au dessus de sa tête. Selon moi, s’il veut sortir pas la grande porte de cet imbroglio, la solution serait celle que j’ai déjà proposée sur ces colonnes, bien avant sa prise de pouvoir et aussi après : il pourrait déclarer qu’il est prêt à co-organiser les élections présidentielles et qu’il n’est même pas candidat. Cela rejoindrait d’ailleurs ses déclarations dans le temps : « je ne compte pas rester au pouvoir ». Dans ce cas, on dira : enfin un politicien (comme il prétend l’être) qui a tenu parole ! Pour les élections de 2015 (il aura à peine 40 ans), la grande porte pourra lui être ouverte et cette fois-ci, avec la légitimité et les honneurs.

Malheureusement, avec toutes ses erreurs qui durent depuis plus d’un an, c’est tout le pays qui aura payé un très lourd tribut et la responsabilité lui en incombe, qu’il le veuille ou non. En cas d’échec et mat ou de politique de la terre brûlée (s’entêter à ne pas partager le pouvoir pendant la transition), il ira rejoindre la cohorte de tous nos anciens dirigeants (les mêmes qu’il a admirablement réussi à rassembler : Ratsiraka, Zafy, Ravalomanana) qui n’ont pas fait avancer notre pays vers une Nation démocrate, avec des Institutions modernes, et ce faute de stratégie claire, expliquée et partagée.

En revenant à l’image du jeu d’échecs, on peut dire que tous nos politiciens sont de vrais amateurs. C’est normal, ils veulent le pouvoir pour le pouvoir, en affichant de bonnes intentions, mais le but est tout simplement d’essayer de profiter d’être au pouvoir pour s’enrichir et accaparer des privilèges. La politique, au sens noble du terme (du grec politis qui veut dire « la vie de la cité »), cela ne les intéresse pas du tout, mais alors pas du tout. Autrement notre pays n’en serait pas là, après 50 ans d’indépendance.

Notes

[1je payerai à Ndimby les droits d’auteur pour ce mot.

34 commentaires

Vos commentaires

  • 27 janvier 2010 à 07:52 | Mavo (#2784)

    Bonjour Mr Rabehevitra,

    Je trouve vos arguments très pertinents. Je suis tout à fait d’accord avec vous !

    J’aimerais demander aux Sieurs rakoto09, Basile, Xena (surtout), ... de faire autant. Argumentez-vous, sinon vos posts resteront toujours "sans étoiles".

    mavo

    • 27 janvier 2010 à 09:56 | Noue (#2427) répond à Mavo

      Personne n’en parle.

      Rajoelina est toujours là avec son arrogance , toujours aussi soif d’être appelé "président"

      Avy nanao sorona ny olona nahazahoany io toerana io.

      On peux espérer quoi exactement de sa part ?

    • 27 janvier 2010 à 11:40 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Mavo

      Mavo !!

      Je ne suis pas un joueur d’échec.Je retiens seulement ceci :

      "La politique" ??????

      Philosophie malgache :"MIANDRY IZAY MAHARESY"

      Tant qu’on utilise des pseudos,je ne suis pas disponible à discuter avec des fantômes.....Les interpeller OUI mais discuter NON.Point barre !!!

      Basile RAMAHEFARISOA

    • 27 janvier 2010 à 13:24 | Obamaské (#3732) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Un forum sert avant tout à discuter, M. Basile22 ! Il sert à donner des avis, des sentiments sur l’état actuel du monde... Personne ne vous oblige à y aller, si vous n’avez pas envie de discuter. Rien ne vous empêche de choisir un pseudo ; le fait pour vous de prendre un identifiant patronymique ne garantit en rien son authenticité alors ne cherchez pas à obliger les gens à dévoiler leur identité.

      Ce sont des règles basiques des espaces de discussions sur la Toile, que visiblement vous ne connaissez pas. Alors, si j’ai un conseil à vous donner et puisque vous êtes un fidèle abonné de ce forum : inscrivez aussi vos enfants et petits-enfants ! Peut-être qu’ils pourront éventuellement vous aider à comprendre 2 ou 3 trucs sur le fonctionnement des medias ; et si ce n’est pas suffisant, lisez Bourdieu, abonnez-vous à Acrimed ou au Plan B. Ca vous aidera peut-être un peu mieux à avoir des opinions et à mieux les exprimer ! Rendez-vous service, demandez conseil à Ndimby ou à M. Rabehevitra.

    • 27 janvier 2010 à 16:22 | Liberty (#3679) répond à Obamaské

      Obamaské ! Votre pseudo en tout cas, il a été bien choisi. Bien vu ! Rien à dire ! Comme ça, vous avancez toujours maské sur tous les sujets.

      Mais SVP, arrêtez avec les idées reçues ! Ce n’est pas parce qu’on a des petits-enfants qu’on ne maîtrise pas Internet et ses astuces, ses codes secrets ! Je vous invite d’ailleurs à lire sur ce sujet http://www.lemonde.fr/technologies/chronique/2010/01/18/l-informatique-c-est-pas-pour-les-vieux_1292951_651865.html .
      Un texte intéressant qui montre que la maîtrise des medias n’est pas une question d’âge. A lire tout seul ...ou avec ses petits-enfants.

    • 27 janvier 2010 à 17:12 | visina (#3456) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile,
      Regardez les noms sur le forum. Quel percentage sont des pseudos ? Plus que 90% !! Votre desire d’interpeller mais de ne pas discuter avec 90% percent des participants me fait demander ce que vous faites ici. Je croyais un forum un lieu de discussion.

  • 27 janvier 2010 à 08:06 | diego (#531)

    Bonjour,

    J’ai rélu trois fois votre édito...pour ne par réagir à chaud.

    Les intervenants ici sont bien plus conscients que nos hommes politique s’agissant des risques politiques et économiques que notre pays va faire face, la crise tardant à voir une isssue de sortie.

    Je me retiens pour ne pas être vilgaire.

    Je n’étais pas seul à penser et dire bien fort depuis quelques jours qu’élection aura pas.....

    PREZIDA PREZIDA, après avoir été élu du peuple oui, avant non, maire de Tana oui, président de MADAGASCAR non, il faut se présenter à une électon que la majorité de MALGACHES acceptent d’y participer.

    Maintenant, il faut une DEMISSION COLLECTIF DU GOUVERNEMENT ILLEGAL de VITTAL....

    Il faut se debarasser de tout ce que les accords n’ont pas prevus.

    C’est aussi l’occasion pour la société civile de sortir de son trou......on comprend que beaucoup des gens ont peur pour leur vie....mais d’un côté, il y a des journalistes qui courent le meme risque, mains ne se taisent pas....

  • 27 janvier 2010 à 09:02 | Mbôty (#3544)

    Bon édito Mr Rabehevitra. Enga anie ka mba hanaraka ny torohevitrao i Rajoelina. Moi j’attends avec impatience l’echec et mat. Et bon debarras les putchistes.

  • 27 janvier 2010 à 09:32 | PLUS QU’HIER ET MOINS QUE DEMAIN (#1532)

    En parlant de la Transition, c’est déjà du court terme:la politique à appliquer c’est l’expédition des affaires courantes et la préparation des élections.De part votre vision, vous sous-entendez toujours que Mr ANDRY RAJOELINA veuille rester éternellement au pouvoir d’où votre raisonnement.Pour quelqu’un qui ne veut pas s’éterniser au pouvoir la tactique suffisait largement et votre explication ne tient pas la route.

  • 27 janvier 2010 à 10:08 | arilanto (#2250)

    oui et non. moi je ne suis pas d’accord sur le fait que tous nos politiciens sont les mêmes et qu’ils ne veulent que s’enrichir. Non, il y en a qui sont là que pour çà, et d’autres qui veulent réellement le bien de leur pays. C’est au peuple de faire ce jugement par les urnes et il ne faut pas le déclarer à tout-và comme si c’était une évidence, vous insultez les vrais patriotes en faisant cela.
    Autour de n’importe quel président, il y aura toujours des vautours ; pendant le mandat de n’importe quel président, il y aura toujours des faux pas, et ce n’est pas parce que le peuple est plus pauvre ou moins pauvre que c’est forcément sa faute.
    r8 est passé de très pauvre à très riche, de laitier à président de la république élu 2 fois. En Amérique, ils appellent çà l’ American dream. Chez nous, malheureusement, on l’appelle autrement. On dit que ce n’est pas normal, que c’est un inculte, qu’il ne sait même pas parler français etc ..
    maintenant il y a tgv, fils de colonel, ayant fait apparemment sa fortune sur le dos de sa femme, frimeur dans sa jeunesse, enfant gaté et presdigitateur. une partie du peuple l’a suivie car il est jeune, beau gosse, envoie de la musique super cool sur sa radio et il sait parler. Il a su décomplexer une partie de la jeunesse pour dire "non aux dinosaures, non aux profiteurs". maintenant on sait tous où il nous a emmené.
    L’échec et mat n’est pas pour lui, mais pour nous malgaches, lui de toute manière est français, il suffit qu’il claque son petit doigt et adios madà.

    • 27 janvier 2010 à 14:29 | da fily (#2745) répond à arilanto

      Ahhhh, voilà un truc rafraîchissant, je cherchai du neuf, arilanto merci.

      Votre post est vrai et patriote avant tout. Ca change un peu de fraîcheur.

      Thanx.

  • 27 janvier 2010 à 10:18 | observateur (#3486)

    Bonjour à tous,

    Mr RABEHEVITRA, je ne suis pas d’accord avec vous sur le point que RAJOELINA n’a pas de stratégie claire : il en a mais il n’a pas - mais pas du tout - l’intention de le crier sur les toits. ça m’étonne d’ailleurs pourquoi je suis le seul à l’avoir déviné (sans être présomptueux) et que tout le monde semble encore accorder le bénéfice du doute à ce putschiste.
    Je vais vous expliquer sa stratégie dans les grandes lignes :
    - Le but : rester le plus longtemps possible au pouvoir (il y est depuis 10 mois)

    Il réporte les élections, soi-disant pour éviter la saison des pluies et j’ai lu dans un journal que c’est une "concession" de sa part. Voyez-vous ça ! Comme s’il ne savait pas qu’on est en pleine saison des pluies actuellement (dans la mesure où il ne le savait pas - ce qui est finalement possible vu son QI - le reste des Malagasy le sait et au moins un de ses conseillers) En fait, la décision en vue de l’organisation de cette élection "législative" était uniquement prise pour enterrer définitivement les accords signés (par lui entre autres) de Maputo et d’Addis-Abbeba. Mais étant donné qu’il a lui-même peur des élections (il ne met pas son siège acquis par un coup d’état en jeu) il profite de la saison des pluies pour réporter cette élection à une date indéterminée.

    Bilan :
    - il se débarrasse des accords signés
    - les élections son renvoyées aux calendes grecques
    - il continuera paisiblement de légiférer par ordonnance à faire ce bon lui semblera

    Quand la pression remontera sur lui, il fixera une nouvelle date la plus lointaine possible avec quelques gesticulations genre "j’ai déjà fait plusieurs concessions" et le tour est joué.
    Objectif atteint : rester au pouvoir sans rendre compte à personne le plus longtemps possible
    - pas de pouvoir législative
    - une Haute Cour Constitutionnelle qui n’a de constitutionnelle que le nom (d’ailleurs elle a survécu à ladite Constitution)

    Bien à vous.

  • 27 janvier 2010 à 10:20 | lalatiana (#1016)

    Bonjour Georges,

    Merci de ce papier

    "c’est le clan Rajoelina qui joue avec les blancs (n’y voyez aucun jeu de mots, SVP)." ...
    Pété de rire ... Et Obama, il est de quelle couleur ???

    Blague à part, pour en rester à votre image : les VRAIS joueurs d’echec anticipent plusieurs coups à l’avance. Ca c’est de la stratégie. C’est une vision long terme... On ne va épiloguer sur les "capacités" de vision long terme du lapin joueur ... peluche sans consistance, va !

    Derrière lui, il y a un ou plusieurs vrai joueurs qui le conseillent : le problème c’est qu’ils jouent comme des savates ... stratégies de prises de position au centre anachroniques et grossières ... défense incohérente ... Et on s’amusera peut être à aller plus loin dans l’allégorie en habillant les pièces du plateau : Norbert en tour, Cecile en reine, Roindefo en fou (sacrifié), Charles en cavalier ... ce pourrait être drôle si ce n’était dramatique ... les foules du Black Monday ont été des pions (gambit du pion) ...

    Ceci est un autre débat ...

    BIen à vous

    • 27 janvier 2010 à 16:10 | Rakitoza (#689) répond à lalatiana

      Et dans la même veine...

      Je crois que Rajoelina est une pièce clouée... soit par les sponsors de son putsch(financiers ou moraux), soir par l’armée, soir par les deux. Il ne peut pas bouger.

    • 27 janvier 2010 à 18:37 | Annie Remh (#3572) répond à Rakitoza

      Bien vu ! S’il continue comme çà, ils vont le "plomber" !

  • 27 janvier 2010 à 10:26 | RADAGIL (#127)

    La grande erreur de TGV est d’avoir été à Maputo.Quand on a réussi à renverser un pouvoir qui voulait régner et regenter tout en traitant tout le monde comme des moins que rien on l’assume jusqu’à la fin.Comme vous le dites TGV a réussi l’exploit de faire liguer contre lui ces trois loups affamés de pouvoir qui n’avaient rien apporté à M/scar sauf le racisme

  • 27 janvier 2010 à 11:55 | da fily (#2745)

    Uncle Georges hello, je vois avec bonheur que vous avez toujours la main, bien nous fasse !

    Je vais tourner ma veste dorénavant, il ne sert à rien de s’afficher indécrottable pro-Ra8 ou accro à TGV, sachant que tout un panier de hâtons ( néologisme emprisonnant les hâtifs et les croûtons) ne fera jamais un état-major de grands stratèges. Je me bornerai à contraster avec la posture ambiante qui prône la tenue d’élections matériellement et chronologiquement non réalistes. S’il en faut, ce n’est pas dans l’urgence qu’on arrivera à un satisfecit général. Et en celà la hat a appliqué sa stratégie de non évènement, dans ce cas précis, c’est d’une limpidité aveuglante.

    Nous parlions de la faculté de ce ramassis d’opportunistes de s’agglutiner derrière leur porte-fanion de fortune, un bien gros tas de lâches et de sans-rate en vérité, voir griots (oui je paierai aussi le copyright)qui ont autant peur d’une révolution que de la vindicte populaire qui se retournera contre eux, le moment venu. Et là, une lacune de plus dans la stratégie qui a comme unique fondement le foutoir intégral pour mieux naviguer à vue dans la brume, assurément, encore une tactique de loosers errants. Mais le conglomérat de ratés est en train de voler en confettis, les uns optant pour un retour aux affaires par une porte plus glorieuse ( gruger l’opinion par une falsification aussi grossière mériterait le goudron emplumé), les autres cherchant dans la calculette qui leur sert de cerveau l’addition la plus à leur avantage. Tiens, encore une tactique pissée dans l’urgence qui sent bon le caniveau et la paille. Quand j’ai dit en amont "croûtons", c’est en référence à croûtes, qui prend ici son sens le moins gourmand, le moins présentable, fréquentable. Et ce n’est pas ce qui manque dans le champ gravitationnel de la comète Tgv.

    Pour finir, uncle Georges ( qui est le contraire de l’oncle Sam)en tant qu’ancien militaire, votre analyse de la différeciation entre tactique et stratégie est on ne peut plus édifiante, résultats à l’appui. Peut-on conclure que vous auriez fréquenté une école de guerre de renom, ou alors, si vous le permettez bien sûr, vous en gardez un bien notable passage. Dans le cas contraire, clap de circonstance.

    Enfin, il est vrai que si les subalternes et autres bleusailles tirent les bretelles des galonnés de la place, cela en dit long sur l’état de délabrement du cerveau de nos putchistes patentés ( là,il n’y a pas besoin d’être pro-dada ou fozaorana pour l’admettre).

  • 27 janvier 2010 à 12:35 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Moi aussi j’aime jouer aux echecs ... donc c’est quand vous voulez Georges

    Ce que je ne comprends (surtout pour un joueur d’echecs) c’est cet entetement a quérir des piéces nouvelles (et imaginaires) et qui n’existe nulle part ailleurs

    Peut etre que Georges aime beaucoup inventer et s’inventer des situations qui ne doivent etre que dans son subconscient mais dans toutes les parties d’echecs les grands maitres ont démontré que c’est avec tous les ’acteurs’
    qu’il faut jouer

    Dans le cas présent , moi , je me contenterai plus humblement de dire

    WAIT AND SEE

    • 27 janvier 2010 à 12:51 | râleur (#3702) répond à Rakotoasitera Fidy

      Fidy,

      je joue aux échecs aussi. Ce serait bein de demander à la Tribune d’organiser un tournoi en ligne.

      En tant que joueur, je suis d’accord avec Georges qui relate bien le fait que Rajoelina a été plusieurs fois ’’echec’’. Vous savez très bien qu’au vrai jeu d’échecs, c’est une situation qui veut dire que le Mat n’est pas loin. Sauf bourde de l’adversaire (qui en est capable).

      Pour le moment, Rajoelina ne joue que des coups d’esquive, faute de stratégie claire. Au mieux, il peut faire ’’pat’’, au pire échec et mat. Pour la victoire, je n’y crois pas

      Je dirai qu’il est :
      - attaqué au centre,
      - que la colonne A (Roindefo) est aussi en train de l’affaiblir
      - il va être ’’time out’’ en plus

      Il couche le roi et tend la main ?

      OK. Wait and see

    • 27 janvier 2010 à 13:09 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à râleur

      raleur

      Vous etes un ’scénariste’ de talent , peut etre aussi un redoutable joueur d’échecs

      radomelina doit bouillir en lisant l’article de Georges

      Etre comparé à un vulgaire pion .... donc manipulé ... attendons le sacrifice final

      D’apres vous raleur , radomelina va ’disparaitre’ par un coup de ’fourchette’
      ou c’est le fou de la reine qui va donner le coup de grace ???

    • 27 janvier 2010 à 13:23 | râleur (#3702) répond à Rakotoasitera Fidy

      Fidy,

      J’opterai pour une finale où il (le roi) va encore sacrifier quelques pièces (nouveau PM, ministres,...), pour essayer de délier l’étau des pièces noires et gagner un peu de temps

      après, ces pions (ou entourage proches civils ou militaires) vont commencer à avancer d’une case et s’éloigner de lui

      à la fin, privé de sa garde rapporchée, le roi nu, ne peut plus se défendre et le mat va arriver.

      Ce serait une belle étude à élucider, non ?

      Cela ressemble un peu au dernier match de Carlsen vs Kramnik

    • 27 janvier 2010 à 13:50 | Balita (#1413) répond à râleur

      Raleur,
      Que votre pronostic soit exaucé. Amen

  • 27 janvier 2010 à 12:56 | poiuyt (#584)

    Vous dites : « Vous vous rendez compte qu’il a réussi à faire de Ratsiraka, Zafy et Ravalomanana des compagnons de lutte ! C’est un exploit, non ? » Les vieux papys qui ont plus d’humanité, de par leurs âges et leurs bourses remplies, ont réalisé la nuisance incommensurable du bonhomme. Ils s’en voudraient de laisser la patrie de leurs enfants en des mains incapables et nocives en plus.

    Vous dites : « Nos politiciens actuels se focalisent plus sur la tactique, qui consiste à réagir à la situation présente. C’est une vue à court terme de la situation. » Celui-là n’a pas la vision qu’aurait pu lui amener une intelligence innée ou alors une éducation sérieuse normale, et ne peut donc pas avoir de stratégie. L’intelligence de celui-là ne se trouve pas à Madagascar. La preuve en a été faite encore ( !) récemment par un indice infime paru aux USA : dans un article à but de blanchissement, le rédacteur parle de l’avénement de la 6è république à Madagascar, confondant avec un autre pays de son rayon de nuisance. Heureux que Ra8 est plus écouté en USA, et a de ce fait effacé tout effet de l’autre.

    Vous dites : « Depuis sa prise de pouvoir, il y a eu les gesticulations en tous genres pour essayer d’avoir une reconnaissance internationale. … Pour le moment, il est en position d’échec, » L’assurance que lui fournit son mentor lui permet de dormir comme un loir. Considérant l’existence de ce qui est appelé CI, cela semble être une anomalie. Ce qu’il a fait subir à Madagascar est gravissime, multes fois criminel, mais il n’en a cure. J’ose espérer que personne n’oubliera.

    Enfin c’est dit : « Comme la France est son principal conseiller et appui ». C’est là qu’il y a à creuser, c’est un devoir humanitaire qui perdure dans nos pays. Le noeud principal est là !

  • 27 janvier 2010 à 17:44 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Radomelina se trouve actuellement ici à Paris

    Il va encore lécher Sarko dans l’espoir d’une allocation permettant de payer toute la logistique de ’son élection’

    Il joue sa dernière carte

  • 27 janvier 2010 à 17:53 | Annie Remh (#3572)

    Bonjour Tout le monde,

    La politique du "sapeur-pompier" a toujours été une spécialité des pseudo-dirigeants incapables et en mal d’inspiration. On essaie d’éteindre le feu là où ily a incendie. La réalité veut que la réaction soit ciblée, ponctuelle et limitée.

    La situation prévalant actuellement à M/car indique que le feu est partout, mais ... aucun acte concret ne vient pour y faire face. Ce sera au prochain dirigeant de se charger d’éteindre les flammes et les tisons encore rouges et bien brûlants.

    Parler de vision à long terme paraît irréfléchi et inapproprié pour les Malagasy : Tsy misy mahalala izay ho ampitso, hoy ny valinteny azonao isanandro. Tsy raharahako izay ho avy fa ny anio no fantatro aloha. Ce sont les sempiternelles réponses que l’on obtient dès que l’on parle d’avenir avec les Malagasy. C’est d’une logique pure et très simple : Ils expriment tout simplement leur souci majeur : "Survivre au quotidien". Tout comme ce régime illégal qui veut s’accrocher le plus longtemps possible au pouvoir pour mieux en profiter au moment opportun ! Veulent-ils laisser pourrir la situation ? Dia hanao ririnin-dasa tsy tsarona ny Malagasy ?

    Mais cet oubli (voulu ou non) ne devrait en aucun cas être l’attitude de toute personne ayant un peu de bon sens, surtout quand on prétend "diriger un pays". Mais ce n’est pas du tout étonnant de la part des putschistes qui font tout pour que l’on oublie "tout ce qu’ils ont fait et dit".

    Ce régime illégal et illégitime n’avait au départ (et jusqu’à ce jour) ni programme politique, ni économique, ni social, ni culturel dans ses bagages. Il n’y avait que des "kalachnikovs" ! Ils voulaient juste le pouvoir pour pouvoir s’enrichir, se couvrir de gloire, sans aucun souci du lendemain.

    De toute façon, un régime de transition ne serait tenu que de l’expédition des affaires courantes et de préparer l’avénement d’un nouveau régime.

    On ne s’étonne donc pas que, au bout de quelques mois de pillages de la Nation, de fanararaotana, de didy jadona et autres insanités et inépties, ils se retrouvent devant une situation quasi insoluble : "Tapin-dalan-kaleha toy ny sokina nanani-bato". Maro no milaza fa tampina ny daomy ary hisy hitelina "double enina". Tsy mampaninona aloha raha ateliny koa aza ny "double dimy" e ! Amin’izay, soa lavo hahay mamindra, ary soa ho kenda, hahay hitsako ! Sa ahoana ?

    • 27 janvier 2010 à 18:04 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Annie Remh

      Dia rehefa kenda sy lavo ve lery dia mbola tokony hitsangana ihany ???

    • 27 janvier 2010 à 18:48 | Annie Remh (#3572) répond à Rakotoasitera Fidy

      Ny tiako hambara dia izao : Mba hahazo lesona tsara ! Valable koa ny lesona ho an’ny mpanao politika rehetra. Amin’izay tsy mijabajabaka amin’ny tsy hay intsony.

      Rassurez-vous, on ne va pas le repêcher après tout ce qu’il a fait et tout ce qu’il a laisser faire ! Le mieux serait qu’il soit kenda tanteraka ! Tsy tra-drano !

  • 27 janvier 2010 à 18:24 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    raleur
    Ne m’entrainez pas ’là dedans’ sinon vous et moi on serait encore ici
    jusqu’à ...

    Juste une question : connaissez vous TALL ?

    • 28 janvier 2010 à 06:45 | râleur (#3702) répond à Rakotoasitera Fidy

      Fidy
      Tout passionné d’échec conniat le génial Tal.

  • 27 janvier 2010 à 19:25 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Lesona inona koa ry Annie noho mba hiditra ao an tsofiny

    Enga anie i Sarko mba tsy anaiky (efa miteraka olana mantsy le foza io
    eto Parisy)

    Raha ohatra ka nahazo vola ihany lery dia miangavy ny malagasy diaspora
    rehetra mba tsy hifidy an’io Sarko io amin’ny fifidianana amin’i 2012

    (150 000 eo ny malagasy diaspora)

  • 27 janvier 2010 à 20:37 | diego (#531)

    RAJOELINA est à PARIS pour sauver sa peau sans doute.

    Il ne porte malheureusement pas le nom SARKOZY......

  • 28 janvier 2010 à 01:08 | Albatros (#234)

    Si Mr Rajoelina est à Paris, Mr Basile va aller le voir pour lui parler des élections du 20 mars !!!!. Et du front Rajoelina/Monja pour le changement !!!.

    Où, peut être pour lui donner des cours d’Echec.

  • 28 janvier 2010 à 04:30 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    C’est passionnant de lire tous vos commentaires.L’élection du 20 mars 2010 est une occasion d’avoir des "élus"(du peuple),mais c’est reporté.Maintenant ,le refrain de "POUVOIR" ’illégal,illégitime,non élu qui revient en boucle.

    Basile RAMAHEFARISOA

    • 28 janvier 2010 à 14:57 | Albatros (#234) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Mais Mr Ramahefarisoa, il y avait des "élus" du peuple début janvier 2009.

      Pourquoi Mr Rajoelina ne les a-t-il pas gardés ?.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives